hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-26%
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur prix
132 € 179 €
Voir le deal

 

 a beautiful friendship ; chani & candace


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 
Invité
Invité

Anonymous


a beautiful friendship ; chani & candace Empty
Revenir en haut Aller en bas
· a beautiful friendship ; chani & candace · Lun 23 Mar - 21:47
Candace n’était pas une personne du matin. Dès qu’elle se réveillait, la jeune femme était de mauvaise humeur durant plus ou moins soixante minutes. Durant ce laps de temps, elle ne devait voir personne, au risque de faire des ravages sur son passage. La jeune femme assumait le fait que le matin n’était pas sa période préférée. Par contre, ce qui la rendait heureuse, c’était qu’elle allait boire une bonne tasse de thé et autant dire que ça réchauffait son cœur. Candace se risqua à quitter sa petite chambre qui ressemblait plus à un placard qu’à une chambre. À vingt-quatre ans, Candace vivait encore dans la demeure familiale, étant incapable de se trouver un logement qu’elle pourrait payer elle-même. Candace était pognée dans cette maison comme un prisonnier dans une prison. Autant dire que ce n’était pas la joie. Bref, Candace s’avança dans le couloir de la demeure et remarqua sa mère dans la cuisine. Évidemment, il fallait qu’elle soit dans la pièce. Candace soupira légèrement. « Bonjour. » C’était seulement par politesse et non par envie de saluer sa mère. Entre les deux femmes, ça n’a jamais été évident, mais ça s’est gâté quand sa mère lui a demandé l’argent de sa bourse d’études. Candace se fit tranquillement son thé, mais sa mère répliqua un truc qui mit Candace en colère. Pourtant, sa mère savait que sa fille n’était jamais de bonne humeur, le matin. On aurait dit qu’elle faisait exprès et ce n’était pas la joie. Candace répliqua auprès de sa mère et, après lui avoir lancé une remarque qui pouvait faire fâcher n’importe qui, Candace alla se préparer et quitta la maison qui avait de la misère à tenir debout. C’était un véritable miracle qu’elle soit encore debout. Les fondations de la demeure étaient fragiles. Il aurait fallu réparer cette demeure il y a longtemps, mais ça n’a pas été fait. Candace savait exactement où elle se rendait. Quand c’était la catastrophe dans sa demeure, elle allait chez Chani. Là-bas, au moins, elle allait pouvoir relaxer, sans se faire déranger par les membres de sa famille qui étaient pratiquement tous insupportables, chacun à leur manière. Candace y arriva enfin. Elle frappa à la porte et se fit accueillir par la mère de Chani. Celle-ci était dans sa chambre. Candace entra dans la chambre de son amie, sans frapper. « Il faut que je me cache de ma famille. Ils me rendent dingue. »

Chani Rodrigues

messages : 1247
name : ndia
face + © : daniella beckerman @skywalkers
multinicks : justyn
points : 3052
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie・vesper・tc(g./p.) - (jean・teodora・luther・eddie)

a beautiful friendship ; chani & candace Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: a beautiful friendship ; chani & candace · Mar 24 Mar - 19:52
@candace siringo
Les rayons du soleil insistants la tirent doucement de son sommeil. Comme quatre-vingt pour cent de son temps, Chani ne se fait pas réveiller par la douce mélodie d’un réveil. C’est son horloge biologique interne qui programme l’heure de ses réveils. Horloge biologique dont elle n’a aucun contrôle, n’a aucune mainmise dessus. Elle étire son bras pour réceptionner son téléphone portable, déposée la veille, avant de s’endormir, sur sa table de chevet. Il lui arrive parfois de dormir avec, quand elle est lancée dans une conversation nocturne avec certains de ses amis. Mais ces fois sont rares. Elle active l’écran pour y lire l’heure. L’écran affiche 9:00. Ce qui signifie qu’il n’est ni trop tôt, ni trop tard, dans le quotidien de Chani. Elle a rarement des rendez-vous avant dix heures, elle doit reconnaître. Ainsi elle se réveille doucement. Elle se prélasse dans ses draps, et laisse le temps couler. Ce matin, elle n’a rien de planifié dans son agenda. Elle sait qu’elle doit être pour cet après-midi, pour son cours dans le local de l’association : ce qui lui laisse toute une matinée libre, qu’elle peut planifier à loisir au grès de ses envies, ou de sa flemme. Son attention est rapidement dirigée vers la porte de sa chambre, porte qui s’ouvre sans un bruit, dans ce silence dans lequel elle est plongé depuis la veille. Un sourire apparaît sur son visage, quand elle reconnaît aisément la silhouette de Candace. Ses billes roulent jusqu’à ses lèvres qui articulent des syllabes, des mots, des phrases. Aussitôt Chani comprend la situation relativement tendue que la jolie blonde connaît. Elle se redresse dans son lit, pour s’installer confortablement. « C’est la parfaite cachette, ici », qu’elle signe. Quand elle parle comme ça, c’est tout son corps qui s’anime et qui prend vie, qui prend sens. « Il ne sauront pas que tu es ici », elle continue avant de reprendre de plus bel. « Enfin, si. Mais ils n’oseront jamais venir[/i] ». Parce qu’ils seront accueillis par Rodrigues père, Ricardo de son nom, un physique imposant – mais ne vous fier pas à ce physique de gros dur, c’est le coeur tendre de la famille – mais surtout par la mère de Chani, qui se métamorphose aisément en féline matrone, prête à griffer quand on s’attaque à sa portée. Alors, oui, Candace peut se sentir en sécurité ici. Elle lui adresse un sourire, avant de l’inviter à s’installer à ses côtés dans le lit, en tapotant  délicatement sur son lit. Chani ne va pas chercher à en savoir plus sur la situation actuelle de la demeure Siringo. Si Candace veut parler, elle parlera. « Tu veux un truc à manger ? », qu’elle l’interroge, tout en signant. « Je crois que papa a préparé des œufs brouillés ». Ce n’est pas ses oreilles qui l’ont renseignées mais les habitudes de son père. Chani a le ventre vide et, pas un seul moment, elle pensera à mettre son appareil auditif. Elle sait déjà ce qu’il va se passer : elle va descendre pour prendre son repas et sa mère lui fera la remarque, une énième remarque que Chani prendra avec le sourire. Ce monde plein de bruits, de sons, elle ne l’a pas choisi. On lui a imposé. Elle ôte le drap fleuri qui la couvrait et attrape sa robe de chambre. Elle se tourne vers Candace. « Tu viens ? », qu’elle signe, avant de se munir de son téléphone portable. Objet qui fait partie intégrante d’elle, puisque, selon une légende urbaine, il serait greffé à sa main droite. Elle consulte les dernières notifications, et notamment celles reçues durant la nuit. « Ou tu préfères admirer ma nouvelle décoration ? », qu’elle demande, un petit air amusé se peint sur le minois de la portugaise.

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
Invité
Invité

Anonymous


a beautiful friendship ; chani & candace Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: a beautiful friendship ; chani & candace · Mer 25 Mar - 16:26
Même si Candace était sociable, elle n’avait pas une tonne de véritables amis. Elle pouvait les compter sur les doigts d’une seule main et autant dire que ce genre d’amitié était précieuse pour la demoiselle. Elle a vécu des moments très difficiles et ses véritables amis étaient toujours présents pour elle. Chani en faisait parti depuis de nombreuses années et ce n’était pas prêt de changer. En effet, les deux jeunes femmes avaient plusieurs points en commun, comme le fait qu’elles parlaient toutes les deux la langue des signes. Candace avait un frère sourd et muet, donc elle a dû apprendre la langue des signes, afin de pouvoir communiquer avec son petit-frère. Candace se rappelait parfaitement de ses premiers cours. Ce n’était pas du tout facile, mais elle a travaillé très fort et, maintenant, elle se considérait comme une experte. Elle ne se vantait pas, mais elle pouvait bien le dire. Candace savait que Chani enseignait des cours de la langue des signes. Pour Candace, il s’agissait d’une bonne chose. De plus, dès qu’elle avait un problème avec un des membres de sa famille, elle venait se réfugier chez la belle brune, sachant qu’elle allait être accueillie à bras ouvert. Candace salua les parents de sa belle amie et ceux-ci lui dirent qu’elle était actuellement dans sa chambre. Candace y entra et avoua à son amie que sa famille la rendait dingue. C’était un euphémisme. En allant à l’université, elle était convaincue que tout irait bien et qu’elle ne vivrait plus chez sa famille avant un long moment, mais elle était revenue, dû au décès de son frère, Caleb. « Merci. Tu me sauves la vie. » La demoiselle soupira et passa une main dans ses cheveux. Sa mère pourrait bien la retrouver ici, mais il y avait peu de chance qu’elle le fasse, puisqu’elle ne prenait pas son rôle de mère très au sérieux. « Ma mère n’osera jamais venir ici, c’est évident. » Candace aimerait avoir des parents comme ceux de Chani. Des parents présents et aimables. Alors que son père se retrouvait en prison, sa mère en n’était pas véritable une. Elle avait une famille compliquée et ça l’énervait. « Il faut avouer que je n’ai bu qu’une tasse de thé, donc mon estomac est complètement vide. » C’était surprenant, puisque Candace était une véritable gourmande, donc elle mangeait à n’importe quel moment de la journée. « Oui, je viens. » Elle sourit et sortie de la chambre de Chani. « Et toi, comment ça va? »

Chani Rodrigues

messages : 1247
name : ndia
face + © : daniella beckerman @skywalkers
multinicks : justyn
points : 3052
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie・vesper・tc(g./p.) - (jean・teodora・luther・eddie)

a beautiful friendship ; chani & candace Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: a beautiful friendship ; chani & candace · Ven 27 Mar - 13:48
Chani accueille dans sa chambre Candace, sans sourciller, sans une once de curiosité. Cette dernière lui dévoile assez rapidement la raison de sa venue – ou plutôt, serait-il plus correct de dire, la cause de sa fuite. Ce n’est qu’une fuite, aussi futile qu’elle peut paraître, aux yeux de certains. Candace est là car elle a voulu échapper à l’ambiance qui règne chez elle, dans la baraque familiale. La portugaise ne cherche pas à en savoir davantage à ce sujet. Néanmoins, une chose dont elle est certaine est que ni sa mère ni l’un de ses frères ne viendra venir la chercher ici. Elle accueille avec un sourire les remerciements de la jolie blonde. Cette dernière est tout autant convaincue que Chani : sa mère n’osera pas venir ici, pour plusieurs raisons. Cela fait quelques années qu’elle connaît la famille Siringo, quand elle était plus jeune, elle venait squatter la chambre de Candace pour passer un peu de temps avec eux. Ces raisons, elle les connaît ou plutôt croit les deviner. Elle hoche la tête, face au propos de son amie. Définitivement, la mère Siringo ne viendra pas à la porte des parents Rodrigues. Chani lui propose de se joindre à elle, pour le petit déjeuner. Son père a préparé des œufs brouillés, ce matin. Elle le sait, elle le connaît par cœur. Comme elle connaît par coeur, la réaction de sa mère quand elle la verra descendre les escaliers et se terrer dans la cuisine, sans son appareil auditif. Aussi discret qu’il est, sa mère reconnaît chaque instant où elle ne le porte pas. Quand elle était plus jeune, elle disait qu’elle était trop forte. Sa mère est trop forte, définitivement. Mais cette puissance dont elle est dotée doit être ce que l’on appelle « l’instinct maternel ». Elle s’habille de sa robe de chambre et de ses claquettes blanches, avant de se tourner vers Candace qui ne semble pas réagir. Peut-être préfère-t-elle rester plantée à regarder – admirer – la nouvelle décoration de la chambre de Chani. Cette chambre qui a autant de vécu que cette dernière, qui a connu toutes les facettes et styles par lesquels elle est passé. Il y a eu la chambre d’enfant, peinte d’un bleu ciel – ses parents étaient persuadés qu’elle serait un petit garçon – puis cette décoration esprit « jungle », puis la décoration rebelle sombre, puis la décoration blanche. Actuellement, elle est plutôt satisfaite de cette décoration qu’elle a achevée, il y a quelques jours. Un sourire s’empare de ses lèvres quand son amie réagit et lui confie ne pas avoir mangé, avant de quitter la maison familiale, elle n’a pu qu’une tasse de thé. Chani, alors, se dirige vers la porte et lance un signe en direction de la jolie blonde pour lui dire de venir. Le repas les attend, et en ouvrant la porte, elle sent déjà l’odeur de la bonne cuisine qui émane de la pièce au rez-de-chaussé. Elle adore cet odeur et ce moment où elle se réveille et quitte sa chambre pour rejoindre le bon repas préparé par son père. Elles rejoignent la cuisine qui a pris vie depuis quelques heures déjà. Son père est derrière les fournées, sa mère inspecte encore une fois la machine à café. « [color=#cc0066]Je vais bien, merci », signe-t-elle, en direction de Candace. «  Enfin, on a échappé au drame hier soir, quand j’ai voulu clouer mes nouveaux tableaux dans ma chambre… », reprend-elle, un air léger et amusé se peignant sur son visage, alors que ses pupilles roulent finalement jusqu’au visage de sa mère. Elle la voit s’agacer. Elle la connaît trop bien. Elle hoche hâtivement la tête, oui, maman, je vais le mettre puis s’approche d’elle pour venir écraser sur sa joue un baiser. Elle prend dans le placard deux assiettes qu’elle dépose sur la table centrale, puis deux verres. «  Tu aurais vu leur tête », elle reprend rapidement son anecdote, après avoir préparé rapidement la table pour elles deux. «  Installe-toi, fais comme chez-toi ». Un large sourire s’éprend de sa bouche, alors qu’elle s’assoit sur l’un des tabourets qu’elle fait tourner sur elle-même.

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
Invité
Invité

Anonymous


a beautiful friendship ; chani & candace Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: a beautiful friendship ; chani & candace · Ven 27 Mar - 17:19
Candace savait qu’elle pouvait toujours venir chez Chani. Elle y venait tellement souvent qu’elle n’avait plus besoin de demander à son amie si elle pouvait venir, durant quelques heures. Candace ne l’avait jamais dit à son amie, mais elle était jalouse de sa relation avec ses parents. Chani avait des parents sur qui elle pouvait toujours compter et qui était d’un grand soutient pour leur enfant. La demoiselle s’imaginait à quoi ça ressemblerait, si ses parents avaient été plus aimants, plus présents et responsables. Malheureusement, ça ne sera que dans sa tête, puisque son père est dans une prison et sa mère est une véritable idiote. Toutefois, Candace n’avait pas le choix de rester dans la demeure familiale. Les membres de sa famille avaient besoin d’elle. Il s’agissait d’une famille compliquée, mais la belle blonde avait aussi besoin d’eux, d’une certaine manière. Candace ne le dira probablement jamais à Chani, mais l’enviait énormément. Ça restera un grand secret pour la blonde. Peut-être que, quand elle sera ivre en présence de son amie, elle lui dira. Après tout, l’alcool pouvait faire dévier les langues. Chani allait bien. « Tant mieux alors. » Il y avait une chose que Candace n’aimait pas, en particulier. C’était quand ses amis étaient tristes. Elle était prête à tout pour les consoler et prendre soin d’eux. « Tu es sérieuse? J’aurais aimé voir ça. » La jeune femme rit et passa une main dans ses cheveux. Candace se faisait souvent des images dans sa tête, étant une personne avec beaucoup d’imagination. Déjà, durant son enfance, Candace était une petite curieuse et rêveuse. Elle aimait se créer des rêves complètement fous et qui ne pourraient jamais se réaliser, comme rencontrer une licorne et sauter sur les nuages. Candace avait cette naïveté que seuls les enfants ont, mais cette naïveté l’a vite quitté, quand elle est entrée dans l’adolescence et qu’elle a compris qu’elle devrait travailler très fort, afin de réussir. Ça ne servait à rien de rêver, si les gens ne travaillaient pas pour les réaliser. La demoiselle était donc devenue logique, mais ça ne l’empêchait pas de rêver, à l’occasion. « Je me l’imagine fort bien. » Candace sourit et passa une main dans ses cheveux. « Merci. » La jeune femme alla s’asseoir et regarda son amie. « À chaque fois que je viens chez toi, ça sent toujours aussi bon. » Ce qui était la vérité. Il y avait un doux parfum qui réconfortait Candace. Ici, dans cette maison, elle se sentait à sa place. Elle se sentait plus à sa place dans cette maison que chez les Siringo.

Chani Rodrigues

messages : 1247
name : ndia
face + © : daniella beckerman @skywalkers
multinicks : justyn
points : 3052
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie・vesper・tc(g./p.) - (jean・teodora・luther・eddie)

a beautiful friendship ; chani & candace Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: a beautiful friendship ; chani & candace · Sam 4 Avr - 14:25
Alors qu’elles prennent la direction de la cuisine, Chani informe son amie qu’elle va bien. Il est difficile de l’imaginer ne pas aller bien. Elle a toujours le sourire et s’efforce à rayonner perpétuellement. Ce rictus ne la quitte pas, et étire ses lèvres. Elle va bien. Elle vient lui rapporter ses mésaventures de la veille, où elle a voulu, pour une énième fois, s’improviser bricoleuse. En effet, dans la perspective de mettre en place sa nouvelle décoration dans sa chambre, elle a installé de nouveaux cadres et tableaux. Évidemment, cela ne s’est pas déroulé comme elle l’aurait imaginé. Sur le papier, tout semblait facile pourtant. Elle réprime un rire, en se tournant vers Candace. « Promis, la prochaine fois, je t’inviterai », qu’elle conclut quand la jolie blonde lui dit avoir eu envie d’être là pour vivre la scène de ses propres yeux. Elle lui promet alors que, la prochaine fois, qu’elle refera la décoration de sa chambre, elle la conviera pour cet événement. Néanmoins, il est certain que Chani ne reproduira pas les mêmes étourderies que la veille et que Candace n’aura pas à vivre ce semblant de déjà-vécu pour la Portugaise. Fort heureusement, hier, elle était loin du drame et surtout son père lui est venu en aide. Il lui a retiré le marteau des mains et s’en est armé pour reprendre sa relève. Elle revoit encore le visage affolé de sa mère et de son père face aux expériences de bricolage de leur fille. Elle en sourit maintenant. Pendant qu’elle rapporte l’incident de la veille, elle installe la table pour le repas. Le premier de la journée. C’est probablement là l’un de ses moments préférés de la journée. Elle apprécie tous ces moments passés avec ses parents. Sa famille compte beaucoup pour elle : c’est à leurs côtés qu’elle a traversé quelques épreuves, cette étrange odyssée que la vie a voulu lui faire traverser. Jamais elle n’en voudra à sa mère de râler car elle ne porte pas son appareil auditif ou qu’elle a encore oublié de ranger ses vêtements propres, jamais elle n’en voudra à son père de lui trouver des excuses pour un rien. En grandissant, elle a mis ses parents sur un piédestal : érigeant sa mère au rang de reine. Elle aimerait avoir la force de sa mère, cette façon qu’elle a de taper du poing facilement mais elle ne l’a pas… pas encore, peut-être ? Elle prend place à la table, rejointe alors par Candace qui s’assoit à son tour sur l’un des tabourets. Sa mère termine sa tasse de café, elle s’apprête à revêtir sa veste de costume pour partir à son travail. Elle la connaît par coeur. Elle étire son bras pour se saisir du pichet rempli de jus de fruits pressés. La remarque de Candace la fait sourire de plus bel. « Profite ! », elle souffle. « Tu ne diras plus cela quand tu viendras dans un logement à mon nom  qu’elle reprend pour s’expliquer, en posant le pichet pour pouvoir signer. Clairement, le jour où Chani prendra un logement, ce ne sera probablement pas l’odeur des bons petits plats cuisinés qui régneront : peut-être l’odeur de brûler parce qu’elle aurait eu envie de se lancer dans une tentative culinaire qui sera échouée d’avance. Mais franchement, le jour où Chani prendra le départ de la maison familiale n’est pas arrivé. Alors Candace peut être rassurée, elle profitera encore de la bonne odeur de la nourriture de la cuisine.

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
Contenu sponsorisé




a beautiful friendship ; chani & candace Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: a beautiful friendship ; chani & candace ·
 
a beautiful friendship ; chani & candace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: