hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-29%
Le deal à ne pas rater :
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry Warriors Icon Edition
64 € 90 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 (a man around to save the day)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys
Aller en bas 

Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(a man around to save the day) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (a man around to save the day) · Mer 6 Mai - 11:29
boys will be boys
but girls will be women
x x x
windmont bay, le 5 mai 2020 (11pm)
@Ezra Riain

Peu importe si on est en pleine semaine, si elle vient de terminer son shift et qu'elle bosse tôt le lendemain. Sa journée a été pourrie et elle a besoin d'un verre - ou deux - pour relâcher la pression. Alors elle quitte l'hôpital, rentre chez elle pour prendre une douche et se changer, puis elle reprend la voiture pour conduire jusqu'au Davey's. Il ne lui faut que quelques minutes pour trouver son chemin jusqu'au tabouret qu'elle occupe habituellement et commander un verre de vin blanc, habituée des lieux et immédiatement reconnue par le barman présent ce soir. Elle lui offre un sourire puis un pourboire et commence à siroter son verre sans se soucier de ce qui se passe autour d'elle. Lorsqu'elle sort seule pour boire un verre, ce n'est pas forcément pour trouver un partenaire pour la nuit - si ça arrive, tant mieux, mais sinon ça lui ira très bien de rentrer seule chez elle, sans compter qu'elle doit se lever tôt le lendemain. Malheureusement, ça dépend rarement d'elle, car même lorsqu'elle ne fait rien pour attirer l'attention d'un homme, le fait d'être seule dans un tel lieu suffit à se faire remarquer ; il ne faut d'ailleurs pas longtemps pour qu'un homme d'une quarantaine d'années s'approche d'elle et commence à lui sortir le charabia habituel - vous êtes fort charmante, je vous offre un verre, qu'est-ce que fait une jolie fille comme vous dans le coin, etc.
— J'ai déjà un verre, merci. Elle lève le fameux verre pour lui prouver qu'elle est de bonne foi, se force à lui sourire poliment (parce qu'une fille, ça doit sourire, pour désamorcer la bombe) puis boit une gorgée et se replace face au bar pour lui faire comprendre que la conversation est terminée. Mais cet homme fait partie des lourds qui n'acceptent pas non comme réponse, alors il insiste et le ton de ses propos changent, il lui reproche de ne pas être très fun - alors pourquoi tu me parles ? -, lui dit qu'il faut se détendre, se relâcher, qu'une fille coincée on en veut pas ici. Penelope ferme les yeux, prend une profonde inspiration, décide de l'ignorer car c'est généralement une technique efficace, la plupart des hommes finissent par se lasser. Puis une main se glisse sur sa cuisse dans un geste totalement déplacé et Penelope se redresse, prête à l'envoyer chier une bonne fois pour toutes - elle n'a pourtant pas le temps de réagir que déjà un homme s'interpose.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]

Ezra Riain

messages : 400
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @voluspá (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley & gaby
points : 1238
age : thirty eight
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
home : moving in with sweet welsh aneurin

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | charlie, aneurin, citra & TC (maya)

(a man around to save the day) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (a man around to save the day) · Dim 17 Mai - 15:08
boys will be boys
but girls will be women
x x x
windmont bay, le 5 mai 2020 (11pm)
@Penelope Calvarese

Après une bonne séance de boxe en compagnie de Jacob, les deux hommes avaient fini une fois de plus au Davey's. Et cette fois encore, son ange blond n'y était pas. Est-ce qu'elle se sentirait surveillée s'il lui demandait quand elle bossait ici ? Il ne savait pas vraiment comment elle le prendrait, alors il garde l'idée dans un coin de sa tête, pour trouver une façon peut-être un peu plus romantique de tourner ça. Venir ici avec celui qu'il considérait presque comme un coach, mais surtout comme un ami, était devenu un rituel. Ils se dépensaient et venaient ensuite se rafraichir ici. Une ou deux bières avant que chacun ne rentre chez soi. Mais ce soir, après sa première bière, Jacob s'était éclipsé un peu plus rapidement que prévu. Quelque chose familial, si Ezra avait bien deviné.
Alors il avait entamé sa deuxième bière seule, promettant à Jacob que tout irait bien, et que non, son poing n'atterrirait dans le visage de personne. Juste un verre de plus, et direction l'appart', rejoindre Aneurin. Il était peut-être bien endormi à l'heure qu'il était.
Son regard est rapidement attiré par une blonde, à un ou deux mètres de lui. Il ne se fait pas d'idée, il sait que ce n'est pas Charlie, mais ce qui le fait tiquer, c'est surtout qu'elle était arrivée seule, et qu'après quelques minutes seulement, elle se fait alpaguer par un mec. Et à le voir, il semble qu'il n'en soit pas à son premier verre. Il se contente de regarder du coin de l'oeil. Le schéma typique : des compliments un peu lourd avant de se faire encore plus insistant sans franchement comprendre les refus polis qu'elle lui servait. Puisque les compliments ne fonctionnent pas, il se met à croire que les propos désagréables auront plus d'effet. Abruti, que pense l'irlandais. Il soupire, sait qu'il ne résistera pas longtemps avant de s'interposer, parce que pendant un instant, il imagine Charlie à la place de cette blonde inconnue, et son sang ne fait qu'un tour, plus encore lorsqu'il voit la main de l'homme se glisser sur sa cuisse. Une autre gorgée de sa bière avant qu'il ne pose le reste de sa pinte sur le comptoir et n'aille se prostrer à côté de la blonde, un peu plus collé qu'il ne l'aurait fait en temps normal. « Je crois qu'elle vous a fait comprendre qu'elle n'était pas intéressée » le ton est ferme, et pas franchement aimable. Du Ezra des mauvais jours dans toute sa splendeur. Son regard a le don de glacé, et l'homme semble évaluer la situation avant qu'il ne se mette à rire, lui demandant pour qui il se prenait. « vous l'importunez, n'importe quel idiot s'en serait déjà rendu compte. Pas vous apparemment » Sous-entendant par la même occasion qu'il était pire qu'idiot, et ça, l'homme le comprend, si bien que lorsqu'il prépare son poing, Ezra dégaine plus vite, lui envoyant une droite sans y réfléchir à deux fois. Il avait promis à Jacob de bien se tenir, il n'avait juste pas prévu la demoiselle dans le besoin. Il a des circonstances atténuantes. L'homme le pousse violemment, il se prend une table, et il en profite pour mettre son poing dans le visage de l'irlandais. Y'a un sourire jaune qui se dessine sur ses lippes quand Ezra revient à la charge. Un coup, puis deux alors que d'autres clients viennent les séparer. Il lève les mains, comme pour dire qu'il se calme, alors que l'autre se fait mettre dehors. Il porte sa main à sa lèvre, légèrement ouverte, avant de vérifier sa machoire. Pas mal, pour un con. Et il se tourne vers la blonde. « vous allez bien ? »

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten

Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(a man around to save the day) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (a man around to save the day) · Mar 19 Mai - 10:24
Elle avait prévu de se défendre toute seule, sans savoir si elle aurait été capable de se débarrasser de l'homme, mais voilà que débarque un homme à l'accent prononcé qui lui indique qu'il n'est pas d'ici, pour voler à son secours. L'envie de lui dire qu'elle peut se débrouiller seule est forte, qu'elle n'est pas une demoiselle en détresse qu'il faut absolument sauver, mais elle n'est justement pas certaine de pouvoir s'en sortir seule alors elle se tait et observe la scène devant elle, priant silencieusement tous les dieux pour que la situation ne dégénère pas, elle n'a clairement pas envie d'être à l'origine d'une bagarre ce soir. Mais rapidement il semble que les esprits s'échauffent, principalement à cause de l'ébriété de l'abruti qui est venu l'importuner, et elle sait que l'un ou l'autre va dégainer son poing pour régler la situation en montrant qui est le mâle alpha. Elle ferme les yeux quand son sauveur enfonce sa main dans le visage de leur interlocuteur, lâchant un léger soupir face à tant de violence. Elle ne s'impose pourtant pas, ne souhaitant pas risquer de se prendre un coup en essayant de les séparer, mais plusieurs clients du bar ainsi que le barman s'en mêlent et la bagarre ne dure même pas deux minutes - pourtant, ce laps de temps a été suffisant pour faire des dégâts. L'irlandais - si elle a bien reconnu l'accent - a le privilège de pouvoir rester dans le bar, contrairement à son adversaire, et Penelope l'observe d'un rapide coup d'oeil pour évaluer ses blessures tandis qu'il vient à sa rencontre pour lui demander comme elle va.
— Oui, merci. C'est plutôt à vous que je devrais poser cette question. Elle désigne sa lèvre ouverte, se sent légèrement coupable qu'il se retrouve dans cet état par sa faute. Elle aurait pu ignorer l'homme, partir au lieu de subir son comportement, ils n'en seraient pas arrivés là - mais probablement qu'il aurait trouvé une autre victime et que le scénario aurait été le même, au final.
— Est-ce que vous avez une trousse de secours ici ? Elle se retourne vers le barman avec une demande inhabituelle mais elle est soulagée quand il lui répond par l'affirmative. — Il est hors de question que je vous laisse dans cet état. Je ne sais pas si vous êtes boxeur mais je suis infirmière, et c'est à mon tour de vous rendre service. Elle se lève de son tabouret, ne lui laissant pas vraiment le choix que d'accepter sa proposition, et remercie le barman quand il lui apporte la fameuse trousse de secours. Elle quitte les côtés de l'homme pour aller s'installer à une table au fond, légèrement en retrait par rapport au reste des clients, se retournant pour s'assurer que l'inconnu la suit.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]

Ezra Riain

messages : 400
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @voluspá (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley & gaby
points : 1238
age : thirty eight
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
home : moving in with sweet welsh aneurin

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | charlie, aneurin, citra & TC (maya)

(a man around to save the day) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (a man around to save the day) · Dim 24 Mai - 23:01
boys will be boys
but girls will be women
x x x
windmont bay, le 5 mai 2020 (11pm)
@Penelope Calvarese

Ezra savait qu'avec certaines personnes discuter était une véritable perte de temps. Mais pour les formes (et peut-être aussi pour éviter de passer pour un sauvage) il avait tout de même essayé. Pas avec le légendaire bagou irlandais qui réglait bien des affaires (un mélange d'humour et d'attitude qui détendaient en un rien de temps) mais avec un air qui laissait sous-entendre qu'il ne valait mieux pas l'emmerder. Malheureusement pour lui (le malotru, pas Ezra), il était totalement dépourvu de bon sens, et peut-être même des neurones essentiels à sa survie. A chaque fois qu'il voyait un mec trop lourd s'approcher d'une fille seule, ne comprenant pas la signification d'un mot aussi simple que non, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à Siobhan ou Charlie. Il ne se souvenait pas de la première se faisant  emmerder, mais il s'imaginait la scène. Il s'imaginait la colère qu'il aurait ressenti si sa défunte femme n'aurait pu profiter d'une soirée tranquille sans qu'un con ne saisisse du moment sans se soucier de rien d'autre sa petite personne. Et s'en était de même pour Charlie. A la différence près qu'il savait qu'elle s'était déjà faite importuner.
Le poing part plus vite qu'il ne l'aurait imaginé. Sans doute l'excitation de sa soirée boxe, l'adrénaline n'est pas complètement redescendue. Le premier coup est pris par surprise, mais il ne tarde pas à répliquer avec force. La main qui touche sa propre machoire comme pour en évaluer les dégâts. Il en a vu d'autres, Ezra survivra. Un coup qui atterrit dans les côtes, et sa droite s'écrase dans la machoire dans un bruit fracassant avant que d'autres clients ne viennent se séparer. Les mains levées en signe d'abandon, il se recule doucement quand l'autre est dégagé comme un mal propre. Une chance qu'il n'ait pas eu le droit à la même sanction. Ses yeux azurs se posent sur la blonde alors qu'il hausse les épaules quand elle lui retourne la question. « ça ira » la voix est encore rauque, à cause des clopes et du whisky. Un peu ailleurs aussi, avec le sang qui rush encore trop fort dans ses veines. Il fronce les sourcils « non, vous en faites pas, c'est rien » il ne voulait pas l'embêter, elle n'avait rien demandé. Encore moins de devoir joué les infirmières. « ah » il a un rire nerveux « je sortais d'une séance de boxe à vrai dire » elle se lève, et sans se faire prier, il la suit jusqu'à la table du fond. Un instant, il reste debout à l'observer. Des traits si doux. Pas étonnant qu'un con ait approché. « Vous sentez pas obligée » mais en voyant son regard, y'a un léger sourire qui se dessine sur le coin de ses lèvres, comprenant qu'il n'avait pas son mot à dire sur la question. « très bien. Merci » il prend place et sa racle la gorge, pas toujours très à l'aise face à des gens qu'il ne connaissait pas, surtout quand ils étaient aussi proches -physiquement parlant. « ça vous arrive souvent ? »

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten
Contenu sponsorisé




(a man around to save the day) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (a man around to save the day) ·
 
(a man around to save the day)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: