hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -34%
Tondeuse homme Panasonic ER-SC40-K PRO
Voir le deal
99 €

 

 i'm telling you the way i like it (g/w).


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: windmont bay history museum
Aller en bas 
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 731
name : romane ⋅ gajah.
face + © : ldelrey, © space cowboy.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 715
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ blake ⋅ winifred ⋅ berlin ⋅ lenn ⋅ jacob / ava / clive ⋅ priam.

i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· i'm telling you the way i like it (g/w). · Mar 17 Mar - 10:37
you love it how i move you, you love it how i touch you
when all is said and done you'll believe god is a woman

@winifred limon // (theme song)

Si Gaia se spécialisait dans l'aide à son prochain pour les plus démunis, il lui arrivait parfois de faire un geste pour la ville, de s'impliquer dans un projet qui avait besoin de financement sans pour autant impliquer des gens dans le besoin. Quand on lui avait parlé du musée de Windmont Bay, des deux incendies qu'il avait subi et des fonds de la ville qui étaient insuffisants, la belle avait voulu faire quelque chose pour aider le comité à maintenir leur musée sur pied. Voilà donc des mois qu'elle préparait cette soirée afin de récolter des fonds dans le but de sauvegarder toute l'histoire de Windmont Bay, histoire avec laquelle elle était devenue familière durant ces dernières semaines, rencontrant tout un tas de personnes liées de près ou de loin aux pionniers de Windmont Bay.
Le grand jour était arrivé et tout était prêt. Puisqu'il s'agissait cette fois d'un projet local et non d'une soirée guindée avec le tout New York, Gaia avait préféré commencer les festivités en plein après-midi ; cela ne l'avait pas empêchée de faire un effort vestimentaire, elle qui s'était toujours intéressée à la mode et prenait chaque occasion qui se présentait à elle pour marquer le coup. Et contrairement aux gens comme elle, elle n'aimait pas arriver en retard pour se faire remarquer, elle était donc arrivée en avance, la première, et avait aidé l'équipe à tout installer avant que les invités n'arrivent.

La fête battait son plein quand le directeur du musée lui proposa de faire un discours. Bien habituée à prendre la parole en public, Gaia se hissa sur la petite estrade installée pour l'occasion et remercia tous ses invités d'avoir répondu présents, leur rappelant à quel point l'histoire d'une ville était importante et que même la moindre donation aiderait à ce que le patrimoine de Windmont Bay soit transmis aux générations futures. Elle s'excusa ensuite auprès de l'assemblée, leur souhaitant un agréable moment, puis se fraya un chemin à travers la foule pour foncer droit vers celle qu'elle avait repéré dès le début de son discours. « Winifred. Je suis ravie de voir que vous avez accepté mon invitation. » Voilà plusieurs semaines que Gaia avait fait appel à la maquilleuse pour un événement semblable à celui-là - mais aujourd'hui, la mère de famille s'était débrouillée seule. Amusée par l'échange qui avait eu lieu entre elles, elle s'était néanmoins posé beaucoup de questions quant à la réaction de Winifred et avait fortement espéré la revoir aujourd'hui afin de continuer son petit manège et d'avoir une idée un peu plus précise de ce qui se passait dans la tête de la maquilleuse. « Vous êtes sublime. » Elle le prendrait bien comme elle le voulait, Gaia exprimait simplement ce qu'elle ressentait, se souvenant que son souffle s'était coupé lorsque son regard avait croisé le sien dans l'assemblée.

_________________
-- at the end of all the MADNESS it's still you, it has always been you and it will
// a l w a y s // be you.
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 479
name : Fai
face + © : AArjona - @rosewins
multinicks : Robin Cotton, Dewey Griffith
points : 1583
age : 30 ans.
♡ status : Aaronisée.
work : Artiste maquilleuse.
home : A investi la maison de ses parents à Harbor Row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i'm telling you the way i like it (g/w). · Mer 18 Mar - 12:05

w/ @Gaia Digby


Une semaine plus tôt, Winifred avait eu la surprise de recevoir par voie postale une enveloppe contenant une invitation personnelle à une soirée de collecte de fonds pour le musée de la ville. Ce genre d’invitations circulait beaucoup à Windmont Bay. Il y avait toujours une bonne raison pour faire preuve de solidarité, et encore plus ces derniers temps. Toutefois, l’expeditrice de la missive laissa dubitative la jeune femme. D’ordinaire, tout ce qui concernait le musée éveillait en elle un grand intérêt mais elle sembla hésitante en voyant le nom de Gaia Digby au dos de l’enveloppe. Si la mondaine avait besoin d’elle, il aurait été plus logique qu’elle l’appelle ou lui laisse un message avec le lieu et l’heure de ses préparatifs. Là, la jeune femme ne la conviait pas à une prestation professionnelle mais bien à l’évènement en lui-même.  

Le jour venu, Winifred décida d’accepter l’invitation et de se rendre au musée. Au mieux, elle apprendrait la raison pour laquelle Gaia souhaitait sa présence à ce gala de charité ; au pire, elle passerait un excellent moment au milieu d’oeuvres d’art de la région. Pour l’occasion, Winifred s’était habillée d’une robe rose pâle et d’une veste en jeans. Elle avançait timidement parmi les silhouettes déjà présentes lorsqu’elle vit Gaia monter sur scène rejoindre le directeur du musée. L’invitation entre ses doigts, la maquilleuse écouta le discours de sa cliente avec grand intérêt, jusqu’au moment fatidique où leurs regards se croisèrent. Un frisson lui parcouru l’échine mais elle ne bougea pas jusqu’à la fin de sa prise de paroles. Une fois qu’elle eut terminée, Winifred essaya de se dégager de la foule pour rejoindre un endroit plus discret mais elle fut interpellée par Gaia qui semblait bien déterminée à lui imposer sa compagnie. Rougissant légèrement, Winifred passa une main derrière son oreille pour y caler une mèche de cheveux et fit face à la socialite, un sourire poli et réservé aux lèvres. « Bonjour Gaia. C’était naturel, merci de m’avoir invité. » Elle montra l’invitation un peu bêtement avant de la plier en deux et de la ranger dans la poche de sa veste. Puis, en l’entendant complimenter son allure, Winifred s’empressa de lui rendre la politesse. Même si ce n’était pas elle qui s’était occupée de sa mise en beauté, Mme Digby était aussi belle que d’habitude. « Vous également. Ca m’inquiéterait presque, peut-être que finalement vous n’avez pas besoin de moi pour vous maquiller. » Elle eut un rire léger, dévoilant sa gêne d’être en sa présence dans un contexte autre que celui d’une session de maquillage.

_________________
❝ Do you live by the book do you play by the rules? If anyone cares some stranger might critique my life, I may be revered or defamed and decried, But I tried to live right. ❞
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 731
name : romane ⋅ gajah.
face + © : ldelrey, © space cowboy.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 715
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ blake ⋅ winifred ⋅ berlin ⋅ lenn ⋅ jacob / ava / clive ⋅ priam.

i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i'm telling you the way i like it (g/w). · Mer 18 Mar - 13:00
Incapable de se défaire de son sourire depuis que son regard avait croisé celui de Winifred, Gaia se fraya un chemin à travers la foule pour la rejoindre sans jamais la lâcher du regard. Elle hocha la tête poliment quand Winifred la remercia de l'invitation, chassant ses propos d'un geste vague de la main. Pas besoin de la remercier, elle l'avait invitée par pur plaisir personnel et était ravie de voir qu'elle y avait répondu. « Je me débrouille seule, parfois. » Elle ne parlait là que de maquillage, car Gaia n'avait globalement besoin de personne et c'était même rare qu'elle fasse appel à une aide extérieure - elle fut tentée de le lui dire pour s'affirmer en tant que femme indépendante mais se ravisa, ne souhaitant pas lui donner de nouvelles raisons de la fuir. « Mais je préfère me faire chouchoutée par des mains expertes. » Et elle lui adressa un clin d'oeil pour lui confirmer qu'elle parlait bien d'elle. Gaia avait passé un bon moment en sa compagnie et avait eu droit en prime à un maquillage d'exception, Winifred étant vraiment douée dans son domaine. Elle n'avait plus besoin d'aller voir ailleurs pour l'esthétique et il fallait que la maquilleuse le comprenne. « Je me suis dit que se voir dans un autre contexte pourrait vous mettre plus à l'aise. » Gaia n'en avait pas encore fini avec elle, elle souhaitait la séduire et elle y arriverait sûrement mieux lorsque Winifred n'était pas payée pour ses services. « Vous avez déguerpi rapidement, la dernière fois. » La confronter à ce qui s'était passé lorsqu'elles avaient travaillé ensemble n'allait sûrement pas l'aider à la détendre mais Gaia aimait jouer avec les nerfs des gens, pas par sadisme mais parce qu'on obtenait bien plus des autres lorsqu'on les forçait à sortir de leur zone de confort. « Champagne ? » En voyant un serveur passer près d'elles, Gaia s'empara de deux coupes à la volée et en tendit une à Winifred avant de boire une gorgée de sa propre coupe, un bras croisé sur sa poitrine alors qu'elle observait la maquilleuse dans l'attente d'une réponse de sa part concernant sa fuite soudaine chez les Digby.

_________________
-- at the end of all the MADNESS it's still you, it has always been you and it will
// a l w a y s // be you.
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 479
name : Fai
face + © : AArjona - @rosewins
multinicks : Robin Cotton, Dewey Griffith
points : 1583
age : 30 ans.
♡ status : Aaronisée.
work : Artiste maquilleuse.
home : A investi la maison de ses parents à Harbor Row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i'm telling you the way i like it (g/w). · Jeu 26 Mar - 11:21
Il était indéniable que l’aura de Gaia avait une influence sur Winifred. Auprès d’elle, la jeune femme se sentait vulnérable, presque à sa merci. Elle était une proie convoitée par un rapace des plus redoutables. Winifred en avait conscience mais c’était comme si elle était déjà empêtrée dans un piège qu’elle n’avait pas pu anticiper. Après tout, comment aurait-elle pu se méfier d’une femme, elle qui n’avait jamais été attirée par le sexe féminin ? Aujourd’hui pourtant, Winifred ne pouvait nier la façon dont ses mains devenaient moites auprès d’elle ni le bouleversement intérieur qu’elle ressentait dès que Gaia posait ses yeux impérieux sur elle. Le clin d’oeil que la mondaine lui adressa après avoir souligné sa préférence d’être chouchoutée fit rougir Winifred qui ne su trop comment y répondre. Elles n’étaient pas amies, elles ne se connaissaient pas intimement et pourtant, Gaia semblait s’obstiner à la traiter comme l’une de ses plus proches compagnes. Alors, comme toutes personnes gênées dans ces moments-là, Winifred préféra faire comme si elle n’avait pas vu le clin d’oeil et continua à écouter Gaia avec politesse. « Jesuistrèsàl’aise » lâcha alors Winifred avec précipitation, trahissant malgré elle son inconfort. Se rendant compte de sa maladresse, la maquilleuse eut envie de prendre la fuite une fois de plus mais cela aurait été donner raison à sa cliente et elle ne souhaitait pas lui offrir ce plaisir. « Excusez-moi. » Elle avait présenté des excuses un peu vaguement, comme une enfant surprise en train de faire une bêtise. Oui, elle avait déguerpi comme une fusée suite à leur session de maquillage, mais parce que le moment devenait trop ingérable pour elle. Enfin, lorsque Gaia lui proposa du champagne, Winifred vit là une échappatoire inespérée. Elle attrapa sans se faire prier la coupe qui lui était destinée et la bue d’une traite, se fichant des usages dans un tel cadre. Une fois la coupe vide, elle laissa les bulles lui monter à la tête et ferma les yeux pour en profiter un instant, et retrouver un semblant de contenance. « C’est parfait, merci. » Elle leva alors son verre vide et y trouva là un prétexte pour se dérober à la présence de Gaia. « Vous m’excuserez, je vais la poser quelque part… Et passer aux toilettes rapidement. » Elle eut un sourire avenant et tourna les talons rapidement. Prenait-elle déjà la fuite ? Visiblement, oui finalement.

_________________
❝ Do you live by the book do you play by the rules? If anyone cares some stranger might critique my life, I may be revered or defamed and decried, But I tried to live right. ❞
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 731
name : romane ⋅ gajah.
face + © : ldelrey, © space cowboy.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 715
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ blake ⋅ winifred ⋅ berlin ⋅ lenn ⋅ jacob / ava / clive ⋅ priam.

i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i'm telling you the way i like it (g/w). · Ven 27 Mar - 4:13
Son interlocutrice semblait mal à l'aise, à croire que c'était une constante chez elle. Si Gaia en était d'abord amusée, elle commençait à se poser des questions. Quand Winifred s'excusa pour la fuir une nouvelle fois, la mère de famille ne fit aucun commentaire et la regarda s'éloigner, bras croisés sur la poitrine. Un léger soupir s'échappa de ses lèvres puis elle remplaça son expression contrariée par un sourire poli quand une femme vint lui adresser la parole pour la remercier de ce qu'elle faisait pour la ville.
Gaia déambula parmi les invités pendant de longues minutes, son regard pourtant distrait, à la recherche de la brunette qu'elle n'arrivait pas à se sortir de la tête. La belle avait l'habitude de réussir ce qu'elle entreprenait, même dans le domaine de la séduction, alors la frustration de ne pas arriver à atteindre la maquilleuse était grande - mais plus que ça, Winifred l'intriguait et elle ne semblait pas pouvoir s'en éloigner ni la laisser tranquille avant d'avoir obtenu gain de cause. S'excusant auprès de ses interlocuteurs, Gaia prit la direction des toilettes sans vraiment penser qu'elle y était encore, depuis le temps ; c'est néanmoins dans un couloir qu'elle repéra la brune, installée devant une oeuvre d'art qu'elle ne regardait pas vraiment. « Winifred ? » Elle annonça sa présence d'une voix qui se voulait apaisante puis s'approcha lentement, comme s'il s'agissait d'un animal sauvage. « Pourquoi vous ne partez pas, si vous n'êtes pas dans votre élément ? » Clairement la jeune femme ne souhaitait pas être là, ou en tout cas pas près d'elle, ce qui amena sa question suivante. « Pourquoi vous êtes venue, d'ailleurs, alors que l'invitation venait de moi ? » Elle avait signé de son nom, Winifred ne pouvait pas prétendre ne pas savoir qu'elle serait là, elle avait dû se douter qu'elle viendrait lui parler à un moment ou à un autre.

_________________
-- at the end of all the MADNESS it's still you, it has always been you and it will
// a l w a y s // be you.
can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

messages : 479
name : Fai
face + © : AArjona - @rosewins
multinicks : Robin Cotton, Dewey Griffith
points : 1583
age : 30 ans.
♡ status : Aaronisée.
work : Artiste maquilleuse.
home : A investi la maison de ses parents à Harbor Row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i'm telling you the way i like it (g/w). · Mar 31 Mar - 12:02
Le pas de la jeune femme était précipité, comme si elle avait bel et bien une envie pressante mais il n’en était rien. Elle se dépêchait uniquement parce qu’elle avait ressenti un flot d’émotions contradictoires en présence de Gaia et qu’elle voulait rapidement se retrouver dans un lieu, seule, pour reprendre ses esprits. Au bout de quelques minutes, elle se retrouva alors dans un long couloir vide où un panneau indiquait la présence des toilettes à son extrémité. Sans réfléchir d’avantage, elle abandonna sa coupe de champagne vide à même le sol et partie retrouver les toilettes du musée. Elle entra dans une cabine et claqua la porte derrière elle, sans s’asseoir sur le trône. Le dos contre la porte, elle prit une profonde inspiration et ferma les yeux pour calmer son palpitant. Pourquoi Gaia ne voulait-elle pas la laisser en paix ? Et pourquoi encore à cet instant précis, alors que des mètres les séparaient, Winifred voyait encore son visage éblouissant contre ses paupières closes ? « Qu’est-ce qu’il t’arrive, Wini ! » Lâcha-t-elle entre ses dents avant de se décider à sortir de la cabine, le pas las. Elle se dirigea vers le robinet le plus proche et fit couler l’eau à flot, regardant son visage parfaitement maquillé dans le miroir face à elle. Elle vit dans son regard une panique qu’elle n’avait plus vu depuis des mois et cette vision la bouleversa d’autant plus. Elle détourna alors son regard et se lava les mains avant de ressortir de ce lieu et de reprendre le chemin du couloir. Elle avançait, mais tout son être n’avait qu’une envie : revenir en arrière. Alors, au bout d’un moment, elle s’arrêta net près d’un tableau. En temps normal, elle aurait été captivée par l’oeuvre mais à ce moment là, elle la voyait sans le voir. Finalement, une voix bien trop familière s’adressa à elle derrière son épaule et Winifred se pinça les lèvres, terriblement agacée d’avoir été retrouvée. Elle écouta les paroles de sa cliente et du reconnaître qu’elle n’avait pas tord. Pourquoi diable avait-elle accepté de venir malgré le nom sur l’invitation ? Poussant un soupire, Winifred se tourna alors pour faire face à Gaia et lui répondit, amassant le reste de courage qu’il lui restait. « Je vais être honnête avec vous. J’ai accepté de venir parce que c’était vous, très précisément. » Elle secoua la tête, essayant de trouver les mots exprimants le plus justement ce qu’elle éprouvait. « Je sais que ça parait étonnant, puisque je n’arrive même pas à rester plus de deux minutes en votre présence. » Elle regarda alors Gaia avec intensité, comme si elle décidait enfin de relever le défi qui se présentait à elle. « Mais vous me captivez. Vous m’affolez, et me rendez dingue. » Voilà, c’était dit et comme si elle anticipait d’être refoulée, la maquilleuse fit un pas en arrière, se retrouvant le dos contre le mur du musée.

_________________
❝ Do you live by the book do you play by the rules? If anyone cares some stranger might critique my life, I may be revered or defamed and decried, But I tried to live right. ❞
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 731
name : romane ⋅ gajah.
face + © : ldelrey, © space cowboy.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 715
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ blake ⋅ winifred ⋅ berlin ⋅ lenn ⋅ jacob / ava / clive ⋅ priam.

i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i'm telling you the way i like it (g/w). · Mer 1 Avr - 4:40
Irritée par l'attitude de la maquilleuse, Gaia commençait à se dire qu'elle ferait mieux d'abandonner, de la laisser tranquille, quitte à ne plus faire appel à elle au niveau professionnel - non pas qu'elle était incapable de séparer les deux, mais elle avait comme l'impression que Winifred ne souhaitait pas passer une seconde de plus en sa compagnie. Malgré elle, elle se mit à sa recherche car elle était incapable de se concentrer sur les autres invités, la brune hantait ses pensées même quand elle n'était pas là. Ce fut près d'un tableau qu'elle la retrouva et Gaia annonça sa présence avec douceur, gardant une certaine distance avec Winifred pour ne pas l'effrayer. À la confession de la maquilleuse, la mère de famille haussa les sourcils, ses bras se refermant sur sa poitrine. Elle ne s'était pas attendu à ça, et Winifred la doubla en lui expliquant pourquoi ses propos n'avaient aucun sens. Suite à cet aveu, les lèvres de Gaia s'étirèrent en un sourire amusé et presque fier, elle essaya néanmoins de le réprimer ; mais quand la belle recula d'un pas, Gaia en fit deux autres en sa direction pour combler l'espace entre elles. « Mon but n'est pas de vous faire faire quelque chose que vous ne voulez pas faire. » Il fallait qu'elle le sache : Gaia avait peut-être l'air d'insister mais jamais elle ne forcerait Winifred si cette dernière lui avouait ne rien vouloir à faire avec elle ; ç'avait d'ailleurs été le but de sa question, elle lui avait offert une porte de sortie à l'instant même et Winifred venait clairement de la refuser. « Mais vous me plaisez. Ce n'est pas un secret, je pense. » Un léger rire amusé s'échappa des lèvres rouges de Gaia, dire que Winifred lui plaisait était un euphémisme, quiconque ayant observé leur jeu du chat et de la souris l'aurait deviné. La trentenaire se rapprocha un peu plus de Winifred sans jamais franchir quelconque limite physique pour autant. « Ce que je ne comprends pas, c'est votre résistance. De quoi avez-vous peur ? » Elle l'avait dit elle-même, elle la rendait dingue - et pas dans le mauvais sens, elle en était persuadée. Prenant ses aveux pour une invitation, Gaia se rapprocha un peu plus de la belle, la faisant prisonnière entre le mur et son corps, bien qu'elle avait le pouvoir de lui dire non et de s'échapper quand elle le voulait. « Qu'est-ce qui vous empêche de m'embrasser, là, tout de suite ? Au moins vous seriez fixée. » Ça lui permettrait d'y voir plus clair sur ce qu'elle ressentait pour l'héritière.

_________________
-- at the end of all the MADNESS it's still you, it has always been you and it will
// a l w a y s // be you.
Contenu sponsorisé




i'm telling you the way i like it (g/w). Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i'm telling you the way i like it (g/w). ·
 
i'm telling you the way i like it (g/w).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: windmont bay history museum-
Sauter vers: