hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -42%
Logitech K400 Plus – Clavier sans Fil
Voir le deal
25.99 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys
Aller en bas 
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1225
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila ⋅ rafael.
points : 1096
age (birth) : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Mar 7 Avr - 0:05
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@riley campbell - 6 avril 2020


Faisant les cents pas dans le salon, Casey tenta de reprendre son calme, ses mains nouées par dessus la tête. « Daphne, please. I beg you. » Il observa sa meilleure amie faire des allers-retours dans le salon en berçant Colin, dont les cris n'avait cessé une seule minute depuis bien trop longtemps. Casey était incapable de dire si cela faisait des minutes ou des heures mais il était sur le point de se mettre à pleurer lui aussi tant il était à bout de nerfs. « I can't stay here, I'm sorry. » Fini-t-il par lancer, adressant un regard compatissant et désolé à Daphne avant d'attraper sa veste au porte manteau et claquer la porte d'entrée. Il n'y avait rien qu'il puisse faire pour l'aider et l'homme devait s'éloigner le plus loin possible de la maison avant de perdre le contrôle. Est-ce que le jeune père devait s'inquiéter que quelque chose ne tourne pas rond ou Colin commençait-il simplement à faire ses dents ? Sans chercher à répondre à cette question, il choisi de prendre la fuite estimant que Daphne serait plus apte que lui à répondre à cette question.
Ses pas le menèrent droit au Davey's où il s'installa et commanda un verre, puis un autre. Malgré l'envie constante de noyer son chagrin de manière éphémère, Casey n'avait cédé à la boisson qu'à de très rares occasions qui se comptaient sur les doigts d'une main. Sa concentration et son énergie s'étaient dirigé comme toujours vers le boulot, qui lui permettait de rester sain d'esprit - tout du moins cherchait-il à s'en convaincre. Aujourd'hui avait été la goutte d'eau qui faisait déborder le vase, après des jours de cris et de larmes de la part du nourrisson qu'il ne parvenait toujours pas à regarder. Peut-être que le problème était là, que Colin sentait qu'aucun de ses parents n'étaient présents pour lui, mais Daphne l'était... Un enfant ne pouvait surement pas faire la différence entre l'amour d'une mère et celui d'une tante. Pas si jeune, en tout cas, pas lorsque la tante en question se donnait corps et âme pour lui. Quel piètre père il était là! A vrai dire, il ne méritait même pas ce titre.
Casey commanda une troisième bière, malgré la tête qui lui tournait déjà. S'il avait eu droit aux soirées à l'université comme tout le monde, celles-ci étaient bien loin derrière lui et il buvait si rarement de l'alcool à présent qu'il n'avait pas besoin d'une grande quantité pour en sentir les effets. Le barman ne questionna pourtant pas sa commande avant de placer la pinte devant lui, qu'il descendit à moitié avant de plisser les yeux lorsqu'il la remarqua. Elle. Sa chevelure blonde. Ses pupilles bleues - tout du moins pouvait-il les deviner, trop loin pour réellement les voir. Son sourire enfantin. Son sang se glaça alors que déjà son coeur s'emballait. Casey cligna des yeux à deux reprises et lorsqu'il tenta de se redresser pour la rejoindre, la jeune lui échappa en prenant la direction de la sortie. Etait-elle là pour lui mettre la claque qu'il méritait tant ? Pour le forcer à se relever, à aimer celui pour qui elle avait donné sa vie ? Titubant, Casey se leva en prenant appui sur la chaise sur laquelle il était installé jusqu'ici et se mit à sa poursuite. « Tess, wait. I'm sorry. » Commençant dans un murmure, Willys tenta de hausser un peu la voix pour la retenir, malgré ses cordes vocales qui lui faisaient défaut. A grandes enjambées, malgré son état d'ébriété, il traversa le bar pour la rattraper. Tess pouvait lui en vouloir de tout son être, mais elle n'était pas en droit de l'abandonner. Pas cette fois. « Don't leave, I won't survive this time. » Casey supplia lorsqu'enfin il arriva pratiquement à sa hauteur et s'arrêta à une distance de sécurité, ne s'osant à la toucher de peur qu'elle disparaisse. Maintenant qu'elle ne se tenait plus qu'à quelques centimètres de lui, de dos, son esprit logique refit surface pour lui murmurer que Tess était déjà partie, qu'elle ne reviendrait pas. Il délirait complètement mais il venait de la voir, à l'instant. Il ne pouvait pas se tromper.
Le besoin d'en avoir le coeur net pris le dessus sur sa peur de la voir lui échapper et le vétérinaire attrapa délicatement son bras pour l'obliger à lui faire face, avant de la lâcher aussi vite qu'il ne l'avait attrapé. « I... I'm sorry. I... » Il recula à petits pas malgré le sol qui se dérobait sous ses pieds et ses jambes qui lui faisaient défaut. Casey leva les mains devant lui en signe de paix et battu en retraite sans jamais la quitter des yeux, alors que son coeur se brisait un peu plus face à l'inconnue.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.


Riley Campbell

messages : 1585
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 1643
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | adara, bee, casey, priam, daphné, joseph & tc (velkan, have ; gabriel)

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Mer 8 Avr - 17:36
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@casey willys - 6 avril 2020


Jake avait réussi à tirer sa petite sœur en dehors de chez eux, lui prétextant qu’une sortie dans le bar du coin était tout ce dont elle avait besoin. En réalité, elle était prête à parier qu’il ne voulait aller chez Davey’s seulement pour faire du repérage tellement il tournait avec les mêmes filles. Seulement Riley ne voyait pas ce qu’il pouvait trouver de nouveaux dans les clientes de l’établissement. Windmont Bay n’était pas une ville énorme et on y croisait régulièrement les mêmes têtes, même pour elle qui ne trainait pas régulièrement dans ce genre d’endroits.
Si Jake enchainait les bières depuis une heure, la blonde faisait peine à voir avec ses diabolo citron, et il ne manquait pas une occasion de le souligner. Y compris lorsqu’une brune plantureuse s’était aventurée à leur  table –tous ses attributs en avant (comme s’ils n’étaient pas assez proéminents comme ça)- et qu’il avait prétexté faire du baby-sitting, en la désignant elle, comme étant l’enfant à garder. Sa frangine ne s’était pas gênée pour lui envoyer un coup de pied dans le tibia, avant de finir son diabolo, avec l’air le plus innocent qui soit.
Mais  après sa quatrième bière et la sonnerie de son téléphone, Jake grimace et s’excuse. « Let me guess, you have to go ? » il acquiesce d’un signe de tête et déposer quelques billets couvrant leur note. « I meet you at home ? » cette fois, c’est au tour de riley d’acquiescer d’un signe de tête. « I finish my drink and i leave » « don’t stay too long, I don’t like the thought of you being here » ce qu’il aimait pas c’était surtout le nombre de mecs potentiellement alcoolisés qui pouvaient aborder sa petite sœur un peu trop jolie. « stop worrying, i’ll be fine. Go » Il soupire, ramasse ses affaires avant de se lever et déposer un baiser sur sa tempe. « Love you kiddo » comme à chaque fois, le surnom la fait sourire. Elle est à peu près sure que même lorsqu’elle aura quarante ans, il continuera de l’appeler ainsi. « Love you more » qu’elle lache un peu plus haut alors qu’il s’éloigne déjà. Un coup aux alentours et riley soupire ne se sentant absolument pas à sa place dans ce bar. Sans grand risque, elle descend sa limonade avant de suivre les traces de son frère.

Elle slalome entre les tables, et surtout entre les personnes qui semblaient, elles, bien plus à leur aise que Campbell. Elle s’excusait à chaque personne qu’elle bousculait ou offrait un sourire désolé avant de soupirer. La porte de sortie dans sa champ de vision, elle y était presque, du moins si quelqu’un ne l’avait pas intercepté en l’attrapant par le bras. Elle se retourne, et reste un peu surprise face à l’homme qui venait de l’arrêter. « Jimmy ? » il semblait mal en point, et surtout, ne semblait pas la reconnaitre en l’ayant prise pour quelqu’un d’autre. Plus encore, elle avait l’impression qu’il venait de voir un fantôme. Elle s’avance d’un pas, cherche à capter son regard tout en ayant l’impression qu’il allait s’écrouler, et après quelques secondes, la môme percute. Ce n’était pas Jimmy. Son jumeau. Il n’en avait que très peu parlé. A vrai dire, il l’avait seulement mentionné mais jamais, elle ne l’avait rencontré. « Casey, right ? » elle s’approche un peu plus, pose délicatement sa main sur son épaule, un peu inquiète. « Are you okay ? You seem… » en réalité elle ne savait pas trop ce dont il avait l’air, seulement pas dans son assiette. « I’m Riley. I know your brother. » explique-t-elle brièvement. « hey, do you wanna sit ? » C’était bien la première fois qu’elle faisait cet effet à quelqu’un. Même quand Have l’avait vu, son regard avait exprimé quelque chose de différent. Cette fois, elle avait l’impression de lire autant d’espoir que de déstresse. Autant d’incompréhension que de douleur et sans savoir pourquoi, ça lui étreignant le cœur.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1225
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila ⋅ rafael.
points : 1096
age (birth) : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Mar 14 Avr - 16:54
Casey n'était normalement pas de ceux qui pensaient voir des choses, ou sentir la présence de quelqu'un. En tant que scientifique, il était très rationnel et lorsqu'un corps poussait son dernier soupire, il ne restait plus rien. Plus d'âme, et certainement pas un fantôme, quand bien même il pouvait sentir la présence de Tess à ses côtés chaque jour. Sa femme n'était plus là et elle ne l'accompagnait pas. Tess l'avait abandonné et la seule raison pour laquelle Casey pouvait encore la sentir à ses côtés était par habitude, parce qu'elle l'avait été ces douze dernières années. Il lui arrivait souvent de se demander ce qu'elle devait penser de lui, du piètre père qu'il était, si elle rêvait de revenir pour lui mettre une paire de claques - ce qui l'arrangerait, pour poser les yeux une dernière fois sur elle, sentir le contact de sa peau contre la sienne - mais très vite Casey revenait à lui et à la réalité. Tess ne pensait rien, parce qu'elle n'était plus. C'était l'une des raisons pour laquelle il ne se rendait pas au cimetière : le vétérinaire ne voyait pas l'intérêt de parler à pierre tombale qui ne conservait que des restes de ce qu'elle avait un jour été. Des ossements, point. C'était tout ce qu'il restait de Theresa Shearer-Willys et Casey n'avait pas encore perdu la tête au point de s'adresser à cela. Quoi qu'il fasse à présent, il ne pouvait s'en remettre qu'à lui-même.
Pourtant, ce soir, cette rationalité constante s'était dissipée l'espace de quelques secondes - ou quelques verres - lorsque le fantôme lui apparut. Trop abasourdi, engourdi, pour réfléchir, Casey ne se posa pas de suite la question de savoir si son esprit lui jouait de mauvais tours ou non. Non. Il s'était lancé à la poursuite de la jeune femme, avait fait barrière avec la réalité jusqu'à ce qu'elle ne lui fasse volte-face et qu'il se prenne cette fameuse claque, tant méritée. Casey déglutit, péniblement, et tenta de garder son équilibre tout en reprenant sa respiration. Comment avait-il pu être aussi stupide pour penser, même un quart de seconde, que Tess puisse apparaître dans un bar - ou n'importe où, d'ailleurs. Il fût d'autant plus déstabilisé lorsqu'elle prononça son prénom, alors qu'il serrait les poings pour retenir les larmes qui menaçaient de l'inonder d'une seconde à l'autre, lui qui n'en avait pas versé une seule ces six derniers mois. « I'm sorry. » Il répéta dans un souffle, reculant toujours par tranche de quelques millimètres pour permettre à ses jambes de le soutenir, alors qu'elle semblait déterminée à avaler cette distance de son côté. « Hm. Yeah. » No, actually. Casey ne désirait pas s'asseoir. Il souhaitait prendre ses jambes à son cou, déguerpir le plus vite possible et oublier la mini scène qu'il venait de causer - si tant est que quelqu'un d'autre qu'elle avait remarqué sa confusion. Trop concentré sur la jeune femme, il était bien incapable de détacher ses yeux d'elle pour découvrir le reste des occupants du bar. Peu importe. Ses jambes n'étaient pas prête à le ramener à la maison, alors il tourna enfin la tête, toujours à reculons, et s'installa à la première table disponible, avant d'enfuir son visage dans ses mains tremblantes. La mâchoire serrée, Casey ferma les yeux en se concentrant toujours sur sa respiration et son pouls, essayant tant bien que mal d'oublier l'image qui s'était infiltré dans son esprit quelques minutes plus tôt pour s'imposer la dure réalité, qu'il connaissait pourtant. Il vivait avec celle-ci depuis six mois.
Retrouvant son calme, malgré la nausée, il releva la tête pour observer la pauvre fille sur laquelle il s'était jeté et qui n'avait, par surprise, pas encore déguerpi. Casey s'accorda quelques secondes de plus pour la détailler et voir tout ce qui la différenciait de Tess, à savoir : tout. Seules la couleurs de leurs cheveux et de leurs yeux pouvaient les rapprochaient et il ne comprenait pas comment il avait pu voir sa femme en elle. Le prénom de son frère lui revint soudainement, persuadé de l'avoir entendu prononcé par la jeune femme, et la panique s'empara légèrement de lui à nouveau. « I'm sorry what's your name again ? » Casey pris sur lui et se redressa sur sa chaise, cherchant à faire revenir l'homme qui ne perdait jamais pied pour remplacer le pauvre type qui avait franchi la porte du Davey's ce soir. « Can I ask you not to mention any of this to Jimmy ? I'm... There is no need to get him worried over nothing. » Savait-elle seulement ce qui venait de se passer ? Surement pas. Mais Casey ne souhaitait pas voir son frère informé de son état pitoyable et du fait qu'il avait accosté son amie - connaissance? il n'en savait rien - sans raison, alors qu'elle lui était parfaitement inconnue.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.


Riley Campbell

messages : 1585
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 1643
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | adara, bee, casey, priam, daphné, joseph & tc (velkan, have ; gabriel)

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Mar 21 Avr - 0:01
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@casey willys - 6 avril 2020


Riley devait simplement rentrer chez elle. Finir son verre et quitter le bar comme son frère le lui avait conseillé -non pas qu'elle se serait éternisée sans ça. Elle ne se sentait que rarement à son aise dans les bars, encore moins lorsqu'elle y était complètement seule. Elle n'avait pas prévu de se faire accoster par qui que ce soit, en règle générale, ça aussi ça la mettait mal à l'aise. Les seules fois où ça n'avait pas été le cas étaient lorsqu'elle avait elle-même prévu le coup, pour quelques unes de ses arnaques. Mais lorsqu’on l'abordait pour elle, une jolie blonde ou seulement Riley Campbell, elle ne savait où se mettre. Mais cette fois, le bras qui la retenait ne ressemblait à rien d'autre. Ou si, justement. Le portrait craché de Jimmy, l'un de ses amis. Mais il ne l'abordait pas pour la draguer ou lui demander son numéro, il semblait perdu, presque bouleversé. Non, sans aucun doute bouleversé.  
Il semblait complètement abasourdi et elle tentait de ne faire aucun geste brusque par peur de le voir tomber à la renverse ou paniquer. Le monde à l'envers. Certes, il semblait avoir bu, mais il n'y avait pas que ça, ce n'était pas la seule chose qui expliquait son comportement incertain et perturbé. Dans un miracle, elle remet son nom, que jimmy n'avait que peu prononcé. Casey. Elle ne savait pas pour qui il l'avait pris, mais ça le retournait et elle, ça la touchait sans trop savoir pourquoi. La timidité mise de côté, elle tente de capter son regard brillant, comme si des larmes menaçaient de couler. Il recule doucement et elle tend une main hésitante, par peur qu'il ne tombe ou trébuche sur quelque chose. Alors elle l'aide à mieux reculer pour qu'il se pose sur l'un des chaises. Un regard aux alentours, quelques personnes les fixaient mais personne n'intervenait ou ne semblait le connaître, ni même vouloir lui venir en aide. Elle soupire, et pense aux gens, chacun pour soi, visiblement... Alors elle tire une chaise et s'installe à proximité, presque en face alors qu'il a la tête entre ses mains. Il tremble, et la blonde ne sait pas quoi faire pour qu'il aille mieux. Elle ne connait rien au médical ou psychologique et se sent quelque peu démunie face à lui, mais elle ne souhaite pas pour autant le laisser à son sort. « Can I do something ? » murmure-t-elle alors que le barman amène finalement un verre d'eau à leur table. Elle n'était même pas sûre qu'il l'ait entendu.
Et finalement, il relève la tête et la détaille quelques instants. Le regard curieux mais surtout inquiet, Riley tente de comprendre. « oh sorry, I'm Riley. I … I know your brother. That's why I know your name... but... » elle se tait, soupire, ne sait même pas quoi dire « are you okay ? » puis elle acquiesce d'un signe de tête. Ce qu'il venait de se passer ne regardait personne si ce n'est eux. Si tentait qu'elle sache ce qu'il venait d'arriver. « sure, I won't. » elle lui offre un sourire qui se veut réconfortant, qui pourrait inspirer la confiance, du moins elle l'espère. « Can I ask... what happened ? It seemed like you saw a ghost . And it didn't seem like it was... nothing» Riley n'aimait pas être intrusive, mais quelque chose chez elle l'avait sérieusement perturbé et avait remué dieu sait quoi. Si elle n'était pas en mesure d'exiger quoique ce soit ou de régler ses problèmes, elle aimerait au moins l'aider un peu. « do you wanna call someone ? Not Jimmy but... i don't know, anyone ? » elle ne connaissait pas vraiment sa relation avec jimmy. Si elle partait du principe que l'entente était toujours au beau fixe entre jumeaux, il se pouvait que ça ne soit pas le cas pour les frères willys.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1225
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila ⋅ rafael.
points : 1096
age (birth) : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Ven 24 Avr - 20:45
A mesure que Casey s'imprégnait des traits de la jeune femme face à lui, celui-ci dressait la liste des différences entre elle et Tess. Sa réaction n'avait aucun sens et le nouveau papa s'en voulait de s'être autorisé à lâcher prise, l'espace d'une soirée. Le résultat n'était pas beau à voir et lui confirmait ce dont il avait toujours été certain : l'alcool n'aidait pas. Ni à atténuer la peine, ni à trouver un peu de courage, moins encore à prendre de bonnes décisions. C'était un poison qui s'était infiltré et roulait dans les veines de son frère, qui lui pourrissait l'existence, et Casey ne le laisserait pas l'avoir lui aussi. Quelques verres avaient suffit à le ridiculiser mais surtout à lui faire plus de mal que de bien lorsque la réalité lui était revenue en plein visage, tel un boomerang.
Frustré mais aussi vexé d'être confondu avec l'un de ces alcooliques qui se trainaient ici tous les soirs, Casey observa d'un mauvais oeil le verre d'eau qu'on déposa sous ses yeux. Il n'était pas ivre. Déboussolé, sur le point de vomir, légèrement éméché, sans le moindre doute. Mais pas ivre. Ça ne l'empêchait pas de récupérer le verre en question pour en boire une première gorgée, fermant les yeux en inspirant profondément pour ne pas être malade.
Le vétérinaire fit non de la tête lorsqu'elle lui proposa son aide, avant de s'oser à capter son regard à nouveau. Elle n'avait pas l'attitude type des jeunes femmes qui trainaient au Davey's et faisait au moins aussi tâche que lui dans le décor, ce qui lui réchauffa un peu le coeur, avant d'en venir à la conclusion que c'était en fait pire. Quelqu'un de bourré aurait oublié son visage en un claquement de doigts, aurait repris sa soirée là où elle en était avant sa petite intervention. Riley, elle, se tenait devant lui, l'air réellement soucieux. « I'm really sorry Riley. » Il se confondu une nouvelle fois en excuse, capable à présent de mettre un prénom sur le visage qui avait piétiné son coeur quelques minutes plus tôt. La plaie était ouverte, béante, mais Casey avait à présent assez d'éléments pour se concentrer sur la jeune femme face à lui et laisser de côté le visage de sa femme.
Ses doigts se serrèrent autour du verre lorsqu'elle le questionna, alors que le londonien mastiqua nerveusement l'intérieur de ses joues. S'il n'avait pas envie de s'étaler, il devait bien une explication à la jeune femme après lui avoir agrippé le bras. « No, don't worry. I'm fine, I swear. » Casey rentrerait à pieds pour ne prendre aucun risque, mais il n'avait certainement pas besoin d'inquiéter quelqu'un pour si peu, moins encore de subir les questionnements. A y réfléchir, il ne voyait même pas qui il pouvait bien appeler de toute façon. « For a split second, I though I saw my wife. She died six months ago, it's absolutely ridiculous. You don't even look like her... » Willys repris cet air détaché qu'il maniait si bien depuis plusieurs mois, parvint même à décrocher un sourire en coin à Riley, avant de boire une nouvelle gorgée d'eau. « Please don't apologise. » Précisa-t-il avant qu'elle ne lui sorte le " je suis désolée de l'apprendre ", ce disque qui tournait en boucle depuis six mois accompagné de la pitié dans le regard des gens. « Sad story time over. » Toujours un peu recroquevillé sur lui-même, Casey inspira profondément, avant de se redresser et poser les coudes sur la table, adressant un nouveau sourire à Riley. « I never drink... I guess there's a reason for it. » Un léger rire le secoua avant qu'il se commence à se masser les tempes, espérant encore pourvoir faire disparaître les dix dernières minutes.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.


Riley Campbell

messages : 1585
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 1643
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | adara, bee, casey, priam, daphné, joseph & tc (velkan, have ; gabriel)

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Jeu 30 Avr - 19:26
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@casey willys - 6 avril 2020


Riley avait déjà oublié qu'elle devait partir du bar, parce que ce n'était pas son lieu de prédilection ou parce que Jake préférait que les choses soient ainsi. Elle avait peut-être un faible pour les gens mal en point ou dès qu'il fallait aider quelqu'un. C'était peut-être son histoire qui faisait ça... Ou le fait que sa mère l'ait délaissé dès son plus jeune âge et qu'elle n'ait eu que son frère... Peut-être tout ça qui faisait qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour les gens et de tenter d'aider dès qu'elle le pouvait.
Elle ne comprenait pas bien ce qu'il venait de se passer. En règle générale, la jeune Campbell passait plus ou moins inaperçue, ou alors on la regardait du coin de l'oeil, mais en l'abordait rarement de la sorte. Et elle provoquait encore moins ce genre de réaction... entre le choc, la tristesse et la déception. Elle se disait qu'un verre d'eau pouvait aider, mais pour ce qu'elle en savait... C'est juste ce qu'on lui avait dit, et ce qui lui semblait le moins bête. « oh no, don't worry » se précipite-t-elle de répondre. Il n'avait pas à s'excuser. Il ne l'avait pas effrayé, elle était juste... surprise et désormais franchement inquiète. C'était une situation plutôt inédite, et quelque chose lui disait que ce n'était pas rien. Il n'était pas l'un de ces mecs trop ivre ayant complètement oublié les quelques barrières qui lui auraient resté pour l'attraper et la draguer d'une manière dérangeante. Assise finalement face à lui, elle tentait d'en savoir un peu plus, mais surtout s'il allait un peu mieux ou si elle pouvait joindre qui que ce soit. S'il ne voulait pas qu'elle prévienne Jimmy, elle ne le ferait pas, malgré les questions qu'elle lui posait pour tenter de comprendre, ça ne la regardait pas. Et mise à part savoir qu'ils étaient jumeaux, elle ne savait rien de leur relation. « oh god » lache-t-elle horrifiée et sérieusement désolée. « I'm... » elle soupire alors qu'il lui décroche un léger sourire. « but... » evidemment qu'il ne voulait pas entendre ça. Pourtant, elle l'était sincèrement. Elle n'osait même pas imaginer ce que ça faisait que d'imaginer voir un fantôme, ou pendant un instant, de croire que peut-être tout n'avait qu'un cauchemar et que sa femme ait pu être vivante. « I really am sorry actually. I didn't mean to... » elle soupire et baisse la tête. Elle ne voulait pas être une source de souffrance pour qui que ce soit, bien qu'elle le soit sans le moindre doute pour son ex. « maybe you moved you head too fast, and with the alcohol... well... gost thing » dit-elle comme pour tenter de trouver une explication logique. Mais ça arrivait d'halluciner certaines choses, même sans avoir bu. Le chagrin suffisait. « if you wanna talk about it, i can listen » ajoute-t-elle, pour lui faire comprendre que la tristesse de son histoire ne la dérangeait pas. S'il avait besoin de vider son sac auprès d'une inconnue, il pouvait le faire. Mais à la place, c'est un rire nerveux mais relativement joyeux qui s'échapper des lippes de la blonde. « No worries, i feel you on this. I never drink either. I mean... sometimes but it's rare and just a glass... » elle préférait ne pas y penser. C'était complètement ridicule de la voir pompette. « so i won't judge. Team water ? » lache-t-elle en rigolant, essayant de détendre l'atmosphère.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1225
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila ⋅ rafael.
points : 1096
age (birth) : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Ven 8 Mai - 0:37
En cherchant à fuir les pleurs de son fils, Casey s’était retrouvé dans une situation qu’il n’avait pas pensé vivre un jour. C’était classique, si on en croyait les différents films abordant le sujet, de  penser voir un être cher lorsque ce dernier était six pieds sous terre, mais ça ne lui était jusqu’ici jamais arrivé. S’il avait du mal à trouver un sens à la vie depuis la mort de Tess, qu’il n’était pas encore en mesure de faire son deuil, le vétérinaire n’était pas dans le déni. Casey aurait sincèrement aimé l’être, octroyer quelques jours de plus à sa tête et son coeur pour accepter la fatalité, mais celle-ci s’était imposée à lui dés que ses doigts avaient trouvé la main glacée de sa femme, à la maternité.
Pinçant les lèvres, Casey remercia d’un signe de tête Riley de ne pas lui en vouloir. Il ne pouvait rien faire de plus que lui présenter ses excuses et était reconnaissant de ne pas être tombé sur une personne qui aurait pu réagir violemment. Il n’aurait même pas pu lui en vouloir, après lui avoir attrapé le bras sans jamais avoir croisé sa route plus tôt. Elle devait l’avoir pris pour un de ces pauvres types n’ayant pas le moindre respect pour autrui, moins encore pour les femmes, et si une partie de lui aurait aimé la voir disparaître, l’abandonner à son sort, une autre était soulagée de la voir prendre place face à lui. Casey se mordit l’intérieur des joues lorsqu’elle réagit à son histoire, pouffant nerveusement lorsqu’elle parlait de fantômes. « Come on, don’t apologise. You have nothing to do with this. » Sauf si elle s’excusait pour sa chevelure blonde et ses yeux verts. Ceux de Tess étaient bleus. A distance, il lui avait été impossible de faire la différence. En fait, même en se tenant à un mètre à peine de Riley à présent, l’alcool avait infiltré chaque parcelle de son corps rendant difficile d’identifier ces détails. « Unless your purposely tried to look like her. Than it's cruel. » Casey arqua un sourcil et lui adressa un sourire franc, parvenant à se plaisanter malgré ses mains encore tremblantes. « Maybe I really needed her tonight and I just had a few too many. » Sarcastique, il haussa les épaules puis enfuit son visage dans ses mains, poussant un long soupire dans celles-ci. Est-ce que Daphne réalisait son absence autant que lui ? Combien de temps sa meilleure amie (et belle-soeur) tiendrait-elle encore face aux pleurs incessant du nouveau né, avant de repartir pour New-York, le laissant le gérer seul ? Le papa « célibataire » avait besoin que Tess prenne Colin dans ses bras, parce que son fils réalisait qu’il lui manquait quelque chose. Il avait besoin d’entendre Tess le rassurer sur son avenir et celui de leur fils. Il avait aussi besoin d’une bonne gifle, mais c’était une autre histoire.
« It’s really nice of you but I don’t... » N’avait-il pas le besoin d’en parler, même si ce n’était pas son désir ? Peut-être. Casey ne le ferait pourtant pas avec une inconnue qu’il avait déjà suffisamment importuné ce soir. Il pouvait sentir que la jeune femme était sincère dans sa proposition mais cela ne justifiait qu’il profite de sa compassion et sa compréhension. Le vétérinaire ne voulait pas devenir un pauvre type qui s'apitoyait sur son sort et pleurait sur l'épaule de qui voulait bien l'écouter et le plaindre. Même à la clinique, où chacun pensait bon de mentionner la disparition de sa femme et collègue, Casey parvenait à rester neutre. Loin d'être devenu quelqu'un de désagréable, il avait juste activé le mode automatique au quotidien, distribuant des sourires et des formules de politesse aux maîtres de ses patients, ce qui suffisait souvent à les décourager sur le sujet.
Le rire de Riley détendit instantanément le vétérinaire, qui leva le verre d’eau vers elle avant de le descendre, approuvant ses propos. « Team water. » Il souffla, lui offrant un sourire sincère, quand bien même il lui arrivait bien de boire un whisky glacé. Un seul. « This said… Can I offer you something to drink ? » Pas nécessairement une boisson alcoolisée après cette révélation de la blonde mais de quoi ne pas réserver une table avec un verre d’eau vide. De quoi la remercier, aussi.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.


Riley Campbell

messages : 1585
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 1643
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | adara, bee, casey, priam, daphné, joseph & tc (velkan, have ; gabriel)

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Ven 15 Mai - 22:12
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@casey willys - 6 avril 2020


Campbell était incapable d'en vouloir à Casey. Peu importe qu'il ait été un abrupt dans sa manière de l'aborder, c'était compréhensif s'il avait cru voir le fantôme de sa défunte femme -ou un vague espoir que son décès n'ait été qu'un cauchemar. Elle ne se formalisait pas pour ça, et puis, Riley n'était pas franchement du genre à rentrer dans quelqu'un juste parce qu'on l'avait interpellé, peu importe la façon -et peut-être que ça lui causerait quelques torts, si une fois de temps en temps, elle ne rentrait pas dans le tas.
« i know it's just... i'm sorry for your loss. I mean it. No one should go through this. Not that young » parce que personne ne pouvait aller contre la mort, et que les couples finissaient par être séparés à un moment donné. En règle général, c'était plus soixante, soixante-dix ans, ou plus... Pas à la trentaine, pas si jeunes. Plus tard, c'était triste, mais c'était la vie. A cet âge là, c'était une tragédie. Peut-être qu'elle s'excusait aussi de lui avoir ressemblé, de lui avoir donné un faux espoir, même de loin, bien qu'elle n'y puisse rien. « no, of course not » se précipite-t-elle les joues rosées avant de se fendre d'un sourire désolé, n'ayant capté la touche d'humour qu'un peu tard. « I guess sorrow, grief and alcohol are not a good mix » avoue-t-elle avec une légère grimace. Elle n'avait pas pour habitude de noyer son chagrin dans l'alcool, mais elle en savait quelque chose. Elle avait vu le schéma se reproduire encore et encore pendant des années avec sa mère... Et même lorsqu'elle n'était pas triste. C'était juste devenue sa façon de vivre. Elle se retient de ne pas mettre une main compatissante sur l'épaule de Casey, par peur que ça ne soit trop, qu'il la pense un peu trop intrusive. Elle ne voulait pas le voir se refermer totalement. Riley souhaitait simplement s'assurer qu'il allait un peu mieux à défaut d'aller bien. Mais ça l'attristait de le voir comme ça, la tête dans ses mains, aussi abattu, même si elle ne le connaissait absolument pas. Seulement de nom, vaguement de visage (bien que maintenant ça soit le cas).
« but what ? » demande-t-elle avec un sourire qui se voulait apaisant, mais surtout réconfortant. Elle voulait lui montrer qu'il n'avait aucune raison de pas le faire. Peut-être qu'il ne voulait pas se confier à une inconnue, mais il n'avait aucune autre raison valable de ne pas le faire. Casey avait visiblement besoin de parler, peu importe ce qui sortirait. Cette fois, elle se permet un geste, juste le bout de ses doigts qui se glisse sous le menton du brun. Un geste doux et lent pour qu'il ancre ses opales aux siennes. Qu'il s'y plonge, qu'il ne voit que de la bienveillance et une écoute qui sera sans faille. Elle se fichait bien de qui il était dans sa vie de tous les jours, qu'il n'ait pas l'habitude de se confier ou qu'il ait carapace digne d'une véritable armure. Aujourd'hui, il avait besoin de se confier.
Un léger rire et une blague sur leur piètre talent à boire -et encaisser l'alcool, voilà qu'il souriait un peu plus. A son tour, ses lèvres s'étirent un peu plus. « a drink would be great. A... grapefuit juice » dit-elle avec un autre sourire. « I don't want you to witness my poor ability to drink » ajoute-t-elle avec un léger rire en se redressant légèrement, rapprochant sa chaise de la table, puisque visiblement, elle n'allait pas bouger d'ici avant un petit moment. « are you feeling better ? » se hasarde-t-elle à demander, espérant que ça soit le cas.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1225
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila ⋅ rafael.
points : 1096
age (birth) : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Dim 24 Mai - 0:26
Lèvres pincées, Casey se contenta de hocher la tête sans trop savoir s’il cherchait à la remercier ou approuver son message. Personne ne devrait savoir ce que c’est de perdre sa moitié si jeune, mais c’était la vie… Les aléas de cette dernière et, malheureusement, le vétérinaire n’était ni le premier ni le dernier à passer par là. S’il s’apitoyait sur son sort, Casey était parfaitement conscient que d’autres personnes partageaient sa peine. En de rares occasions, il se disait que non, que l’amour qu’il portait à Tess était au delà de l’imaginable et qu’il était impossible que toute personne se retrouvant veuve puisse en dire de même, mais Abbott se savait injuste et culpabilisait bien vite d’avoir ce genre de pensées amères et purement égoïstes. Il n’empêche qu’il n’avait aucune idée de comment avancer maintenant qu’on lui avait arraché la meilleure partie de lui-même.
La candeur de Riley qui ne comprit pas de suite qu’il plaisantait lui arracha un vrai sourire, avant qu’il ne secoue la tête et vienne se mordre la lèvre inférieure. « Sorry. » Casey s’excusa autant de lui avoir laisser penser une seule seconde qu’il croyait qu’elle aie pu le faire exprès, que de s’en amuser. La jeune femme s’était montré si compréhensive avec lui, la dernière chose à faire était de se moquer, même s’il trouvait surtout son attitude attendrissante. « It’s not, trust me. » Sa tête lui tournait encore des trois pauvres pintes qu’il avait ingurgité, c'était triste à constater. Casey ne payait pas de mine à côté de ces habitués, en bien meilleur état que lui et qui devaient pourtant avoir bu une quantité double -triple?- d’alcool. Ce n’était ceci dit pas le genre d’entrainement dont le vétérinaire désirait pouvoir se vanter, quand bien même il avait à l’époque universitaire été fier de sa descente et de son contrôle quand d’autres tenaient à peine debout. Ces temps là semblaient bien loin aujourd’hui. « I know I’ve said it already but… That’s not me. The drinking thing to forget or whatever… I can be pathetic but I’ve got my limits. » Il ne pût s’empêcher d’éclaircir une nouvelle fois ce point, pour s’assurer que la jeune femme le croyait. Casey n’était pas de ces alcooliques qui prétendaient ne pas l’être alors qu’ils rentraient quatre soir par semaine à quatre pattes. « Most days. » Ajouta-t-il dans un bref sourire, avant de pousser un soupire. Aujourd’hui, c’était bien lui pourtant. Ses pas l’avaient mené au Davey’s de manière automatique, quand bien même Casey n’y mettait que rarement les pieds, et il avait eut envie de noyer sa peine quelques heures. Au lieu de quoi, le jeune père n’avait fait que la raviver.
« But nothing. I just don’t feel like talking about it. » Aussi avenant soit-il de lui proposer une oreille attentive, Casey n’en avait pas besoin. Tout le monde s’attendait à le voir s’écrouler un jour ou l’autre, essayait de le forcer à extérioriser, le pensait dans le déni lorsqu’il n’avait juste pas de mots à mettre sur… tout ça. Sa peine, sa perte, Tess. « Everyone expect me to do so… Like it’s going to bring her back or something. » Casey la mentionnait parfois, au détour d’un souvenir, sans même le réaliser, mais n’avait pas envie de s’étaler sur sa disparition. Il n’y avait pas grand chose à dire, c’était tragique mais personne n’était responsable… Il avait retourné dans tous les sens l’accident, l’hémorragie, quand bien même ses connaissances en médecine (humaine) étaient limitées et était chaque fois arrivé à la même conclusion ; personne n’aurait pu le deviner ou y faire quoi que ce soit. Sa pathologie était indétectable sans examens approfondis, indolore, et Casey ne pouvait donc s’en prendre à personne, ce qui lui aurait peut-être semblé plus facile. C'était toujours mieux d'avoir un coupable, mais Tess ne lui avait laissé qu’un choix ; accepter la situation et avancer, sans elle. « I’m not in denial… There is just nothing to say that hasn't been said already, you know? » Non, elle ne savait pas mais tant pis. « I just miss her and most of the time I feel like I’m not allowed to. It’s like people just want me to accept the situation and move on with my life, like it’s just a fucking switch button I can press. » Comme s’il pouvait éradiquer le poids de son absence, ignorer le trou béant dans sa poitrine et continuer à vivre parce qu’il a des milliers de raisons de le faire. A commencer par elle et leur fils. Casey s’en sortait plutôt bien, en dehors de Colin, et c’était justement parce qu’il ne s’autorisait pas à craquer, à en parler, qu’il parvenait à maintenir le cap. « See you manage to get me talking… my sister-in-law would love to know your secret. » Il força un sourire, bien plus difficile à lui adresser que les précédents, avant de frotter une nouvelle fois le visage pour se ressaisir.
Il ne le sorti de ses mains que pour chercher du regard un ou une serveuse à qui il adressa un signe de main pour passer commande et réclamer un nouveau verre d’eau par la même occasion. « Safe choice. Maybe you should join me to make it even though. » Il plaisanta, n’ayant pas l’intention de l’inciter à boire - surtout que Casey n’était pas certain de retrouver ses capacités pour la raccompagner chez elle. « I am, thank you. » Il releva les yeux vers elle et se mordit les joues, cherchant quelque chose à dire pour balayer une bonne foi pour toute le sujet morbide sur lequel ils s’étaient engagés. « So what are you doing here tonight? Did I interrupt a girls night or a bad date you were running from? » Son regard parti par réflexe à la recherche d’une personne ou un groupe dont le regard suivrait leur conversation, mais le trentenaire ne trouva que des gens totalement désintéressés d’eux, plongés dans leur propre soirée. Il l’avait après tout rattrapée alors qu’elle était sur le point de quitter les lieux, Casey osait donc espérer ne pas avoir ruiner sa soirée.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.


Riley Campbell

messages : 1585
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 1643
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | adara, bee, casey, priam, daphné, joseph & tc (velkan, have ; gabriel)

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Dim 24 Mai - 23:05
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@casey willys - 6 avril 2020


Riley ne tenait pas à le plomber plus qu'il ne l'était déjà. Elle voulait seulement lui faire comprendre qu'il avait le droit d'être mal. Si certains décès étaient considérés comme plus 'naturels' et étaient attendus, d'autres était bien plus tragiques et soudain. Ça ne voulait pas dire qu'il devait tout abandonner, simplement qu'il avait le droit d'aller mal. Il ne fallait sans doute pas noyer son chagrin dans l'alcool à chaque occasion, mais si c'était rare, pourquoi pas ? A ce qu'elle sache, il était humain, sans doute pas parfait -personne ne l'est- alors dévier un peu du chemin qu'il pensait s'était tracé était autorisé. Avoir le cerveau qui déraille aussi, ça arrive. Alors non, elle ne peut pas lui en vouloir, quoiqu'il en dise.
Elle est pourtant surprise de le voir sourire comme ça, et elle se rend compte qu'encore une fois, sa candeur a fait des siennes. Elle a les joues qui rosissent et elle baisse doucement la tête. « don't be » elle relève la tête, légèrement, un léger sourire sur le coin des lèvres alors qu'elle hausse les épaules. « I can accept you're laughing at me, only if you smile » c'était un deal pas trop mal, non ? Puis elle avait quelque peu l'habitude de faire sourire -d'amuser les gens. Par sa naïveté et sa candeur, ou par la franchise rafraichissante avec laquelle elle pouvait sortir les choses (ce qui était bien souvent lié à sa candeur). Elle y croit pendant un instant, riley. Elle croit que ça va légèrement mieux, qu'elle a réussi à éloigner la tristesse -à défaut de pouvoir faire quelque chose pour l'alcool ingurgité. Mais lorsque les mots suivants sortent, elle se dit qu'il y a encore du chemin à faire, et qu'elle a peut-être surestimé sa capacité de réconfort. Elle ne savait pas combien de verres il avait bu. Deux ? Cinq ? « Gosh no ! » réplique-t-elle un peu trop vivement, comme s'ils étaient deux amis qui se connaissaient depuis des années. Elle se surprend elle-même au ton employé, comme si elle pouvait se permettre quelques familiarités alors qu'elle ne le connaissait que de vue, l'ami d'un ami ; ou un truc dans le genre. « you're not pathetic ! » elle avait envie de reglisser ses doigts sous son menton, mais elle se retient, par réserve envers lui, et parce qu'il avait sans doute déjà eu son quota avec une femme qu'il ne connaissait pas. « you can't be at your best everyday. Correct me if i'm wrong, but you're human. You're allowed to have bad days, no matter how you spend them » elle pousse un léger soupire en le regardant. Elle ne voulait pas qu'il s'accable d'un poids de plus en se pensant pathétique parce qu'une fois, il avait cédé à l'appel trop facile de l'alcool.
« sorry » elle s'excuse, ne souhaitant pas l'importuner ou le faire parler de choses qu'il préférait garder sous silence. Elle n'était qu'une oreille attentive proposée dans le cas où ça le ferait se sentir mieux. Pourtant, Casey se met à parler. Doucement mais surement. Un mot après l'autre, comme on demanderait à quelqu'un en rééducation de ne pas aller trop vite, de mettre un pied devant l'autre sans rien brusquer. Ses mots lui serraient le cœur, comme si, elle aussi, avait perdu une personne aussi proche (et elle ne comptait certainement pas mettre le décès de sa mère dans cette catégorie). Elle n'osait même pas imaginer ce que c'était, que de perdre sa moitié, de se réveiller un matin en se demandant si c'était le pire cauchemar qui soit ou si la réalité était bien si dégueulasse. Elle ne pouvait qu'imaginer la douleur qu'il ressentait, et même comme ça, elle devait être loin du compte. Cette fois, elle a un rire nerveux lorsqu'il lui dit qu'elle a réussi à le faire parler, malgré elle, avec un potentiel super pouvoir secret qui serait jalousement envié. Mais le voir la tête entre les mains était le truc de trop. Encore une fois, son palpitant se serre, et elle a mal pour lui. Riley ne retient pas son geste, elle pose sa main contre les siennes, glisse ses doigts dans sa main, le serre doucement. Elle se dit que parfois, l'aide d'un(e) étrangèr(e) pouvait compter tout autant que celui de ses proches. « You have the right to miss her. Actually, i don't know you couldn't. I think they're just worried about you and they want you to feel better... except they don't how to help you or what to do. They want you to move on to... not be caught in a breakdown... It doesn't mean you are not allowed to miss her. I think you'll miss her every day, one day, it will be just... not as heavy as it is today » elle déglutit difficilement, le regard triste, alors qu'elle croyait à chacun de ses mots. Ce n'était sans doute pas ce qu'il y avait de plus encourageant parce que ça laissait présager des jours difficiles, mais comme pour tout, le temps finirait par faire son effet.
Sa main retirée, elle tente de reprendre ses esprits, étant une véritable éponge émotionnelle. Elle a un rire nerveux alors qu'elle fait 'non' d'un signe de tête. « i told you, you don't to see that. Only two beers and i'm down. And I'm kinda dumb and i talk too much... » à croire que ça avait déjà commencé. Elle disait surtout tout et n'importe quoi. A commencer par beaucoup de bêtises. « good » comment-elle avec un sourire sincère « i'm not sure I remember the last i went on a date » avoue-t-elle en fronçant les sourcils, tentant de s'en souvenir. Rien à faire, il n'y avait rien qui venait. « I was here with my brother, just for a drink. He left few minutes before me. Don't worry you didn't interrupt anything. He's a bit protective so i was supposed to go straight back home » il était même surprotecteur, et ne supportait pas l'idée de la savoir seule ici au milieu de quelques mecs bourrés. Heureusement pour elle, Casey n'était pas lourd, et se sentir un peu utile lui faisait du bien.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1225
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila ⋅ rafael.
points : 1096
age (birth) : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Jeu 28 Mai - 0:17
Peut-être que la mort les avait sauvé d’un mariage désastreux. S’il détestait penser de la sorte et ne s’imaginait pas une seconde voir la flamme pour Tess s’éteindre, Casey était quelqu’un de terre à terre. Chaque jour, des couples se déchiraient autour d’eux, se séparaient alors qu’on les avait cru invincibles, et il savait que la vie aurait peut-être fini par leur mettre des bâtons dans les roues. Est-ce qu’elle se serait un jour réveillé en réalisant que son amour pour lui s’était éteint ? Est-ce que leur foyer aurait connu les cris et les larmes, au point de ne plus supporter la présence de l’autre ?  Le vétérinaire aimait à penser qu’ils n’en seraient que sortir que plus forts, mais c’était utopique. Il n’empêche qu’il aurait tout donné pour avoir une chance de répondre à ces questions, une chance de grandir à ses côtés et voir si le temps leur serait ou non bénéfique. Même si cela voulait dire se déchirer.
En réponse, Casey offrit un sourire à Riley avant de secouer la tête, ayant toujours un peu de mal à réaliser l’absurdité de la situation. Qu’il aie cru voir Tess, mais aussi que la jeune femme aie choisi de s’attabler avec lui et se montrait aussi tendre et prévenante avec le trentenaire. C’était triste à dire mais les personnes gentilles, sans rien attendre en retour, se faisaient de plus en plus rares et Casey s’estimait chanceux d’être tombé sur l’une d’elle ce soir. Il ne connaissait pas grand chose de la jolie blonde, mais ces quelques minutes de conversation suffisait pour savoir qu’elle était quelqu’un de très doux mais surtout d’altruiste. « I wish my bad days didn’t involve me coming after a random woman in a bar. » Il eut néanmoins un bref sourire. Il était désolé, l’avait exprimé plus d’une fois, et essayé à présent de l’accepter et d’en rire plutôt que de continuer à culpabiliser. « Not that you’re random, but you know what I meant. » Ou peut-être pas, mais Casey n’était pas suffisamment sobre pour trouver les mots justes pour s’exprimer. Riley lui semblait être toute sauf une personne banale et, en toute somme, le jeune papa était content de faire sa connaissance mais autant dire qu’il aurait préféré que leur conversation commence sur une autre notre que celle-ci.
Si les mots sortaient tout seul, sans qu’il n’y réfléchisse vraiment, Abbott s’en voulait un peu d’avoir saisi si rapidement l’opportunité de se livrer auprès d’une parfaite inconnue. Combien de fois lui avait-on conseillé - ou plutôt fortement suggéré - de voir un spécialiste, ces derniers mois ? Des tonnes. Chaque fois, Casey avait affirmé ne pas en avoir besoin, ne souhaitant pas s’étaler sur le sujet, moins encore pleurer sur l’épaule d’un inconnu dont le métier se résumait à écouter et compatir. Il avait bien assez de pitié et de compassion de son entourage sans avoir besoin de payer pour en recevoir un peu plus ! Avec Riley, il s’était senti en confiance pour dire ce qu’il ressentait, plus sur ses proches que sur Tess, réellement, et Casey regrettait immédiatement de l’avoir fait. Ça faisait du bien de ne pas garder tout ceci au fond de lui mais nul doute qu’elle avait mieux à faire de sa soirée que d’écouter un inconnu lui confier ses peines. « You’re probably right… I actually know you are. Everyone is trying to help but sometimes it’s just too much ? I’d love to just be left alone, to spend one day without having someone asking me how I am with so much pity in their eyes. it’s like they are waiting for me to break down. » Et peut-être que ce jour ne viendrait jamais. Casey ne savait pas combien de temps il pourrait encore tenir le cap sans exploser, mais le vétérinaire s’en sortait plus bien pour l’instant, surtout dans sa vie professionnelle. Il arrivait à préserver ses patients (surtout leurs maîtres) de son humeur maussade et la concentration que lui demandait son rôle permettait de ne pas trop penser au reste.
Toujours honteux, Casey offrit néanmoins un verre à Riley - c’était la moindre des choses, il n’avait pas à coeur de lui dire qu’il souhaitait rentrer chez lui et mettre un terme à cette conversation. En toute honnêteté, il n’était pas certain de tenir sur ses jambes, encore tremblantes, non plus. « Just like me then? » Il rit légèrement, puis tendit sa carte lorsqu’on leur ramena le jus de fruit et le verre d’eau. Ils devaient sérieusement avoir l’air de deux gosses perdus dans un pub avec leurs boissons, c’était presque étonnant qu’on ne le leur aie pas ramené dans un gobelet en plastique. Casey ne put s’empêcher de la détailler un peu plus lorsqu’elle mentionna l’absence de rendez-vous galants dans sa vie, ayant beaucoup de mal à croire qu’une jeune femme aussi belle qu’elle puisse être célibataire (simple déduction), sans essayé d’y remédier. Casey ne fit pourtant aucun commentaire, ne souhaitant pas la mettre mal-à-l’aise. « I’m lucky I’ve missed the protective-brother for a couple of minutes, I guess. » Il ne doutait pas que sa petite scène aurait pris une toute autre tournure s’il était encore présent lorsque Casey avait attrapé le bras de sa petite soeur. « I won’t offer to drive you home but I can walk with you if you want ? I don’t want to keep you longer and get your brother worried. »  Abbott avait déjà bien assez abusé du temps, et surtout de la sympathie, de Riley.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.


Riley Campbell

messages : 1585
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 1643
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | adara, bee, casey, priam, daphné, joseph & tc (velkan, have ; gabriel)

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Lun 1 Juin - 17:47
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@casey willys - 6 avril 2020


Cette soirée était plus que surprenante. Sans aucun doute originale. Ce n'était pas tous les jours qu'elle se faisait alpaguer de cette façon, encore moins qu'elle prenait le temps de s'inquiéter de l'homme en question. Non pas que Riley se moquait des gens qui l'entouraient -loin de là- mais lorsqu'elle se faisait interpeller par un mec, c'était bien souvent pour la même chose, et d'une manière bien lourde. Elle avait vu immédiatement dans le regard de Casey que ça n'avait rien à voir. Il n'y avait eu qu'à noter son regard perdu et perturbé lorsqu'il avait découvert son visage. Comme une douche froide, il avait déchanté en se rendant compte qu'elle n'était pas celle qu'il avait espéré. Et rien que ça, ça avait suffi à faire ressortir l'empathie de la jeune Campbell. Il ne lui avait pas semblé méchant -à mille lieux de là- un peu alcoolisé, mais surtout affreusement triste. Le rire de riley se voulait réconfortant, même avec l'amusement qu'elle ressentait au fur et à mesure des minutes qui passaient. Elle acquiesce d'un signe de tête discret « no worries. I didn't think you were the usual drunk guy annoying women in a bar » précise-t-elle. Il s'était excusé tellement de fois que c'était difficile de l'imaginer de cette façon. Il était réellement désolé, et Riley  le croyait. Ce n'était qu'un horrible malentendu, et elle entendait bien lui faire parfaitement comprendre que tout allait bien en ce qui la concernait. Désormais, elle souhaitait juste s'assurer que lui, allait un peu mieux. Elle se doutait que son humeur ne changerait pas du tout au tout -c'était impossible- mais elle tenait de faire ce qu'elle pouvait.
Riley ne pensait pas que Casey se confierait. Du moins pas si tôt. Et au final, les mots étaient sortis tous seuls. C'était peut-être vrai ce qu'on disait ? Qu'il était parfois plus simple de se confier à des inconnu(e)s. Pas de jugement, juste une oreille nouvelle et attentive. A part ce qu'il lui avait brièvement dit -en la prenant pour sa défunte femme- la blonde ne savait rien du jeune homme. Absolument rien. Alors ses conseils, ils venaient du cœur, de ce qu'elle pouvait imaginer et de sa façon de voir les choses. Il n'y avait pas de manuel, aucune règle pour aller mieux ou se reprendre en main après une perte comme la sienne. Ça donnait un sentiment d'impuissance que de se dire qu'il n'y avait rien d'autre à faire que de donner du temps au temps. Ça viendra, ça vient toujours... On croit qu'on se relèvera pas du pire, mais la vérité, c'est qu'on a pas le choix. Sans s'en rendre compte, on finit par remettre un pied devant l'autre, par respirer avec un peu moins de gêne, par avoir la cage thoracique un peu moins lourde. Y'a pas de solution miracle juste un foutu processus long et douloureux. Il fallait de la patience et une force de caractère que peu soupçonnent. Il fallait bien s'entourer aussi. Sans doute ne pas être trop strict avec son entourage... ça allaient enchainer les maladresses et les conseils qui se voulaient bien pensés. « you'd have every right to break down actually. I don't know, maybe you'd feel better. Maybe not » elle hausse doucement les épaules. Ils attendaient sans doute ça comme si c'était le comportement 'normal' à avoir, celui attendu après un drame pareil. Mais chacun réagissait à sa manière. Chacun s'effondrait de manière différente, et ce n'était pas toujours visible aux yeux de tous. « maybe you could, i don't know, go camping for a day or a week-end ? » une idée balancée comme ça, pour qu'il n'ait personne qu'il lui demande comment il allait. Juste un moment hors du temps, rien d'autre que la nature, coupé du monde extérieur. « except if you don't like camping » ajoute-t-elle, pensant que ce n'était peut-être pas son truc.
Le verre de jus accepté, elle lui offre un sourire amusé. « Just like you ! Maybe worse actually. And no, you won't see this » le taquine-t-elle gentiment alors que son jus de fruit arrivait devant elle. Un énième remerciement elle se délecte de la fraicheur de sa boisson. Il ne manquait plus que des bonbons et des cupcakes et ils auraient eu l'air de deux pré-ados -et encore... eux auraient peut-être tenté de choper une bière ou deux. Son sourire s'agrandit, reposant son verre. « You're definitely lucky. He's not a bad guy... he's just over protective. But sometimes, he listens to me » explique-t-elle en riant. « what about, I walk you home ? You're the drunk one!Don't worry about him, i'm a big girl » avoue-t-elle fièrement avant de reprendre  « seriously, i wanna make sure you're back to your place safely »

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1225
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ l.tomlinson
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila ⋅ rafael.
points : 1096
age (birth) : thirty two ⋅ 24|11
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Sam 6 Juin - 1:33
Au moins, Riley lui confirmait ne pas avoir pensé qu’il faisait partie de ces hommes pitoyables dont le seul loisir était de finir au bar tous les soirs, entourés de personnes au moins aussi paumées qu’eux ne l’étaient. Si Casey avait toujours porté un jugement sur ce genre de comportement - étant plus du type : bouge toi et prend ta vie en mains que de ceux qui se morfondent - il se savait injuste à juger des inconnus sans connaître leur histoire. Certains étaient définitivement de mauvais gars, c’était écrit sur leur front. D’autres avaient peut-être endurés plus de peine qu’ils ne pouvaient en accepter et avaient laissé à l’alcool le soin d’anesthésier un peu leur douleur. Est-ce que cela lui donnait l’autorisation de porter un jugement sur leur mode de vie? Certainement pas. Il déglutit à cette pensée et détacha un instant son attention de la jeune femme assise à ses côtés pour balayer la pièce et ses occupants du regard, comme si le vétérinaire pouvait deviner la raison de leur venue ce soir et leur plus sombres pensées à l’oeil nu. C’était impossible et ça ne le regardait pas, ayant bien assez de mal à gérer ses propres problèmes sans avoir à creuser pour découvrir ceux des autres, qui lui étaient totalement inconnus. Il ne comptait d’ailleurs pas trainer ses fesses au Davey’s plus régulièrement pour le découvrir et se promis de rester loin du bar vu le fiasco de cette soirée.
Pourtant, malgré la peine, suivi de la honte, il était difficile pour Casey de regretter la tournure des événements et la rencontre que ses ‘hallucinations’ lui avaient permis de faire. Sans ça, jamais l’homme ne se serait attardé sur Riley ou aurait envisagé d’aller lui parler. Il avait beau être quelqu’un de sociable - et elle sublime -, Abbott n’en était pas au point d’accoster de parfaits inconnus sans raison particulière… Alors d’une certaine façon, il était reconnaissant de son esprit qui lui avait joué un sale tour. Cette rencontre ne mènerait sans doute à rien mais le simple fait de pouvoir s’ouvrir, un peu, et lui faire la conversation lui faisait le plus grand bien. Casey n’attendait rien de plus, derrière, lorsqu’ils passeraient la porte du bar pour rentrer chacun chez soit, sachant se satisfaire du stricte minimum qui représentait déjà beaucoup pour lui. « Maybe. » Se contenta-t-il de commenter, levant nonchalamment les épaules. Casey n’en ressentait pour l’instant pas le besoin et n’allait certainement pas forcer dans cette direction. Les seuls moments où il s’était senti sur le point de craquer, comme un peu plus tôt dans la soirée - raison qui l’avait d’ailleurs amenée ici - était lorsque son fils le privait de sommeil, faisant résonner ses cris des heures durant dans la maison. A se demander comment Colin parvenait encore à trouver l’énergie nécessaire pour pousser de tels cris lorsqu’il ne s’était pas calmé depuis plusieurs heures et pourtant, le gamin ne semblait jamais en manquer. Dans ces moments, les nerfs de Casey était mis à rude épreuve, tout comme son besoin de secoué le bambin pour le faire taire - ce qu’il n’avait jamais fait. Dans ses souvenirs, c’était bien les seuls moments où il avait été sur le point de craquer, avec l’envie de crier plus fort que lui ou s’enfermer pour ne pas lui faire de mal. « Not sure it’s a great idea, but I’ll keep it in mind. » C’en était même une terrible, d’idée, mais Casey était trop reconnaissant de voir Riley essayer de l’aider alors qu’elle ignorait tout de lui, pour lui affirmer. L’homme ne s’imaginait pas du tout se retrouver seul pendant plusieurs heures, lui qui avait toujours pris d’occuper ses journées et ses pensées à la minute près depuis plusieurs mois, en dehors de ses heures sommeil, qu’il peinait trop souvent à trouver. Il ne pouvait pas prendre le risque de laisser Tess, et surtout son absence, s’immiscer dans chacune de ses pensées pendant plusieurs heures. Casey était conscient de son décès, conscient qu’elle ne reviendrait jamais - tout du moins en avait-il l’impression - mais cela ne voulait pas dire qu’il était prêt à l’accepter et avancer.
Détournant la conversation de son deuil et l’erreur commise plus tôt, il sourit franchement à Riley alors que son cerveau semblait doucement reprendre le contrôle de son corps. « Worst? I’ll keep you away from any alcoholic drink to be safe then. » Pas que la décision lui revenait vraiment. Une part de lui aurait aimé, malgré tout ce qui venait de se passer, se recommander une bière et en offrir une à la jeune femme, mais c’était sans doute pour le mieux qu’ils s’en tiennent au soft, d’autant plus si elle tenait l’alcool aussi bien que lui. « I totally understand. Doesn’t mean I’m not glad I’ve missed him. » Il plaisanta, avant de hocher la tête pensivement à sa proposition. « You‘ve already done a lot Riley. Plus I can see you clearly now, so my guess is I’ll be fine walking you then myself home. It will be good for me to sober up. » Et d’évacuer, afin de ne pas rentrer bourré. Hors de question d’avoir des questions, voir des reproches, de sa belle-soeur qu’il avait abandonné avec un Colin en pleurs quelques heures plus tôt. « Should we go? » Il offrit, espérant qu’elle ne prenne pas contre elle le fait qu’il cherche à partir le plus vite possible. Casey préférait de loin lui parler en titubant à travers la ville que de rester plus longtemps au Davey’s.

_________________

this morning i woke up still dreaming with memories playing through my head. you'll never know how much i miss you, the day that they took you, i wish it was me instead.


Riley Campbell

messages : 1585
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @romi
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 1643
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | adara, bee, casey, priam, daphné, joseph & tc (velkan, have ; gabriel)

All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) · Dim 7 Juin - 0:32
Pour mercy, mercy on me, I'll fall upon my knees and they'll say
"I told you so, come on, when you know, you know"
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave
It's a solo song and it's only for the brave.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@casey willys - 6 avril 2020


Depuis que Casey avait accepté qu'elle s'assoit un peu avec lui -elle s'était étonnée elle-même, mais son empathie avait pris le dessus sur sa timidité- la blonde s'était donnée pour mission de le faire se sentir un peu mieux. Elle ne faisait certainement pas dans les miracles, mais si elle pouvait faire jouer un petit peu de sa magie, de son charme ou juste de cette tendresse naturelle, c'était toujours ça. Et voir son regard s'illuminer de temps à autre (même si ce n'était que pour quelques secondes) la rassurait, c'est qu'elle y arrivait au moins un peu. Le sourire qu'il arborait, même s'il était discret, lui faisait dire qu'elle était sur la bonne voie, et surtout qu'elle avait bien fait de rester. Non pas qu'il prenait beaucoup de son temps, mais elle avait bien fait d'écouter cette pettite voix, qui l'avait pousser à rester, à peut-être un peu insister. À son tour, elle hausse les épaules. « and maybe not. It's up to you, you're the one living this » elle a une moue désolée mais néanmoisn compatissante. Peu importe sa réaction, qu'il s'effondre ou non, c'était ok. Il avait le droit de vivre cette perte et son deuil comme il l'entendait. Il n'y avait pas de manuel, pas de solution miracle.
Sourire discret sur les lèvres face à cette idée un peu sortie de nulle part. « you'll never know » il devait surement savoir s'il aimait le camping ou non. Peut-être qu'avec un peu plus de réflexion elle pourrait venir avec une idée plus aboutie et surtout plus réfléchie. Elle avait des idées, certes, mais elle n'avait jamais promis de brillantes idées. Surtout avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Ça signifiait surtout ne pas connaître ses gouts ou ses capacités en matière de survie. Riley était tout de même prête à parier qu'il n'était pas du genre à avoir besoin du tout confort-luxe pour se sentir bien, mais monter une tente n'était pas donné à tout le monde.
Cette fois, Riley se met à rire, amusée par sa réflexion, et ravie de voir ce sourire franc sur son visage. « believe me, that's a wise decision » elle était déjà maladroite en étant sobre, alors avec quelques verres dans le nez, c'était une véritable catastrophe ambulante. Son équilibre était douteux et elle ne faisait aucunement confiance à ses pieds. Mais elle était aussi bien plus libérée -sa timidité se barrait souvent avec quelques verres, la rendant adorablement plus sure d'elle. En fait, avec quelques verres, elle était un peu plus proche de la riley qui se sent en confiance, celle qu'elle est avec son cercle d'amis proches, moins sur la réserve, plus rigolote. Et qui oublie encore plus de réfléchir avant de parler. « It could have been awkward. And i'm pretty sure we couldn't have talked. So, win-win I guess » parce que Jake aurait démarré au quart de tour. Il se serait peut-être énervé sur le pauvre Casey à avoir alpagué sa sœur de la sorte. Ou il aurait tiré Riley plus loin en laissant un Casey médusé et confus au milieu du bar. Dans chaque version, il n'y avait pas de discussion. Pas de riley et casey en train de boire des boissons d'enfant ou de faire connaissance. Malgré les circonstances et la tristesse de l'homme face à elle, elle était contente de la façon dont se faisaient les choses. Contente de l'avoir rencontré. « I'm gonna worry » soupire-t-elle avant d'acquiescer d'un signe de tête en remettant sa veste, et son sac à main à l'épaule.
Un trajet un peu silencieux, quelques blagues étranges, discrètes et timides. Quelques sourires en coin et des regards déjà complices. Ce quelque chose qui se passe, qui nait, sans qu'ils ne réalisent vraiment, sans comprendre que ce moment, ça sera le début d'un belle amitié. Riley a un léger sourire sur le coin des lèvres, à peine perceptible. Elle est étrangement sereine au milieu de cette nuit noire avec ce mec qu'elle connait presque pas. En voyant qu'ils ne tarderont pas à arriver, elle tourne la tête vers le brun. « give me your phone » en voyant le regard surpris, un peu confus, elle sourit un peu plus « trust me » et il le sort. Elle tapote dessus, rentre son numéro avant de lui rendre alors qu'ils arrivent devant chez elle « text me when you arrive. Otherwise i'll be worry all night » elle sourit, le dit sur le ton de la rigolade, mais la blonde est sérieuse. « i mean it, casey. And you can use it, if you need anything... I mean that too » parce qu'il a l'air d'être du genre à pas oser, à avoir peur de déranger. Sentiment pas toujours agréable que la môme ne connait que trop bien. Elle se rapproche, dépose un baiser sur sa joue. « take care of you » ça aussi, elle le pense. Il a l'air d'être quelqu'un de bien. « have a goodnight » lache-t-elle finalement en tournant les talons, en direction de la porte de son batiment. Casey Abbott, drôle de rencontre, drôle de mec. Intriguant et charmant. Abimé et brisé.


TOPIC FINI

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
Contenu sponsorisé




All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley) ·
 
All the lonely shadow dances from the cradle to the grave (riley)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: