hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -48%
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie ...
Voir le deal
35.69 €

 

 i just need to get it off my chest (miya)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak
Aller en bas 
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2386
name : mrs.brightside (marine)
face + © : pezza ⋅ all souls, anne-marie, old money
multinicks : tommy ⋅ owen ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2268
age (birth) : twenty three y.o (22/09)
♡ status : single
work : personal fitness & tennis coach, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jay (odette, lila) ⋅ |close|

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· i just need to get it off my chest (miya) · Mer 29 Avr - 0:17
I just need to get it off my chest
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
@Maya Richardson - 28 avril 2020


Aujourd'hui, sa présence chez Maya n'était pas liée à du babysitting. Avec le temps, Mila avait appris à connaître la jeune maman, s'était liée d'amitié avec elle, et il lui arrivait de passer voir les enfants et partager un verre de vin sans que sa présence ne soit requise. Mila espérait pouvoir se confier à celle qu'elle prenait un peu comme modèle, étant la seule personne féminine stable de son entourage. La russe avait envisagé un quart de seconde à envoyer un message à son meilleur ami pour réquisitionner un meeting d'urgences, avant de se raviser. Sami n'était pas le mieux placé pour comprendre sa position, ce qu'elle pouvait ressentir ou la décision déjà prise. Le tout était d'en parler à son petit-ami, avec le risque de le perdre au passage. L'idée lui donna la nausée que Mila tenta de réprimer à grand bol d'air qu'elle fit entrer dans ses poumons. Elle ne voulait pas que les choses changent. Pour la première fois de sa vie, Mila était heureuse. Stable, tant d'un point de vue personnel que professionnel. L'ex championne de tennis ne souhaitait pas tout envoyer en l'air, mais n'avait pas l'impression d'avoir un autre choix. Les deux options qui s'offraient à elle allait d'office impacter sur son couple, sans qu'elle ne sache à quel point.
Dans un soupire, elle parqua la voiture devant la maison de son amie et se munit de son plus beau sourire. Mila frappa à la porte et fut accueille par Liam avec qui elle échangea un petit check qu'ils avaient répété plus d'une heure lors de son dernier baby-sitting. Malgré elle, Mila était devenue sa partenaire de tik-tok quand il cherchait à impressionner ses camarades et elle ne comptait plus le temps passé à répéter telle ou telle danse, au grand dam de Taylor.
— Mila! J'ai déjà choisi nos deux prochaines vidéos, tu vas adorer. Le gamin confia à sa baby-sitter / nouvelle meilleure amie. Mila ébouriffa ses cheveux, chose qu'il détestait, avant de rentrer dans la maison qu'elle connaissait par coeur pour y avoir passer plusieurs journées à garder les trois monstres lorsque Maya devait s'absenter. Il lui arrivait de se demander ce qu'aurait été sa vie si elle avait accepté l'offre d'emploi des Richardson il y a deux ans de cela, mais pour rien au monde Mila n'aurait changer son parcours. Elle appréciait travailler pour Amber Ruzca, sporting field lui offrant énormément de liberté sur son emploi du temps et la manière dont elle gérait ses clients.
— Ouh il va falloir que tu me montres ça. Mais pas aujourd'hui, je suis venue voir ta maman. Liam roula des yeux dans un soupire exagéré avant de disparaître à l'étage, n'essayant pas de cacher une seule seconde sa déception - ou plutôt son agacement. Lèvres pincées, Mila s'en voulu mais suivit la voix de Maya provenant de la cuisine où elle la rejoignit. — Salut. Elle serra rapidement la jeune maman dans ses bras et lui offrit son plus grand sourire afin de ne pas l'inquiéter. C'était rare que Mila demande à la voir à l'improviste et elle ne voulait pas aborder de suite ce qui la tracassait. — Je crois que je viens de nous vexer Liam en une seconde chrono. Elle plaisanta avec une légère moue avant de jeter son oeil dans la casserole. — Qu'est ce que tu prépares de bon ? Demanda-t-elle, curieuse, avant d'appuyer ses coudes sur le plan de travail.

_________________

--- but that was then
now, when you think of late nights with me there in your bed. true ride or die, that's what you had. i loved you, i loved you, i loved you.

Maya Richardson

messages : 951
name : margot
face + © : sophia bush + and there is a woman
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 565
age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : (finally) divorced since 21/08/20 ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Ezra ▴ Garett (Archie) | fr/en ▴ closed

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Jeu 30 Avr - 14:02
Affairée à préparer une ratatouille maison, Maya était en train de tailler avec attention ses aubergines, courgettes et tomates quand une voiture s'était arrêtée devant sa maison. Se penchant à travers l'évier pour voir si elle connaissait la voiture, la jeune maman sourit en reconnaissant la silhouette familière de Mila. Elle réfléchit quelques secondes, se demandant si elle avait oublié lui avoir demandé de garder ces trois monstres ou si elles avaient prévu quelque chose qui avait échappé à l'attention de Maya mais un rapide coup d'œil sur le calendrier lui rappela que non, son organisation n'avait pas failli. Elle était en train de se rincer les mains pour aller ouvrir la porte quand Taylor avait dévalé les escaliers à toute vitesse, adressant un rapide "je vais ouvrir !" à sa mère qui n'eut pas l'occasion de protester. Ce n'était pourtant pas faute de lui avoir dit, à maintes reprises, qu'il ne devait pas ouvrir sans vérifier de qui il s'agissait et de s'assurer auprès de Maya qu'il pouvait le faire mais comme la personne qui se trouvait derrière la morte avait plus que montré patte blanche, elle ne comptait pas protester pour rien. Sortant une grande casserole dans lequel elle versa un peu d'huile et les échalotes qu'elle avait prévu de faire revenir, Maya écouta d'une oreille la conversation entre son fils et Mila, un sourire amusé éclairement son visage. Taylor était obsédé par Tik-tok et si Maya lui avait dit qu'elle voulait bien en faire avec lui s'il le désirait – il avait tendance à considérer que Mila aurait dû lui consacrer tout son temps libre, son fils n'avait pas manqué de lui rappeler que ce n'était pas de son âge et que personne ne faisait de Tik-tok avec ses parents… Sympa. Elle secoua doucement la tête en entendant Liam monter les escaliers en prenant bien soin de donner l'impression qu'un éléphant était dans la maison et appela Mila pour qu'elle la rejoigne. "Hello Mila ! Je suis dans la cuisine." Dit-elle en déposant le récipient dans lequel elle avait mis sa préparation dans l'évier. Elle répondit volontiers à l'embrassade de son amie et lui rendit son sourire avant de secouer la tête. "J'te promets – on parle des filles qui sont susceptibles mais celui-là… dès que ça ne va pas dans son sens, il boude. Pire que sa mère, je te le dis." Elle attrapa une cuiller en bois pour remuer doucement les échalotes afin d'éviter qu'elles n'attachent. "Ratatouille et ensuite cookie. Sophia m'a fait promettre d'attendre qu'elle ait fini de faire sa sieste pour les commencer mais si tu as un peu de temps devant toi, tu peux rester pour le goûter." Elle couvrir ses échalotes et se dirigea vers le placard pour sortir deux verres. "Tu veux boire quelque chose ?" proposa-t-elle en sortant une bouteille d'eau du frigidaire. "Quel bon vent t'amène ?"

_________________


She wasn't bored, just restless between adventures.
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2386
name : mrs.brightside (marine)
face + © : pezza ⋅ all souls, anne-marie, old money
multinicks : tommy ⋅ owen ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2268
age (birth) : twenty three y.o (22/09)
♡ status : single
work : personal fitness & tennis coach, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jay (odette, lila) ⋅ |close|

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Jeu 7 Mai - 0:37
A peine la porte passée que Mila remit en doute sa décision de venir à Maya avec ses problèmes. La jeune maman avait eut bien assez à gérer avec son propre divorce et les trois enfants sans avoir besoin d’entendre ceux des autres. Son année avait été chargée en émotion et Mila avait fait de son mieux pour la soutenir, plus d’un point de vue technique que sur le plan émotionnel. La jeune femme avait essayé d’aider autant qu’elle le pouvait son amie lorsqu’elle avait eut besoin de quelqu’un pour garder les petits, mais n’avait pas vraiment cherché à se placer en confidente. Bien sur, Maya lui avait parfois parlé de ses difficultés mais Mila ne connaissait rien à l’amour, étant dans sa première relation stable, et avait bien du mal à se positionner à la place de Madame Richardson. Elle voyait leur divorce comme l’échec d’un couple qu’elle admirait mais comprenait parfaitement son amie et sa décision de ne pas s’enfermer dans une relation pour le bien être de leurs enfants. Au fond, s’ils avaient forcément été touchés par le divorce, ils semblaient tous les trois bien se porter. Lèvres pincées, elle passa une main sur son ventre complètement plat et soupira. Elle voulait pas de ça. Elle ne souhaitait pas faire passer le bien-être de quelqu’un avant le sien, aussi égoïste que ce soit de le penser. Mila était heureuse et ne souhaitait pas que ça changer et qu’un enfant devienne soudainement la priorité absolue de sa vie. Elle n’était pas prête et ne le serait probablement jamais, n’étant juste pas «  mom-material ». La russe avait beau adorer les enfants, être au paradis dés que Samantha lui confiait Nate pour la journée, elle était aussi très heureuse de le lui rendre et retrouver sa petite vie et surtout sa liberté.
Pénétrant dans la cuisine, elle salua rapidement son amie et se pencha pour observer le contenu de la casserole, passant le doigt sous son nez qui la chatouillait. Par chance, Mila n’avait pas encore eut droit aux nausées matinales, seuls quelques aliments et odeurs lui retournaient légèrement l’estomac mais elle était parvenue jusqu’ici à ne pas être malade une seule fois. De grandes bouffées d’air faisaient l’affaire. Mila pouffa à la réflexion de Maya et leva les épaules. C’était un peu sa faute si Taylor boudait, n’ayant jamais le coeur à lui dire non en temps normal. « Je ne te le fais pas dire! » Ses lippes dessinèrent un sourire face à l’invitation de son amie, n’étant pas encore certaine de s’attarder ici. « Pourquoi pas! » Il faudrait voir comment elle se sentirait une fois qu’elle lui dirait ce qu’elle avait sur le coeur si l’invitation tenait toujours. Mila craignait sincèrement le jugement de Maya et de toute personne à qui elle ferait part de son choix, sachant parfaitement qu’elle se trouvait dans un pays conservateur où il était rarement conseillé d’interrompre une grossesse. « Un verre d’eau, merci. » Elle répondit par pure politesse, Maya ayant déjà la bouteille à la main. Dans une petite moue, Mila tordit ses jours, réfléchissant à la meilleure façon d’aborder le sujet, n’étant pas connue pour y aller par quatre chemins. « Je voulais te parler de quelque chose. » Elle inspira par le nez et expira longuement par la bouche, sentant son estomac se nouer. Prononcer ces mots à voix hautes ne rendraient la situation que plus réelles. « J’ai fait un test de grossesse ce matin parce que j’ai plusieurs jours de retard. » Fixant jusque là le plan de travail, Mila releva les yeux vers son amie afin que celle-ci en comprenne le résultat sans qu’elle n’aie à le prononcer. « C’est beaucoup trop tôt. » Elle souffla, secourant la tête, dépassée. Quand bien même Mila faisait confiance à Scott, lui aurait confié sa vie, ils n’étaient ensembles que depuis moins d’un an et fonder une famille n’avait pas fait partie des plans à court comme à long terme pour la russe.

_________________

--- but that was then
now, when you think of late nights with me there in your bed. true ride or die, that's what you had. i loved you, i loved you, i loved you.

Maya Richardson

messages : 951
name : margot
face + © : sophia bush + and there is a woman
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 565
age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : (finally) divorced since 21/08/20 ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Ezra ▴ Garett (Archie) | fr/en ▴ closed

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Sam 9 Mai - 14:10
Retirant son tablier, Maya sourit en voyant Mila venir humer les plats qu’elle concoctait. La trentenaire avait toujours souhaité que sa maison, où qu’elle soit au final, soit un lieu où les gens se sentaient rapidement à l’aise, n’hésitant à pas s’y déplacer comme s’ils étaient chez eux - dans les limites de la bienséance, évidemment. Avec Mila, cela paraissait cependant évident qu’elle puisse se comporter ainsi. Maya ne comptait plus le nombre de fois où elle lui avait rendu service en venant s’occuper de ces trois marmots régulièrement. Il aurait donc été étrange qu’elle ne se sente pas à l’aise. Retirant son tablier pour le ranger sur un crochet placé sur le côté du frigo, Maya sourit un peu plus en entendant Mila pouffer de rire à sa réflexion et secoua doucement la tête. Elle savait que la relation que Mila et Taylor avait été particulière, ce dernier ayant décidé que Mila était son modèle pour beaucoup de choses - tant qu’elle suivait ce qu’il avait envie de faire. Elle arqua un sourcil en entendant des pas d’éléphants à l’étage ; à tous les coups, Taylor avait décidé de répéter le nouveau Tik-tok sans sa comparse. Assurément, il ne tarderait pas à convaincre Liam et Sophia de le suivre dans ses entreprises… et une dispute éclaterait sûrement dans les prochaines minutes. Maya soupira doucement, bien décidée à profiter de son répit et de la présence de celle qui faisait - à ses yeux en tout cas - désormais partie intégrante de la famille Richardson. Elle reprit ensuite le fil de la conversation, dévoilant son plan pour le reste de l’après-midi et en profitant pour glisser à Mila qu’elle était la bienvenue pour rester aussi longtemps qu’elle le désirait. Maya sortit ensuite deux verres qu’elle remplit d’eau pour en déposer devant Mila avant de se laisser tomber sur l’une des chaises de la cuisine. Elle avait passé la journée à piétiner et son dos commençait doucement à lui tirer ; Maya était plus habituée à de grandes enjambées dans la forêt qu’à des pas de lilliputiens dans la cuisine. Elle sortit son téléphone de sa poche qu’elle posa, face cachée sur la table, pour éviter de l’abîmer sans pour autant être dérangée pendant sa conversation et releva le regard vers Mila, un air sérieux sur le visage lorsque cette dernière lui indiqua qu’elle devait lui parler de quelque chose. Elle ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait mais les traits inquiets de Mila étaient suffisants pour que la maman s’inquiète pour son amie. Elle lui prit doucement la sienne, l’entourant de ses deux mains avant de lui faire un sourire encourageant. “Je t’écoute, Mila.” Elle pouvait lui parler de tout, qu’elle n’en doute pas un instant. Un sourire encourageant sur le visage, Maya n’ajouta rien jusqu’à ce que la jeune femme se sente prête à lui dévoiler la raison de sa venue. Elle acquiesça à la révélation, cherchant à attraper le regard de Mila pour savoir ce qu’elle en pensait. Pensait-elle que c’était trop tôt parce qu’elle ne voulait pas d’un enfant ou parce qu’elle craignait que sa relation avec Scott ne soit pas assez solide pour cela ? Cela pouvait également être évidemment parce qu’elle se trouvait trop jeune ou pour une multitude de raisons… En tout cas, une chose était certaine, Maya ne pouvait s’empêcher de se reconnaître dans la détresse qu’elle lisait actuellement dans le regard de son amie. Maya se redressa alors, faisant signe à Mila de s’asseoir à sa place. Elle l’observa, ne sachant pas quoi dire. Ce genre de situation était toujours délicate : elle ne voulait pas dire quoique ce soit qui puisse donner l’impression que Maya s’attendait à ce qu’elle prenne une décision ou une autre. Elle caressa doucement sa main de son pouce, la gardant toujours dans les siennes avant de chercher à la rassurer. “Quoique tu décides, Mila… tu n’es pas seule. Je suis là, d’accord ?” Accrochant son regard à celui de Mila, elle le maintient pour appuyer ses propos avant de s’accroupir devant elle. “Est-ce que tu en as parlé à Scott ou tu prends le temps de digérer la nouvelle ?” Maya, elle, avait opté pour la seconde option lorsqu’elle s’était rendue compte qu’elle n’était plus seule dans son propre corps. Tant et si bien qu’elle n’avait jamais recontacté le père biologique de Taylor.

_________________


She wasn't bored, just restless between adventures.
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2386
name : mrs.brightside (marine)
face + © : pezza ⋅ all souls, anne-marie, old money
multinicks : tommy ⋅ owen ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2268
age (birth) : twenty three y.o (22/09)
♡ status : single
work : personal fitness & tennis coach, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jay (odette, lila) ⋅ |close|

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Jeu 14 Mai - 23:27
Ce matin, Mila avait eut l’impression que son corps au complet se liquéfiait lorsqu’elle avait eut confirmation qu’elle n’était plus son unique passager. A plusieurs reprises elle avait hésité à appeler Scott au beau milieu de la nuit, durant laquelle elle n’avait pu fermer l’oeil, afin de lui faire part de ses doutes. Plus que jamais, la russe avait besoin qu’il soit à ses côtés… Autant qu’elle souhaitait le garder loin de ces tracas. Il y avait encore une petite chance que le test soit négatif et si tel était le cas, elle regretterait de leur avoir imposer cette conversation pour rien. Pourquoi risquer d’abîmer leur relation pour ce qui pouvait, il y a encore quelques heures encore, être une fausse alerte ? Malheureusement pour elle, pour eux, les précautions n’avaient pas suffit à ne pas se retrouver dans cette situation. Porteuse d’un stérilet, c’était peu dire que Mila en voulait énormément à la vie ce matin. A croire que rien ne pouvait jamais être simple, pour elle.
Prenant son courage à deux mains, la blonde révéla sa grossesse à son amie sans chercher à dissimuler sa détresse. Mila refusa d’un hochement de tête négatif de prendre la place de Maya ; le fait d’être enceinte ne la rendait pas soudainement incapable de tenir sur ses deux jambes et elle était bien trop nerveuse pour rester en place. La jeune femme déglutit lorsque son amie lui précisa qu’elle était avec elle quoi qu’elle décide et fini par céder à prendre place sur la chaise, observant Maya s’accroupir devant elle. Son attitude de maman avec elle était juste… étrange. Mila n’avait pas l’habitude que quelqu’un prenne soin d’elle, en dehors de son petit-ami. Elle poussa un long soupire, levant les yeux vers le plafond en respirant lentement pour tenter de retenir ses larmes. Mila ignorait de combien de semaines elle était mais une chose était certaine, ses hormones faisaient déjà yoyo et la rendait bien plus émotionnelle qu’à l’accoutumée. « Je ne lui ai encore rien dit parce que ma décision est déjà prise. » Mila pinça les lèvres et s’autorisa à observer Maya à nouveau, prête à recevoir son jugement. De son point de vue, il était préférable d’arrêter la grossesse maintenant plutôt que de la mener à terme pour remettre ce môme au système. Mila savait aussi que si elle allait à terme, elle serait incapable de ne pas le garder et sa vie entière prendrait une direction qu’elle n’avait pas désiré. Ça ne l’empêcherait pas d’aimer cet enfant de tout son être, la coach n’avait aucun doute la dessus, mais finirait-elle par lui en vouloir ? Elle était trop jeune, en toute honnêteté trop égoïste, pour faire de quelqu’un d’autre sa raison de vivre.  Mila ne voulait pas regardé sa vie en arrière, du haut de ses quarante, cinquante, ans et n’y voir que des regrets. « Je ne veux pas être maman. Ni aujourd’hui ni même… jamais? J’adore les enfants mais ce n’est pas la vie que je veux, pour moi. » Elle avoua avant d’enfuir son visage dans ses mains pour frotter ce dernier et tenter de se reprendre. Mila était aux anges dés qu’elle partageait un moment avec Nate, ou même avec les gamins de Maya, mais ça s’arrêtait là. Elle ne voulait pas de cette vie 24/7, parfaitement comblée avec quelques heures par semaines.
« On a jamais eut cette conversation avec Scott… Mais je n’ai pas besoin de lui parler pour savoir qu’il voudrait être papa. Et je sais qu’il sera merveilleux dans ce rôle. » Sa solution n’allait pas être celle de Scott. Mila pouvait déjà le voir chercher des solutions, lui faire un tas de promesses, pour qu’ils y arrivent mais le fait est qu’elle ne s’inquiétait pas de ses capacités mais bien de sa volonté. « Tout était parfait entre nous! A croire que c’est impossible de garder quelque chose de bien dans ce monde. » Elle conclut, frustrée. Mila en voulait au monde entier de venir lui mettre des bâtons dans les roues alors qu’elle était, pour la première fois de sa vie, dans une relation stable et qui la comblait.

_________________

--- but that was then
now, when you think of late nights with me there in your bed. true ride or die, that's what you had. i loved you, i loved you, i loved you.

Maya Richardson

messages : 951
name : margot
face + © : sophia bush + and there is a woman
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 565
age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : (finally) divorced since 21/08/20 ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Ezra ▴ Garett (Archie) | fr/en ▴ closed

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Ven 22 Mai - 19:07
Lorsque Mila informa Maya que sa décision était déjà prise avant même qu’elle en eut parlé à Scott, la bientôt quarantenaire ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. A bien des égards, elle se retrouvait dans la jeune femme en face d’elle et surtout dans sa détermination et sa capacité à savoir ce qu’elle voulait. Si elles avaient eu quasiment le même âge, Maya était certaine qu’elles se seraient retrouvées à être sans arrêt collées l’une à l’autre, faisant des ravages sur leur passage. Mais l’heure de faire des ravages n’était plus vraiment au goût du jour chez Maya, du moins pas de la même façon qu’elle aurait pu le faire à l’époque. Reserrant ses doigts autour de la main de Mila pour l’inciter à continuer, elle attendit que la demoiselle précise quelle décision elle avait prise avant de s’autoriser à réagir. A dire vrai, que Mila décide de le garder ou non, Maya n’avait pas la moindre attention d’avoir une attitude différente. C’était son corps et Maya ne se rappelait que trop vivement des réactions de son entourage quand elle était tombée enceinte de Taylor, il y avait maintenant onze ans de cela pour se permettre la même chose. Même sans ça, à dire vrai, cela ne lui serait même pas venue à l’esprit. Mais étrangement, lorsqu’une femme tombait enceinte, tout le monde se sentait investi d’une mission : donner son avis sur ladite grossesse et les circonstances qui l’entouraient. Pour Maya, beaucoup n’avait même pas été jusque là, partant du principe qu’elle avorterait. Quand elle avait annoncé souhaiter prendre la décision inverse, chacun y était allé de son mot : “ha je ne m’attendais vraiment pas à ça de toi”, “ha mais tu es sur que c’est compatible avec ta vie ?” “du coup, j’imagine que tu vas prévenir le père ?” et mille autres questions par des personnes qui n’avaient, pour la plupart, aucune légitimité à les poser. “Je t’écoute.” finit-elle par souffler, voyant que Mila semblait guetter sa réaction. Elle acquiesça doucement et relâcha sa main en sentant Mila la retirer avant de tirer une chaise pour s’asseoir à côté d’elle. Passant son bras autour des épaules de la belle, elle l’attira doucement contre elle. “C’est déjà beaucoup de le savoir, Mila… Je sais que tu n’en as pas l’impression mais c’est important et un vrai signe de maturité d’être capable de savoir que ce n’est pas pour toi.” Peut-être finirait-elle par changer d’avis à un moment ou un autre, décider qu’elle voulait être maman mais à en écouter la jeune femme, le fait qu’elle ne veuille pas d’enfant maintenant ne faisait aucun doute. Même si Maya comprenait que lorsqu’on était dans une relation stable, la décision devait se prendre à deux, elle savait pertinemment que c’était au final le choix de la jeune femme qui devait compter. Certaines femmes décidaient finalement de garder un enfant dont elles ne voulaient pas pour l’homme avec qui elles étaient mais connaissant le tempérament de Mila, Maya doutait que cela serait le cas - et honnêtement, elle conseillerait sûrement à la jeune femme, si elle lui demandait son avis, de ne pas se laisser influencer de la sorte. Son bonheur était en jeu - et celui de cet enfant à naître aussi.
Déposant un baiser sur son front, Maya relâcha doucement son étreinte pour reprendre sa main entre les siennes, acquiesçant doucement, attentive aux confidences de la coach sportive. “Je ne connais pas vraiment Scott… mais vouloir être père, cela ne veut pas forcément dire vouloir l’être tout de suite. Si tu es certaine ou pense sincèrement que tu ne voudras jamais d’enfant…” Elle grimaça doucement, compatissante. “Mais si tu n’en aies pas sûre, cette décision ne marquera pas forcément la fin de votre relation.” Elle soupira doucement, sachant pertinemment que peu importe ce qu’elle pourrait dire ou faire, Mila se sentirait désespérément seule en traversant cette épreuve car il aurait des choses qu’elle ne pourrait faire que seule, et ce, que Scott accepte ou non sa décision. “Mila, ne dis pas ça…” dit-elle, attristée sans vraiment être capable de la contredire en restant sincère. Ce sentiment de frustration, Maya l’avait ressenti à bien des reprises et c’était exactement ce qu’elle ressentait sur l’échec de son mariage. Elle tâchait de prendre sur elle, de se concentrer sur le positif mais était aussi très bien placée pour savoir à quel point c’était parfois difficile. “Tu es encore jeune. Je sais que c’est le genre de choses que je détestais entendre à ton âge mais il va t’arriver des tas de choses bien que tu garderas, je te le promets…” Malheureusement, ce n’était probablement pas ce qui l’aiderait à se sentir mieux aujourd’hui. Et Maya avait beau remuer son esprit dans tous les sens, il n’y avait malheureusement pas de formule magique pour lui mettre du baume au coeur. “Et tu n'es pas seule.

_________________


She wasn't bored, just restless between adventures.
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2386
name : mrs.brightside (marine)
face + © : pezza ⋅ all souls, anne-marie, old money
multinicks : tommy ⋅ owen ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2268
age (birth) : twenty three y.o (22/09)
♡ status : single
work : personal fitness & tennis coach, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jay (odette, lila) ⋅ |close|

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Sam 30 Mai - 11:59
Avant ce matin, Mila ne s’était jamais vraiment posé la question de savoir si elle désirait ou non être maman un jour. Lorsqu’elle pensait à sa famille, la russe n’avait aucunement envie de reproduire le même schéma que celui dans lequel elle avait grandit, mais elle s’était aussi suffisamment détaché des Zvonarev pour se dire qu’ils n’allaient pas obligatoirement déteindre sur elle. Jamais elle n’imposerait la vie qu’elle avait mené à son enfant, quand bien même Mila comptait aussi son lot de joie et de victoires et n’estimait pas avoir été malheureuse. Elle avait souffert, s’était bien trop souvent retrouvé entre les mains de personnes qui ne lui voulaient aucun bien, mais elle s’était relevée. Windmont Bay lui avait permis de devenir sa propre-personne, de s’affirmer différemment et accepter qui elle n’était. Malheureusement pour elle, vu sa situation actuelle, plus elle pensait à la possibilité d’être maman, plus elle en venait à la réalisation que ce n’était pas quelque chose qu’elle voulait. Peut-être que la maturité ferait changer la jeune femme d’avis dans quelques années, mais pour l’instant, Mila était certaine de son choix. Ce qui était incertain, en revanche, était la manière dont elle allait l’annoncer à Scott et ce que ça voulait dire pour eux. Est-ce qu’il se rangerait de son côté et la soutiendrait, comprenant que l’ex championne de tennis était bien trop jeune pour aller à bout de cette grossesse, ou se dresserait-il contre sa décision ? S’il ne pouvait la forcer à rien, le policier avait la balle dans son camps pour décider de l’avenir de leur relation - tout du moins l’aurait-il quand elle trouverait le courage de lui en parler. Mila ne comptait pas trainer, se sachant bien incapable d’échanger le moindre mot avec lui sans lui balancer l’information, mais elle avait besoin d’être rassurée avant toute chose et l’attitude maternelle de Maya envers elle ne pouvait que l’aider dans sa démarche. Zvonareva avait besoin d’entendre qu’elle ne venait pas de foutre sa vie en l’air, dans un sens comme dans l’autre.
Levant les yeux au ciel, dépitée, Mila souffla dans un soupire lorsque son amie lui affirma qu’il s’agissait d’une preuve de maturité de sa part de savoir ce qu’elle voulait. Peut-être. Peut-être pas. Elle avait beau savoir, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de se demander si ce n’était pas mieux pour tout le monde - à commencer par son couple - d’accepter la situation. Si la vie lui avait mis ce bébé sur sa route, alors qu’elle portait un stérilet, il devait bien y avoir une raison… Sa carrière ne la porterait sans doute pas jusqu’à la retraite, mais Mila avait assez d’expérience pour pouvoir se retourner, Scott avait un poste fixe. Ce bébé ne manquerait de rien, financièrement. Désiré ou non, il ne manquerait pas, non plus, d’amour de la part de ses parents, peu importe ce qu’il advenait de leur couple. Mila était plus heureuse qu’elle ne l’avait jamais été, mais ça ne la rendait pas soudainement naïve et rêveuse. Elle n’avait jamais cru au « happily ever after » et rien ne lui disait que dans deux, six ou quinze ans, ses doigts seraient toujours noués à ceux de Danvers. Mais il serait un bon père, ce qui était la seule chose qui devait compter pour ce bébé. Malgré toutes ces convictions, elle ne parvenait pas à s’imaginer le ventre rond, moins encore avec un nouveau-né dans les bras d’ici quelques mois. « Je ne peux pas en être certaine… J’ai vingt-trois ans, comment je suis censé savoir avec certitude que d’ici dix ans, je camperai toujours sur mes positions? » Mila ne doutait pas que d’ici la trentaine, sa vie aurait  changé radicalement et peut-être qu’au moment venu, son avis sur la question changerait lui-aussi, mais ça seul le temps pourrait le lui dire. « Mais je ne veux pas laisser cette porte ouverte, le laisser espérer et réaliser dans plusieurs années que je lui ai fait perdre son temps avec moi, en lui ruinant peut-être toute chance d’être papa. » Sauf qu’elle ne voulait pas se poser cette question aujourd’hui, ou dans les mois à venir. Scott avait, certes, quelques années de plus qu’elle mais Mila ne pensait pas qu’il avait eut pour plan d’avoir un enfant dans un futur proche. Pas une seule fois elle avait envisager d’avoir cette conversation, qui ne lui avait jusqu’il y a quelques jours jamais traversé l’esprit. « Je me projette loin alors que rien ne me dit qu’on aura pas rompu d’ici là mais… J’ai juste l’impression que je n’ai pas d’autre choix que d’avoir réponse à cette question avant d’aller lui en parler. » Mila aurait pu se dire ‘chaque chose en son temps’, se concentrer sur la grossesse actuelle à laquelle elle voulait mettre un terme et puis sur le reste. Elle pouvait attendre de voir ce que le policier en pensait, la réaction qu’il allait avoir, avant de se prendre la tête sur le futur, mais elle ne pouvait s’empêcher d’y réfléchir.
Un rire nerveux s’échappa de ses lèvres lorsque Maya lui parlait de sa jeunesse et fait que le meilleur restait à venir, même si elle se retenait surtout de fondre en larmes. « La question est combien de choses et de personnes je vais encore devoir perdre avant de retenir quelque chose de bien? » Elle s’en voulait tellement de parler comme ça et de faire d’une certaine façon le deuil sur sa relation alors que Mila n’avait pas encore parlé à son petit-ami et que ce dernier pouvait encore la surprendre. Il y avait des chances, aussi faibles soient-elle, que Scott comprenne et la soutienne mais c’était plus facile d’envisager le pire afin de ne pouvoir être qu’agréablement surprise si la conversation tournait bien. « Merci. Je suis désolée de venir t’ennuyer avec mes problèmes, j’avais besoin d’en parler à quelqu’un avant de l’affronter lui. » Serrant les doigts de son amie dans les siens pour la remercier, Mila lui adressa un faible sourire avant de chasser les quelques larmes qu’elle n’avait put retenir. « Ça s’est passé comment pour toi quand tu as su pour Taylor? » Non pas qu’elle souhaitait comparé leur histoire, qui n’avait rien en commun, mais elles n’avaient jamais abordé ce sujet et Mila était intéressée de savoir comment son amie avait géré, à l’époque, la découverte de sa grossesse.

_________________

--- but that was then
now, when you think of late nights with me there in your bed. true ride or die, that's what you had. i loved you, i loved you, i loved you.

Maya Richardson

messages : 951
name : margot
face + © : sophia bush + and there is a woman
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 565
age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : (finally) divorced since 21/08/20 ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Ezra ▴ Garett (Archie) | fr/en ▴ closed

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Sam 13 Juin - 18:04
Maya n’était pas certaine d’être la personne la mieux placée pour conseiller Mila. La quinzaine d’années de plus qu’elle avait par rapport à Mila lui donnait une certaine expérience de vie mais ne signifiait pas - fort heureusement - qu’elle avait réponse à tout et était à même de la guider dans la meilleure des directions. Elle aurait voulu trouver les mots pour annihiler toutes ses craintes et lui mettre du baume au coeur mais Maya était assez réaliste sur le fait qu’ils n’existaient probablement pas - et certainement pas venant d’elle qui, au fond, n’était pas vraiment concernée par la décision que prendrait la jeune femme. Elle serait présente pour elle, oui, mais n’avait certainement pas son mot à dire. Elle ne pouvait pas non plus se mettre à la place de Scott, et ne le connaissait pas assez pour pouvoir être certaine de la réaction qu’il aurait. Les banalités qui sortirent de sa bouche l’exaspèrèrent parce qu’elle savait combien c’était le genre de choses insupportables à entendre lorsqu’on avait besoin d’une oreille attentive - pire encore lorsqu’on voulait des conseils - mais parce que c’était aussi le genre de choses qui lui avait donné envie de partir en courant lorsqu’elle avait l’âge de Mila. Une moue compatissante se forma sur son visage lorsque Mila affirma qu’elle ne pouvait pas être certaine à son âge de ce qu’elle voudrait dix ans. C’était vrai - et malheureusement, cela le restait à tout âge. “Tu ne peux pas, c’est vrai. Mais tu sais que la toi d’aujourd’hui ne voit pas celle de trente ans avec un enfant non plus.” Elle lui sourit doucement pour l’encourager à se faire un peu confiance. “Ca ne veut pas dire que tu n’en voudras jamais - je n’en voulais pas non plus à ton âge - mais si tu es honnête avec Scott là-dessus, il pourra prendre sa décision en conséquence.” Et choisir de prendre le risque ou non que Mila ne change d’avis. “Ce n’est pas facile de te retrouver dans cette situation mais souviens-toi qu’il est aussi libre de ses proches choix. Si tu es claire avec lui mais qu’il choisit de rester avec toi dans l’espoir que tu changes d’avis… c’est son choix.” Mais la difficulté était que lorsque l’autre personne choisissait de rester malgré tout, elle s’attendait parfois à ce que l’autre personne fasse des efforts et essaie de s’auto-convaincre de changer d’avis. C’était au final ce que Maya avait fait avec Michael, se persuadant que finalement venir s’installer dans une ville fixe pendant plusieurs années était sans aucun doute le mieux pour ses enfants et leur couple. Avec le recul, elle n’en était pas si certaine, Maya s’étant sentie prisionnière de Windmont Bay à partir du moment où elle y avait posé la pied. Elle avait su pendant quelques années faire taire cette voix en elle mais cela n’avait été que reculer pour mieux sauter : elle avait aujourd’hui vu son mariage volé en éclat et si la perspective de ce divorce bientôt - elle l’espérait - finalisé lui permettait de prendre une bouffée d’air, Maya savait qu’elle quitterait Windmont Bay au moment où ses enfants auraient tous mis un pied à l’université. Il lui restait un sacré paquet d’années à tenir quand même mais le fait que ce soit son choix de rester pour des individus qui, au fond, n’en avaient pas tant demandés rendaient les choses plus faciles. Et puis, rien ne l’empêchait de s’envoler pour son Afrique du Sud natale quand le coeur lui en disait - même pour un court séjour. “J’ai l’impression que tu l’as déjà, Mila. C’est frustrant de savoir que la réponse que tu as à lui donner aujourd’hui ne sera peut être pas la même dans deux, cinq ou dix ans, mais malheureusement… c’est toujours ainsi. Il faut juste que tu te rappelles que ce sont tes propres envies et besoins qui doivent primer. Je ne te dis pas de ne pas l’écouter, bien sûr… mais si avoir une relation c’est faire des compromis, ça ne l’est pas sur ce genre de choses…” Du moins, Maya en était intimement convaincue. Elle ne doutait pas vraiment que Mila partage son point de vue au vu de ses propos mais c’était le genre de choses qu’il était parfois important de rappeler. La société actuelle avait une faculté à faire culpabiliser les femmes de faire passer leurs propres besoins/envies avant ceux des hommes/que la société avait créé pour elles et même en étant une forte tête comme Maya avait pu l’être, c’était des préjugés et préconceptions qu’il était parfois difficile de combattre - notamment parce qu’elles étaient autant ancrées dans les têtes des hommes que celles des femmes.
Soupirant doucement, la garde-chasse ne sut quoi répondre à Mila lorsqu’elle lui demanda combien de personnes elle allait devoir perdre avant de garder quelque chose qui lui convenait. Si Maya l’avait su, elle lui aurait volontiers épargné. Malheureusement, elle ne détenait pas ce pouvoir et ne put que secouer la tête : “Ca…” Elle resserra sa main sur la sienne, ne sachant pas vraiment quelle réponse aurait le pouvoir de l’apaiser ; parfois, il valait mieux se taire. Faisant claquer sa langue contre son palais, elle s’empressa de corriger son amie lorsqu’elle s’excusa de “l’ennuyer”. “Ne dis pas de bêtises, tu ne m’ennuies pas. Si j’suis pas là pour ça, j’suis là pour quoi hein ?” lui dit-elle avec un sourire qu’elle espérait réconfortant. Sans lâcher sa main, Maya se pencha au-dessus de la table pour attraper le rouleau de sopalin et lui en tendit une feuille déchirée - détacher une feuille de sopalin à une main n’était pas aisée - pour l’aider à sécher ses larmes. Elle sourit doucement en l’entendant lui demander comment cela s’était passé avec Taylor. Penchant doucement la tête pour vérifier qu’aucune oreille indiscrète n’était venue les espionner, Maya réfléchit quelques secondes avant de prendre la parole : “C’est particulier… J’étais au Nicaragua depuis cinq mois et je l’ai découvert une semaine avant mon départ de là-bas. Je commençais quarante-huit heures après mon départ, une mission dans un parc national népalais et je n’avais pas vraiment le temps de me retourner. Je devais prendre ma décision rapidement parce que si le système de santé au Nicaragua n’était pas le meilleur au monde, celui népalais…” Maya leva les yeux au ciel. “Déjà, j’ai été surprise de me poser la question parce que ça avait toujours été évident pour moi que je ne voulais pas de gosse. Depuis mes dix ans, je savais que je voulais parcourir le monde, voir un maximum de pays, vivre au contact des animaux mais les gosses… non merci. J’me suis donnée cinq jours pour prendre une décision définitive et puis finalement, j’ai passé mon temps à me demander si ça serait une fille ou un garçon, s’il aurait mes yeux verts ou les yeux bleus de son père et… ça m’a paru évident que je voulais garder cet enfant.” Aussi jolie soit cette histoire, elle n’était pas certaine de la façon dont cela pourrait aider Mila malheureusement. “Mais j’avais déjà avorté une fois trois ans auparavant - la pilule ça n’est jamais aussi efficace qu’ils le disent. Et je ne l’ai jamais regretté, tu sais.

_________________


She wasn't bored, just restless between adventures.
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2386
name : mrs.brightside (marine)
face + © : pezza ⋅ all souls, anne-marie, old money
multinicks : tommy ⋅ owen ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2268
age (birth) : twenty three y.o (22/09)
♡ status : single
work : personal fitness & tennis coach, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jay (odette, lila) ⋅ |close|

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Jeu 25 Juin - 13:46
Mila n’était pas venue rendre visite à son amie pour que celle-ci, maman, lui fournisse la solution miracle à ses problèmes. Elle avait surtout besoin d’une ouïe, de quelqu’un à qui se confier sans recevoir un jugement et elle ne s’était pas trompée en choisissant de le faire auprès de Maya. Le simple fait d’en parler lui permettait d’y voir plus clair et d’obtenir la réponse, qu’elle avait au fond toujours eut. Il n’avait jamais été question de devenir maman, moins encore dans l’unique but de sauver son couple, auquel elle tenait pourtant plus qu’à tout. Tout, sauf peut-être sa propre vie, son avenir, son corps. Vouloir conserver Scott n’était pas raison suffisante pour garder un enfant et la russe savait parfaitement qu’elle ne pouvait changer d’avis du tout au tout pour lui, car tôt ou tard, leur couple finirait par en pâtir. Elle ne désirait pas un jour lui reprocher d’avoir garder ce bébé - même si Mila pensait toujours, intimement, qu’une fois les yeux posé sur l’enfant, il était impossible qu’elle regrette de l’avoir dans sa vie. Seulement, elle ne souhaitait pas se l’imaginer, se projeter, parce qu’elle avait un tout autre plan et ne désirait pas prendre ce virage à 180°. Que Maya puisse la comprendre était rassurant, lui ôtait l’impression d’être un monstre à qui le cœur avait été arraché, et lui donnait le courage nécessaire pour en parler au principal intéressé. Bien sur, elle ne s’attendait pas à une réaction semblable de la part du policier, mais peut-être que ça se passerait bien mieux que les pires scénarios que l’ex championne s’était imaginé. « Je sais… » Se contenta-t-elle de répondre, perdue dans ses pensées. Scott serait libre de faire ses choix en conséquences, elle ne comptait pas lui mentir ou lui donner de faux espoir… Mais sans que le sujet ‘bébé’ n’aie jamais été abordé entre eux, Mila restait persuadée qu’ils ne survivraient pas à cet avortement. L’avantage était qu’en imaginant le pire, la blonde ne pouvait être qu’agréablement surprise s’ils traversaient l’ouragan main dans la main et en ressortaient plus forts… Nouvelle possibilité qu’elle chassa aussi vite qu’elle était apparue de son esprit. Elle devait s’en tenir au pire, ne pas se reposer sur ces maigres espoirs.
Pourtant si bavarde en général, Mila n’avait rien à ajouter et se contenta de hocher la tête d’un signe entendu lorsque son amie lui dit qu’elle ne pouvait faire de compromis sur sa grossesse. Elle le savait. Dans le passé, la russe avait laissé les hommes décidé de son avenir, de la voie qu’elle empruntait et lorsqu’elle était arrivée à Windmont Bay, elle s’était juré de ne suivre que ses propres envies dans le futur. Ça avait changé avec Scott, à mesure qu’elle s’était ouverte à lui, et Mila avait compris qu’il était possible de réfléchir pour deux, à deux, sans n’être qu’une poupée de chiffon manipulée et manipulable. Malheureusement, aujourd’hui, elle devait se retrancher et pensait à elle avant tout. Si le policier avait son mot à dire, qu’il était impliqué à cinquante pour-cent dans cette grossesse, il n’était pas celui qui allait le porter neuf mois. Aussi injuste que ce soit, la décision n’appartenait qu’à elle et était prise.
Rassurée, Mila désirait entendre l’histoire de la grossesse de Maya à laquelle elle ne s’était jamais intéressée au préalable. La question lui avait traversé l’esprit mais elle n’avait pas estimé bon de la posée, hors le moment était propice pour en apprendre plus sur son amie et ce qui l’avait forgé.  Un maigre sourire pris place sur les lèvres de la russe à l’évocation des voyages de Maya, qui avait l’esprit aventurier - Mila, elle, aimait les voyages mais n’aurait pu s’imaginer sans tout son petit confort, auquel son amie avait sans doute renoncé bien souvent. Elle ferma les yeux en inspirant doucement lorsque Maya mentionna ce qui avait penché sa décision en faveur de Taylor, se refusant à laisser ce genre de question s’infiltrer dans son esprit. Mila ne pouvait pas se laisser aller sur cette voie, sachant parfaitement que sa décision risquait d’être revue si elle commençait à se voir un bébé dans les bras, le regard bienveillant de Danvers sur eux d’eux, alors qu’elle cherchait à énuméré leur ressemblance. Non non non. Elle n’allait pas se poser ce genre de question car ce n’était qu’un embryon, qui ne ressemblait à personne, et n’était pas encore une vie à proprement parlé. C’est à cela qu’elle devait s’accrocher. « Tu es quand même partie faire ta mission au Népal ? » Elle avait aussi envie de lui demander si elle avait un jour regretté sa décision, souhaité que Taylor n’aie jamais existé car celle-ci l’empêchait de vivre sa vie comme elle l’entendait, mais s’abstenu. Des oreilles curieuses pouvaient se balader dans la maison et Mila ne souhaitait blesser personne, leur situation n’avait de toute façon rien de comparable. Elle eut un sourire compatissant, compréhensif, lorsque son amie lui avoua avoir avorté une première fois, serrant sa main à son tour. « Je porte un sterilet, alors tu sais… Je pense que parfois, le monde se fout juste de notre gueule. » Elle aurait pu, aussi, se dire qu’il s’agissait d’un signe du destin. Que si elle se retrouvait enceinte en prenant pourtant toutes les précautions, c’est que c’était ce que le monde voulait pour elle, mais Mila en avait décidé autrement, se moquant bien des plans qu’une quelconque force de la nature pouvait avoir en réserve pour elle.

_________________

--- but that was then
now, when you think of late nights with me there in your bed. true ride or die, that's what you had. i loved you, i loved you, i loved you.

Maya Richardson

messages : 951
name : margot
face + © : sophia bush + and there is a woman
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Rory ▴ Oscar
points : 565
age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : (finally) divorced since 21/08/20 ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Reggie ▴ Ezra ▴ Garett (Archie) | fr/en ▴ closed

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Sam 25 Juil - 14:02
Maya pouvait clairement voir que la décision de Mila était prise et qu’elle avait simplement besoin d’être rassurée sur le fait qu’elle devait s’écouter mais elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour son amie pour autant. Même en étant certaine de décision, la jeune femme s’apprêtait à vivre une période difficile. Lorsque Maya avait avorté au même âge que Mila - à deux ans près, elle avait su qu’elle prenait la bonne décision et qu’elle ne la regrettait pas. Contrairement à ce qu’elle avait ressenti quand elle était enceinte de Taylor, Maya avait ressenti un profond rejet de l’idée d’être mère. Elle avait vu cette grossesse comme un moyen de lui voler sa jeunesse, de l’empêcher de profiter de sa vie comme elle le souhaitait et avait souhaité s’en débarrasser le plus vite possible. L’angoisse qu’elle avait ressenti à cette seule idée était si palpable qu’elle n’avait même pas imaginé que derrière cet amas de cellules qui risquait de lui pourrir la vie, se trouvait potentiellement un être humain. Elle avait changé de pays pour s’assurer que les conditions sanitaires de la clinique dans laquelle elle se ferait avortée seraient bonnes - autant éviter de mourir d’une septicémie puis avait mis cette histoire entièrement derrière elle. Si Maya y avait évidemment repensé de temps à autre et particulièrement lors de chacune de ses grossesses, elle n’avait aucune doute sur le fait qu’elle avait pris la bonne décision et qu’elle ne le regretterait pas. C’était terrible à dire mais elle n’aurait pas su aimer cet enfant et l’aurait toujours vu comme quelqu’un qui l’empêcherait de se réaliser et de réaliser ses rêves.
Maya culpabilisait un peu de comprendre autant Mila maintenant qu’elle avait trois enfants qui remplissaient sa vie de joie - aussi épuisants soient-ils, ce n’était malheureusement pas un cliché. Mais cela ne changeait rien au fait qu’elle avait un jour était comme Mila. Peut-être que Mila ne changerait jamais d’avis, Maya était encore étonnée de la rapidité avec laquelle elle l’avait fait mais même si elle le faisait, à entendre son amie, elle ne pensait pas qu’elle serait capable de s’épanouir avec un enfant. Avorter était sans doute la meilleure solution, à dire vrai mais ce qu’elle vivait allait forcément chambouler son couple. Une grossesse le chamboulait toujours, pas toujours que pour le meilleur mais un avortement avait des conséquences parfois pires encore quand les deux parties n’étaient pas d’accord sur le choix à donner. Même si le couple restait ensemble, il y avait parfois des rancoeurs qui naissaient… et Maya ne pouvait s’empêcher de vouloir protéger la jolie blonde de cela. Elle était jeune et méritait qu’on la traite mieux que cela. Maya ne doutait pas pour autant un seul instant que Mila saurait traversé cette épreuve : elle était une femme forte et indépendante - non, ce n’était pas contradictoire avec le fait d’être follement amoureuse d’un homme - et rien ne l’arrêterait. Mais si elle pouvait réduire un peu sa peine, elle le ferait avec grand plaisir.
La bientôt quarantenaire ne put s’empêcher de sourire en entendant Mila lui demander si elle était tout de même partie au Népal. C’était une question qui pouvait paraître anodine, qui attirait la curiosité de tout le monde mais pour Maya, ça avait été une évidence. Elle était tout de même partie. Puisqu’elle ne voulait pas avorter, le système de santé du pays dans lequel elle se trouvait n’aurait pas vraiment d’incidence sur sa santé. Elle avait tout de même contacté Médecins Sans Frontière pour leur demander à passer l’échographie du premier trimestre chez eux pour s’assurer que le bébé allait bien mais avait ensuite suivi sa grossesse le plus normalement du monde à crapahuter dans les montagnes de l’Himalaya et dans les régions les plus pauvres du Népal. “Oui, j’ai seulement raccourci la mission de trois mois pour pouvoir passer mes trois derniers mois de grossesse chez mes parents, en Afrique du Sud. J’ai accouché là-bas et y suis restée trois mois et je suis repartie.” Elle n’était pas repartie immédiatement au Népal, ayant tout à fait conscience qu’un nourrisson avait plus de risques d’avoir besoin d’un hôpital rapidement mais elle avait trouvé une réserve africaine - autre que celle où travaillaient ses parents - et s’y étaient installés un an avant de recommencer ses aventures. Michaël, son époux, avait tenté de la convaincre de rentrer et de recommencer une vie normale mais il avait mis cinq ans - et deux autres enfants - à réussir à la convaincre. Maya soupira doucement en l’entendant et acquiesça. “Ouais ça…” Elle caressa tendrement la joue de Mila dans un geste maternel et ajouta : “Ou peut-être qu’il essaie de nous donner un coup de pouce. J’suis pas très religieuse - pas du tout, d’ailleurs. Mais je pense quand même qu’il y a une force qui essaie parfois de nous faire passer des messages d’une façon ou d’une autre…” Son regard se perdit doucement dans ses pensées, se demandant si elle avait bien fait d’écouter les signes qui l’avaient poussé à cesser sa vie d’aventures avant d’ajouter, légèrement amusée : “Ce qui ne veut pas dire qu’on est pas en droit d’ignorer totalement ses signes.” Elle lui fit un petit clin d’oeil, sachant particulièrement être une experte en la matière.  “Si tu veux rester quelques jours ici ou que tu as besoin de quoique ce soit, Mila, n’hésite vraiment pas. On est amies, et si les amies ne sont pas là pour ça, à quoi elles servent, hein ?” précisa-t-elle en déposant un baiser sur sa tempe.

_________________


She wasn't bored, just restless between adventures.
✬ love, lust, faith and dreams.

Mila Zvonareva

messages : 2386
name : mrs.brightside (marine)
face + © : pezza ⋅ all souls, anne-marie, old money
multinicks : tommy ⋅ owen ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2268
age (birth) : twenty three y.o (22/09)
♡ status : single
work : personal fitness & tennis coach, ex professional tenniswoman (wta #23)
home : a flat on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jay (odette, lila) ⋅ |close|

i just need to get it off my chest (miya) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) · Lun 17 Aoû - 21:47
Pour l’instant, Mila laissa dans un coin de son esprit sa grossesse, cherchant désespérément à s’intéresser à la première que son amie avait mené à terme. Il était difficile de ne pas comparer leurs situations respectives, bien que complètement opposées, mais elle tenait à oublier, quelques minutes au moins, que sans intervention de sa part, un petit être se trouverait dans ses bras d’ici quelques mois. C’était assez dingue la rapidité à laquelle les choses pouvaient changer, plus encore lorsqu’elles n’étaient pas prévues. Le sourire de la blonde s’élargit lorsque Maya lui parla de son accouchement et l’expédition qui s’en était suivi. Sa vie ne s’était pas arrêtée à l’arrivée de Taylor, quand bien même il lui avait fallut penser pour deux et non pour elle-même. Bouger avec un nouveau-né ne devait vraiment pas avoir été facile et la russe admirait sincèrement Maya de ne pas avoir renoncé à ses rêves et tout ce qu’il l’a rendait heureuse, lorsque Taylor avait décidé de devenir son binôme de voyage. « Je ne sais pas si je t’admire ou si je me dis que tu étais complètement folle. » Elle rit, les nerfs toujours à fleur de peau, avant d’inspirer profondément pour retrouver un semblant de calme dans sa tête. « Mais c’est bien, que tu aies continué malgré tout. » Ça lui évitait, probablement, d’avoir des regrets sur cette décision - et pour avoir été en contact avec la brune et ses trois enfants, Mila avait la certitude qu’elle ne regrettait en rien de les avoir dans sa vie.
Mâchoire contractée, Mila se retint d’avoir un mouvement de recul lorsque la brune passa une main sur sa joue. Elle avait besoin d’être entendue, de savoir qu’elle n’était pas une personne horrible pour la décision qu’elle s’apprêtait à prendre, mais elle n’avait pas envie d’être maternée pour autant. Malgré les larmes qu’elle retenait en permanence depuis qu’elle avait fait ce test de grossesse, Mila ne voulait pas passer pour une petite chose fragile qui avait besoin de réconfort. Les sourcils froncés, les paroles suivantes de la sud-africaine piquèrent où il fallait, la forçant à fermer les yeux pour chasser les doutes qui l’envahissait à nouveau. Zvonareva n’en avait rien à foutre des signes que l’univers avait décidé de mettre sur sa route, et se refusait d’envisager d’envisager une autre possibilité, que celle d’avorter. Si elle commençait, Mila savait parfaitement qu’elle ne pourrait s’arrêter et finirait par devenir dingue à peser les pour et contre, jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard pour prendre la décision dont elle était, à 99%, sure. Aimer un enfant ne voulait pas dire qu’elle allait vivre sans aucun regret et la russe était intimement convaincue que cela se ressentirait. Maya revint un peu sur ses paroles, mais c’était déjà trop tard pour la blonde, piquée par les précédentes qu’elle avait traduit par un « Réfléchi bien, ce n’est peut-être pas pour rien si ça arrive. ». Déglutissant péniblement, elle força pour offrir un sourire à son amie, qui n’avait fait qu’essayer de la soutenir et la rassurer depuis son arrivée et n’avait sans doute pas réalisé l’impact de certains des mots choisis. « C’est gentil, Maya, merci. » Mais quoi qu’il advienne de son couple, Mila ne comptait certainement pas s’installer, même pour quelques jours, dans une maison bercée par les rires de trois enfants qu’elle adorait.
Dans un soupire elle se redressa de sa chaise, glissant celle-ci correctement sous la table. « Je pense que je vais aller en parler à Scott directement, avant de me dégonfler. » Elle annonça, sentant son estomac se tordre à la simple prononciation de son prénom. Mila ne pouvait s‘empêcher d’anticiper cette conversation, de craindre le pire, mais elle savait que le temps ne ferait qu’accroître ses angoisses. Elle regrettait d’ailleurs de ne pas s’être échappée quelques minutes plus tôt, quand son avis était tranché sur la question et non envahi de doute. S’il y avait bien une chose dont Mila était certaine, c’est qu’elle devait savoir où elle allait et sa position avant d’en faire part à son petit-ami, afin de ne pas flancher. Serrant rapidement Maya dans ses bras, elle lui murmura un nouveau merci à peine audible, avant de s’éloigner et serrer ses mains dans les siennes. « Je te tiens au courant. Je vais peut-être avoir besoin d’une accompagnatrice pour descendre quelques bouteilles de vin sous peu donc tiens toi prête ! » Dit-elle avait humour, malgré la détresse perceptible dans les tremblements de sa voix.  Après un dernier regard vers son amie, pour se donner le courage d’affronter la prochaine conversation - qui serait bien plus compliquée, elle quitta la maison. Ce n’est qu’une fois derrière le volant de sa voiture que Mila s’autorisa à craquer, ignorant combien de temps elle laissa les larmes ruisseler sur ses joues avant de se reprendre et sortir sa plaquette de maquillage, pour se redonner un air présentable. Devant lui, elle ne flancherait pas. Du moins, elle essayerait.

topic terminé.

_________________

--- but that was then
now, when you think of late nights with me there in your bed. true ride or die, that's what you had. i loved you, i loved you, i loved you.
Contenu sponsorisé




i just need to get it off my chest (miya) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i just need to get it off my chest (miya) ·
 
i just need to get it off my chest (miya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: