hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 keep your eyes wide open even when the sun is blazing.


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Bay light
Aller en bas 
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1496
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©max & mnemxsynerp.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac & maisie.
points : 622
age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : the family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on {0/4} eliot, james, dorothy, leslie's bf.

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Ven 3 Avr - 12:01
@James Carmichael - the beach ~ march 2020

Go down to the ocean, the crystal tide is rising, water's gotten higher as the shore washes out

Mars. Le printemps pointait le bout de son nez, décorant les arbres de leurs plus jolies fleurs, arborant des couleurs pastels sur les champs, recouvrant les forêts d’une nouvelle vague de verdure. Peter était plutôt un romantique, au sens littéraire du terme, et l’automne était sa saison préférée, mais il ne pouvait aucunement renier la beauté de ce renouveau de la Nature, accompagné par le chant des oiseaux tout juste revenus de leurs migrations annuelles. La température ambiante hésitait encore à réchauffer les corps des habitants de l’Oregon, oscillant entre des matinées fraîches et des après-midis plus cléments ; ce fut pourtant sous un ciel plus froid que James avait donné rendez-vous au jeune Hartsfield. Malgré une longue hésitation devant sa garde-robe, il avait été contraint de dire « à plus tard » à son short de bain et de refermer sa main sur sa tenue complète de plongée pour ce jour. Il ne pouvait pas se permettre d’attraper la mort durant l’un de ses rares congés. Il était arrivé en avance sur la plage, et avait troqué ses vêtements de ville contre ceux plus adaptés à l’expérience de la matinée. Il était donc à moitié engoncé dans sa combinaison, son t-shirt et son gilet toujours porté en haut, quand il s’installa sur l’un des rochers qui surplombaient la baie, dans l’attente de son amie. Il contempla longuement le rouleau réconfortant des vagues, bercé par son grondement et par les cris des mouettes matinales, jusqu’à fermer les yeux, à deux doigts de reprendre sa nuit qui avait été un poil trop courte. Ses doigts dessinèrent des formes sur sa cuisse, tandis que des phrases dansaient sous ses paupières. Il les rouvrit afin d’attraper son téléphone et tapota ses idées dans son bloc-notes, pour plus tard, ou pour jamais, son lui du futur déciderait du sort de ces quelques mots. Il ignorait s’il se trouvait là depuis cinq minutes, trente, ou bien une heure, mais le temps semblait s’être suspendu lorsque la jolie blonde le gracia enfin de sa présence. Le visage d’ordinaire plutôt fermé du jeune homme s’éclaira d’un sourire tandis qu’il allait à sa rencontre pour la saluer. « Hé ! » Il fit un mouvement pour la prendre dans ses bras ou lui claquer la bise mais hésita tellement qu’il se contenta d’un signe de la main à quelques centimètres de son visage, avant de reculer pour rendre à chacun son espace vital. « Prête pour la première sortie de l’année ? » Il disait ça comme s’il n’était pas le débutant de l’histoire, alors que c’était bien ce qu’il était : l’apprenti face à la maîtresse des océans, comparé à James. « On va se cailler, je crois, » ajouta-t-il avec un rire nerveux, son regard se détachant déjà d’elle pour retourner auprès des précieuses vagues de l’océan. Peu importait. Leurs corps étaient faits pour s’adapter, même si l’entrée dans l’eau promettait d’être synonyme de petits cris de frayeur et de chair de poule sous le caoutchouc de leurs combinaisons, les deux compagnons savaient que ce qui les attendait en valait la peine, même si aucun ne pouvait prédire, tout justement, ce que la nature leur réservait.

_________________

If it makes you happy, it can't be that bad. If it makes you happy, then why the hell are you so sad?
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Mer 8 Avr - 11:54
Les premières plongées étaient toujours les préférées de James. Durant les quelques mois d’hiver, la nature avait repris ses doigts, chacun des animaux marins constatant l’absence de visites inopinées dans leur terrain de jeux et reprenant alors ses habitudes les plus primaires. Les premières sorties étaient au final celles où l’on voyait la nature au plus proche de ce qu’elle était, même si cette dernière restait impactée tant par les pêches que la présence des hommes de manière générale qui, certes, n’allaient plus plongés mais ne se gênaient pas pour autant pour sortir en bâteau. Après avoir pris un petit déjeuner léger composé d’un café et d’une banane, James avait pris sa voiture pour récupérer des bouteilles de plongée et son équipement, regrettant de ne pas pouvoir se passer d’une combinaison totale. La plupart du temps, James allait plongée en combinaison short - les eaux n’étant jamais assez chaudes pour qu’elle se contente d’un maillot demain - mais elle risquait de se retrouver en hypothermie bien trop tôt à cette période de l’année. Il serait dommage de ne pas pouvoir profiter de la plongée comme il se devait. Une fois entière équipée, James se rendit au point de rendez-vous qu’elle avait fixé avec Peter. Un franc sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme en apercevant son amie d’enfance qu’elle s’apprêtait à enlacer quand il se retrouva à la saluer en mettant sa main devant son visage, comme si elle ne l’avait pas vu. Secouant doucement la tête, elle afficha un sourire amusé. “Hey, en forme ?” James acquiesça avec assurance en entendant sa deuxième question : elle n’avait jamais été aussi prête. L’excitation qui coulait dans ses veines étaient telle que la jeune femme en aurait presque fait quelques sauts de cabri. “Ouais, t’as pas idée!” lui dit-elle, en lui faisant signe de la suivre pour récupérer leurs affaires dans sa voiture tandis qu’elle tapotait sa poche arrière pour vérifier qu’elle n’avait pas oublié de prendre les clés du bateau à moteur. “Ouais, surtout en sortant je pense. Mais ça devrait aller - il n’y a pas trop de courant aujourd’hui et de toute façon, on va aller dans une petite crique.” Celle que James avait en tête était particulièrement jolie mais l’idée était surtout d’éviter de se retrouver en pleine mer alors qu’ils étaient deux. Si jamais le vent se levait, créant un courant quelconque, il fallait que James et Peter puissent facilement retourner au bateau, même s’ils avaient dérivés car personne ne pourrait mener le bateau à eux. James n’était pas trop inquiète pour ses capacités : elle avait après tout l’habitude de nager et d’être dans l’eau mais ce n’était pas forcément le cas de Peter - pas autant qu’elle, même si ce dernier partageait sa passion pour la nature. “Je te propose qu’on s’habille ici, ça sera plus simple que sur le bateau.” dit-elle, en ouvrant son coffre puis commençant à se déshabiller pour n’être qu’en maillot de bain. “as besoin d’une combi ? Je ne savais plus trop si tu avais toujours la tienne - j’en ai pris une qui devrait t’aller.” dit-elle, en lui désignant du doigt avant de se pencher pour attraper la sienne, et commencer à l’enfiler. Dieu qu’elle détestait la sensation de cette matière sur la peau quand il fallait l’enfiler.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1496
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©max & mnemxsynerp.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac & maisie.
points : 622
age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : the family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on {0/4} eliot, james, dorothy, leslie's bf.

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Mer 15 Avr - 18:42
Peter désigna son allure dégingandé lorsque son amie lui demanda comment il se portait, comme si sa maigre carcasse était une réponse suffisante. L’éternelle question d’introduction de toute conversation recevait toujours une réponse positive de sa part ; jamais, pas même à Winnie, il n’avait dit qu’il allait mal, alors que sa mine de chien battu laissait presque toujours présagé du contraire. Il refusait d’être le vilain petit canard plaintif et aux yeux de tous, il se devait d’être toujours d’attaque. D’autant plus aujourd’hui alors qu’il s’apprêtait à plonger littéralement dans le grand bain. Il lui emboîta le pas sans plus de cérémonie, trottinant à sa suite comme un jeune faon. « Oh, un endroit que je ne connais pas ? Cool ! » Son enthousiasme n’était pas feint, il était ravi par l’idée de découvrir un nouvel emplacement, surtout que James avait le chic pour dénicher les coins les plus agréables de la baie de Windmont. Leur activité n’était pas sans danger, d’autant plus pour un débutant comme lui, qui avait appris à nager dans le grand bassin calme d’une piscine public, mais il vouait une confiance quasi aveugle à Carmichael quand il s’agissait de leurs virées en mer. Non sans fierté, il releva son gilet pour dévoiler le bas de son corps déjà emmailloté dans le néoprène peu agréable mais sécurisant. « Je me suis dit la même chose, et j’ai prévu le coup ! » rétorqua-t-il en se dandinant. Il eut à peine le temps de refermer la bouche que la blonde s’exhibait déjà en petite tenue sous ses yeux. Son regard ne se perdit pas une seule seconde sur le corps de son amie, qu’il avait de toute manière déjà eu l’occasion de voir à maintes reprises. Plus pour sa propre pudeur que celle de la jeune femme, il lui tourna le dos pour enlever ses vêtements supérieurs et engouffra ses bras dans la combinaison. « Comment tu sais ma taille ? » demanda-t-il, par curiosité, en tirant au niveau de ses poignets pour éviter tout pli douloureux. Il en sentit d'ailleurs un autre, bien plus bas, là où il ne pouvait décemment pas mettre la main en présence d'autrui. Il grimaça avant de se fendre d’un rire amusé. « C’est con comme question, ce n’est pas du sur-mesure, ça se voit que je dépasse pas le M ! » Il se racla la gorge, regrettant d’être aussi maladroit dans ses interactions avec ses amis, même ceux qu’il connaissait depuis de nombreuses années. « Tu me laisses conduire le bateau aujourd’hui, c’est ça ? » ajouta-t-il, avec humour, pour se rattraper d’être un cas désespéré et moyennement drôle. Il en déposa ses vêtements dans le coffre et se posta face à elle, presque au garde-à-vous en attendant qu’elle lui montre la voie, même si leur véhicule du jour était visible de là où il se trouvait, plus bas sur la grève.

_________________

If it makes you happy, it can't be that bad. If it makes you happy, then why the hell are you so sad?
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Ven 24 Avr - 1:32
Si James remarqua que Peter ne répondait pas à son interrogation, elle n’insista pas pour autant pour avoir une raison. Elle avait elle-même cette fâcheuse tendance à ne répondre que rarement à cette question, considérant d’abord que c’était une question d’habitude et non d’intérêt mais aussi parce qu’elle considérait que tout le monde n’avait pas besoin d’entendre ses états d’âmes ni comment elle se sentait réellement. Elle ne se formalisa donc pas plus qu’il ne lui retourne pas la question. Passant rapidement à autre chose, puisqu’elle aurait de toute façon bien le temps de sonder cet état d’esprit lorsqu’ils passeraient l’après-midi ensemble, elle enchaîna rapidement sur la journée qui les attendait. “Bah ça dépend… est-ce que tu vas plonger avec d’autres personnes que moi ?” lança-t-elle en se retournant sur un ton faussement suspicieux. Elle lui fit ensuite un petit clin d’oeil et ouvrit le coffre de sa voiture. “On l’a découverte en fin de saison avec Reggie. Du coup, je ne sais pas vraiment ce que ça donne en début de saison mais c’était plutôt prometteur la dernière fois.” James se tourna vers lui après l’avoir interrogé sur le besoin d’une combinaison et afficha un sourire impressionné lorsqu’il dévoila sa tenue. Elle passa sa main sur le torse de son ami, non pas une tentative d’y trouver des muscles mais pour tester la texture de néoprène, souhaitant s’assurer qu’il était assez épais - ou chaud, au moins. “Très bonne idée, il est parfait pour cette température.” Elle sourit et commença à enfiler sa propre combinaison, souriant en voyant Peter se tourner. Elle se mordit doucement la lèvre pour ne pas faire une remarque sur le fait qu’il ne savait résister à ses charmes - Peter aurait été trop mal à l’aise et si elle ne résistait jamais à l’idée de mettre quelqu’un mal à l’aise, elle préférait éviter avec Peter qui se compliquait déjà assez la vie comme ça. “A force d’emmener des gens plonger, je sais quelle taille prendre avec quelles silhouettes. Ce n’est pas toujours parfait mais bon…” Elle sourit tendrement en entendant Peter se dénigrer, secouant doucement la tête. “C’est pas bête du tout - y a plus de tailles qu’il n’y paraît pour les combis et avant de devoir le faire, j’me demandais aussi comment les gens faisaient. Après, j’avoue que des fois, je m’amuse à choisir la mauvaise taille quand les clients sont relous. Ils ont l’impression d’avoir grossi et je ne cherche jamais à démentir…” Elle sautilla ensuite doucement pour détendre légèrement sa combinaison, glissant sa main dedans pour remplacer un sein qui n’était définitivement pas à sa place avant de placer sa main sur le bras de Peter. “Bah, il faut bien que tu apprennes d’une façon ou d’une autre, non ?” souffla-t-elle, avec un air malicieux sur le visage. Elle rangea ensuite rapidement ses affaires dans le coffre, enfila ses chaussures spéciales pour l’occasion et referma le coffre derrière eux avant de faire signe à Peter d’avancer. “Ce n’est pas bien compliqué et je t’interdis de protester. On sera tout seul, donc franchement même si tu tournes à bâbord au lieu de tribord, hein, on s’en remettra.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1496
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©max & mnemxsynerp.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac & maisie.
points : 622
age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : the family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on {0/4} eliot, james, dorothy, leslie's bf.

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Lun 27 Avr - 17:13
Peter avait l’impression d’être pris en faute tant le regard inquisiteur de James était convaincant, après quelques micro secondes d’hésitation, il laissa échapper un rire amusé en levant les yeux au ciel. « Jamais je n’oserais te faire ça, voyons ! » En amitié, il était fidèle, et malgré l’imposant carnet d’adresses sur lequel il était assis, la jeune Carmichael était la seule avec qui il participait à ce genre de sorties en mer. Elle était la seule à avoir la patience de le supporter, elle était la seule envers qui il avait suffisamment confiance pour lui confier, littéralement, sa vie. Elle était parvenue à captiver son attention, et sa curiosité, en quelques précisions. Il connaissait suffisamment Reggie et James pour savoir qu’ils ne dégotaient que des endroits qui valaient le détour, ils avaient roulé leurs bosses et parvenaient à trouver des perles même dans un coin aussi modeste que Windmont Bay. Il gloussa malgré lui lorsque la blondinette passa sa main sur sa combinaison pour vérifier qu’elle ferait l’affaire. « Je commence à être un pro, bientôt c’est moi qui te ferai découvrir des spots incroyables, » plaisanta-t-il, conscient qu’il n’aurait jamais le temps libre pour s’adonner pleinement à ce hobby. Il privilégierait toujours la lecture et l’écriture, en plus. Il jouait au type sûr de lui parce qu’il était à l’aise avec James, elle savait qu’il n’était pas sérieux car il ne possédait pas une once d’arrogance dans son mètre soixante-dix-huit. Malgré sa tentative de le rassurer sur sa non-stupidité, ses joues conservèrent une teinte rosée plusieurs secondes, le temps dont elle eut besoin pour fournir ses explications à propos des tailles de combinaisons de plongée. « Tu fais ça ?! » Son étonnement était feint, il connaissait bien la jeune Carmichael et son humour mordant à force. Il imaginait déjà les expressions de ses clients pleins aux as, touchés en plein égo par ses remarques, et il fut lui-même victime de son tempérament l’instant qui suivit. Il glissa son index dans le col de sa combinaison, s’y sentant tout à coup à l’étroit. « Tu te fous de moi ? » Il attendit la chute de sa plaisanterie qui n’arriva pas. James était sérieuse. Elle allait lui laisser le contrôle d’un engin au-dessus de ses capacités. Ses pieds trainaient sur le sol sablonneux tandis qu’il essayait de se remettre du choc pour la rattraper. Il tourna la tête vers elle, dans une manœuvre dangereuse car il ne regardait dès lors plus où il marchait et risquait une chute douloureuse, pour guetter l’instant où elle éclaterait de son fameux rire moqueur. « Tu es sérieuse, » répéta-t-il pour s’auto-persuader de la chose, en se frottant la nuque. Le temps qu’il se remette de la surprise, le duo parvenait déjà au niveau du bateau de la prof de plongée. Ce n’était pas un paquebot, ni un yacht de millionnaire, mais il n’en demeurait pas moins imposant aux yeux d’un néophyte tel que Peter. Il grimpa à bord à la suite de James et déposa ses affaires. « Je ne sais pas quoi dire. » Il glissa timidement ses doigts sur la barre puis pouffa de rire comme un imbécile. « Tu es magique, on te l’a déjà dit ?! » Il se décala d’un pas pour lui laisser la place afin qu’elle démarre le véhicule marin, à son entière écoute et disponibilité. Il ne serait pas que son élève de plongée, aujourd’hui. Tout cela était très excitant.

_________________

If it makes you happy, it can't be that bad. If it makes you happy, then why the hell are you so sad?
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Ven 1 Mai - 18:57
Aaaah j’ai eu peur !” souffla-t-elle d’un air taquin avant de faire un clin d’oeil à son ami. Elle avait bien remarqué qu’il avait hésité, ne sachant pas si elle rigolait ou était sincère dans son injective. Si James était taquine, c’était surtout parce qu’elle connaissait Peter depuis assez longtemps pour savoir que même s’il avait été voir ailleurs, cela ne serait pas une façon de lui dire qu’il en avait assez d’elle ou s’était lassé de sa compagnie. Peter était l’une des rares personnes en qui elle avait tout à fait confiance et ne craignait pas qu’il finisse par se lasser d’elle. C’était assez étrange, inédit même cette histoire de confiance pour James, mais quand on partageait des bons moments avec quelqu’un depuis la cour de récré, cela laissait forcément des traces - et uniquement des bonnes cette fois. Même si Peter se lançait dans des aventures maritimes en compagnie d’autrui, elle lui aurait pardonné, sachant pertinemment que leur relation n’en serait nullement affectée. Elle arqua un sourcil amusé en l’entendant la charrier sur le fait qu’il était désormais celui qu’il lui ferait découvrir des spots incroyables. “Chiche ?” lança-t-elle du tac au tac, un chouilla déçue qu’il ne soit pas en mesure de le faire. Elle était certaine que s’il avait eu assez de temps à consacrer à cela, il aurait trouver des endroits merveilleux à découvrir.
Un petit rire s’échappa des lèvres de James en l’entendant feindre son étonnement et elle secoua la tête vigoureusement, un sourire fier éclairant son visage. “Franchement ? Je m’en lasse pas.” James gloussait presque à y repenser. “Ca les remet un peu à leur place et puis ça les rend plus sympa et plus généreuse en pourboire quand je dis à voix haute “non mais votre taille habituelle est trop grande pour vous”.” Elle lui fit un petit clin d’oeil, avant de passer son bras autour de sa taille. “Promis, je ne te le ferai jamais.” précisa-t-elle alors qu’il était sur l’embarcadère. Lorsque Peter enchaîna en charriant James sur le fait qu’il allait conduire le bateau, la jeune femme sauta sur l’occasion. Elle savait pertinemment qu’il ne s’en sentait pas capable et c’était exactement la raison pour laquelle elle tenait à lui montrer que si. Tout le monde était capable de conduire un bateau à partir du moment où il avait quelqu’un capable de l’aider à ses côtés. Naturellement, elle devrait lui dire comment tourner la barre, à quel degré et ne pourrait lui donner simplement des coordonnées et le laissait faire. Mais c’était déjà bien. “Ouais, tout à fait sérieuse.” dit-elle avant de monter sur le bateau et de lui tendre la main pour éviter qu’il ne glisse. Se dirigeant rapidement vers les bouteilles d’oxygène, elle vérifia leur pression et qu’ils avaient suffisamment été rempli la veille pour éviter de devoir faire demi-tour alors qu’ils étaient déjà en pleine mer. Elle rejoint rapidement Peter qui s’était déjà approché de la barre et le laissa hésiter devant la barre. Un peu émue à la déclaration de Peter, elle secoua doucement la tête. “Je démarre mais tu prends la barre ensuite. Je te promets que c’est sympa.” Et puis après tout, c’était quelque chose que quasiment tous les touristes demandaient à faire. Elle ne voyait pas pourquoi son petit touriste ne bénéficierait pas des mêmes privilèges. “Mais on va commencer par lever l’ancre et larguer les amarres. Tu peux aller défaire la corde là-bas s’il te plaît ?” demanda-t-elle, une fois toutes les vérifications nécessaires effectuées.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1496
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©max & mnemxsynerp.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac & maisie.
points : 622
age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : the family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on {0/4} eliot, james, dorothy, leslie's bf.

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Mar 12 Mai - 10:50
La timidité de Peter était une partie de son caractère dont il essayait de se débarrasser mais qui avait la fâcheuse tendance à lui coller aux basques, ce qui le rendait maladroit et plusieurs personnes devaient le penser frigide alors qu’il ne demandait qu’à s’ouvrir aux autres. Il s’agissait simplement d’une tâche plus complexe pour lui que pour des personnalités plus extraverties. Les anecdotes racontées par James lui donnaient toujours envie de se dépasser un peu plus, afin d’en avoir des identiques à partager. Il n’était pas homme à plaisanter avec les clients, il aurait été mortifié à la simple perspective d’en vexer un, alors que cela semblait facile, voire normal, quand la blonde s’exprimait. Peut-être aurait-il été plus apprécié par ses pairs s’il usait de temps à autres d’un trait d’humour ? Il s’en sentait pour le moment encore incapable. C’était une facette de sa personnalité qui avait déjà du mal à s’extérioriser auprès de ses amis, il s’imaginait mal se transformer en Bozo le Clown sur ses heures de travail. « Merci, j’apprécie, » rigola-t-il, même s’il n’était pas doté d’un problème particulier d’image de soi. Il ne se considérait ni gros, ni maigre, ni beau, ni laid ; il était lui, et ça lui suffisait. D’autant plus à cet instant, alors qu’il s’apprêtait à jouer au capitaine de leur paquebot miniature. Vraiment miniature. Ses yeux sombres suivirent le moindre de ses faits et gestes, s’imprégnant de chaque action comme si cela allait lui suffire à tout retenir et à en faire de même pour le retour. Il savait la tâche plus compliquée que ce qu’il pouvait voir, cela devait requérir un doigté qu’il ne possédait pas encore. « A vos ordres, mon capitaine ! » assura-t-il, en bon moussaillon qu’il était, avant de libérer la bitte d’amarrage de leur cordage. Il avait l’impression d’être un enfant de retour dans la cour de récréation, à jouer aux pirates avec ses compagnons de galère. Sauf que là, il s’agissait de la vraie vie. Et s’ils n’étaient pas en voie de dérober les précieux trésors des embarcations qu’ils croiseraient, l’amusement n’en était pas moindre. Il reprit place aux côtés de la jeune femme qui démarra le bateau, un large sourire aux lèvres, alors que l’air marin se mettait à lui fouetter le visage. Il inspira profondément et la brise emporta tous ses soucis. Il n’y avait plus que l’instant présent qui comptait, et la main de James qui le guida sur la barre pour prendre sa suite, une fois qu’ils furent arrivés dans une zone plus calme de l’océan. « J’ai l’impression d’être un mélange entre Captain Igloo et Leonardo Dicaprio dans Titanic, » plaisanta-t-il. « Je suis le maître du monde, mais pas trop, car il ne faut pas que je prenne trop la confiance non plus. » Leurs vies à tous les deux étaient entre ses doigts non experts. Il n’avait pas grand-chose à faire, si ce n’était essayer de maintenir le cap annoncé par James, en combattant comme il le pouvait la houle printanière qui cherchait à les faire dévier.

_________________

If it makes you happy, it can't be that bad. If it makes you happy, then why the hell are you so sad?
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Lun 18 Mai - 0:11
Certaines amitiés pouvaient s’avérer surprenantes. Des combinaisons auxquelles on ne s’attendait pas et qui fonctionnaient malgré tout. L’amitié qui unissait James et Peter faisait sans aucun doute partie de celle-là. D’ailleurs, si elle était tout à fait honnête, la jeune femme s’étonnait qu’ils soient parvenus à rester si proches malgré leurs différences - et les absences de James à répétition. C’était sans aucun doute la raison pour laquelle elle prenait tant soin de cette amitié, un peu plus que pour toutes les autres. Même lorsqu’elle partait en vadrouille, prenant soin de ne prévenir personne ou presque - son colocataire avait toujours un mot sur la table de la cuisine pour ne pas qu’il s’inquiète -, Peter avait toujours le droit à une réponse rapide à ses appels ou sms. Rien d’extraordinaire, quand James partait de la sorte, c’était pour profiter d’être un peu seule mais elle ne manquait jamais de lui laisser un petit mot rassurant puis de l’appeler ou passer le voir dès qu’elle rentrait.
James lui donna quelques instructions pour l’aider à démarrer le bateau, et ne put s’empêcher de pouffer lorsqu’elle l’entendit l’appeler mon capitaine. “J’vais peut-être commencer à exiger que tu m’appelles comme ça tout le temps. J’aime beaucoup cette idée.” Un sourire amusé sur les lèvres, James lui dit d’un air rêveur : “Surtout si ça veut dire que tu obéis à mes ordres. Je vois déjà la scène. Moi, à trois heures du matin, “matelot, il me faut un chocolat chaud!””. James pouffa un peu plus, pas sérieuse pour un sou mais bien amusée par les situations cocasses que cela aurait pu donner pour autant. Elle démarra ensuite le bateau, expliquant les manoeuvres qu’elle faisait pour sortir du port à un Peter particulièrement intéressé. Une fois certaine qu’ils ne risquaient pas d’être dérangé par d’autres bateaux et qu’il n’y avait pas de danger particulier aux alentours, James fit signe à Peter de prendre sa place à la barre. Elle le guida quelques instants, lui expliquant comment s’assurer qu’il maintenait le cap - ce qui pouvait sembler chose aisée puisqu’il se dirigeait vers des falaises mais plus compliqué que cela en avait l’air tout de même car ils se dirigeaient sur un point précis qui n’était pas visible à l’oeil nu. James n’était pas allée jusque là dans les détails cependant ; il fallait déjà que Peter s’habitue à manipuler la barre avec la mère qui était légèrement agitée. “Tu peux prendre la conf, t’inquiète. On a pas d’iceberg par ici et on est assez loin des falaises pour que je puisse te dire si tu fonces droit dedans.” Un sourire amusé sur les lèvres, James s’installa à coté de la barre tournant le dos aux falaises que Peter avait pour ordre de ne pas quitter des yeux. “Evite quand même de faire trop de zigzag. On a assez de fuel avec nous mais autant éviter de polluer plus les mers que des raisons.” Elle lui fit un petit clin d’oeil et vérifia sur son téléphone si des animaux intéressants avaient été aperçus dans la zone. Les orques et baleines aimaient généralement se promener un peu plus au large mais il arrivait qu’ils s’aventurent jusque ici. Mieux valait le savoir avant de plonger mais l’idée était surtout d’essayer de s’approcher d’eux si c’était possible. James avait beau avoir eu l’occasion d’en voir à plusieurs reprises, c’était quelque chose dont elle ne se lasserait jamais. “oh putain!” dit-elle, en se redressant. “Ils ont répéré trois orques à l’opposé de où on va mais elles se dirigeaient dans notre direction.” Un sourire sur les lèvres, James continua à lire son téléphone pour vérifier les informations qui lui étaient données. “Est-ce que tu veux qu’on essaie de les trouver ?

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1496
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©max & mnemxsynerp.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac & maisie.
points : 622
age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : the family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on {0/4} eliot, james, dorothy, leslie's bf.

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Mer 10 Juin - 15:07
Il accueillit la réplique de James avec un rire amusé et un hochement de tête. « Il n’y a qu’un pas entre matelot et esclave, c’est ça ? » Elle pouvait toujours rêver pour réussir à le joindre au beau milieu de la nuit ; Peter était de ces vieilles personnes coincées dans un corps de jeune, qui mettaient leurs téléphones en silencieux pour ne pas risquer d’être dérangés durant leur sommeil. Il était un couche-tard, facile à joindre quand ses yeux étaient ouverts, mais il était préférable de ne pas avoir d’urgence entre une heure et huit heure du matin. « Je ne conseille pas de laitages pendant la nuit comme ça, c’est une garantie pour un sommeil foutu. » Il tira la langue en une grimace avant de lui donner un coup d’épaule affectueux pour démontrer sa plaisanterie. Il n’était pas l’homme le plus hilarant de Windmont Bay, il faisait toutefois des efforts pour se décoincer. L’humour était le meilleur moyen de ne pas passer pour l’asocial qu’il était, à moitié. Malgré les paroles rassurantes de James, Pete jeta un coup d’œil circulaire pour s’assurer que la vue était bel et bien dégagée. Aucun signe de falaise proche ou de sommet d’iceberg qui risquaient d’être dissimulé dans le brouillard. Les circonstances étaient parfaites pour un débutant. Ses doigts se crispèrent sur la barre tandis qu’il baissait les yeux sur ses mains ; il avait l’impression qu’elles gardaient le cap mais force était de constater qu’il tanguait de gauche à droite, chose que la blondinette lui fit remarquer, avec une pointe de culpabilisation en prime. Il jura dans sa barbe et se concentra davantage, les yeux plissés, les traits tirés, pour maintenir une ligne la plus droite possible. Son attention fut cependant perturbée par l’annonce de son amie, qui fit palpiter son cœur un peu plus vite que la normale. « Des orques ? Pour de vrai ? » Ses yeux n’auraient pas brillé davantage s’il avait été un gamin de sept ans à qui l’on venait d’annoncer qu’il partait en voyage à Disney World. « Tu parles que j’ai envie ! » Même si une légère panique crispa son visage. Ces cétacés n’étaient pas réputés pour être les êtres les plus sympathiques parmi la population de l’océan, et il avait été amené à lire pas mal d’anecdotes déroutantes sur des accidents les concernant. Pourtant, son courage prit le pas sur sa lâcheté, et il hocha la tête de plus bel. Il était enivré par l’adrénaline de conduire un bateau, il semblait que plus rien ne lui était impossible. L’agent immobilier s’effaça d’un pas sur le côté afin de rendre la barre à James et la laissa les guider en direction du meilleur endroit pour rendre cette magique rencontre possible. Il plissa les yeux et scruta avec intensité la surface agitée de l’eau, jusqu’à sursauter lorsqu’un jet jaillit à quelques mètres de là. « Ici ! James ! Regarde ! » Il recula sans faire attention où il mettait les pieds et manqua de s’étaler sur son amie. Il se raccrocha à son bras et tendit le sien. « Ils sont là ! » Oh que oui, c’était cent fois mieux que Space Mountain.

_________________

If it makes you happy, it can't be that bad. If it makes you happy, then why the hell are you so sad?
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Sam 20 Juin - 13:06
Un large sourire sur le visage, James hocha vigoureusement la tête lorsque Peter lut clairement dans son jeu en comprenant que s’il commençait à l’appeler capitaine, elle ne se gênerait pas pour se servir de ce lien de subordination pour obtenir ce qu’elle désirait de lui. Un air fier sur le visage, elle lui tapota sur l’épaule avant de rire en l’entendant lui recommander d’éviter des laitages avant d’aller se coucher. “Non mais si c’est que ça, t’inquiète pas. J’prendrai une infusion. Mais j’apprécie que tu te soucies comme ça de la qualité de mon sommeil.” lui faisant un clin d’oeil taquin, elle fit mine de souffrir de l’épaule lorsqu’il lui donna un petit coup. James était à l’aise avec Peter comme elle l’était avec peu de gens. Elle n’en devenait pas pour autant la personne la plus joyeuse au monde mais il lui arrivait ci et là de partager des moments de complicité comme ceux-ci, la faisant presque se sentir comme une personne normale - peu importe ce que cela voulait vraiment dire. Rapidement, cependant, elle le fit se mettre derrière la barre et tenta comme elle le pouvait de le conseiller. Le conseil qu’elle lui donna sur le fait de zigzaguer n’avait pas vocation à le faire culpabiliser de quoi que ce soit, bien au contraire mais plutôt de lui expliquer pourquoi il était important de tenir la barre, quand ils auraient éventuellement pu se contenter d’y jeter un oeil rapide de temps à autre. Mais un capitaine se devait d’être toujours à la barre, la houle faisant parfois dévier la course du bâteau sans que l’on s’en rende réellement compte. Pourtant, Peter se débrouillait vraiment plutôt bien pour une première fois. “Tu te débrouilles très bien, Peter.” précisa-t-elle, lorsqu’elle le vit se concentrer, reserrant ses doigts autour de la barre. Elle n’était pas surprise qu’il ait tant à coeur de bien faire et comme elle nota une nette amélioration dans ses gestes, elle le laissa faire, allant même jusqu’à tourner le dos à leur destination.
Lorsqu’elle vit sur son téléphone que des orques avaient été repérés dans le coin, James sentit son coeur se mettre à battre la chamade. Elle avait beau avoir eu l’immense chance de voir plusieurs fois ces animaux dans sa vie, mais c’était quelque chose dont elle ne se lasserait probablement jamais. il étaient des êtres simplement magnifiques et si elle savait qu’il n’avait pas forcément bonne réputation, honnêtement, James les admirait. Et les enviait. Ce qu’elle aurait donné pour pouvoir vivre sous l’eau, constamment…. “Allons-y”! répondit-elle, ravie de voir Peter aussi enthousiaste que lui. “Ne t’inquiète pas, on ne risque rien d’où on est.” précisa-t-elle, amusée. Elle serra doucement sa main sur son bras en signe de soutien puis reprit la barre pour les ramener rapidement à leur destination. “Mets un gilet et accroche toi bien, on va aller vite pour essayer de les rattraper.” Elle mis son propre gilet, plus pour montrer l’exemple qu’autre chose et attendit que Peter soit prêt pour mettre la troisième. Surveillant régulièrement les informations sur son téléphone, elle briefa rapidement Peter sur le sujet puis, une fois assez proche, réduit nettement le moteur. “Ok, commence à bien regarder autour de toi, tu devrais voir de l’eau jaillir là où ils sont, ou alors leur tête. Préviens moi dès que c’est le cas, on a pas le droit de les approcher à plus de trois cent mètres.” Regardant attentivement du côté opposé à celui de Peter, elle se retourna dès qu’elle l’entendit prononcer son nom. Attrapant son bras quand il manqua de tomber, elle passa son bras autour de lui pour l’aider à se tenir debout et sourit en les apercevant. Elle lui expliqua rapidement que les orques plongeaient généralement plusieurs fois avec peu de temps d’intervalle puis une autre fois plus longue avant de revenir prendre de l’air à la surface. “Elles doivent être en train de chasser.” Regardant autour d’elle, James sursauta finalement en entendant leur jet sortir à quelques mètres du bâteau. Coupant immédiatement le moteur pour ne pas les abîmer, elle fit signe à Peter de se retourner vers l’arrière du bâteau d’où ils pouvaient apercevoir trois orques à la surface. James n’avait jamais assisté à un tel spectacle et était tout simplement bouche bée.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1496
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©max & mnemxsynerp.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac & maisie.
points : 622
age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : the family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on {0/4} eliot, james, dorothy, leslie's bf.

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Dim 19 Juil - 19:40
Prendre soin des autres, principalement de ses proches, était une qualité dont Peter avait été gratifié dès son plus jeune âge. Il aurait pu développer ce côté présomptueux et insolent du cadet d’une grande famille, se faire le plus bruyant pour récolter l’amour parental qui existait encore à profusion. Sauf que ça n’avait jamais été le cas, il avait été le petite jeune discret qui ne prononçait guère un mot plus haut que l’autre, qui ne s’attirait que quelques menus ennuis, et qui possédait un cœur immense dans lequel il aurait accueilli le monde entier s’il en avait eu l’opportunité. S’il ne donnait en général pas pour recevoir, il ne pouvait pas nier être ravi lorsque le destin mettait des occasions comme celle-ci sur son chemin. Il appréciait la compagnie de James, leurs virées en mer lui avaient appris tout un tas d’informations sur le monde sous-marin et lui avait permis de développer son sens non inné de la débrouillardise. Il s’épanouissait avec une évidence certaine auprès de son amie, même si aucun des deux ne semblait réaliser à quel point, tant cela se passait naturellement. James n’avait pas hésité un seul instant à l’installer à la barre, preuve qu’elle lui vouait toute confiance – car même s’ils ne risquaient pas grand-chose dans les eaux autour de Windmont Bay, à cette heure, il fallait quand même une main sûre pour manier une embarcation de cette taille. Il avait déjà fait du kayak, il avait déjà participé à des sessions de pilotage en réalité virtuelle, rien n’était comparable à la bouffée d’adrénaline ressentie lorsque le vent salé lui fouettait le visage, qu’il devenait temporairement maître des vagues sous son bateau. Concentré à l’extrême, il se contenta de hocher la tête d’un air entendu, pour la remercier silencieusement de croire en lui, et il ne daigna desserrer les mâchoires qu’une fois la jeune femme de nouveau installée à sa place de capitaine. Ce ne fut qu’à cette seconde qu’il réalisa qu’il avait retenu sa respiration pendant plus d’une minute. Encore un peu, et il aurait fait une hypoxie sans s’en rendre compte. Merci les orques. Il ignorait à quel point il allait les remercier encore pour le spectacle que les baleines noir et blanc s’apprêtaient à leur offrir. Il écouta à la lettre chacune des instructions de la blondinette – qui parut avoir vingt ans d’expérience de plus que lui, alors qu’ils avaient à peine cinq années d’écart – pour ne pas risquer une mauvaise chute et/ou la noyade. Son regard glissait sur la surface de l’océan et son cœur bondissait dans sa poitrine à chaque fois que de l’eau jaillissait autour d’eux. Il essaya de se pincer pour se prouver qu’il ne rêvait pas, mais la combinaison était trop épaisse pour atteindre un millimètre de peau. Tant pis, il devait profiter de l’instant même s’il était allongé dans son lit en train de gigoter d’émerveillement. « De cha... quoi ? » Il laissa échapper un cri de stupeur lorsque l’une des baleines s’approcha d’un peu trop près, et il jeta un coup d’œil inquiet en direction de James, qui demeurait d’un calme olympien. Il suivit ensuite le regard de la demoiselle et poussa un long soupir de béatitude face au spectacle offert par les orques. Il ne sut dire si les gouttes qui ruisselaient sur ses joues étaient celles envoyées par les cétacés, ou s’il s’agissait de larmes de bonheur, quoi qu’il en fût, le jeune homme se délectait de la vue, oubliant momentanément le danger que pouvait représenter ces créatures. Il s’accroupit à l’intérieur de l’embarcation et ferma ses doigts le long du bastingage, pour les voir de plus près sans pour autant prendre des risques inconsidérés si un mauvais coup dans la coque venait à les faire chavirer. « Tu crois pas que c’est nous leur proie, quand même, hein ? » hasarda-t-il après plusieurs minutes durant lesquelles il les vit se rapprocher un peu plus du bateau.

_________________

If it makes you happy, it can't be that bad. If it makes you happy, then why the hell are you so sad?
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Sam 22 Aoû - 12:38
Si James n'avait pas douté un seul instant qu'elle passerait un bon moment avec Peter, elle devait bien avouer que celui-ci dépassait toutes ses attentes. Avoir l'occasion d'observer des orques dans leur milieu naturel était toujours un privilège et si James y avait consacré assez de temps pour avoir eu l'opportunité de les observer plusieurs fois, elle avait toujours le souffle coupé lorsque leurs silhouettes majestueuses se dessinaient devant elle. Elle mit le moteur au point mort et regarda rapidement autour d'elle pour s'assurer qu'ils ne risquaient rien lorsque le bateau dériverait avec le courant. Lâcher l'ancre risquait de blesser l'un des animaux qu'il venait observer et au-delà même du fait qu'ils étaient une espèce en voie de disparition, elle n'avait aucune envie de le faire. Elle sourit en entendant Peter s'étonner de l'activité que les mammifères étaient en train de mener et posa une main rassurante sur son épaule lorsqu'il lâcha un cri d'étonnement. Le regard rivé vers les baleines tueuses, James sentit l'ensemble de ses muscles se détendre. Elle n'avait jamais autant l'impression d'être à sa place sur terre que lorsqu'elle se retrouvait dans des situations comme celle-ci. La jeune femme disait souvent avoir l'impression d'appartenir à la mer et c'était le cas mais probablement pas dans le sens où on l'imaginait.  James se surprenait parfois à rêver d'être un mammifère marin (c'était plus imposant qu'un vulgaire poisson et augmentait probablement ses chances de survie, par conséquent) qui n'aurait presque jamais besoin de remonter à la surface. Il leur semblait que leur vie devait donc être plus facile mais qu'en savait-elle au fond? Elle secoua doucement la tête lorsqu'ils redescendirent sous la surface afin de se remettre les idées en place et indiqua à Peter où était probablement le meilleur endroit pour les observer. Ils devraient sûrement changer à plusieurs reprises mais pour l'instant, il lui semblait qu'ils étaient assez loin pour toujours se trouver devant eux quand ils remonteraient à la surface. Elle prit les clés du bateau avec elle, les attachants à son poignée et attrapa son téléphone avant de rejoindre Peter qui était accroché au bastingage. Elle s'assit à ses côtés, laissant ses jambes pendre à l'extérieur du bateau et posa doucement la tête sur l'épaule de son ami. "Absolument pas. Ils sont plutôt amateurs de saumons que d'humain." Elle se redressa en les voyant s'approcher un peu plus et prit quelques photos d'eux, le regard aussi brillant qu'un enfant à la veille de Noël. "Elles n'ont jamais attaqué d'humain dans la nature. Je pense qu'elles nous attaquent que si on les menace. Elles veulent juste se défendre et survivre." Précisa-t-elle, d'un ton un peu triste. Elle tapota sur son téléphone pour informer les instances compétentes de la présence d'orque et les pointa du doigt à Peter. "Tu vois la plus grosse ? C'est Lana. C'est la grand-mère du groupe. On la reconnaît aux cicatrices sur son aileron. A côté, c'est normalement Sky, sa fille mais elle ne se montre pas très bien aujourd'hui. Et le tout petit devrait donc être Peter – oui, comme toi. C'est le dernier né de Sky. C'est une bonne chose qu'il ait l'air en forme parce qu'elles ont de plus en plus de mal à se reproduire." James continua d'échanger un peu avec Peter sur les orques, le regard toujours rivé sur elle puis ces dernières finirent par trop s'éloigner pour qu'on puisse les observer ou les rattraper. James se releva complètement, indiquant à Peter qu'il pouvait rester à les regarder au loin s'il le décidait. Elle s'assura qu'aucun animal ne se trouvait à proximité – cela n'arrivait jamais de voir des baleines et des orques au même endroit mais un hasard heureux pouvait toujours arriver – et démarra le moteur pour qu'ils se dirigent vers l'endroit de leur plongée. "On a pas mal trainé. J'ai pris de quoi déjeuner. On peut manger un morceau puis y aller après si tu veux ? Tu n'avais rien de prévu cet après-midi ?" demanda-t-elle. Elle avait prévu de consacrer sa journée à Peter mais il pouvait avoir des choses prévues en fin de journée et elle ne souhaitait pas chambouler leur emploi du temps. Ce n'était pas comme s'ils n'auraient pas d'autres occasions de plonger ensemble.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
write your sins away.

Peter Hartsfield

messages : 1496
name : corpsie.
face + © : c. rowe ©max & mnemxsynerp.
multinicks : bee & ollie & marnie & tony & isaac & maisie.
points : 622
age (birth) : 24. (24.05)
♡ status : 。◡‿◡。
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church, avoiding the family drama, avoiding his own inner drama.
home : the family house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : on {0/4} eliot, james, dorothy, leslie's bf.

keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. · Mar 22 Sep - 11:47
Un léger rire nerveux accueillit la réponse de James, qui ne le satisfit pas des masses. Il avait mangé du saumon fumé la veille, l’odorat des gros mammifères marins était-il développé au point de retrouver une trace de ce fumet sur lui ? Il secoua la tête afin de chasser cette pensée aussi idiote qu’improbable puis ramena sa pleine attention sur l’instant présent, sur le tableau majestueux qui s’offrait à lui. « Bonjour Lana ! Bonjour Sky ! » Pareil à un enfant, il salua d’un geste de la main les cétacés qui devaient à peine avoir conscience de son existence, bien trop occupés à chasser le poisson. Il tourna brièvement la tête vers James, un large sourire extatique sur le visage quand elle acheva les présentations avec une petite surprise. « Vraiment ?! » Il se retourna vers l’océan et balaya à nouveau l’air de la main. « Coucou, Peter ! » Il lui souhaita à voix basse de connaître une bonne vie, de tenir bon car même dans les jours les plus compliqués, le soleil finirait toujours par rayonner. Le reste de la conversation fut un cours intensif sur la vie familiale des orques, ainsi que sur l’impact de l’environnement sur leurs vies au large de l’Oregon. Pete accumula le savoir avec enthousiasme, posant moult questions à sa professeure du jour qui semblait au moins aussi ravie que lui de cet échange. A aucun moment James ne parut ennuyée par toutes ses interrogations. C’était la raison pour laquelle il aimait autant sa compagnie ; elle était patiente, elle était gentille avec lui. « On a eu des bonnes raisons de retarder notre programme… » Trois excellentes et immenses raisons noir et blanc, qui s’évanouissaient à l’horizon. Il frotta ses mains moites sur le tissu inconfortable de sa combinaison et pesa le pour et le contre l’espace de quelques instants. « J’ai un rendez-vous en fin d’après-midi, il faudrait que je sois rentré pour quinze heure, mais j’imagine que ça nous laisse encore un peu de temps pour manger et plonger. » C’était bien pour cela qu’ils étaient là, après tout. Il coula un regard amusé dans sa direction, désormais bien moins angoissé qu’en début de balade. « Tu nous as prévu quoi de bon, Chef Carmichael ? » Il avait lui-même prévu quelques petits en-cas mais rien de très consistant. Tout juste de quoi faire un dessert, et encore. Parler nourriture lui avait ouvert l'appétit, il avait besoin de se restaurer un peu après toutes ces émotions.

_________________

If it makes you happy, it can't be that bad. If it makes you happy, then why the hell are you so sad?
Contenu sponsorisé




keep your eyes wide open even when the sun is blazing. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: keep your eyes wide open even when the sun is blazing. ·
 
keep your eyes wide open even when the sun is blazing.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Bay light-
Sauter vers: