hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 don't make it easy (r/e).


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: the illūnis
Aller en bas 

Ezio Tevini

messages : 84
name : lora (ōkami).
face + © : tom bateman — mine, tumblr.
multinicks : minha, nomi, sakura, sijia.
points : 23
age (birth) : thirty-three (june 1).
♡ status : single — cold heart getting warm for one person.
work : owner of the Illūnis, a strip club and casino (ocean avenue).
activities : being a gentleman, obviously.
home : anywhere he pleases (but mostly in a big house by the sea on ocean avenue).

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF — fr/eng ⋅ reid, eleonora, gabriela, citra.

don't make it easy (r/e). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· don't make it easy (r/e). · Jeu 26 Mar - 11:41

don't make it easy
just like a mood ring, you could read me
days I was charming, days I was mean


@REID O'HARA — the illūnis, march 25th (2020)

Le chant des oiseaux a remplacé les klaxons, l’air marin celui de la puanteur de la ville. Jamais il n’a imaginé que ce jour viendrait où il quitterait New York, pas de manière qui lui semble si définitive. Mais rien n’est gravé dans le marbre avec Ezio, qui sait ce qu’il fera et où il sera dans quelques semaines ? Ouvrir son club dans ce petit patelin du fin fond de l’Oregon ne signifie pas qu’il sera enchainé ici jusqu’à ce que le sort décide quoi faire de lui. Les plans sur le long terme peuvent avoir un avantage et il lui arrive bien souvent de se projeter afin d’appréhender de possibles surprises et imprévus. Sans doute son côté calculateur qui se manifeste alors qu’il donne pourtant l’impression de ne pas se soucier tant que ça de ce que l’avenir peut lui réserver. Du moment qu’il a les bonnes cartes en main, son jeu n’en sera que plus clair. Ce n’est aucunement avec un sentiment désabusé qu’Ezio s’est joint à la vie des habitants ordinaires de Windmont Bay. Il ne savait pas à quoi s’attendre en débarquant dans le coin et à vrai dire, il s’en fiche. Cette ville ou une autre, seul le paysage est différent. Il trouvera toujours quoi s’occuper, croisera toujours des âmes qui ont besoin de plus. Et ce plus, Ezio l’offre sur un plateau d’argent sous le nom d’Illūnis. Les regards curieux ont laissé place à une clientelle qui se veut de plus en plus fidèle à mesure que les soirées s’enchainent. Est-ce une surprise ? Non. La nature humaine est prévisible.

Un verre en main, il tapote sur l’épaule d’un client qui semble apprécier le spectacle que lui offre Carla. Après avoir commandé une des plus chères bouteilles, il mérite bien qu’on s’occupe de lui avec une attention toute particulière. La nuit est déjà bien entamée, il ne reste que quelques petites heures avant de tourner le dos au plaisir simple de la vie. — Boss, someone’s asking for you, qu’on lui dit dans l’oreille, le menton pointé en direction d’une silhouette qui, lui, reconnait très bien. — Ah Reid! You finally decided to leave your pretty castle to join the party, pique-t-il gentiment, le chateau faisant bien sûr référence au Majestic. Sous-entendant ainsi qu’il n’a pas beaucoup eu l'occasion de croiser son minois dans les parages. — Let’s talk somewhere else, le visage un peu plus sérieux, il le laisse lui emboiter le pas jusque dans son bureau, à l’étage. Même cette pièce n’a pas été laissée au hasard, que ce soit dans le choix des meubles que cet original d’un peintre qu’il a décoté à une vente aux enchères (parfaitement légale). Il faut dire qu’Ezio a supervisé les travaux et chaque détail a son importance. — You know, I see a lot of your sister and not enough of you in here, précise-t-il, ses pas le dirigeant vers le petit bar, don’t get me wrong, Leni is lovely but… well, you know, qu’il ajoute, un rictus aux lèvres. — Here, tell me what you think, il lui tend un grand verre d’un vin rouge fraichement débouché, it’s called Novello, coming directly from our vineyard in Sicily. Et par ‘notre’ il entend bien sûr des personnes bossant exclusivement pour les Tevini sur le sol sicilien.

_________________

keep dripping, and falling, and spilling my lie when no one is looking, the trouble keeps pulling.
my temptation pulls me under.


Dernière édition par Ezio Tevini le Dim 24 Mai - 11:39, édité 1 fois

Reid O'Hara

messages : 1819
name : max @ lannisters.
face + © : james norton — © lora, pinterest stuff.
multinicks : selina, tinsley, winona and rheni.
points : 2346
age (birth) : thirty four years old.
♡ status : single.
work : new owner of the majestic, used to be a museum curator in portland.
home : with his parents, on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) / off.

don't make it easy (r/e). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: don't make it easy (r/e). · Jeu 7 Mai - 14:24
C'était étrange, de se retrouver face à Ezio après tout ce temps. Un sentiment de nostalgie s'empara de l'apprenti hôtelier alors qu'il observait d'un oeil attentif le décor tout autour de lui. The Illūnis était un endroit majestueux, à l'image du propriétaire. La décoration, digne des plus grands bars clandestins à l'époque de la Prohibition, était luxuriante. Rien qui n'étonna le trentenaire puisque, pour être honnête, il n'en attendait pas moins d'Ezio Tevini. Ce qui attirait cependant son attention était la présence de l'italien sur ces terres. L'Oregon était loin du New York dans lequel le mystérieux brun évoluait en temps normal. Quand bien même, Ezio détonnait dans l'environnement urbain. L'aura qui se dégageait de son corps taillé faisait qu'il était impossible de le louper parmi la foule qui flânait dans les rues de la Grosse Pomme. Comme attiré par une force mystique contre laquelle il ne pouvait lutter, Reid était tombé sous son charme. Ezio était ainsi entré dans sa vie, et avait redonné souffle à un quotidien bien terne, bouleversant les habitudes ennuyeuses de Reid. En silence, il s'approche, suivant l'employé de son... Ancien partenaire? Les qualificatifs pour décrire Ezio sont à la fois nombreux mais il ne sait quel terme employer tant l'italien s'apparente à une créature rare. La nervosité gagne Reid à chaque pas qui l'amène au gérant du club: ils se sont séparés en bons termes, mais difficile pour lui de ne pas se sentir fébrile alors qu'il est accueilli par le sourire rayonnant de l'apollon. « The castle needed me, but I'm glad to be here now. Place looks amazing. » dit-il, sincèrement, laissant ses pupilles admirer une fois encore le travail accompli. Son visage affiche un léger sourire amusé avant d’emboîter le pas et de le suivre dans son bureau. L'antre du lion, lui susurra une voix dans son esprit.

Là encore, Reid prit le temps d'admirer la décoration impeccable de la pièce. Et son regard s'arrêta sur la magnifique peinture qui illuminait tout l'espace. Impossible de mettre un nom sur ce tableau mais l’œil aguerri de l'ancien conservateur savait reconnaître une véritable oeuvre d'art lorsqu'il en voyait une. « How much for the painting? » taquin, Reid doutait qu'Ezio ne souhaite s'en séparer mais il ne perdrait rien à demander. « Seems like you see her more than me. Maybe you can tell her to answer my texts? » Il n'était pas un grand frère étouffant, loin de là, mais il aimait avoir des nouvelles de temps en temps. Il était cependant conscient du caractère de Leni et l'étouffer ne servirait à rien. En grandissant, il avait été témoin des conflits entre sa soeur et leurs parents et Reid en avait tiré les leçons. Son coeur s'emballa cependant, ravi d'apprendre qu'Ezio avait envie de passer plus de temps à ses côtés. Se saisissant du verre qu'il lui tendait, il se perdit dans la couleur envoûtante du précieux liquide. « Sicily. I miss it. » Portant le verre de vin rouge à ses lèvres, il bu une gorgée de l'alcool qu'il apprécia. « You need to take me there. This is exquisite. » Cela plairait aux clients du Majestic, sans aucun doute, mais il n'était pas la pour parler business. A vrai dire, il ne savait pas exactement ce qui l'avait amené à se rendre au The Illūnis ce soir, si ce n'est l'envie de passer du temps en présence d'Ezio. Un silence confortable s'installa dans la pièce durant lequel Reid étudiait le brun: à l'instar du vin, il était tout simplement superbe. « Soooo.... You left New York. For Windmont Bay? » demanda l'heureux propriétaire d'un hôtel. La curiosité était un vilain défaut, mais il souhaitait en apprendre plus sur sa venue inattendue en Oregon.

_________________

i said i'm sorry to have kept you waiting around, i wish i could've come up, i could've shouted out loud but they got exits covered.

Ezio Tevini

messages : 84
name : lora (ōkami).
face + © : tom bateman — mine, tumblr.
multinicks : minha, nomi, sakura, sijia.
points : 23
age (birth) : thirty-three (june 1).
♡ status : single — cold heart getting warm for one person.
work : owner of the Illūnis, a strip club and casino (ocean avenue).
activities : being a gentleman, obviously.
home : anywhere he pleases (but mostly in a big house by the sea on ocean avenue).

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF — fr/eng ⋅ reid, eleonora, gabriela, citra.

don't make it easy (r/e). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: don't make it easy (r/e). · Ven 19 Juin - 20:36

@REID O'HARA

— The castle’s lucky, qu’il souffle taquin, le verre qu’il porte à ses lèvres avant de reprendre avec un peu plus d’entrain, Isn’t it? I didn’t know I had a taste for interior design but not bad eh? Eleonora helped a lot as well, pas humble pour un sou, il partage malgré tout le compliment reçu avec sa chère et tendre sœur qui a apporté son petit grain de sel à la décoration retro. Au moins, elle a eu le choix là-dessus.
— I don’t know, what’s your price? Maybe I’ll give it to you if you’re nice, il hausse les épaules avec une certaine insolence sans pour autant se détacher de son sourire mutin. — She actually spends a lot of time around here, another reason you should come by more often, il est vrai qu’Ezio a croisé le minois de Leni a bien des reprises dans le club (ou le casino d’ailleurs). S’il sait qu’elle est surtout là pour l’embêter, il la soupçonne d’avoir d’autres idées en tête. Pourtant il la laisse faire, malgré ses envies de l’envoyer balader sans ménagement (ce qu’il ne se garde pas de faire), elle est une de ces seules présences qu’il accepte sans trop rechigner. En plus d’être la sœur de Reid, bien que ce détail en soit ne suffise pas à la faire gagner des points auprès d’Ezio. — You know I don’t make promises, ce n’est pas dans sa façon de fonctionner, et Reid est bien placé pour le savoir, but I’ll keep that in mind, la perspective d’être tous les deux en Sicile a quelque chose d’attirant, c’est certain. Mais est-ce bien réaliste ? Il en doute. Une gorgée de ce liquide rouge, il plonge son regard dans celui de l’homme lui faisant face, un rictus a peine visible, le visage demeurant alors de marbre. — Probably the last place you thought you’ll see me uh? peu importe que les rues soient étroites ou qu’il y ait un étendu de verdure, l’environnement d’Ezio n’a que peu d’importance à ses yeux. L’italo s’adapte et n’a jamais de problème à s’intégrer là où il pose ses valises. Malgré tout il y a un monde entre une vie New Yorkaise et la tranquillité apparente de Windmont Bay. Le décor change, mais il a bien conscience qu’il dénote un peu. Son visage n’est pas celui que l’on croise régulièrement le matin, ses tenues sobres mais de qualité peuvent aussi laisser sous-entendre bien des choses à son sujet, sans parler de son petit bijou de véhicule. Ezio, on le sait, on le voit, il n’est pas un mec d’un petit patelin sans prétention. — Long story short, I needed a place for my new business and for now, this town is enough for what I want, outre le fait qu’il est aussi là parce que Reid lui a parlé du lieu, en bien et en mal. Et pour bien des raisons, Ezio ne peut pas faire la fine bouche. — I hope you didn’t think I decided to come here because of you, I mean your presence is quite the argument but…, il le détaille sans trop d’égard pour Reid, you know how it is, son ton est neutre et laisse à son interlocuteur le loisir de saisir les nuances. Joue-t-il à quelque chose ou est-il sérieux ? Rien n’est jamais certain avec Ezio.

_________________

keep dripping, and falling, and spilling my lie when no one is looking, the trouble keeps pulling.
my temptation pulls me under.

Reid O'Hara

messages : 1819
name : max @ lannisters.
face + © : james norton — © lora, pinterest stuff.
multinicks : selina, tinsley, winona and rheni.
points : 2346
age (birth) : thirty four years old.
♡ status : single.
work : new owner of the majestic, used to be a museum curator in portland.
home : with his parents, on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) / off.

don't make it easy (r/e). Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: don't make it easy (r/e). · Lun 20 Juil - 11:41
Il n’y avait pas de retour en arrière, maintenant que Reid se trouvait dans la même pièce qu’Ezio. L’ancien conservateur de musée était sur son territoire à présent. Il ne se sent pas en danger, non, mais Reid est anxieux de cette rencontre. Des questions, il s’en pose, oui et il lui parait difficile de ne pas dissimuler le trouble qu’il ressent face au brun. En silence, le blond hoche la tête. Eleonora est donc présente à Windmont Bay. La présence des Tevini n’est pas anodine mais il sait se montrer prudent dans ses questions : la curiosité était un vilain défaut et bien qu’une aura de mystère entourait Ezio, il était préférable de garder ses questions pour soi. « I’ll behave, I promise. » répondit le blond en dégustant une nouvelle fois le vin sicilien. Il lui fallait se procurer d’autres bouteilles, tant pour le Majestic que pour sa consommation personnelle. Le sourire mutin d’Ezio était distrayant, et l’espace d’un instant, Reid l’observa, incapable de poser les yeux ailleurs. Son regard était immédiatement attiré sur le visage du brun, absorbé par ses pupilles brunes. C’était comme si elles enfermaient toutes les réponses aux questions que Reid se posait. Hypnotisé, le propriétaire du Majestic se trouvait dans l’impossibilité de se détourner les yeux alors que dans sa poitrine, il sentait son cœur s’emportait. Les battements de son palpitant étaient de plus en plus rapides. « Don’t let her gamble please. » dit-il finalement, en tournant le dos à Ezio. Il se saisit de ce moment de répit pour reprendre le contrôle de son corps et de son esprit. Difficile pour lui de se montrer maître de ses émotions mais il était nécessaire de maintenir l’illusion. « Hum. » Un léger pincement au cœur se fit ressentir. Il aurait voulu qu’Ezio lui promette de le faire voyager en Sicile mais c’était naïf de la part du blond qui était heureux de lui tourner toujours le dos. « I’ll go on my own then. » conclu Reid, avant de se tourner, un sourire faux inscrit sur le visage. Il connaissait l’italien et s’était attendu à cette réponse. Malgré tout, il était déçu. « Yeah, actually. I never thought of you as a country boy. » Il n’avait jamais imaginé Ezio à Windmont Bay. Il n’avait jamais pensé qu’un jour, l’italien quitterait New York pour s’installer dans une ville comme celle-ci. De toutes les villes possibles, son choix s’était porté sur Windmont Bay. C’était étrange. Surprenant. « Why here though ? Why did you choose Oregon ? Florida is more suited for your taste. Or Nevada. » Il n’était pas bon de se montrer trop curieux, se rappela Reid mais c’était plus fort que lui, il avait besoin de réponses. « Oof, please, don’t take it easy on me. » L’ironie de son ton était palpable. Il savait comment Ezio fonctionnait - ou du moins, il aimait le croire – et savait qu’il ne devait pas prendre sa remarque personnellement. La douleur qu’il ressentait à la suite de ses propos était pourtant bien réelle. « I know, i know. I’m just… Really surprised to see you here, that’s all. » se justifia Reid, en vidant son verre de vin d’une seule gorgée. I know I'm not that important for you, désirait-il ajouter mais se garda d'en dire plus.

@Ezio Tevini don't make it easy (r/e). 220366468 don't make it easy (r/e). 2055180670

_________________

i said i'm sorry to have kept you waiting around, i wish i could've come up, i could've shouted out loud but they got exits covered.
Contenu sponsorisé




don't make it easy (r/e). Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: don't make it easy (r/e). ·
 
don't make it easy (r/e).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: the illūnis-
Sauter vers: