hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -84%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.95 €

 

 de savantes gammes et des arpèges


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 

Daphne Shearer

messages : 870
name : margot
face + © : Candice accola (Sassenach)
multinicks : Finn; James; Ali ; Philae
points : 536
age : 29 yo
♡ status : (un)happily married.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : ocean avenue with Casey & Colin

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (●●●●) Priam ~ Casey ~ Kelley ~ Blake

de savantes gammes et des arpèges Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· de savantes gammes et des arpèges · Mar 24 Mar - 21:47

De savantes gammes et des arpèges
@Priam Eason
24.03.2020

Installée dans la véranda de ses parents, Daphne ne pouvait s’empêcher de laisser ses doigts glisser sur chaque meuble qui s’y trouvait. Cela faisait trop longtemps qu’elle n’avait pas passé autant de temps ici que ces dernières semaines. Cela avait beau faire plusieurs semaines qu’elle était là maintenant, elle avait chaque fois l’impression de redécouvrir la première fois. Elle soupira doucement et sortit son téléphone pour appeler Alexander, son époux. C’était étrange de ne plus vivre avec lui au quotidien : il lui manquait mais d’un autre côté, c’était… libérateur. Daphne n’en avait pas encore réellement pris conscience jusque là mais ces quatre dernières années, elle les avait passé avec un poids sur sa poitrine. Un éléphant qui prenait toute la place dans ce magasin de porcelaine qu’elle représentait. Autre nouveauté, le poids qu’elle avait sur la poitrine chaque fois qu’elle apercevait Casey dans leur demeure sur Ocean Avenue. Il avait toujours été vecteur de légèreté dans sa vie, parvenant à la faire rire dans les pires instants et toujours à ses côtés dans les meilleurs. Pourtant, aujourd’hui, la présence de Daphne dans sa vie la gênait : elle le voyait. Il n’en était pas encore à lui demander quand elle repartirait mais il n’en était pas loin : elle décelait l’interrogation dans son regard, mais comment lui répondre quand elle-même n’avait pas la réponse à cette question ? Casey avait autant de données qu’elle : elle avait décalé sa tournée pour une période indéterminée, avait pris un emploi en ville en attendant pour ne pas tourner en rond… et n’avait donné de date retour à personne, pas même à son mari qu’elle rejoignait un weekend tous les quinze jours. Finissant de composer le numéro de téléphone de son époux - une habitude plus qu’autre chose, son numéro était naturellement enregistré sous ICE 2 (ICE 1 étant réservé à Casey) et attendit qu’il réponde pour s’asseoir sur le banc positionné devant le piano. Ses premières phalanges se promenèrent sur le bois du piano jusqu’à ce qu’elle entende sa voix. D’une voix douce, elle le salua mais la pluie de reproches à laquelle elle s’attendait ne tarda pas à tomber, comme une averse et la mâchoire de Daphne se serra alors qu’elle tentait vainement d’expliquer, pour la millième fois au moins sa décision de venir s’installer pour quelques temps à Windmont Bay.
Quelques minutes à peine après le début de cette conversation, sa mère fit entrer dans la véranda Priam Eason, le nouvel élève de piano de Daphne. La jeune femme avait été surprise par la demande d’un homme adulte de se mettre à la musique mais elle était contente d’avoir l’occasion de donner des cours à un grand débutant qui avait plus de… dix ans. Elle lui fit signe qu’elle se dépêchait de finir, s’efforça de mettre un terme à la conversation. “Je te rappelle dans une heure, c’est promis.” “Oui, Alexander, c’est promis.” “Non, ça ne va pas mieux pour Casey.” “Je t’aime.” Derniers mots qui restèrent sans réponse, puisqu’il raccrocha juste après tandis que Daphne ne put s’empêcher de soupirer légèrement en replaçant son téléphone dans sa poche. Elle déglutit puis s’efforça de coller un sourire à son visage. “Bonjour Priam, Daphne!” lui dit-elle, en lui tendant la main. “Désolée pour ce petit contre-temps. Comment allez-vous ?” Sa voix douce ne laissait plus paraître le moindre signe de malaise. Il faut dire qu’avec l’expérience, Daphne savait très rapidement placer toutes les crises de son époux derrière elle - ou faire comme si en tout cas. “Comme on ne se connait pas vraiment, je n’ai pas vraiment préparé de cours. Je te propose - on peut se tutoyer hein ? - d’apprendre vraiment les bases et que tu m’expliques ce que tu veux exactement. L’idée, c’est quand même que ça te plaise.

_________________
" it feels different when you're with me "

  

Priam Eason

messages : 650
name : sow ~ pomeline.
face + © : henry cavill — lora.
multinicks : lola, xavi, blake, vika, kerry, luna.
points : 434
age : thirty-eight yo (18/03).
♡ status : single.
work : private eye.
activities : trying to sleep, keeping an eye on nomi, thinking about his son.
home : house @bridgewater.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on | nomi, daphne, gaia.

de savantes gammes et des arpèges Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: de savantes gammes et des arpèges · Mer 25 Mar - 10:18
Son impulsivité était devenue problématique. Elle l'avait toujours été, depuis son adolescence et jusqu'à sa presque quarantaine et si Priam avait toujours, plus ou moins, réussi à s'en sortir, il s'était également retrouvé dans des situations parfois compliquées. Aussi lui avait-on conseillé de trouver des solutions qui lui permettraient de souffler. En homme logique, il s'était d'abord tourné vers le sport mais sa tendance à vouloir gagner toutes les compétitions avait réduit à néant ses efforts, il s'était donc retourné vers sa vie en solitaire et le sport également : le running. Après plusieurs mois de pratique et désormais habitué, il sentait que quelque chose lui manquait, qu'il n'arrivait plus à faire face comme avant. Aussi avait-il cherché d'autres solutions dans la foulée, lorsque miraculeusement, l'une d'elle était tombée devant son nez. D'abord sceptique - franchement il n'avait rien d'un bon musicien et la patience n'était pas du tout son fort - il avait longuement étudié la question avant de décrocher son téléphone pour demander des renseignements. Finalement, après une semaine de réflexion, l'australien s'était lancé dans l'aventure la plus étrange de sa vie : prendre des cours de piano. Lui qui d'habitude, débordait d'assurance, n'en menait pas large face à ce nouvel élément dans sa vie. Néanmoins, comme à son habitude, Priam n'en montrait rien et c'est pile à l'heure qu'il s'était présenté devant la porte d'une certaine Daphne Shearer. Accueillie par une dame âgée - après tout il ne connaissait pas la dite Daphne, il esquissa un bref sourire, tandis sa main en guise de salutation ce à quoi elle répondit dans la foulée, tout en lui demandant de la suivre, expliquant au passage que c'était sa fille qui s'occupait de ça. Il hocha la tête, jeta son regard un peu partout et atterri dans une véranda lumineuse où trônait une adorable chevelure blonde, tout à fait angélique pour l'occasion. En plein conversation téléphonique, il se contenta d'un bref signe de tête à son égard et même s'il fit mine de ne rien entendre, le brun ne put s'empêcher de mieux tendre l'oreille pour capter les bribes d'une discussion avec sa moitié. Déformation professionnelle oblige, Priam avait toujours cette tendance à fouiner, observer, pour mieux appréhender ses interlocuteurs. Puisqu'il lui tournait le dos, la jeune Daphne ne put notifier son haussement de sourcil face à la froideur de leur conversation, alors qu'il se mit tout bonnement à juger le dit Alexander qui se trouvait à l'autre bout du téléphone. Les relations amoureuses n'étaient certes pas son meilleur atout, mais il était tout à fait en mesure de comprendre que leur couple avait un sérieux problème - qui était le dénommé Casey, pourquoi était-elle chez ses parents, ou était ce foutu Alexander ? Non, il n'était pas question de retomber dans ses travers et Priam secoua brièvement la tête pour chasser tous ces questionnements qui ne lui apporteraient que des emmerdes, il le savait. Finalement, la conversation se stoppa et il put enfin faire face à sa jeune professeure, alors qu'il lui tendit sa main à son tour. « Enchanté, Daphne. » lança-t-il en arborant son plus beau sourire, alors qu'elle ne montrait aucun signe de malaise. « Ca va, merci, et aucun soucis pour le contre-temps. » Il aurait été opportun de lui rendre la pareille en lui demandant comment elle se portait mais Priam n'avait pas toujours les codes du bon comportement à son arc. Voilà qu'elle lui proposait de se tutoyer ce à quoi il répondit par un bref signe positif de la tête. « Ma demande est peut-être un peu.. particulière. » Il marqua une courte pause, son cerveau cherchant une explication autre à son impulsivité incontrôlable. « J'ai des soucis d'anxiété et mon médecin m'a demandé de trouver une échappatoire, un moyen de.. mieux les appréhender, quelque chose comme ça. J'ai pensé que la musique pourrait m'aider et il était plutôt d'accord avec moi. » expliqua-t-il avec aplomb, sûr de lui comme à son habitude. « Je n'ai jamais joué d'un instrument et j'ai tout à apprendre, donc tu vas avoir du boulot.. Les bases ça me va. » Il fallait bien commencer quelque part. « Par contre, je tiens juste à te préciser que pour avancer, j'ai besoin d'objectifs, j'ai par exemple besoin que tu me dises que dans 3 mois, je devrais être en mesure de maîtriser cette partition. »

_________________

“you gotta learn to hide the anger, practice smiling in the mirror,
it's like putting on a mask.”

Daphne Shearer

messages : 870
name : margot
face + © : Candice accola (Sassenach)
multinicks : Finn; James; Ali ; Philae
points : 536
age : 29 yo
♡ status : (un)happily married.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : ocean avenue with Casey & Colin

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (●●●●) Priam ~ Casey ~ Kelley ~ Blake

de savantes gammes et des arpèges Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: de savantes gammes et des arpèges · Lun 30 Mar - 23:46
Daphne sourit doucement devant l’indulgence de son client, ravie de voir qu’il ne faisait pas partie d’une population trop habituée à voir ses moindres caprices se réaliser en quelques secondes. Elle n’aurait pas dû être surprise; la plupart des gens présents à Windmont Bay étaient des gens normaux, lambdas qui n’étaient justement pas habitués à ce que tout leur soit servi sur un plateau d’argent. A Los Angeles, les choses étaient bien entendues différentes. En plus de ses concerts, Daphne avait pris l’habitude d’y donner quelques cours au conservatoire de temps à autre afin de montrer aux élèves que l’on pouvait devenir “quelqu’un” dans le monde de la musique sans particulièrement avoir besoin de venir d’une famille de musiciens ou d’une famille ayant des moyens astronomiques. Daphne n’avait jamais été à plaindre à ce niveau-là mais elle n’en était pas pour autant quelqu’un qui avait roulé sur l’or pendant toute son enfance, même si la situation avait bien changé à ce niveau-là il fallait l’admettre. Sans pour autant être friquée, Daphne vivait confortablement avec son salaire - et extrêmement confortablement avec celui de son époux. Elle acquiesça doucement en l’entendant dire que sa demande était particulière, l’écoutant avec un sourire. Elle ne savait pas réellement à quoi s’attendre mais une demande particulière qui concernait la musique était généralement quelque chose de plutôt mignon. Daphne avait eu nombre de demandes, par message privé sur son mazebird, pour qu’elle apprenne à un époux à jouer tel morceau ou qu’elle compose un morceau pour le fils de quelqu’un… Tout cela était particulièrement mignon mais premièrement, Daphne ne composait absolument pas - elle était une très bonne pianiste mais seulement avec la musique des autres et deuxièmement, elle n’avait pas le temps d’accéder à toutes les demandes qu’elle recevait… Avec Priam Eason, par contre, les choses étaient différentes. Cela faisait partie du deal, et des occupations qu’elle s’était trouvée à Windmont Bay : donner des cours de piano lui ferait redécouvrir son instrument différemment, et Daphne devait même avouer être un peu excitée à l’idée de ne plus faire que répéter à longueur de journée. Avoir l’occasion d’enseigner et de partager son savoir était quelque chose qui lui plaisait beaucoup plus qu’elle ne l’aurait cru. Elle écouta attentivement la demande de Priam, opinant du chef de temps à autre. Son sourire s’élargit en l’entendant expliquer tout cela. Daphne attendit d’être certaine qu’il ait fini pour reprendre la parole. “Et je suis d’accord avec vous deux - la musique peut aider à beaucoup de choses et cela requiert une concentration totale. On a tendance à oublier le monde qui nous entoure lorsqu’on joue un morceau.” Assise sur le banc du piano, elle fit signe à Priam de s’asseoir à côté d’elle, laissant sa main gauche jouer une gamme, sans même qu’elle n’ait vraiment à y réfléchir. “Pas de problème pour te donner des objectifs - c’est essentiel pour apprendre, mais comme l’idée est que cela t’aide à gérer ton anxiété, je vais commencer doucement, avec des objectifs faciles. Si tu vas trop vite, je durcirais progressivement. En échange, j’ai besoin que tu me promettes que si j’en demande trop, tu me le diras.” D’un geste de la tête, elle l’invita à poser sa main sur le piano. “Est-ce que tu veux apprendre à lire la partition en même temps que tu joues, ou juste à jouer ?” dit-elle, prenant sa main dans la sienne pour l’aider à la positionner. “On laisse tomber les pédales pour le moment. J’aimerai juste que tu t’habitues au piano et à ses sonorités pour les premières minutes. Tente quelques notes, teste les. Dis moi celles que tu préfères, celles que tu détestes…” Lui offrant un sourire conscient, Daphne lui laissa la place sur le tabouret allant leur servir deux verres d’eau, déposant celui de Priam à ses côtés - mais pas sur le piano. Portant son propre verre à ses lèvres, elle le laissa jouer quelques minutes, le temps de mettre son portable en mode avion pour être certaine de ne pas être distraite et vint s'asseoir à côté de lui. “Pourquoi la musique et pourquoi le piano, comme anxiolytique ?

_________________
" it feels different when you're with me "

  

Priam Eason

messages : 650
name : sow ~ pomeline.
face + © : henry cavill — lora.
multinicks : lola, xavi, blake, vika, kerry, luna.
points : 434
age : thirty-eight yo (18/03).
♡ status : single.
work : private eye.
activities : trying to sleep, keeping an eye on nomi, thinking about his son.
home : house @bridgewater.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on | nomi, daphne, gaia.

de savantes gammes et des arpèges Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: de savantes gammes et des arpèges · Hier à 10:44
Se retrouver au milieu du salon d'une inconnue par apprendre d'un instrument dont il ne connaissait rien était quelque chose de particulier pour Priam. Depuis des années il n'avait rien fait de nouveau, robotisé à souhait par ses petites habitudes. En même temps, l'australien n'était pas forcément friand d'innovations, tablant sur un quotidien parfois minuté. Priam n'était pas un homme très spontané qui se laissait porter par une quelconque émotion. Il contrôlait tout et ce depuis l'adolescence. Il n'y avait qu'à observer sa façon de se comporter ou de parler, presque mécanique. Il disait juste ce qu'il fallait, ni trop, ni pas assez, de quoi contenter ses interlocuteurs et paraître humain. Une humanité qui lui faisait défaut dans sa vie, comme dans ses relations. Daphne était tout son opposé : elle respirait la sincérité, usait d'un sourire charmant dès plus authentique et semblait réellement porté par sa passion pour la musique. Priam n'avait aucune passion et ce qui régissait sa vie n'était ni l'amour, ni l'enthousiasme, ni l'amitié, juste une vague notion de survie. « On oublie le monde qui nous entoure ? » répéta-t-il alors qu'il venait de s'installer à ses côtés, le regard perdu sur les divers touches et ce qu'il allait devoir endurer pour comprendre son fonctionnement. Le premier soucis étant qu'il était incapable d'oublier le monde qui l'entourait, sur le qui vive à chaque instant, attendant patiemment la prochaine joyeuseté qui lui tomberait sur le coin du nez. Mais plus que ça, l'australien était un homme de mécanisme qui fonctionnait à l'instinct et non à la sensibilité. Il devait y avoir de la logique dans ce qu'il faisait, un chemin tracé à suivre, un plan d'attaque - et rien de tout ceci ne régissait le piano. Lâcher prise était, pour lui, le plus compliqué. « Je vais essayer de te le dire, j'ai pas pour habitude de faire ça. » concéda-t-il finalement, plutôt satisfait de savoir qu'il aurait des objectifs - seul moyen pour lui d'avancer. Faire quelque chose pour le plaisir ? Il ne connaissait pas. Mais plus que ça, il devrait lui exposer ses faiblesses - car ne pas atteindre un objectif était pour lui une faiblesse et il sentait déjà cette étape plus que difficile. Obéissant à sa prof, Priam posa sa main sur la piano, effleurant les touches comme de petites choses curieuses qu'il n'arrivait pas à comprendre. Les sourcils froncés, il porta son regard sur la main de Daphne qui venait de prendre la sienne. Aucun tressaillement ne fut perceptible, et pourtant. Priam n'avait pas l'habitude des gestes aussi familiers, encore moins venant d'une parfaite inconnue. Si bien qu'il planta son regard dans le sien, y observant toute la fraîcheur et l'authenticité de de cette dernière. Il réussit, pour une fois, à arborer un sourire bienveillant et profondément sincère à l'adresse de quelqu'un. « Non je veux apprendre la partition en même temps, ça me parait plus logique. » Logique, le mot était lancé et elle devrait composer avec ce trait de caractère pourtant difficile à contrôler. Et voilà qu'elle lui demandait de se laisser aller à quelques notes. Muet, paniqué intérieurement, il dévisagea le piano comme une bête curieuse mais obéit en s'installant sur le tabouret. Mais que devait-il ressentir en appuyant sur une touche ? Inerte durant plusieurs secondes, alors que Daphne cherchait deux verres d'eau, Priam déposa finalement son index sur une touche. Aiguë. Il ne savait pas quoi en penser. Il continua son petit manège, pour aller vers des sonorités plus graves qui résonnèrent au fond de ses entrailles comme le couplet final de sa vie. C'était donc ça, que de ressentir quelque chose face à un instrument ? « On peut éviter les sons bas je crois. » assura-t-il en ré-appuyant sur une touche, juste pour être sûr alors qu'une nouvelle fois il fronçait les sourcils, tandis qu'un frisson parcouru son échine. « Ca parait si.. simple pour toi. » confia-t-il, comprenant qu'il n'y aurait jamais aucune logique pour jouer du piano, juste une simple dose de ressenti émotionnel. Finalement il stoppa son manège quand elle revint s'asseoir à ses côtés et posa l'ultime question. « J'ai tendance à me laisser ronger par beaucoup de choses et je n'ai pas pour habitude d'extérioriser quoi que ce soit. Je ne sais pas lâcher prise et selon mon médecin, c'est pourtant ce qui permettrait de calmer mon.. état. » expliqua-t-il, à tâtons. « Il y a quand même un minimum d'apprentissage avec la musique mais j'imagine que si on ne ressent rien, on n'exprime rien.. » Il marqua une courte pause. « Il pense que ce serait peut être une façon pour moi de m'exprimer différemment puisque je bloque et que je me crée mes états anxieux. » Anxieux, impulsifs, robotiques. « C'est moi qui ai choisi le piano, c'est la mélodie qui me semblait la plus apaisante. »

_________________

“you gotta learn to hide the anger, practice smiling in the mirror,
it's like putting on a mask.”
Contenu sponsorisé




de savantes gammes et des arpèges Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: de savantes gammes et des arpèges ·
 
de savantes gammes et des arpèges
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: