hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-29%
Le deal à ne pas rater :
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry Warriors Icon Edition
64 € 90 €
Voir le deal

 

 (i felt you slip away so slowly)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic
Aller en bas 

Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (i felt you slip away so slowly) · Mar 5 Mai 2020 - 21:58
for every second you been talking
i've been trying to count the lines around your face
'cause i don't know if i'll ever be this close again
x x x
windmont bay, le 4 mai 2020 (midi)
@Sören Westerberg

La journée se déroule comme à son accoutumée, Penelope a l'esprit occupé par ses patients qui défilent, des petites blessures pour la plupart, c'est rarement très grave, même aux urgences, les gens ont tendance à paniquer pour un rien. Il y a bien des patients qui sont plus importants que d'autres, certains qui sont là depuis des semaines voire des mois ou qui viennent régulièrement. Des patients dont la vie est en jeu, ce sont eux qui réussissent à l'émouvoir, qui l'ont poussée à faire ce métier. Mais à l'hôpital il y a de tout et Penelope ne choisit pas les cas qu'elle va traiter dans une journée, personne ne peut le prévoir et pour faire ce qu'ils font il faut savoir s'adapter très vite. Alors quand sa collègue l'arrête tandis qu'elle déambule dans le couloir entre deux patients, prête à prendre sa pause déjeuner, et lui demande si elle peut la remplacer pour traiter une blessure en salle numéro quatre, Penelope ne pose aucune question et acquiesce, car c'est dans sa nature d'aider les autres, de rendre des services, elle se fiche pas mal de connaître les raisons de sa collègue et sait pertinemment que si le besoin s'en faisait ressentir, elle lui rendrait la pareille. Elle lui prend donc le dossier des mains qu'elle tenait sous le coude, ne prend pas la peine de le lire - pour une si petite blessure ce n'était pas très important - et fonce tout droit vers la salle qu'elle lui a indiquée. Elle ouvre la porte, se tourne pour la refermer derrière elle puis de nouveau vers son patient, installé sur le lit au milieu de la salle. C'est alors que son souffle se coupe, que son coeur s'accélère, et ses membres deviennent si faible qu'elle en manque de lâcher le dossier qu'elle a dans les mains.
— Sören ? Elle secoue la tête - à défaut de se pincer le bras - comme pour chasser l'illusion qui s'est créée devant elle et faire face à son vrai patient. Il s'agit pourtant bien de Sören et elle ne devrait pas en être étonnée, ça fait déjà un moment qu'elle a entendu qu'il était de retour à Windmont Bay, elle l'a même croisé plusieurs fois dans la rue de la bourgade sans pour autant avoir été lui parler, tournant les talons à chaque fois qu'elle croyait l'apercevoir. Elle n'a rien contre lui, au contraire, ce sont ses sentiments toujours existants qui l'ont poussée à le fuir de la sorte, déjà bien trop peinée par tous les souvenirs qui remplissent les lieux de la ville, des fantômes de leur histoire passée qu'elle est la seule à chérir.
— Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Demande-t-elle, reprenant un peu de contenance, désignant d'un geste de la tête sa blessure au niveau du coude. Il ne s'est pas loupé, pense-t-elle alors qu'elle s'approche un peu plus pour observer qu'il lui faut des points de suture. Elle rassemble alors le matériel nécessaire, installe un tabouret pour se mettre à l'aise et s'attèle à soigner sa blessure dans le silence, prenant soin d'éviter son regard.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]


Dernière édition par Penelope Calvarese le Ven 8 Mai 2020 - 16:20, édité 2 fois
turn the pain into power.

Sören Westerberg

messages : 1214
name : mrs.brightside / marine.
face + © : ncw + bambi eyes
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 850
age : forty-eight ⋅ 21/03
♡ status : divorced.
work : ex wb campus director, he will start again in september.
activities : focussing on his re-education, learning how to do his job, going to therapy.
home : a house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : philae, dorothy, nelli ⋅ |close|

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) · Mer 6 Mai 2020 - 12:16
En principe, lorsqu’il devait se déplacer en ville, Sören privilégiait encore son fauteuil roulant aux béquilles de peur de se fatiguer en cours de route. Son kinésithérapeute lui avait assuré, lors de leur dernière séance, qu’il était prêt et capable de tenir et qu’il était temps de pousser un peu son corps dans ses retranchements. Sören avait hésité, de peur de se ridiculiser s’il venait à ne plus pouvoir avancer, mais avait écouté et s’était donc rendu au Marceline’s cafe, proche de son domicile. Il avait pris plaisir à y déguster un café et une part de gâteau, assis à la fenêtre, tout en remplissant les papiers pour reprendre son poste de directeur du campus. Le quarantenaire n’était pas à cent-pour-cent sur de lui sur ce coup, avait aussi envisagé un poste de professeur, mais il souhaitait se remettre dans le bain et prendre des risques. Il avait encore plusieurs mois avant la nouvelle rentrée scolaire et Westerberg se sentait prêt à reprendre où il s’était arrêté avant l’accident, avec une assistance.
Après une bonne heure installé au soleil, à travers la vitre, il se décida à reprendre la route de sa maison où la solitude lui pesait un peu. Philae l’avait aidé à déplacer toutes ses affaires de manière à ce qu’il puisse retrouver son autonomie et il n’avait pas recontacter Billie, estimant que sa présence n’était plus nécessaire. Sören comptait  engager quelqu’un pour l’aider à faire les courses, ainsi que le ménage à la maison, mais il n’avait plus besoin d’assistance en permanence pour le moindre petit geste du quotidien. Il avait apprécié la présence de la jeune femme et son aide durant ces longs mois, où le quarantenaire se savait difficile à gérer, mais il était à présent capable de faire sans elle. La seule chose qui lui manquait était de retrouver une vie active, des interactions sociales, une routine qui ne se limitait pas aux quatre murs de sa maison et aux rares personnes qui venait lui rendre visite.
Traversant la rue, Sören chercha à accélérer le pas lorsqu’une voiture arriva à toute vitesse et rata la bordure une fois l’autre côté atteint. Il n’eut aucune chance de se rattraper, sa béquille glissa et lui avec dans un grognement de frustration plus que de douleur. Comment était-ce possible de rouler si vite en agglomération? C’était lui, mais ça aurait tout aussi bien pu être un gamin qui ne se serait pas décalé assez rapide. Le patron du café, ayant sans doute vu la scène, traversa et proposa de le conduire à l’hôpital. Si Sören refusa dans un premier temps, assurant qu’il n’y avait pas mort d’homme, il fût forcé d’admettre que la plaie au niveau de son coude semblait assez profonde et ne cessait de saigner. Résigné, Sören monta dans la voiture de l’homme, un peu plus vieux que lui, le remercia lorsqu’il le laissa devant l’entrée des urgences avant d’aller s’enregistrer. Évidemment, il avait fallut que ça foire… Et il n’était pas au bout de ses peines.
Relevant la tête en entendant son prénom, son sang se glaça en découvrant le doux de visage de Penelope. A se demander si leurs routes étaient vouées à se croiser malgré ses efforts pour ne pas interférer dans la vie de son ex amante. « Je suis tombé, rien de grave mais je me suis dit que c’était mieux de faire nettoyer tout ça correctement. » Il minimisa les faits qui, comparé à son accident, n’étaient franchement pas grand chose. Pas de quoi l’alarmer, même s’il était frustré par sa chute. « Tu n’as pas à t’occuper de moi, je comprends si tu préfères demander à une collègue de te remplacer. » De ça, de lui. Sören lui adressa un sourire mal à l’aise qui se transforma en grimace lorsqu’elle désinfecta la plaie. La dernière chose qu’il souhaitait était la blesser à nouveau, Sören en ayant déjà bien assez fait ces quatre dernières années.

_________________
-- i'm feeling far away, i'm feeling right there. deep in my heart, deep in my mind, take me away. all i believe, is it a dream that comes crashing down on me? all that i own, is it just smoke and mirrors?

Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) · Jeu 7 Mai 2020 - 15:41
Elle a le coeur qui bat la chamade mais elle sait qu'elle doit se calmer, que ses mains ne peuvent pas se permettre de trembler si elle veut le soigner correctement, alors elle profite de lui tourner le dos pour fermer les yeux et inspirer profondément. Il ne s'est rien passé de dramatique entre eux, ils ne se sont pas fait de mal, ne se sont pas quittés dans les larmes et les cris, ils ne se détestent pas non plus ; la vie les a séparés et elle ne peut en vouloir à personne, surtout pas à lui qui a perdu bien plus qu'elle dans l'histoire.
— Une petite plaie peut vite s'infecter malgré tout alors tu as bien fait. Elle se retourne enfin vers lui, lui offre un sourire poli avant de s'attaquer à sa plaie, profitant de la distraction pour ne pas le regarder et essayant de ne se concentrer que sur son travail, sur les mouvements de ses mains plutôt que sur l'homme qui lui fait face. — Tu as besoin de quelques points de suture. Annonce-t-elle avec une légère grimace, ce n'est jamais une bonne nouvelle pour personne mais c'est nécessaire pour que sa plaie se soigne. — Ça va piquer. Si elle ne l'a pas prévenu pour le nettoyage de la plaie, elle le fait pour les points de suture. Elle ne sait pas si Sören l'a déjà expérimenté mais il a vécu bien pire et elle se doute que la douleur du moment ne sera rien comparée à ce qu'il a déjà connu.
— Je remplace déjà quelqu'un, alors... Elle hausse légèrement les épaules et sourit, amusée malgré tout par la situation. — Ce n'est pas la fin du monde, je peux bien faire ça pour toi. Elle a toujours été là pour lui, toujours. Après son accident, quand il ne se souvenait de rien, ni d'elle ni de leur histoire, et même quand il l'a quittée, lui assurant qu'elle était disponible s'il avait besoin de quoi que ce soit. Mais il n'avait jamais eu besoin de rien et ils s'étaient éloignés, Penelope refusant de faire le premier pas vers lui - et accueillant son absence comme une opportunité pour elle de passer à autre chose. Le voir lui fait tout drôle, certes, mais elle est adulte et c'est son métier, alors elle s'attaque à son coude, concentrée, puis son regard glisse sur les béquilles qui sont appuyées près de lui et qu'elle n'avait pas remarquées jusque-là.
— Tu n'as plus besoin de ton fauteuil ? C'est risqué de lui poser la question, de le faire parler de son accident et de toutes ses conséquences. C'est ce qui les a séparés, après tout, mais elle est surprise de savoir qu'il remarche, et elle ne peut s'empêcher de ressentir une pointe de fierté face à tout ce chemin parcouru.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]
turn the pain into power.

Sören Westerberg

messages : 1214
name : mrs.brightside / marine.
face + © : ncw + bambi eyes
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 850
age : forty-eight ⋅ 21/03
♡ status : divorced.
work : ex wb campus director, he will start again in september.
activities : focussing on his re-education, learning how to do his job, going to therapy.
home : a house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : philae, dorothy, nelli ⋅ |close|

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) · Mar 12 Mai 2020 - 19:35
Même s’il n’était pas responsable de sa chute, Sören ne pouvait s’empêcher de la vivre comme un échec, alors qu’il s’était pour la première fois décidé à sortir seul, sans son fauteuil roulant. Le café était à une centaine de mètres de chez lui à peine et tout était supposé se dérouler comme sur des roulettes. Il allait savourer un café, une part de gâteau, puis rentrer chez lui assez fier de l’autonomie qu’il retrouvait petit à petit. Au lieu de quoi, Sören était aux urgences de la clinique, découragé et surtout blessé, face à une personne qui avait partagé sa vie pendant deux années.
Le sourire que Penelope lui adressa lui noua les entrailles. Elle était beaucoup trop gentille et compréhensive et Sören n’en méritait pas tant. S’il ne s’en voulait pas vraiment pour leur rupture, n’ayant aucun souvenir de leur histoire, le quarantenaire n’avait pas été très fier lorsqu’il avait appris l’avoir fait languir pendant deux années. C’était justifié, d’une certaine façon, par rapport à Elizabeth et à la perte de leur fille, mais ça ne l’était pas pour Nelli qui était restée à ses côtés malgré tout. Même après l’accident, la jeune femme l’avait soutenu, malgré les tentatives de sa femme de les garder loin de l’autre. Il hocha la tête lorsqu’elle le mit en alerte  pour lui donner le feu vert. Sören avant vécut bien pire qu’une petite plaie dans le coude, même si ce n’était jamais agréable de se recoudre comme un bout de tissu.
« T’en as déjà fait beaucoup… » Il soupira, avant de détourner les yeux de sa plaie pour les poser sur elle. Sören pouvait aisément voir et comprendre ce qui lui avait plu chez l’infirmière et ses lèvres s’étirèrent dans un maigre sourire nostalgique. Peut-être qu’il aurait dû essayé un peu plus à l’époque, se battre pour elle, pour eux, plutôt que de tourner les talons à son passé… Ou peut-être avait-il pris la bonne décision, en leur accordant à chacun le temps dont ils avaient besoin à part. Rien n’était sûr… Mais quand il se remémorait l’homme râleur, égoïste et incapable qu’il avait été ces deux dernières années, Sören était plutôt rassuré de ne pas l’avoir imposé à la jolie blonde.
« Si, je l’ai toujours mais sur les petites distances, je n’en ai plus vraiment besoin. » Il lui adressa un sourire plus sincère cette fois, lui-même assez fier de ses progrès. Si les médecins l’avaient toujours poussé, Sören, lui, n’avait pas cru possible de tenir à nouveau sur ses jambes un jour et n’avait de ce fait pas fourni les efforts nécessaires pour y arriver. « J’ai énormément travaillé sur ma ré-éducation ces derniers mois, ça a fini par payer. Même si comme tu peux le constater, j’ai encore du mal à tenir sur mes deux jambes! » Il secoua doucement la tête en pouffant, prenant soin de ne pas bouger son coude dans l’opération pour éviter que Nelli se loupe sur sa plaie.
« Comment tu vas? » Demanda-t-il, finalement. Sören espérait sincèrement que le cours de la vie avait repris normalement pour Penelope après leur rupture, car elle était bien trop jeune, bien trop belle, pour perdre plus d’années qu’elle n’en avait déjà perdu par sa faute.

_________________
-- i'm feeling far away, i'm feeling right there. deep in my heart, deep in my mind, take me away. all i believe, is it a dream that comes crashing down on me? all that i own, is it just smoke and mirrors?

Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) · Mer 13 Mai 2020 - 11:27
Penelope hausse les épaules quand il lui fait remarquer qu'elle en a déjà fait beaucoup pour lui. C'est vrai qu'elle a subi pas mal de coups durs là où Sören est concerné - il y a d'abord eu l'accident et l'inquiétude que ça a provoqué, puis la douleur de comprendre qu'il ne se souvenait pas d'elle, et enfin l'inévitable rupture, qui avait eu du sens mais qui n'en avait pas été moins douloureuse. Pourtant, la blonde n'a pas l'impression qu'elle en a trop fait ou qu'elle a assez donné, car tout ce qu'elle a donné à Sören - son temps, son énergie - elle l'a fait par amour, et s'il y a bien quelque chose qui vaut tous les efforts du monde c'est bien ça. Du moins c'est ce qu'elle pensait avant, car aujourd'hui sa vision des choses est bien différente, devenue cynique. Elle ne regrette en rien ce qu'ils ont vécu et si elle avait l'occasion de revenir en arrière elle referait exactement les mêmes choix, mais leur fin précipitée due au destin (ils ne sauront jamais s'ils auraient fini ensemble ou non) a été de trop pour son coeur meurtri. Ce n'est pourtant pas le moment opportun pour discuter de ce qui s'est passé entre eux, sans compter qu'ils se sont déjà tout dit, alors Penelope préfère ne rien répondre et se concentrer sur sa plaie, avant d'apercevoir les béquilles et de l'interroger, surprise, sur l'absence de son fauteuil.
— Bienvenue dans le monde des maladroits, tu n'es pas le premier et tu ne seras pas le dernier à t'emmêler les jambes et atterrir comme une crêpe par terre. Elle tente une plaisanterie, un sourire amusé sur les lèvres, pour ne pas qu'il se sente trop idiot d'être tombé. Elle ne l'a pas encore vu se déplacer en béquilles mais elle ne peut qu'imaginer le progrès que cela représente et elle ne peut s'empêcher de ressentir une certaine fierté. Sören a toujours été un homme déterminé alors ça ne la surprend pas vraiment, elle a toujours su qu'il finirait pas y arriver.
— C'est pour ça que tu es parti ? Il ne l'a pas prévenue de son départ soudain de Windmont Bay mais elle l'a remarqué - non seulement il s'agit d'une petite ville où tout se sait, mais il s'agit en plus de Sören, et malgré leur rupture elle a toujours gardé un oeil sur lui, de loin. — Est-ce que... Elle hésite, baisse le regard sur la plaie pour éviter celui de Sören, avant de se lancer. — Est-ce que des souvenirs te sont revenus ? Elle ne parle pas forcément d'eux, mais de manière générale. Elle a peur de la réponse et encore plus de sa réaction, et elle le respectera s'il ne veut pas s'épancher, mais s'il y a un progrès physique peut-être que le mental a suivi lui aussi.
— Oh, la routine, tu sais comment c'est. Mais ça va. Rien d'extraordinaire ne lui est arrivé ces derniers mois, contrairement à Sören qui semble avoir repris sa vie en main. Il faut dire que la belle a eu assez d'aventures pour toute une vie lorsqu'elle a parcouru le monde lors de ses années mannequin, et qu'aujourd'hui elle n'aspire qu'à une vie tranquille.
— Je fréquente quelqu'un. Lâche-t-elle subitement, arrêtant ses gestes lorsqu'elle se rend compte de ce qu'elle vient de dire. C'est faux, totalement faux - elle voit Lucas, oui, mais ils ont établi dès le début qu'il n'y aurait que du sexe entre eux - alors pourquoi partage-t-elle ça avec son ex ? Sûrement qu'une part d'elle veut voir sa réaction et ainsi évaluer où il en est par rapport à eux - s'il est complètement passé à autre chose ou si, comme elle, il l'a gardée dans un coin de sa tête et de son coeur.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]
turn the pain into power.

Sören Westerberg

messages : 1214
name : mrs.brightside / marine.
face + © : ncw + bambi eyes
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 850
age : forty-eight ⋅ 21/03
♡ status : divorced.
work : ex wb campus director, he will start again in september.
activities : focussing on his re-education, learning how to do his job, going to therapy.
home : a house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : philae, dorothy, nelli ⋅ |close|

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) · Sam 16 Mai 2020 - 11:52
Sören lui adressa un sourire timide, laissant un soupire s’échapper de ses lèvres. Le problème était que ce n’était pas vraiment de la maladresse le concernant mais plutôt l’incapacité de tenir sur ses jambes correctement - additionné au chauffeur qui roulait comme un connard en pleine rue passante. Il passa outre ce détail parce qu’il ne souhaitait pas se mettre à râler, l’ayant bien assez fait ces deux dernières années pour toute une vie.
Pinçant les lèvres lorsque Penelope lui demanda s’il s’agissait de la raison de son départ, le quarantenaire hocha brièvement la tête, n’étant pas certain d’avoir envie de lui faire part de la raison principale. Sören n’était pas parti pour travailler sur sa rééducation mais parce qu’il n’avait plus eut le force de continuer à se lever chaque matin… Ce que Nelli n’avait certainement pas besoin d’apprendre, moins encore au détour d’une conversation banale sur son lieu de travail. « Entre autre, oui. » Qu’était-ce un petit mensonge, si ça pouvait la protéger de la vérité ? Et puis, au fond, une fois que le mental allait un peu mieux, Sören s’était consacré à la partie physique du problème. Il chercha son regard lorsqu’elle mentionna ses souvenirs, incapable de l’accrocher puisqu’elle était concentrée sur sa plaie plus que sur son expression. Ce n’était pas plus mal, au moins n’aurait-elle pas à voir ses traits qui se déformaient. Sören ne pouvait pas lui en vouloir de lui demander ça, c’était légitime de vouloir savoir, mais cette question était la raison pour laquelle il avait choisi de laisser son passé derrière lui sans se retourner. Il ne pouvait plus continuer à décevoir ses proches en leur fournissant chaque jour la même réponse, et surtout, il ne souhaitait plus sentir la pression de devoir absolument retrouver ce qui s’était perdu dans les méandres de sa mémoire. « Je serais sûrement venu te voir plus tôt si c’était le cas. J’imagine. » Il leva les épaules, son sourire prenant plus la forme d’une moue. Encore une question à laquelle il n’était pas prêt d’obtenir une réponse. S’il s’était souvenu de leur histoire, des moments qu’ils avaient partagés, de l’amour qu’il lui avait un jour porté, est-ce que Sören aurait accouru pour la retrouver ou choisirait-il de laisser le passé au passé?  
Sören ne commenta pas la réponse de Nelli, qui n’invitait pas vraiment à s’épancher sur le sujet. Il pouvait comprendre qu’il n’était pas la personne à qui la jeune femme avait envie de confier sa vie… Et fut surpris lorsqu’elle lui annonça voir quelqu’un. Sören l’observa dans l’incompréhension la plus totale. Non pas qu’elle soit en couple, car ils s’étaient séparé il y a un bon moment et Westerberg ne s’était pas attendu à ce qu’elle l’attende indéfiniment, mais bien à ce qu’elle lui confie l’information, sortie de nul part. Avait-elle peur qu’il lui en veuille ou est-ce que Penelope cherchait à obtenir sa bénédiction pour avancer dans la vie ? Sören envisagea qu’elle puisse aussi vouloir le faire jalouser mais chassa bien vite cette possibilité. Au fond, il était heureux d’apprendre qu’elle refaisait sa vie avec quelqu’un d’autre. Nelli méritait ce bonheur et pour être tout-à-fait honnête, Sören se sentait plus léger à savoir qu’elle n’attendait pas un retour à la normale qui n’arriverait sans doute jamais. C’était comme si elle lui enlevait la responsabilité de continuer à essayer, qu’il avait jusqu’ici eut envers elle. « J’espère qu’il te rend plus heureuse que moi je ne l’ai fait. » Il souffla, à peine audible, les yeux à présent rivés sur sa plaie. Peut-être qu’ils avaient vraiment été heureux… Mais Sören retenait surtout qu’il l’avait fait languir, qu’elle avait été reléguée au rang de maîtresse ce qui devait forcément lui avoir pesé. Son coeur se serra légèrement à l’idée qu’elle oublie, elle aussi, ce qu’ils avaient partagé et que leur histoire partent aux oubliettes définitivement, mais c’était sans doute le mieux pour tout le monde. Surtout pour elle.

_________________
-- i'm feeling far away, i'm feeling right there. deep in my heart, deep in my mind, take me away. all i believe, is it a dream that comes crashing down on me? all that i own, is it just smoke and mirrors?

Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) · Lun 18 Mai 2020 - 16:45
Le coeur de Penelope s'emballe quand il lui confie qu'il serait peut-être - sûrement ? - venu la voir s'il avait retrouvé une partie de sa mémoire. Elle a décidé depuis longtemps de ne plus s'accrocher à leur histoire et pourtant son aveu crée une lueur d'espoir en elle, comme s'il s'agit là d'une preuve qu'il l'a un jour aimée. Elle ne répond rien, pourtant, se concentre un peu plus sur la plaie alors que ses gestes sont mécaniques, effectuant une opération qu'elle connaît par coeur et qui ne demande pas autant d'attention de sa part. Elle a peur que Sören lise dans son regard ce qu'elle vient de ressentir, peur qu'il ne lui redécouvre une vulnérabilité qu'elle s'est promis de ne plus lui offrir. Elle ne lui en veut pas de ce qu'il lui a fait subir, de leur séparation, bien consciente qu'il a eu le plus mauvais lot de l'histoire, mais elle n'oublie pas qu'elle a souffert, elle aussi, et même si elle portera de l'amour à cet homme probablement toute sa vie, elle ne peut décemment pas le laisser continuer à la blesser encore et encore, lui-même incapable de faire autrement, victime de sa perte de mémoire. Alors subitement elle tente une autre approche, l'informe qu'elle a quelqu'un dans sa vie. Mais Lucas n'est personne, pas vraiment, simplement quelqu'un avec qui elle aime passer du bon temps mais certainement pas avec qui elle se voit avancer dans la vie. Elle est à peu près sûre qu'elle ne l'aimera jamais et parfois elle se dit même qu'elle n'arrivera pas à confier son coeur comme elle l'a fait avec Sören - parce qu'elle n'en a pas envie, principalement, parce que l'amour lui semble impossible sans le quadragénaire à ses côtés. Elle ne sait pas ce qu'elle attend comme réaction, peut-être qu'elle espère une jalousie qu'il peinerait à dissimuler ; au lieu de ça, l'homme lui souhaite le meilleur et son coeur se brise un peu plus dans sa poitrine, incapable de dire s'il la laisse partir pour son bien ou s'il a réellement tourné la page. Elle refuse pourtant de laisser Sören croire qu'ils n'ont pas été heureux ensemble, alors elle met sa plaie de côté pour le moment et recule légèrement son tabouret pour lui faire face complètement.
— Je ne peux qu'imaginer ce que ça doit donner de ton point de vue. Tu te dis que tu n'étais pas un mec bien, que tu trompais ta femme et que tu en faisais languir une autre. Ils ont vu assez de films pour savoir que le mari infidèle finit rarement par quitter sa femme pour sa maîtresse, que ses promesses sont faites en l'air et que les deux femmes se font avoir. Ça n'enlève rien à ce qu'ils ont vécu et à la certitude de Penelope qu'il aurait fini par quitter son épouse pour assumer leur histoire au grand jour.
— Mais on était heureux, Sören. Du moins je crois que tu l'étais, et c'était mon cas. En réalité, je n'ai jamais été aussi heureuse qu'avec toi. Et elle a été mariée, alors ça veut dire beaucoup ce qu'elle lui confie - elle a justement un repère, une comparaison, le blond est arrivé assez tard dans sa vie pour qu'elle ait su reconnaître le bonheur qu'il lui a apporté. — Et après l'accident, tu aurais pu refuser de me voir quand je me suis présentée mais tu m'as laissé une chance de te montrer qui j'étais, de te partager ce qu'on avait vécu. Et pour ça, elle lui en est reconnaissante. Ça n'a pas suffi à recréer les liens qui les ont unis mais elle a au moins échappé au sentiment de regret.
— Alors arrête de douter de ce que tu m'as apporté, d'accord ? Car si c'était à refaire, je ne changerais rien. Elle esquisse un léger sourire pour dédramatiser tout ce qu'elle vient de lui avouer, avant que son expression ne trahisse un léger amusement. — Enfin, sauf l'accident. Dans ce scénario, je t'épargnerais. Taquine, la belle se rapproche à nouveau pour finir de soigner sa plaie, réalisant soudainement qu'elle n'a pas envie que cette entrevue se termine aussi rapidement, quand bien même elle a presque fini son travail.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]
turn the pain into power.

Sören Westerberg

messages : 1214
name : mrs.brightside / marine.
face + © : ncw + bambi eyes
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 850
age : forty-eight ⋅ 21/03
♡ status : divorced.
work : ex wb campus director, he will start again in september.
activities : focussing on his re-education, learning how to do his job, going to therapy.
home : a house on harbor row.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : philae, dorothy, nelli ⋅ |close|

(i felt you slip away so slowly) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) · Lun 25 Mai 2020 - 0:44
La dernière chose que souhaitait Sören était de donner des espoirs, infondés, à son ex maitresse quant-à un possible retour de sa mémoire et des sentiments qu’il avait un jour éprouvé pour elle. C’était ce qu’il en avait déduit des histoires que Nelli lui avait conté, des nombreuses photos d’eux qu’il avait pu voir et du sourire qui ne quittait jamais ses lèvres en sa présence. Il l’avait crue sur parole lorsqu’elle lui avait affirmé qu’ils étaient heureux et savait, au fond de lui, qu’il avait sincèrement aimé la jeune femme et envisagé de faire sa vie à ses côtés. Malheureusement, cela ne suffisait pas lorsqu’ils étaient, dans sa tête, au point mort. Il avait eut envie de leur donner une vraie chance en reprenant à zéro, quand bien même Penelope et lui ne seraient jamais sur un pied d’égalité dans leur relation, avant de se raviser. Sören restait intimement convaincu que la meilleure chose qu’il pouvait lui offrir était la porte de sortie de leur relation et ne regrettait, de ce fait, pas sa décision. Nelli était bien trop jeune pour gaspiller son temps - plus qu’elle ne l’avait déjà fait - à ses côtés. Il ne pouvait lui promettre que plusieurs rendez-vous suffiraient à raviver une ancienne flamme et ne souhaitait pas lui faire plus de mal. Elle pouvait forcément trouver mieux qu’un homme de quatorze ans son ainé, qui ne retrouverait jamais à cent-pour-cent sa mobilité. Pour cette raison, Westerberg ne pouvait que l’encourager dans la nouvelle relation qu’elle venait de lui annoncer.
Levant les yeux vers elle lorsqu’elle résuma parfaitement sa pensée, Sören confirma ses dires d’un bref signe du menton sans ajouter quoi que ce soit. Le pire était peut-être qu’il ne parvenait pas à culpabiliser d’avoir trompé sa femme, sans doute parce que celle-ci s’était montrée invivable autant avant qu’après son accident… Seul le bonheur de Nelli et l’attente qui lui avait imposé l’atteignait.
Un faible sourire pris place sur ses lèvres lorsqu’elle lui affirma avoir été heureuse à ses côtés, peinant à y croire. Ce n’était pas tant des moments de bonheur partagé dont il doutait, mais de savoir si ceux-ci faisaient vraiment pencher la balance du côté positif face au lot de peine qu’il lui avait également apporté. Sören garda ses lèvres scellées, se refusant de l’interrompre, même si la voir et l’entendre parler de leur histoire lui faisait mal. Penelope avait encore cette petite étincelle dans les yeux qu’il aurait tant aimé retrouver. Il pouffa lorsqu’elle mentionna l’accident et le fait de l’épargner, roulant des yeux avec un sourire amusé. « C’est ce que j’ai toujours dit, tu es beaucoup trop généreuse avec moi. » Sören plaisanta et observa la jeune femme se rapprocher à nouveau de lui et la plaie qu’elle était occupée à recoudre. « Dans ce cas là, j’espère qu’il te rend aussi heureuse que je l'ai fait à l’époque. » Rectifia-t-il en la gratifiant d’un sourire sincère. Une partie de lui ne pouvait s’empêcher d’être attristé que la blonde tourne définitivement la page sur leur histoire mais il l’étouffa bien vite ; ce n’était pas son droit, ni même son envie. Sören lui souhaitait tout le bonheur du monde, qu’il n’était pas en mesure de lui offrir.
« Je n'ai pas besoin de me souvenir de nous pour savoir que tu mérites d'être heureuse Nelli. » Le surnom lui échappa alors qu'il forçait ses lippes à s'étirer dans un nouveau sourire pour lui prouver la sincérité de ses paroles. Sören ne parvenait pas à mettre le doigt sur la dernière fois où il l'avait appelé de la sorte, mais il était à peu près certain de ne pas l'avoir fait une seule fois depuis l'accident. Il regrettait déjà de l'avoir employé, ne souhaitant pas retrouver ce genre de familiarité entre eux, qui pourrait laisser entendre qu'il n'avait pas fait table rase du passé.

_________________
-- i'm feeling far away, i'm feeling right there. deep in my heart, deep in my mind, take me away. all i believe, is it a dream that comes crashing down on me? all that i own, is it just smoke and mirrors?
Contenu sponsorisé




(i felt you slip away so slowly) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (i felt you slip away so slowly) ·
 
(i felt you slip away so slowly)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic-
Sauter vers: