hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -58%
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz ...
Voir le deal
4.99 €

 

 how the darkness keeps its grip (g/p).


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner
Aller en bas 
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 725
name : romane ⋅ gajah.
face + © : ldelrey, © space cowboy.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 695
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ blake ⋅ winifred ⋅ berlin ⋅ lenn ⋅ jacob / ava / clive ⋅ priam.

how the darkness keeps its grip (g/p). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· how the darkness keeps its grip (g/p). · Mer 25 Mar - 18:37
how can this happen, how can this be
there is no ending, there is no peace

@priam eason // (theme song)

On aurait pu penser qu'avec son argent et son statut, Gaia Digby avait déjà fait appel, au moins une fois dans sa vie, à un détective privé. Mais la belle avait toujours été naïve, bien trop pour une femme de sa carrure qui aurait pu attirer le dernier des escrocs. Et même quand elle avait douté de ses proches, elle avait toujours préféré la franchise, les mettre devant les faits accomplis, plutôt que d'agir dans leur dos en embauchant quelqu'un pour fouiner dans leurs affaires.
Jusqu'à aujourd'hui. Gaia Digby en était venue à un point de non-retour, où la confiance envers son mari s'était fait la malle. Elle ne doutait pas de l'amour de Clive ni de sa souffrance intérieure mais elle ne le croyait pas quand il lui disait que ce n'était qu'une histoire de migraines. Quelque chose avait déclenché son addiction et elle souffrait de ce silence qu'il lui offrait - pourtant, la belle n'insistait pas et espérait simplement que parler à des professionnels lors de sa cure lui permettrait d'aller mieux. Le problème, c'est que ce seul mensonge avait suffi à ébranler tout ce qu'elle pensait savoir au sujet de son mari, cet homme qu'elle admirait depuis tant d'années et qui avait toujours été sincère avec elle, du moins l'avait-elle pensé jusqu'à récemment. Car si Clive lui avait menti sur une telle chose, qu'était-il capable de lui cacher d'autre ? La mère de famille refusait de revivre cette situation et avait donc profité de l'absence de son mari pour faire appel à une aide extérieure.
Ils s'étaient donnés rendez-vous au Mickey's, un endroit passe-partout qui avait pris de court la jeune femme - comme dit précédemment, elle n'avait jamais fait appel aux services d'un détective privé et sa seule connaissance dans ce domaine s'arrêtait à ce qu'elle avait vu dans les films ; elle s'attendait donc à une rencontre dans une allée sombre, dans l'anonymat le plus total. Assise sur la banquette du diner, la belle lisait le menu sans vraiment se concentrer dessus, se servant de la carte pour se dissimuler, ayant même été jusqu'à hésiter si elle devait porter des lunettes de soleil ou non. Mais se cacher était idiot pour deux raisons : premièrement, Clive était enfermé en cure de désintoxication alors elle ne craignait rien puisqu'elle se fichait bien du regard des autres. Et deuxièmement, si elle voulait que Priam Eason la repère, elle devait se montrer. Dans un soupir anxieux, Gaia posa alors le menu à plat et héla la serveuse pour commander un club sandwich accompagné de frites, puis ses ongles vinrent tapoter le dessus de la table dans un geste qui trahissait son impatience et son appréhension. « Priam Eason ? » Elle avait à peine laissé le temps à cet homme de la chercher qu'elle l'avait interpellé, aussitôt le seuil de la porte passé. Elle hésita à se lever puis à lui serrer la main mais elle se ravisa, le conviant plutôt d'un léger signe de tête à la rejoindre - elle s'empêcha également de se présenter, car combien de femmes à la recherche de la vérité sur leur mari devait-il rencontrer aujourd'hui à cet endroit ? « Vous avez faim ? » Puis avant que son plat n'arrive seul, elle héla à nouveau la serveuse afin que l'homme puisse commander ce qu'il voulait.

_________________
-- at the end of all the MADNESS it's still you, it has always been you and it will
// a l w a y s // be you.

Priam Eason

messages : 650
name : sow ~ pomeline.
face + © : henry cavill — lora.
multinicks : lola, xavi, blake, vika, kerry, luna.
points : 434
age : thirty-eight yo (18/03).
♡ status : single.
work : private eye.
activities : trying to sleep, keeping an eye on nomi, thinking about his son.
home : house @bridgewater.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on | nomi, daphne, gaia.

how the darkness keeps its grip (g/p). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how the darkness keeps its grip (g/p). · Jeu 26 Mar - 14:42
Il avait rendez-vous au Mickey's Dinner avec une dénommée Gaia Digby. Lorsque cette dernière avait stipulé vouloir le rencontrer là-bas, Priam n'avait pas bronché. Il connaissait les femmes bafouées par coeur - du moins c'est ce qu'il croyait - et la réticence des gens à pousser la porte de son bureau. L'enseigne détective privé, bien qu'en petit caractère, attirait toujours une foule de regard et de questionnements. Par habitude, les femmes ne venaient jamais ici et il faisait, parfois, l'effort d'aller chez elle ou dans un endroit neutre. En fonction de sa clientèle, l'australien avait appris à s'adapter. La plupart de ses enquêtes remontaient vers des maris adultères, des épouses également et quelques intérêts plus divergeant de temps à autre. En soit, rien de bien exaltant à des années lumières de son ancien job. Parfois, cette vie plus tumultueuse manquait à Priam mais il se souvenait bien vite de toutes les difficultés qui en avaient découlé et du traumatisme qu'il subissait encore aujourd'hui. Finalement, cette petite vie de détective presque pépère était une bonne chose pour lui. Pour l'instant.
Il venait de s'aventurer dans le dinner, à la recherche de sa cliente mais son prénom ainsi que son nom résonnèrent subitement dans l'air. Interloqué, il porta son regard sur la silhouette impatience et vint s'installer à ses côtés. Comme toutes les épouses, elle semblait nerveuse et un peu perdue. « Gaia Digby. » lança-t-il dans un haussement inopiné de sourcils, sans plus de formalités. Cette dernière ne semblait pas porté sur ce genre de choses et le jeune homme n'insista pas. Bien calé dans sa banquette, il tenta de prendre la parole mais la brune venait déjà de lui envoyer une question au passage. Un peu plus interloqué par son comportement, il réussit néanmoins à afficher un bref sourire alors qu'elle avait déjà hélé la serveuse pour lui. Néanmoins, il lui fit signe que c'était inutile, alors qu'il reporta son attention sur sa cliente. « Vous êtes tendue, c'est ça ? » questionna-t-il, bien que la réponse lui semblait évidente. « C'est la première fois que vous consultez un détective j'imagine ? » Il reconnaissait, plus ou moins bien, les gens qui débarquaient pour la première fois chez lui et les autres. Néanmoins, en fonction du sujet abordé, certains étaient tout aussi stressés la première fois que la suivante, aussi n'était-il pas certain de la réponse. Le nom Digby ne lui était pas inconnu - comment pouvait-il l'être aux yeux de ceux qui avaient un minimum de culture ? - et il avait de suite piqué sa curiosité. Que pouvait bien avoir cette femme à reprocher à son mari ? Il sentait pertinemment qu'elle n'était pas uniquement présente pour une simple histoire de tromperie, mais alors, de quelle manière avait-elle été bafoué ? « Donc, vous m'avez dit que ça concerne votre mari. Je vous écoute.. par contre, je préfère vous prévenir, j'ai besoin du plus de détails possibles, même ceux que vous jugez insignifiants, même ceux que vous n'avez pas forcément envie de partager avec moi.. Je peux le comprendre mais j'ai l'habitude, ne vous inquiétez pas pour la confidentialité. » Et pour le bon tarif qu'il comptait en tirer, également, mais Priam ne dit encore rien sur ce détail. Au lieu de ça, il sortit de sa sacoche sa tablette, prêt à écouter le récit de sa cliente. Récit qu'elle avait vaguement évoqué au téléphone.

_________________

“you gotta learn to hide the anger, practice smiling in the mirror,
it's like putting on a mask.”
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 725
name : romane ⋅ gajah.
face + © : ldelrey, © space cowboy.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 695
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ blake ⋅ winifred ⋅ berlin ⋅ lenn ⋅ jacob / ava / clive ⋅ priam.

how the darkness keeps its grip (g/p). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how the darkness keeps its grip (g/p). · Sam 28 Mar - 18:09
Son coeur loupa un battement quand elle vit l'homme entrer dans le diner, devinant immédiatement son identité. Elle ne savait pas ce que c'était, peut-être sa prestance, son air déterminé, ou peut-être n'était-ce que l'instinct d'une femme qui s'apprêtait à trahir son mari, ses sens aiguisés par la culpabilité. « C'est un euphémisme. » Un rire s'échappa de ses lèvres malgré elle, ne trahissant pourtant aucun humour, ne faisant qu'accentuer le malaise qu'elle ressentait. Elle adressa un sourire à la serveuse qui lui ramenait son plat en même temps que Priam refusait de passer commande ; elle baissa les yeux vers son assiette mais elle n'avait presque aucun appétit, maintenant qu'elle était face à la réalité. Allait-elle aller jusqu'au bout des choses ? Maintenant qu'il était là, difficile de faire marche arrière. Elle hocha légèrement la tête quand il lui demanda si c'était la première fois qu'elle faisait appel aux services d'un détective privé, attrapa une frite histoire de s'occuper, puis une deuxième, qu'elle tourna et retourna avant de lâcher et de relever le regard Priam, première fois qu'elle le regardait dans les yeux depuis le début de cette rencontre. « Il faut que vous compreniez que je n'ai aucun plaisir à faire appel à vous. Mon mari et moi, nous sommes inséparables. On ne s'est jamais rien caché, et... » Sa voix se brisa, mettant fin à sa vaine tentative d'expliquer à Priam qu'elle n'avait d'autre choix que de demander son aide. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait besoin qu'il comprenne qu'elle n'était pas de ces épouses qui se fourvoyaient dans un mariage qui ne tenait pas la route, elle espérait qu'il voit la sincérité de l'amour ente Clive et elle. « J'ai découvert il y a peu qu'il souffrait d'une addiction. Anti-douleurs. Il m'a dit que c'était pour faire passer ses migraines et qu'il pouvait arrêter à tout moment, qu'il le ferait. » Elle secoua la tête, baissant finalement les yeux, une attitude qui ne lui ressemblait pas, mais toute cette situation la dépassait. Elle était en colère contre Clive mais elle se sentait également coupable de n'avoir rien vu. « Mais j'ai trouvé ses cachets quelques semaines après. Je ne lui ai pas laissé le choix, il est entré en cure de désintoxication. » L'histoire aurait pu - aurait dû - s'arrêter là. Clive ne pouvait plus lui mentir, il était entouré de médecins qui ne le laisseraient pas rentrer chez lui tant qu'il ne faisait aucun progrès. « Comme je vous l'ai dit, on ne se ment pas. Jamais. Mais on ne développe pas ce genre d'addiction sans raison et s'il m'a menti sur ça, il peut m'avoir menti sur beaucoup d'autres choses. » Gaia se pinça les lèvres et observa Priam pour voir sa réaction. Penserait-il qu'elle se faisait des films pour rien ou que sa requête n'était pas assez intéressante pour qu'il s'en occupe ? Il n'y avait rien de fascinant là-dedans, juste une femme à la recherche de la vérité. « Il ne veut pas m'en parler mais je refuse de le regarder se détruire sans rien faire. C'est là que j'ai besoin de vous. » Elle ne savait pas comment Clive pourrait réagir s'il venait un jour à apprendre qu'elle avait agi dans son dos, mais lui laissait-il vraiment le choix ?

_________________
-- at the end of all the MADNESS it's still you, it has always been you and it will
// a l w a y s // be you.

Priam Eason

messages : 650
name : sow ~ pomeline.
face + © : henry cavill — lora.
multinicks : lola, xavi, blake, vika, kerry, luna.
points : 434
age : thirty-eight yo (18/03).
♡ status : single.
work : private eye.
activities : trying to sleep, keeping an eye on nomi, thinking about his son.
home : house @bridgewater.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on | nomi, daphne, gaia.

how the darkness keeps its grip (g/p). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how the darkness keeps its grip (g/p). · Hier à 13:34
L'humour, le malaise, les yeux baissés vers son assiette de frites à laquelle elle n'avait même pas touché. Priam observait ce manège, habitué par cet état. Rares étaient les clients qui arrivaient à faire bonne figure et généralement, soit la colère, soit la tristesse émanait d'eux. En bon professionnel, l'australien esquissa un bref sourire à la boutade de son interlocutrice. Il n'était pas gêné, il était là pour une tâche bien précise et patienterait jusqu'à ce que la dénommée Gaia soit enfin prête. Finalement, elle porta enfin son regard dans le sien et commença sa tirade. Concentré sur son dialogue, il commença à tapoter sur sa tablette mais fut obligé de se stopper puisque la voix de son interlocutrice se brisa dans la foulée. Faire appel à lui n'était jamais chose aisée. Un sentiment de trahison émanait parfois de ses clients, en plus de la peur de découvrir la vérité - ou une toute autre vérité. Combien de fois, après avoir fouillé dans le passé et le présent d'un client, était-il tombé sur une affaire bien différente de celle dans laquelle il était embarqué. Les gens, selon son expérience, avaient toujours quelque chose à cacher - peu importe l'attachement et l'amour qu'ils portaient à leur moitié ou à leur famille. « Vous vous mentez. » déclara-t-il subitement, portant son oeillade sur elle, avant de reprendre pour mieux s'expliquer. « Il vous a caché son addiction. Vous êtes assise là en face de moi sans qu'il ne soit au courant. Vous vous mentez, c'est un fait Madame Digby. » Il n'y avait pas une once de jugement dans le ton qu'il venait d'employer. Il énonçait simplement ce qu'il pouvait observer. Comme bien souvent, dans beaucoup de couples, les faits émis n'étaient pas les faits réels. Nous n'avons pas de secret l'un pour l'autre était une phrase qu'il entendait presque à chaque fois. Était-ce réel ? Ou était-ce simplement une façon de se rassurer ? La deuxième option était souvent la meilleure. Pour sûr, tous les couples avaient quelque chose à se cacher. Même le plus minime des détails, même après des années ensemble, même malgré une complicité installée et évidente. « Gaia, si vous me permettez de vous appeler par votre prénom. » reprit-il, le nez posé sur ses notes, puis sur sa cliente et les doutes qui émanaient d'elle. « J'ai besoin de savoir clairement, vous souhaitez que j'enquête sur les véritables raisons qui l'ont poussées à prendre ces cachets ou vous voulez que j'aille plus loin ? » Un choix plutôt décisif pour le détective. Il était à peu près sûr de pouvoir boucler la première option en peu de temps, quant à la seconde.. il s'agissait là d'un tout autre niveau de recherche. Priam savait, mieux que personne, à quel point la vérité n'était pas toujours bonne à entendre. Et si, comme cette dernière le prétendait si bien, ils n'avaient rien à se cacher, il était parfois perturbant de découvrir le pot aux roses.

_________________

“you gotta learn to hide the anger, practice smiling in the mirror,
it's like putting on a mask.”
not afraid to take a stand

Gaia Digby

messages : 725
name : romane ⋅ gajah.
face + © : ldelrey, © space cowboy.
multinicks : thalia ⋅ isleen ⋅ anastasia.
points : 695
age : thirty four y.o. (21/06).
♡ status : married to clive, mother of two, libertine.
work : rich housewife cliché.
activities : book club ⋅ driving her kids to school, reading, pleasing her husband, having sex somewhere else with somebody else, trying to take over wb, taking care of her mother.
home : the biggest house on ocean avenue w/ the fam.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : clive ⋅ blake ⋅ winifred ⋅ berlin ⋅ lenn ⋅ jacob / ava / clive ⋅ priam.

how the darkness keeps its grip (g/p). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how the darkness keeps its grip (g/p). · Aujourd'hui à 8:00
Gaia aurait pu s'insurger. Lui dire qu'il n'avait aucune idée de qui elle ou son mari étaient, de l'histoire de leur couple et des secrets qui les liaient d'une façon qu'ils pensaient indestructible. Elle aurait pu s'énerver et le planter là, blâmant une diffamation. Mais elle n'en fit rien - au lieu de ça, elle releva rapidement le regard vers lui avant de le baisser à nouveau, son silence plus expressif que le moindre mot. Il avait raison, sur toute la ligne. Elle avait refusé de voir les choses comme ça, sûrement pour ne pas détruire cette image de famille parfaite qu'ils formaient, mais il avait raison. Il lui avait menti sur son addiction, sur d'autres choses très probablement - d'où sa présence ici -, et voilà que Gaia agissait dans son dos pour obtenir la vérité. Elle avait beau le faire parce qu'elle se sentait dans l'obligation de faire quelque chose, n'importe quoi, pour se sortir de cette situation, elle mentait quand même. Peu importe les excuses qu'elle se donnait pour soulager sa conscience.
Quand Priam lui demanda s'il pouvait l'appeler par son prénom, la mère de famille hocha distraitement la tête, attrapant une nouvelle frite pour la mâcher machinalement, sans profiter du goût peu raffiné proposé par le diner. Un léger soupir s'échappa de ses lèvres, perdue dans ses pensées, sans ne plus trop calculer la présence du détective privé - jusqu'à ce qu'il lui adresse à nouveau la parole, et alors le coeur de Gaia loupa un battement, son visage perdit ses couleurs restantes et son corps se figea. C'était le moment décisif. « Plus loin ? Comment ça, plus loin ? » Elle ne comprenait pas ce qu'il insinuait - ou plutôt, elle ne comprenait pourquoi il insinuait une telle chose. « Je vous l'ai dit, on ne se m... » Gaia s'arrêta, les propos de Priam résonnant dans sa tête encore et encore. Si elle partait du principe que Clive lui avait menti une fois et qu'il devait donc lui avoir menti sur d'autres choses, pourquoi se serait-il arrêté à ce qui concernait son addiction ? Peut-être que toute sa vie à ses côtés avait été un mensonge - et si la trentenaire n'avait jamais vu les choses de cette façon, n'avait jamais eu aucune raison de douter de son mari, voilà que l'interrogation de Priam la faisait tout remettre en question. « Vous pouvez aller plus loin ? Vous pouvez tout découvrir ? » Elle avait du mal à se faire à l'idée, ça lui avait l'air compliqué car elle demandait au détective de trouver des choses qu'elle ne cherchait même pas, mais s'il le lui demandait c'est qu'il en était capable, non ? Et comme si ça allait l'aider à être plus compétent, Gaia jeta un nouveau coup d'oeil autour d'elle avant de sortir son chéquier de son sac, stylo en main. « Il vous faut combien de plus que le montant initial, pour ça ? » La détermination dans le regard de Gaia ne signifiait qu'une chose : elle était prête à payer tout ce qu'il lui demandait pour découvrir la vérité sur Clive, se fichant pas mal de jeter l'argent par les fenêtres. Priam pourrait même l'extorquer qu'elle tomberait dans le panneau sans sourciller.

_________________
-- at the end of all the MADNESS it's still you, it has always been you and it will
// a l w a y s // be you.
Contenu sponsorisé




how the darkness keeps its grip (g/p). Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: how the darkness keeps its grip (g/p). ·
 
how the darkness keeps its grip (g/p).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner-
Sauter vers: