hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

 

 We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne)


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 
where's the good in goodbye?

Casey Willys

messages : 775
name : mrs.brightside (marine)
face + © : t.egerton ⋅ gajah ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean.
points : 1385
age : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jimmy, daphne (riley) ⋅ |close|

We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) · Mer 25 Mar - 23:37
We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams
We wake up early morning and they're still under the sheets
I'm lost in my head, I'm spinning again
Tryna find what to say to you

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@daphne shearer - 16 février 2020


Le grand jour était venu. Celui où Casey renonçait pour une durée indéterminée à sa solitude, accueillant sa belle-soeur et meilleure amie sous son toit pour veiller sur Colin - et sans doute un peu sur lui aussi, il n’était pas dupe. Lié comme les doigts de la main depuis plus de vingt ans, leur relation avait eu ses hauts et ses bas, des éloignements - pas toujours volontaires - mais Daphne et Casey se retrouvaient toujours, certains de pouvoir compter sur l’autre. La vie avait fait qu’ils ne vivaient à présent plus à deux portes l’un de l’autre mais à des centaines de kilomètres, et petit à petit, leur contact s’était fait moins régulier. Ils avaient leur carrière respective, leur mariage et le temps avait fait son travail, sans qu’ils ne deviennent de parfaits inconnus pour autant. A ce jour, c’était un peu ce qu’il ressentait malgré tout, n’ayant pas toujours quelque chose à lui dire lorsqu’elle se retrouvait de l’autre côté du combiné. Comment allait Colin ? Il était en vie. Casey n’avait pas grand chose de plus à dire que le nouveau né, qu’il connaissait à peine au fond. De temps à autre, il lui arrivait de passer la chambre de son fils, peinte avec soin par les doigts de fée de sa femme - en plus d’être une excellente vétérinaire, elle avait un don inné pour le dessin -, d’y passer la tête pour observer le bambin dans son berceau, sans parvenir à faire les quelques bas qui les séparaient. Comme s’il y avait une barrière invisible entre eux, une distance de sécurité à conserver. C’était peut-être l’absence d’enthousiasme - ou de réponse tout court - lorsque sa meilleure amie le questionnait sur le gamin qui l’amenait aujourd’hui à nouveau en Oregon, où elle poserait bagage pour une durée indéterminée. Une partie de lui était soulagé, de savoir qu’un membre de la famille allait veiller sur Colin. Qui mieux que la soeur de Tess pour veiller sur leur progéniture ? Daphne avait toujours un don inné avec les enfants dont les sourires s’agrandissaient à la simple vu de son visage, doux et rassurant. L’autre partie, sans doute la plus grande, craignait déjà leur cohabitation. Casey n’était plus habitué à partager les lieux avec quelqu’un - autre que les baby-sitters engagées et à qui il n’avait pas nécessairement besoin de parler - et il appréhendait un peu de voir la blonde marcher dans les pas de sa soeur. Comme si d’une certaine façon, le fait de l’avoir à la maison remplaçait d’une certaine façon la présence de Tess.

Il sorti de ses pensées au coup de klaxon de la voiture derrière, jetant un regard noir dans son rétroviseur avant de démarrer à nouveau le véhicule en réalisant la couleur du feu. Les gens avaient l’art d’être pressés, à commencé par lui, mais il tairait ce détail pour l’instant. Quelques minutes plus tard, il sortait de l’audi pour rejoindre le hall des arrivées à l’aéroport de Portland. Pas de pancartes pour l’accueillir, mais Casey se munit d’une sourire, contrefait, lorsqu’il aperçu la tête blonde de Shearer se frayer un chemin à travers la foule, lui adressant un signe de main pour qu’elle ne le loupe pas. Son coeur se serra lorsque son esprit la dessina dans sa petite robe noire, celle choisie pour dire adieu à sa soeur. Willys ferma les yeux en sentant ses genoux lui faire défaut, se força à chasser l’image de son esprit puis les ré-ouvrit pour découvrir sa meilleure amie devant lui, vêtue d’un chemisier pâle, bien bien loin de la tenue dans laquelle il venait de l’imaginer. « Salut. » Il souffla, incertain, comme si ce simple mot était déjà trop, avant de malgré tout passer un bras autour de ses épaules pour l’étreindre. Le nouveau père de famille récupéra sa valise et chercha autre chose à dire, une remarque à faire «  t’as fais bon voyage? » «  t’as embarqué ta maison? »  - vu le poids du bagage en question - mais s’abstenu, peu motivé à échanger des banalités. Au lieu de quoi, il pris la direction de la sortie en silence, Daphne sur ses pas.
Il parvint à la voiture et se stoppa à hauteur du coffre, balançant la valise dans ce dernier. « Ta mère a hâte de te voir. » Fini-t-il par dire, une fois installé à la place conducteur, brisant enfin le silence pesant entre eux. « Si j’ai bien compris, on est invité à dîner ce soir, mais je préfèrerais qu’elle ne se fatigue pas. » Ça, et ne pas assister à un diner dans sa belle famille, sans sa femme.


Daphne Shearer

messages : 870
name : margot
face + © : Candice accola (Sassenach)
multinicks : Finn; James; Ali ; Philae
points : 536
age : 29 yo
♡ status : (un)happily married.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : ocean avenue with Casey & Colin

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (●●●●) Priam ~ Casey ~ Kelley ~ Blake

We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) · Lun 30 Mar - 10:31
Lorsque ses pieds touchèrent le tarmac et le sol de l'Orégon par la même occasion, Daphne sentit une drôle de sensation l'envahir. Elle ferma les yeux une seconde puis reprit son chemin, non pas parce qu'elle avait pris le temps dont elle avait besoin mais parce qu'elle ne voulait pas déranger les gens qui marchaient derrière elle. Elle se dirigea alors vers le tapis où seraient déposés les bagages de son vol et alluma son téléphone pour prévenir son époux qu'elle était bien arrivée. Naturellement, douze messages de sa mère l'attendaient; elle avait découvert un site internet lui permettant de suivre son vol en direct et lui avait écrit avec plaisir tout le long du voyage. Elle savait donc que Daphne avait atterri il y avait exactement treize minutes et râlait qu'elle ne lui ait toujours pas écrit. Un sourire mi-attendri mi-agacé sur le visage, Daphne appela finalement sa mère avant son époux, lui expliquant qu'elle venait juste de rallumer son portable. Quand elle eut enfin convaincue sa mère de raccrocher, son bagage faisait un deuxième tour de manège et Daphne ne prit finalement pas le temps d'appeler son mari – Colin lui ayant écrit il y avait maintenant vingt-quatre minutes de cela qu'il l'attendait dehors à l'endroit dédié à ceux qui venaient chercher des voyageurs. Tirant sa valise à bout de bras, elle se dirigea aussi vite que possible vers la sortie, oubliant l'idée de faire une pause pipi dont elle aurait pourtant bien eu besoin et chercha son meilleur ami du regard, une fois dehors. Elle sourit en le voyant lui faire signe de la main et manqua presque d'abandonner sa valise pour lui sauter dans les bras mais ses traits fatigués l'en dissuadèrent. Si le voir faisait toujours autant plaisir à Daphne, elle avait bien conscience que la réciproque n'était pas vraie pour Casey. Une fois n'était pas coutûme, Daphne avait parfaitement conscience que le problème ne venait pas d'elle – pour une fois – mais que la douleur à laquelle il tâchait de survivre semblait annihiler toute joie en lui, ou presque. "Hey!" dit-elle en l'enlaçant après avoir réussi à se frayer un chemin entre les centaines de passagers quittant l'aéroport. Elle le serra quelques secondes de plus qu'il ne l'aurait fallu dans ses bras et guetta son visage alors qu'il lui prit la valise des mains. "Merci." Ajouta-t-elle, ne sachant plus vraiment si elle le remerciait de prendre sa valise ou d'accepter de l'accueillir chez elle. Elle se mordit un peu les lèvres, constatant qu'il n'avait même pas envie de lui faire la conversation plus que ça, se demandant s'il était en permanence comme ça ou s'il passait particulièrement une mauvaise journée ce jour-là. La jeune femme ne dit pourtant rien et esquissa seulement un geste pour l'aider à mettre sa valise dans le coffre, se ravisant rapidement : il le faisait très bien tout seul. Elle fit le tour de la voiture, prit une grande inspiration et s'installa dans le siège passager, posant ses deux mains sur ses genoux comme une petite fille sage. Tournant doucement la tête vers Casey, elle sourit en l'entendant parler de sa mère et acquiesça : "Oui, je l'ai eu au téléphone pendant que je récupérais mes bagages." Elle le détailla puis reposa son regard sur la route, ne souhaitant pas accentuer l'ambiance étrange qui régnait déjà dans la voiture. "Je lui ai dit que je passerai demain mais tu sais comment elle est : elle ne se laisse pas convaincre facilement. Je lui ai dit qu'on irait au restaurant plutôt, ça lui évitera au moins de cuisiner, comme ça." Elle se pencha ensuite pour attraper son téléphone dans son sac à main et pianota rapidement un message à Alexander, lui promettant de l'appeler le soir-même. Pour toute réponse, elle reçut un "Ton avion a atterri il y a trente-sept minutes." sous-entendu pourquoi tu ne m'écris que maintenant, sous-entendu ne pense pas que je ne te surveillerai pas même à distance. Daphne déglutit et rangea immédiatement son téléphone avant de remettre un sourire sur son visage, comme si de rien n'était. "Alexander t'embrasse. Il a hâte que je lui envoie des photos de Colin. Tu ne l'as pas pris avec toi d'ailleurs ?" Question rhétorique, évidemment – elle avait bien remarqué qu'il ne se trouvait pas dans la voiture, l'idée étant, comme à quasiment chaque conversation qu'ils avaient maintenant, d'essayer de lui faire parler un peu de son fils – et montrer un minimum d'affection pour lui.

_________________
" it feels different when you're with me "

  
where's the good in goodbye?

Casey Willys

messages : 775
name : mrs.brightside (marine)
face + © : t.egerton ⋅ gajah ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ avery ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean.
points : 1385
age : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jimmy, daphne (riley) ⋅ |close|

We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) · Mer 1 Avr - 13:05
Casey avait essayé de s'imaginer leur future cohabitation à quelques reprises avant de mettre de côté ses craintes ; il était, après tout, inutile de se prendre la tête en avance sur quelque chose qui risquait déjà d'être compliqué à gérer une fois mis en place. Fût un temps, partager ses quatre murs avec sa meilleure amie l'aurait sans doute excité, mais à ce jour, ça sonnait juste comme une circonstance de force majeure. Ils n'étaient plus les Daphne et Casey qu'ils avaient été pendant des années, ne partageaient plus la même complicité et Tess n'était plus là.  
Prenant place en silence dans le véhicule, Casey observa du coin de l'oeil la pianiste lorsqu'elle mentionna avoir déjà eu sa mère au téléphone. Le nouveau père de famille - si tant est qu'il le soit réellement - pinça les lèvres, retenant un soupire. C'est parti, pensa-t-il. Daphne n'avait pas encore passé le pas de la porte que, déjà, sa mère et elle tiraient des plans sur la commette qui l'incluait, sans juger bon de lui faire savoir ou, au minimum, lui demander son avis. Il réfléchi au meilleur moyen de s'exclure du repas du soir, mais avait-il seulement besoin de justifier son absence ? Il n'était plus un gamin qu'on tirait de force aux repas de famille, et était de ce fait libre de faire ses propres choix, qu'ils soient ou non appréciés. « Tu pourras prendre Colin avec, si tu veux. Ça fera plaisir à ta mère. » Autrement dit, je ne serai pas de la partie et pitié, éloigne le de moi pour quelques heures. Son coeur se serra légèrement alors que ses pensées dérivaient vers sa femme défunte, qui devait le juger sévèrement de là-haut. C'est facile, pour toi. Tu es partie. Et dieu qu'il lui en voulait de l'avoir fait.
A moitié perdu dans ses pensées morbides et la conversation qu'il entretenait avec Tess, il ne prêta pas grande attention à Daphne jusqu'à ce qu'elle s'adresse à nouveau à lui. Casey pensa un " je m'en tape d'Alexander " si fort qu'elle aurait tout aussi bien pu l'entendre, puis ne put s'empêcher d'arquer un sourcil à sa question. « Si bien sûr, il est dans le coffre. » Pouvait-il faire preuve d'autre chose que de son sarcasme légendaire, lorsque la jeune femme lui posait une question aussi ridicule qu'évidente ? « Il prépare ton arrivée. » Reprit-il, toujours moqueur mais un peu moins glacial. Il fallait absolument qu'il garde à l'esprit que Daphne ne lui voulait aucun mal, qu'elle était là pour Colin, pour lui, et que sa peine ne lui donnait aucunement le droit d'être ingrat avec elle. Elle mettait sa vie entre parenthèse pour eux - bien qu'il n'aie rien demandé - et ne méritait pas qu'il la punisse pour le départ de Tess ou pour sa peine décuplée lorsqu'elle se trouvait à ses côtés. Il y avait trop de ressemblances, de similitudes entre les deux jeunes femmes, son cerveau ne pouvait l'ignorer ou cesser de les associer mais elle n'en était pas responsable. C'était le risque, lorsque votre meilleure amie était aussi votre belle-soeur. Lorsqu'elle était entrée dans votre vie bien avant votre femme. « Qu'est-ce qu'il en pense, Alexander? » Le vétérinaire demanda, après un moment de silence, lançant un bref coup d'oeil dans sa direction avant de reporter son attention sur la route. Casey n'avait jamais trop su quoi penser du mari de Daphne mais n'avait jamais émis la moindre opinion, positive comme négative, estimant que ce n'était pas son rôle ou son droit.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.

Contenu sponsorisé




We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne) ·
 
We're sleeping on our problems like we'll solve them in our dreams (daphne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: