hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-69%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement annuel à Cdiscount à Volonté à 9€ au lieu de 29€
9 € 29 €
Voir le deal

 

 Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: bay port
Aller en bas 

Teodora Akkermann

messages : 245
face + © : Magdalena Zalejska (av. vodka paradise - sign. diatypose - icons. doom days)
points : 453
age : Vingt-six ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Hiro - Penelope - Jules - Theo&Lewis(0/3)

Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) · Mar 5 Mai - 2:02
Sortir la tête hors de l'eau

Hiroji

5 mai 2020
Jour de congé. Un besoin flagrant de souffler. Tu ne dis rien à personne, tu disparais. Téléphone en silencieux, tu ne répondras pas aux gens et encore moins à tes vieux. Ce ne sont pas eux qui s’inquiéteront pour toi s’il t’arrive quoi que ce soit. En fait, peut-être que personne ne s’inquiète pour toi. Tu ne sais plus si les gens t’aiment vraiment. Parce que ce n’est pas le cas de maman. Et ça c’est le pire.  
Armée de ton appareil photo, tes pas te mènent jusqu’au port de la petite ville. L’océan a perte de vue. Qu’est ce que tu aimerais prendre un de ces bateaux, partir à l’aventure et ne pas revenir. Personne ne s’en apercevrait. Peut-être qu’un jour, tu te décideras vraiment à faire le premier pas, à organiser tout ça. Mais pour l’instant, tu ne peux pas. Retenue par cette dette qui ne s’efface pas. Quelle idée d’avoir fait des études. Qu’est ce que tu pensais en te lançant là dedans ? Faire plaisir à maman ? C’est raté, Teo, elle ne te voit toujours pas. Elle préfère profiter de sa nouvelle vie sur le sol américain, se faire sauter par ce beau père qui adore te frapper. Alors à la place, tu viens rêver ici, à regarder les bateaux, à envier ceux qui prennent la mer très tôt le matin pour ravitailler le resto dans lequel tu bosses. Tu continues ton chemin pour rejoindre la plage, ne croisant personne. Il faut dire que ce n’est pas encore un temps à traîner dehors. Sauf pour toi. Habituée des grands froids.
Chaussures enlevées, sable foulé. Léger frisson qui te parcourt l’échine : le grain est frais. Agréable sensation. Regard qui se pose sur la mer, l’envie d’y plonger commence à naître. Océan qui se languit d’engloutir la plage, voilà une bonne raison pour devenir sirène juste un instant. Faire comme quand tu étais enfant. Affaires que tu abandonnes sur la plage, pantalon et veste retirés, prête à affronter l’eau froide, à te laisser emporter. C’est que tu cours presque pour rejoindre l’eau, juste pour y tremper les pieds et mouiller ta nuque. Bien plus froide que tu ne le pensais mais pas pire que la mer Baltique. Dernier regard vers l’horizon puis tu te t’allonges.
Yeux qui se ferment doucement, gamine bercée par les bruits environnants. L’eau qui brûle un peu ta peau découverte, tes doigts qui s’enfoncent dans le sable mouillé. Tu ne bouges pas. Mer qui monte, corps presque recouvert. Visage déjà trempé plusieurs fois, lèvres gercées qui souffrent légèrement à cause du sel. Tu es complètement dans ton élément. Tu oublies tout, peut-être même ta propre vie.

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true


Dernière édition par Teodora Akkermann le Mer 13 Mai - 0:55, édité 1 fois
don't judge a book by its cover

Hiroji Holloway

messages : 1485
name : ben/whalien
face + © : Jeon Jungkook © everdosis
points : 2087
age : twenty-four.
♡ status : single.
work : popcorn & candies seller at the arc light cinema, wishing for better days, probably waiting for something unexpected to happen.
activities : Northern Blackhawks motorcycle club member, book club on sundays, photo club on saturdays (as often as he can), boxe, taekwondo, gym, mmorpg, eating, writing.
home : a tiny flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open · fr — [4/5] minha, teo, skylar, penelope. ✯ dialogs color [#6aa4a6]

Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) · Jeu 7 Mai - 21:18


sortir la tête hors de l'eau

I
l y a des jours où il a besoin de déconnecter, de partir loin, de s'éloigner de tout, de s'évader, de faire le vide. De foutre son boulot au placard, d'enfermer sa vie quelque part où il ne serait pas, pour qu'elle se déroule un peu sans lui, qu'il n'ait plus à la subir. Fuir. Il fait ça des fois, quand tout est un peu trop lourd, quand tout ce qu'il contient à l'intérieur ne peut être apaisé que par le bruit des vagues qui vont et viennent dans une danse pacifiée. Parce qu'il encaisse beaucoup sans jamais parler, Hiro, et c'est peut être un tord mais c'est comme ça qu'il est. Il se rend souvent au port parce que les sons lui paraissent familiers et qu'il est fort peu probable qu'il y croise un visage qu'il connait. Seul, il a besoin d'être seul. De tout vider pour être capable d'à nouveau tout encaisser. Il a été à la boxe, juste avant, mais cette fois ça n'a pas suffit. Alors assis sur son vélo il pédale comme un fou, ses cheveux noir fouettés par le vent, le regard impatient. S'il ne monte pas sur la moto de son père pour se déplacer, c'est parce qu'il n'y arrive plus. Sept années désormais qu'il est parti, Carter, et Hiroji n'arrive toujours pas à faire son deuil, le coeur apathique mais pourtant endolori par son absence. Il lui en veut toujours, il pense. Il lui en veut d'avoir tout laissé sans jamais lui avoir rien expliqué sur comment enterrer la souffrance. Comment panser une blessure que même le temps ne parvenait pas à refermer, comment arracher les flèches sans que le sang ne dégueule de partout. Il n'avait que dix sept ans quand il a dû apprendre à vivre sans lui, à devenir un chef de famille. Et il était trop jeune. Il n'était pas prêt. Ce n'était pas son rôle. Il pensait qu'avec les années tout s'apaiserait, mais rien n'est parti. Sauf lui.

Il traverse les rues jusqu'à apercevoir enfin les mâts des bateaux amarrés le long du ponton. Les odeurs iodées de l'océan viennent frapper ses narines et s'il est impatient , il sait qu'il n'a plus que quelques minutes à attendre avant de pouvoir laisser les vagues éponger ses tracas. Ou pas. Car à peine a t-il posé son vélo contre un rocher dans un coin de plage que lui seul fréquentait qu'il aperçoit au loin, allongée au sol, une femme qui est en train de se faire ensevelir par les vagues. Il hésite, se demande ce qui se passe. « Eh ! » Il lance ça de très loin, comme une bouée, comme un phare allumé. Peut être qu'elle s'était juste endormie et se faisait surprendre par la montée de la marée? Devant son absence de réaction, il observe tout autour de lui et déglutit. Il n'y a que lui, alors il insiste. « EH, TOUT VA BIEN? » A nouveau, sa voix se heurte au silence alors sans réfléchir il s'élance et court jusqu'à elle. Il a à peine le temps de voir son visage de sa faire dévorer par une nouvelle vague qu'il se penche, glisse un avant bras sous ses genoux, l'autre sous sa nuque et d'un geste sec et puissant il la soulève pour la reposer plus loin avant de s'agenouiller à côté d'elle, le coeur qui bat la chamade mais le visage impassible. S'il doit lui faire les gestes de premier secours, il allait devoir être prêt et ne pas se laisser submerger par la peur.

_________________



l o n e l y w o l f
there was this gap between what he felt and what he wanted to feel, a space where something important had been carved out, and it was growing.



Dernière édition par Hiroji Holloway le Mar 12 Mai - 23:50, édité 10 fois

Teodora Akkermann

messages : 245
face + © : Magdalena Zalejska (av. vodka paradise - sign. diatypose - icons. doom days)
points : 453
age : Vingt-six ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Hiro - Penelope - Jules - Theo&Lewis(0/3)

Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) · Sam 9 Mai - 5:22
Sortir la tête hors de l'eau

Hiroji

5 mai 2020
Impression de voler. Ca y est, tu t’es vraiment noyée ? Dommage pour ceux qui t’aimaient. Ils s’en remettront. Ils continueront de t’aimer à travers les souvenirs. Et ta mère ? Elle ne pleura même pas. Tu es bien, là, en lévitation. Est-ce que tu as des ailes ? Est-ce que tu es devenue l’ange qui veillera sur ceux qu’il l’aime ? Oui. Et pourtant… Grand bol d’air frais qui te traverse les poumons. Tu ne sens plus l’eau sur ton corps. Drôle de chaleur qui te touche la nuque. Tu es où ? Tu n’es pas dans les nuages. Tu es toujours vivante, Teo. Ouvres les yeux et profites de la vie. Ton corps est lourd, il se pose sur le sable sec. Tu n’es plus dans l’eau, tu viens de perdre ton élément. Mais pour quelle raison ? Sensation de ressentir une présence. Tu n’es plus seule ? Serait-ce donc pour ça que tu te retrouves loin de la mer ? Besoin d’en avoir le cœur net. Besoin de comprendre. Tu ouvres brusquement les yeux, découvrant ce visage aux traits marqués. Un homme. C’est lui, la chaleur dans la nuque, c’est lui qui t’a fait voler. Tu plonges ton regard clair dans le sien. Aucun son ne sort. Quoi dire de toute façon ? Lui dire merci. Non, parce qu’il ne t’a pas sauvé. Lui gueuler dessus parce qu’il t’a empêchée de te transformer en sirène comme tu l’espérais ? Non plus. Gamine encore bien trop bousculée. Parce que tu ne comprends pas pourquoi il t’a sorti de l’eau. Grande habituée de te laisser submergée. Tu te redresses, presque gênée d’être face à ce garçon. Impression d’être jugée. Tu passes sans doute pour une folle. Et enfin, tu oses dire quelques mots "Toi… Pourquoi..?" Ouais, pourquoi est ce qu’il t’a sortie de là ? Tu étais si bien dans l’eau, si apaisée.
Frisson. Tu commences à avoir froid. Parce que d’habitude, tu cours te rhabiller. Mais tu n’y prêtes pas attention. Tu continues de dévisager l’inconnu comme s’il était presque une bête de foire. Parce que jamais personne n’a fait ça auparavant. Personne ne t’a jamais vu faire ça. C’est presque un secret. Certains font semblant d’aller bien et consultent les médecins, toi tu fais semblant d’aller bien et tu prends des bains d’eau salée. Mais est ce qu’il va comprendre que tu fais ça comme si tu suivais une thérapie ? Sans doute pas. Tu ressembles juste à une suicidaire. Comment est ce que tu vas bien pouvoir lui expliquer ça ? Dans le fond, tu ne veux pas mourir. Tu es même celle qui s’accroche fortement à la vie, pour prouver à tous ceux qui te l’ont pourrie que t’es prête à réussir. Or ce ne sont pas des mots d’explication qui s’élèvent, juste des excuses. Parce que le jeune homme ne méritait surement pas de voir ça, parce qu’il est trempé à cause de toi. Cela devait bien arriver un jour de toute façon. Qu’on te sauve car on croit que tu veux en finir avec la vie. "Je… Je suis désolée…" murmures-tu avec ton accent bien prononcé. Et une autre question qui vient à toi : est ce qu’il te pardonnera ?

_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true


Dernière édition par Teodora Akkermann le Mer 13 Mai - 0:57, édité 1 fois
don't judge a book by its cover

Hiroji Holloway

messages : 1485
name : ben/whalien
face + © : Jeon Jungkook © everdosis
points : 2087
age : twenty-four.
♡ status : single.
work : popcorn & candies seller at the arc light cinema, wishing for better days, probably waiting for something unexpected to happen.
activities : Northern Blackhawks motorcycle club member, book club on sundays, photo club on saturdays (as often as he can), boxe, taekwondo, gym, mmorpg, eating, writing.
home : a tiny flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open · fr — [4/5] minha, teo, skylar, penelope. ✯ dialogs color [#6aa4a6]

Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) · Sam 9 Mai - 23:29


sortir la tête hors de l'eau

L
e corps de l'inconnue n'est pas lourd, malgré l'eau qui s'est imbibé de partout. Peut être que c'est l'adrénaline qui décuple ses forces, il n'en sait rien, Hiro, toujours est-il qu'il n'a aucun mal à la soulever et à la déplacer un peu plus loin, là où les vagues ne sauraient les atteindre. Elle ne bouge pas, la jeune sirène échouée, ses cheveux sombres collés partout sur son visage mouillé et les paupières encore closes. Est ce qu'elle est morte? Non, elle respire. Le coeur qui bat la chamade il panique mais reste concentré, prêt à intervenir s'il le faut. Massage cardiaque, bouche à bouche, ok ! Les mains qui s'avancent vers son buste, il s'apprête à lui venir en aide mais il les voit alors, les yeux de la jeune femme s'ouvrir d'un coup et se greffer au fond des siens. Surpris, il sursaute légèrement, ses mains qu'il rétracte et il l'observe alors, analyse la situation qui lui échappe un peu plus à chaque seconde. Elle ne crache pas d'eau. Elle ne tousse pas. Elle reste juste là sans bouger et elle semble un peu perdue. Elle ne s'est pas noyée, donc. Preuve en est d'ailleurs, elle se redresse. « Toi… Pourquoi..? » Le son de sa voix est aussi brumeux qu'un soir d'automne. Pourquoi? Vraiment? Interdit l'espace de quelques instants, il plisse les yeux, Hiro, le regard froid, les lèvres serrées. C'est accusateur, cette phrase? Et puis.. pourquoi quoi? Pourquoi lui ? Pourquoi avoir fait ça? Elle voulait qu'on la laisse là sans rien tenter, qu'on la laisse se faire aspirer par l'océan? Il l'observe de haut en bas, tente de trouver des réponses mais se heurte à l'apathie, au silence, remarque sa tenue légère et ses épaules qui tremblent. Alors dans un soupir qu'il aurait voulu plus discret, il retire son manteau et le lui jette doucement sur les épaules en essayant de trier les informations mentalement. Non, décidément, il ne comprend vraiment rien. Qui est cette fille, qu'est ce qu'elle foutait là? Un rapide coup d'oeil aux alentours lui permet de constater qu'elle a pris soin de déposer ses affaires loin du rivage, pour éviter que ce ne soit mouillé. On fait ça quand on veut se suicider? Mais si c'était pas pour se noyer, elle foutait quoi la tête dans les vagues à arrêter de respirer? Alors il répond, un peu cynique: « Parce que. » Question bête.. réponse bête comme on dit. La voix est austère, glaciale. Il aurait préféré que ce soit n'importe qui d'autre à sa place, pour être honnête, parce que se retrouver dans ce genre de situations, il préférait éviter. Et s'il s'écoutait réellement, il s'en irait dans autre forme de procès. Mais la culpabilité d'avoir commencé quelque chose sans le terminer l'aurait rongé trop fort, alors il reste. Et puis même si on ne dirait pas, il a un coeur. Et puis il veut des réponses, aussi. Et alors qu'il s'apprête à en poser une, la voix de la jeune femme retenti à nouveau et cette fois, il est décontenancé. « Je… Je suis désolée… » D'un coup, d'autres questions s'accumulent sur les anciennes, se percutent, s'empilent, fusionnent. D'abord un ton accusateur, puis.. des excuses? Mais des excuses pour quoi, en fait? Il fronce les sourcils et soupire plus fort, Hiroji, une main qu'il passe nerveusement dans ses cheveux avant de se mettre debout d'un geste habile, de partir rapidement chercher ses affaires et de revenir, le bras tendu, pour les lui donner. « Tu t'excuses de quoi? D'avoir voulu mourir ou de m'avoir fait perdre mon temps? » Faux. Enfin si, en venant ici il avait vraiment eu d'autres projets que celui de sauver une jolie fille en détresse. Ca, c'était en tout dernier sur sa liste de trucs à faire (en vérité, ça n'y était pas du tout), mais en la provoquant ainsi il espérait la faire réagir, et parler. Ca l'avait touché de la voir allongée là, presque sans vie, le visage totalement immergé, ça lui avait fait peur même, mais il ne l'avouerait jamais. T'as voulu mourir alors que t'as toute la vie devant toi? Ou c'était juste un jeu ? Hein, dis moi? Parce que si c'était un jeu, ça n'avait vraiment rien de drôle. Rien de drôle du tout...

_________________



l o n e l y w o l f
there was this gap between what he felt and what he wanted to feel, a space where something important had been carved out, and it was growing.


Teodora Akkermann

messages : 245
face + © : Magdalena Zalejska (av. vodka paradise - sign. diatypose - icons. doom days)
points : 453
age : Vingt-six ans (19.11.1993)
♡ status : Célibataire, le cœur qui traîne par terre
work : Serveuse au Saddle Peak Lodge
activities : Photographe et dessinatrice à ses heures perdues
home : Crescent Lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr) Hiro - Penelope - Jules - Theo&Lewis(0/3)

Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) · Mer 20 Mai - 4:23
Sortir la tête hors de l'eau


5 mai 2020
Déstabilisée, voilà ce que tu es. Tu ne t’attendais pas à ce qu’on vienne te sauver. Les paupières qui clignent à plusieurs reprises, essayant de comprendre ce qu’il t’arrive. Il pose sur toi un regard extrêmement froid. Il ne comprend pas, ça se voit. Et toi ? Eh bah… Tu lui en veux un peu de t’avoir sortie de là. Tu étais bien là bas, à te laisser tremper. Pourquoi est ce qu’il a fait ça ? Besoin de savoir même si dans le fond tu connais la réponse. Il pensait que tu te laissais crever parce que c’est la première image que tu donnes quand tu t’allonges dans le sable mouillé. Tu le fixes, complètement paumée, tu l’entends soupirer. Cette situation l’emmerde complet. Il peut se barrer si ça le fait vraiment chier, sauf qu’il continue de te regarder, à croire qu’il attend que tu te sentes mieux. Tu sens les reproches, les jugements s’approcher mais rien ne vient. A la place, tu te retrouves avec son manteau sur les épaules, tes frissons s’étant surement fait remarquer. Vraiment perturbant. Et il le devient quand il ose enfin ouvrir la bouche. Parce que. Ce n’est clairement pas la réponse à laquelle tu t’attendais mais tu ne peux avoir mieux. Pourquoi s’expliquer alors que son geste est très clair. Autant ne rien répondre si ce n’est t’excuser. Prise par les remords ? Totalement. Parce qu’à cause de toi, il est dans un sale état.
Sauf que tu ne t’attends pas à ça. Mais c’est bien fait pour toi. Il est dans son droit de te faire part de son mécontentement, sauf que tu ne l’acceptes pas vraiment. Froideur dans sa voix, une nouvelle fois alors qu’il tend le bras pour te donner tes vêtements. Tu les choppes, sans remerciement, te levant pour venir affronter son regard. "Deuxième réponse." Même si dans le fond il y a peut-être une pointe de vérité avec la première option. "J’savais exactement ce que je faisais." marmonnes-tu. Teodora et son mauvais caractère, le retour. Aucune envie de te laisser faire quand on te parle aussi mal. Tu aurais vraiment eu de l’eau dans les poumons peut-être bien qu’il n’aurait pas réagi de la même manière. Mais là, tu sens bien qu’il t’en veut. Tu enfiles ton pantalon, retires sa veste pour mettre la tienne et lui redonnes tout en disant "Arrêtes de faire la tronche, faut t’en remettre." Parce que ce n’est pas toi qui vas le consoler. "T’sais, c’est pas la première fois que je fais ça et je continuerai." Autant le prévenir au cas où il te recroiserait.


_________________

I wish all my weaknesses could be hidden
I grew a flower that can’t be bloomed
in a dream that can’t come true
Contenu sponsorisé




Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji) ·
 
Sortir la tête hors de l'eau (Hiroji)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: bay port-
Sauter vers: