hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-69%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement annuel à Cdiscount à Volonté à 9€ au lieu de 29€
9 € 29 €
Voir le deal

 

 home from home (k/l)


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Rock Creek Ranch
Aller en bas 

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· home from home (k/l) · Lun 6 Avr 2020 - 10:30
Sa concentration depuis quelques jours frôlait la limite. Luna avait manqué de se prendre une ruade, trop perdue dans ses pensées pour s'apercevoir que son cheval ressentait son stress. Après cette mésaventure, une fois son palpitant revenu à la normale, la dresseuse avait prit le pli d'aller se calmer. Elle ressassait l'annonce de Gibi avec appréhension et ne parvenait pas à mettre les pièces du puzzle dans le bon ordre. Perdue, inquiète, elle avait besoin d'une oreille attentive à qui parler. C'était donc tout naturellement qu'elle avait passé un coup de fil à Keane, son cousin, lui demandant de venir dès que possible au ranch. Luna n'avait pas précisé la nature de sa requête, préférant de loin lui annoncer de vive voix. Elle l'avait bien sûre rassuré en lui affirmant que tout le monde allait bien, que rien de grave ne s'était produit. Elle n'avait pas menti, la situation n'était pas grave, elle était juste préoccupante et profondément perturbante pour la jeune femme. Gérer une adolescente était une chose, gérer une adolescente enceinte en était une autre. Elle espérait que Keane, père qu'elle jugeait merveilleux, puisse lui venir en aide. Et si ce n'était pas le cas, elle aurait au moins l'oreille attentive dont elle avait tant besoin en ce moment. C'est ainsi qu'elle avait abandonné son poste de travail, préférant remettre à plus tard ses activités autour des chevaux avant de finir aux urgences. Luna tournait en rond dans sa maison, déplaçait objet sur objet pour finalement tout remettre en place puis s'était stoppée devant son placard à biscuits pour en dévorer deux ou trois. Le stress était une part importante de sa personne mais la nature de celui-ci rendait les choses bien trop compliquées pour elle. Elle n'était pas maître de la situation et subissait cette dernière sans trop savoir quoi faire. Voilà qu'elle ruminait encore dans son coin mais, heureusement, un bruit sourd la sorti de ses rêveries. Luna se pencha quelque peu vers la fenêtre pour apercevoir l'être tant attendu. « Keane, entre ! » hurla-t-elle dans la foulée. Les mains posées sur son plan de travail et le regard rivé sur l'entrée, Luna tentait vainement de dissimuler l'inquiétude qui épousait ses traits. Peine perdue pourtant car elle était de celle qui n'arrivait pas à cacher ses émotions et son cousin la connaissait assez bien pour la comprendre mieux que personne. Pourtant, elle esquissa un sourire sincère et rassurant quand elle aperçut sa silhouette. « Merci d'être venu aussi vite, ça me fait plaisir de te voir ! Comment vont les filles ? Et toi ? » Elle avait quitté son observatoire pour venir se hisser sur la pointe des pieds et planter un baiser sur sa joue. Keane était bien plus que son cousin, elle le considérait comme un grand frère dont les conseils étaient toujours avisés. « Installe toi, est-ce que tu veux un café ? » D'un geste de la main elle signala la première chaise haute libre puis reprit la route de son plan de travail. Sa nervosité était palpable, bien qu'elle tentait toujours de faire bonne figure. A quoi bon ? Luna était une petite boule de nerfs qui électrisait la pièce. Elle n'était ni fâchée, ni exaspérée, elle était inquiète et elle avait sérieusement besoin d'une bouée de sauvetage. « Bon je ne t'ai rien dit au téléphone mais tu te doutes bien que c'est Gibi.. » Elle laissa sa phrase en suspend, comme pour repousser encore le moment fatidique où elle annoncerait à Keane la grossesse de sa nièce et toute la nuée d'interrogations qui s'en suivait.

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.

Keane Duggan

messages : 1351
name : sissi.
face + © : c. bale ▬ © corpsie & tumblr.
multinicks : marley, jeremiah, winnie, alvin, teddy.
points : 817
age : 40 y/o.
♡ status : the lonelier I am, the angrier I get. I'm taking a bus tonight.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, luna, tori, maeve.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Sam 11 Avr 2020 - 10:44
Lorsque sa présence était requise, Keane ne mettait jamais guère longtemps à se déplacer. Et quand la demande paraissait expressément pressée, il accourait aussi vite qu’il le pouvait. Il connaissait Luna sur le bout des doigts et le simple fait qu’elle se sentit obligée de préciser le non caractère urgent de la situation prouvait justement qu’il y avait urgence. Cette réflexion était plus ou moins compliquée à traduire mais elle faisait sens dans l’esprit du père de famille. Son stress était le sien, il ne savait pas l’expliquer, il avait pour habitude d’absorber les mauvaises ondes ou l’anxiété des autres afin de les libérer un peu et leur permettre de mieux se sentir. L’idée même que sa cousine adorée pouvait traverser un énième mauvais moment lui déchirait profondément le cœur et il se sentait prêt à répondre présent, de jour comme de nuit. Ils se comprenaient et se complétaient, cette part de malchance qui semblait les poursuivre tous les deux constituait une force qui avait contribué à toujours plus les rapprocher au fil des années. Chaque individu de son cercle familial avait une place de choix dans sa vie et dans son cœur, personne n’était laissé de côté, ils étaient tous solidement liés et répondaient toujours à l’appel quand leur aide était nécessaire. Depuis le départ de Kate de Windmont Bay, le sportif avait comme fait un transfert sur Luna sans véritablement s’en rendre compte. Sa nature de grand-frère protecteur s’était davantage développée au contact de la jeune femme dont il prenait des nouvelles tous les jours, s’immisçant parfois un peu trop dans sa vie pour s’assurer que personne ne prévoyait de lui faire du mal. C’était, selon lui, pour la bonne cause. Il avait physiquement remis à sa place son ex-mari une fois, cela ne l’embêtait aucunement de recommencer. « Hey, » souffla-t-il en pénétrant dans la maison, les traits tirés. « Les filles vont bien, moi aussi. Mais c’est pour toi que je m’inquiète. C’était quoi ce coup de fil ? » Demanda-t-il depuis l’entrée tout en retirant ses chaussures pour ne pas rapporter de la poussière ou des saletés du ranch à l’intérieur. Il la rejoignit ensuite dans la cuisine et prit une profonde inspiration en ressentant cette atmosphère légèrement anxiogène dans l’air. « Je veux bien un café, oui, merci... » dit-il en prenant place sur la haute chaise qu’elle indiquait. L’espace d’un instant, il éprouva une pointe de soulagement de savoir qu’il ne s’agissait pas d’elle mais cet apaisement fut de courte durée quand il prit conscience de tous les problèmes qui allaient de paire avec les adolescents, après tout il en avait une à la maison. « Gibi ? » Il se racla la gorge. « Qu’est-ce qu’elle a encore fait ? » La brunette n’était pas une enfant désagréable mais il comprenait qu’un caractère bien trempé dans un aussi petit corps pouvait parfois faire des dégâts. Luna se sentait parfois dépassée par les événements, elle n’avait pas vraiment été préparée à l’arrivée définitive d’une adolescente dans sa vie. Il n’était pas toujours aisé de contrôler la vie de ces petits êtres compliqués, il était bien placé pour le savoir, et si jusqu’à présent il s’était toujours distancé de la vie privée de Maeve, il avait dernièrement revu sa position sur le sujet. Elle n’était plus cette gamine qu’il emmenait partout avec lui, avec qui il partageait tout, la voir devenir femme l’effrayait quelque peu même s’il se refusait à l’avouer. Il espérait d’ailleurs avoir le soutien de sa cousine si certains domaines venaient à lui échapper. « Si elle t’a manqué de respect, je peux aller lui parler, » grommela-t-il dans sa barbe. « Je songeais d’ailleurs à envoyer Maeve dans un camp militaire cet été, je peux réserver deux places si tu veux, » ajouta-t-il, bien loin de se douter du véritable problème. Il se permettait d’en parler sur le ton de la plaisanterie mais intérieurement, il avait parfois l’envie profonde et réelle de tout envoyer en l’air.

_________________
I've been burning. Yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Mer 15 Avr 2020 - 14:29
Elle avait gardé l'annonce de la grossesse de Gibi pour elle car elle n'avait plus personne à qui en parler. Personne, sauf Keane. Elle savait qu'elle pouvait compter sur lui en toutes circonstances et qu'il était l'oreille attentive dont elle avait besoin. Ce ne fut néanmoins pas évident, sur le coup, de passer cet appel. Son cousin était une personne de confiance, la question n'était pas là, mais à l'image de  la dresseuse, lui aussi collectionnait les mauvais moments. Devait-elle ajouter une part à cela ? Oui, malheureusement. Malgré toutes leurs aventures difficiles, Keane et elle parvenaient toujours à avancer. Du moins s'en persuadait-elle encore une fois. « Je voulais pas t'inquiéter, je suis désolée.. » concéda-t-elle dans une petite grimace. Luna était naturellement douée pour transmettre ses émotions - le stress parmi tant d'autre, alors que sa nature première lui intimait de tout garder pour elle. Keane, forcément, la connaissait par coeur et elle se demandait encore pourquoi elle essayait de faire bonne figure face à lui. Inutile de parler ou de faire la moue, l'air était lui-même chargé. « Je te prépare ça. » Prête à tout pour repousser le moment fatidique où l'annonce serait faite. Luna s'affaira à sa préparation durant plusieurs minutes, tournant et retournant l'idée en tête sur la bonne façon de poser la chose. Y en avait-il une ? Elle n'en était pas certaine. A l'entente du terme encore, signifiant que Gibi était une catastrophe ambulante, Luna réussit à esquisser un sourire amusé, tout en déposant deux tasses de café chaud sur le plan de travail avant de s'installer sur une chaise haute. La vie des adolescents était compliquée, plus encore que la leur parfois. A plusieurs reprises, Luna s'était questionnée sur ses propres années, cherchant à savoir si elle avait été la même jeune fille enquiquinante - un trait familial ? -  ou non. La même réflexion s'était faite sur Keane. « Qu'est-ce qu'a fait Maeve pour finir dans un camp militaire ? » questionna-t-elle dans la foulée. Trop obnubilée par ses propres problèmes, Luna avait peut être loupé une étape dans la vie d'une autre adolescente de la famille, Maeve. Bien qu'elle lui semblait beaucoup plus équilibrée que Gibi, les choses semblaient évoluer. « Honnêtement, si c'était juste un manque de respect, ce serait sûrement déjà réglé.. c'est pire que ça et je sais même pas comment te le dire, je.. » Sa phrase s'éteignit automatiquement et elle baissa le regard vers son café, autour duquel elle enroula ses doigts pour mieux les réchauffer. Hésitante, toujours, Luna lâcha un profond soupir alors qu'un nœud se formait au creux de son estomac. « Elle est enceinte, Keane. » L'annonce était faite, une véritable massue pour elle. Elle était au courant depuis plusieurs jours, la nouvelle était donc acceptée par son esprit mais à aucun moment elle ne l'avait prononcé à voix haute en présence d'une autre silhouette que celle de Gibi. Désormais, tout allait changer. Ca n'avait pas une grande importance, elle savait plus ou moins s'adapter à toutes les situations. Mais celle-ci faisait écho à une autre et, forcément, Luna avait un peu de mal à la digérer. Elle n'en avait rien montré à sa nièce, désireuse de lui apporter son soutien avant tout. « Est-ce que je suis folle d'être déçue par tout ça ? Je n'ai rien dit à Gibi évidemment, je veux pas l'accabler plus que ça.. ça a déjà été très dur pour elle de m'en parler alors je préfère pas imaginer ce qu'il se passe dans sa tête en ce moment. Mais j'ai peur pour elle parfois et surtout en ce moment. » confia-t-elle dans un bref haussement d'épaules, avant d'enfin daigner reposer son regard embué sur Keane.

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.

Keane Duggan

messages : 1351
name : sissi.
face + © : c. bale ▬ © corpsie & tumblr.
multinicks : marley, jeremiah, winnie, alvin, teddy.
points : 817
age : 40 y/o.
♡ status : the lonelier I am, the angrier I get. I'm taking a bus tonight.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, luna, tori, maeve.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Mer 22 Avr 2020 - 19:23
Garder son sang froid ne représentait pas un réel effort pour Keane qui essayait au maximum de privilégier la réflexion avant toute action ou forme de réaction. Il pouvait se targuer de contrôler ses émotions la majeure partie du temps et quand cela n’était pas le cas, bien souvent il y avait une explication derrière. Quand il s’en était physiquement pris à l’ex-mari de Luna, chaque coups portés étaient hautement mérités, il ne regrettait aucunement son geste, même aujourd’hui. Bien entendu, il faisait attention à ce qu’il disait, au discours qu’il pouvait tenir devant ses filles à qui il inculquait de bonnes manières dans la mesure du possible, raison pour laquelle il ne se ventait pas de ce souvenir devant elles. En dehors d’un exercice ou d’une compétition, le contact physique virulent était totalement prohibé sous le toit des Duggan, aucune exception n’était tolérée, ni Niamh ni Maeve n’étaient autorisées à faire preuve de violence. Il mettait un point d’honneur à les faire respecter quelques règles élémentaires et dissocier l’activité sportive du véritable conflit en faisait partie. Il avait conscience qu’enseigner les arts-martiaux pouvait être mal perçu par certaines personnes, de ce fait il tenait à démontrer que ses enfants étaient bien élevés et ne brandissaient pas le poing pour un oui ou pour un non. Le cas Gibi était différent de ce qu’il connaissait mais il accordait sa pleine confiance à Luna, la jeune femme parviendra à trouver l’équilibre nécessaire à leur cohabitation, il en était persuadé. Des embûches viendraient probablement se placer en travers de leur chemin, aujourd’hui ou demain, pour autant sa cousine possédait les armes pour riposter et aller de l’avant. Leur famille ne subissait pas les aléas de la vie quotidienne, elle les utilisait et les exploitait de façon à ressortir grandi de chaque expérience. Luna était une battante, elle n’en avait certes pas toujours conscience mais il était là pour le lui rappeler quand elle se risquait à l’oublier. « Maeve a subitement décidé de tester ma patience, » répondit-il avant de souffler sur son café chaud. « Elle s’est mise à sécher les cours et frôle parfois l’insolence. » Il la reprenait sur des comportements qu’il ne lui avait jamais reproché auparavant, la situation était donc nouvelle pour lui aussi. « Mais revenons-en à Gibi, » ajouta-t-il en relevant la tête vers elle. Sa cousine tardait à lâcher le morceau et cela commençait à le faire douter, elle ne désirait pas l’inquiéter et pourtant elle n’en venait pas au fait. Il s’apprêtait à la presser légèrement et avec tact mais elle confessa enfin la raison de sa présence ici et son cœur manqua un battement, voire deux. « Elle est enceinte, » répéta-t-il comme pour donner plus de réalisme à cette information. Quelle équation avait rendu cela possible ? Comment une gamine de son âge en était arrivée à tomber enceinte ? Serrant le poing gauche, il se passa sa main libre sur le visage et souffla lourdement. « Est-ce que… » commença-t-il sans vraiment savoir de quelle manière se renseigner. Quels étaient les bons mots dans une situation pareille ? « Est-ce que quelqu’un lui a fait du mal ? » Sa voix était redescendue d’une octave. Il devait savoir si un être abject avait dérobé l’innocence de sa nièce, car oui il la considérait comme telle, avant de déterminer de quelle façon il allait réagir. « Il n’y a pas de réaction parfaite face à la situation, Luna… Tu as le droit d’être déçue. » Il n’existait pas de manuel pour leur apprendre à adopter les bons gestes, selon lui chaque événement était unique tout comme les personnes qui les vivaient. Il expira fortement et tendit une main pour prendre la sienne. « Je suis content que tu m’en aies parlé. Tu n’es pas seule dans ce moment, Gibi non plus d’ailleurs. Si elle s’est confiée à toi, c’est qu’elle te fait confiance et c’est une très bonne nouvelle. » En parler aussi tôt à sa tante prouvait que l’adolescente se sentait à l’aise sous ce toit, avec elle, cela leur laissait le temps d’en parler, de prévoir l’avenir et d’anticiper certains détails. « Vous avez discuté de la suite ? » Il frotta son pouce sur le dessus de sa main et esquissa un sourire. « Comment tu vis la chose ? Est-ce que tout va bien pour toi ? » Se préoccuper de la petite était une chose, il fallait également songer au bien-être de Luna qui se devait d’être dans un bon état d’esprit pour assumer cette responsabilité pour deux et la suivre dans cette épreuve.

_________________
I've been burning. Yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Dim 26 Avr 2020 - 11:18
Onde à radiations positives était le surnom attribué à Luna par son père. Un trait de caractère visiblement hérité de ce dernier et dont la jeune femme n'avait pas toujours conscience. Elle ne se qualifiait pas comme quelqu'un de positif, mais de censé. Peut-être n'était-elle pas en mesure de percevoir le rayonnement négatif lorsqu'il était proche d'elle, mais c'était avant tout une question de point de vu personnel. Elle n'ombrageait pas les mauvaises choses, elle cherchait simplement à les comprendre pour mieux les apprivoiser ensuite et ainsi ressortir d'une situation jugée négative, de la façon la plus constructive possible. Elle n'y arrivait pas toujours mais estimait s'en sortir haut la main et elle mettait un point d'honneur à essayer, avec tout le monde, même avec les gens ayant été une véritable source de déception pour elle. Luna était humaine, toute situation ou toute relation ne fonctionnaient pas comme elle l'entendait. Elle arrivait plus ou moins à l'accepter, même si généralement son esprit était rongé durant plusieurs semaines à force de tourner et retourner les informations dans son esprit. « Est-ce qu'elle va bien ? Elle a un soucis ? » répondit-elle instantanément concernant le cas Maeve. Luna, bienfaitrice de son second prénom, débutait toujours ses questionnements par ce simple fait. L'adolescente était bien différente de Gibi et ce comportement qu'il décrivait ne lui correspondant en rien, aussi une partie de l'inquiétude de la dresseuse se dirigea automatiquement vers Maeve et vers son père. Luna releva automatiquement le menton de sa tasse à café alors que son cousin reprenait les paroles lancées par la jeune femme. A voix haute, l'annonce sonnait bien différente, plus réaliste peut-être. Les lèvres de la jeune femme se pincèrent dans la foulée alors qu'elle rapprocha une nouvelle fois le liquide chaud vers ses lèvres, profitant au passage des effluves qui entrèrent en contact avec sa peau. Néanmoins, sa boisson faillit emprunter une fausse route lorsque la question de Keane parvint à ses oreilles. Luna toussota lourdement tout en relâchant lourdement sa tasse dans la foulée. Une main devant la bouche, elle mit plusieurs secondes à reprendre ses esprits. « Quoi ? Mais, non, je.. » ne sais pas. L'idée ne lui avait même pas frôlé l'esprit, comme si Gibi ne pouvait être qu'une adolescente irréfléchie au lieu d'une victime potentielle. « Je ne lui ai même pas posé la question.. Je n'ai même pas cherché à savoir si tout ça c'était déroulé avec son consentement.. » Son esprit avait obscurci cette information, le choc de l'annonce ayant déjà été particulièrement grand. Dans la seconde qui suivit, les épaules de la jeune femme finirent par s'affaisser, s'en voulant de ne pas avoir su réagir d'une autre façon. Gibi avait-elle eu un problème ? Au fond d'elle, elle tentait de se convaincre que non et qu'elle aurait forcément précisé la chose sinon. Elle déposa bien rapidement sa main dans celle tendue par Keane - la main tendue dont elle avait besoin depuis un moment et qui réussit à lui faire relever son minois vers lui. « Merci d'être là et de me soutenir. Je sais qu'on pourra toujours compter sur toi » confia-t-elle en premier lieu, tout fixant le pouce de son cousin qui effectuait des mouvements circulaires sur sa main. Luna ressentit un certain apaisement qui, malheureusement pour elle, ne dura pas bien longtemps. « Elle ne veut pas avorter mais elle ne sait pas si elle souhaite le garder. » Un point qu'elles allaient devoir éclaircir rapidement mais qui échappa totalement à Luna lorsque Keane se préoccupa de son état. Le mot coincé au fond de sa gorge était bien mais rien ne s'échappa de ses lèvres. Son regard mouillé se posa dans celui de son cousin, qu'elle ne réussit même pas à soutenir plus d'une demi-seconde. Elle sentit sa gorge se resserrer alors qu'une larme perla le long de sa joue et que sa main devint moite dans la foulée - main qu'elle retira bien vite de celle de Keane. Ses deux paumes vinrent trouver son propre visage afin de cacher la douloureuse vérité qui obscurcissait un peu plus l'annonce de cette grossesse. Incapable de retenir ses larmes, Luna s'effondra dans la foulée alors qu'elle réussit à murmurer, de sa bouche pâteuse, un larmoyant « je suis désolée » qui se perdit au fond de sa trachée. L'onde à radiations positives n'en était plus vraiment une à l'instant T.

Spoiler:
 

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.

Keane Duggan

messages : 1351
name : sissi.
face + © : c. bale ▬ © corpsie & tumblr.
multinicks : marley, jeremiah, winnie, alvin, teddy.
points : 817
age : 40 y/o.
♡ status : the lonelier I am, the angrier I get. I'm taking a bus tonight.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, luna, tori, maeve.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Lun 27 Avr 2020 - 19:26
« Oh elle va bien, » dit-il avec fermeté et certitude même si Maeve devait très certainement lui cacher des choses. N’était-ce pas ce que tous les enfants faisaient ? Il s’était plus d’une fois posé la question sur le sujet car la relation qu’il entretenait avec l’adolescente était spéciale et unique, il n’était d’ailleurs pas sûr d’avoir un jour la même avec Niamh, mais le mensonge n’avait jamais fait partie de leur univers. Au contraire, ses filles étaient transparentes et honnêtes avec lui la majeure partie du temps, un comportement parfois exemplaire et idéal, il comprenait alors que cette prétendue perfection n’était pas faite pour durer. Les gens autour de lui changeaient et il n’avait pas songé un seul instant que sa progéniture pourrait à son tour évoluer, en bien ou en mal, son aînée restant à jamais sa petite fille adorée, la chair de sa chair. « Enfin tout va bien, oui, » reprit-il aussitôt pour ne pas paraître trop brusque aux yeux de Luna. Pour l’heure, le plus gros problème qui se présentait dans sa vie était l’adolescence difficile à gérer de sa fille, rien de comparable avec Gibi cela dit. Maeve ne semblait pas dans un état d’esprit semblable à celui de la petite brunette qui, de toute évidence, était déjà bien en avance sur son âge. Il s’avançait peut-être un peu trop en réfléchissant de cette manière mais il ne pensait pas que sa fille s’intéressait déjà aux amourettes diverses et variées, par conséquent le sexe n’était pas à l’ordre du jour et ne le serait pas avant un long moment, il y veillerait. Une adolescente enceinte dans la famille suffisait amplement. Certes avait-il prononcé ces quelques mots à voix haute mais l’information peinait cruellement à rejoindre ses quelques neurones encore en fonction à cette seconde précise. L’espace d’un instant, il se sentit presque coupable de songer à sa propre situation et à la manière dont il réagirait si Maeve lui annonçait une telle nouvelle. Là, tout de suite, à chaud, sans doute se saisirait-il de gants de boxe pour refaire le portrait du petit con concerné ; en toute honnêteté, uniquement car la machette était une option à écarter et qu’il n’était pas friand d’armes à feu. « Pardon, je n’aurais pas dû soumettre l’hypothèse… Je suis certain qu’elle t’en aurait parlé s’il s’était passé quelque chose. » Gibi était peut-être en apparence irresponsable, elle n’en demeurait pas moins un minimum raisonnable et savait très certainement définir lorsqu’une personne mal intentionnée cherchait à lui causer du tort. En tant que père de deux filles, il gardait toujours un œil attentif sur ses enfants, conscient de la présence de prédateurs sexuels dans la société actuelle, prêt à agir à la moindre alerte. Maeve possédait sa liberté mais jusqu’à un certain point. Délaissant totalement son café qu’il repoussa même un peu, il accorda toute son attention à sa cousine qui, malgré ses paroles encourageantes tout à l’heure, paraissait au plus bas. « Je vois... » souffla-t-il en esquissant une grimace involontaire lorsqu’elle l’informa de la décision de sa nièce. « C’est encore récent dans tous les esprits… Laisse-lui le temps de mûrement y réfléchir. » Il ignorait si le choix de Gibi était purement religieux ou juste inconscient mais Luna allait sûrement devoir discuter davantage avec l’adolescente pour déterminer ce que celle-ci souhaitait réellement, l’aiguiller et l’aider à prendre les meilleures décisions sans toutefois la heurter. Lorsque la main de sa cousine lui échappa, il releva aussitôt son regard sombre sur elle et fronça les sourcils en assistant à la décomposition totale de son expression. « Oh non, Luna... » murmura-t-il en sautant de sa chaise pour venir l’entourer de ses deux bras forts. « Cette situation est injuste pour tout le monde… pour Gibi mais aussi pour toi. » Et surtout pour toi manqua-t-il de confesser mais il réalisa alors que ses paroles pourraient être mal interprétées donc il garda cela pour lui. « Je suis désolé, ma puce, » dit-il avant de lui déposer un tendre baiser sur le sommet de la tête. « Dis-moi ce que je peux faire pour t’aider… n’importe quoi, je le ferai. » Luna ne méritait pas cette avalanche d’infortune qui s’abattait subitement sur elle, la situation lui échappait, il se sentait impuissant face au malheur de la dresseuse et cela le déchirait de l’intérieur. « De quoi as-tu envie ou besoin ? Donne-moi tes souhaits les plus fous et je les réaliserai. » Il accompagna sa question d’une multitude de douces caresses dans sa chevelure brune comme s’il cherchait d’une certaine manière à l’apaiser, la bercer. Il s’était donné seul la mission de veiller sur elle, il ne faillirait donc pas à son devoir ; rien n’était trop beau, trop loin ou trop coûteux pour redonner le sourire à la jeune femme.

_________________
I've been burning. Yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Mar 28 Avr 2020 - 14:10
Malgré ce, tout va bien, Luna n'était pas certaine que ce soit réellement le cas. Ses sourcils se froncèrent automatiquement à la recherche d'une quelconque réponse sur le visage de Keane. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus passer un peu de temps avec Maeve et ignorait donc copieusement les dernières évolutions. Ce simple constat réussit à lui faire affaisser les épaules, alors qu'une multitude de questions vinrent à elle concernant l'adolescente. Égoïstement, la dresseuse resta muette, incapable de reprendre le fil d'une conversation normale avec son cousin. Gibi occupait ses pensées à temps plein, elle arrivait à s'immiscer en elle à n'importe quel moment de la journée et plus récemment, durant la nuit. « C'est pas grave. » Peut-être devait-elle clairement poser la question ? Gibi lui avait avoué qu'Alvin était le père, à aucun moment elle n'avait imaginé qu'il puisse en être autrement ou que les choses ne se soient pas déroulées avec son consentement. Il n'avait rien d'un méchant garçon, elle ne l'imaginait pas un seul instant capable d'une telle chose mais.. Tout n'était devenu que doutes, alors que son esprit se dispersait à tel point que Luna dû brièvement secouer la tête pour revenir à la réalité, encore prise au dépourvue par les paroles de son cousin qu'elle peinait à digérer correctement. Mais rien n'allait en son sens aujourd'hui et peu à peu, Luna se renferma sur elle-même. Le temps, la réflexion, toutes ces paroles étaient censées, pour elle, pour Gibi, pour leur famille mais la jeune femme n'arrivait pas à réenclencher la première, perdue dans les méandres de sa vie personnelle qui remontait en elle comme un torrent. Elle fut incapable de prononcer un mot de plus, incapable de rassembler ses pensées pour continuer normalement le fil de cette discussion qu'elle avait elle-même souhaité. Plus rien ne répondait, ni son esprit, ni son corps qui relâcha la pression comme il le pouvait alors que Luna s'était effondrée en moins d'une minute sans parvenir à faire bonne figure. Elle sentit les bras de Keane entouré son corps prit d'une multitude de sanglots, ses paroles réconfortantes arrivaient à elle dans la foulée alors qu'elle relâcha l'étreinte faite sur son visage pour s'accrocher à son cousin. « Je..  Je.. » Les mots étaient coincés au fond de sa gorge, tout comme le hurlement qu'elle avait émi à l'instant même où on lui avait appris que tout était terminé. Au delà de son jeune âge et des conditions dans lesquelles s'étaient déroulées la chose, la grossesse de Gibi était devenue un problème bien plus profond pour Luna. Une épreuve qui avait achevé de la blesser, elle qui ne parvenait toujours pas à se relever correctement. Les douloureux souvenirs d'une grossesse interrompue seulement trois semaines après qu'elle ait appris le sexe de son enfant à naître, une petite fille, qui devait répondre au doux prénom de Mia, revenaient à elle. Au jour d'aujourd'hui, il arrivait encore à Luna d'imaginer cette petite : aurait-elle apprécier les chevaux autant que sa mère ? Gribouillerait-elle sur les murs du ranch ? Keane lui aurait-il appris à serrer ses petits poings pour se défendre comme une grande ? Ses éclats de rire auraient-ils réussi à dissiper toutes les mauvaises ondes ? Elle aurait un an et demi aujourd'hui. Sa gorge se resserra encore et elle déglutit difficilement avant de pivoter sur le côté pour s'accrocher un peu plus à la seule personne qui arrivait encore à la maintenir à flots. Plusieurs sons étouffés se firent entendre alors que Keane continuait de l'apaiser par ses paroles et ses caresses. Les yeux mi-clos, Luna resta dans cette position encore quelques instants, cherchant à ralentir son palpitant bien trop saccadé pour qu'elle ne soit en mesure de se reprendre. Le monde autour d'elle ne cessait de s'écrouler tout en l'emportant dans son sillage et ses doigts se crispèrent sur Keane à cette seule pensée. « Je suis désolée, je voulais pas que.. » que tu assistes à ça, encore une fois, mais sa voix fluette se perdit dans l'air. Luna renifla tout en dégageant son visage qu'elle remonta doucement vers celui de son cousin. Ses yeux rougies et toujours larmoyants dans les siens, elle parvint à esquisser un demi sourire à son attention. « Merci. » souffla-t-elle dans un premier temps alors qu'elle réussit enfin à décrisper ses doigts pour venir essuyer les larmes qui humidifiaient encore son minois. « Merci d'être toujours là.. » Merci d'écouter mes jérémiades, merci de me sortir la tête de l'eau alors que le monde entier se ligue pour continuer à me noyer, merci d'être toi. « Est-ce que.. es-ce qu'on peut faire quelque chose en famille sans que Maeve ne s'occupe du buffet ? » L'instant et le trait d'humour étaient sûrement mal choisis mais Luna n'avait qu'une envie, celle de rester au près de sa famille.

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.

Keane Duggan

messages : 1351
name : sissi.
face + © : c. bale ▬ © corpsie & tumblr.
multinicks : marley, jeremiah, winnie, alvin, teddy.
points : 817
age : 40 y/o.
♡ status : the lonelier I am, the angrier I get. I'm taking a bus tonight.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, luna, tori, maeve.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Ven 15 Mai 2020 - 10:48
Après la conversation à cœurs ouverts qu’ils étaient actuellement en train d’avoir, Keane espérait secrètement que cette journée ne leur réserverait pas d’autres surprises auxquelles il n’était vraisemblablement pas préparé. La grossesse de Gibi, la peine causée par cette annonce, les nombreuses difficultés qui menaçaient leur équilibre, les nouveaux détails à prendre en compte ; toutes ces petites choses promettaient de prochainement bousculer leur quotidien à tous. Même si l’information avait encore bien du mal à s’insinuer dans sa cervelle et qu’il se sentait en partie en colère contre la nièce de Luna, il n’irait toutefois pas jusqu’à reprocher la situation à quelqu’un, car ni l’adolescente ni sa cousine n’étaient responsables de ce qu’ils traversaient. Pointer du doigt un coupable ne réglerait en rien leurs problèmes, cela apaiserait tout au plus les préoccupations de certains et de manière temporaire. Le sportif refusait de s’abaisser à un tel niveau, des solutions devaient être trouvées, de l’aide devait (et allait) être apportée à la gamine, en somme toute la famille était réunie autour d’elles pour les épauler dans cette épreuve. Rien n’était préparé, l’annonce venait d’être faite, et pourtant il se donnait le droit de parler au nom de tous parce qu’il savait personnellement qu’aucun membre ne méritait d’être laissé de côté, surtout pas au sein de leur foyer. « Qu’est-ce que je t’ai déjà dit concernant les excuses ? » souffla-t-il d’une petite voix en lui frottant énergiquement le dos. Luna n’était pas le genre d’individu dont les actions requéraient des excuses, bien au contraire, une femme comme elle devait être remerciée avant tout, pour sa gentillesse, sa patience, sa compréhension, sa douceur, son état d’esprit, sa bonne humeur, en somme sa personne tout entière. « Et tu n’as pas à me remercier… Ma présence ici est tout ce qu’il y a de plus normale. » Répondre aux appels des siens représentait une seconde nature, lorsque quelqu’un criait à l’aide, il accourait. Le problème n’avait aucunement besoin d’être grave ou démesuré pour le faire déplacer, il appréciait simplement de soulager les âmes les plus fragiles. Lui qui se pensait fort et solide, il commençait doucement à déchanter à mesure que cette douleur au creux de l’estomac l’envahissait. La situation de sa cousine l’affectait indirectement lui aussi et le renvoyait inévitablement vers des souvenirs douloureux auxquels il ne désirait pas penser à cette seconde précise afin d’être en mesure de pouvoir apporter son soutien à la dresseuse. Faiblir était naturel, il le répétait bien suffisamment aux autres, néanmoins il éprouvait parfois des difficultés à appliquer ses propres conseils. La proposition de la brunette le fit lâcher un petit hoquet suivi d’un rire amusé. « Bien sûr, je peux totalement nous organiser ça ! Si tu parviens à te libérer quelques jours, on pourrait se faire un petit week-end randonnée, qu’est-ce que tu en penses ? » Ils ne vivaient certes pas au cœur d’une ville polluée et l’absence de gratte-ciel contribuait à un air plus respirable, cependant il affectionnait tout particulièrement les sorties de ce genre, en pleine nature. De plus, éloigner Maeve de toute forme de technologie était récemment devenu l’un de ses objectifs les plus pressants. Bien que temporaire, cette retraite loin de tout ne pouvait que leur apporter du positif, à tous. « Et si ça déplaît à nos adolescentes, c’est encore mieux. » Il ne ressentait aucun plaisir à malmener sa fille, toutefois elle méritait d’être remise à sa place lorsque son comportement laissait à désirer. Il contourna le siège de Luna pour aller remplir à nouveau son mug de café et prit une profonde inspiration tandis que son regard, perdu dans le vague, fixait distraitement le plan de travail. « Merde ! » dit-il en faisant un petit bond en arrière après avoir fait déborder son mug dont le contenu, bouillant, coulait désormais jusqu’au sol. Il s’empressa alors d’attraper des serviettes en papier pour éponger le liquide et corriger un minimum sa bêtise. « Excuse-moi, je dois manquer de sommeil, » se justifia-t-il avec un petit sourire avant de frotter ses yeux rougis par l’émotion et dont il découvrit l’humidité en observant le dessus de sa main sur laquelle s’était écrasée une larme.

_________________
I've been burning. Yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

home from home (k/l) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) · Dim 24 Mai 2020 - 16:41
A trop garder pour elle ses émotions, Luna finissait par imploser à un moment ou un autre. La grossesse surprise de Gibi avait été le facteur déclencheur de la mini crise qu'ils étaient en train de traverser mais il y avait bien d'autre sujet de discorde dans sa vie. Keane était son confident, la personne vers qui elle se tournait automatiquement, à qui elle tendait sa main en toutes circonstances, un pilier en soit. Elle avait néanmoins le sentiment d'abuser de lui à certains moments, estimant qu'il avait également son lot de problèmes. Lui non plus n'avait pas été épargné par la vie, à une échelle toute autre que celle de sa cousine, et si Maeve ne lui causait pas les mêmes soucis, elle n'en restait pas moins une adolescente en crise. Il y avait tant de sujet qu'elle aurait souhaité aborder autour de cette grossesse, des incertitudes qui régnaient à plusieurs niveaux, de soucis qui venaient se greffer là sans qu'elle n'ait rien demandé. Mais Luna se tut, ravalant du mieux qu'elle le pouvait ses larmes. Un léger sentiment d'apaisement s'était emparé d'elle alors que Keane la consolait encore et qu'elle essuyait grossièrement ses joues. La dresseuse remonta son regard embué dans le sien, lui offrant une moue désolée à l'énonciation de ses excuses. C'était plus fort qu'elle, c'était dans sa nature de croire qu'elle devait s'excuser de tout. Telle une enfant punie, elle se contenta de hausser brièvement les épaules avant de reprendre. « Si je dois te remercier Keane. Tu as tout autant de problèmes que moi et tu es toujours là, alors oui, je vais continuer à te remercier. » Sur bien des points, Keane et elle se ressemblaient. Cette tendance à accourir pour les autres, à faire au mieux pour les soutenir en oubliant de ça et là leur propre quotidien. Une nature profondément généreuse et inhérente à leur famille. Dans un dernier geste, Luna effaça les quelques marques restantes sur son visage alors qu'elle se redressait sur sa chaise pour mieux observer son cousin. « Ce serait top un week-end randonnée ! Et tu peux être sûr qu'elles vont détester ça.. J'entends déjà Gibi hurler.. mais elles vont survivre.. et nous aussi. » Elle le gratifia d'un sourire bienveillant, reprenant un peu d'aplomb comme elle le pouvait. Son coeur battait encore la chamade, son esprit était toujours aussi embrouillé mais elle parvenait à reprendre le contrôle en se concentrant sur le positif. Et quoi de mieux qu'une sortie familiale pour ça ? Très attachée aux siens, Luna voyait toujours en eux une façon de se ressourcer, de retrouver l'énergie qu'elle perdait à gérer son quotidien exténuant. Distraite par ses pensées, elle se retourna d'un bond à l'entente d'un juron. Son regard se posa d'abord sur la mare de café qui dégoulinait au sol alors qu'elle accourut pour aider Keane dans sa tâche. « Laisse je vais le faire, tu t'es pas brûlé au moins ? » Par automatisme, elle saisit sa main pour vérifier d'elle-même puis remonta son menton sur le visage de son cousin. Son coeur se resserra à la vue de ses yeux rougis et de l'humidité qui s'y était infiltrée. Luna s'empara des serviettes détrempées, qu'elle jeta dans l'évier, avant de contourner les restes de café pour mieux s'approcher de lui. « Keane... » murmura-t-elle doucement, affublée de sa mine accablée. Une seconde vague d'émotions s'était emparée d'elle mais elle la réprima bien vite pour consoler au mieux l'être qui avait l'une des places les plus importantes dans sa vie. En se hissant à sa hauteur, Luna passa ses bras autour de son cou, lui offrant ainsi une étreinte qui se voulait réconfortante. « C'est à moi de te demander si je peux faire quelque chose ? » Elle aurait souhaité éponger sa peine, effacer les souvenirs douloureux, alléger son quotidien et réhausser son visage d'un sourire comblé. Elle n'en avait malheureusement pas la capacité, bien qu'elle s'efforçait de poursuivre dans cette voie. Les épreuves traversées par Keane lui arrachaient un frisson à chaque fois qu'elle y pensaient et si elle n'était pas en mesure de gommer toute sa peine, elle pouvait au moins essayer de l'alléger au mieux. Elle relâcha légèrement son étreinte, effectuant un mouvement de recul afin de plonger son regard dans le sien. Luna s'arma de son plus beau sourire, le plus doux et le plus sincère qui soit. « Je peux aussi te proposer de réaliser tes rêves les plus fous, je suis pas certaine d'y arriver mais je ferai au mieux pour toi... » Elle marqua une pause, puis reprit avec incertitude. « Est-ce que ça va, vraiment, en ce moment ? »

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.
Contenu sponsorisé




home from home (k/l) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: home from home (k/l) ·
 
home from home (k/l)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Rock Creek Ranch-
Sauter vers: