hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
67 € 100 €
Voir le deal

 

 Do I wanna know ? (x/c)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 
welcome to badlands.

Xavi Moroe

messages : 607
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ dublin.
multinicks : blake, kerry, priam, luna.
points : 1634
age (birth) : thirty-four yo (03/11).
♡ status : citronné.
work : heir, ex ceo.
activities : buying unnecessary things, treating people the way they deserve it (like shit most of the time), having good time with citra.
home : a villa @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : maisie, citra (georgie).

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Do I wanna know ? (x/c) · Dim 29 Mar - 13:42
Comme souvent depuis quelque temps déjà, Xavi prenait de mauvaises décisions. Il buvait alors qu'il ne devait pas, fumait alors qu'il ne devait pas et faisait la fête.. oui là encore, alors qui ne devait pas et finissait, parfois, dans une situation difficile. Pour aujourd'hui, le jeune homme ne savait pas trop et voilà qu'il se réveillait difficilement, un rayon de soleil pile dans sa tronche - tronche qui lui faisait un mal de chien, qui plus est. Xavi cligna plusieurs fois des yeux, peinant à se réveiller comme la princesse qu'il était. Habituellement, Alfred ouvrait délicatement sa porte, murmurant au passage les formalités d'usage tout en dégageant méthodiquement les rideaux afin de laisser monsieur Moroe se réveiller avec sérénité tout en lui proposant de beurrer ses tartines qu'il déposerait délicatement dans son gosier... Non, en réalité, l'héritier lui avait demandé à plusieurs reprises de faire ça, ce à quoi il avait répondu par un haussement de sourcil nonchalant et un non plutôt franc. Il se réveillait donc chaque jour comme une petite merde, mais cette fois-là tout était différent. Une crinière brune traînait à ses côtés - et le problème n'était pas vraiment là, il culbutait tellement de femmes qu'il avait l'habitude de se réveiller à côté d'une inconnue dont il avait oublié le prénom - si seulement il le lui avait demandé. Étrangement, quelque chose d'autre clochait alors machinalement, Xavi envoya la couette valdinguer. Il découvrit un charmant corps nu sur lequel il laissa aller son regard durant plusieurs secondes. Petit un, il ne se souvenait de rien concernant la veille, petit 2, il pouvait peut-être raviver ses souvenirs en recommençant ce qu'il ignorait ? Un sourire narquois aux coins des lèvres, l'héritier faillait déposer ses doigts sur la poitrine de sa compagne d'un soir lorsque cette dernière remua légèrement pour laisser apercevoir son visage. Dans la foulée, Xavi se figea dans une grimace presque honteuse pour découvrir la dulcinée qui venait de partager ses draps. Citra. Citron vert. Citrus limonus en personne. La meilleure amie de sa Georgie. Xavi excellait dans l'art de faire de la merde mais il venait vraisemblablement d'atteindre un niveau jamais égalé. Les yeux ronds, bloqué dans sa tentative de tripotage, il hésita un instant à prendre la fuite mais force est de constater qu'elle avait peut-être plus de réponse que lui. Mais avait-il vraiment envie de savoir ? Pas le choix. « Citra.. Citra.. CitrAAaaA ! » Il avait déjà empoigné son bras, secouant la brune comme un prunier alors que dans la foulée, il s'était relevé d'un bond sur son lit, les parties génitales pendantes - mais plus pour longtemps si elle restait nue comme un vers à ses côtés. Il se força alors à laisser son regard parcourir la pièce, comme pour chercher des réponses. Qu'avaient-ils fait, se souvenait-elle de quelque chose, comment en étaient-ils arrivés là, est-ce qu'elle avait pris son pied ? Ce n'était pas la première fois qu'il buvait comme un trou avec l'italienne aux jolies nénés, mais de là à finir par s’emboîter... « Tu te souviens de quelque chose !? Citra concentre toi ! Est-ce que tu te souviens si je t'ai bouffé le cul hier soir !? » reprit-il dans la foulée, fixant son interlocutrice avec aplomb.

_________________

“I feel the sunrise on your face as you're standing by the window, feel my hand wrapped 'round your waist as you light your cigarette and it looks just like a scene from an old italian movie, and it feels like we're unique.”
driver roll up the partition please.

Citra Leviani

messages : 1765
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © ma mie.
multinicks : aneurin, alex, aurora, eliot, tori.
points : 1944
age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : entichée.
work : anciennement danseuse de pole dance, à présent elle se consacre à ses activités sponsorisées sur mazebird quand elle ne dépense pas l'argent de xavi.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, passer du temps avec xavi, boire, buller.
home : chez lui.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 : free} : ali, ezra, georgie, lila, xavi.

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) · Sam 25 Avr - 20:10
La soirée de la veille ressemblait à un kaléidoscope aux couleurs criardes, impossibles à distinguer à l’instar de cette marque espagnole de très mauvais gout. Elle ne se rappelait de rien, si ce n’était être rentrée avec quelqu’un… de là à mettre un nom sur l’inconnu, il ne fallait pas trop en demander. La tête était douloureuse et son esprit recouvert d’un brouillard plus communément appelé alcool. Dans un état second, elle se retourna dans les couvertures, donnant au passage un coup à son voisin pour qu’il cesse ses ronflements bruyants. Chaque chose en son temps et dans l’immédiat elle devait rattraper sa nuit en espérant ne pas avoir trop déconné. Or lorsqu’on la connaissait, c’était un clairement un challenge que de rester en dehors des problèmes. Depuis le départ de Dante il y a de ça plusieurs mois, sa vie partait dans tous azimuts et pas forcément comme il fallait. La bouche pâteuse, elle grappilla quelques minutes supplémentaires de sommeil, avant qu’on ne vienne l’en extirper par des cris plaintifs de vierge effarouchée. À défaut d’avoir les idées claires, la voix de crécelle de son interlocuteur était – hélas – facilement reconnaissable tant et si bien, qu’elle crut d’abord être au beau milieu d’un cauchemar. C’était impossible que ce soit lui, complètement, carrément, irrémédiablement impossible. Même avec 10 grammes dans le sang, elle ne pouvait pas avoir craqué pour ce sourire stupide et ce cerveau de la taille d’un pois chiche. L’ex de sa meilleure amie et colocataire… Non vraiment, ça ne pouvait être que le fruit de son imagination manifestement dans le mal absolu pour créer un tel scénario improbable. Toutefois, si elle voulut ignorer ce qu’elle considérait naïvement être une mascarade, ce fut peine perdue quand Xavi lui arracha le bras en la secouant avec une force jusque-là insoupçonnée. Visiblement on avait dépassé le simple cadre d’un mauvais rêve. « Doucement… Mmhhh. » Qu’elle maugréa, en s’arrachant mollement à son emprise pour frotter ses paupières brulantes. La vision qui s’offrait à elle de si bonne heure était repoussante à souhait. « Par pitié couvre ton petit machin là… » Elle lui jeta un oreiller en pleine face et se redressa, non sans jérémiades car elle avait des courbatures partout. Comment avaient-ils pu finir ici et ensemble ? D’ailleurs où étaient-ils ? La chambre ainsi que le mobilier ne lui étaient pas familiers, peut être un hôtel ou bien chez lui… Au moins, ils avaient évité le pire et ne croiseraient pas Georgie… Un sentiment de culpabilité remonta en elle, à moins que ce ne soit les relents des milles et un verre ingurgité précédemment. « Si tu l’as fait, tu es vraiment le pire coup de ma vie, car je n’ai aucun souvenir. » Elle se renfrogna puis se laissa tomber en arrière dans les édredons dans un soupir exagéré. Quelle merde, quelle putain de grosse merde… Elle en avait fait des conneries, mais comme celle-là, c’était inédit. Tâchant de se reprendre, elle observa les alentours, appuyé sur un coude et le front plissé. Les dernières vingt-quatre heures paraissaient si lointaines, revenant par flashs intempestifs. Elle se rappelait être sortie avec des amies – Ezra n’était pas joignable – puis avait atterri dans un endroit branché du centre-ville. Très rapidement les bars s’étaient succédés, un chassant l’autre, pour finir dans un nightclub quelconque où leurs chemins avaient dû se croiser. La suite quant à elle, était inaccessible, si ce n’était le murmure poussif d’une mélodie qu’elle adorait et sur laquelle elle s’était déhanchée. « Je me rappelle vaguement t’avoir insulté…. » Ce qui en soi était habituel, à chaque fois qu’ils se voyaient, ils étaient comme chien et chat, se lançant dans des joutes verbales longuettes. « Je crois… Je crois qu’on était dans ce club-là... Le truc ringard où tu traines souvent, ce repère de vieux mecs en chaleur radins… Non ci posso credere… » La langue maternelle prit la relève tandis qu’elle se levait, constatant au passage qu’elle était nue sans néanmoins y remédier. Il y avait plus urgent à faire. « On est où d’abord ? Oh et puis je ne sais pas ! Regarde ton téléphone, essaye de réfléchir un peu pour une fois ! Fais fonctionner ton cerveau, à défaut du reste… » Se faisant, elle partit chercher son sac, dès fois qu’il leur apporte un quelconque indice sur ce qui s’était réellement tramé ici.

_________________

All night I'll riot with you I know you got my back and you know I got you, so come on, come on, come on let's get physical | @ dua lipa.
welcome to badlands.

Xavi Moroe

messages : 607
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ dublin.
multinicks : blake, kerry, priam, luna.
points : 1634
age (birth) : thirty-four yo (03/11).
♡ status : citronné.
work : heir, ex ceo.
activities : buying unnecessary things, treating people the way they deserve it (like shit most of the time), having good time with citra.
home : a villa @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : maisie, citra (georgie).

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) · Lun 27 Avr - 11:42
@Citra Leviani
Xavi possédait une cascade de défauts, comme si son créateur avait jugé nécessaire de tout condenser en un seul être. Parmi les plus courants était classé son arrogance, son impulsivité, son égocentrisme et, enfin, sa capacité à faire des conneries. Ce dernier point était un peu surfait puisqu'il estimait que le monde s'était ligué contre lui. Il n'envisageait pas toujours, pour ne dire jamais, être responsable de ses actes. Une bonne excuse se cachait toujours là, tapis quelques part au fond de sa gorge, prête à entourlouper n'importe lequel des idiots à qui il pouvait s'adresser. Mais aujourd'hui, le royal merdier dans lequel il se trouvait était forcément de sa faute. Citra était la meilleure amie de Georgie et parmi le monticule de nanas qu'il pouvait avoir à disposition, c'était celle-là qui était nue dans son lit. « Tu sais ce qu'il te dit, mon gourdin ? » rétorqua-t-il avant de se prendre un oreiller dans la face. L'héritier maugréa tout en s'affalant à nouveau à ses côtés, le regard rivé sur le plafond avec une étrange sensation aux creux des entrailles. « Me parle pas sur ce ton, je suis un très bon coup, mais c'est sûrement pas de ma faute si tu picoles comme un trou ! » déclara-t-il en faisant une grimace. L'hôpital qui se foutait dans la charité puisque, lui non plus, ne se souvenait de rien concernant cette nuit. L'alcool était l'unique femme de Xavi ces derniers temps, une épouse bien plus douce et délicate que n'importe quelle cul rebondi qu'il croisait. Et voilà qu'il lui avait été infidèle avec la première italienne passée. « Merci Citron, tu passes ton temps à m'insulter.. » Elle était brune pourtant, la couleur de ses cheveux ne pouvait donc pas être la cause de la profonde inutilité de ce commentaire ? « Je traîne dans rien de ringard, je suis Xavi Moroe s'il te plaît. » conclut-il, piqué dans son égo alors qu'il se saisit d'un coussin qu'il appuya contre son visage. Les yeux fermés, toujours un peu étourdi, il se mit à chercher dans ses propres souvenirs afin de continuer le récit palpitant commencé par Citra. Xavi n'en avait que quelques images, rien de bien intéressant ou qui permettait de comprendre si oui, ou non, ils avaient couché ensemble. Si le oui l'emportait, l'héritier se maudissait déjà intérieurement de ne pas s'en souvenir - il allait déjà se faire engueuler par son ex femme, tout ça pour des broutilles dont il n'avait aucunes traces ? « Je crois que tu m'as fait une séance de pole dance. » souffla-t-il subitement en rejetant le coussin sur le côté alors que son interlocutrice s'était déjà relevée pour chercher son sac. Xavi ne manqua pas de la reluquer avec insistance, désireux de comprendre ce qu'il avait bien pu se passer mais tout autant de s'en souvenir. Ne serait-ce que par égard pour son propre égo qui avait besoin de savoir si oui, ou non, elle avait prit son pied. Il en était persuadé, mais tout de même. « On est chez moi, dans ma chambre, dans mon lit.. Je ramène pas n'importe qui dans mon lit et si j'y ramène quelqu'un, c'est certainement pas pour dormir ! » Il s'était relevé, toujours incapable de comprendre la tournure des événements. Pour l'heure, il n'avait aucune envie de bouger de ses draps douillets. « Si tu veux, on baise ? C'est quand même la meilleure façon de nous rappeler des souvenirs, de se remémorer, tu vois ? » Un sourire pervers s'invita sur ses traits alors qu'aucune pointe d'amusement n'était venue ponctuer sa question. Il était plus que sérieux dans sa démarche, une façon comme une autre de partir en réflexion pour mieux appréhender les événements de la veille. Et, au moins, il aurait enfin un souvenir intéressant à rattacher à Citra - autre qu'une pléiade d'insultes en italien.

_________________

“I feel the sunrise on your face as you're standing by the window, feel my hand wrapped 'round your waist as you light your cigarette and it looks just like a scene from an old italian movie, and it feels like we're unique.”
driver roll up the partition please.

Citra Leviani

messages : 1765
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © ma mie.
multinicks : aneurin, alex, aurora, eliot, tori.
points : 1944
age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : entichée.
work : anciennement danseuse de pole dance, à présent elle se consacre à ses activités sponsorisées sur mazebird quand elle ne dépense pas l'argent de xavi.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, passer du temps avec xavi, boire, buller.
home : chez lui.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 : free} : ali, ezra, georgie, lila, xavi.

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) · Mer 27 Mai - 16:47
Les souvenirs étaient brumeux, les maux de tête atroces. Elle avait besoin d’un cocktail de sa propre confection (des cachets et de l’eau chaude citronnée) pour y remédier au plus vite, seulement voilà elle n’était pas chez elle. Elle était chez…chez… Citra maugréa à cette pensée, tout en jetant un œil à son complice de la veille. Parmi tous les hommes de ce fichu trou paumé, il avait fallu qu’elle termine avec celui-là. Dans d’autres circonstances, peut-être aurait-elle pu s’en satisfaire ou apprécier ces rapprochements intimes. Après tout, Xavi était loin d’être affreux ou désagréable à regarder, son seul défaut était d’en avoir toute une flopée et d’être l’ex de sa meilleure amie et colocataire. C’était donc un choix plus que discutable dont elle porterait désormais la pseudo culpabilité sur les épaules s’il s’avérait qu’ils avaient réellement couché ensemble. Or rien n’était moins sûr : elle était tout bonnement incapable de l’affirmer ou de le nier avec certitude. Pour cela, ils allaient devoir mettre de côté leurs bisbilles habituelles afin de remonter le fil du temps pour démêler les dernières vingt-quatre heures. En effet, Georgie à part, leur coucherie potentielle pouvait avoir des répercussions dramatiques s’ils n’avaient pas fait le nécessaire. « Quel gourdin ? Je ne vois qu’un cure dent. » Elle fit un signe de la main comme pour chasser des récriminations à venir, et tâcha de se concentrer sur la situation. Leur nonchalance commune était rassurante malgré les nœuds invisibles qui serraient son estomac. Peut-être était-ce simplement une nausée passagère à cause de l’alcool, toutefois une petite voix lui soufflait à l’oreille la vraie raison. Elle l’écarta aussitôt et poursuivit comme si de rien était, avec une pointe d’agacement. « N’essaye pas de mettre tes performances sur mon dos. Et puis tu as bu autant que moi, sinon comment expliquer tout ça. » Par ça, elle entendait, eux, dans un lit entièrement nu, ce qui en soit constituait un indice assez explicite sur ce qu’ils avaient pu faire ou non. Pour autant, elle avait beau se fouiller les méninges, son cerveau affichait un flou total comme s’il eut souhaité l’épargner d’images atroces. Elle se tourna vers Xavi, s’arrêtant quelques secondes sur ses traits voilés par la fatigue. Non, il n’était décidément pas moche, juste un peu stupide, ce qui lui donnait d’ailleurs un charme particulier. Sans doute l’avait-il justement séduite à l’aide de plaisanteries douteuses auxquelles elle avait rigolé avant de tomber dans ses bras en gloussant. Les contraires s’attirent, disait-on. « Tu marques un point. » Se chamailler tels des gosses était de facto leur hobby préféré depuis toujours. On lui avait présenté le garçon et elle avait – gratuitement ou presque - décidé de ne pas l’aimer. Georgie lui en avait dressé un portrait fâcheux, qu’elle avait suivi par solidarité sans vraiment chercher à comprendre. Une belle réussite à en croire l’incident de la nuit passée. « Juste parce que tu te sens obligé de me contredire montre que j’ai raison. » La réputation de l’héritier n’était ni à faire et à défaire. Il était connu par pas mal de filles pour ses déboires et son argent qui coulait à flot. « Gratuitement ? » S’offusqua-t-elle en se levant pour aller chercher son sac, mais également son téléphone. Danser était une chose mais danser sans contrepartie financière  pour Xavi avait tout d’un cauchemar digne de ce nom. Évidemment pour elle, l’écran affichait une batterie au point mort en sus d’être fêlé sur le bord droit. La soirée avait été mouvementée à bien des égards. « Fait chier. Mon portable est hs… Le tiens ? » Elle enfila un teeshirt qui trainait par terre, puis retourna sur le lit parmi les couvertures défaites. Ainsi, faisait-elle parti des rares élues à venir dans l’antre de la bête. Elle s’en trouva bizarrement flattée mais ne le fit pas remarquer, toute choquée qu’elle était par ses propos. « Certainement pas… » Elle lui jeta un coussin dessus alors que l’idée se frayait un bout de chemin dans son esprit. Et pourquoi pas ? Citra le considéra un instant et se rapprocha, un brin curieuse. « Oh et puis…. embrasse moi on verra pour le reste. » Lança t-elle du tac au tac en se demandant si un quelconque contact serait susceptible de raviver des souvenirs. Elle n’allait pas tarder à le savoir.

_________________

All night I'll riot with you I know you got my back and you know I got you, so come on, come on, come on let's get physical | @ dua lipa.
welcome to badlands.

Xavi Moroe

messages : 607
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ dublin.
multinicks : blake, kerry, priam, luna.
points : 1634
age (birth) : thirty-four yo (03/11).
♡ status : citronné.
work : heir, ex ceo.
activities : buying unnecessary things, treating people the way they deserve it (like shit most of the time), having good time with citra.
home : a villa @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : maisie, citra (georgie).

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) · Mer 3 Juin - 15:38
Peut-être n'était-il pas nécessaire de se remémorer la soirée passée, peut-être fallait-il simplement se créer de nouveaux souvenirs ? Le sourire benêt de Xavi laissait transparaître cette idée alors qu'il dévorait toujours Citra du regard. Ils étaient bel et bien dans un merdier incommensurable - après tout, qu'ils aient couché ensemble ou non, ils étaient tous les deux nus dans un lit et cela suffisait amplement à crédibiliser leur culpabilité. La conscience de l'héritier frôlait toutefois le niveau de la mer et si, l'espace d'un court instant, ses pensées s'étaient tournées vers son ex, ces dernières s'attardaient désormais sur l'italienne. Au delà d'être un connard, Xavi était un opportuniste et il ne crachait jamais sur une occasion, surtout pas lorsqu'il s'agissait d'une femme et encore moins lorsqu'elle était aussi agréable à regarder que Citra. « Pouffiasse. » s'offusqua-t-il à l'entente du mot cure dent, alors que son sourire benêt laissa place à une mine semi vexée. Il dévisageait déjà l'italienne, cherchant lui aussi à insulter une partie de son anatomie, mais sa cervelle encore embrumée et son chromosome Y suffirent à laisser disparaître cette idée en même temps que ses prunelles entraient en contact avec ses atouts. « Je sais pas ? T'es sûre que tu te souviens de rien ? Ou bien, t'as pas envie qu'on discute de mes superbes performances parce que ce serait trop compliqué à encaisser pour toi que d'avoir pris ton pied avec moi ? » Le sérieux de la question était presque exagéré et pourtant Xavi attendait bel et bien une véritable réponse en bonne et due forme, le tout tartiné d'un compliment ou deux de sa part. Après tout, comment oublier une nuit à ses côtés ? Lui ne se souvenait guère du prénom des femmes qu'il croisait mais son statut de mâle suffisait à l'en pardonner - pensait-il toujours, avec sa nonchalance habituelle. « Allez Citra, j'te plais avoue ? » Il était à peu près persuadé que Citra était attirée par lui depuis bien longtemps, mais à écouter l'homme raisonnable qu'il était, toutes les femmes du coin étaient dans le même cas. Il assumait plus ou moins sa vision des choses, caressant son égo comme il se plaisait à se tâter l'entrejambe. « Ferme là Leviani. » lança-t-il en levant les yeux au ciel, fortement ennuyé par la tournure de de cette conversation - il l'était toujours lorsqu'on lui démontrait par a + b qu'il avait tort. « J'en sais rien, oui ? Tu fais pas payer tes amis pour ça quand même ? » Le terme amis revenait à penser qu'il y avait eu un semblant d'intimité entre eux, or Citra et Xavi se connaissaient uniquement par l'intermédiaire de Georgie. Un point qui suffisait amplement à faire d'eux absolument tout, sauf des amis. Un soupire s'échappa bruyamment de ses narines alors qu'il enfonça un peu plus sa tête dans son oreiller douillet, fixant le plafond sans même continuer à fouiller dans ses pensées pour comprendre les tenants et aboutissants de leur soirée. « Hmm ? » Il se redressa à peine, puis fronça les sourcils en pensant à son téléphone. Par réflexe, il jeta un coup d'oeil vers sa table de chevet puis farfouilla sous les draps pour remettre la main dessus mais ce fut peine perdue, le dit objet était introuvable. « J'sais pas où je l'ai foutu. » déclara-t-il sans plus de cérémonie alors qu'il pivota sur le côté, soutenant sa tête de sa main gauche avant de prendre un oreiller en pleine poire. Xavi maugréa vivement, lâchant une insulte ou deux qui furent étouffée par le tissus et alors qu'il rejeta vivement le coussin à travers la pièce, son visage se figea sur son interlocutrice. Il jaugeait Citra, considérant sa proposition - déjà acceptée dans son esprit - et cherchant surtout le loup qui traînait dans cet accord. Il se releva finalement avec plus de rapidité qu'il ne l'aurait cru, attrapant sa nuque et capturant ses lèvres avec envie. Son baiser, offert avec entrain, se fit langoureux et entraîna une cascade d'effets : son corps qui s'était aventuré au dessus du sien, sa main libre qui agrippait sa cuisse et son entrejambe qui prenait sévèrement de l'ampleur à mesure que sa langue cherchait la sienne. Il réussit néanmoins à couper court à cet instant, sans pour autant se séparer d'elle. « Alors ? Ça te rappelle quelque chose ? » De son côté, le néant total, mais il était prêt à poursuivre l'expérience.

_________________

“I feel the sunrise on your face as you're standing by the window, feel my hand wrapped 'round your waist as you light your cigarette and it looks just like a scene from an old italian movie, and it feels like we're unique.”
driver roll up the partition please.

Citra Leviani

messages : 1765
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © ma mie.
multinicks : aneurin, alex, aurora, eliot, tori.
points : 1944
age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : entichée.
work : anciennement danseuse de pole dance, à présent elle se consacre à ses activités sponsorisées sur mazebird quand elle ne dépense pas l'argent de xavi.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, passer du temps avec xavi, boire, buller.
home : chez lui.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 : free} : ali, ezra, georgie, lila, xavi.

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) · Mer 17 Juin - 21:59
La confusion passagère et les maux de têtes mis de côté, il lui semblait que la soirée n’avait pas été aussi terrible que ça. Qu’importe ce qui avait pu se passer en réalité : ils s’étaient retrouvés par hasard, s’étaient amusés et avaient fini au lit. En soi, l’histoire était banale et complètement anodine. Ils étaient deux adultes consentants ayant écouté leurs pulsions comme tant d’autres. Elle n’en doutait (presque) plus à présent et leurs corps nus entremêlés au réveil en était la preuve flagrante, ils avaient bel et bien couché ensemble. Le problème était ailleurs, non pas dans l’action elle-même mais d’avantage dans le lien qui les rapprochait. Il était l’ex-mari de sa meilleure amie, ce qui appelait implicitement à respecter un nombre de règles, aussi stupides fussent-elles. Fréquenter Xavi allait à l’encontre de cette sacro-sainte solidarité féminine et avoir eu des rapports avec ce dernier lui assurait une place directe en enfer. Pourtant en y réfléchissant bien, qu’avait-elle fait de si répréhensible ? Ils étaient célibataires et Georgie avait en parallèle fréquenté quelqu’un… Par conséquent, les dommages n’étaient pas si catastrophiques que ça, de plus, ils ne l’avaient fait qu’une fois. Elle secoua la tête, il était trop tôt pour ces tergiversations matinales, la vraie question était de savoir s’ils avaient fait ça correctement, autrement dit en se protégeant. « Je t’ai entendu connard. » Elle le fusilla du regard, quoi qu’un peu attendrie par son sourire stupide alors qu’il la dévisageait sans pudeur. La situation était certes étrange, néanmoins il y avait une familiarité rassurante dans leur façon d’être, comme si rien n’avait changé, lorsqu’en définitive tout était chamboulé. « Tu veux une médaille pour tes performances ? Troisième place du podium je dirais. » Pour être tout à fait honnête elle n’en avait pas vraiment le souvenir mais la tentation de l’agacer était trop tentante surtout quand il paraissait être à ce point préoccupé par ses prouesses sexuelles. La suite de ses propos arracha à ses traits une moue renfrognée. Les mots avaient été soufflés d’un ton amusé à l’instar d’une plaisanterie grotesque, cependant il y avait une part de vrai. Citra ne pouvait nier l’attirance qu’il exerçait sur elle : Xavi était beau garçon malgré sa connerie naturelle. L’idée avait autrefois germé dans un coin de son esprit et voilà tout…du moins jusqu’à hier. Fallait-il y voir une quelconque malice de son inconscient ? Peut-être mais la réciproque devait exister, car sinon comment expliquer cette situation dans laquelle ils se trouvaient ? « Ça changerait quoi ? » Elle haussa mollement des épaules, il l’avait déstabilisé une seconde mais elle n’avait pas honte de son ressenti, à quoi bon nier l’attraction qu’il suscitait chez elle ? Après tout ils avaient fini par mettre le couvert, ce n’était pas une réelle surprise. « Je fais payer les riches. » Qu’elle rectifia aussitôt, éludant le terme d’ami. S’il y avait bien une chose dont elle était certaine c’était celle-ci : ils n’étaient pas intimes au point de se coller cette étiquette sur le dos. Ils étaient simplement des connaissances qui avaient déconné pour une nuit en apprenant à se découvrir différemment. Elle s’arracha finalement à sa contemplation pour jeter un coup d’œil à son téléphone, en vain. Lasse de chercher des explications, elle l’abandonna sur la table nuit, balançant au passage un coussin sur Xavi en guise de représailles. « Tu es vraiment bon à rien. » Elle eut un rire étouffé tandis qu’elle le rejoignait sur l’édredon aux draps défaits. A la proposition outrageuse de son compagnon, succéda un silence lourd de sens. La loyauté envers Georgie aurait exigé d’elle un non ferme, mais sa meilleure amie n’était pas là, ne pourrait voir ce second dérapage entre eux. Elle accepta, par envie d’abord, puis par curiosité évidente. Elle n’avait pas de doute sur la possibilité de raviver quoi que ce soit, elle voulait juste essayer, peu importe la raison sous-jacente. Il fut moins hésitant qu’elle et en une seconde se retrouva à sa hauteur pour l’embrasser. Citra y répondit avec entrain et profita de la promiscuité nouvelle pour passer ses bras autour de son cou afin de l’attirer au plus près. Si ça ne rappelait rien à sa mémoire – comme elle l’avait pressenti – l’expérience était agréable. Elle prolongea leur baiser et l’invita à poursuivre dans un sourire. Quand il s’écarta pour s’enquérir des résultats, elle le toisa avec intérêt, faisant remonter ses mains vers sa nuque. « Non, c’est trop court, on devrait continuer. » Elle retourna chercher ses lèvres dans un petit soupir avant de se redresser pour inverser les positions non sans entendre un petit cri de protestation de Xavi. À présent à califourchon au-dessus de lui, elle pouvait voir l’ampleur de son intérêt pour elle, ce qui n’était pas pour la flatter. « Finalement, je crois tu as raison, on est plus proche du gourdin que du cure dent. » Nul ne doutait qu’il allait être content de cette rectification au combien importante pour son égo. Elle aurait d’ailleurs continué si une sonnerie de téléphone ne l’eut pas interrompue en plein élan.

_________________

All night I'll riot with you I know you got my back and you know I got you, so come on, come on, come on let's get physical | @ dua lipa.
welcome to badlands.

Xavi Moroe

messages : 607
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ dublin.
multinicks : blake, kerry, priam, luna.
points : 1634
age (birth) : thirty-four yo (03/11).
♡ status : citronné.
work : heir, ex ceo.
activities : buying unnecessary things, treating people the way they deserve it (like shit most of the time), having good time with citra.
home : a villa @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : maisie, citra (georgie).

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) · Mar 23 Juin - 12:57
La seule raison qui poussait Xavi à tergiverser sur ce qu'il s'était passé ou non cette nuit-là, prenait la forme d'une jeune femme répondant au doux prénom de Georgie. Ce simple fait réussit à le ramener à la réalité, lui permettant de réaliser que tout ceci n'avait aucun sens. Son ex femme n'était plus la numéro 1 dans ses pensées depuis bien des mois, elle s'était elle-même laissée aller à une tentative de nouveau départ avec un inconnu dont il n'avait pas retenu le prénom. Citra était sa meilleure amie, elle était l'élément auquel il ne devait pas toucher mais au nom de quoi ? Il n'avait pas décemment choisi de passer une nuit à ses côtés, n'avait en aucun cas désiré l'italienne pour des raisons obscures qui avaient pour desseins de blesser son ex. L'attirance qu'il avait pour la brune était palpable depuis longtemps, il l'avait démontré à plusieurs reprises grâce à quelques sous entendus bien placés et une façon d'insister pour obtenir gain de cause qui lui était propre. Néanmoins, à aucun moment, Georgie ne s'était introduite dans ses idées ou avait eu un quelconque impact sur son choix. Il n'y avait que ce lien qui faisait de leur relation un tabou évident mais là encore, au nom de quoi ? Les choix de l'héritier étaient égoïstes à souhait, il restait un opportuniste qui profitait d'une situation sans se soucier des dommages collatéraux autour. Dès lors, il était devenu évident que cette nuit passée avec Citra n'était que le résultat d'un désir ancré entre eux et non d'une envie subite de faire souffrir une femme qui, dans l'esprit de Xavi, n'avait plus l'attrait de leurs premières années ensemble et n'était, au mieux, que qualifier d'ex ou de mère de sa fille. Il n'était ni désolé, ni embêté, il était simplement satisfait d'avoir pu passer un moment au près d'une femme magnifique, bien qu'ennuyé de ne pouvoir se souvenir de rien. Il afficha néanmoins un sourire en coin lorsque Citra l'insulta, satisfait par cette fougue perpétuelle qui régnait en elle et qui lui plaisait plus que de raison. « Comme tes seins, alors. » reprit-il avec aplomb, bien désireux de ne pas se laisser toucher par la remarque sur ses performances. Son égo était assez impressionnant pour encaisser la chose et nul doute qu'il mettrait un point d'honneur à grappiller quelques places en laissant Citra gémir de plaisir incessamment sous peu. Il n'avait pas besoin qu'elle confirme son intérêt pour lui, il était assez observateur pour comprendre la chose et en profiter pour porter sur elle un regard emplit de sous entendus. Xavi jubilait, un peu trop, assez pour enquiquiner n'importe qui en ce bas monde mais Citra semblait avoir les épaules pour lui faire face et ce détail réussissait à garder intact tout son attrait pour elle. Tout comme son désir qui perdurait encore et toujours, plus encore au contact de ses lèvres contre les siennes, alors qu'un gémissement de plaisir venait de s'en échapper. « Tu vois, j'te plais. » crut-il bon de préciser, sentant le toucher délicat de Citra sur sa nuque alors qu'elle venait de sceller une nouvelle fois leurs lèvres. Dans un instant de fougue, Xavi chercha un appui afin de mieux se caler au dessus d'elle mais finit par se retrouver sur le dos, l'italienne sur lui. « Mon gourdin est tout à toi pour le reste de la matinée. » souffla-t-il dans un sourire en coin, alors que ses mains glissèrent des cuisses de Citra vers sa taille, qu'il saisit sans ménagement pour la forcer à se cambrer et ainsi profiter une nouvelle fois d'un contact charnel. Son désir ne cessait de s’accroître alors qu'il caressait avec avidité chaque parcelle de sa peau nue disponible, s'attardant un peu trop sur sa chute de rein qu'il effleurait du bout des doigts. Mais une énième vibration vint perturber son moment de plaisir et Xavi se résigna à quitter une nouvelle fois les lèvres de sa belle, une moue embêtée prenant place sur ses traits. « Putain, qui me pourrit ce moment ? »

_________________

“I feel the sunrise on your face as you're standing by the window, feel my hand wrapped 'round your waist as you light your cigarette and it looks just like a scene from an old italian movie, and it feels like we're unique.”
driver roll up the partition please.

Citra Leviani

messages : 1765
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © ma mie.
multinicks : aneurin, alex, aurora, eliot, tori.
points : 1944
age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : entichée.
work : anciennement danseuse de pole dance, à présent elle se consacre à ses activités sponsorisées sur mazebird quand elle ne dépense pas l'argent de xavi.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, passer du temps avec xavi, boire, buller.
home : chez lui.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 : free} : ali, ezra, georgie, lila, xavi.

Do I wanna know ? (x/c) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) · Mar 21 Juil - 21:44
A la culpabilité passagère, succédèrent finalement la curiosité puis l’amusement. Elle en oublia rapidement Georgie ainsi que leur lien et toutes ces règles qu’elle aurait dû suivre à la lettre pour être une amie parfaite. Or s’il y avait bien quelque chose que Citra n’était pas, c’était précisément celle-ci. Elle pouvait se montrer drôle, toujours prompte à se lancer dans des délires incroyables pour changer les idées d’une âme en peine mais elle était également égoïste voir opportuniste quand l’occasion se présentait. En l’occurrence, on était en plein dedans. L’affaire n’avait pas été préméditée – loin de là – toutefois elle était arrivée inopinément, scellant une bonne fois pour toute cette attraction mutuelle qu’ils n’avaient jamais vraiment nié avoir. Fallait-il s’en excuser ? Sans doute si elle eut une once de remord dans le sang toutefois l’esprit était occupé ailleurs à savourer l’instant. Elle aurait tout loisir par la suite de réfléchir – ou non – à ses actes et d’agir en conséquence, autrement dit en gardant le silence. Elle n’avait certainement pas honte de ce qui s’était passé, néanmoins le secret rendait l’ensemble excitant et presque prohibé. Ils avaient tout intérêt à ne pas ébruiter cette nuit sauf à s’en servir comme prétexte pour recommencer. « Tu es de mauvaise foi. » Elle eut un petit haussement d’épaule appréciateur avant de jeter un coup d’œil à sa poitrine. C’était de bonne guerre : elle le critiquait sur sa virilité et il rétorquait par une remarque du même gout. Ils ne changeraient jamais et voilà pourquoi ils s’entendaient si bien, tout en se chamaillant à chacune de leur rencontre. Il y avait fort à parier que la veille avait connu son lot de répliques charmantes qu’on avait fini par étouffer sous les draps afin de laisser les corps poursuivre la discussion. De retour sur le lit, elle louvoya vers le maitre des lieux à qui elle donna satisfaction puisqu’elle décida de suivre son idée on ne peut plus stupide. Si elle avait hésité quelques secondes, on ne pouvait pas en dire autant de Xavi qui venait de l’embrasser sans se faire prier. De son côté, Citra ne pouvait indubitablement pas nier que la gestuelle était agréable, tant et si bien que ses doigts vinrent naturellement se glisser dans sa nuque pour mieux accompagner le mouvement. « Ferme là. » Un mince sourire fila aussitôt sur ses traits alors que leurs lèvres se cherchaient à nouveau dans un souffle tiède. Galvanisée par les promesses de ce rapprochement matinal, elle en profita pour inverser les positions et passa au-dessus de son hôte. « Vantard, mais je ne demande qu’à voir. » Elle avait l’impression que ces diminutifs les poursuivraient un moment ou au moins jusqu’à une prochaine fois car elle était persuadée que ça ne s’arrêterait pas là. Il y avait cette tension palpable entre eux, difficile à oublier et qui à coup sûr referait surface quand ils se recroiseraient. Sous son touché, elle s’inclina davantage vers lui et joua de cette promiscuité inédite pour effleurer doucement son entrejambe. Le contact de ses mains tièdes sur son dos la fit frissonner de plaisir mais lorsqu’elle chercha à retirer son teeshirt, elle fut interrompue par une sonnerie de téléphone. Quoi qu’un peu distraite, elle décida de ne pas en tenir en compte et poursuivit ses pérégrinations audacieuses, quand une seconde complainte coupa court à toute initiative. Se retirant de son emprise, elle quitta leur étreinte pour chercher le portable qui persistait à couiner. Elle le trouva par terre sous une pile de fringues et le jeta sur Xavi. « Ali. Ca a l’air urgent visiblement. » Si elle l’avait croisé à diverses reprises pour des raisons qu’elle avait oubliées, elle n’en gardait qu’un souvenir quelconque. Sans attendre de réponse de sa part tandis qu’il décrochait dans un ronchon, elle se rhabilla en piquant une de ses chemises et ramassa son sac. Il était temps de rentrer au bercail, où on devait surement l’attendre de pied ferme. Au moment où elle s’apprêtait à partir, elle chuchota un dernier mot à son oreille. « Appelle-moi quand tu voudras prouver ta théorie. » Un clin d’œil et elle disparut.


( topic terminé )

_________________

All night I'll riot with you I know you got my back and you know I got you, so come on, come on, come on let's get physical | @ dua lipa.
Contenu sponsorisé




Do I wanna know ? (x/c) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Do I wanna know ? (x/c) ·
 
Do I wanna know ? (x/c)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: