hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

 

 there's a wild thing that exists in all of us


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: coral gables
Aller en bas 
maybe swearing will help

Leo Watts

messages : 1641
name : raph (smooke)
face + © : jeremy allen white - ava@all souls + gifs@tumblr
multinicks : mikkel, clive, keats, jamie, hopper, lyle, iker, elijah
points : 1351
age : 23 yo [1|08]
♡ status : truly madly deeply intoxicated by ashes.
work : car mechanic @coral gables
activities : smoking, repairing cars, trying to stay out of trouble and to be a decent boyfriend.
home : @trailer park with ashes.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed | jules/ashes, ashes, robbie, madd

there's a wild thing that exists in all of us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· there's a wild thing that exists in all of us · Dim 22 Mar 2020 - 12:20

Leo humait un air connu qui passait sur la vieille radio du garage, occupé et penché sous le capot d'une Berline américaine. Le propriétaire l'avait déposée il y a quelques jours, espérant que Watts ne puisse la raviver. Deux voitures plus loin, Robbie s'affairait lui aussi à réparer tant bien que mal les épaves qu'on pouvait leur donner. Le Coral Gables était un garage connu de la population locale, car les mécaniciens étaient fortement doués et toujours prêts à rendre service - malgré l'humeur changeante de Leo et son caractère imprévisible, il avait une longue liste de clients satisfaits qui revenaient régulièrement pour lui demander des conseils.

Jetant un coup d’œil rapide à l'horloge, Leo décida qu'il était temps de prendre une pause - le jeune homme entra dans le petit bureau du patron - encore absent, mettant en marche la cafetière pour pouvoir profiter d'un élixir chaud et réconfortant. Le froid et l'humidité du mois de mars s'engouffraient dans le garage ouvert et souvent, Watts devait porter un bonnet. Ripley, qui avait bien vu que son collègue prenait un temps de pause bien mérité, ne tarda pas à le rejoindre tandis que Leo fumait une cigarette en dehors du garage. " How's the car going?" demanda-t-il, posant ses iris sur l'homme. Robbie n'était supposé que rester quelques jours et finalement, il se retrouvait être encore à Windmont Bay. Après une période un peu floue où ils s'étaient tournés autour, flirtant puis décidant de passer à l'acte, les deux hommes s'étaient rendus compte que, peut-être, ils n'étaient pas fait pour se côtoyer - si ce n'était qu'amicalement. Le cœur de Leo Watts n'était plus à prendre - il vivait avec son petit ami, Ashes, depuis quelques mois et le mannequin avait su apprivoiser les ardeurs du garagiste. Cette relation n'avait pas seulement surpris Leo, mais aussi l'homme qui partageait sa vie - et bien sûr leur entourage. Sans vraiment chercher à comprendre pourquoi, le jeune homme vivait pleinement sa relation, heureux d'avoir trouvé quelqu'un qui ressemblait fortement à son idée de l'homme parfait. La cigarette terminée, Leo se dirigea vers le bureau, attrapant deux mugs pour servir son collègue. " And how's Emerson? Are you living with him? " s'enquit-il, curieux d'en savoir plus sur la vie de Robbie, qui restait un homme un peu mystérieux malgré les nombreuses discussions qu'ils pouvaient avoir. Leo lui tendit le mug rempli de café et lui sourit, arborant son éternel et ineffaçable sourire en coin.

_________________


Im standin on top of the world, right where I wanna be so how can this dark cloud keep raining over me.
I am made of memories.

Robbie Ripley

messages : 313
face + © : barrueco, hedgekey
multinicks : trent, tomas, norrie
points : 106
age : twenty-seven (9/15)
♡ status : ready
work : mechanic atm
activities : playing with fire, fixing cars to get some cash, planning to move away from town (slowly), discovering emerson every single day
home : crashing at emerson's for now

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

there's a wild thing that exists in all of us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: there's a wild thing that exists in all of us · Dim 29 Mar 2020 - 11:34
Une routine commençait à s’installer. Robbie savait qu’il s’était piégé, en arrivant ici, en août dernier. Qu’espérait-il ? À quoi s’était-il attendu, en voyant le prénom d’Emerson imprimé sur ce flyer ? En suivant cette piste que le destin avait semblé lui imposé. Que se serait-il passé, s’il avait décidé de reposer le dépliant, ou si il ne l’avait jamais trouvé ? Que se serait-il passé s’il avait continué la route vers Seattle, puis vers Vancouver, avant de se lancer dans une aventure incertaine à travers le Canada, pour rallier l’Alaska ? Emerson aurait continué sa vie. Il aurait continué à s’épanouir, sans aucun doute. Il aurait continué à éclore lentement, jusqu’à laisse apparaître son éclat magnifique. Robbie n’aurait pas été traversé par des émotions qu’il avait autant envie de combattre que d’embrasser. Des sentiments contre lesquels il se devait de lutter, mais contre lesquels il voulait tout autant capituler. S’il n’avait pas mis les pieds à Windmont Bay, peut-être que tout serait un peu plus facile. La douleur qui l’accompagnait depuis le Wyoming aurait continué à le ronger. Mais, au moins, il n’aurait pas eu l’impression de trahir davantage son meilleur ami.
Mais il était piégé. Il ne savait pas comment partir de Windmont Bay, comment quitter Emerson, comme le laisser derrière lui. Il ressentait l’appel de l’aventure, mais devait le museler à défaut de savoir comment y répondre. Il n’avait pas la solution. Ou, plus précisément, il n’avait pas le courage de faire ce qu’il devait faire.
Il leva la tête vers Leo lorsque ce dernier lui demanda où il en était. Il ne l’avait pas entendu s’approcher. Il lui sourit, posant ses mains de part et d’autre du capot ouverte, tout en gardant le corps penché vers les entrailles de la voiture sur laquelle il travaillait. Robbie ne s’était pas attendu à nouer des liens d’amitié avec le garçon. Leur relation s’était imposé à lui, comme elle s’était probablement imposé à Leo. Elle avait ce quelque chose de naturel qui s’installait entre deux personnes sans qu’elles ne le réalisent.
– She’s feeling better. But there’s still some work, dit-il, souriant davantage en direction de Leo, s’offrant quelques minutes de répit bien mérité.
Lui et Leo avaient su faire les bons choix, inconsciemment, certainement, et c’était probablement de sa faute si Robbie se sentait si bien à Windmont Bay, même cette sensation ne tenait à rien.
Il grimaça lorsqu’il s’enquit d’Emerson.
– Um … Fine. He’s fine, I guess, répondit-il, se redressant et s’avançant vers Leo, s’appuyant finalement sur la carrosserie de la voiture.
– I’m not living with him. I’m living at his house. With him. Just not … with him, continua-t-il, fronçant les sourcils en s’écoutant parler, n’étant pas sûr de s’être fait comprendre, ni d’avoir compris la question de Leo.
– Thank you. Can I have a cigarette too, please ?, demanda-t-il en attrapant la tasse de café qu’il lui offrit et affichant un sourire en coin, mimant celui qui se dessinait sur les lèvres de Leo.

_________________

I see your face in blurry shades and I reach out for your hand ; i can't explain but I want to understand
 
there's a wild thing that exists in all of us
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: coral gables-
Sauter vers: