hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-33%
Le deal à ne pas rater :
-38% sur Apple iPhone XS (version 64 GO – Gris Sidéral)
699 € 1039 €
Voir le deal

 

 A precious gem is what you are.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

Keane Duggan

messages : 1351
name : sissi.
face + © : c. bale ▬ © corpsie & tumblr.
multinicks : marley, jeremiah, winnie, alvin, teddy.
points : 817
age : 40 y/o.
♡ status : the lonelier I am, the angrier I get. I'm taking a bus tonight.
work : jiu jitsu instructor.
activities : waking up early, staying positive in a negative world, loving his girls, training like a super saiyan.
home : on crescent lane with his daughters.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali, luna, tori, maeve.

A precious gem is what you are. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· A precious gem is what you are. · Sam 25 Avr - 20:43
You're the treasure I cherish, so sparkling and bright;
You were touched by the Holy and beautiful light.
Like angels that sing, a hea-ven-ly thing,
And you're daddy's little girl.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@Maeve Duggan – April 30th, 2020.



A quel moment avait-il échoué ? Il avait beau retourner la question une bonne dizaine de fois dans son esprit, la réponse officielle ne se présentait jamais à lui. Était-il un mauvais père ? Il n’en avait pas vraiment l’impression. Sa jeune fille, Niamh, lui répétait inlassablement qu’il était un papa parfait et le couvrait de cet amour innocent dont seule une enfant de son âge était capable. L’éducation de ses gamines n’était pas à refaire, elles étaient polies, avaient de bonnes manières et savaient se tenir en public ; il n’était pas du genre à se lancer des fleurs, pour autant il était important de souligner que malgré un parcours atypique, elles s’en sortaient plutôt bien. Le problème résidait sans doute ailleurs. Peut-être s’était-il un peu trop longtemps reposé sur ses lauriers et sur les divers compliments qu’il pouvait recevoir de la part de ses proches. A force de lui rabâcher continuellement à quel point il gérait divinement bien sa petite troupe, il avait cessé de faire des efforts supplémentaires. Du moins, sa réflexion se dirigeait lentement dans cette direction à mesure que les heures s’égrenaient. Passablement agacé, il attendait le retour de son adolescente, assis dans l’imposant canapé du salon, plongé dans un silence radical et télévision éteinte. Au bout du dixième coup d’œil jeté à sa montre, Maeve fit finalement son entrée dans la maison, aussitôt accueillie par leurs deux chiens, ravis de la revoir, comme tous les autres jours. « Tu es en retard, » dit-il d’une voix un peu sèche tandis qu’il se remettait debout. « Je t’ai dit de rentrer tout de suite après les cours. Tu étais où ? » Il siffla pour attirer l’attention des animaux et les fit sortir dans le jardin par la porte-fenêtre qu’il referma par la suite derrière eux. Discuter dans le calme était nécessaire et ressemblait à leur quotidien habituel, néanmoins la patience qui l’habitait d’ordinaire semblait l’avoir quitté aujourd’hui. Il était hors de lui, en plus d’être déçu, et ce n’était de toute évidence pas un bon état d’esprit pour s’entretenir avec sa fille et aborder des sujets fâcheux. « Niamh est chez les voisins, » précisa-t-il pour lui faire discrètement comprendre qu’ils étaient seuls et que cette conversation allait avoir lieu, avec ou sans son accord. « J’ai reçu un coup de fil intéressant de ton lycée hier. Faire l’école buissonnière semble être devenue la nouvelle activité favorite de ma fille. » Si son intonation était désormais plus faible, il continuait de bouillonner à l’intérieur. « Je pensais avoir été clair à ce sujet, Maeve. » Ils avaient déjà discuté de ses cours manqués pour une raison qui lui échappait encore car l’adolescente refusait de s’ouvrir à lui, ce qui n’était jamais arrivé auparavant. « Il s’est passé quelque chose ? Tu es enfin décidée à m’en parler ou je vais devoir te forcer ? » Son anniversaire remontait maintenant à une semaine – à un jour près – et l’attitude de la jeune fille laissait à nouveau à désirer, ses bonnes résolutions s’étaient visiblement envolées, emportant avec elles ses bonnes notes et le sérieux dont elle faisait habituellement preuve. « Et c’est quoi cette histoire d’empoisonnement ? » reprit-il la seconde suivante en se rapprochant d’elle. « Ta sœur m’a dit que c’était toi qui avais rendu malades les invités à son anniversaire. » Bien entendu, la fillette avait donné l’information avec ses propres mots, n’ayant probablement pas conscience de la gravité de la situation. « Tu m’expliques ? » ajouta-t-il en agitant nerveusement sa jambe. « Parle-moi, putain ! » Sans doute le regretterait-il plus tard mais il n’était vraisemblablement plus en mesure de contenir cette colère qui l’envahissait.

_________________
I've been burning. Yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.
could hug you to death.

Maeve Duggan

messages : 898
name : olivia (carolcorps)
face + © : millie bobby brown | @cosmic light — @tumblr/lewis capaldi
multinicks : leni ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ callum ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ lilibell ⋅ archie.
points : 440
age : [ 24|04 ] sixteen years old.
♡ status : has feelings she's too scared to admit.
work : sophomore year.
activities : play and talk about baseball, fangirl over star wars, take care of her little sister, have fun with her dad, skate in town (..) — .
home : w/ her dad and sister.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (ollie, tc I, keane)

A precious gem is what you are. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: A precious gem is what you are. · Ven 15 Mai - 11:50
Trainant le pas, l’adolescente avait fait un détour par le parc pour rentrer chez elle, grignotant des bonbons qu’elle s’était acheté le matin même. Bien sûr, elle en avait gardé quelques uns pour Niamh. C’était leur petit secret. Si elle détestait mentir à son père, elle estimait qu’il s’agissait là d’un petit secret inoffensif. Et à la fois essentiel à la relation de confiance qu’elle souhaitait construire avec sa petite sœur. À contrario de la routine qu’elle menait depuis quelques semaines. Celle là poussant à redouter le moment où elle approcherait le domicile familiale. Celle qui lui avait valut plus d’une tentative de la part de son père pour avoir des explications. Tentatives qu’elle esquivait, éludant les questions comme elle savait si bien le faire, aidé d’un haussement d’épaules qui paraissait si arrogant. L’adolescente ne se reconnaissait pas elle-même, détestait son comportement, mais n’avait d’autre choix ni d’autres réponses à offrir à son père. Parce qu’elle avait beau acquiescer, lui promettre qu’elle allait retourner en cours et arrêter ses âneries, elle savait qu’elle recommencerait. Peut être pas tout de suite, peut être pas le lendemain, mais rapidement, elle finirait par recommencer. C’était inévitable. Pourtant, elle avait essayé de tenir. Se rappelant que l’année était bientôt terminée, que ce ne serait pas si terrible. Une illusion, comme tant d’autres. Le simple fait de décevoir son père lui faisait mal au coeur. Elle détestait être un poids pour lui, une cause de problèmes. Depuis l’accident, Maeve avait fait de son mieux pour se faire toute petite. La plus invisible possible. Aider et soutenir son père. Il était son pilier et elle se refusait à faire quoique ce soit pouvant l’éloigner d’elle. L’adolescente était prête à beaucoup de choses pour que les personnes qu’elle aime ne la quitte plus. Mais plus elle grandissait, plus elle réalisait que c’était impossible, qu’ils finiraient tous par partir un jour ou l’autre. Elle repoussait seulement l’inévitable, à commencer par sa relation avec son père. Une relation qui risquait de se détériorer si elle continuait de s’engager sur cette pente. Mais avait-elle d’autres choix? La gamine n’en voyait aucun.
Au bout de la rue, elle voyait la façade de leur maison se dessiner tandis qu’elle s’en approchait doucement. Armée d’un petit sourire, Maeve poussa la porte d’entrée, très vite rejoint par les chiens qui ne manquaient pas une occasion de lui manifester leur affection. Un accueil écourté par son père. « Je sais, je suis désolée. » souffla-t-elle, discrètement. Elle l’était, en partie. Peut être pas concernant son retard, elle avait redouté ce moment plusieurs jours, avait appréhendé son retour chaque soir. Elle vivait la boule au ventre pour de multiples raisons, qui avaient tout et à la fois rien avoir avec son père. Las, avachie, sa posture n’avait plus rien de la sportive et combative adolescente qu’elle pouvait être. Toujours dans l’entrée, elle attendit que son père ait fini pour ouvrir la bouche, surprise de le voir s’emporter, lui qui tentait toujours de demeurer le plus calme possible. « L’adolescence je suppose, on est pas supposé être débile à cet âge là? » n’était-ce pas la réponse la plus simple? « Je ne sais pas pourquoi Niamh t’as raconté ça. Elle est petite, c’était peut être une blague. » soigneusement, elle esquiva toutes ses interrogations, se détestant d’avoir ainsi reporté la faute sur sa petite sœur. Les absents ont toujours tords non? « Je peux monter dans ma chambre? J’ai des devoirs. » fit-elle comme s’il s’agissait là de la parfaite excuse pour se dérober à cette conversation. Presque convaincue qu’il ne pourrait pas l’empêcher de bosser ses cours, Maeve avait déjà retirer son sac de ses épaules, le portant à bout de bras. Tandis que de l’autre main, elle s’accrochait à la rampe de l’escalier, un pied sur la première marche. Déjà prête à fuir cette confrontation qui lui pendait au nez depuis trop longtemps.

_________________

now the day bleeds into nightfall and you're not here to get me through it all. i was getting kinda used to being someone you loved. —
 
A precious gem is what you are.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: