hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 ( topic commun ) — pâques.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park
Aller en bas 
gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

messages : 601
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me.
multinicks : beckett, maisie, marnie, oliver, peter, tony.
points : 1861
age : 38 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, visiting her, playing video games, doing his best to take care of him.
home : a huge ass house on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] cha, TC, (alvin, luna).

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 26 Avr - 15:50
L’espace d’une seconde, Ike eut envie de répondre avec honnêteté  à son amie, de lui raconter les terribles événements qui s’étaient déroulés sous le toit de sa demeure et qui avaient mis à mal énormément de choses en lesquelles il croyait, qui avaient réduit à néant les rares soutiens émotionnels qu’il possédait. Rares, mais pas uniques. Luna était fort heureusement encore là, et il craignait de la perdre à son tour s’il entrait trop dans les détails. « Alvin est un ado, c’est une raison suffisante, non ? » Il choisit la facilité, et l’humour, pour se tirer de là, et balaya ce sujet de conversation d’un haussement d’épaules. Ils avaient mieux à faire de toute manière. « A une nouvelle marque de compléments alimentaires que j’ai trouvée, ça ajoute du peps à mes smoothies, c’est top ! » Il se fendit d’un large sourire avant de secouer la tête. « Je plaisante, je suis content d’être là, avec toute la ville, avec toi, c’est tout. » Il n’y avait pas besoin de se pencher trop sur la question Albrecht, il était de bonne composition et de nature positive ; même si sa vie privée était désastreuse, il faisait de son mieux pour donner le change lorsqu’il était en public. Et il était ravi de savoir que son manège fonctionnait, si même une proche amie ne pouvait discerner la détresse masquée derrière ses grands yeux noisette. Le chocolat avait indéniablement une influence positive sur son humeur, il était un être humain normalement constitué et savait que la chimie des petits œufs contribuerait à embellir la sienne, c’était scientifique. Il rigola, bouche fermée, en se laissant emporter par le petit bout de femme. « Tu n’as pas assez le melon pour le faire tenir sur ta tête, je crois ! » Il regarda l’étendue des boissons proposées sur le buffet et l’odeur du punch – apparemment corsé – vint lui chatouiller les narines. « La même chose. Cranberry, s’il ya. » Il n’arrivait pas à se concentrer car le rhum semblait l’appeler par-dessus le brouhaha ambiant, mais la voix de Luna le tira de sa torpeur et il retrouva son sourire. « Tu n’as qu’à dire que tu as ramené ça, personne ne sera là pour te dire le contraire, si ? » A part le propriétaire originel de la bouteille de jus d’orange qu’il tenait désormais en main, mais cela n’était pas important. Il la reposa devant Luna, sur la table, et attrapa deux gobelets qu’il tendit vers elle pour qu’elle puisse les servir. « Tu as déjà réfléchi à une stratégie pour rafler les chocolats sous le nez de la population juvénile de Windmont Bay, ou on va devoir improviser ? »


_________________
 
I will be the strongest that he ever knew and I will be there when he needs a love strong enough. Don't worry I will carry your share for us; no matter how bad the storm, I will be strongest that he ever knew.


Dernière édition par Isaac Albrecht le Mar 28 Avr - 10:06, édité 1 fois

Maya Richardson

messages : 804
name : margot
face + © : sophia bush + tearsflight
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 213
age : 37 yo (3/3).
♡ status : getting a divorce, three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Dory ▴ Ezra (TC) ▴ Garett ▴ Mila | fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 26 Avr - 19:50
Tendant doucement sa joue au baiser de Ezra, Maya resta un peu contre lui, caressant doucement sa bras avant de le regarder avec tendresse se baisser pour prendre la petite Sophia dans les bras. La demoiselle ne se fit pas prier une seule seconde pour se rendre dans les bras de Ezra. Elle avait décrété que l’ami de sa mère était son nouveau meilleur ami et parlait sans arrêt de lui. Maya ne se faisait d’ailleurs aucune illusion sur le fait que Sophia n’irait pas tout de suite jouer avec les autres enfants, même si elle partirait à la minute où elle comprendrait que sa mère et son ami risquaient d’avoir plutôt des conversations d’adultes. Maya se rappelait de son enfance, des fois où elle restait blottie près du feu dans la demeure familiale islandaise, pour écouter les adultes parler. Elle ne savait pas vraiment si ces souvenirs étaient réels ou inventés, si elle les édulcorait mais dans ceux-ci, elle avait à peine deux ans de plus que Sophia et passait des heures là, tantôt à somnoler contre son père, d’autres à fois à écouter les histoires qu’il racontait à sa mère, certains étant plus effrayantes que d’autres, surtout celles qui parlaient de braconnage. Caressant doucement les cheveux de sa fille, Maya ne put s’empêcher de pouffer en entendant Ezra demander à Sophia si elle lui avait manqué. Elle secoua la tête tandis que Sophia acquiesçait avec des signes de tête vigoureux. “Non, non je n’oserai rien dire Ezra.” lança-t-elle d’un air taquin. “Après si vous voulez que je vous laisse tous les deux…” Le regard malicieux de Maya se promena sur l’assemblée et puis elle haussa doucement les épaules : “Je suis à peu près sûre que je peux trouver une autre maman qui voudra me dire à quel point ces gosses sont merveilleux et me faire sentir comme une mère indigne parce que non, Taylor, dix ans, n’est pas un prodige du violon…” Maya n’était qu’à moitié ironique en disant ça. Elle avait sans cesse l’impression que les parents avec lesquels elle discutait trouvaient que leurs enfants étaient des enfants prodiges. Ceux de Maya ne l’étaient certainement pas et c’était pour ça qu’elle les aimait autant. Ils n’étaient ni plus ni moins que des enfants de leur âge qui grandissaient à leur rythme. Si Maya se sentait souvent dépassé par eux, il fallait être honnête : elle les aimait surtout pour leurs défauts, qui ressemblaient tellement à ceux de leur mère - et un peu aussi, à leur père.

@Ezra Riain

_________________
† Don't you be afraid of something new †

Chani Rodrigues

messages : 844
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn
points : 2080
age : 22 y.o.
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] candace・tc(luther) ・philae ・gabriel ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie (jean・teodora)

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 26 Avr - 20:59
Ainsi les premiers mots qu’il lui avait adressé concerné donc la chasse au chocolat. Ces premiers mots qu’elle n’a pas entendu. Elle ne les entends toujours pas ces mots qu’il lui adresse. Elle les lit avec une certaine aisance – qu’elle a acquis avec les années et l’expérience – sur ses lèvres. Elle entend avec ses yeux, elle parle avec ses mains, aujourd’hui. Elle retrouve sa nature originelle. Cette nature qui fait d’elle une personne différente et bancale. Chani se concentre alors sur cette question initiale, ignorée malgré elle. Elle doit confesser ne pas avoir connaissance de cette information, concernant l’heure de la chasse aux œufs. Probablement qu’elle se serait intéressée à ce détail si elle avait eu dix ans de moins ou avait accompagné un enfant à cet événement. Or elle est venue seule, à cet événement. Elle y est venue dans l’espoir de retrouver quelques visages connus. Néanmoins il y a quelque chose dont elle est persuadée : il faudra faire très vite quand cette chasse sera officiellement lancée. D’ailleurs, le jeune homme fait une remarque à ce sujet : comme l’un et l’autre ne prennent pas de part de gâteau, ils auront tout le loisir de se goinfrer de chocolat. Un rictus amusé s’éprend des lèvres de la portugaise. « Ils nous en laisseront », elle articule maladroitement. « J’en connais deux ou trois, je pourrai facilement les convaincre de nous en donner un peu », elle lui explique, tout en signant soigneusement chacun des mots qui auraient pu être entendus. Alors, un large sourire s’éprend de son joli minois. Par la suite, l’inconnu dévoile son identité. Il s’appelle Luther. Elle est ravie de faire sa rencontre, qu’elle lui signe. Elle imprime ce prénom dans un recoin de son esprit et décline à son tour son prénom. Chani. Elle sourit de plus bel quand il répète son prénom. « Enfin, en ASL, mon nom-signe est... », elle s’applique à lui présenter son nom-signe. Elle lève délicatement son bras et tourne sa main vers son visage, courbant légèrement ses doigts comme s’ils embrassaient une forme ronde. « Ca veut dire « sunny » », elle lui explique alors, en ne perdant son sourire. Dans la communauté sourde, chaque personne possède son nom-signé. La plupart du temps, ce nom-signe est attribué par rapport à un trait de la personnalité de la personne ou une habitude qui le caractérise. Ce nom-signe, elle se souvient, c’est celle qui lui a appris, enfant, l’ASL qui le lui a attribué. Elle était persuadée que Chani serait celle qui ensoleillerait la vie des autres. Elle n’a jamais voulu changer de nom-signé, celui-ci fait partie d’elle maintenant. Il fait partie de son identité, de sa culture et de sa surdité. Ayant décliné la part de gateau, la jeune femme accepte la boisson qu’il lui propose. Elle désigne alors le jus de fruit qui trône sur la table, au milieu des autres bouteilles. Du jus de fruit, c’est ce qu’elle prendra. Elle le remercie encore de ce verre qu’il lui propose… au fond, elle le remercie surtout de ne pas encore avoir pris la poudre d’escampette pour se trouver une compagnie moins bancale et plus volubile qu’elle. Elle le remercie d’être là à ses côtés, avec elle. Alors elle essaie d’en apprendre davantage à son sujet – avant qu’il ne disparaisse au milieu de cette foule et ne la laisse en plan –. Luther est pompier. « Oh! », elle s’exclame. « Je crois avoir aperçu l’un de tes collègues, en arrivant ». Le blond stalker, Aaron. « Enfin, peu importe ! » Elle balaye cette information du revers de la main. Ils s’en moquent que des collègues de Luther soient présents ou non. Chani veut lui accorder toute son attention. « Moi ? », elle dirige son index vers elle. « J’apprends aux gens l’ASL », elle essaie de signer lentement pour qu’il comprenne chaque mot. « Enfin c’est probablement ce que je sais faire de mieux de toute façon », elle lui dit, tout en accompagnant ses gestes de mots articulés maladroitement. Elle réprime un éclat de rire. « Parce que clairement j’aurais été pitoyable comme cuisinière, par exemple ». Parce que Chani et la cuisine, ça fait deux (ou mille). Elle étouffe un nouveau éclat de rire entre ses lèvres. Elle pose ses prunelles noisettes sur le visage de Luther, qui s’illumine doucement, tout doucement, au fur et à mesure de leur conversation. Elle hoche hâtivement la tête : « bien entendu ». Evidemment, ils peuvent se tutoyer. « J’avais presque l’impression d’être devenue une vieille femme », elle reprend. Le vouvoiement, ce n’est pas quelque chose qu’elle maîtrise avec justesse. En langue des signes, ça n’existe pas. Chani commence à singer la démarche d’une aïeule, vautrée sur elle-même. « Et promis, je n’ai pas soixante-dix ans », elle énonce de sa voix fluette, en se redressant.
@luther lehane

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Lun 27 Avr - 14:02
Luna ne réussit qu'à hocher la tête en guise de réponse face à l'argument infaillible d'Isaac. L'adolescence n'avait rien d'une partie de plaisir, encore moins pour l'adulte qui devait en gérer tous les aspects. Un point qu'elle comprenait et sur lequel elle n'insista pas, elle-même victime des lubies de sa nièce qui avaient parfois le don de faire rater un battement ou deux à son coeur. « Je vois ça. » reprit-elle en imitant son sourire. Isaac avait toujours été d'une nature joviale mais son entrain du jour laissa la jeune femme perplexe - qu'il soit dû à sa nouvelle marque de compléments où au fait qu'il soit totalement heureux d'être là. Un poil trop surfait à son goût mais la dresseuse ne cilla pas sur l'instant, reprenant machinalement la route d'une bonne journée en perspective. Son sourcil droit se haussa à sa prochaine remarque que Luna balaya bien vite pour en revenir au fait. « Si, toi. » reprit-elle en saisissant une bouteille pour remplir les deux verres tendus par Isaac. « Oh je sais que tu vas pas me balancer, c'est pas le soucis. » précisa-t-elle en prenant son verre dont elle but une gorgée. « Bien sûr que j'ai réfléchi à une stratégie, elle est entre tes mains. » Luna reposa sa boisson sur la table, saisit son reste de lapin qui commençait à fondre afin de le terminer puis chaparda une pile de gobelets blancs et une bouteille de jus de pomme. « Tu fais diversion en faisant le service des parents et des enfants et je pique un ou deux chocolats par panier, ou l'inverse peu importe.. Mais t'as l'air un peu plus doué que moi pour créer une bonne diversion et un semblant de conversation.. J'te propose 50/50 même si l'un de nous va prendre plus de risque. » Le regard hagard d'une personne âgée plantée juste à ses côtés ne réussit pas à dégager le sourire amusé de la jeune femme. C'était sûrement le pire plan envisageable - voler aux enfants était déjà une déclaration de guerre en soit - mais que ne ferait-on pas pour une bonne dose de chocolat ? « Ike. » reprit-elle subitement en rattrapant son propre verre qu'elle fit glisser d'une main à l'autre. « T'es sûr que ça va ? » Elle avait horreur d'insister mais sa nature première reprenait toujours le dessus et elle ne pouvait s'empêcher de voir son cerveau se turlupiner pour une impression étrange qu'elle avait depuis plusieurs minutes. Aussi, elle précisa dans la foulée. « Si tu me dis oui, j'insisterais pas, mais si jamais, on peut commettre le pire vol de chocolats de Windmont Bay et.. s'éloigner un peu en faisant disparaître notre butin ? »

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.
gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

messages : 601
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me.
multinicks : beckett, maisie, marnie, oliver, peter, tony.
points : 1861
age : 38 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, visiting her, playing video games, doing his best to take care of him.
home : a huge ass house on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] cha, TC, (alvin, luna).

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mar 28 Avr - 10:28
Un peu bêtement, Ike baissa le regard sur ses deux grandes paluches sans savoir ce que Luna voulait dire. Certes, ses mains étaient les parties les plus importantes de son corps – dans la plupart des situations – mais il ignorait bien comment elle comptait en faire usage ce jour-là. « Oh... » Il expira fort par le nez, à la fois amusé et embarrassé par sa propre bêtise ainsi que sa propension à mal écouter les autres. La réponse était dans ses mains. Il la regarda imposer un suspense avant d’expliquer son projet machiavélique pour qu’ils deviennent le couple de voleurs de chocolats le plus puissant de tout Windmont Bay. Son sourire s’agrandit tout au long de son détail et finit par rigoler lorsqu’elle termina. « Je suis à la fois effrayé et impressionné, félicitations, Luna The Kid ! » Il prit quelques secondes pour calmer son fou rire, s’aidant de son gobelet de jus qui contribua à lui faire gagner du temps et à se rafraîchir. Il s’en voulut d’avoir choisi de s’apprêter pour l’occasion, il étouffait dans sa chemise, dont il ôta deux boutons pour s’accorder de meilleures inspirations et une meilleure « prise à l’air ». Sa bonne humeur s’évapora l’espace d’un instant, l’ensemble de son visage se figea, avant qu’il ne reprenne du poil de la bête et secoua la tête de gauche à droite. « Je vais bien, Luna, » assura-t-il d’un ton tout à coup plus sérieux, son regard plongé dans le sien. Il pensait que cela l’aiderait à la convaincre, alors qu’il lui offrait là l’occasion d’y voir le fond de détresse qu’il ressentait depuis plusieurs semaines maintenant, et qui n’allait qu’en s’aggravant. Il ne pouvait pas se permettre de craquer dans un lieu aussi bondé, devant une populace qui n’attendait que ça, qu’un animal blessé s’écarte du reste de la bande pour se jeter dessus et le dévorer tout cru. Les yeux de Luna étaient toujours fixés sur lui et il se sentit fondre à mesure que les secondes défilaient. « Comment tu fais ça ? » grimaça-t-il, la gorge serrée même s’il tentait de donner le change en soufflant par le nez. « Alvin a dit quelque chose à Gibi qui te l’a répété, c’est ça ? Tu fais semblant de ne pas savoir alors que tu es au courant de ce qui s’est passé ? » Acceptant à retardement sa proposition de s’éloigner, il glissa son bras autour du sien pour l’entraîner un peu en retrait, pour ne pas laisser la chance aux oreilles curieuses d’écouter leur échange. Il lui relâcha le bras mais garda un contact en laissant sa main sur son poignet. « Je sais plus quoi faire avec ce gosse... Chaque jour, il me rappelle pourquoi j’ai pas d’enfant à moi... »


_________________
 
I will be the strongest that he ever knew and I will be there when he needs a love strong enough. Don't worry I will carry your share for us; no matter how bad the storm, I will be strongest that he ever knew.
◐ my only sin is I can't win.

Maisie Schofield

messages : 1416
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : peter . beckett . ollie . marnie . tony . isaac
points : 1663
age : 25ish {14/11}
♡ status : married to the one that got away.
work : hostess in a radio station in london, on long-term vacations.
activities : fitting in the american way, looking after her men, baking scones and muffins.
home : an air bnb on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [3/3] neuneu, teddy, TC, (Chani).

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mar 28 Avr - 16:28
L’homme était décidément peu avare de compliments, et il venait de la rhabiller pour les deux saisons à venir. Même si elle se mettait peu à peu à douter du bien-fondé de ses gentilles paroles, elle ne pouvait pas lui reprocher de lui faire éprouver une certaine forme de plaisir. « Vous prenez de votre temps pour m’aider à passer le mien, c’est la moindre des choses que de vous rendre la pareille, non ? » Elle était polie et bien élevée, cela ne lui demandait guère d’effort que d’être prévenante avec ce parfait inconnu – qui ne l’était pas tant que ça, mais elle était encore aveuglée par l’attrait de la nouveauté. Le petit manège du grand brun fut efficace puisque, dès l’instant où il lia sa main à la sienne, elle reposa sa pleine attention sur lui. « Oh... Xavi... » Elle avait déjà entendu ce prénom, mais elle ignorait si c’était le souvenir de sa première présentation, qui datait d’une minute trente-cinq, ou bien de quelque chose de plus ancien, d’un souvenir d’une autre époque, bien loin de cette ville de l’Oregon. Elle écarquilla de grands yeux face à sa mise en garde tout sauf rassurante. « Ne m’en parlez pas, je ne suis pas là depuis longtemps et j’ai eu de la chance de ce côté là, pour l’instant, mais mon mari s’est fait piquer son portefeuille peu de temps après son arrivée dans le coin ! Alors que ce n’est pas un petit gabarit, hein ! » Son nez se retroussa, se trouvant elle-même bien hardie d’employer le terme de mari pour parler de Teddy, alors qu’il ne l’était plus que sur papier. Elle regarda le panier qu’il venait de lui rapporter, puis releva ses yeux de biche vers lui. « C’était sérieux, l’histoire de la chasse aux œufs ? » Elle lâcha un rire cristallin avant de récupérer le contenant en osier et s’éloigna de la table du buffet, pour trouver des chocolats, ou un endroit moins bondé. « Pourquoi est-ce que j’ai l’impression de te connaître ? » demanda-t-elle en s’arrêtant quelques mètres plus loin, sourcils froncés, abandonnant son tutoiement de petite fille de belle éducation. « Tu as fait de la télé ? » Et ce prénom peu commun, Xavi, faisait sonner quelques cloches de familiarité dans son cerveau.


_________________
I hope you find a little truth ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ in a world full of pretty lies.


Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mer 29 Avr - 20:57
« Garde impressionné, je me sens déjà assez mal d'en être arrivée là ! » Elle prit le temps de jeter un coup d'oeil aux enfants, ayant la nette impression qu'ils avaient tous compris que son cow-boy et elle allaient devenir les plus grands caïds du parc, avant de focaliser toute son attention sur Isaac, dont le déboutonnage de chemise réussit à la faire déglutir bruyamment. Son regard bien ancré dans le sien, Luna ne relâcha pas sa prise avant qu'il ne daigne enfin avouer, de façon détournée, que ça n'allait pas. Un petit soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il l'entraînait déjà plus loin et c'est à cet instant précis que le cerveau de la dresseuse entra en éruption. Une nuée d'équations contenant plusieurs variables firent chauffer le tout alors qu'elle tentait tant bien que mal de rassembler les informations en un seul résultat clair. « Alors toi aussi, t'es au courant ? » souffla-t-elle, presque soulagée de pouvoir discuter de ça avec lui. Elle avait sommé Gibi d'annoncer la nouvelle, estimant que l'adolescente ou son comparse d'une nuit devaient s'occuper de cette tâche. Luna posa automatiquement sa main sur celle d'Isaac, toujours accrochée à son poignet, y mettant une légère pression, signe qu'ils étaient maintenant deux à se retrouver dans cette situation particulière et qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre. « Bon par contre c'est pas très logique que ce soit Alvin qui ait parlé à Gibi... ? » reprit-elle en fronçant les sourcils, alors que son coeur manqua un battement à l'évocation d'un enfant. Les lèvres pincées, Luna baissa le regard une demi-seconde, juste le temps pour elle de balayer ce point d'un revers de la main. Elle ne pouvait pas se laisser submerger une seconde fois en si peu de temps, aussi choisit-elle de rompre le contact avec Isaac, retira sa main et son poignet de son étreinte. « Mon cousin propose de les envoyer en camp militaire l'été prochain, on peut y joindre Alvin si tu veux ? » Le ton était léger, à la limite de la boutade puisqu'elle n'avait aucune idée de comment gérer son commentaire. « Laisse, c'est n'importe quoi.. » avoua-t-elle, consciente que ce n'était sûrement pas le moment de blaguer. « Ecoute, je sais que c'est difficile à digérer mais je suis sûre que tout ira bien et que tout va s'arranger, on va régler ça ensemble, ok ? » C'était plus fort qu'elle, elle ne supportait pas de voir Ike dans un tel état et lui fit signe de se baisser un chouïa pour qu'elle puisse passer ses bras autour de son cou en se hissant sur la pointe des pieds.

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.

Victoria Barrett

messages : 106
name : julie.
face + © : maia mitchell + weaslove.
multinicks : none.
points : 484
age : 21 ans.
♡ status : single.
work : paramedics working at the WB firehouse.
activities : fire watch, reading, running, gym, dressing up, dancing in her under wear.
home : in a house, with her parents, her bedroom has a view : the graveyard.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (1) nathan, tobias.

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mer 29 Avr - 21:47
Mes parents ne se sont jamais gênés pour me dire que j'étais une vraie pile électrique petite et qu'il était difficile pour eux de suivre mes mille et un malices. Ils n'avaient pas l'habitude d'avoir autant de vie autour d'eux après mon arrivée. Après tout, ce n'est pas comme si leurs clients sont bien bavards. Ah. Ça aussi, je l'ai développé avec le temps, cet humour un peu limite qui ne fait pas rire tout le monde. Et je crois que mon premier cobaye, c'est le brun avec qui je suis. Il est différent et il me donne envie de tout tester sur lui. Mes blagues pourries en font parties. De toute façon, je sais que s'il sourit - ou n'esquisse qu'un début de sourire - c'est que ça éclaterait la moitié de la ville. Il est un public difficile et je suis bien contente que ma petite blague ne l'ait pas fait fuir. Il me demande d'arrêter de bouger alors forcément, je le fais. J'ai presque envie de lui dire ok chef mais je me tais et le laisse faire. Mes yeux dans les siens, je souris doucement. Il y a des réactions chimiques qui font du bien, qui sont bizarres et qui font exploser quelque chose en nous. Mais je ne sais pas ce que c'est, clairement pas. Menteuse. Il éclate de rire et j'hausse un sourcil. " T'es sûre ? " Non parce que si je pouvais m'éviter d'avoir de la crème au beurre partout sur le visage, ça serait bien. J'ai une réputation à maintenir. Enfin, que dans ma tête, on ne va pas se mentir. Je passe une nouvelle fois ma main sur mon visage et tout à l'heure bon. Alors, après une question idiote, j'hausse les épaules et mords dans mon gâteau. Après avoir joué comme des enfants, il est temps d'être ceux que nous sommes vraiment : des adultes. " Ils auraient pu nous surprendre, pour une fois " Que je lance doucement en avalant ma première bouchée de cupcakes. Il va bien se passer quelque chose à un moment ou à un autre, c'est obligé. " Ça m'étonne que je n'ai vu beaucoup de mes collègues pour le moment.. Tu connais quelqu'un ? " Nathan n'est pas bavard, il pourrait avoir une copine que je n'en aurais aucune idée. Ça serait quand même bien dommage ça, quand j'y pense. " Si tu pouvais être n'importe où maintenant, tu serai où ? En dehors de ton lit, bien entendu " Je n'ai jamais réellement posé cette question à Nathan. Mais là, je profite du brouhaha ambulant pour voir ce qu'il se passe dans sa tête. Il est permis de s'évader, de rêver les yeux fermés alors qu'on est ici.

_________________
welcome to badlands.

Xavi Moroe

messages : 458
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ skywalkers.
multinicks : (lola) · blake · vika · kerry · priam · luna.
points : 1917
age : thirty-four yo (03/11).
♡ status : divorced, dad, don juan.
work : god himself (heir).
activities : livin' la vida loca.
home : a villa @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, citra, georgie, tc/maisie.

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Jeu 30 Avr - 20:08
Elle était trop polie, trop mignonne, trop bien élevée, trop douce.. Mais il ne voyait pas grand chose de toutes ces fameuses qualités, trop occupé à imaginer ce qu'il comptait en faire. En presque parfait gentleman, il remua la tête en guise de réponse, reprenant son air faussement bienveillant au passage, bien que celui-ci disparut rapidement. Il y avait donc un mari inutile dans les parages, une espèce de chose qui partageait la vie de cette délicate petite fleur et qui la rendait.. encore plus attrayante. Après tout, Xavi avait un faible pour la chasse, il n'avait pas précisé le type, ni les conditions requises et le fait qu'un autre mâle ne traîne dans le coin ne lui posait aucun soucis. Son égo lui intimait qu'il était mieux : plus beau, plus grand, sûrement plus baraqué et.. plus riche, détail ayant toute son importance tout de même. Il butinerait cette petite fleur et sa moitié pourrait bien passer derrière, ce n'était pas vraiment son problème. « Mince alors.. » souffla-t-il avec un peu trop de zèle. « Et où est votre mari ? » Loin, il l'espérait, alors qu'il lui emboîta le pas pour cette fameuse chasse aux oeufs dont il n'avait strictement rien à foutre. Il espérait, simplement, comme le mâle aux instincts primaires qu'il était, pouvoir obtenir un brin de tranquillité dans un coin éloigné. « Ah, enfin, on en arrive aux familiarités Maisie.. » souffla-t-il en se stoppant, regonflé dans son égo par le fait qu'elle semblait le connaître. Il ne lui en fallut pas plus pour se sentir pousser des ailes, fier comme un coq. « Xavi Moroe, multimilliardaire, PDG d'une grande entreprise, j'ai fait la une de plusieurs grands magazines, c'est vrai.. Et j'ai participé à l'émission de télé-réalité Keeping Up With The Moroes.. Tout le monde me connait. » Presque tout le monde. Peut-être s'était-il un tantinet emballé mais lorsqu'il s'agissait de sa petite personne, l'héritier pouvait déblatérer pendant une bonne dizaine de minutes sans s'arrêter. Heureusement, il n'avait offert à la dite Maisie qu'une partie bien étoffée de son CV - la meilleure, histoire d'être comblé plus vite dans sa démarche. « Il m'arrive de signer des autographes sur des parties du corps sinon.. »

_________________

“ I've gotta go out and have fun at someone else's expense, i drive really slow in the ultrafast lane, while people behind me are going insane, i'm an asshole.”
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 1548
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; silverlou
multinicks : Ali ▴ James ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Philae ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 496
age : 29 yo (3|05)
♡ status : crushed. drunk.
work : firefighter.
activities : drinking ∙ going to the gym ∙ avoiding her feelings, messing up meals, hurting herself during motorcycles rides and stupid stuff like that.
home : anywhere but home.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Harlan (tc) ▴ Tori ▴ Madd▴ (Dean, Tommy, Kit, Aaron, Jess Coll)| fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 1 Mai - 14:10
@harlan guerrera

Finn acquiesça d’un signe de tête lorsque Harlan lui demanda s’il pouvait s’asseoir à ses côtés alors que la fumée qu’elle venait d’ingurgiter ressortait de ses narines. “Sauf erreur, c’est un espace public.” lâcha-t-elle d’un air taquin avant d’avaler une gorgée d’alcool. Elle se tourna légèrement vers lui mais pas tout à fait pour pouvoir continuer de jeter un oeil sur ce qui se déroulait devant eux. Finn n’avait jamais été particulièrement curieuse de ce qui pouvait se tramer dans la vie des autres et son arrivée à Windmont Bay n’avait absolument rien changer sur ce point. Pourtant, il y avait quelque chose d’assez plaisant de voir des enfants courir partout, excité à l’idée d’avoir du chocolat. C’était d’ailleurs une tradition à laquelle Finn ne manquait jamais et à laquelle cette année ne faisait pas exception. La jeune femme avait déposé un lapin en chocolat devant la chambre de Resen ce matin-là et espérait bien elle-même rentrer et trouver un oeuf, ou un stock de chocolat qui lui serait destiné. Elle l’interrogea ensuite, pour savoir s’il était à Windmont Bay ou non ne sachant pas vraiment comment lancer la conversation. Elle ne souhaitait pas non plus rester silencieuse ; cela aurait été étrange de rester à côté de quelqu’un qu’elle ne connaissait pas et se taire. C’était quelque chose que l’on ne pouvait faire qu’avec des bons amis, dont la seule présence suffisait à nous apaiser. Tournant la tête complètement vers lui, elle acquiesça d’un signe de tête, pas vraiment impressionné par le fait qu’il vienne d’Hollywood ou de où il voulait d’ailleurs. Finn n’avait jamais été impressionnée par les pseudos personnalités qui se retrouvaient célèbre parce qu’elles avaient un talent que d’autres n’avaient pas. Son avis était peut-être biaisé, mais elle n’avait jamais compris pourquoi jouer dans un film créait une telle fascination quand les gens qui sauvaient quotidiennement des vies - et elle ne pensait pas ça parce qu’elle était pompier - étaient traités comme des gens lambdas, voire parfois même comme des malotrus. “Un faraud ? Je connais pas ce mot.” précisa-t-elle, sans gêne aucune. Si Finn n’était pas quelqu’un qui manquait particulièrement d’éducation ou de culture, elle n’était pas non plus plus cultivée que la moyenne. C’était quelque chose qu’elle acceptait depuis longtemps sans aucun complexe ; c’était un choix de vie qu’elle avait fait (elle était intimement persuadée que se cultiver ou non était un choix) et assumer parfaitement. “Et qu’est-ce qui t’a ramené à Windmont Bay ?” Elle fut tentée d’ajouter “loin du strass et des paillettes” mais cela aurait sans doute été beaucoup trop sarcastique. L’idée n’était pas de se faire un ennemi - même si elle se moquait bien de se faire un ami également. “Enchantée Harlan.” dit-elle, dans un sourire sincère. “Ca va faire un an en mai. Mais disons que j’ai déjà l’impression de savoir beaucoup de la vie des gens qui s’y trouve…” C’était le phénomène classique des petites villes. “Je viens d’Eagan, dans le Minessotta. C’est une ville qui fait à peu près la même taille que Windmont Bay.” Elle prit une nouvelle taffe de cigarette, son regard toujours posé sur son acolyte.

_________________

And no it’s not like I was counting or thought that we’d run out of days. So I’ll be holding onto something breathing the air you took away. I, I’ll keep a picture of you on the wall and choke on the memories ~

Harlan Guerrera

messages : 666
name : nepenthès
face + © : t. chalamet + © valruna
multinicks : keith - garett - charlotte - naaji - luther
points : 735
age : 22.
♡ status : single and ready to mingle.
work : student.
activities : writing poetry ; taking soulfull pictures ; smoking weed ; taking care of his family ; cursing his dad.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●●● (jackie ; tc ; alexandrine ; leni)

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 1 Mai - 17:52
Discuter avec de nouvelles personnes était toujours rafraîchissant pour le jeune homme qui avait une soif inextinguible de nouvelles découvertes, de nouveaux horizons qu’il découvrait bien plus et curieusement à Windmont Bay qu’à Hollywood. Là-bas, tout était faux : des sourires aux seins, des paroles aux étreintes fugaces, des identités aux emplois. Au moins, il revenait aux sources dans la ville qui l’avait vu naître et lui permettait de se reconnecter à défaut de l’Europe ou de la côte Est. C’était reculer pour mieux sauter sans le moindre doute. « Un faraud, c’est … un fat qui arrache sa famille de ses racines pour les amener dans son rêve égoïste de briller parmi les plus grands. Un bouffon suffisamment charismatique pour intéresser quelques jeunes filles en fleurs et leurs mères, profitant de sa notoriété pour butiner ailleurs que dans le lit conjugal. Un pleutre qui se complaît à enfoncer la chair de sa chair un peu plus chaque jour pour lui permettre de s’élever toujours plus haut, jusqu’au vertige. » Il aurait voulu s’élever, ne pas ressentir une telle colère, voire haine, à l’encontre de son géniteur mais il avait énormément de mal à se contenir dès qu’il pensait à celui qui avait trahi sa confiance plus d’une fois, qui avait fait pleurer sa mère même si elle tentait de le cacher, qui avait refusé d’aller aux matchs de baseball d’Amos, aux récitals de danse de Maria, aux représentations de Harlan parce que cela ne valait jamais ce que lui faisait, ce que lui produisait de son sublime intellect et de sa plastique de rêve qu’il devait travailler avec un coach personnel. Un coach dont il était bien plus proche que de son fils aîné. Il avait souffert d’être mis à l’écart de la sorte, de ce que rien de ce qu’il puisse faire ne soit suffisant pour le paternel. Puis, une fois la réalisation digérée, il avait relevé la tête plus haut et élégamment encore. Il serait aux premières loges pour observer sa chute et y apporterait même ses fameux pop-corn. « C’est mon père, en somme. » Il prit une gorgée de bière. « Rassure toi, je n’ai rien en commun avec Œdipe tout de même. » Il lui jeta un coup d’œil de côté, appréciant sa silhouette détendue à ses côtés. « Et tu n’as rien à voir avec ma mère. » Il reposa ensuite son regard sur les personnes qui les entouraient joyeusement, appréciant la scène qui se déroulait sous leurs yeux spectateurs. « Nous sommes revenus après avoir vu les dégâts des sirènes hollywoodiennes sur notre famille. Le mal était fait et nous y avons laissé notre père en offrande à ces dernières, bien trop avides. La vie simple de Windmont Bay offrait une meilleure perspective de vie saine. » répondit-il avant d’écouter la jeune femme à son tour, s’intéressant sincèrement à cette dernière. Il ne put s’empêcher de ricaner doucement à ses propos, ses pensées s’évadant vers quelques souvenirs, vers quelques chuchotis dans l’embrasure d’une porte ou silhouettes perdues dans la forêt. « Eagan uh ? Joli nom. Elle devait être aussi intéressante qu’ici. Pourquoi partir ? » l’interrogea-t-il, le Minnesota lui donnant des reflets de films indépendants. « Tu fais partie de la famille d’Agnes Baker ? » plaisanta-t-il à moitié, curieux de savoir si cette commère avait suffisamment aimé quelqu’un pour avoir une famille et les secrets y attachés. « Ce qui expliquerait la raison pour laquelle tu viennes rejoindre les rangs clairsemés d’une si petite ville côtière. Ou est-ce les raisons du cœur ? » Subtil…


_________________
tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire. Ami, qu'on crève d'une absence ou qu'on crève un abcès, c'est le poison qui coule. Certains nageaient sous les lignes de flottaison intimes à l'intérieur des foules.
I write sins not tragedies.

Luther Lehane

messages : 959
name : nepenthès
face + © : oliver jackson-cohen © rogers
multinicks : keith - garett - charlotte - harlan - naaji
points : 572
age : 28. (24/03)
♡ status : single.
work : on and off.
activities : likewise.
home : shitty apartment on pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●● - (chani ; lilibell/kit)

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 1 Mai - 18:25
Il ne saurait en expliquer la raison, lui qui a toujours du mal avec les premières rencontres, mais la conversation semble curieusement aisée avec la jeune femme. Ce qui est d’autant plus intriguant étant donné son handicap. Mais une connexion se faite entre ces deux personnes perdues dans une foule d’inconnus indifférents à leurs histoires, aussi douloureuses puissent-elles être. Il se sent inexplicablement à l’aise auprès de cette dernière et c’est presque une présence réconfortante en l’absence de sa sœur ou de l’épouse de cette dernière. Un rocher à laquelle se raccrocher dans le naufrage de cet évènement si éloigné de ses habitudes. « C’est joli. » s’exclame-t-il alors qu’elle lui signe son nom, lui expliquant sa signification et y trouvant une résonance particulière avec l’aura qui se dégage d’elle. Tel un enfant qui découvre avide de curiosité il entreprend de reproduire son prénom avec application. « Chani. » répète-t-il en approchant sa main de son visage à son tour, courbant ses doigts du mieux qu’il peut. « Sunny. Ca vous va bien. » la complimente-t-il avant de demander avidement, toujours comme un enfant : « Comment on fait pour Luther ? » Il se secoue la tête en réalisant que ce n’est peut être pas des choses à demander. « Pardon. » s’excuse-t-il, d’un air penaud. Un air qui se mortifie presqu’immédiatement tandis qu’elle lui indique qu’un de ses collègues étaient présents. Deux solutions : soit il décide d’avouer la vérité et elle prend la poudre d’escampette, soit il continue de s’enfoncer dans son mensonge au risque sérieux de perdre pied dans ces derniers. « Ah… euh… ok. » Il se redresse pour balayer du regard les personnes autour, tentant de trouver quelqu’un qui pourrait ressembler à un pompier. Peut être en uniforme pour faciliter les choses ou à tout le moins avec le physique de l’emploi mais malheureusement, ou heureusement, pour lui, aucun ne l’interpelle plus qu’un autre. Ils pourraient tous faire office de pompier s’il devait être tout à fait honnête. Surtout si on offrait une comparaison à son propre physique ne relevant pas nécessairement de l’ordinaire. Il hausse les sourcils, impressionnés lorsqu’elle lui révèle enseigner aux autres, ressentant le besoin de la découvrir davantage. Au-delà du fait que cela lui permet d’éloigner les questions de lui et de faire l’impasse sur les trop nombreux accidents qui parsèment sa vie, le jeune homme ne peut que reconnaître que plus le temps passe, plus il la trouve charmante, voire même plus que ça, intéressante. Bien plus qu’un physique qui lui permettrait d’oublier, pour un temps ou pour plus longtemps ses malheurs, il a l’impression de s’élever à ses côtés, sans en connaître la raison, sans la chercher non plus. « Oh, génial. Ma sœur éduque les chiens. » Il se fige légèrement. « Même si ce n’est pas pareil. Du tout. » Il a l’impression de se saborder tout seul comme un grand alors il prend une pause, boit une longue gorgée de sa bière et s’éloigne mentalement de la figure omniprésente de Lilibell. « Tu enseignes aux enfants ou tu fais également les adultes ? » Etant parvenu à se reprendre, il lui adresse un petit sourire en coin, amusé. « Tu saurais me donner quelques leçons ? » Il n’avait certes jamais été un très bon élève mais il voulait changer. Il voulait prouver à sa sœur, à Kit, à ses grands-parents, à lui-même qu’il pouvait changer et devenir quelqu’un de bien. Peut être le fait d’apprendre quelque chose, de s’y appliquer serait le premier pas vers le nouveau Luther. Un Luther de plus. « Je ne peux pas t’aider pour la cuisine mais si tu as besoin de réparer quelque chose, je suis assez manuel. » proposa-t-il en échange de bons et loyaux services. Un nouveau sourire vient ponctuer sa proposition avant de rire doucement, appréciant l’humour enchanteur et léger de son interlocutrice. Cela le change des blagues salaces de ses camarades de prison auxquels il avait fini par s’habituer malgré lui. « En tout cas, tu ne les fais pas si tel était le cas. » Il lui adresse un clin d’œil avant de continuer de l’interroger, se donnant l’impression d’être un policier en civil, type qu’il abhorre pourtant. « Tu as une famille ? Tu es venue seule ? »


_________________

YOU WERE A PLAGUE, NONE WERE PREPARED FOR.

Harper Edwards

messages : 347
name : Olivia
face + © : haley lu richardson (© soldier eyes)
multinicks : chad, emerson, greyson, jax, lydia, parker, stella, tobias, zoya
points : 297
age : 24
♡ status : free as a bird
work : waitress @ mickey's dinner
activities : trying to find friends, exploring windmont bay, spending hours at the beach, adjusting to her new life
home : pioneer oak

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sebastian, victor

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Sam 2 Mai - 15:48
@Aaron Edwards @Victor Stokes
Il y avait peut-être trop d’animations pour qu’Harper devine le malaise de Victor. Elle savait pourtant que tout le monde n’était pas, comme elle, porté sur les festivités qui rassemblaient tant de monde. Or, le parc était rempli, il semblait que toutes les familles sans exceptions se soient données rendez-vous pour transformer l’endroit paisible en véritable cour de récréation. Tous les gens présents semblaient heureux d’être là, de retrouver des amis, des connaissances, d’observer leurs petits bouts se courir après et se gaver de chocolat. C’était un événement typiquement comme Harper les aimait et c’était donc avec un émerveillement non feint qu’elle observait les décorations et se gorgeait de l’énergie qui se dégageait de tout ce beau monde.
Elle était dès lors d’autant plus ravie de retrouver les visages familiers des deux garçons parmi la foule. Les joues de la demoiselle rosirent de plaisir au compliment qu’elle remercia d’une petite révérence embarrassée, n’ayant jamais été très à l’aise avec les flatteries. Elle considérait d’ailleurs qu’elle portait une tenue banale, n’ayant pas choisi la robe la plus colorée de sa garde-robe - et pourtant, les quatre-cinquièmes de son dressing étaient des vêtements bariolés, plus la couleur était pimpante, plus Harper l’aimait.  
- Je l’espère aussi! C’est si dangereux! En plus de tout détruire, ça met la vie des pompiers en danger à chaque fois!
A chaque annonce d’un nouvel incendie, Harper avait senti un vent de panique l’envelopper et elle avait suivi les nouvelles avec avidité, priant pour qu’Aaron et ses collègues arrivent à éteindre le feu et à rester sains et saufs. Elle admirait la façon dont il prenait les choses, comme s’il balayait ses exploits d’un revers de la main, comme si c’était une broutille. Sans doute parce que c’était son quotidien et qu’il en avait l’habitude, mais pour Harper, chaque intervention était un miracle, l’oeuvre de super-héros, et elle était donc soulagée de voir qu’il n’y avait plus eu d’incident à déplorer.
- Non, moi non plus, lui apprit Harper, bien qu’elle aurait aimé avoir un petit bout à elle. Oh, est-ce qu’on a le droit? N’est-ce pas réservé aux enfants?
Elle se disait surtout que chaque oeuf qu’ils pourraient trouver serait un oeuf en moins pour les enfants mais peut-être les autorités avaient-elles prévu qu’il y en ait pour tout le monde, enfants et adultes confondus.
Cependant, Victor annonça devoir s’en aller et la déception se peignit instantanément sur les traits de la jeune serveuse. Toute excitée par la rencontre avec Aaron, elle n’avait pas assez prêté attention à l’agriculteur et elle se sentit coupable, persuadée que c’était sa faute s’il ne souhaitait plus rester avec elle.
- Oh, non, ne t’en vas pas déjà, tu viens à peine d’arriver, s’exclama-t-elle, peinée. On va bien s’amuser, tu vas voir! Reste encore un peu...
La demoiselle faillit lui attraper le bras pour l’inciter à rester mais elle ne voulait pas lui imposer quoi que ce soit et elle le regarda donc disparaître dans la foule.
- Je crois qu’il n’aime pas la foule, soupira-t-elle en reportant son attention sur Aaron, avant de hausser les épaules.

_________________

I know that I'm talking too much and I'll get nowhere trying to do it at once but oh my god, I wanna be someone. So stay young with me, cause I hope that it's you that I'll break my pact trying to run home to. Just stay young.

Chani Rodrigues

messages : 844
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn
points : 2080
age : 22 y.o.
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] candace・tc(luther) ・philae ・gabriel ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie (jean・teodora)

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Sam 2 Mai - 16:17
Elle a quitté le SAS de l’appréciation, depuis un instant déjà avec lui. Elle se sent étonnement bien à ses côtés, avec lui, tant la conversation devient naturelle, sans une once de doute ou d’inquiétude. Elle a cette impression rassurante qu’il ne la juge pas et qu’il ne la rejette pas. Elle peut à présent mettre un nom sur cette présence qui rassure : Luther. Luther aurait pu éprouver du dégoût, de la peur ou encore de l’appréhension de se retrouver avec une humanoïde dont les yeux remplacent les oreilles et ses mains, sa bouche et ses paroles. Rien ne va avec elle, la communication devient bancale et vacillante. Il avait toutes les raisons de la laisser en plan, ici, toute seule. Elle ne lui en aurait même pas voulu. Mais, bien au contraire, il est resté et est encore là, à ses côtés. Elle peut percevoir son visage se déridant petit à petit, au fur et à mesure de leur conversation atypique, laissant percevoir un rictus illuminant les traits de son visage. Après avoir décliné son identité, Chani lui présente son nom-signe, celui qu’elle utilise exclusivement dans ses échanges avec ceux qui s’expriment, comme elle, avec leurs mains. Le nom-signé présente des avantages, dans leurs échanges, notamment celui de les rendre plus fluides, en s’épargnant d’épeler chaque prénom ou nom. Son sourire s’éclaire davantage, à l’écoute des commentaires de Luther. Il dit que ça lui va bien. Elle prend un air concentré et songeur, quand il lui demande comment on fait Luther – quel nom-signé pourrait lui convenir –. C’est une question qui mérite une réflexion, parce qu’elle ne peut pas lui attribué n’importe quel nom-signé. Ce dernier serait sa carte d’identité, au sein de la communauté sourde. Cette marque au fer rouge dont il ne pourrait se débarrasser. «  C’est une bonne question », fait-elle. Elle fait mine de se gratter le menton. «  Oh ce n’est rien », elle expire, dans un doux sourire à son égard, alors qu’il s’excuse. «  On pourra t’en trouver un », qu’elle reprend, avec cet air optimiste qui vient transparaître dans ses gestes. En attendant, elle apprend qu’il est pompier. D’ailleurs, elle croit bien avoir croisé l’un de ses collègues, en arrivant, lorsqu’elle a déposé les gâteaux confectionnés par son père. Elle se dit qu’il ressentira possiblement l’envie de se retrouver avec lui, à un moment donné. D’ailleurs, ses billes sondent l’assemblée, à la recherche dudit collègue. Elle l’observe, en silence, alors qu’à son tour, elle présente ce qu’elle fait de ses journées. Elle avait été étudiante, mais cela fait un an qu’elle a quitté les bancs de la fac. Elle se consacre principalement à l’existence de sa modeste association qu’elle a monté sur pieds et où elle enseigne l’ASL, donc, comme elle vient de lui dire. Ses pupilles noisettes se posent sur les lèvres de Luther, qui s’exprime. Il cite sa sœur qui éduque des chiens. «  Oooh », s’exclame-t-elle doucement. «  J’adoore les chiens ! », elle commente à l’aide ses mains qui signent. C’est probablement la remarque la moins pertinente qui puisse avoir. A son tour, elle se saisit de son verre pour en boire une gorgée, comme pour singer le geste de son interlocuteur, sans même qu’elle ne s’en rende compte. Elle se concentre alors sur la nouvelle question de Luther. «  J’enseigne à quelques enfants mais ce sont essentiellement des adultes, qui viennent assister aux cours », elle lui explique. Ce sont principalement des parents ou des proches qui ont dans leur entourage des personnes sourdes. «  Bien entendu ! », qu’elle répond quand il lui demande si elle saurait lui donner quelques leçons. «  Je pourrais même t’accueillir à l’association, si tu le souhaites », elle continue. Elle ne veut pas non plus l’obliger. Néanmoins il est évident que Chani aurait été une piètre cuisinière, par exemple. Elle s’est tourné tout naturellement vers ce qu’elle sait faire de mieux. Un sourire amusé s’éprend de ses lèvres, quand son interlocuteur lui dit qu’il ne peut pas l’aider en cuisine. «  Je retiens la proposition ! », elle signe, ponctuant sa phrase de son index, comme pour lui faire remarquer qu’elle a bien entendu sa proposition et que celle-là ne lui échappera pas. La conversation va de bon train entre eux, le ton semble léger. Elle se permet d’ailleurs une plaisante concernant son âge. «  Promis, je te donnerai mon secret de jouvence », elle fait remarquer, d’un ton peu sérieux. «  Je suis venue seule, oui », approuve-t-elle, quand il lui demande. «  Quelque chose me dit que toi aussi tu es venu seul », qu’elle reprend. S’il était venu accompagné, il aurait été rapidement rejoint par sa compagnie, en raison de son absence bien trop longue à ses côtés ou il serait parti rejoindre cette dite compagnie.
@luther lehane

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

messages : 601
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me.
multinicks : beckett, maisie, marnie, oliver, peter, tony.
points : 1861
age : 38 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, visiting her, playing video games, doing his best to take care of him.
home : a huge ass house on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] cha, TC, (alvin, luna).

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mar 5 Mai - 11:28
Cet après-midi aurait dû être une parenthèse de bonhomie dans un quotidien qui se fait bien trop morose pour son confort. Son optimisme naturel était mis à rude épreuve par des événements tous aussi fâcheux les uns que les autres, cela commençait à se voir sur ses traits tirés et sur sa masse musculaire qui fondait à vue d’œil, la faute à des entraînements moins intensifs et un laisser-aller alimentaire. « Moi aussi ? Bien évidemment... » Il était même le premier au courant des agissements tendancieux de son beau-fils. Il s’était hélas – ou heureusement – en première ligne de ses frasques arrosées à la tequila. Il fronça les sourcils, un peu en dehors de cette conversation tant il essayait de refouler cette boule d’angoisse et de colère qui se reformait dans sa poitrine au souvenir de l’entretien virulent entre Alvin, Joseph et lui. A ce jour, il n’avait reçu aucune nouvelle de son supposé meilleur ami, qui devait lui avoir retiré ce titre depuis. « Qu’est-ce qu’il y a de logique chez les ados ? Dieu soit loué, je n’étais pas une épine dans le pied de mes parents, au même âge ! » Il le fut plus tard, et dans bien d’autres voûtes plantaires. L’alcool était vraiment une invention de Satan, imposée aux hommes pour leur promettre la volupté alors qu’elle n’attirait que des ennuis. « Pas sûr que sa mère apprécie, ou que sa sœur soit d’accord, mais si ça ne tenait qu’à moi, il y serait déjà. » Faux. Il ne croyait pas en l’éducation militaire, toutefois l’idée se frayait de plus en plus un chemin dans sa cervelle. Si personne à Windmont Bay ne pouvait leur venir en aide, pourquoi ne pas employer les grands moyens ? « Je pensais que les garçons étaient plus difficiles à gérer, mais c’est la même chose avec Gibi et Maeve ? Pauvres de nous ! » parvint-il à plaisanter, l’espace d’une seconde, avant de se rembrunir. « Attends... Ensemble... Tu veux dire que... » Il grimaça en se prenant, dramatiquement, le visage dans les mains. « ... Alvin a fait boire les filles, c’est ça ? Oh bon sang, c’est encore pire que ce que je croyais... Je vais l’étrangler... » Ses doigts se serrèrent dans sa paume, ses ongles courts s’enfonçant dans sa chair. « Je lui ai fait une fleur en l’amenant ici, mais il ne m’a pas dit qu’il se murgeait en groupe, ce petit con ! » Il marmonnait dans sa barbe, pour ne pas attirer l’attention, le regard lointain, ce qui lui donnait l’air d’un fou furieux. Il se calma temporairement en reposant ses yeux sur Luna et sa main sur son épaule. « Je suis désolé, ma belle, pour tout, j’ai l’impression que c’est de ma faute, qu’à force de faire de l’alcoolisme un sujet tabou, je ne l’ai pas préparé à résister aux tentations. Et maintenant, il attire ces pauvres gamines dans sa chute... Je vais régler ça, ok ? Je connais du monde qui pourra me conseiller. » Il l’espérait.


_________________
 
I will be the strongest that he ever knew and I will be there when he needs a love strong enough. Don't worry I will carry your share for us; no matter how bad the storm, I will be strongest that he ever knew.
a wise man once said nothing

Nathan Hyland

messages : 872
name : mrs.brightside/marine
face + © : i.escamilla + all souls
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ casey ⋅ naila.
points : 780
age : nineteen ⋅ 29|08
♡ status : single.
work : agent d'accueil pompes funèbres à temps plein, il est également agent d'entretien à mi-temps à la windmont bay clinic.
activities : work, sleep, repeat.
home : ocean avenue with jean.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : gibi, jean, jax/vic, chani (leslie, vic) ⋅ |close|

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mar 5 Mai - 18:59
Nathan ne savait pas s’il devait attribuer cette gêne à leur proximité à laquelle il n’était pas vraiment habitué, malgré leur quatre années d’amitié, ou à autre chose. Une chose était certaine, il ne souhaitait pas obtenir la réponse et se contenta de retirer le reste de crème des lèvres de Victoria, avant de dégager la serviette sur la table. « Certain. » Quand bien même elle aurait mérité de se balader couverte de crème. Il regretta un peu de ne pas y avoir pensé plus tôt, ça l’aurait bien amusé. Il y avait plus de monde que ce à quoi il s’était attendu, Nathan se demandait toujours ce que la population de Windmont Bay pouvait bien trouver à ce genre de festivités, d’autant plus qu’elles finissaient trop souvent mal. Peut-être était-ce exactement ce qui les rassemblait : le besoin de ne pas rater les événements, aussi mal pouvaient-ils tourner. Il se rappelait encore du feu d’artifice du 4 juillet qui avait fait plusieurs victimes et soudainement, Nathan souhaitait attraper la main de Victoria et partir le plus loin possible de Redwood Park. La coupable avait été arrêtée mais il n’était pas en confiance dans cette petit ville côtière qui semblait incapable de suivre un long fleuve tranquille. Les mains jointes, Nathan les laissa tomber dans le creux de ses jambes -et celles de Vic- et observa rapidement les présents, prenant soin de ne pas s’attarder sur Chani. Hors de question qu’il subisse un interrogatoire de la part de Barrett, elle le grillerait en un quart de seconde sur son petit coup de coeur. Pour une raison inconnue, ça le gênait encore plus que Victoria le réalise. Ils ne parlaient pas vraiment de leurs histoires de coeur, il n’y avait pas grand chose à dire et le gamin ne se voyait pas partager ce genre de détail avec Vic. « Pas vraiment. Juste Gibi et Chani. C’est une amie de Jean. » Il désigna Gibi, ayant déjà répondu à la question sur son identité lorsqu’elle l’avait salué, puis Chani occupée à discuter en langage des signes avec quelqu’un qu’il n’avait jamais vu auparavant. C'était son amie à lui aussi mais la présenter comme celle de sa coloc' lui éviterait peut-être des questions indiscrètes.
Son attention revint à Vic et il pencha la tête en réfléchissant à sa question. « La réponse est si évidente? » Il plaisanta, sourcil arqué avant de lever les épaules. « Aucune idée. Dans le tien devant un film? » Il sourit timidement, appréciant les moments où ils se calaient juste devant un film tous les deux, avant de lui fournir une nouvelle réponse après réflexion. « Dans le pick-up, en plein orage. » Nathan n’était pas vraiment inspiré, ne s’étant jamais osé à voir plus loin que Windmont Bay. « Mais je suis content d’être là. » Ce n’était qu’un demi mensonge. Si ce n’était pas très divertissant, Victoria débordait de ressources pour créer l’animation et il était content de passer sa journée de congé avec elle. « Et toi? Tu as forcément une réponse plus intéressante. »

_________________

fate is coming , that i know. time is running, got to go.


Ezra Riain

messages : 400
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @voluspá (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley & gaby
points : 1238
age : thirty eight
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
home : moving in with sweet welsh aneurin

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | charlie, aneurin, citra & TC (maya)

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mar 5 Mai - 19:48
Ezra était dingue de cette petite. Un sourire malicieux, un regard espiègle, Sophia était adorable... Sans doute le fait qu'elle soit la fille de Maya aidait grandement là dedans aussi... C'était d'ailleurs un peu étrange au début. Forcément qu'il s'était demandé si eux aussi, ça leur serait arrivé s'ils n'avaient pas rompu. Est-ce qu'ils auraient eu des enfants ? Des si mignons ? Est-ce qu'ils auraient été des parents convenables ? Tant de questions qui n'auraient jamais de réponses. Est-ce qu'il voulait même des enfants ? Ça lui avait plusieurs fois traversé l'esprit. D'abord avec Siobhan, puis avec les années qui passaient, la question trottait forcément. La petite reposée au sol, aux pieds de sa mère, l'irlandais redresse la tête. « bien sûr. J'le vois sur ta tête, Maya » un sourire sur le coin des lèvres alors qu'il secoue doucement la tête. « très drôle. Tu m'as proposé cette sortie, alors je préfère te prévenir, t'es coincée avec moi, que ça te plaise ou non ! » lache-t-il en l'attrapant par le bras avant de la serrer contre elle. Il avait toujours eu besoin de Maya, depuis des années. Elle avait toujours été là -même à distance- à tous les moments clés de sa vie. Un baiser sur son crâne alors qu'il ne la relache quand Sophia tirait sur sa jambe. Un sourire offert à l'enfant avant de revenir à sa mère. « Et interdiction de te descendre. En tant que mère ou autre. Ceux qui veulent des prodiges à cet âge là... c'est des tyrans » qu'il lance avec un léger sourire avant de secouer la tête. Il soupire et regarde autour de lui. « tu crois que j'ai le droit de fumer ? » théoriquement, oui, il était dans un espace public... Mais il y avait bien trop de famille et de mômes à proximité. Les mains dans sa veste il regarde autour. C'était l'un de ces évènements trop joyeux qui ne lui ressemblait pas vraiment, mais il avait tenu à être là pour son amie. Il était prêt à parier qu'à part des jus d'orange il n'y aurait pas grand chose d'autre à boire. « mais t'es sûre que ça va toi ? »

@Maya Richardson

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten
◐ my only sin is I can't win.

Maisie Schofield

messages : 1416
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : peter . beckett . ollie . marnie . tony . isaac
points : 1663
age : 25ish {14/11}
♡ status : married to the one that got away.
work : hostess in a radio station in london, on long-term vacations.
activities : fitting in the american way, looking after her men, baking scones and muffins.
home : an air bnb on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [3/3] neuneu, teddy, TC, (Chani).

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Jeu 7 Mai - 11:13
Lors de ses rares échanges avec les autochtones, Maisie évitait dans la mesure du possible de mentionner qu’elle était mariée, par souci de ne pas avoir à mentir, parce qu’elle était jeune et ne portait pas d’alliance, que personne ne lui poserait de questions. Elle ne savait pas quelle mouche l’avait piquée pour en parler à cet inconnu, qui semblait peu impressionné par cet état de fait. Elle haussa les épaules, d’un air badin. « Quelque part, sur terre ou en mer, je n’en sais trop rien. » Son ton était évasif mais sa phrase se termina sur un point final qui, elle l’espérait, ne serait pas discuté par son interlocuteur. Elle préféra toutefois s’assurer que l’interrogatoire prendrait fin, ce pourquoi elle posa sa paume sur l’avant-bras de Xavi et se fendit d’un sourire. « On s’en fiche un peu, pas vrai ? » Elle papillonna des cils telle une biche face à un cerf en rut, avant de baisser la tête pour jouer cette fois la carte du petit être innocent qu’elle n’était qu’à moitié. Elle écouta sa réponse, intriguée, et croisa ses bras, fermés sur l’anse du panier, devant elle. L’emphase dont il faisait preuve, dénué de la moindre humilité, la fit pouffer de rire malgré elle. Qu’il le veuille ou non, il était très divertissant. « Je pensais que je vous avais déjà vu, en soirée ou autre, mais ça doit être de votre émission. » Elle gloussa en portant une main à sa poitrine. « Je suis désolée de ne pas avoir fait le rapprochement tout de suite, mais tu as pas mal changé. Ça fait tant d’années que ça depuis ta dernière apparition dans l’émission ? » Elle battit à nouveau des paupières, pour se conférer une expression de bête naïveté, même si elle s’attaquait de front à sa fierté, ce disant. Elle émit un nouveau rire amusé en secouant la tête. « J’ai la peau très fragile, Xavi, déjà que j’ai du mal à supporter les barbes et les mentons mal rasés, » minauda-t-elle en se passant la langue sur les lèvres, « alors imagine devoir frotter la peau fragile de ma poitrine... » Cette fois, ses doigts suivirent son discours et glissèrent le long de son décolleté. « Si on m’avait dit que je rencontrerais une célébrité dans une ville pareille, en tout cas, je ne l’aurais pas cru ! Et je ne t’aurais pas pensé aussi sympathique. » Elle n’en pensait pas un mot, car avec ce rappel à qui était l’individu, étaient revenus des souvenirs beaucoup moins plaisants.


_________________
I hope you find a little truth ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ in a world full of pretty lies.

the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 1548
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; silverlou
multinicks : Ali ▴ James ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Philae ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 496
age : 29 yo (3|05)
♡ status : crushed. drunk.
work : firefighter.
activities : drinking ∙ going to the gym ∙ avoiding her feelings, messing up meals, hurting herself during motorcycles rides and stupid stuff like that.
home : anywhere but home.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Harlan (tc) ▴ Tori ▴ Madd▴ (Dean, Tommy, Kit, Aaron, Jess Coll)| fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 8 Mai - 12:12
Finn pinça doucement des lèvres en entendant Harlan décrire son père. Si elle ne portait pas le sien dans son coeur - loin de là, c’était même plutôt dans ses tripes tant elle le craignait parfois, elle aurait tout bonnement été incapable d’en livrer autant sur elle-même à un parfaite inconnu et encore moins en pleine journée. Elle écouta attentivement ce que le jeune homme avait à lui dire : il avait visiblement vraiment besoin de parler et acquiesça parfois, plus pour montrer qu’elle était attentive que pour un signe d’approbation quelconque. Après tout, elle ne connaissait rien de l’individu qu’il décrivait et ne pouvait donc pas juger de la véracité de ses propos. A la façon dont ses traits se tiraient en parlant, cependant, Finn était convaincue qu’il était sincère. La vision qu’il avait de son géniteur était peut-être erronée, mais il l’avait décrit tel qu’il le voyait. Lui offrant un sourire compatissant, elle attendit d’être certaine qu’il ait fini sa description pour prendre la parole mais Harlan enchaîna, la rassurant sur un Oedipe qu’il pourrait avoir et auquel elle n’avait même pas pensé. Pouffant en l’entendant lui avouer qu’elle ne ressemblait en rien à sa mère, Finn leva doucement les yeux au ciel, le regard posé sur lui. “Je ne crois pas avoir jamais entendu parler d’un père qui est grâce aux yeux de ses enfants.” répondit-elle, réfléchissant à ceux de son entourage. A dire vrai, il y avait bien quelques parents de ses amis à qui elle pouvait attribuer aucune tare - ceux de Lola, par exemple - mais c’était surtout parce que… la question n’avait jamais été vraiment abordée. “J’ai rarement entendu ceci dit un père qui le mérite.” Etait-ce donc ça le problème ? Que les parents étaient trop obnubilés pour le besoin personnel pour faire passer le bien-être de leurs enfants avant les leur ou était-ce les enfants qui étaient trop nombrilistes pour accepter que leurs parents ne vivent que pour eux ? Un peu de tout, sans doute. Et puis certains phénomènes étaient plus affreux que d’autre (cf. le père d’Harlan et celui de Finn). Celui de Resen, également. Mais différemment au final. Peut-être faisait-il parti de ceux qui méritaient la rédemption. Un sourire amusé sur le visage en entendant Harlan continuer, elle pencha un peu plus la tête vers lui avant de souffler, d’un air mi-taquin mi-sérieux : “Tu parles toujours comme si tu écrivais un roman ?” Peut-être était-ce simplement elle qui n’avait pas un niveau d’allocution assez bon pour lui - pas assez snob ou trop vulgaire - mais d’une certaine façon, Harlan lui semblait sorti d’un autre temps. Tirant un peu plus sur sa cigarette, elle l’écrasa contre le sol avant de ranger le mégot dans un vieux paquet et de prendre une nouvelle gorgée de bière. “Est-ce que Windmont Bay t’apporte cette vie saine, alors ?” demanda-t-elle, un sourcil arqué. Même si les tentatives étaient assurément moins nombreuses qu’à Hollywood - du moins, Finn l’imaginait, elle doutait quelqu’un puisse passer d’une vie totalement débridée à quelque chose de sain en rien de temps, Windmont Bay ou pas. Portland n’était pas si loin, Seattle encore moins et Finn était certaine qu’elle pourrait trouver toute la drogue dont elle aurait besoin dans ses villes - si seulement elle avait voulu en consommer. “J’avais besoin d’air.” Rien de plus vrai, mais rien de plus évasif non plus. “D’échapper à des problèmes de famille et des mauvaises décisions.” Et pourtant, Dieu sait que Finn avait essayé par tout moyen de les résoudre ces problèmes de famille. Elle avait prit sur elle, tout fait pour que sa mère aille mieux, pour que son père la - sa mère, pas elle - traite mieux et que les choses s’apaisent. Qu’ils ressemblent enfin à une famille normale… Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres : “Non, pas de mégère dans ma famille mais je te promets qu’on a d’autres tares.” Ponctuant sa phrase d’un petit clin d’oeil et leva les yeux au ciel à sa suivante proposition. Son visage s’illumina alors que ses pensées se tournaient vers Resen mais Finn n’avait aucune envie de se livrer à ce sujet. Il y existe des bonheurs que l’on souhaite garder pour soi, au moins un petit temps. “Quelque chose comme ça, on va dire, oui. Je suis venue rejoindre mes meilleurs amis d’enfance.

@Harlan Guerrera

_________________

And no it’s not like I was counting or thought that we’d run out of days. So I’ll be holding onto something breathing the air you took away. I, I’ll keep a picture of you on the wall and choke on the memories ~

Maya Richardson

messages : 804
name : margot
face + © : sophia bush + tearsflight
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 213
age : 37 yo (3/3).
♡ status : getting a divorce, three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Dory ▴ Ezra (TC) ▴ Garett ▴ Mila | fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Sam 9 Mai - 12:11
@Ezra Riain

Son sourire faussement innocent toujours plaqué sur son visage, Maya prit un air outré quand Ezra sous-entendit qu’elle s’apprêtait à les taquiner. Elle ne résista cependant pas bien longtemps à lui proposer qu’elle l’abandonna avec Sophia, si cela les dérangeait. La petite fronça un peu les sourcils; même si elle était aussi sociable que sa mère, la petite avait tendance à rester un peu plus collée avec elle depuis que ses parents étaient séparés. Adressant un sourire tendre à sa fille, elle lui fit un petit clin d’oeil pour lui faire comprendre qu’elle rigole tandis que Ezra proteste, lui rappelant qu’elle n’a d’autres choix que de passer l’après-midi en sa compagnie. Relevant le regard vers son ami de longue date, Maya lui sourit en l’entendant et lui rendit son étreinte. “Quelle horreur ! Je pensais que tu venais pour garder les gosses pendant que j’allais me goinfrer de chocolat, moi !” Elle lui tira doucement la langue, restant un peu plus longtemps contre lui qu’on ne le ferait avec un simple ami puis se redressa en sentant sa fille protester. Elle s’agenouilla quelques minutes et déposa un baiser sur la joue de Sophia : “Je crois qu’il y a le petit Victor là-bas…” lui dit-elle en lui montrant du doigt tandis que sa fille se mit à rougir avant de courir dans la direction du petit Victor. Elle fit signe à Ezra qu’elle souhaitait la suivre, même de loin avant de sourire en l’entendant, passant son bras dans le sien. “Ouais, je sais… mais y a certains jours où tu te poses des questions quand même, tu sais.” A dire vrai, il n’y avait pas une seule journée où Maya ne se posait pas des questions sur la façon dont elle s’occupait des enfants. Et si les doutes et interrogations se faisaient encore plus virulents depuis qu’elle avait lancé la procédure de divorce, cela avait toujours été le cas, même quand Michaël était encore là. Même si Maya était devenue mère par un concours de circonstances - qu’elle ne regrettait absolument pas, attention, elle se comportait en vraie lionne avec ses enfants, souhaitant le meilleur pour eux et plus encore. Par chance, ses parents étaient de parfaits modèles sur la question, ayant trouvé le bon équilibre entre travail et détente, rigueur et plaisir… Les yeux de Maya s’écarquillèrent lorsqu’elle entendit Ezra demander s’il pouvait fumer. Elle s’arrêta, le faisant regarder vers elle, les sourcils froncés. Son visage se détendit légèrement lorsqu’elle comprit qu’il connaissait déjà parfaitement la réponse et elle secoua la tête. “Pour ta gouverne, si tu allumes une cigarette, non seulement je te l’écrase directement sur le sol mais en plus je te vire à coup de pieds au cul.” Un grand sourire sur le visage, elle caressa doucement sa joue. “Je t’aurai volontiers menacé d’écraser ta cigarette sur le visage mais ça serait dommage d’abîmer ce beau visage.” Elle reprit ensuite sa route, ne doutant pas un seul instant que Ezra savait qu’elle n’était absolument pas sérieuse - sur ses menaces, pas sur le fait qu’il était un beau gosse. “Oui, oui. Juste un peu fatiguée.” lui dit-elle rassurante. “Et toi, alors ? Tu n’en as toujours pas marre de Windmont Bay ?

_________________
† Don't you be afraid of something new †

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 10 Mai - 16:36
Elle avait perdu le fil de la conversation depuis plusieurs secondes déjà et son regard débordant de points d'interrogations en était le bon témoin. Elle se questionna un temps sur le fameux jus de cranberry, se demandant s'il n'y avait pas un dose de rhum à l'intérieur, puis tenta de rassembler ses pensées pour mieux comprendre le discours d'Isaac. Alvin a fait boire les filles ? Elle retourna l'information dans son esprit à plusieurs reprises alors qu'il continuait son discours étrange et ce ne fut qu'en dernier lieu que la dresseuse comprit son erreur monumentale. Son corps se raidit automatiquement à cette idée. « Attends, stop. » réussit-elle à articuler en mettant ses paumes en avant. Ils n'étaient définitivement pas sur la même longueur d'onde - comme pour beaucoup de choses - et Luna resta interdite durant plusieurs secondes, consciente qu'elle était à deux doigts de lui annoncer la grossesse surprise de Gibi et la paternité de son beau-fils. Elle soupira bruyamment alors que ses épaules s'affaissèrent. « Alors déjà, Alvin n'a fait boire personne. » Le pauvre n'avait pas besoin d'en prendre un peu plus pour son grade. « Ce sont des ados, forcément ils testent les choses en groupe. » Et si tu savais tout ce qu'ils testent, Ike, pensa-t-elle, dépitée par cette idée malgré l'air sérieux qu'elle réussit à prendre. « On va plutôt dire que tu vas régler ça avec Alvin, que je m'occupe de Gibi et que Maeve rendra des comptes à son père. Mais par pitié, n'étrangle pas Alvin, ne met pas toute la faute sur toi et.. » Elle marqua une courte pause pour vérifier que personne aux alentours n'avait l'oreille tendue vers leur conversation. « Tout ça n'est pas arrivé parce que tu as fait de l'alcoolisme un sujet tabou. C'est un ado, il a presque 16 ans, il va faire des erreurs et il va tester des choses malgré tout ce que tu vas pouvoir lui dire sur ta propre expérience. Et ne va pas me faire croire que malgré tout ce que tes parents ont pu te dire, tu n'es pas directement allé te faire ton propre avis sur la question ? Et je ne parle pas forcément d'alcool, Ike. » Elle plongea ses mains moites, dues au stress, dans les poches arrières de son jean et tenta de faire bonne figure malgré tout. Son coeur battait encore la chamade en repensant à tout ce qu'elle aurait pu lui avouer d'autre sur son beau-fils.

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.
welcome to badlands.

Xavi Moroe

messages : 458
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ skywalkers.
multinicks : (lola) · blake · vika · kerry · priam · luna.
points : 1917
age : thirty-four yo (03/11).
♡ status : divorced, dad, don juan.
work : god himself (heir).
activities : livin' la vida loca.
home : a villa @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, citra, georgie, tc/maisie.

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 10 Mai - 16:44
Des cils battants, un air de biche effarouchée, une caresse subtile sur sa poitrine et peu d'intérêt pour son mari perdu, il n'en fallait pas plus à Xavi pour être happé dans une dimension singulière. Ses yeux suivaient déjà les courbes de son corps alors qu'il s'humidifiait les lèvres face à un discours qu'il croyait rêvé. Il ne fut pas en mesure d'articuler quoi que ce soit bien qu'il tenta effectivement de reprendre un peu d'aplomb. Maisie savait parfaitement y faire et la remarque sur la peau de sa poitrine acheva l'héritier qui se sentit défaillir, à même de lui sauter dessus dans la seconde suivante. Il réussit néanmoins à se contenir, déglutissant avec difficulté et le nez toujours plongé dans son décolleté dont la vue impeccable lui provoquait une sévère arythmie. « Je.. » suis Xavi Moroe et j'ai faim, mais il se perdit une nouvelle fois dans un battement de cils alors que sa nature primaire le titillait un peu trop et serait bientôt visible aux yeux de tous, raison pour laquelle il croisa les mains au niveau de son entrejambe. « J'étais la star de ce show, heureusement que j'étais là.. mais j'ai arrêté il y a des années, je ne sais plus quand exactement. » La chaîne avait rompu son contrat suite à son procès et il suffisait de taper son pseudonyme sur internet pour trouver une multitude de pages relatant ses prouesses. Heureusement, il voyait Maisie assez stupide pour ne pas envisager cette option. « Je peux me montrer encore plus sympathique si tu acceptes de quitter cette fête avec moi. » Son égo regonflé à bloc par une Maisie sachant trouver les mots justes, Xavi s'imaginait déjà dans le feu de l'action avec elle. « Je te promets de prendre soin de la peau de ta poitrine. » murmura-t-il en se penchant doucement vers elle, assez pour gagner quelques centimètres de vue son son merveilleux décolleté qui laissait naître une poitrine sublime. « Ma limousine est juste là-bas. » crut-il bon de préciser dans un signe de tête, persuadé d'avoir ferré le poisson.

_________________

“ I've gotta go out and have fun at someone else's expense, i drive really slow in the ultrafast lane, while people behind me are going insane, i'm an asshole.”
could hug you to death.

Maeve Duggan

messages : 898
name : olivia (carolcorps)
face + © : millie bobby brown | @cosmic light — @tumblr/lewis capaldi
multinicks : leni ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ lilibell ⋅ archie.
points : 440
age : [ 24|04 ] sixteen years old.
♡ status : has feelings she's too scared to admit.
work : sophomore year.
activities : play and talk about baseball, fangirl over star wars, take care of her little sister, have fun with her dad, skate in town (..) — .
home : w/ her dad and sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (ollie, tc I, keane)

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 10 Mai - 17:41
Jamais elle n’aurait pensé se retrouver dans une telle situation. Cela n’arrivait que dans les séries américaines, normalement. Pas dans la vraie vie. Confuse, Maeve fixait sa cousine sans trop savoir ce qu’elle devait dire ou faire. Réalisant que son ton moralisateur n’était peut être pas la réponse que Gibi attendait. Elle-même serait complètement paniquée, si elle devait se retrouver à sa place. Que ferait-elle? À qui irait-elle parler en premier? Pour tout dire, elle n’en avait aucune idée. Sa première pensée se tournait vers son père qu’elle ne voulait pas décevoir. Bien sur, venait ensuite sa mère. Elle aurait aimé dire qu’elle était certaine de sa réaction, de sa bienveillance. Qu’elle saurait la guider, la rassurer. Mais cela faisait si longtemps, comment pourrait-elle le savoir après tout? Plus le temps passait, plus elle prenait conscience qu’elle ignorait tout de sa mère. Que son souvenir s’effaçait peu à peu. Le son de sa voix, son parfum, son sourire. Elle l’avait oublié… Ainsi, elle savait qu’elle pourrait compter sur Luna, même si faire peser ce fardeau sur ses épaules n’étaient sans doute pas très juste. Bon sang que c’était difficile. « Je suis désolée. Je ne voulais pas être blessante. Je m’inquiète seulement pour toi. » Et elle ne se sentait même pas légitime à donner le moindre conseil. Après tout, elle n’y connaissait rien à rien. Elle s’était tout juste arrêté à l’étape ‘bisou’. «  Je ne veux pas te saper le moral, mais dans une petite ville comme Windmont Bay, tout fini toujours par se savoir… » sous-entendu, dépêche-toi de le dire en tes termes et conditions. « On est des gosses, je ne suis pas sûre qu’on soit supposées devoir être prêtes pour ça. Mais ça ne veut pas dire que c’est une décision facile à prendre pour autant. » la brunette prit sa main dans la sienne s’apprêtant à lui assurer sa présence et son soutient quoiqu’elle décide, mais fut interrompu par l’arrivée d’Alvin. Comme si elle venait d’être prises la main dans le sac, Maeve retira brusquement sa main pour se gratter la tête nerveusement. Oubliant même que sa cousine en avait esquivé sa question fatidique du ‘ qui est le père? ‘. « Mouais, je suis un peu déçue je m’attendais à te voir en lapin sautillant partout! » fit-elle lui offrant un petit clin d’oeil avant de lui filer un petit coup d’épaule amicale. Elle s’attarda rien qu’une seconde sur le geste instinctif de l’adolescent, ouvrant le champ des possibles à une Maeve sur le qui-vive. Non… balaya-t-elle instantanément l’idée, d’un petit mouvement de tête. Moment où elle aperçue la silhouette d’Oliver muant son hébétude en un grand sourire. L’adolescente tendit sa main vers lui et ne put s’empêcher de sauter sur cette occasion toute trouvée. «  Oh, je me demandais juste si on ne devait pas les laisser roucouler en paix… » Maeve lança un petit coup d’oeil espiègle en direction d’Alvin qui venait de retirer sa main des cheveux de la brunette. Certes ils étaient amis d’enfance, elle en avait parfaitement conscience. Toutefois, Oliver et elle aussi, et clairement, le contraste était saisissant. De quoi la ramener brusquement les pieds sur terre.

@Gibi Shelbia, @Alvin Keily, @Oliver Winters

_________________

now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. i was getting kinda used to being someone you loved. —

Victoria Barrett

messages : 106
name : julie.
face + © : maia mitchell + weaslove.
multinicks : none.
points : 484
age : 21 ans.
♡ status : single.
work : paramedics working at the WB firehouse.
activities : fire watch, reading, running, gym, dressing up, dancing in her under wear.
home : in a house, with her parents, her bedroom has a view : the graveyard.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (1) nathan, tobias.

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Lun 11 Mai - 4:28
Je n'ai plus rien sur le visage et ce n'est pas plus mal. Je n'ai aucune envie d'avoir une abeille qui débarque sur mon nez à cause du sucre. Ça serait vraiment le comble. Autant éviter toute catastrophe et tout départ précipité de cette petite réunion urbaine. Les enfants courent partout et mes yeux suivent un duo qui se chamaille au loin. Je peux déjà les voir se taper dessus pour un chocolat ou deux. Cependant, je reporte rapidement mon attention sur Nathan et lui pose quelques questions. Y a-t-il des gens qu'il connaît ou bien encore, où est-ce qu'il s'imagine, là, maintenant, tout de suite. Il connait Gibi et Chani. Et puisque je ne sais pas du tout qui sont ces personnes ni s'il s'agit de femmes ou d'hommes alors j'acquiesce simplement. Je serais presque tentée de l'obliger à me montrer de qui il s'agit, toujours volontaire pour rencontrer de nouvelles personnes mais la réponse à me seconde interrogation m'intéresse plus. S'il n'était pas dans son lit, ce serait dans le mien. Ah. Oui. Devant un film. Je me demande lequel. Probablement un classique qu'il n'a pas vu, un truc un peu facile et noeud-noeud qui me ferait plaisir mais qui lui ferait rouler des yeux à s'en décrocher la rétine. Ou dans le pick up en pleine orage. Et j'imagine la scène. Le bruit de la pluie sur le capot, sur le toit. Un bruit sourd et pourtant agréable. Il n'y a rien que je préfère plus que les journées de pluie et je suis servie ici. Ça peut sembler étrange venant d'une paramedics mais j'adore l'odeur de la pluie. Et celle de l'herbe fraîchement coupée. Il me retourne ma question, après avoir précisé qu'il est content d'être là et je réfléchis. Il y a des centaines d'endroits où j'aimerais être. Mais plutôt qu'ici, à l'air libre, à manger du sucre et en compagnie de Nathan ? Je ne sais pas. Mon téléphone vibre dans la poche arrière de mon jeans et je pose mon coude sur la table. Mon menton sur ma main, je regarde au loin. " Probablement à Disneyland Resort " Pour passer du bon temps, rire et vivre comme Peter Pan. Retomber en enfance, être joyeuse et rire de tout. " Avec toi, bien entendu ! Juste pour avoir des photos souvenirs en chute libre dans certaines attractions " Que je lance avec un sourire en coin. Je le regarde et souffle " Dans mon lit aussi, pour regarder un film en me goinfrant de pop-corn ou de cupcake comme ceux-là " Je jette un coup d'oeil sur la table pleine de sucreries et ma fesse gauche vibre à nouveau. " On peut en voler et partir en courant, tu crois ? " Je lui lance un regard complice, celui qui dit 'si tu dis oui, j'y vais' mais il faudra enlever nos oreilles de lapins avant parce que là, on serait grillé à dix mètres. Et puis, ma fesse vibre à nouveau et je lève les yeux au ciel, grognant légèrement. J'attrape mon téléphone et grimace. " Pas de cupcake, pas de films pour aujourd'hui… " Je me lève rapidement et enjambe le banc. " Y a un incendie de forêt à une dizaine de kilomètres de là, on doit y aller en renfort. Tu veux rester ? " Que je demande alors que je connais parfaitement sa réponse. Ce type d'incendie est toujours important et même si je ne suis que paramedics, il faut du renfort, juste au cas où le pire arrive et que nos équipes soient touchées. Il n'y a pas de temps à perdre et Nathan prend sa décision. Direction maison pour lui. Et la caserne pour moi.

@Nathan Hyland

_________________
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 525
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©juice
multinicks : jules, gabriel
points : 783
age : 21
♡ status : w/winifred
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Lun 11 Mai - 17:02


Ravi de célébrer Pâques et d’être tombée sur ton amie Harper, tu ne prêtes pas tellement attention au malaise du blondinet qui se trouve à vos côtés. Tu prends plutôt ça pour de la timidité. T’essayes de l’inclure dans vos conversations mais c’est pas forcément hyper simple. Vous n’avez vraisemblablement pas tant de points communs que ça. Tu aimes bien les pommes mais ça s’arrête là. Tu ne sais pas quoi dire d’autre alors tu parles plutôt de ton métier de pompier et des incendies de forêt qu’il y a eu en fin d’année. – Pas faux ! Mais tout le monde va bien, je te rassure. – Il n’y a pas eu de dégât humain à ta connaissance et heureusement. Mais il est vrai que ça n’était pas sans risque pour vous autres pompiers. Tu déplores tout de même tous les dégâts qu’il y a eu sur la nature et aussi matériels. T’espère vraiment que ça n’arrivera plus. La demoiselle également. Assez parlé de malheur ! Vous êtes aussi là pour les chocolats. Et ce, même si personne n’a d’enfant ou de neveux. Est-ce que vous avez le droit de partir à la chasse aux œufs comme tu le proposes ? Bonne question. Il t’a semblé voir des adultes le faire. Mais t’es pas sûr. C’est peut-être ton côté enfant ou ta gourmandise qui parle. – J’sais pas trop. Il y a des gens là-bas qui cherchent, non ? Au pire, on pourra toujours donner des œufs à des enfants qui n’en ont pas beaucoup trouvé ? – Simple idée. Ton côté bon Samaritain revient. Tu te dis qu’il vaut mieux ça plutôt que certains chiens finissent par trouver des chocolats. Paraît que c’est très mauvais pour la santé des animaux. – Ah mince. A une prochaine fois. – Tu déclares au jeune homme qui visiblement s’en va. Harper essaye tant bien que mal à le retenir mais cela ne suffit pas. Le blond s’éclipse rapidement. Peut-être qu’il n’était pas à l’aise avec la foule effectivement. – Il n’avait pas l’air dans son assiette. C’est dommage. – T’adresses une petite moue à la brune espérant que ce n’est pas de ta faute. Peut-être qu’il aurait voulu n’être qu’avec elle. Tu te sens un brin coupable. – J’espère qu’il n’était pas jaloux.. enfin.. je sais pas trop s’il en pince pour toi ou pas. – Autre théorie. Si ça se trouve, ils ne sont que de simples amis. T’en sais trop rien. Harper a l’air de bien l’aimer en tout cas mais difficile à savoir de quelle manière. – Oh je crois que je viens de voir Finn. Une de mes collègues. – Tu déclares ensuite alors que vous marchez tranquillement dans le terrain de chasse aux œufs. Tu n’as en revanche pas repéré Victoria ni Chani. C’est qu’il y a beaucoup de monde et que le parc est grand.
Contenu sponsorisé




( topic commun ) — pâques. - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. ·
 
( topic commun ) — pâques.
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park-
Sauter vers: