hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-26%
Le deal à ne pas rater :
25% d’économie sur la Maxi Plancha Colormania – TEFAL – ...
53.99 € 72.58 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 ( topic commun ) — pâques.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park
Aller en bas 
gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

messages : 601
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me.
multinicks : beckett, maisie, marnie, oliver, peter, tony.
points : 1861
age : 38 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, visiting her, playing video games, doing his best to take care of him.
home : a huge ass house on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] cha, TC, (alvin, luna).

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mer 13 Mai - 11:05
La pause littérale de Luna lui fit un bien fou, car cela lui permit de faire taire les intarissables voix qui le pointaient du doigt et l’accusaient de tous les maux de l’univers. Il inspira une grande bouffée d’oxygène et posa ses yeux sur la silhouette de son amie, retrouvant un calme approximatif en une fraction de seconde. Bénie soit Luna Shelbia. Chacun de ses mots faisait mouche et formait un baume réconfortant sur les plaies émotionnelles d’Ike. Il hochait la tête, pareil à un enfant pris en faute, lorsqu’elle haussa le ton pour lui faire la morale, et même sur ce point, il ne put lui en vouloir car il savait qu’elle avait raison. « Pourquoi c’est si compliqué ? » soupira-t-il, les yeux baissés sur leurs pieds. Il repéra un œuf à l’abandon et se pencha pour le ramasser, il l’épousseta d’un brin d’herbe collé sur son emballage avant de le tendre à la jeune femme, même s’il mourait d’envie de l’avaler sur le champ. Il retroussa sa lèvre supérieure en une grimace et la gratifia d’un regard piteux. « Regarde-moi, en train de me plaindre de mon sort à tout va. » L’intervention de Joseph, aussi violente fut-elle, lui avait ouvert les yeux sur ce trait de sa personnalité. Et même s’il estimait être en droit de le faire, il n’avait pas le droit de l’infliger à ses plus proches amis, qui eux aussi rencontraient leurs lots d’emmerdes. C’était le lot de tous à Windmont Bay. Le paysage de carte postale n’était qu’une façade qui dissimulait bien des squelettes dans les placards de ses habitants. « Je ne te demande même pas ce qui ne va pas chez toi... Enfin, dans ton foyer, je veux dire. Je sais bien qu’il n’y a rien qui cloche chez toi, parfaite Luna. » Il se fendit d’un sourire plus engageant, malgré les éclats humides qui perduraient dans ses yeux sombres.


_________________
 
I will be the strongest that he ever knew and I will be there when he needs a love strong enough. Don't worry I will carry your share for us; no matter how bad the storm, I will be strongest that he ever knew.
◐ my only sin is I can't win.

Maisie Schofield

messages : 1416
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : peter . beckett . ollie . marnie . tony . isaac
points : 1663
age : 25ish {14/11}
♡ status : married to the one that got away.
work : hostess in a radio station in london, on long-term vacations.
activities : fitting in the american way, looking after her men, baking scones and muffins.
home : an air bnb on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [3/3] neuneu, teddy, TC, (Chani).

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mer 13 Mai - 16:27
Maintenant qu’elle était en mesure de resituer l’homme, il était amusant de le voir parader et sortir son plus beau plumage pour l’impressionner. Il n’en avait pas besoin, elle était déjà toute acquise à sa cause, même si pas pour les raisons qu’il devait espérer. Maisie était un être grégaire à qui le sort avait imposé la solitude, elle était prête à tout pour se raccrocher à un visage familier, même si ce dernier n’était avenant qu’en surface. Elle savait toutefois que si elle acceptait sa proposition de s’éloigner de la foule, elle perdrait l’avantage, elle redeviendrait une vulgaire proie trop faible pour se débattre face à un prédateur deux fois plus épais qu’elle. « Il y a un chauffeur, dans ta limousine ? » Question idiote, elle le savait, elle cherchait juste à gagner un peu de temps. Qui débarquait à une fête citoyenne dans un véhicule aussi tape-à-l’œil ? Xavi se croyait cool alors qu’il frôlait toujours plus le ridicule à chacune de ses répliques. Mais il était sexy, et le regard de Maisie se perdit quelques secondes dans la contemplation de ses épaules et de son cou musclés. Elle était en pleine possession de ses moyens, si elle succombait au charme de cet hybride mi-paon, mi-coq, qui pourrait lui en vouloir ? Elle secoua la tête de gauche à droite, exprimant son refus d’abord physiquement. « Désolée... mauvaise période du mois, » appuya-t-elle, avec une grimace en prime de son gênant mensonge. Elle était consciente que sortir l'excuse de la femme mariée et fidèle ne prendrait pas. « Mais je peux te donner mon numéro. C’est anglais, donc je passe par Whatsapp, je ne sais pas si tu connais ? » A nouveau, elle s’attaquait subtilement à son grand âge, pour voir jusqu’à quel point elle pouvait se permettre de le titiller. Certainement plus très loin, maintenant qu’elle venait de se refuser à lui officiellement. Ce fut pourquoi elle usa d’une moue boudeuse et de ses grands yeux de biche fixés dans les siens pour ajouter : « J’aimerais beaucoup te revoir, en tout cas... » Elle se dandina de gauche à droite et tapota ses doigts sur l’avant-bras de la soi-disant star internationale, pour appuyer son désir à moitié feint.


_________________
I hope you find a little truth ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ in a world full of pretty lies.

a wise man once said nothing

Nathan Hyland

messages : 872
name : mrs.brightside/marine
face + © : i.escamilla + all souls
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ casey ⋅ naila.
points : 780
age : nineteen ⋅ 29|08
♡ status : single.
work : agent d'accueil pompes funèbres à temps plein, il est également agent d'entretien à mi-temps à la windmont bay clinic.
activities : work, sleep, repeat.
home : ocean avenue with jean.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : gibi, jean, jax/vic, chani (leslie, vic) ⋅ |close|

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Jeu 14 Mai - 1:31
Nathan fût rassuré qu’elle ne lui pose pas plus de question, Vic étant la dernière personne au monde à qui il avait envie de parler de Chani et au petit coup de coeur qu’il avait eut pour la jeune femme. Il ne pouvait pas trop expliquer pourquoi ça le dérangeait - outre le fait qu’il n’abordait jamais sa vie privée - mais ce n’était pas juste sa réserve légendaire. La réponse de Victoria était déjà bien plus intéressante que la sienne et Nathan s’imagina sur main street, une glace à la main et son amie à ses côtés. Il y avait franchement pire comme situation, outre la foule en permanence. S’il n’avait jamais mis les pieds au célèbre parc d’attraction, il se rappelait avoir un jour regardé un reportage le concernant ce qui lui permettait de s’en faire une idée. Peut-être fausse, car rien ne valait d’en vivre l’expérience… Juste de pour pouvoir se perdre dans le monde de Toy Story devait valoir le détour ! « Pas mal. » Fut cependant son seul commentaire, ne souhaitant pas faire des promesses en l’air. Nathan rêverait de pouvoir y emmener Victoria et la surprendre mais le parc se trouvait à l’autre bout du pays. Il y avait toujours celui en Californie mais s’ils devaient vivre l’expérience, autant la vivre à fond dans le parc le plus grand et reconnu. « Je suis presque sûr qu’ils sont là pour être mangé… Mais peut-être pas pour toi faire un stock à la maison. » Et honnêtement, aussi gourmand puisse-t-il être, Nathan ne comprenait pas la hype autour des cupcakes. C’étais gras, beaucoup trop sucré, souvent pâteux… Franchement pas de quoi en faire une montagne, même s’il n’avait même pas tenter de gouter ceux-là, au delà de la crème que Vic lui avait étendu sur les lèvres.
Arquant un sourcil lorsqu’elle vérifia son téléphone puisse se redressa, une légère moue pris place  sur son visage alors qu’il se redressait à son tour. Hyland se moquait bien de la fête en elle-même mais n’en restait pas moins déçu que leur après-midi en tête-à-tête se voit avortée aussi rapidement. C’est à peine s’ils avaient eut le temps de poser les fesses sur ce banc - et se battre à coup de cupcakes. Nathan attrapa quelques oeufs au chocolat sur la table, histoire de ne pas être venu pour rien, balaya rapidement la foule du regard au cas où une apparition miracle le ferait changer d’avis, avant de se mettre en marche vers la voiture. « Pour faire quoi? » Sourcil arqué, il l’observa avant de se mettre en route, pressant le pas pour ne pas la retarder alors que le devoir l’appelait. Rester assis tout seul comme un con à observer la population locale, no thank you. « T’inquiètes pas pour moi, je vais rentrer à pieds. » Sur le coup, il regretta un peu de ne pas avoir pris le pick-up mais ce n’était pas comme s’il en avait pour longtemps à rentrer et la météo était assez clémente aujourd’hui. « Fais attention à toi. » Il lança plus par habitude que par réelle crainte, avant de lui adresser un signe de main pour la laisser filer. C‘était un retour à la maison pour lui… Et si elle était présente, quelques heures à partager avec Jean, histoire de s'en tenir à sa promesse de lui accorder un peu plus de temps.

_________________

fate is coming , that i know. time is running, got to go.


Gibi Shelbia

messages : 805
name : margot
face + © : olivia rodrigo; corpsie la chipie
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 464
age : 17 yo
♡ status : single - pregnant.
work : uh? no way, dude.
home : @ Luna's ranch.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Luna ▴ Dean ▴ Jean ▴ Howard ▴ TC (AMO) ▴ Nathan ▴ (Alvin) | fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 15 Mai - 13:12
Gibi savait que sa réaction envers sa cousine était parfaitement injuste. Le ton comme les mots qu'elle avait employé étaient durs mais surtout risquait de donner à Maeve l'impression qu'elle avait fait quelque chose de mal, alors que la demoiselle essayait simplement de digérer la nouvelle, comme tous l'avait fait. Et si l'adolescente avait conscience que cette nouvelle affectait bien d'autres personnes indirectement, que beaucoup avaient été particulièrement patients avec elle, cela ne l'empêchait pas de se sentir résolument seule dans cette aventure dont elle se serait volontiers passée. Il n'y avait guère que d'Alvin qu'elle tolérait tout – et tolérerait tout à la vue du sacrifice qu'il faisait pour elle. Mais même lui ne pouvait pas comprendre. Personne ne le pouvait. Malgré tout le soutien qu'elle avait – une chance, dont elle avait parfaitement conscience même si elle ne le montrait pas toujours, Gibi devait gérer cette grossesse seule. A qui pouvait-elle dire qu'elle craignait de voir son corps changer et de ne plus jamais être le même ? Elle avait bien avouer à Luna qu'elle ne savait pas si elle prenait la bonne décision, mais il n'y avait aucun moyen de le savoir et c'était un doute avec lequel Gibi devrait vivre toute sa vie. Appuyant un peu plus longtemps qu'elle ne l'aurait fait en temps normal, le baiser sur la joue de sa cousine, balayant d'un hochement de tête ses excuses. C'était elle qui devait s'excuser et non l'inverse. Elle serra doucement sa main et soupira bruyamment en entendant Maeve lui dire quelque chose qu'elle savait beaucoup trop vrai… "Je sais… J'aimerai tellement pouvoir éviter ça…" L'idée de quitter la ville pour revenir d'ici quelques temps, une fois le "problème réglé" lui avait d'ailleurs traversé l'esprit mais elle n'en avait ni le courage ni le cœur : sa place était ici avec sa famille, ses proches, ses amis. Et avec ce bébé. Reserrant ses doigts autour de Maeve et elle s'apprêtait à acquiescer quand Alvin débarqua, lui arrachant automatiquement un sourire. C'était sans aucun doute un peu bête mais sa seule présence aidait Gibi à se sentir plus légère. Il était tellement persuadé que les choses iraient mieux à un moment ou un autre… La culpabilité reprit rapidement le dessus, cependant, et Gibi baissa doucement la tête en l'entendant se plaindre de leur manque d'enthousiasme à sa venue. Elle passa une main sur ses yeux et s'efforça de relever la tête avec un léger sourire. Elle appuya doucement sa tête contre ses doigts et secoua la tête : "On est en train de dire à quel point tu nous manquais, arrête de râler !" Elle prit ensuite son bras. "Ha… ok." Précisa-t-elle, en entendant que Ollie arrivait. Ce n'était pas qu'elle n'était pas contente de le voir. Même s'ils n'étaient pas vraiment proches, Gibi appréciait sincèrement Ollie. Elle n'était pas certaine de la raison pour laquelle ce dernier semblait parfois vouloir éviter de se retrouver en tête à tête avec elle ou dans une discussion où il n'était qu'à deux. Elle n'eut cependant pas le temps d'en dire plus – ni de discuter avec Keily de ce qu'il voulait qu'ils disent que Ollie débarqua, apparemment déterminer à ramasser une grande quantité de chocolat. Voilà un point sur lequel ils pourraient s'entendre, en tout cas. Gibi acquiesça d'un signe de tête avant de soupirer à nouveau. "Bon, euh… de toute façon, tu vas l'apprendre donc…" Elle se tourna vers Alvin, cherchant son aide du regard. Elle n'était honnêtement pas certaine d'avoir la force d'annoncer cette nouvelle à une personne de plus.

@Maeve Duggan @Alvin Keily @Oliver Winters

_________________


there's nothing holding me back

Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 15 Mai - 17:22
« Parce qu'on n'a pas eu le manuel qui allait avec ? » Catapultés au rang de parent isolé avec pour seul nécessaire de survie leurs yeux pour pleurer. Une aventure qu'ils n'avaient pas choisi et dont ils avaient hérité à l'âge le plus ingrat qui soit, cette fameuse période où les hormones frémissaient et où les expériences régissaient leur quotidien. Face à ce constat, Luna haussa les épaules, résolue à alléger la situation comme elle le pouvait sans pour autant minimiser les événements ou le ressenti d'Ike. « Tu veux dire, hormis le fait d'avoir à gérer une adolescente ? Tout va bien. » Ou comment appliquer un cataplasme sur une jambe de bois, un art made in Luna. Elle aurait pu le lancer sur de nombreux sujets, lui faire part de tout ce qui clochait actuellement dans sa vie, mais elle n'en avait ni l'envie, ni la patience. Les problèmes d'autrui avaient bien plus d'importance, aussi s'appliquait-elle à glisser les siens sous le tapis afin de tourner ses pensées uniquement vers lui. « Ça me fait de la peine de te voir comme ça, je peux faire autre chose ? A part te rendre ça, t'en as plus besoin que moi.. » Elle réussit à s'affubler d'un sourire qui s'apparentait plus à une grimace, avant d'agiter l'oeuf en chocolat qu'elle redéposa dans sa main. Rien n'y faisait, les yeux humides de son ami était un spectacle excessivement désagréable pour elle qui se transformait en éponge à émotions. « Tu sais que tu peux te plaindre de tout ce que tu veux auprès de moi, c'est aussi à ça que servent les amis ? » Son sourire fut plus lumineux que le précédent alors qu'elle s'aventura à déposer sa main sur son avant bras, un moyen comme un autre de lui afficher le soutien qui semblait cruellement lui faire défaut en ce moment.

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.

Ezra Riain

messages : 400
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @voluspá (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley & gaby
points : 1238
age : thirty eight
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
home : moving in with sweet welsh aneurin

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | charlie, aneurin, citra & TC (maya)

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 15 Mai - 23:56
Il secoue doucement la tête, se marre. « tu trouves pas que c'est plutôt ça, la vision d'horreur ? Moi qui garde des gosses ? » il grimace doucement, s'imaginant facilement débordé s'il devait en garder plus d'un, pendant que madame se goinfrait gentiment. Et ça ne lui déplait pas, qu'elle reste un peu plus dans ses bras. Il sait que c'est fini, qu'il n'y a plus rien, si ce n'est une infini tendresse. Que ce temps est révolu, mais pendant une seconde, il a l'impression d'être de nouveau en irlande, quand c'était elle, qu'il avait au bras (et surtout dans ses draps). Mais il se recule doucement quand il sent Sophia attirer l'attention de sa mère. Il suffit de la mention d'un prénom pour que la petite se mette à courir dans la direction du dénommé Victor. Le bras de Maya accroché au sien, il la suit, surveillant de loin sa fille.
Ezra ne pouvait pas vraiment savoir ce que ça faisait que d'élever des enfants, les inquiétudes et les angoisses qui pouvaient venir avec, mais il pouvait tenter d'imaginer. « Je me doute... mais... » il soupire « ça me fait chier que tu doutes de toi, Maya » avoue-t-il simplement. Il tourne légèrement la tête, pose seulement ses lippes contre sa tempe. Un geste simple qu'il aurait aimé être capable de lui insuffler un peu plus de confiance en elle. Pour élever ses enfants ou pour tout le reste, parce qu'il connaissait bien une femme capable de se démerder (et de s'en sortir) c'était bien Maya. Elle faisait partie de ses femmes qui savaient ce qu'elles voulaient, fonçaient et se donnaient les moyens.
Peut-être que c'était juste un coup de mou, et que ça allait passer rapidement. Mais ce qui ne passait pas était son envie de clope. « violente ! » lache-t-il, un sourcil arqué dans sa direction. Il s'arrête, se tourne vers elle alors qu'elle caresse sa joue. Doux frisson le long de l'échine alors qu'il tente de chasser ça de son esprit. « ça faisait longtemps que tu ne m'avais pas dit ça » il attrape sa main, dépose un baiser à l'intérieur de son poignet, avant de reprendre leur balade, l'air de rien. « Je te proposerai bien de garder tes enfants pour que tu te reposes, mais tu sais que tu prendrais de grands risques. Et moi avec » lache-t-il le plus sérieux du monde alors qu'ils continuaient de marcher. « Non, ça va. C'est sympa... Puis ça commençait à être fatiguant de bouger, tout le temps » le regard dans le vague, en repensant à tout ça. Cette vie de nomade, guitare en main. « Puis j'ai mon cousin, et finalement, pas mal de personnes à qui je tiens ici » avoue-t-il avec l'ombre d'un sourire. « à croire que cette ville est un aimant »

@Maya Richardson

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten
welcome to badlands.

Xavi Moroe

messages : 458
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ skywalkers.
multinicks : (lola) · blake · vika · kerry · priam · luna.
points : 1917
age : thirty-four yo (03/11).
♡ status : divorced, dad, don juan.
work : god himself (heir).
activities : livin' la vida loca.
home : a villa @ ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, citra, georgie, tc/maisie.

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Sam 16 Mai - 14:02
Son désir dégringola en même temps que ses épaules s'affaissèrent face à l'annonce fatidique de la fameuse mauvaise période. Xavi retira aussitôt ses mains de son entrejambe, la mine flétrit de s'être arrêté sur le mauvais cheval de course. Il ne réussit même pas à porter de l'intérêt à son numéro de téléphone, qu'il envoya valser d'un soupir à peine dissimulé. La charmante Maisie avait su titiller son entrain à peine avait-il posé le regard sur elle et voilà qu'il se retrouvait la queue entre les jambes, incapable de vaquer à ses occupations habituelles. Il boudait, punit avant même d'avoir pu commencer à jouer avec l'ange blond qui trônait à ses côtés comme un trophée qu'il ne pouvait pas obtenir. L'espace d'un court instant, il envisagea de la planter là alors que son regard divaguait déjà un peu plus loin mais elle réussit à happer à nouveau son intérêt, battant des cils et tapotant son avant bras. Il était si faible face à une belle femme qui savait y faire et Maisie possédait un charme naturel. « Ah, tu veux me revoir ? » Son égo regonflé par cette annonce reprit le dessus alors qu'il effaça sa mine boudeuse pour reprendre le fil conducteur de sa pensée. « Ok, file moi ça.. et oui je connais, je viens pas de la région j'te rappelle, je suis pas con comme ceux-là... » Il arqua un sourcil, jetant un dernier coup d'oeil autour de lui comme pour mieux appuyer ses propos. Windmont Bay était un repère de gueux, il n'en était que le séduisant seigneur. « Du coup ta période se termine quand ? » Aborder un sujet aussi personnel avec une inconnue ne le dérangeait pas, pas plus que de paraître lourd, obstiné et limite dans son comportement. Xavi ne faisait plus dans la fioriture, déjà déçu de ne pas pouvoir lui faire visiter sa voiture : autant qu'il ait les bonnes informations de suite afin de ne pas perdre son temps avec elle.

_________________

“ I've gotta go out and have fun at someone else's expense, i drive really slow in the ultrafast lane, while people behind me are going insane, i'm an asshole.”
I write sins not tragedies.

Luther Lehane

messages : 959
name : nepenthès
face + © : oliver jackson-cohen © rogers
multinicks : keith - garett - charlotte - harlan - naaji
points : 572
age : 28. (24/03)
♡ status : single.
work : on and off.
activities : likewise.
home : shitty apartment on pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●● - (chani ; lilibell/kit)

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Sam 16 Mai - 16:55
Les années passaient, les filles s’enchaînaient, mais il n’était clairement toujours pas doué avec ces dernières. Il lui manquait clairement quelque chose dans son éducation et dans son mode de fonctionnement avec l’autre. Sans doute n’y avait-il rien d’étonnant là-dedans quand on connaissait son histoire, celle de sa famille et ce en quoi avait consisté ses premières années sur Terre et quelques suivantes. Mais le but pour Luther était justement de faire en sorte que personne ne sache vraiment ces éléments qu’il gardait jalousement pour lui et pour nul autre. C’était une façon de se protéger et de protéger l’image qu’il pouvait renvoyer. On pouvait généralement admettre qu’il avait écoué lamentablement de manière globale mais peut être que Chani, Sunny, ferait partie des exceptions qui ne se comptaient que sur les doigts d’une seule main. « Ce n’est rien. Tu peux m’appeler comme tu veux. » plaisanta-t-il à moitié, l’idée de recommencer à zéro, de s’adjoindre une nouvelle identité pour se débarrasser des trop nombreuses casseroles qu’il se traînait derrière lui n’était certes pas pour lui déplaire. S’il n’avait pas conscience qu’il était capable de tout ruiner sous n’importe quel nom. Priam lui avait pourtant dit à de multiples reprises : il devait se faire confiance pour être sûr de réussir. S’il ne croyait pas en lui-même, personne ne le ferait à sa place. Il essayait de mettre ses conseils en pratique chaque jour et chaque jour il échouait. Aujourd’hui avait peut être commencé sous de meilleurs auspices mais il savait toujours que les journées étaient longues et que tout pouvait arriver. « C’est toi qui décide. » Il ne put s’empêcher de sourire tendrement devant l’enthousiasme de la jeune femme sur le métier de sa sœur. Les gens rentraient toujours dans deux catégories : ceux qui aimaient les animaux et ceux qui ne les aimaient pas. Il faisait toujours plus confiance à la première catégorie, ayant conscience que c’était également celle-là qui avait tendance à mieux le traiter. Il fut un temps où il n’avait pas eu grande différence avec les chiens dormant dans le caniveau, attendant que leur existence se termine, montrant les dents de manière hostile ou léchant la main qui les nourrissait avant de planter ses crocs dedans. Rien d’étonnant à ce que sa cadette se soit tournée vers ça. Hochant la tête, il écouta attentivement les bribes d’existence que son interlocutrice acceptait de lui révéler, s’émerveillant de la confiance qu’elle lui accordait alors qu’il avait toujours du mal à se dévoiler lui-même. Plus les minutes passaient, cependant, plus il se détendait tout doucement. Le Luther revêche du début se faisait plus conciliant, plus attentif et plus séducteur également. Il fallait être aveugle pour ne pas relever que Chani était particulièrement séduisante et qu’à l’instar de son prénom, elle était un rayon de soleil qui semblait illuminer le ciel morne de la ville côtière. « Avec plaisir. » répondit-il avant de lui adresser une petite moue. « Je te préviens par contre, je ne suis pas réputé pour être un très bon élève. Mais… » Il soupira, ayant conscience que sa dyslexie n’avait pas joué en sa faveur et qu’il luttait chaque jour avec. Au moins, pas besoin de savoir lire et écrire pour apprendre cette langue là. « Je pense que ça me plairait. » Ca et la possibilité de la revoir ailleurs qu’entouré d’enfants hurlants, de familles parfaites et de cul bénits. « Touché. » Il hocha la tête et prit une gorgée avant de reprendre. « Tu as de la famille ? Des parents ? Des frères et sœurs ? Ton petit ami n’a pas pu t’accompagner parce qu’il travaille ? Ou ta petite amie ? » Subtil, vraiment subtil, Luther… Il ferait mieux de se taire avant de continuer à creuser la gênance dans laquelle il s'enfermait mais il voulait sincèrement en savoir plus sur elle. Plus qu'il ne voulait s'ouvrir à elle. Il n'était pas encore prêt pour lui faire suffisamment confiance même si son instinct lui criait qu'il pouvait le faire. Il avait déjà déçu par le passé et il pressentait qu'elle ne méritait pas de se sentir trahie ou déçue. Ce qu'elle serait nécessairement si elle continuait de le fréquenter. Il lui avait déjà menti sur son métier. Il avait voulu se créer un fantasme de normalité. Combien de temps la bulle pouvait-elle perdurer ? Toute la vie avec un peu de chance ?


_________________

YOU WERE A PLAGUE, NONE WERE PREPARED FOR.

Alvin Keily

messages : 566
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © livia & pinterest.
multinicks : marley, jeremiah, keane, winnie, teddy.
points : 1293
age : 16 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : sophomore.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie, tc pâques.

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 17 Mai - 11:07
Ike, en bon seigneur qu’il était, avait accepté de mettre sur pause sa punition en l’autorisant à le suivre à ce petit événement local pour Pâques. Il ignorait la raison d’un tel geste, peut-être avait-il prévu de retrouver quelqu’un sur place ou ne lui faisait-il simplement pas confiance pour le laisser seul quelques heures à la maison. A dire vrai, à cette seconde précise il se fichait pas mal du pourquoi du comment ; maintenant qu’il avait retrouvé la compagnie de ses amis, il pouvait sentir son moral remonter en flèche. Pour combien de temps ? Rien n’était moins sûr. Ce moment d’accalmie, il désirait ardemment le partager avec eux et bloquer toute forme de sentiment négatif qui pourrait s’insinuer en lui. Il savait Maeve et Ollie en mesure de profiter de l’instant présent sans se laisser submerger par des pensées idiotes, en revanche il n’était pas certain que Gibi soit capable d’un tel exploit, elle qui était devenue la personne à problèmes dans son entourage, même si elle devait très certainement déjà occuper – en partie ? – ce rôle bien avant sa grande annonce. « Vous mentez très mal mais je vous aime quand même, » dit-il aux deux jeunes filles, d’une voix amusée. Entre l’idée saugrenue du déguisement de lapin de l’une et les justifications vaseuses de l’autre destinées à flatter son ego, Alvin se doutait bien qu’il avait interrompu une conversation importante, la preuve elles n’avaient pas eu le temps d’accorder leurs violons. Mais il n’eut pas à se poser plus longtemps la question car son pote les rejoignit la minute suivante, apportant avec lui un peu de fraîcheur et de bonne humeur. Retirant son sac à dos d’une épaule afin de le ramener devant lui, il commença à tirer sur la fermeture éclair tandis que Gibi reprenait la parole. Le regard paniqué, il fixa sa meilleure amie à la recherche d’une quelconque explication de sa part qui ne vint pas. Pourquoi maintenant ? Pourquoi voulait-elle gâcher ce moment durant lequel ils pouvaient enfin occuper ce rang auquel ils appartenaient, cette place d’enfants qui leur revenait ? « Je... » commença-t-il en refermant son sac dans la foulée. Il s’apprêtait à distribuer quelques cookies qu’il avait lui-même préparés plus tôt dans la matinée mais il se ravisa dans la foulée car visiblement la brunette souhaitait partager autre chose. Tant pis, ses biscuits ronds finiront sur une table aux côtés des victuailles apportées par quelqu’un d’autre. En venant ici, il avait eu dans l’idée de ne pas les mettre à disposition des gens, principalement dans le but de ne pas faire de l’ombre à Luna qu’il adorait tant mais la situation s’avérait bien plus grave qu’il ne le pensait. Gibi le contraignait à se placer dans une position très inconfortable, il n’était d’ailleurs pas ravi par cette décision, seulement il n’avait pas le droit de démontrer sa colère ou sa déception, il se devait au contraire de l’épauler, quitte à assumer toute la responsabilité de cette nouvelle qui allait bientôt les assommer. « Je voulais t’en parler seul à seul mais je n’ai pas trouvé le temps de le faire… » souffla-t-il en regardant Ollie. « Avec tout ce qui se passe en ce moment à la maison, je suis un peu déboussolé. » Sa meilleure amie l’avait informé de sa grossesse deux semaines plus tôt environ, ce n’était pas excessivement long, toutefois si les choses avaient été plus calmes à son domicile, nul doute qu’il en aurait parlé plus tôt à Winters. « Enfin bref… Gibi et moi, on a fait une connerie, et maintenant elle est enceinte. » L’espace d’un instant, il imagina la réaction qu’aurait eu son père à une telle annonce s’il avait encore été de ce monde, les tressaillements de son corps poussés par la colère qu’il éprouverait et le pousseraient à lever la main sur lui. C’était la première fois qu’il en parlait à voix haute à une personne autre que la jeune fille et qu’il mentait pour elle à ce sujet, il redoutait par conséquent les réponses de ses amis. Il était bien loin de se douter qu’il avait lui-même fait une énorme boulette en choisissant de dévoiler toute l’affaire, pas juste la grossesse, la paternité aussi. Ce brouillard mental qui embrumait ses idées l’avait de toute évidence poussé à mal interpréter l’appel du pied de sa voisine.

@Maeve Duggan @Gibi Shelbia @Oliver Winters

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.


Dernière édition par Alvin Keily le Dim 17 Mai - 11:15, édité 1 fois

Chani Rodrigues

messages : 844
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn
points : 2080
age : 22 y.o.
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] candace・tc(luther) ・philae ・gabriel ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie (jean・teodora)

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 17 Mai - 11:14
Un nom-signé, elle pourra lui en trouver un. Il faut juste qu’elle trouve celui qui lui siéra à merveille. Celui qui épousera au mieux son entité. Pour cela, elle doit l’observer encore un peu, réussir à capter quelques essences de son existence. Elle pourra très bien lui en attribuer un,en lien avec sa grande taille – tant elle paraît petite à ses côtés – mais c’est superficiel, ce n’est pas suffisamment personnel et intime. Elle s’en voudra de donner l’illusion de s’être interrompue, un moment, sur ce détail : sa taille. Ce n’est même pas vrai. A ses côtés, elle aurait pu être impressionné, intimidé, mais, force est de constater que cela fait déjà un moment qu’elle a quitté cet état d’esprit à ses côtés. Elle étire doucement ses lèvres, quand il lui dit alors qu’elle peut l’appeler comme elle veut. «  Donne-moi du temps et je t’en trouverai un ». Un qui épousera sa substantifique moelle. Elle lui adresse un sourire alors que la conversation entre eux s’enchaîne. Elle ne capte plus les vibrations alentours, des possibles agitations sonores qui les entourent. Elle ne prête que sommairement attention aux autres qui les entourent – notamment quand il évoque le fait d’être pompier. Elle s’est souvenue d’avoir croisé Aaron, dans les alentours. Il est parvenu à accaparer toute son attention. Il y a probablement d’autres personnes de son cercle amical qui est présent, dans ce lieu, mais elle ne les aura pas remarqués. Elle est envahie par un trop plein d’enthousiasme quand il mentionne l’activité professionnelle de sa sœur – il a une sœur, qu’elle apprend par l’occasion –. On peut aisément ranger la portugaise dans la catégorie de ceux qui aiment les animaux. Particulièrement les chiens. Elle en possède un, ses parents lui en avait offert un, il y a quelques années, pour l’accompagner au quotidien. Ils étaient pris cette initiative, après avoir lu – ou entendu, elle ne sait plus réellement – un reportage sur les chiens guides pour personnes malentendantes ou sourdes. Un apparat supplémentaire, à l’appareillage, pour qu’elle entre un peu plus dans la norme et la normalité. Elle s’est faite à cette idée saugrenue que sa normalité était bancale et foireuse, même si elle n’était pas perceptible au premier regard. Quand Luther énonce son envie d’apprendre la langue des signes, elle ne peut que l’inviter à se joindre à ses cours. Elle serait ravie d’accueillir une nouvelle personne dans ce cercle un peu particulier, mais, peut-être aussi, elle est ravie de se dire qu’elle pourrait le revoir et que cette rencontre ne serait pas juste l’occasion d’une fois. «  Oh, tu sais, je n’étais pas une bonne élève non plus... », malgré tout le sérieux et la bonne volonté que ses professeurs lui reconnaissaient. «  Puis ce n’est pas ce qui compte, là, d’être bon ou mauvais élève en soi. Il faut plutôt le voir comme quelque chose que l’on va découvrir ». Le mot « apprentissage » rappelle bien trop les souvenirs de l’école, des tables, du tableau, du professeur qui va et vient à travers les rangs, imposant maladroitement – par moment – les silences. «  Je serais contente de te retrouver, en tout cas », elle confesse, dans cet aveu et elle lui adresse un large sourire, creusant un peu plus sa pommette droite. «  Tu as de quoi noter les coordonnées ? » Elle le questionne. Elle lui donnera au moins l’adresse où ces cours se tiennent. En attendant, il faut constater qu’ils sont chacun est venu seul, de son côté. La succession des questions de Luther lui arrache un petit rictus. Elle pourrait prendre peur qu’un inconnu cherche autant à en savoir sur elle. «  J’ai de la famille, oui. Je vis avec mes parents – tout simplement parce que je n’ai aucune raison qui me pousserait à quitter la maison – », elle répond, en anticipant la potentielle question du «  mais pourquoi vis-tu encore chez tes parents ? », quand la plupart des personnes de son âge cherche à s’émanciper de leurs parents. Rien ne la pousse à devoir franchir le pas de prendre ses valises et de quitter la maison pour son propre habitat. «  Et je suis fille unique, contrairement à toi qui a une sœur », elle continue, l’incluant, cette fois dans sa réponse. Elle ne veut pas le mettre de côté, dans son discours. «  Et, non, je n’ai pas... », elle s’interrompt brusquement dans ses gestes, songeant alors à cette dernière question qu’il lui a formulé. «  Attends ! Qu’est-ce qui te laisse penser que j’ai un petit-ami ? », elle lui demande. Elle serait quand même assez curieuse de savoir quelles données lui ont permis de tirer cette hypothèse. De Luther, elle sait qu’il a une sœur… et son regard se pose presque mécaniquement sur ses mains et ses doigts qu’elle analyse, un court moment. Elle sait qu’elle pourrait avoir une information qu’il ne lui a pas donné. «  Tu as une petite-amie, peut-être ? », qu’elle lui demande, en raccrochant ses billes noisettes au visage du beau brun.
@luther lehane

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
We're not the ones who're meant to follow.

Oliver Winters

messages : 1028
name : corpsie.
face + © : jack dylan grazer (©toesure)
multinicks : Pete, Bee, Marnie, Tony, Ike, Maze.
points : 2059
age : 15 yo {24.07}
♡ status : buzzin', rollin'.
work : sophomore.
activities : books, video games, crazy adventures with his red-haired, anxiety towards his future.
home : the winters'.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF. maeve (fb), TC, zoya, mum&dad.

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Lun 18 Mai - 16:10
Au vu des différents visages tournés désormais dans sa direction, Ollie eut la lourde impression de déranger, même Alvin ne paraissait pas plus à l’aise que cela, alors que c’était avec lui qu’il avait prévu de venir depuis des semaines, et ce malgré la punition récemment reçue par ce dernier.  Fort heureusement, Maeve rompit ce malaise passager et il la remercia silencieusement, d’un large sourire. « Ah ? » Amusé par cette idée, son regard passa de Gibi à Alvin durant quelques secondes avant de pouffer de rire face au ridicule de ce couple improbable. Certes, les deux étaient très proches, mais en tant qu’amis. Winters l’aurait su si quelque chose de sérieux se tramait entre les deux, rien n’était tu dans leur cercle d’amis. « Hein ? » Visiblement, l’honnêteté n’allait que dans un sens. Il pencha la tête légèrement en avant, comme si un soudain problème d’audition avait détérioré sa faculté à recevoir les informations. L’introduction d’Alvin, sous couvert de bons sentiments larmoyants afin, sans doute, d’attiser la sympathie de son auditoire, n’eut aucun effet sur Oliver, qui était pourtant l’un des adolescents les plus empathiques de tout Windmont Bay. Mais là, c’en était trop. L’information était bien trop grave, le touchait bien trop profondément, pour être traitée comme un vulgaire oubli de la part de l’un de ses meilleurs amis. « Vous avez fait quoi ?! » Instinctivement, il se rapprocha de son seul soutien physique et referma ses doigts autour du poignet de Maeve, tel un bateau ancré à son port. Il la relâcha néanmoins prestement lorsque l’idée selon laquelle elle était elle-même au courant de la grossesse de sa cousine depuis un moment lui effleura l’esprit. Il devait être le dindon de la farce, le boulet à qui personne ne pensait qu’en derniers recours. Il eut un rire nerveux et secoua la tête, attendant un « mais nan, on te fait marcher ! » qui ne vint pas. Malgré le gouffre qui venait de se former dans sa poitrine, à l’emplacement où aurait dû se trouver l’amour maternel, il choisit donc d’en plaisanter lui-même, et afficha un sourire de façade. « Tu te tapes des meufs et tu ne préviens même pas les potes ? T’as changé, Alvin, c’est hallucinant ! » Les efforts déployés pour ricaner alors qu’il ne souhaitait que s’enfuir à toutes jambes étaient énormes. Mais Oliver Winters et résilience faisaient bon ménage, désormais, il pouvait faire face à tout. « Félicitations. C’est prévu pour quand l’avortement ? Car vu vos têtes, c’est pas une grossesse désirée... » Et s’ils envisageaient de l’abandonner, il ferait une croix définitive sur eux.
Les adolescents de Windmont Bay n'apprenaient décidément rien.


_________________
keep your head still
All the small things. True care, truth brings. I'll take one lift, your ride best trip. Always I know you'll be at my show, watching, waiting, commiserating.
gold medal ☆ silver lining

Isaac Albrecht

messages : 601
name : corpsie.
face + © : zachary levi + ©me.
multinicks : beckett, maisie, marnie, oliver, peter, tony.
points : 1861
age : 38 ~ 28.06.
♡ status : married.
work : orthopedic surgeon & chiropractor.
activities : fixing people's bones, working out, drinking smoothies, visiting her, playing video games, doing his best to take care of him.
home : a huge ass house on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [0/3] cha, TC, (alvin, luna).

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mer 20 Mai - 14:15
En quelques mots, Luna avait réussi à résumer à la perfection leur situation. Il hocha piteusement la tête, ne pouvant que s’incliner devant cet état de fait qui n’obtiendrait hélas pas de résolution. Sauf si Super Nanny décidait de débarquer à Windmont Bay afin de venir en aide à tous ces parents et assimilés qui galéraient à s’occuper de leurs bambins. Il se fit une note mentale de chercher le contact de l’émission dès son retour à la maison, qui ne tentait rien n’avait rien. Il retrouva un semblant de bonhommie, avec un sourire engageant, lorsque le sujet de conversation dévia sur la vie de Luna. Elle était tellement secrète, qu’il se satisfit de sa réponse qu’il savait polie. Il pouffa de rire face à ce ping-pong au chocolat et récupéra la gourmandise. « Je fais attention à ma ligne, tu veux que je sois triste ET gros ?! » Pas qu’il avait quelque chose contre les personnes avec de l’embonpoint, il ne le souhaitait juste pas sur lui-même. Peut-être était-ce là le reflet d’une certaine forme de grossophobie, il n’était pas parfait, et cette pensée le fit avaler d’autant plus vite l’œuf en chocolat sitôt l’emballage ôté. Il lui était parfois préférable de se taire plutôt que de sortir des conneries. « Je veux pas me plaindre... » répondit-il, une main devant sa bouche le temps de finir sa bouchée. Il glissa sa langue sur ses dents et secoua la tête de gauche à droite. Il avait tant de sujets de discorde avec ses proches, de contrariétés diverses et variées, qu’il n’aurait su par où commencer. « Et ça va dans les deux sens, ce que tu dis là. » Même s'il n'arrivait pas à la cheville de son talent pour remonter le moral, il pouvait toujours essayer. Il posa sa paume sur la main de la jeune femme et lui rendit son sourire, se sentant tout à coup étrange, comme affaibli pour une raison qui lui échappait. Un contact. Voilà ce qui lui manquait affreusement. Le contact humain, le contact charnel, le contact d’une femme. « Merci, Luna. » Sa voix était soudain plus profonde, plus sérieuse. « Merci d’être là et d’être l’amie dont j’ai besoin. » Il se pencha pour déposer un tendre bisou sur son front, avant de détourner la tête pour reporter son attention sur le reste de la petite fête, sans lâcher sa main pour le moment.


_________________
 
I will be the strongest that he ever knew and I will be there when he needs a love strong enough. Don't worry I will carry your share for us; no matter how bad the storm, I will be strongest that he ever knew.

Harlan Guerrera

messages : 666
name : nepenthès
face + © : t. chalamet + © valruna
multinicks : keith - garett - charlotte - naaji - luther
points : 735
age : 22.
♡ status : single and ready to mingle.
work : student.
activities : writing poetry ; taking soulfull pictures ; smoking weed ; taking care of his family ; cursing his dad.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●●●● (jackie ; tc ; alexandrine ; leni)

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Jeu 21 Mai - 17:34
« Certainement pas Laïos en tout cas. » répliqua-t-il d’un ton désabusé, ne trouvant véritablement rien de positif à dire sur celui qu’il considérait désormais davantage comme son géniteur que comme celui qui l’avait élevé et avait partagé avec lui des moments de complicité familiale. Certes, de ce point de vue, il avait plus de chance que ses cadets mais ne nous manquait-il pas que ce que nous savions avoir perdu ? Il soupira profondément avant de tirer à nouveau sur sa cigarette et d’éclater d’un léger petit rire face au petit tacle prononcé par la délicate rouquine. Cela ne le vexa pas pour autant, bien au contraire puisqu’il le prit davantage comme un compliment. « Comme si j’écrivais un roman, uh ? » répéta-t-il, l’œil frisant de malice avant de poursuivre. « J’aurais préféré comme un poète mais je prends. Je suis né dans la mauvaise génération, je crois. Fréquenter Allen Ginsberg, Gary Snyder ou Jack Kerouac aurait été des plus excitants. Bien plus que d’écrire un roman sur les affres d’une frustration de jeunesse passée à l’ombre d’un père trop imposant malgré son absence n’a peut être pas autant de sens que des pérégrinations à travers les Etats-Unis d’un couple libre. » Il lui adressa un clin d’œil amusé, la provoquant volontairement pour voir jusqu’où il pouvait aller. « A moins que tu te portes volontaire puisque tu as la bougeotte. » C’était le souci avec lui : sous ses allures de dandy hipster trop mature pour son âge, il demeurait un sale gamin qui avait besoin qu’on le guide, qu’on lui trace des limites qu’il ne pouvait dépasser sous aucun prétexte. Il haussa les sourcils d’un air suggestif avant de reporter son attention sur les cris des enfants qui avaient manifestement commencé leur chasse au trésor autrement nommé chasse aux œufs de Pâques. « Je ne sais pas si on peut parler de vie saine à Windmont Bay à proprement parler. Mais globalement plus que LA, c’est indubitable. » Certes, il continuait à trouver sans difficulté la drogue adéquate à ce que sa fibre artistique lui guidait de prendre mais au moins, il pouvait se retrouver seul avec ses pensées, les entendre, les écouter et leur donner libre court, voire même en parler avec des gens qui comprenaient. Les conversations étaient bien plus profondes, bien plus intéressantes que toutes celles qu’il avait eu dans la ville aux étoiles. Il écouta d’ailleurs attentivement sa jolie interlocutrice lui répondre sur sa venue dans la ville côtière la plus saine de l’Est américain, ou presque. « Ouuuuh, du mystère, des secrets, des faiblesses familiales. De plus en plus intéressant tout ça. En fait, c’est toi qui seras l’objet du roman que je n’écrirai pas. » la titilla-t-il en prenant une nouvelle bouffée de cigarette tirant jusqu’à ce que ses doigts ne brûlent légèrement de la chaleur brune. Il lui donna un coup d’épaule avant d’écraser sa cigarette au sol et de mettre le mégot dans une petite boîte métallique dont il ne se départissait jamais. On ne pouvait pas être hipster sans penser à sa planète après tout. « Je ne savais pas que Windmont Bay pouvait être the place to be de la reconstruction de vie. J’aime bien. » Il promena un regard sur l’assistance cherchant à dénicher parmi ces derniers ceux qui pourraient passer le casting des rôles qu’il voulait voir tourner autour de son actrice principale. « Laisse-moi deviner : parmi ces meilleurs amis d’enfance, il doit bien y avoir quelqu’un pour qui ton cœur battait déjà à l’époque. Tu n’as jamais osé franchir le pas de peur de le ou la perdre. » prédit-il avant de la surnommer telle l’amante malheureuse d’un de ses poètes favoris. « Donne-moi un peu de drama. Donne-moi de l’inspiration, Finn Brawne. » Il se laissa tombé en arrière, ramenant ses bras sous sa tête pour observer les nuages glisser lentement sur le ciel mâtiné de bleu. « Dis-moi que tu lui as ouvert ton cœur, les mots se déversant hors de toi pour venir se loger dans le sien et vous permettre de conduire vos lèvres l’une à l’autre comme la destinée vous l’imposait malgré les années perdues entre vous. » En la matière, il pouvait parler après tout. N’avait-il pas vécu pareille expérience ? N’avait-il pas mis son cœur à nu pendant son adolescence pour mieux le voir être piétiné ? Certes, en regardant en arrière, il s’interrogeait encore sur ce qui l’avait pris alors mais, tel une sucrerie interdite, elle piquait encore de temps à autre son imagination et aidait ses envolées lyriques à s’inscrire à l’encre de Chine. « Si tu as besoin de t’entraîner ou te plaindre, je suis tout ouï. » Une lueur naquit dans ses émeraudes. « Si tu as besoin d'autre chose, je suis tout à toi également. »


_________________
tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines, ne vois-tu rien venir? Les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire. Ami, qu'on crève d'une absence ou qu'on crève un abcès, c'est le poison qui coule. Certains nageaient sous les lignes de flottaison intimes à l'intérieur des foules.

Maya Richardson

messages : 804
name : margot
face + © : sophia bush + tearsflight
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 213
age : 37 yo (3/3).
♡ status : getting a divorce, three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Dory ▴ Ezra (TC) ▴ Garett ▴ Mila | fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Ven 22 Mai - 23:02
@Ezra Riain

Secouant la tête tout en levant les yeux au ciel, Maya rit doucement en entendant Ezra lui décrire sa vision d’horreur. “Pas du tout.” Un sourire angélique presque séducteur sur les lèvres, Maya planta son regard dans le sien : “Enfin, des gosses, oui. Mais pas les miens, je sais que tu saurais en prendre soin et tu les adores.” Sophia plus que Taylor et Liam, Maya en avait bien conscience mais elle avait une confiance aveugle en Ezra et n’aurait pas hésité à les lui confier une seule seconde. Preuve en fut qu’elle ne fit même pas mine de le menacer en faisant glisser son index sur la carotide. D’une manière générale, Maya évitait de laisser ses bambins à qui que ce soit; elle estimait qu’avoir trois enfants était son choix, choix qu’elle devait assumer et ce, d’autant plus qu’elle devait désormais partager leur garde avec leur père. Parfois, elle faisait appels à des babysitters mais s’arrangeait toujours pour que ce soit des gens qui fassent partie de la famille : Dory qui était la cousine de son mari, mais surtout comme la sienne et Mila que Maya considérait autant comme une amie que comme sa nièce. Elle n’avait pas encore eu l’occasion d’importuner Ezra avec cela et n’en avait pas spécialement l’intention car elle savait qu’il n’était pas la personne la plus fan qui soit des enfants mais aussi qu’avec sa carrière de musicien ces soirées étaient chargées. Soupirant doucement d’aise en sentant son baiser contre sa tempe, Maya resta appuyée contre lui quelques secondes, lui offrant un sourire mi coupable mi touché. Elle appréciait sincèrement sa réaction face à ses doutes mais honnêtement, il n’y avait pas grand chose de plus à dire, elle s’était fait une raison.
Pouffant en le voyant se retourner vers elle, Maya pencha la tête sur le côté, un sourire malicieux sur les lèvres : “de quoi ? que tu as une belle gueule ou tu parles des menaces ?” Frissonnant doucement en sentant ses lèvres sur son poignet, elle soutint son regard quelques secondes avant de regarder à nouveau droit devant eux, son bras toujours accroché à côté du sien. Elle leva doucement les yeux au ciel en l’entendant lui dire qu’il aurait pu lui proposer de garder ses gosses… mais non. “T’inquiète pas, je ne les confie qu’à des personnes de confiance.” dit-elle, ponctuant sa phrase d’un clin d’oeil avant de lui donner un petit coup de hanche. Serrant un peu son étreinte autour de son bras en voyant son regard se perdre dans le vide, Maya le laissa parler, pour voir s’il voulait en dire plus avant de lui lancer un sourire ravageur : “C’est moi l’aimant, voyons !” Plus sérieusement, elle reprit : “Mais je vois ce que tu veux dire, oui… Enfin, je n’ai jamais été fatiguée de voyager mais c’est bien aussi d’avoir un vrai chez soi.” Du moins, par moment ça l’était. D’autres fois, Maya avait l’impression de faire du surplace sans jamais avancer dans sa vie.

_________________
† Don't you be afraid of something new †
could hug you to death.

Maeve Duggan

messages : 898
name : olivia (carolcorps)
face + © : millie bobby brown | @cosmic light — @tumblr/lewis capaldi
multinicks : leni ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ lilibell ⋅ archie.
points : 440
age : [ 24|04 ] sixteen years old.
♡ status : has feelings she's too scared to admit.
work : sophomore year.
activities : play and talk about baseball, fangirl over star wars, take care of her little sister, have fun with her dad, skate in town (..) — .
home : w/ her dad and sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (ollie, tc I, keane)

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Sam 23 Mai - 11:27
Ils n’étaient pas supposés passer une après-midi à penser à rien d’autres que voler les chocolats de tout les gamins de Windmont Bay? Ce n’était pas supposé être un moment d’insouciance? Le changement fut pourtant brutal et lorsqu’elle vit sa cousine, mal à l’aise se tourner vers Alvin pour avoir de l’aide, elle ne s’attendait certainement pas à un tel revirement de situation. « Pardon? » à cet instant, elle ignorait ce qu’elle ressentait. De l’inquiétude pour Gibi et Alvin, un sentiment de trahison de leurs parts à tout les deux. Depuis combien de temps cachaient-ils ça? Mais c’est au moment où Oliver s’accrocha à elle, qu’elle prit conscience de ce que cette histoire pouvait représenter pour lui. Elle se souvenait encore des yeux larmoyants de son ami avant qu’il ne fonde en larmes dans ses bras l’année dernière. Tommy lui avait balancé sa bombe pour alléger sa conscience. Mais l’abandon de sa mère demeurait douloureux. Instinctivement, elle se tourna vers lui pour sonder son visage, attendant sa réaction avec une vive inquiétude. Elle ne fut guère étonnée de le voir plaisanter dans la foulée. Et si une part d’elle avait envie de suivre le mouvement comme si de rien était, une autre était terriblement en colère. Pendant un instant, Maeve observa la foule, confuse. Cherchant un repère auquel se raccrocher, la réponse adéquate a avoir pour tout le monde. Pour les soutenir tout les trois. Et à la dernière intervention de Winters, son cœur se serra d’avantage encore. Lorsqu’elle avait demandé quelques minutes plus tôt, ce qu’elle comptait faire, Mae n’avait pensé qu’à l’avortement ou garder l’enfant. Mais bien sûr qu’il y avait une autre solution. Une solution qui était tout à fait inconcevable pour Oliver et elle en avait parfaitement conscience. C’était d’ailleurs la première à laquelle il avait dû penser, la possibilité lui venant à l’esprit inévitablement. Elle ressentait tant de choses à la fois, elle ne savait plus où donner de la tête, quoi dire ou quoi faire. Sans s’en rendre compte, Maeve prit la décision de laisser tout sortir comme ça venait et tant pis si elle heurtait la sensibilité de quelqu’un au passage. « Une connerie? C’est si difficile que ça de mettre un préservatif putain?! Ça veut faire les malins, mais c’est pas foutu de penser à ça? » sans doute y avait-il trop de colère intériorisée qu’elle n’avait, jusque là, jamais laissé exploser. Sans doute qu’une bonne partie n’était même pas dirigée contre eux au fond, mais elle avait laissé la vague s’engouffrer dans la brèche, et elle ignorait ce que cela impliquait. « Vous êtes égoïstes et stupides! » elle se tourna vers Gibi qu’elle fusilla du regard. « Oui je sais, t’as pas envie d’entendre ça. Mais a un moment, si t’as envie de jouer les grandes et d’en faire qu’à ta tête, va peut être falloir gérer les conséquences sans se défiler! Et oui, parce que s’envoyer en l’air ça a des conséquences, SURPRISE! » elle avait l’impression d’entendre son père, et si elle se dégoûtait d’avoir un tel discours parce qu’elle ne voulait pas blesser qui que ce soit, elle n’avait pas non plus envie de les dorloter. Certes, elle avait perdu toute objectivité, ses sentiments pour Oliver brouillait son jugement, autant que son affection et son inquiétude pour ce couple d’inconscients. « Juste pour savoir, ça valait le coup au moins? » fit-elle un peu mesquine. « Et on se fait quoi après? On se fait une bouffe? » les interrogea-t-elle en prenant la suite de la question de Winters. L’adolescente poussa un long soupire et fini par s’assoir par terre dans l’herbe, les jambes rabattues contre elle. « Vous comptiez mentir longtemps sur ce qui se passait entre vous? » fit-elle enfin, retrouvant sa voix douce et calme. C’était tout aussi égoïste de sa part, mais elle en avait assez. Assez que lorsqu’elle trouvait un brin d’équilibre quelque part, quelqu’un trouvait le moyen de tout foutre en l’air.

@Gibi Shelbia @Alvin Keily @Oliver Winters

_________________

now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. i was getting kinda used to being someone you loved. —

Gibi Shelbia

messages : 805
name : margot
face + © : olivia rodrigo; corpsie la chipie
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 464
age : 17 yo
♡ status : single - pregnant.
work : uh? no way, dude.
home : @ Luna's ranch.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Luna ▴ Dean ▴ Jean ▴ Howard ▴ TC (AMO) ▴ Nathan ▴ (Alvin) | fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Dim 24 Mai - 21:48
Gibi ne s’était pas rendue compte qu’en appellant Alvin à l’aide du regard, elle allait les précipiter dans une révélation que ni l’un ni l’autre ne souhaitait mais surtout dont la demoiselle n’avait pas imaginé une seule seconde les conséquences. Elle fronça les sourcils en l’entendant se tourner vers Oliver et lui dire qu’il voulait lui en parler puis comprit, quelques secondes plus tard quand il se mit dans le même tableau qu’elle, annonçant “leur” grossesse. Gibi entrouvrit la bouche, attrapa son poignet pour l’arrêter mais c’était trop tard : les mots étaient déjà sortis de sa bouche jusqu’aux oreilles de Maeve et d’Ollie. Elle se rapprocha de lui, entrelaçant leurs doigts sans réfléchir à l’image que cela pourrait donner aux autres. Toute l’attention de Gibi était focalisée sur Alvin alors qu’elle réalisait l’importance du sacrifice qu’elle lui avait demandé. Elle avait cru que mentir à Luna était la chose la plus dure qu’elle aurait à vivre mais c’était la réaction des adolescents devant elle qui le fut sans aucun doute. La gorge serrée, Gibi sentit ses doigts se resserrer autour d’Alvin au fur et à mesure des attaques qui fusaient. “Mais…” commença-t-elle à protester quand Maeve la fusilla du regard avant de lui balancer ses quatre vérités. Gibi hésita puis décida d’attendre qu’elle ait fini avant de hausser la voix à son tour, ne supportant pas que sa cousine se comporte comme si elle était directement affectée par la situation. Ne se rendait-elle pas compte de ce que Gibi vivait ? Le mot de la fin eut raison de la patience de l’adolescence - qui n’en avait de toute façon vraiment eu - qui explosa, oubliant momentanément qu’ils se trouvaient dans un espace public : “MAIS TU CROIS QUOI MAEVE PUTAIN ?!” Elle relâcha la main d’Alvin, tremblante. “Gérer les conséquences sans me défiler ? Tu veux que je me défile comment exactement ? Je suis ENCEINTE, ce n’est pas quelque chose qu’on peut fuir !” Mais Gibi n’eut pas le temps d’en dire plus ni même de reprendre sa respiration que Oliver saisissait au vol la première occasion de faire des reproches à Alvin. Le visage de Gibi se tordit en une grimace emplie de culpabilité et alors qu’elle se tournait vers ce dernier pour l’implorer de la pardonner du regard, Oliver asséna le coup de grâce. Choquée, Gibi eut à peine le temps de poser son regard sur lui que déjà Maeve continuait d’enchaîner, réagissant comme si c’était leur problème à gérer, comme si c’était leur vie qui était chamboulée. “Mais vous vous prenez pour qui exactement ?” dit-elle, la gorge nouée. “Ce n’est pas VOTRE vie qui est chamboulée, ce n’est pas vous qui devez vivre avec ces décisions, et toi, Oliver…” Elle le pointa de l’index, secouant la tête alors que sa voix commençait doucement mais sûrement à se briser : “il est HORS DE QUESTION que j’avorte ! Je t’interdis de dire des choses pareilles. Ce bébé aura ce qui est le mieux pour lui !” Sentant qu’elle perdait encore plus le contrôle de la situation qu’elle ne se l’était imaginée possible, Gibi recula de trois pas en passant ses mains sur son visage. “Je croyais que vous étiez mes amis… pouvoir compter sur vous…” Essuyant une larme sur son visage, Gibi déposa un baiser sur la joue d’Alvin, la seule personne vraiment présente pour elle et murmura à son oreille : “Dis leur si tu veux…” avant de s’éloigner aussi vite que possible, tête baissée pour dissimuler ses larmes.

@Alvin Keily @Oliver Winters @Maeve Duggan

_________________


there's nothing holding me back

Alvin Keily

messages : 566
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © livia & pinterest.
multinicks : marley, jeremiah, keane, winnie, teddy.
points : 1293
age : 16 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : sophomore.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie, tc pâques.

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Lun 25 Mai - 21:10
L’information – ou plutôt la bombe – avait été lâchée quelques secondes plus tôt, pourtant de multiples réactions leur pleuvaient déjà sur le dessus de la tête. Alvin ne rimait définitivement pas avec courage, il était davantage à l’aise dans le rôle du planqué qui profitait de l’assurance des autres avant tout. Néanmoins la rafale de reproches – déguisés ou plus directs – qu’ils reçurent avec Gibi lui permet de sortir plus ou moins la tête de l’eau de façon à ne pas se laisser totalement engloutir par l’avis bien tranché que pouvaient se faire ses amis sur le sujet. Il comprenait leur étonnement, il ne s’attendait cependant pas à des retours aussi vifs et négatifs de leurs parts, même si leurs bêtises méritaient d’être pointées du doigt. De toute évidence, Oliver prenait sur lui pour répondre avec une bonne humeur feinte, il n’était pas né de la dernière pluie et se doutait bien que cette conversation n’était pas agréable pour lui. Cela le touchait indirectement, raison pour laquelle Alvin regrettait sincèrement d’avoir prononcé ces mots, cette confession qui n’était pas la sienne mais qu’il devait pourtant assumer. Confus, il essaya tant bien que mal de capter le regard de son ami dans le but d’attirer son attention et ainsi pouvoir déterminer à quel point il lui en voulait. Jamais il ne se permettrait de le blesser volontairement et encore moins en utilisant l’abandon dont il fut victime pour ce faire. Sa stratégie était simple ; se faire le plus discret possible pour finir par disparaître naturellement. Enfin, l’idée lui semblait bonne avant de recevoir les innombrables attaques lancées par Maeve. Cette dernière n’y allait pas de main morte, comme si elle avait attendu ce moment précisément pour vider son sac et évacuer une rancœur enfouie depuis bien trop longtemps. « Gibi... » souffla-t-il inutilement en sentant l’énervement envahir le corps frêle de son amie dont la voix devenait plus forte. Visiblement la situation leur échappait à tous et désormais quelques regards curieux s’étaient tournés dans leur direction. « Ça va pas la tête ?! Qu’est-ce qui te prend de lui parler comme ça ? » demanda-t-il à Maeve en tournant la tête vers elle. Jamais il ne l’avait vu réagir de la sorte et encore moins se transformer en donneuse de leçons. Gibi n’avait peut-être pas fait tous les bons choix durant sa petite vie d’adolescente, elle ne méritait toutefois pas ce lynchage public. Ils avaient parfaitement le droit de ne pas être d’accord avec son comportement, néanmoins il y avait d’autres manières de le démontrer, plus douces notamment, car le soutien des amis était important pour tout le monde. Entre la drama queen d’un côté et l’attitude faussement détachée de l’autre, Alvin ne savait plus où donner de la tête. La déception se lisait sur les traits fins de sa meilleure amie qui l’embrassa sur la joue avant de battre en retraite, le laissant une nouvelle fois seul pour porter le fardeau de cette situation pénible. « Ce n’était vraiment pas sympa... » souffla-t-il davantage à l’attention de la jeune sportive car hormis sa remarque déplacée, Ollie n’avait pas grand-chose à se reprocher. Il pouvait aisément lui pardonner ses paroles pour des raisons évidentes. « On connaît tous les quatre le sentiment du vide laissé par l’absence d’une mère, peut-être pour des raisons différentes… » commença-t-il à expliquer avant de se raviser dans un petit soupir. « Oubliez ce que j’ai dit tout à l’heure, ce n’est pas moi qui l’ai mise enceinte. Gibi m’a demandé de mentir pour elle, elle avait peur et… Je la comprends en fait. Je me demande bien comment la nouvelle aurait été accueillie si la véritable identité du père avait été dévoilée tout de suite. » Aurait-ils prévu ensemble de la brûler vive comme l’avait été Jeanne D’arc ? « Faut que j’aille la retrouver… Je peux pas la laisser seule. » Il affectionnait personnellement tous les protagonistes qui l’entouraient mais il ne pouvait décemment pas abandonner sa meilleure amie qui traversait une période compliquée à gérer pour une personne de son âge. « A plus, » dit-il, abattu, en balançant son sac à dos sur son épaule droite avant de tenter de rattraper la brunette qui s’était enfuie plus tôt.

@Maeve Duggan @Gibi Shelbia @Oliver Winters

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.


Dernière édition par Alvin Keily le Lun 25 Mai - 23:01, édité 1 fois
the world spins madly on

Finn Prentis

messages : 1548
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; silverlou
multinicks : Ali ▴ James ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Philae ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 496
age : 29 yo (3|05)
♡ status : crushed. drunk.
work : firefighter.
activities : drinking ∙ going to the gym ∙ avoiding her feelings, messing up meals, hurting herself during motorcycles rides and stupid stuff like that.
home : anywhere but home.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Harlan (tc) ▴ Tori ▴ Madd▴ (Dean, Tommy, Kit, Aaron, Jess Coll)| fr/en ▴ closed

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Lun 25 Mai - 22:25
Arquant un sourcil en entendant Harlan étaler sa culture comme on étale sa confiture quand il ne nous en reste pas assez (beaucoup trop donc), Finn secoua doucement la tête. Si elle arrivait à suivre la conversation, elle n’était pas certaine d’en avoir réellement envie. Le jeune homme semblait user de références culturelles et de mots qu’il pensait… guindés ? snobs ? comme certains se maquillent pendant des heures pour montrer qu’ils sont les plus beaux, les plus forts et les plus intelligents… Tâchant de ne pas se montrer trop désagréable, Finn but une nouvelle gorgée le laissant finir sa tirade avant de la reposer sur le gazon. “Attention, si tu continues ton discours sur la même lancée, tu ne vas pas tarder à me compter à quel point tu es une vieille âme qui a vu des choses que peu de choses ont vu et qui en a été changé pour l’éternité, que ce soit dans tes vies passées et futures tellement cet impact fut fort, beau et grand ? Que je ne suis que simple mortelle et que je ne peux sans doute pas comprendre ce que tu ressens, ce que tu es mais que Ginsberg, Snyder et Kerouac, eux, t’auraient compris, toi l’artiste incompris de sa génération, le poète sacrifié sur l’autel de la modernité et d’une vie qu’il exècre ?” Finn soupira, sortit une nouvelle cigarette de son paquet avant de la glisser dans sa bouche. “Et surtout, n’oublie pas d’avoir toujours la clope au bec, un peu d’alcool dans le sang et si alors tu peux avoir un imperméable noir vieilli et un chapeau abîmé…” Sortant son briquet de sa poche arrière de jean, elle alluma sa cigarette, consciente qu’elle avait sans doute était un peu trop dure pour quelqu’un qui ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam mais à parler de la sorte, il représentait tout ce que Finn détestait. A tous les coups, il faisait partie de ces gens qui considéraient que parce qu’elle n’avait pas suivi les études qu’elle aurait pourtant été capables de faire, sa vie était un échec. Qu’elle était pompier, parce que eh bien, il n’y avait pas grand chose d’autres qu’elle pourrait faire, quand ce métier, Finn l’avait choisi. “Tu vois… c’est chiant quand on parle comme toi.” lui dit-elle sur un ton un peu plus doux, lui rendant le clin d’oeil qu’il lui avait envoyé quelques secondes plus tôt.
Pourtant, plutôt que de se lever et de partir, Finn resta et continua cette discussion impromptue avec cet homme qu’elle n’était même pas sûre d’apprécier. Elle n’avait pas vraiment quoique ce soit de mieux à faire tant que sa bière n’était pas finie de toute façon… Jetant un coup d’oeil à son téléphone, espérant que Resen lui ait écrit pour lui dire avoir fini son entrainement plus tôt que prévu, elle se concentra ensuite à nouveau sur les questions de Harlan et y répondit du tac-au-tac sans vraiment réfléchir au fait qu’elle se dévoilait plus que de raison. Elle soupira en l’entendant parler de roman, mais ne répondit pas plus que ça car le ton qu’Harlan avait employé ne laissait absolument pas place au doute : il avait décidé de la pousser dans ses retranchements et Finn ne pouvait décemment pas le laisser gagner à chaque coup. Elle lui sourit, plus tendrement en sentant son coup d’épaule mais continua de se taire : il y avait des batailles qui ne méritaient pas d’être gagnées. Perdant un peu de son sourire, Finn laissa son regard se perdre dans le vide lorsque Harlan lui parla de cet amour des romans, l’amour d’enfance qu’on ose jamais avouer jusqu’à le faire et… Finn déglutit, doucement. “Non, nous on se contentait de coucher ensemble et puis on a fini par choisir notre amitié.” Enfin, choisir… Finn avait surtout livré son coeur sur un plateau d’argent pour ne rien recevoir en retour. Elle soupira doucement et se tourna complètement vers Harlan, refusant de laisser ce flots de pensées s’emparer d’elle. “Et toi alors ? C’est quoi ta grande histoire d’amour ? Amoureux transi ? Tu lui écris des lettres à la De Laclos ? Ou t’es plutôt du genre à fantasmer d’un amour à la Catherine et Heathcliff ?

@Harlan Guerrera

_________________

And no it’s not like I was counting or thought that we’d run out of days. So I’ll be holding onto something breathing the air you took away. I, I’ll keep a picture of you on the wall and choke on the memories ~
◐ my only sin is I can't win.

Maisie Schofield

messages : 1416
name : corpsie.
face + © : lucy boynton + ©me.
multinicks : peter . beckett . ollie . marnie . tony . isaac
points : 1663
age : 25ish {14/11}
♡ status : married to the one that got away.
work : hostess in a radio station in london, on long-term vacations.
activities : fitting in the american way, looking after her men, baking scones and muffins.
home : an air bnb on ocean avenue.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off [3/3] neuneu, teddy, TC, (Chani).

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mar 26 Mai - 15:32
Le côté impressionnant de Xavi s’était bel et bien envolé, Maisie pouvait voir plus clairement dans son jeu, et s’en amusait beaucoup, contre son gré. Elle hocha la tête, la mine presque aussi déconfite que la sienne, lorsqu’il lui demanda d’appuyer son souhait de le revoir lors d’une autre occasion. Même si elle connaissait un minimum le caractère de Monsieur, elle eut un léger mouvement de recul lorsqu’il se mit à insulter le voisinage. Il se croyait mieux que le reste, alors qu’il était lui aussi coincé ici, et depuis un moment maintenant, de ce qu’elle semblait avoir compris. Elle fouilla dans son sac le temps de trouver un morceau de papier et inscrivit son numéro de portable sur le revers d’un ticket de caisse – celui du premier café pris avec son frère – avant de lui tendre. Il y avait soixante-neuf pourcents de chance pour que ces quelques chiffres ne parviennent jamais à s’insérer dans le téléphone de Xavi, elle tenta tout de même le coup. « Je sais pas trop. Je suis sous hormones depuis que j’essaie d’avoir un enfant avec mon mari, c’est relativement instable là-dedans, tu vois. » Son visage demeurait impassible, si ça n’était pour la grimace qu’elle s’autorisa, alors qu’elle était hilare à l’intérieur. « Tente d’ici une semaine, je te dirai si c’est bon ou pas, ok ? » Elle inspira une bouffée de la brise rafraîchissante qui passa subtilement et gonfla sa poitrine avant de se hisser sur la pointe des pieds pour venir déposer un bisou sur sa joue, sans lui demander l’autorisation, sans savoir s’il apprécierait. Elle était comme ça, en besoin de contact, surtout masculin. « En attendant, bonne fin de chasse à toi. » Il avait encore un peu de temps devant lui pour se trouver une nouvelle proie, peut-être moins farouche. Elle reposa ses pieds sur le plancher des vaches et lui adressa un clin d’œil. « A bientôt, Xavi Moroe ! »


_________________
I hope you find a little truth ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ in a world full of pretty lies.


Luna Shelbia

messages : 471
name : sow ~ pomeline.
face + © : vikander — self.
multinicks : (lola) ⋅ xavi ⋅ blake ⋅ vika ⋅ kerry ⋅ priam.
points : 700
age : thirty-one yo (14.08).
♡ status : divorced, invisible.
work : owner of rock creek ranch — horse trainer.
activities : a lot tbh.
home : @rock creek.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : howard, gibi, keane, jean, joseph, tc, isaac, philae, lottie.

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Mar 26 Mai - 21:19
« T'as encore un peu de marge avant de finir gros. » Elle pointa son index pour détailler son physique alors que ses prunelles prirent l'exact même chemin. Un brin troublée de l'examiner - reluquer - avec autant d'insistance, elle dévia un instant son attention ailleurs, se sentant étonnamment stupide, en plus de manquer de discrétion. Elle était certaine de ne pas être la seule femme ici présente dans ce cas de figure, même Agnes Baker devait avoir intégré le club très ouvert des midinettes d'Ike Albrecht. « Je sais. » souffla-t-elle, peu convaincue, fuyante. Non pas que l'idée de se confier à lui était un problème. Luna arrivait très bien à tendre sa main pour offrir de l'aide, en revanche, le sens inverse était un peu moins évident. Sa vie était pourtant en friche depuis bien longtemps, lui offrant parfois insomnies et céphalées mais Luna n'était pas résolue à se confier à voix haute. Enrouler les gens dans un plaid molletonné et prendre soin d'eux était ce qu'elle faisait de mieux et elle s'en contentait très bien, jusqu'ici. « Ne me remercie pas pour ça. » Sincère dans ses propos, elle accueillit son bisou avec une certaine sérénité. Il ne lui en fallait pas plus pour ressentir un apaisement généralisé, oubliant un court instant la tristesse d'Ike, Gibi qui se promenait avec son secret chaudement installé et l'étrangeté de cette fête qui n'avait plus grand chose de joviale cette année. Un curieux sentiment s'était emparé d'elle, la sensation qu'il ne s'agissait que d'un commencement, aussi avait-elle laissé le temps se suspendre pendant plusieurs secondes, s'imprégnant une dernière fois de la quiétude qui régnait. « Je crois que Pâques est terminée. » Elle désigna du menton les silhouettes de Gibi et Alvin, au loin, alors qu'elle défit leur lien pour mieux s'agripper à son bras. « On y va.. »

_________________

i've been worrying about the same old things, i tried to block 'em out but somehow they keep getting in, i can't help myself, guess it's a habit of a lifetime and i don't feel afraid to say it's all a little bit messed up but that's okay.
We're not the ones who're meant to follow.

Oliver Winters

messages : 1028
name : corpsie.
face + © : jack dylan grazer (©toesure)
multinicks : Pete, Bee, Marnie, Tony, Ike, Maze.
points : 2059
age : 15 yo {24.07}
♡ status : buzzin', rollin'.
work : sophomore.
activities : books, video games, crazy adventures with his red-haired, anxiety towards his future.
home : the winters'.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : OFF. maeve (fb), TC, zoya, mum&dad.

( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. · Hier à 15:02
Les Winters étaient réputés pour bien des choses négatives, se plaindre n’en faisait pas partie. Oliver avait bien des raisons de s’apitoyer sur son sort, de s’épancher sur les épaules de ses amis sur combien la vie était injuste et que personne ne l’aimait, et même s’il semblait parfois à deux doigts de flancher, il prenait sur lui de relever la tête et d’aller de l’avant. Sans être l’adolescent le plus drôle de Windmont Bay – et de loin – il essayait de masquer son mal-être derrière des plaisanteries ou des rires nerveux, pour ne pas passer pour l’être fragile qu’il était au fond de lui. Aujourd’hui, il n’était pas disposé à faillir même si la bombe lancée par Alvin et Gibi venait de lui exploser en plein visage. Cette dernière avait d’ailleurs raison sur un point : cette histoire ne les regardait pas, et il était prêt à prendre sa défense auprès de la furie Duggan ; sauf que la future maman osa le pointer du doigt, le mettant dans le lot des gens énervés alors qu’il avait fait preuve d’un calme olympien face à une situation qui aurait dû le toucher plus profondément. Elle était peut-être une mère adolescente, mais lui était le fils d’une pauvre fille dans son genre, il se trouvait dès lors dans son bon droit d’exprimer son opinion sur le sujet. Tant pis si cela déplaisait. Il baissa le regard sur Maeve, désormais installée à même le sol, puis le releva sur les deux futurs parents. « Nan, moi je suis l’ami d’Alvin, pas le tien, » jugea-t-il bon de préciser, chose qu’il regretta dès l’instant où les mots franchirent ses lèvres. Une partie de lui se persuada qu’elle ne l’avait pas entendu, puisqu’elle était déjà sur le départ et murmurait à l’oreille de son meilleur ami. Il tendit machinalement les doigts pour jouer avec les cheveux de Maeve pour attirer son attention, pour savoir si elle était parvenue à se calmer, mais Alvin revint déjà à la charge. Il le détailla longuement du regard pendant qu’il les accusait de manquer de sympathie, essayant de se persuader qu’il ferait un bon père, en vain. Il ne put s’empêcher d’imaginer Tommy à sa place, et son cœur remonta dans sa gorge. « Depuis quand tu es devenu un menteur invétéré, Alvin ? T’es sérieux ? T’as pas assez de problèmes comme ça dans ta vie, pour supporter ceux de Gibi ? » L’information en elle-même, si elle était déjà grave et à prendre avec des pincettes, requérait une annonce en bonne et due forme, la problématique du groupe d’amis était leur non préparation psychologique. Oliver était venu passer du temps avec ses potes et du chocolat, il se serait bien passé d’un nouveau drame qui les mettait au centre de l’attention générale. Il pouvait déjà entendre les ragots que la vieille Baker allait encore répandre sur son compte à la suite de la petite sauterie. « Ouais, faut pas la laisser seule... bye... » Il n'eut guère le temps de lui demander de transmettre ses excuses à Gibi et il ne put que le suivre un moment du regard avant de se laisser lourdement tomber à côté de Maeve. « Bref... on part quand même à la chasse ou tu préfères qu’on vole des paniers déjà remplis ? » essaya-t-il de plaisanter afin de dédramatiser la situation.

_________________
keep your head still
All the small things. True care, truth brings. I'll take one lift, your ride best trip. Always I know you'll be at my show, watching, waiting, commiserating.
Contenu sponsorisé




( topic commun ) — pâques. - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( topic commun ) — pâques. ·
 
( topic commun ) — pâques.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park-
Sauter vers: