hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Sélection de Blu-Ray 4K à 10€
10 €
Voir le deal

 

 On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: tattoo & scissors
Aller en bas 
If you can dream it, you can do it.

Jules Mayden

messages : 530
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron, gabriel
points : 1162
age (birth) : 24 ans, 12/09/1991
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Mer 25 Mar 2020 - 11:46
31 MARS 2020 - 18H20
Feat @Dash Lockwood

La journée s’achève. C’était plutôt calme au salon. Vous vous êtes même mis à chanter tous ensemble à un moment lorsqu’il n’y avait plus de client et en passant le balais. Du coup, t’es plutôt de bonne humeur. Mais tu sais aussi que le mois s’achève et qu’il est grand temps de faire un bilan avec ton apprenti. C’est une obligation légale de faire un point un mois avant la fin de la période d’essai afin qu’il sache si cela s’engage bien ou non. Cela sera aussi le moment de faire un bilan de ses compétences. Il a encore beaucoup de choses à apprendre du métier, s’il souhaite poursuivre aussi. Car il peut très bien mettre fin à tout cela s’il en a marre. Mais t’as plutôt l’impression que le job lui plaît. Tu le sens assez épanoui et très à l’aise. Peut-être parfois un peu trop. – Dash, je peux te voir quelques minutes ? – Tu annonces sur un ton sérieux et un peu inquiétant. T’as envie qu’il comprenne que tu ne rigoles pas là et qu’il faut qu’il te considère comme son patron car c’est ce que t’es enfin de compte. Il a très souvent tendance à te prendre pour un copain. A toi d’imposer des limites. – Allons dans la salle où je tatoue, on sera plus tranquille. – Tu n’as pas de bureau dans le salon de coiffure car cela n’est pas une nécessité pour toi. Du coup, tu l’emmènes dans la seule pièce fermée, hormis le placard à balais. T’y a mis une meuble où tu ranges tes papiers. Une fois sur place, tu t’empares du dossier de Dash qui contient son contrat et tu sors un papier que t’as imprimé et qui va t’aider à évaluer ses compétences. – Tu peux t’asseoir sur la table mais ne touche à rien s’il-te-plait. – Tu sais qu’il est maladroit alors tu préfères prévenir pour éviter que ça ne tourne au drame. C’est que ton matériel de tatouage coûte cher. Plus que celui de la coiffure. T’es le seul habituellement y avoir accès vu que tu es le seul tatoueur du salon. – J’aimerais faire un bilan avec toi de tes deux premiers mois au salon. – Tu annonces la couleur de manière assez soft. Tu ne vas pas commencer tout de suite avec les choses qui fâchent et les points négatifs. Cela viendra au fil de l’eau. A moitié adossé contre un meuble, tes yeux sont rivés vers ton employé qui ne s’attendait peut-être pas à ça à en voir sa réaction. – Déjà, comment tu te sens et qu’en penses-tu ? – Tu lui laisses la parole pour débuter.

Dash Lockwood

messages : 77
face + © : kevin pabel © jules ♥
points : 630

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Dim 5 Avr 2020 - 6:32
Un balais à la main, une pelle dans l'autre, les pieds confortablement logés dans des sandales bas-de-gamme [1], il serait aisé de méprendre Dash pour un des domestiques que ses parents paient très certainement encore à l'heure actuelle pour garder sa chambre propre et rangée. Le blond a vraisemblablement subi une véritable métamorphose depuis son arrivée en ville, accentuée par le vol de ses affaires [2] et le nombre limité de ressources qui sont restées à sa disposition en conséquence. Le blondinet chantonne distraitement en glissant les cheveux soigneusement [3] sur la pelle. Dash, je peux te voir quelques minutes ? Oui ? Relevant la tête, le blond plante ses yeux bleus comme un lagon dans ceux de Jules [5]. Dash s'empresse de poser le balais et la pelle dans un coin, si hâtivement que celle-ci retombe brusquement au sol, laissant tous les cheveux qu'il venait de récolter retomber contre le carrelage. Oh non ! s'écrie-t-il d'un ton effaré. Heureusement pour lui, une collègue lui fait signe qu'elle prend le relais. Il n'est décidément pas très bien sous pression. Invité à aller dans la salle de tatouage, le blond se raidit d'une traite. Chef, oui, chef ! Il a beau arriver en retard la plupart du temps, être distrait toute la journée et assez maladroit, sa bonne volonté n'est égalée uniquement que par sa reconnaissance envers Jules [8]. Ses consignes sont simples: il peut s'asseoir, mais sans toucher à quoi que ce soit. Dash ne sait vraiment pas quoi faire: si il s'assoit sur la table, ne la toucherait-il donc pas ? Mais d'un autre côté, s'il ne s'assoit pas, est-ce que Jules va se fâcher ? Dans le doute, le blond finit par s'installer sur le bord de la table, très inconfortablement, la fesse gauche posée sur le coin du meuble, la droite équilibrée dans le vide. On lui parle alors de bilan. La bouche du blond s'étire en coeur. Oh, je vois ! C'est gentil mais ce n'est vraiment pas nécessaire, je me plais bien ici ! affirme-t-il. Il est décidément bien trop gentil, ce Jules. Certes, ce n'est pas l'occupation la plus passionnante que Dash a bien pu avoir de sa vie ... Mais les gens sont gentils et à la fin du mois on lui donne de l'argent pour qu'il aille dévaliser les magasins, donc il ne va pas se plaindre non plus. Jules lui demande cependant d'élaborer sa réponse. Je trouve ça trop chouette. Qui aurait cru que travailler dans un salon de coiffure était aussi difficile ?? J'ai appris énormément de choses ! Comme le fait qu'il ne fallait pas laisser le fer à lisser allumé, encore moins sur un sandwich au thon. Son estomac a bien regretté cet accident inopportun. Et ne parlons pas du fameux incident avec le sèche-cheveux ... Les gens sont gentils et il y a tant de choses à faire qu'on ne peut pas s'ennuyer ! affirme-t-il finalement dans un sourire. Je peux retourner balayer le sol maintenant ? demande-t-il d'un ton innocent.
______

[1] Qui l'aurait cru ?
[2] c.f. nicked me knickers
[3] Peut être, même, un peu trop soigneusement [4].
[4] Et donc, lentement.
[5] Son nouveau patron [6].
[6] A.K.A. le gentil monsieur qui lui fait souvent de grands sourires, n'a pas peur de lui montrer tous les tuyaux du métier, quitte à lui tenir la main, et le surveille intensément [7] pour s'assurer qu'il fasse correctement son travail.
[7] Du moins, c'est la seule raison que Dash trouve pour expliquer les regards insistants qu'il lui consacre régulièrement.
[8] Ainsi que le respect qu'il lui confère. Il est baptisé après une marque de prêt à porter, après tout.

_________________


If you can dream it, you can do it.

Jules Mayden

messages : 530
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron, gabriel
points : 1162
age (birth) : 24 ans, 12/09/1991
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Dim 12 Avr 2020 - 17:38

Ton annonce auprès de Dash n’avait pas pour but de l’effrayer. Mais visiblement, cela le fait paniquer. Il renverse tous les cheveux et poils qu’il venait de ramasser à la pelle et au balais. Le boulet. Tu sais très bien qu’il ne résiste pas à la pression et t’essaye de la lui mettre le moins possible mais ce n’est pas toujours évident car il faut aller vite parfois et il a souvent tendance à s’éparpiller et passer trop de temps dans des tâches peu utiles. Il veut bien faire, t’en as conscience. Et c’est ça qui te rassure. – Arrête de m’appeler comme ça, tu sais très bien que j’aime pas. – Tu le supplies avec le sourire car ça te fait quand même rire quand il t’appelle chef. Certes, tu en es un mais tu préfères la jouer cool avec tes employés. Tu restes un être humain avant tout. T’es leur responsable ici mais t’es pas non plus leur père ni un chef autoritaire. La preuve, tu l’autorises à s’asseoir sur ta table de tatouage, ce qu’il fait timidement. – Si si c’est nécessaire je t’assure. Et même obligatoire légalement. – T’es pas non plus le genre de mec qui déclare tout aux impôts mais t’essaye tant bien que mal de suivre la loi et de faire les choses bien vis-à-vis de tes employés. Tu ne voudrais pas en plus de cela que cela se retourne contre toi un jour. Du coup, tu entames la discussion de manière plutôt ouverte en lui demandant comment il se sent ici. C’est très important aussi que tu aies son point de vue et que tu t’assures que vous êtes sur la même longueur d’onde. Visiblement, tout va bien. – Bon, je suis content que ça te plaise et que tu apprennes au quotidien. T’as encore beaucoup de choses à voir mais je reste assez confiant pour la suite. Je pense que là tu commences à maîtriser les shampoings ? – Pour le moment, il n’est pas passé à la coiffure à proprement parlé. Il s’est contenté d’observer, apprendre des techniques et les noms des objets, puis à côté de faire le ménage, laver les cheveux des clients et même gérer l’accueil et la prise des rendez-vous. – Je te félicite aussi pour l’accueil des clients et les rendez-vous, tu t’en sors très bien. – Il a un excellent relationnel et t’as des bons retours. Il amuse beaucoup aussi. Pour l’instant, tu n’as rien à lui reprocher de ce côté-là et au contraire, ne peut que l’encourager à continuer. Surtout qu’il fait des efforts depuis que tu lui as dis de laisser un peu plus la parole aux clients. C'est que c'est une vraie pipelette ce Dash. – Minute papillon, c’est pas encore terminé ! Le sol peut attendre. – C’est quoi cette obsession soudaine qu’il a avec le balais ? Et pourquoi cherche-t’il à fuir la conversation ? Tu n’en as pas terminé avec lui. Ce petit filou a peut-être compris que t’allais aborder aussi des choses un peu moins drôles ou sympa à entendre. – Dans l’ensemble, le bilan est plutôt positif. Mais je tiens aussi à souligner le fait qu’il faut que tu sois un peu plus à l’écoute des clients. Notamment pour la température de l’eau et s’ils sont bien installés. C’est des questions bêtes mais faut s’assurer de leur bien-être avant tout. –  N’est-ce pas ? Tu le regardes d'un air sérieux en espérant qu’il retienne bien ces points car t’as l’impression que parfois il fait les choses un peu à sa sauce. Il faut qu’il garde en tête que le client est roi. – Et évites de crever les yeux des clients s’il-te-plait ! – Il saura très bien de quoi tu fais référence. La dernière fois, alors qu’il faisait un massage des tempes pendant le lavage des cheveux, il a malencontreusement mis un doigt dans l’oeil d’une cliente pour essayer de rattraper le shampoing qui coulait. Erreur fatale.


Dernière édition par Jules Mayden le Mer 29 Avr 2020 - 17:43, édité 1 fois

Dash Lockwood

messages : 77
face + © : kevin pabel © jules ♥
points : 630

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Lun 27 Avr 2020 - 22:14
Le regard craintif du blond trahit le respect qu'il consacre à son patron. Pardon, chef, souffle-t-il, avant de se frapper le front face à ce lapsus non-désiré. Si le canadien n'est pas toujours un employé modèle, c'est uniquement à travers les défauts de son éducation: la ponctualité, la rigueur [9] ne sont pas des qualités pré-requises pour des individus à qui tout est livré sur un plateau d'argent. Là où Dash faillit en compétences, il redouble cependant en motivation et en enthousiasme. Il a envie de bien faire, un détail qu'il est impossible d'ignorer tant il est certain. Le blond déchante un peu lorsque le tatoué insiste sur cet entretien qu'il aurait préféré éviter – immédiatement, des flashs du lycée lui reviennent en mémoire, Dash se souvenant de contrôles surprises ou d'autres examens auquel il ne trouvait jamais les bonnes réponses. Le nombre incalculable de D- qu'il a obtenu au cours de sa carrière académique aurait pu faire un beau testament à son intelligence naturelle si ses parents n'avaient pas jugé utile de jeter ses copies dans la benne à ordures. La gorge nouée et les mains moites, le jeune homme se sent observé là où il préfèrerait pouvoir rester invisible. Visiblement, Jules est content de savoir que Dash se plait dans cet établissement [10]. À la question du brun, le blond hoche la tête avec enthousiasme. C'est pas toujours facile avec toute la mousse mais ça fait partie du challenge ! opine-t-il allègrement. Merci, répond-il dans un sourire timide lorsque Jules lui déclare qu'il se débrouille "bien" avec l'accueil. Visiblement gêné, le blond a beau être très bavard, cela ne l'arme pas pour savoir comment réagir aux compliments pour autant. Craintivement, il demande le droit de pouvoir retourner balayer le sol, se confortant dans l'idée naïve que l'examen était peut être simplement un moyen pour son employeur de vérifier qu'il s'amusait bien parmi eux. Niet. Jules reprend alors la parole, entament quelques reproches justifiées qui ne lui valent que des Ah., C'est compris ou encore Je ferai plus attention, promis, de la part du blond. Son regard s'embrume, démontrant de façon plutôt transparente que son moral vient de prendre un coup et qu'il est légèrement préoccupé par les confessions de son patron. La dernière réflexion de Jules lui rend le visage cramoisi de honte alors qu'il tente de balbutier quelques excuses: J'ai v-vraiment pas fait exprès ! proteste-t-il, C'était un accident ! Le blond abaisse alors son regard vers ses orteils, ne sachant plus trop quoi faire. Lui qui, d'habitude, se montre si bavard ne sait désormais pas quoi dire.
______

[9] Et virtuellement toute autre forme de savoir-faire.
[10] Jusque là, tout va bien, et le blond se permet donc de se détendre quelque peu.

_________________


If you can dream it, you can do it.

Jules Mayden

messages : 530
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron, gabriel
points : 1162
age (birth) : 24 ans, 12/09/1991
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Mer 29 Avr 2020 - 17:41

Dash est parfois désespérant. Tu lui dis de ne pas faire quelque chose et paf, il plonge la tête la première dedans. Tu ne penses pas que ce soit de la mauvaise volonté de sa part, plutôt de la maladresse ou un manque d’attention et de concentration. Il est incurable. Et tu commences à te faire à l’idée que tu ne pourras pas le changer. Alors tu préfères laisser passer lorsqu’il t’appelle une nouvelle fois chef, tantôt blasé, tantôt amusé. En revanche, il n’échappera pas à ce premier bilan. Qu’il le veuille ou non. En plus, t’as pas que des choses négatives à lui dire et heureusement. Tu commences d’ailleurs par le positif afin de le mettre un peu plus à l’aise. Tu cherches aussi à savoir ce qu’il en pense. Visiblement, le métier a l’air de lui plaire même s’il rencontre quelques difficultés, notamment avec le shampoing. Peut-être qu’il a tendance à appliquer trop de liquide mousseux, faudra que tu le surveilles. En tout cas, il devra redoubler d’efforts notamment vis-à-vis de son attention auprès des clients. Et il semble le comprendre parfaitement. Tout comme la fois où il a failli éborgner une cliente. Cela pourrait en d’autres circonstances te faire rire mais là ça n’est pas le cas. – Je te crois. Mais je ne veux plus que ça se reproduise, est-ce que c’est clair ? – Tu ne peux pas être systématiquement le boss sympa. Il y a des moments où t’es moins cool et où tu dois passer des gueulantes. C’est comme ça. T’espère qu’il sera plus vigilent dorénavant. C’est tout ce que tu lui demandes enfin de compte. – Dans un mois, j’aurai une décision à prendre. Si tout se passe bien je te fais passer en CDI, si j’ai des doutes à ton sujet, je renouvelle ta période d’essai et si ça ne va pas alors je mettrai un terme à ton contrat. Mais autant te dire que c’est pas le but et que ça me peinerait de te voir partir. – Tu ne peux pas être plus clair. La balle est dans son camp. A lui de faire ses preuves et surtout tenir compte de tes conseils et progresser comme il se doit. Il a encore du boulot à faire pour y arriver. T’espère sincèrement que tout se passera bien. – Je t’aime bien Dash. – Tu lui confies alors subitement en lui adressant un regard presque aguicheur sans vraiment le vouloir. Peut-être qu’il va penser que tu lui fais des avances ? Manquerait plus qu’il passe sous le bureau et qu’il te demande une augmentation ensuite. Ça ne serait pas pour te déplaire. Enfin.. hormis la hausse de salaire.

Dash Lockwood

messages : 77
face + © : kevin pabel © jules ♥
points : 630

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Ven 1 Mai 2020 - 5:55
Jules est généreux et Jules est bon, se dit-il alors que son patron accepte ses justifications. Malgré tout, celui-ci le met en garde: il ne faut pas qu'une pareille erreur se reproduise à l'avenir. C'est noté, chef. le blond décrète, d'un ton solennel, le torse bombé et le souffle interrompu. Dash est terrifié à l'idée de se faire virer. Ce n'est pas tant le fait de ne pas avoir de travail qui l'effraie [11], mais plutôt, l'idée de pouvoir échouer à la tâche et de pouvoir décevoir Jules [12]. Le brun lui annonce alors, d'un ton plus sérieux encore [13] qu'il donnait au blond un mois supplémentaire pour faire ses preuves. La gorge nouée et les mains moites, Dash se sent étrange. Il n'a jamais vraiment eu à faire face à tant de pression. Il ne s'est par ailleurs jamais senti aussi vivant de sa vie entière, et pour cela, il éprouve un fort sentiment de reconnaissance et de respect envers le coiffeur-tatoueur. Chef, oui, chef ! déclare Dash en portant sa main à son front, comme à l'armée. Le canadien ne sait pas trop pourquoi il agit de la sorte, en réalité [14]. Mais ... J'ai pas envie de partir ... ! remarque-t-il finalement d'une voix douce, ayant échoué à comprendre la subtilité des propos du brun. Il lui décrète alors bien l'aimer, des mots qui font chauffer les oreilles de Dash et rougir ses joues. Le regard que lui envoie le coiffeur lui parle sans que le blond ne sache réellement interpréter ce que ces yeux peuvent bien vouloir dire. Tout ce qu'il sait, c'est qu'il fait un peu chaud et qu'il a un peu soif, et ça le rend un peu nerveux. Tu es adorable ! déclare-t-il avec enthousiasme, se rapprochant, sans vraiment réfléchir, de Jules, afin de l'enlacer affectueusement et de l'emprisonner dans un câlin. Lorsqu'il prend conscience de sa gaffe, Dash se raidit presque immédiatement avant de baisser ses yeux vers ses pieds. Oh, je ... Pardon, je ne sais pas ce qu'il m'a pris ... balbutie-t-il alors d'une voix penaude.

______

[11] N'oublions pas que le garçon a une vie entière d'oisiveté à oublier.
[12] Dash a beau être idiot, il ne l'est pas au point de ne pas avoir conscience de l'opportunité que lui a offerte le brun alors qu'il ne lui devait rien.
[13] Qui aurait cru telle chose possible ?
[14] Sans doute a-t-il vu ça dans un film, un jour. Depuis, il semble incapable de ne pas se comporter de la sorte lorsqu'il se retrouve en la compagnie de Jules.

_________________


If you can dream it, you can do it.

Jules Mayden

messages : 530
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron, gabriel
points : 1162
age (birth) : 24 ans, 12/09/1991
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Dim 3 Mai 2020 - 16:01

Visiblement c’est plus fort que lui. Il ne peut s’empêcher de t’appeler chef alors que tu lui as explicitement demandé d’arrêter. Tu lâches l’affaire. De toute façon, personne d’autre ne vous entends. Mais tu ne tiens pas à ce qu’il continue à t’appeler comme ça devant tes clients. T’aurais trop l’impression de passer pour un tortionnaire. C’est néanmoins ton rôle et t’en assumes pleinement les conséquences. Tu fais une sorte de rappel à l’ordre à Dash et lui explique les différentes options qui l’attendent par la suite. Bien entendu, ça te peinerait de le voir partir. Cela serait un échec pour lui comme pour toi. Tu tiens à ce qu’il réussisse et surtout soit épanoui. Si t’en arrives là, c’est qu’il aura vraiment déconné et que tu n’auras pas le choix. Mais tu préfères ne pas y penser et rester optimiste. – Mais tu ne vas pas partir, allé. C’est le pire des scénarios et j’suis sûr qu’on en arrivera pas à là. – Tu l’aimes bien et tu ne manques pas de le lui faire savoir afin qu’il reste confiant et qu’il garde le moral malgré tout. Tu sais que faire un bilan et parler de choses négatives c’est jamais marrant. Encore plus pour lui qui est un grand sensible et qui peut parfois prendre les choses trop à cœur. Il te remercie alors tout en te prenant dans ses bras pour t’enlacer. T’es assez surpris par ce contact physique mais ça n’est pas pour te déplaire. Ton esprit pervers se met alors à imaginer toutes sortes de choses. C’est qu’il est quand même sacrément séduisant mine de rien. Alors qu’il reste encore collé à toi mais immobile pour s’excuser, ton regard se confronte au sien. Erreur fatale. Ta main se pose délicatement sur sa nuque tandis que tes lèvres se jettent sur les siennes pour lui offrir un baiser. Un instant de lucidité te frappe et tu recules alors. – Pardon, moi aussi... – T’as dû mal présentement à calmer tes pulsions. T’as terriblement envie de lui sauter dessus et de l’embrasser à nouveau mais ce n’est peut-être pas une bonne idée.

Dash Lockwood

messages : 77
face + © : kevin pabel © jules ♥
points : 630

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Sam 9 Mai 2020 - 18:27
Les paroles du brun le rassurent – le canadien se sentant plus en sécurité vis-à-vis de son avenir au sein du salon. C'est la première fois de sa vie qu'il accomplit quelque chose de lui-même, sur ses propres mérites. Ça peut sembler ne pas être grand chose, mais pour Dash, ça représente tout, et plus encore. Il sourit alors, enthousiaste. Je serai irréprochable à partir de maintenant ! Promis ! Il s'emporte un peu avec ses promesses, n'ayant pas vraiment les ressources ni la capacité d'avancer de telles garanties. L'envie soudaine de remercier son patron le pousse à agir de façon familière [15] avec Jules. Immédiatement gêné, le blond relâche son étreinte avant d'abaisser son regard, penaud. Il bouge étrangement, ne sachant pas vraiment quoi faire de ses bras. Mais il ne s'éloigne pas, encore happé par la stupeur et l'embarras qu'il éprouve face à sa propre inattention. Avec hésitation, son regard se redresse alors, cherchant, comme un pardon de la part de Jules. Le regard auquel il se confronte le perturbe à la place: il s'agit là d'un regard qu'il n'a encore jamais vu dans les iris de son patron. Avant même que le blond ne puisse réellement analyser la situation, il se retrouve sous l'emprise des lèvres moites du coiffeur, qui le repousse, presque immédiatement. Pardon, moi aussi... Les yeux écarquillés comme une morue, Dash ressemble étrangement à une biche prise entre la lumière de deux phares. Il cligne des yeux, bouche-bée. Je ... Je ... Le blond ne comprend pas. Les conventions sociales sont-elles différentes, ici ? C'est maintenant la troisième fois qu'on l'embrasse dans cette ville, et bien que cela ne lui déplaît pas, le blond se demande s'il s'agit simplement d'une façon comme d'une autre de saluer les gens, par ici. Peut être que les Américains ont des habitudes différentes aux Canadiens ? Dash ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive. Il a du mal à respirer, il a l'impression que le sol est en train de lui glisser sous les pieds. Ses joues s'empourprent, devenant cramoisies, tandis qu'il trébuche sur ses propres chaussures. Je ... Je ... Se retournant alors, il renverse, par accident, un pot à crayons et tous ses contenus sur le sol. Déboussolé, des larmes commencent à lui monter aux yeux. Que vient-il de se passer ? Que vient-il de faire ? Va-t-il se faire virer ? Je suis désolé ... hoquète-t-il alors, avant de s'enfuir par la porte du bureau et de quitter le salon de coiffure, sans récupérer sa veste. Il fait froid dehors, mais le blond n'y prête pas attention. Tout ce à quoi il peut penser, c'est au confort de la chambre qu'on lui a prêtée, et son besoin de s'y enfermer. C'est maintenant le troisième garçon qui l'embrasse, depuis son arrivée à Windmont Bay. Alors pourquoi est-ce le premier pour lequel ça le perturbe autant ?
______

[15] Peut être, même, un peu trop.

_________________


If you can dream it, you can do it.

Jules Mayden

messages : 530
name : vodka paradise
face + © : devin j.
multinicks : aaron, gabriel
points : 1162
age (birth) : 24 ans, 12/09/1991
♡ status : single
work : barbier & tatoueur

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (✓)

On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant · Jeu 14 Mai 2020 - 16:51


C’est indéniable, Dash a envie de bien faire. T’as fais le bilan de ses débuts en tant que coiffeur et t’as aussi évoqué la suite qui est capitale. C’est à lui de jouer dorénavant. Il t’assure qu’il sera irréprochable à partir de maintenant. T’as bien envie de le croire mais tu sais pertinemment que ce ne sera pas le cas. Il va en faire encore des conneries. Il est aussi là pour apprendre. Tant qu’il n’y a rien de catastrophique pour ton business, ce n’est pas trop grave. Mais t’as envie qu’il atteigne d’ici quelques mois une réelle expertise en tant que coiffeur. Ton but c’est de le monter en compétence. Cela aurait pu se terminer sur ces belles paroles mais il a fallu qu’il vienne t’éteindre pour te remercier et qu’une pulsion te pousse à embrasser ton employé. Sur le coup, t'y prends du plaisir. Et puis tu recules très vite. Tu ne sais vraiment pas ce qu'il t'as prit mais c'est une très mauvaise idée. Cela pourrait mal finir. S’il le voulait, il pourrait porter plainte pour harcèlement sexuel. D’ailleurs, visiblement déboussolé par ton attitude, il en vient à partir subitement, renversant au passage un pot rempli de crayons. C’est tout lui ça. Lorsqu’il est mal à l’aise, sa maladresse frappe. – Dash attends ! – T’essayes de le rattraper mais c’est déjà trop tard. Il est parti. T’as déconné. Tu ne sais pas quoi faire. L'appeler sur son téléphone ? Surement trop tôt et pas sûr qu'il décroche. Peut-être que le plus judicieux ça serait d’avoir une conversation avec lui le lendemain ? T’en sais trop rien. Il est temps de fermer la boutique et de rentrer chez toi. Il paraît que la nuit porte conseil.


sujet terminé.
Contenu sponsorisé




On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant ·
 
On fait le Bilan calmement en s'remémorant chaque instant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: tattoo & scissors-
Sauter vers: