hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-48%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
197 € 379 €
Voir le deal

 

 someone will remember us


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane
Aller en bas 

Chani Rodrigues

messages : 1357
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn, zander
points : 3349
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree・nathan・maisie・vesper・tc(majestic)・tc(aaron)・luther - (jean・teodora・eddie)

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· someone will remember us · Dim 26 Avr - 6:59
someone will remember us
i say
even in another time

(sappho - fr. 147)
---------------------------------
[avril 2020]
philae & chani
---------------------------------

Chani ne perd pas une seule minute – du moins, elle s’efforce de n’en laisser s’échapper aucune, tant ce planning semble être minutieusement organisé –. Elle a déjà pris du retard sur cette trame fictive qu’elle s’est imposée : cinq minutes, précisément. En cette fin de journée, le temps est compté et est devenu une monnaie précieuse, bien trop précieuse pour les quidams. Oubliez le cours de l’or à la bourse et intéressez-vous d’un peu plus prêt au temps. Le temps, on le néglige bien trop souvent. Un semblant de soulagement peint son visage, lorsqu’elle arrive dans la rue où elle doit se rendre. Elle descend de son vélo et l’attache au poteau le plus près de la résidence de son amie. Sans tarder, elle accours vers l’entrée dans la résidence, se faufilant discrètement dans l’ouverture entrebâillée de cette dernière. Elle suit le chemin tout tracé jusqu’au studio de Philae Cassidy. Chani toque à la porte, ou plutôt si l’on prend en considération les lourds bruits qui émanent des chocs produits par le petit poing de la portugaise : elle frappe la porte. Considérant ce vacarme sonore, on pourrait penser que son appareillage auditif est défectueux – ou oublié, enfin choisissez l’option qui vous conviendrait le mieux – mais il n’en est un. Elle est bel et bien plongée dans cet environnement sonore, dont elle mesure l’intensité des bruits. Ce n’est pas involontairement qu’elle frappe cette pauvre porte. «  Philae Cassidy ! », émane de sa voix. Elle est presque impatiente de voir cette porte s’ouvrir. Elle sait que l’ouverture de cette porte marquera le point de départ de son plan, qu’elle jugera de divin, salué par Eros en personne, d’autres diront « foireux ». Elle attend encore quelques instants devant cette porte fermée. Elle attend, le sourire aux lèvres. Sourire qu’elle ne perd pas quand cette porte s’ouvre enfin. La silhouette de la jolie blonde apparaît enfin dans son champ de vision. «  Je commençais à me dire que tu ne m’avais pas entendu ! », s’exclame-t-elle. C’est faux. Elle s’est plutôt imaginée Philae en train de se faire passer pour morte pour lui échapper. «  Je m’excuse du retard. J’ai été prise dans un guet-apens... », elle concède, en hochant la tête comme pour donner un peu plus de poids à ses mots. «  ...Anita a voulu qu’on fasse une partie de cartes », elle avoue. «  D’ailleurs, tu as le bonjour de mes parents ». Elle avance dans le studio de la jolie blonde et se tourne vers elle. Son large sourire s’élargit, quand ses billes noisettes détaillent son visage. Il leur reste encore deux heures avant que le plan de Chani n’aboutisse et ne se concrétise. «  Comment te sens-tu ? Impatiente, hein ? », elle lui demande. Il est important qu’elle sache dans quel état d’esprit Philae se trouve à cet instant même. Chani s’est armée de son carquois et a tiré deux flèches : l’une en direction de Philae, l’autre en direction d’un ami, un dénommé Kodi , dans le but de les réunir et les unir.Ce ne fut pas une mince affaire puisque Philae, ici présente, n’a pas accepté sur le champ de rencontrer Kodi. La stratégie de Chani pour parvenir à ses fins : l’usure. Elle savait que la belle blonde finirait par céder et accepter ce rendez-vous avec le jeune homme. «  On va pouvoir commencer ta mise en beauté ! », elle inspire, en tapant ses mains entre elles, trahissant son humeur joviale. Si elle est là, c’est pour l’aider à s’apprêter pour l’occasion. Ainsi, elle a apporté avec elle quelques uns de ses basiques en maquillage.
@philae cassidy

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

Philae Cassidy

messages : 936
name : margot / chasinghearts
face + © : T. Swift ~ moses
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 1076
age (birth) : 27 yo.
♡ status : too busy chasing aliens.
work : agent at WSBO's central ~ cleaning lady @ the majestic
activities : reading everything about aliens, travelling to Roswell, collecting pics of UFOs, chasing storms, writing on her blog, etc.
home : studio @ crescent's lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Chani ▴ Luna ▴ Lottie ▴ Pristine ▴ (Luther) | fr/en ▴ Closed

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Jeu 30 Avr - 20:27
Poussant un profond soupir, Philae se déshabilla dans sa chambre, sur le sol de laquelle elle abandonna ses vêtements avant de filer prendre une douche brûlante. La journée était longue, les appels aussi nombreux que ridicules et tout ce que la demoiselle souhaitait, c’était se retrouver sous sa couette avec une série - et pas n’importe laquelle, Roswell édition originale. Il y avait une quantité impressionnante de choses fausses et aberrantes sur le sujet des aliens mais toute personne était autorisée à avoir un pêché mignon, elle la première. Ledit péché mignon aurait volontiers pu être Jason Behr lorsqu’elle était plus jeune même si avec le recul des années, elle n’était plus si certaine du pourquoi elle l’avait tant aimé. Peu importait, l’heure n’était pas à se concentrer sur ses crushs de jeunesse mais plutôt sur les futurs crushs qu’elle pouvait avoir. Philae avait fini par se laisser convaincre par Chani, l’une de ses très bonnes amies, d’accorder à un rendez-vous à un certain… Corey ? Cody ? Chad ? Bref, un garçon dont le nom commençait par la lettre “C”. Le pauvre garçon n’avait probablement aucune chance, puisque Philae allait audit rendez-vous en traînant la patte. La jeune femme ne comprenait pas vraiment pourquoi son entourage cherchait absolument à ce qu’elle ait quelqu’un dans sa vie mais puisque c’était un sujet qui semblait leur tenir à coeur, il fallait bien qu’elle leur donne un os à ronger à l’occasion pour avoir la paix les semaines suivantes. A peine eut-elle posée le pied en dehors de la douche, quelqu’un vient tambouriner à sa porte comme si l’immeuble était en feu. Chani. Philae se sécha rapidement, enfila une serviette autour de son corps et traversa son studio - fit quatre pas, donc - avant d’ouvrir la porte. Un sourire amusée se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle entendit la remarque de Chani. “J’étais sous la douche, t’inquiète. J’avais même pas vu l’heure.” prétexta-t-elle, ne souhaitant pas non plus vexer son amie et admettre ouvertement qu’elle avait surtout aucun scrupule à être en retard - et que peut-être même, elle avait envisagé de prendre des heures supplémentaires au boulot pour y échapper. “Tu les salueras pour moi !” répondit-elle, un sourire amusé étirant ses lèvres. Chani était en retard pour une partie de carte… Voilà qui lui ressemblait parfaitement ! Elle referma la porte derrière elle, puis se dirigea vers sa chambre pour enfiler une tenue confortable - un tee shirt et un legging - avant de retourner dans son salon retrouver son amie. “Euh… ça va. Je comprends pas pourquoi tu voulais venir aussi tôt. En un quart d’heure, je serai prête tu sais.” précisa-t-elle avant de se diriger vers son frigo. “Tu veux boire un truc ?” dit-elle en attrapant un coca pour elle-même avant de prendre la boisson demandée par son amie et de la lui servir. “La mise en beauté ?” demanda-t-elle, en la rejoignant sur le canapé. Chani était beaucoup trop motivée pour ce rendez-vous et risquait d’être beaucoup trop déçue, mais Philae n’eut pas le courage de la calmer pour l’instant. “Tu as prévu quoi, dis-moi ? Et parle moi un peu de… lui pendant ce temps. Que je sache un peu comment il est.

_________________


Is it wrong that I still don't know my heart?



Chani Rodrigues

messages : 1357
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn, zander
points : 3349
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree・nathan・maisie・vesper・tc(majestic)・tc(aaron)・luther - (jean・teodora・eddie)

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Ven 1 Mai - 15:00
Tant elle transpire d’impatience de préparer son amie à ce rendez-vous qu’elle lui a préparé qu’elle ne contrôle pas la force de son poing venu embrassé cette porte. Quand Philae lui ouvre, elle lui décroche son plus large et beau sourire. Elle en oublierait presque ces quelques minutes qu’elle a passé à attendre derrière cette porte, se demandant bien si la jolie blonde ne lui poserait pas un lapin, en cette fin de journée. « Ah ! » qu’elle s’exclame, presque soulagée, quand celle-là lui explique être sous la douche. Elle note d’ailleurs que cela signifie que Philae a commencé à se préparer pour ce soir. Ce qui témoigne bien d’un certain investissement de sa part, alors qu’elle avait été réticente au début mais aussi que Chani a parfaitement su la faire changer d’avis concernant ce date. Elle reconnaît avoir un peu de retard, concernant son programme prévu pour Philae, et s’en excuse. Elle n’avait pas pu échapper à une partie de cartes, proposée par Anita, sa grand-mère. Elle avait été prise au piège par son aînée – qui est très maligne, malgré son âge déjà bien avancée. Rapidement, elle entre dans le vif du sujet et s’intéresse à ce qui lui importe le plus à cet instant précis, de la journée, et de la conversation : l’état d’esprit dans lequel Philae se trouve. Cette dernière dit aller bien – mais Chani est persuadée qu’en son for intérieur, elle doit être impatiente ou un peu stressée, quand même, mais elle ne veut seulement pas le reconnaître encore (comment cela Chani prêterait des sentiments que Philae n’éprouverait pas ? N’importe quoi!). Elle écarquille doucement les yeux et lui offre ses gros yeux, quand la blonde lui dit ne pas comprendre pourquoi elle insistait à vouloir venir aussitôt mais surtout que quinze minutes suffirait pour se préparer. Quinze minutes ? Non, cela laisse juste le temps pour le maquillage, et encore… Chani, elle est du genre à passer entre trente et quarante-cinq minutes pour s’apprêter quotidiennement – néanmoins ce temps est seulement consacré à sa toilette du matin et à son maquillage –. Elle ne peut pas s’imaginer passer seulement quinze minutes dans sa salle de bain. « Quinze minutes ? » Chani dodeline doucement la tête. « On doit te maquiller, te coiffer, choisir ta tenue… Il nous faut au moins une heure pour faire tout cela », elle annonce de façon officielle, tout en hochant la tête comme pour donner de la prestance à ces mots qui s’échappent de sa bouche. Elle s’avance vers le canapé où elle prend place et se tourne vers Philae, qui l’interroge. Ce qu’elle veut boire. Elle prend un air faussement contemplatif, avant de répondre. « Je prendrai un verre d’eau, merci », elle souffle. Elle saisit alors le sac à dos qu’elle a apporté avec elle, annonçant fièrement qu’elle peut préparer la mise en beauté de la jolie Philae. « Ouiiii », s’exclame-t-elle, tout en ouvrant son sac, avec un grand entrain. « Regarde ce que je t’ai apporté », elle expire, en dévoilant les quelques palettes de fards qu’elle a emmenées avec elle. Elle a pensé à tout. Chani pourrait se transformer en Youtubeuse ou Instragrammeuse beauté, prête à sortir ses indispensables – dont la fameuse poudre Hoola de Benefit, car si tu n’as pas le bronzer Hoola, tu es définitivement exclue du cercle des gourous de la beauté. « On va commencer par les yeux, si tu veux bien », elle annonce. Elle a déjà hâte de se lancer. Un large rictus se peint sur ses lèvres quand la blonde la questionne sur lui. Lui, c’est le jeune homme que Philae rencontrera, dans quelques instants, maintenant. « Alors, déjà, il s’appelle Kodi. Avec un « k » et un « i ». Ne l’oublie pas. », elle articule, en s’armant d’un pinceau. Elle se racle discrètement la gorge. Elle ne doit pas louper son coup, parce que si elle lui brosse un portrait trop foireux, Philae ne voudra plus le rencontrer. A l’inverse, si elle vante un peu trop des qualités qu’il ne posséderait peut-être pas, elle sera déçue. Elle doit soigner le CV de Kodi pour lui donner toutes ses chances avec sa blonde. « Il a vingt-cinq. De ce que je sais de lui, il fait des études en astronomie et en science de l’univers… enfin il t’expliquera mieux que moi ». Dans tous les cas, elle est certaine que cela va plaire à Philae. « C’est un garçon intelligent, un peu timide mais très sympathique. Il est adooorable. Bon, je dois t’avouer qu’il n’est pas très drôle… mais fais l’effort de rire à ses blagues, s’il te plait ». Fais-lui plaisir, Philae. « Evidemment, pour un premier rendez-vous, évite tous sujets sensibles avec lui. C’est-à-dire… Trump, Kim K. et les pangolins, d’accord ? » Franchement, ne fous pas en l’air ce repas, Philae. « Mais tu peux parler : planète, étoiles. Il adooore ».
@philae cassidy

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

Philae Cassidy

messages : 936
name : margot / chasinghearts
face + © : T. Swift ~ moses
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 1076
age (birth) : 27 yo.
♡ status : too busy chasing aliens.
work : agent at WSBO's central ~ cleaning lady @ the majestic
activities : reading everything about aliens, travelling to Roswell, collecting pics of UFOs, chasing storms, writing on her blog, etc.
home : studio @ crescent's lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Chani ▴ Luna ▴ Lottie ▴ Pristine ▴ (Luther) | fr/en ▴ Closed

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Ven 8 Mai - 13:59
Si elle était tout à fait honnête, Philae devait bien avouer que l’excitation et l’enthousiasme de Chani vis-à-vis du rancard qu’elle lui avait organisé la laissait pantoise, voire même la stressait. Elle avait aussi enjouée qu’un enfant de quatre ans qu’on emmènerait à DisneyWorld pour la première fois et si Philae pouvait comprendre l’enthousiasme d’un enfant à cette occasion (certains adultes étaient même plus excités que les gamins pour ces choses là), elle avait du mal à partager l’avis de Chani. Philae se mordit un peu la lèvre pour lui demander de revoir ses attentes à la baisse : ce n’était sans doute qu’un rendez-vous et cela s’arrêterait sûrement là mais encore une fois, la crainte de vexer son amie prit le dessus et Philae s’abstint du moindre commentaire. Quand Chani lui annonça qu’il lui faudrait au moins une heure pour qu’elle soit prête, Philae écarquilla les yeux, ne cherchant cette fois pas à dissimuler sa surprise avant de secouer vivement la tête. “Non mais je vais pas participer à une émission télé, Chani. C’est un rendez-vous, j’ai pas besoin de tout ça…” Tirant un peu sur son tee-shirt pour qu’il se place mieux, Philae secoua la tête en se dirigeant vers le frigo. Sur ce genre de choses, Chani et elle étaient tout simplement le jour et la nuit. “Un peu de bb crème, un trait d’eye liner, un jean et un top sympa, ça suffit je pense. Et pour mes cheveux, soit ils sèchent convenablement, soit j’en fais une queue haute…” Bon, Philae avait désormais bien compris qu’elle ne s’en sortirait pas si facilement et qu’elle devrait prendre sur elle pour au moins satisfaire un minimum Chani qui avait pris un sac d’au moins la taille… de sa maison. Mais peut-être qu’en lui indiquant ses plans initiaux, son amie reverrait ses plans à la baisse et accepterait de ne pas plâtrer tout son visage de fonds de teint… Si Chani était toujours apprêtée avec goût et avec soin - et qu’il n’y avait donc aucun raison qu’elle ressemble à un clown avec son maquillage, Philae n’avait pas pour habitude de se maquiller autant. Si elle était coquette, elle avait quelques fards à paupière, un rouge à lèvre, un fonds de teint et de l’anti-cernes et c’était tout. Mais cela s’arrêtait là et la plupart des cadeaux étaient des cadeaux. Elle ouvrit le frigo pour leur attraper une bouteille d’eau, leur servit deux verres et retourna au salon. Elle posa les verres sur la table du salon, s’installa sur le canapé et ouvrit encore un peu plus les yeux devant tout l’attirail que Chani avait ramené. “Hm… je te propose qu’on fasse un compromis. On y passe une demi-heure, grand maximum. Ok ?” C’était déjà le double du temps qu’elle voulait y consacrer - et la moitié de celui que Chani avait prévu. “Et je ferai un effort et ne mettrai pas de jean.” s’avança-t-elle, se doutant que la demoiselle n’avait pas particulièrement en tête que son amie se rende à un rendez-vous en pantalon… Philae l’interrogea ensuite sur l’individu qu’elle devait rencontrer d’ici quelques heures. Même si elle s’était sentie un peu coincée en acceptant ce rendez-vous, l’idée était quand même d’éviter que l’expérience tourne au cauchemar. Philae avait déjà décrété qu’elle ne le reverrait probablement pas - à moins que sa compagnie soit vraiment, vraiment délicieuse - mais puisqu’elle devait passer plusieurs heures avec lui, autant que cela se passe de la meilleure façon qui soit. Elle pouffa doucement en entendant Chani lui épeler le nom de son date et secoua doucement la tête, attendrie. “Noté, mais j’espère qu’il ne va pas me faire passer un test d’ortographe…” Taquine, Philae se rapproche tout de même de son amie qui ne semble pas avoir envie de demander l’avis de son amie avant de la maquiller. Bon… qu’à cela ne tienne. Chani la connaissait de toute façon assez bien pour savoir ce qui avait des chances de lui plaire et ce qui serait rédhibitoire. Même si elle protestait, Philae lui faisait confiance. Elle ferma alors les yeux, laissant Chani appliquer le pinceau comme elle l’entendait. Dans le pire des cas, elle avait des lingettes démaquillantes. Le sourire de Philae s’élargit en entendant les points qui le passionnaient. Au moins, Chani avait fait l’effort de lui choisir quelqu’un avec qui il avait des points communs… Philae ne savait d’ailleurs pas à quoi elle s’était attendue car cela lui semblait tout à fait logique qu’elle ne cherche pas à la caser avec n’importe qui. Elle grimaça doucement en entendant qu’il n’était pas drôle. Bon… peut-être n’avait-il tout simplement pas le même humour que Chani. Cependant, lorsque les mots Trump, Kim K. et pangolins furent prononcés, Philae ne put s’empêcher d’exploser de rire, bougeant la tête - et se retrouvant avec le pinceau sur le nez. Elle fronça ce dernier, l’épousta rapidement avant d’ouvrir les yeux. “Merci Chani, mais je suis un peu déçue. C’est pile les trois sujets que je voulais aborder. Je vais devoir me contenter de l’astronomie, j’imagine…” Ce qui tombait très bien, puisque cela la fascinait. “Mais dis-moi, s’il est si parfait, pourquoi n’as-tu pas tenté chance ?

_________________


Is it wrong that I still don't know my heart?



Chani Rodrigues

messages : 1357
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn, zander
points : 3349
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree・nathan・maisie・vesper・tc(majestic)・tc(aaron)・luther - (jean・teodora・eddie)

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Mar 12 Mai - 15:22
Chani doit se rendre à l’évidence que se lancer dans une telle mission – c’est-à-dire préparer son amie pour un rendez-vous qu’elle a elle-même préparé – loin d’être évidente. Elles commencent par ne pas être accordées sur le temps à passer pour la préparation : Chani proscrit qu’elles ont besoin d’une bonne heure pour réaliser le maquillage de Philae mais aussi pour choisir la tenue qu’elle portera pour l’occasion. Elle ne veut négliger aucun détail. Mais c’est bien là où le bas blesse puisque la blonde décrète qu’elle n’a besoin pas de tout cela. Elle énumère ce dont elle aurait besoin pour s’apprêter pour son rendez-vous galant : une bb crème – Chani peut l’accepter encore –, un trait d’eye liner – aussi –, un jean et un top – elle ne peut définitivement pas accepter cela. « Oublie tout de suite le jean ! ». C’est à bannir radicalement lors d’un rendez-vous galant, selon le dress code Rodrigues, qui est assez bien rôdé. Elle peut envisager tout autre pantalon, un pantalon carotte par exemple. Elle réussira à la convaincre de troquer son jean pour un tout autre bas, sans pour autant porter quelque chose que Philea jugera « trop court ». La portugaise ne perd pas un instant et investit le canapé où elle vide le contenu de son sac. Les quelques produits de maquillage jonchent sur les petits coussins empilés. Elle n’est pas peu fière des quelques tablettes qu’elle emportait avec elle. Elle lève la tête et pose un regard concerné vers le visage de la blonde, qui prend la parole. Elle lui propose de faire un compromis. Elle plisse légèrement les yeux, attendant ce qu’elle va lui proposer. « Trente cinq minutes », elle souffle, quand son amie lui propose de n’y passer que trente minutes. Elle était prête à lui proposer trois quarts d’heure mais elle est certaine que Philae aurait négocié encore. Il y a néanmoins un nouveau élément qui vient changer la donne : elle fera un effort et ne mettra pas de jean. « Très bien », déclame-t-elle, en hochant la tête comme pour donner du poids à ses mots. « Tu ne mettras pas de jean », elle répète, en ne perdant pas ce petit rictus qui s’était peint sur ses lèvres. En son for intérieur, elle est contente de la perspective de ce rendez-vous organisé pour Philae et songe un peu trop fortement à la finalité de celui-là. Elle s’apprête alors à entamer la mise en beauté de son amie. Cette dernière la questionne sur le jeune homme qu’elle retrouvera dans quelques heures, maintenant. Elle commence alors par décliner son prénom. « Disons que c’est toujours mieux si tu dois l’enregistrer dans tes contacts », et c’est qui arrivera de toute façon, n’est-ce pas ? « et si tu veux lui écrire plus tard », ce qui arrivera probablement aussi. En réalité, elle n’en sait rien de tout cela mais elle se plait à penser que cela va matcher entre eux parce qu’elle a tout de même choisi le prétendant idéal pour elle. Il a vingt cinq ans, ce qui fait qu’il est dans sa tranche d’âge, il est étudiant en sciences de l’univers, ce qui fait qu’ils se trouveront très rapidement un terrain d’entente et de discussion. A cela s’ajoute les quelques caractéristiques de Kodi : il est intelligent – ce qui est important à noter puisque c’est une caractéristique très rare chez les spécimen mâles de l’espèce humaine –, gentil – il ne fera pas de mal à une mouche –, timide – il n’osera probablement pas prendre les devants à moins qu’il ne se retrouve transcendé devant une Philae de toute beauté – , pas très drôle – c’est peut-être ce qui fait défaut chez lui mais la perfection n’existe pas. Tout en lui présentant le charmant garçon, elle s’applique dans son maquillage, appliquant un fard sur l’ensemble de la paupière, puis un autre qu’elle dépose en creux de paupière. Elle continue de parler, peut-être un peu trop, puisqu’elle met en garde la blonde sur quelques sujets à ne pas aborder avec lui. Ce qui ne manque pas de la faire réagir. « Arrête de bouger ! », elle marmonne. Elle secoue la tête et rit, jusqu’à faire bouger le bras de Chani, qui ne peut que constater, impuissante, la trait de fard sur le nez de la blonde. « Tu plaisantes mais ce sont des sujets de discordes », qu’elle reprend. Elle se concentre de nouveau sur son maquillage, plus tôt que de raconter des légèretés à son amie. « Plait-il ? », qu’elle articule, en entendant la question de Philae. Elle s’interrompt, et recule doucement, en clignant des yeux. Pourquoi n’a-t-elle pas tenté sa chance avec lui ? « Parce qu’il est tout simplement Philaepatible », qu’elle énonce de sa voix joyeuse. Cela coulait de source, non ? « Shhh ! Arrête de bouger », elle l’intime de sa voix douce, la voyant s’agiter. « Et que ça ne matcherait définitivement pas entre lui et moi », elle reprend. « Puis, franchement, ça aurait été bizarre que je te propose un date avec un garçon avec qui j’ai déjà tenté mes chances, non ? », définitivement trop bizarre.
@philae cassidy

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

Philae Cassidy

messages : 936
name : margot / chasinghearts
face + © : T. Swift ~ moses
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 1076
age (birth) : 27 yo.
♡ status : too busy chasing aliens.
work : agent at WSBO's central ~ cleaning lady @ the majestic
activities : reading everything about aliens, travelling to Roswell, collecting pics of UFOs, chasing storms, writing on her blog, etc.
home : studio @ crescent's lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Chani ▴ Luna ▴ Lottie ▴ Pristine ▴ (Luther) | fr/en ▴ Closed

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Mar 19 Mai - 19:38
Philae eut beaucoup de mal à retenir un rictus en entendant Chani s’exclamer qu’il était hors de question qu’elle porte un jean à ce rendez-vous galant. Si elle comprenait l’idée - et n’aurait probablement jamais osé en porter un avec quelqu’un pour qui elle craquait, Philae aurait tout à fait été capable d’argumenter pendant un bon quart d’heure sur le fait que le principe du “pas de jean au premier date” était parfaitement stupide. C’était le genre de tenue que Phi portait le plus souvent et si elle comprenait le besoin de séduire quelqu’un, n’y avait-il pas plus ridicule que de séduire quelqu’un en se faisant passer pour ce qu’on est pas ? Argument irréfutable mais qu’elle n’aurait absolument pas respecté si l’homme qu’elle s’apprêtait à voir ce soir lui donnait des papillons dans le vendre. Pour l’heure, plutôt que des papillons, c’était plutôt des pince-oreilles qui lui torturaient l’estomac : Philae ne savait pas à quoi s’attendre, pas à qui s’attendre surtout et détestait cette sensation. Enfin… elle savait qu’elle n’échapperait à une séance de “mise en beauté” par Chani, ce qui devrait, somme toute, être plutôt agréable puisque Philae ne se souvenait pas avoir passé un seul mauvais moment en la compagnie de son amie mais ce qui se passait ensuite… Tentant de négocier le temps de mise en beauté pour le remplacer par du temps de bavardage - plus centré sur Chani que sur elle de préférence, Philae tenta trente minutes et fit mine de faire un effort gargantuesque en entendant Chani proposait trente-cinq minutes. Elle s’apprêtait à capituler mais se dit qu’il valait mieux continuer de faire jouer les enchères. Ce n’était pas tant qu’elle était à cinq minutes près mais il ne fallait pas que son amie ait l’impression de pouvoir obtenir plus aussi facilement - et puis, au fond, c’était bien amusant de mener cette négociation comme si leur vie en dépendait… “Pas de robe de soirée, non plus hein !” précisa-t-elle, plus pour avoir une excuse pour protester qu’autre chose. Chani était coquette, pas totalement tarée. La probabilité qu’elle décide de préparer Philae comme si elle se rendait à une première d’un film sur la croisette était proche de… eh bien, du néant.
Touché…” répondit-elle lorsque Chani lui expliqua qu’il était essentiel qu’elle sache comment écrire le prénom de cher Kodi si elle devait rentrer son numéro dans ses contacts ou mieux encore, lui écrire. Philae doutait honnêtement que ce soit le cas : même si elle était disposée à faire des efforts pour que le rendez-vous se passe bien, elle se connaissait assez pour savoir qu’elle n’aurait pas assez confiance en elle pour oser écrire au jeune homme. Au mieux, elle sous-entendrait peut-être, plus ou moins subtilement, à Chani que ça serait sympa de le revoir au cours d’une soirée ou quelque chose comme ça, mais guère plus… Elle ferme ensuite les yeux, laissant son amie prendre les commandes sur le maquillage qu’elle arborait le soir-même avant de doucement secouer la tête ou acquiescer selon ce qu’elle lui racontait sur son rendez-vous galant. Un petit sourire sur le visage, elle pinça les lèvres et referma les yeux. “Désolée !” avant de répondre puis de s’arrêter en plein milieu de sa phrase, en sentant le trait de fard sur son pinceau. Elle secoua la tête, se frotta le nez - ce qui n’était peut-être pas très malin selon la couleur choisie. “Ha bah ça, oui, mais je ne suis pas née hier non plus ! La politique et les pandémies, j’essaie d’éviter lors des premiers dates.” répondit-elle, ne pouvant s’empêcher de pouffer. “Allez, enlève moi ce fard-là.” dit-elle en fronçant le nez avant de l’essuyer à nouveau du bout de ses doigts. Elle donnerait cher pour voir de quoi elle avait l’air, tiens ! Pouffant à nouveau en entendant Chani utiliser le terme “Philaepatible”, elle dut avouer être touchée de l’attention que Chani avait porté dans le choix du gars qu’elle voulait lui proposer. Tous ses amis n’étaient pas aussi méticuleux dans leur choix, malheureusement pour elle… “Ouais, chelou, je te l’accorde. Mais tu ne sais pas si ça n’aurait pas matché ! Ca se trouve c’est l’homme de ta vie.” Elle se redressa, ouvrit les yeux et regarda Chani avec un petit sourire. “Peut-être que c’est toi qui devrait aller à ce date à ma place tu sais…

_________________


Is it wrong that I still don't know my heart?



Chani Rodrigues

messages : 1357
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn, zander
points : 3349
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree・nathan・maisie・vesper・tc(majestic)・tc(aaron)・luther - (jean・teodora・eddie)

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Jeu 21 Mai - 16:07
Philae essaie de négocier le temps de mise en beauté. Elle lui propose trente minutes plutôt qu’une heure. Chani renchérit cinq minutes supplémentaires à ce temps qu’elle lui accorde. Trente cinq minutes et Philae Cassidy ne portera pas de jean – elle improvisera probablement sa tenue lorsqu’elle aura jeté un œil dans le dressing de la belle blonde –. « Moi qui te voyais parfaitement en robe de soirée et chapeau. Déçue, je suis », elle articule, en faignant la déception. Elle lui adresse une petite moue, avant de réprimer un éclat de rire. Avant de se projeter sur la tenue que Philae pourrait porter à l’occasion de cette soirée, quasiment orchestrée par Chani en personne, cette dernière se concentre sur le maquillage qu’elle va lui faire. Quant à l’importance de connaître l’orthographe exacte du prénom de son +1 de la soirée, il est évident que cette information lui sera nécessaire lorsqu’elle devra entrer le doux nom de Kodi parmi ses contacts et qu’elle lui écrira à l’avenir – car oui, elle gardera contact avec lui. Elle n’imagine pas cette soirée se termine autrement que cela : Philae et Kodi qui envisagent une nouvelle soirée ensemble, qui s’échangent leurs numéros. Cela ne peut pas se passer autrement, tant Kodi correspond sur de nombreux points à sa belle amie. Elle ne lui a pas préparé une soirée avec le premier contact masculin qu’elle avait sous la main, avec un choix hasardeux. Elle a réfléchi sur les critères du prétendant de la blonde et cette dernière ne pourra pas le lui reprocher le contraire. Alors qu’elles continuent de discuter, au sujet de ce charmant jeune homme, Chani s’applique à déposer du fard sur les paupières de Philae, puis le creux de ses paupières pour ensuite Elles évoquent les sujets qu’elle pourrait aborder avec Kodi : les planètes, les étoiles, l’astronomie, enfin tout ce rayon dans lequel Chani est une ignorante et où Philae doit exceller à merveille. « Entraînée dans la conversation, ça peut échapper », alors il vaut mieux être trop vigilante que pas assez. « Attends, je termine… parce que si tu recommences à bouger dans tous les sens. Autant que je nettoie une fois que j’aurais terminé les yeux », elle lui explique. Elle anticipe ses réactions maintenant. Chani termine d’estomper l’un des fards, avant de venir déposer, avec un nouveau pinceau, une autre teinte sur la paupière mobile. Elle est satisfaite du résultat, même si elle n’en a pas terminé. Elle signifie à Philae qu’elle peut rouvrir les yeux, rangeant ses pinceaux dans sa trousse de maquillage. Elle sort ensuite deux crayons noirs, tout en continuant de discuter avec son amie. Pourquoi ne pas avoir tenté avec Kodi ? Tout simplement parce qu’il est philaepatible et que Chani n’entre clairement pas dans l’essence même du qualificatif philaepatible. Quand bien même elle ne lui aurait pas soumis un prétendant avec qui elle aurait elle-même déjà tenté ses chances – qui se seraient donc conclus par un échec –, la situation aurait été radicalement trop étrange pour l’une et l’autre. Selon Philae, elle ne sait pas si ça n’aurait pas matché. « Je le sais… je suis un radar à match », elle souffle avant de reprendre. « Je trouve tous les matchs, chaque saison, dans Are you the one? », et c’est suffisamment un argument pour prétendre avoir un radar suffisamment affûté. Elle se munit d’un crayon. « Par contre, ne bouge plus, à partir de maintenant que je vais te mettre du crayon noir, d’accord ? Sinon, tu iras éborgnée », elle l’avertit. Chani a un mouvement de recul, quand Philae continue avec son idée selon laquelle la portugaise matcherait avec Kodi, que ce dernier serait l’homme de sa vie et qu’elle devrait, maintenant, se rendre à sa place à ce rendez-vous. « Nop ! Mais dis-moi tu ne tenterais pas de te défiler là ? », elle la questionne, avant de se redresser et de lui demander de lui déposer du crayon noir dans la muqueuse de l’oeil, puis de lui dessiner un trait d’eye-liner. « Tu ne réussiras pas », à se défiler et à se faire remplacer par Chani à ce rendez-vous. Cette dernière continue d’ailleurs la mise en beauté de son amie : après avoir fait les yeux, elle passe au teint. Elle commence par une base matifiante, puis dépose du fond de teint avec son pinceau.  
@philae cassidy

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

Philae Cassidy

messages : 936
name : margot / chasinghearts
face + © : T. Swift ~ moses
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 1076
age (birth) : 27 yo.
♡ status : too busy chasing aliens.
work : agent at WSBO's central ~ cleaning lady @ the majestic
activities : reading everything about aliens, travelling to Roswell, collecting pics of UFOs, chasing storms, writing on her blog, etc.
home : studio @ crescent's lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Chani ▴ Luna ▴ Lottie ▴ Pristine ▴ (Luther) | fr/en ▴ Closed

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Mar 26 Mai - 18:58
Les échanges avec Chani sont reposants. Pas besoin de réfléchir, pas besoin de se retenir de faire la moindre remarque : la demoiselle est aussi pétillante qu’on puisse l’être et toujours sincère. Même si elle se doute bien que son amie fronce parfois un peu les sourcils en l’entendant parler d’aliens, de lithothérapie, de sorcellerie et autres passions… originales, sinon étranges, Philae est elle-même et c’est précieux. Il n’y a pas de dessein caché derrière son amitié avec Chani, et même si c’est le cas de la majorité de ses relations, c’est… reposant. Elle n’a pas besoin de forcer ses sourires comme elle le fait au WSBO, pas besoin de faire semblant d’apprécier des gens qu’elle déteste… Besoin, un peu, de faire semblant de vouloir jouer le jeu de ce date mais c’est ainsi; elle n’y peut rien. Pouffant doucement, Philae secoua la tête en entendant son amie lui parler de robe de soirée et chapeau. “Hey! Mollo l’asticot ! Ca, ça sera pour le mariage. Je compte sur toi pour venir me maquiller, me coiffer, m’habiller etc…” Ces mots étaient prononcés sur le fait de la taquinerie, Philae n’étant même pas certaine de se marier un jour. Ce n’était pas forcément l’envie qui lui manquait : elle avait, comme toutes les petites filles, longtemps imaginé à quoi ressemblerait ce jour mais en toute sincérité, elle n’était pas certaine de trouver quelqu’un non pas qui voudrait elle, mais dont elle voudrait réellement. Naturellement, la question de trouver quelqu’un qui accepterait de l’épouser était importante mais ce qui inquiétait surtout Philae, c’est qu’elle n’avait jamais rien ressenti pour qui que ce soit au-delà des petits papillons dans le ventre que l’on peut avoir quand on a un crush. Etait-ce parce qu’elle n’avait pas accordé plus d’importance à ses relations, parce qu’elle ne s’était pas vraiment lancée et n’avait donc pas laissé la chance à ses relations de fleurir ? Peut-être mais Philae était surtout persuadée qu’elle n’avait pas encore rencontrer la perle rare, celle qui ferait battre son coeur et voir son coeur de mille couleurs. La raison lui échappait, surtout parce qu’elle ne s’attardait pas sur ce genre de considérations. C’est probablement là le plus bel avantage des gens fort occupés - et deux emplois, ça occupe : on a pas le temps de réfléchir aux petits tracas qui ne méritent pas l’importance qu’on leur accorde quand on a le temps. “T’essaies de me dire que ça t’ait déjà arrivé ?” lui demanda-t-elle, en arquant un sourcil. Curieuse, Philae mourrait déjà d’envie d’entendre cette histoire. “Mais c’est pas de ma faute !” protesta-t-elle, arborant l’espace d’une demi seconde une mine boudeuse avant d’admettre qu’il était inutile d’être autant de mauvaise foi - cela ne ferait que prolonger la séance de maquillage. “Ok, je me tiens à carreaux, promis.” dit-elle, se tenant droite comme un i alors que la demoiselle finit son travaille sur ses paupières et s’attèle désormais à son teint.
Non mais dans ce genre d’émissions, c’est facile ! Y a un montage, tout est fait pour que tu le vois venir. Dans la vraie vie… c’est compliqué !” souffle-t-elle. “T’as déjà réussi à matcher des gens dans la vraie vie ?” demanda-t-elle ensuite en fronçant doucement le front. Après tout, elle n’avait jamais demandé ses références à son amie : peut-être était-elle la pire match-makeuse de tous les temps ! “Ok, je bouge plus. Je tiens à mes yeux. S’ils fonctionnent plus, c’est pas comme ça que je verrai les aliens débarquer !” précisa-t-elle avant de s’exécuter, tendant son visage à la main experte de Chani. Pas tout à fait convaincue qu’elle ne manque pas d’y perdre un oeil, Philae cligne sans doute un peu trop des paupières mais se laisse faire, se demandant si Chani va encore lui sortir beaucoup d’étape de maquillage dans sa poche. Normalement, un peu de mascara et le tour sera joué ! “Mais pas du tout, ce n’est pas mon genre.” répondit-elle sur un ton, tout sauf crédible. “J’essaie juste de m’assurer que tu ne loupes pas l’opportunité d’être avec l’homme de ta vie, c’est tout.” dit-elle en lui tirant doucement la langue. “A moins que tu aies quelqu’un en vue, ou dans ta vie, et que tu ne mets rien dit…” Changement de stratégie : il fallait changer de sujet pour espérer qu’elles finissent par être trop prises dans la conversation pour que Chani se rappelle de l’heure. Elle enverrait un message le lendemain matin pour s’excuser du lapin posé à ce… comment déjà ? Kodi ?

_________________


Is it wrong that I still don't know my heart?



Chani Rodrigues

messages : 1357
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn, zander
points : 3349
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree・nathan・maisie・vesper・tc(majestic)・tc(aaron)・luther - (jean・teodora・eddie)

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Sam 30 Mai - 17:20
Chani n’a nulle l’intention de faire porter une robe de gala, accompagnée d’un large chapeau. Elle n’est pas déçue que Philae refuse cette perspective vestimentaire. Un large sourire enjoué se peint, au fur et à mesure de la confession de la belle blonde : cette tenue sera celle qu’elle réservera non seulement pour son mariage mais ce sera aussi ce moment où elle compte sur la petite brune pour réaliser sa mise en beauté – maquillage et coiffure – ainsi que de l’habiller. «  Bien évidemment, tu peux compter sur moi », elle souffle, en ne quittant pas son entrain enjoué. Chani ne l’abandonnera pas dans ce moment important dans la vie d’un couple et d’une femme. «  J’espère que tu penseras à moi pour être ta demoiselle d’honneur », qu’elle reprend, en posant son regard noisette sur le visage de Philae. Qu’elle n’ose pas envisager une toute autre demoiselle d’honneur que Chani. Elle le prendrait comme la plus grande trahison que Philae pourrait lui faire, lors de ce mariage futur – et à venir, car elle est persuadée que ce moment viendra –. Peut-être même avec Kodi. Allez savoir ce que l’avenir réservera à Philae et son +1 de la soirée. Elle n’hésite pas à la mettre en garde sur les contenus de conversation qu’elle devra veiller à entretenir avec le jeune homme que Chani a érigé au rang de « plus beau prétendant pour Philae ». «  Mais, non, ça ne m’est jamais arrivé », de faire dévier une conversation sur des sujets sensibles et aussi tabous que Kim Kardashian ou Donald Trump lors d’un premier rendez-vous avec un garçon. Entre temps, elle l’intime de ne pas bouger afin de terminer le maquillage des yeux pour ensuite démaquiller la trace dessinée contre son gré sur le bout du nom de la blonde. Elle lève doucement les yeux quand Philae ose lui dire que ce n’est pas sa faute si elle bouge. Voyons ! Concernant ses chances avec Kodi, Chani n’en doute pas. Elle entrouvre la bouche, formant un petit « o » avec ses lèvres, en écoutant le contre-argument de Philae. Chani ne trouverait les matchs parfaits, dans are you the one? seulement parce qu’elle serait influencée par les montages. «  Arrête de douter de moi », elle parvient à souffler, quand elle lui demande si elle a déjà réussi à matcher des personnes dans la vraie vie. Elle roule doucement des billes. Tout en continuant son maquillage, elle poursuit sa conversation avec son amie. Elle lui demande de ne pas bouger car elle pourrait devenir borgne si elle fait un geste. «  Raison de plus pour ne plus bouger ! », elle énonce, dans un petite sourire, quand Philae lui fait remarquer que s’ils ne fonctionnent plus, elle ne verra pas les aliens débarquer. Alors, vois-tu, Philae, tu sais ce qu’il faut que tu fasses à cet instant pour garder tes beaux yeux intacts : ne plus bouger. Chani s’applique à tirer un premier trait de liner puis un second. Elle s’applique pour ne pas lui dessiner un grossier trait qui lui donnerait une allure vulgaire. Elle veut que celui-là souligne son regard. Elle se saisit ensuite du mascara et lui en applique, en demandant à la blonde de rouvrir les yeux. Cette dernière énonce l’idée que Chani passerait à côté de l’homme de sa vie. Elle la voit bien venir avec ce nouvel argument mais la brunette voit clair dans son jeu : elle cherche à se défiler – pour une raison qu’elle ignore –. «  On ne me la fait pas ! », elle réplique, en se reculant légèrement, tout en levant l’index d’un geste qui signifie attention. Elle termine d’appliquer le mascara sur les cils du haut puis ceux du bas, quand Philae lui dit qu’elle veut seulement s’assurer qu’elle ne loupe pas l’opportunité avec l’homme de sa vie – pourtant la portugaise lui a assez expliqué qu’il n’était pas compatible avec elle, selon sa propre échelle de compatibilité. «  Moi ? Te cacher quelque chose de ce genre ? » elle laisse tomber le mascara de ses mains, et pose sa main sur sa poitrine, faignant d’être choquée d’une telle affirmation de la part de Philae. «  C’est vraiment mal me connaître. Je n’ai rien à te cacher. Tu peux même vérifier par toi-même si tu le veux, pour en avoir le coeur net » puisqu’elle semble s’être mise en tête que Chani aurait des vue sur un jeune homme ou serait en couple. Elle tend sa main pour récupérer son téléphone dans son sac et le tend à la blonde. «  Tiens ! », qu’elle annonce, en le déposant juste devant elle. «  Tu peux regarder dans mes contacts : tu ne verras aucun prénom de garçon suivi d’un coeur ; regarder dans mes messages, il n’y a aucun message composé exclusivement de : coeur – coeur – coeur ou de bisou-coeur – bisou-coeur ». Et elle ne ment pas : Philae ne trouvera aucune trace d’un potentiel prétendant ou amoureux dans le téléphone de Chani. Pendant ce temps, elle continue de lui faire le teint en lui mettant de l’anticerne, puis elle utilise une poudre compact pour finaliser. Elle prend ensuite un blush corail qu’elle applique sur le haut des joues.   
@philae cassidy

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell

Philae Cassidy

messages : 936
name : margot / chasinghearts
face + © : T. Swift ~ moses
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 1076
age (birth) : 27 yo.
♡ status : too busy chasing aliens.
work : agent at WSBO's central ~ cleaning lady @ the majestic
activities : reading everything about aliens, travelling to Roswell, collecting pics of UFOs, chasing storms, writing on her blog, etc.
home : studio @ crescent's lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Chani ▴ Luna ▴ Lottie ▴ Pristine ▴ (Luther) | fr/en ▴ Closed

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Dim 14 Juin - 13:46
Philae pinça doucement les lèvres en voyant l’enthousiasme avec lequel son amie répondit à sa boutade. Elle se retint de justesse de grimacer, se disant qu’il serait bien tant de revenir sur tout ça le moment venu - c’est-à-dire probablement jamais - mais elle ne s’était certainement pas attendu à ce que Chani la prenne au sérieux. Elle connaissait pourtant bien son amie - ou plutôt se plaisait à y croire - mais la réciproque était aussi vraie et Philae n’avait jamais passé des heures à parler mariage. Le malaise qui avait envahi la jeune femme ne fut qu’accentuer par une Chani qui se voyait déjà dans le rôle de demoiselle d’honneur. “On a bien le temps d’y penser, on verra déjà si je me marie un jour. Chaque chose en son temps.” Et si Philae se doutait que Chani ne manquerait pas de la reprendre sur ce point, la jeune femme préférait nettement discuter du désastre qu’était sa vie amoureuse - quoique désert eut été un mot plus approprié -, que du fait que Chani ne serait probablement sa demoiselle d’honneur… Philae l’adorait, vraiment mais elle ne voyait personne d’autre que sa meilleure amie d’enfance ce rôle, Alexandre Lyons. Les deux jeunes femmes n’avaient pas vraiment une relation aussi magique qu’elles avaient pu l’avoir lorsqu’elles étaient encore de jeunes adolescentes, des vieilles tensions auxquelles la jeune Cassidy n’avait aucune envie de repenser les avaient éloignée mais quoiqu’il en soit, Alexandrine restait sa personne et serait celle qui l’accompagnerait en ce jour si précieux. Philae avait conscience que la plupart des américaines - des femmes, d’ailleurs - avait plusieurs demoiselles d’honneur et si elle en comprenait l’attrait, elle souhaitait ne choisir qu’une personne pour ce rôle. Hors de question de diluer ce genre de responsabilités : sa demoiselle d’honneur devrait l’accompagner dans son mariage, la guider et lui rappeler pourquoi elle aurait épousé cet h--- cette personne. Secouant doucement la tête, Philae se demanda pourquoi elle pensait aussi sérieusement à ce genre de choses. Cela n’avait pas vraiment de sens et ce d’autant plus qu’elle était intimement persuadée que ce date était voué à l’échec… Elle changea alors rapidement de sujet, riant des conseils que lui donnaient Chani sur les sujets à éviter. Pour une fois, ceci dit, Philae était bien heureuse de ne pas entendre quelqu’un lui rappelait que ce n’était pas forcément très intelligent de parler aliens, Roswell, théories du complot et illuminatis au premier rendez-vous. D’abord parce que Philae le savait pertinemment, deuzio parce qu’elle avait tout de même l’intention de le faire si l’occasion lui venait. A quoi bon perdre du temps avec quelqu’un qui ne lui ressemblait pas, se moquerait d’elle quand elle abordait ses sujets ? Philae ne demandait même pas à ce qu’il partage ses opinions, simplement qu’il soit prêt à les entendre. Elle était prête à admettre qu’elle n’avait pas forcément raison, la personne avec qui elle partagerait sa vie devait être prête à admettre qu’elle n’avait pas forcément tort. “Qu’est-ce que tu as fait alors ? On a tous une histoire comme ça où on a grave merdé sur un date…
Obtempérant bonnant malant, Philae laissa Chani s’amuser à peindre son visage, quand bien même ce n’était pas du tout instinctif. Elle n’avait rien contre le maquillage, vraiment mais n’avait pas l’habitude d’en mettre autant et certainement pas de laisser quelqu’un en mettre autant sur son visage pour quelque chose qui avait si peu d’importance à ses yeux. S’efforçant de se rappeler qu’elle faisait avant tout cela pour son amie - ce qui n’avait pas vraiment de sens quand on y réfléchissait à deux fois, Philae se tint droite bien résolu à éviter de perdre un oeil ou de se retrouver avec un pinceau enfoncé dans la narine à l’occasion. Elle cessa même de respirer en sentant Chani lui faire ses traits d’eyeliner comme si le seul mouvement de ses poumons qui se gonflaient puis se vider risquait de la perturber et expira tranquillement lorsqu’enfin, elle lui demanda de rouvrir les yeux. Dieu que c’était bon de prendre un peu d’oxygène ! Affichant une petite moue exagérée, Philae lui fit un petit clin d’oeil en l’entendant dire qu’on ne lui faisait pas puis leva les yeux vers le ciel pour permettre à la jeune femme de lui appliquer correctement du mascara. “On sait jamais! Tu pourrais vivre une histoire secrète avec un des autres professeurs de ton école ou pire avec un de tes élèves !” Bien entendu, il s’agissait plutôt d’une taquinerie qu’autre chose ; nous n’étions plus à l’époque de Dawson où les professeurs se tapaient de leurs élèves. Même avec des sentiments, c’était quelque chose de dangereux quoiqu’en y réfléchissant… Chani avait des élèves de tout âge. “Non mais je te fais confiance, Chani !” dit-elle en repoussant doucement son téléphone. “Hors de question que je fouille dans ton téléphone, ça va pas !” Philae aurait détesté que l’on fasse cela dans le sien et ne se voyait pas le faire à qui que ce soit. Pas même à une personne dont elle serait follement amoureuse et en qui elle n’aurait plus confiance. “Bon, et y a pas quelqu’un dont t’aimerait recevoir ce genre de messages justement ? quelqu’un qui te donne des papillons dans le ventre ?” dit-elle, en attrapant le miroir que Chani avait pris avec elle. Ouvrant grand les yeux, Philae eut presque du mal à se reconnaître. C’était bien elle mais… en même temps, ce n’était pas elle.. “Chani, c’est…” Elle hésita puis souffla : “réussi.” Elle n’était pas tout à fait elle - ce qui n’était pas l’idéal pour un premier rendez-vous mais… réussi, ça l’était. C’était indéniable.

_________________


Is it wrong that I still don't know my heart?



Chani Rodrigues

messages : 1357
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn, zander
points : 3349
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree・nathan・maisie・vesper・tc(majestic)・tc(aaron)・luther - (jean・teodora・eddie)

someone will remember us Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us · Dim 21 Juin - 11:39
A l’évocation d’un possible et futur mariage, Chani est enthousiaste, bien plus que son amie qui lui fait face. « Mais ça va venir vite, tu verras ! Très vite, même », elle renchérit, gardant ce même entrain et ce large sourire au bord des lèvres. Après tout ne lui avait-elle pas préparé et organisé un rendez-vous galant avec un jeune homme ? Oui. Tout est à présent lancé : la rencontre amoureuse, puis la naissance de leur couple, la vie à deux, la demande en fiançailles, puis en mariage et enfin la naissance d’un enfant. La storyline de Philae est à présent toute tracée, il ne tenait qu’à aller de la suivre consciencieusement, qu’elle se met à penser. Comme toutes les jeunes femmes, elle y a un jour rêvée, avant d’abandonner tout cela quelque part. Tout en s’appliquant à maquiller la jolie blonde, elle lui donne donc quelques conseils pour que ce tête à tête avec le jeune homme se déroule au mieux. Elle s’interrompt brusquement, considérant un bref moment la question de Philae. Chani n’a pas de grandes histoires d’amour à raconter, ni de rendez-vous galants marquants parce qu’elle est encore jeune : elle sait que ses quelques rares amourettes de collégienne et de lycéenne sont insignifiantes, aux côtés des histoires d’amour des adultes. « Tu parles pour toi ça », elle souffle, un brin amusé, reprenant sa tâche minutieuse avec son pinceau. La blonde semble s’être incluse parmi celles et ceux qui ont connu un rendez-vous galant bancal, foireux… Bancal et foireux, ce n’est pas un rendez-vous pour Chani, c’est ce qu’elle est tout simplement. Il suffit juste de l’intégrer dans l’équation pour que l’équilibre soit perdue, pour que ça devienne bancal. Elle sait que ça peut faire à certaines personnes, à certains garçons parce qu’ils pensent qu’elle n’est pas constituée comme tout le monde. Parce que le fait d’avoir un artifice dans ses oreilles la rend étrange, bizarre, bancale pour être considérée comme une jeune femme à part entière. Parce qu’elle n’existe que par ce qu’elle n’a pas, par ce qu’elle ne possède pas naturellement : son ouïe. Elle s’en est fait une raison. La conversation continue entre les deux jeunes femmes, pendant que Chani s’active à terminer son maquillage des yeux. Elle trace soigneusement un trait de liner sur chacune de ses paupières, remarquant le silence anxieux de Philae à cet instant – craint-elle de perdre une œil avant la soirée ? Il semblerait qu’elle est encore la suite dans ses idées puisqu’elle lui propose de se rendre à sa place : elle pourrait louper l’homme de sa vie, qu’elle lui dit. Rapidement la blonde devient suspicieuse : elle pense que Chani lui cacherait quelque chose. Ou plutôt qu’elle lui cacherait une relation avec quelqu’un. Ce n’est pas dans le naturel de la portugaise de dissimuler ce genre d’information auprès de ses amies. Si elle était en couple, avec un homme, elle l’aurait confié à son cercle d’amies. « Mes élèves ? », elle répète. « Dois-je te rappeler que la plupart de ceux qui fréquentent l’association sont père de famille et mariés ou en couple ? » Elle lui rappelle. Clairement la relation fantasmée par Philae à cet instant ne verra pas le jour. Elle est prête à lui présenter toutes les preuves qu’elle peut avoir pour lui démontrer qu’elle n’a personne dans sa vie amoureuse. Personne. Nobody. Elle va jusqu’à lui tendre son téléphone portable pour qu’elle consulte les derniers messages ou encore les noms de son répertoire. Aucun nom ou message ambiguë n’est enregistré dans son téléphone. « C’est comme tu veux », elle souffle, en haussant légèrement les épaules, quand la blonde lui dit qu’il est hors de question de fouiller dans son téléphone portable. Il semblerait que Philae ait enclenché un sujet qui attise sa curiosité. « Hum, non », elle lui répond, quand son amie lui demande si elle n’aimerait pas recevoir ce genre de messages de la part de quelqu’un en particulier. « Pour recevoir de tels messages, il faut que ce soit… réciproque et consenti », elle lui explique. « Mais c’est vrai que... », elle s’interrompt, laissant ses lèvres en suspens. « ...J’ai rencontré quelqu’un et je crois que j’aimerais beaucoup le revoir », elle confesse à Philae. Un discret sourire étire ses lèvres en repensant à lui. Elle sait que cela ne tient pas qu’à elle. Elle donne le dernier coup de pinceau sur le visage de Philae puis asperge son visage d’un spray fixateur pour ponctuer. Elle lui tend enfin un miroir. « T’as vu ? T’es trop belle ! » elle articule, dans un large sourire, en contemplant le maquillage qu’elle a fait à Philae. « Allez ! », elle souffle, tout en s’affairant à ranger les quelques pinceaux et en se relevant, « maintenant, il faut qu’on te trouve une tenue ! Montre-moi ce que tu as dans ton dressing ». Elle n’a pas oublié qu’elle doit terminer de la préparer pour son rendez-vous.  
@philae cassidy

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
Contenu sponsorisé




someone will remember us Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: someone will remember us ·
 
someone will remember us
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: