hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -69%
Abonnement annuel à Cdiscount à ...
Voir le deal
9 €
-47%
Le deal à ne pas rater :
CONTINENTAL EDISON – Aspirateur balai et à main
24.99 € 46.84 €
Voir le deal

 

 (you're a hot and cold combination)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic
Aller en bas 

Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(you're a hot and cold combination) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (you're a hot and cold combination) · Mer 6 Mai - 8:14
this is just what the doctor ordered
put a gold star on my disorder
we've talked around every corner
if i'm looking at you and me, we're on kind of symmetry
x x x
windmont bay, le 4 mai 2020 (3pm)
@Rory Baldwin

Elle voit son regard, elle entend ses mots, elle décèle son ton. Penelope n'a aucun doute là-dessus : Rory Baldwin, son patron, la drague. Ça fait quelques années qu'elle travaille sous ses ordres et elle n'a jamais eu aucun problème avec lui. Elle entend ses collègues se plaindre de lui, certains disent qu'il préfère le business à l'humain, qu'il gère la clinique comme une entreprise. Penelope, elle, ne le voit pas ; peut-être parce qu'il la brosse dans le sens du poil depuis qu'il est arrivé, la félicite dès qu'elle fait du bon travail, lui a même offert quelques cafés. Certains la disent naïve, qu'elle se laisse facilement avoir par une belle gueule et de belles paroles, mais elle n'est pas d'accord. Elle pense avoir un bon instinct et déceler facilement le genre de personne qui se trouve face à elle. C'est pour ça qu'elle ne se pose pas trop de questions le concernant et qu'elle est presque sûre qu'elle l'intéresse. Sans avoir une confiance en elle mal placée, Penelope se sait séduisante (on ne devient pas mannequin quand on a rien à offrir physiquement) et il ne serait pas le premier à lui faire des avances au travail. Ce jour-là, d'ailleurs, alors qu'elle s'occupe de ses affaires, il la croise dans le couloir et lui demande de venir le voir dans son bureau durant l'après-midi. Elle acquiesce et passe la journée à se demander ce qu'il peut bien lui vouloir et alors son coeur s'accélère quand elle pense au fait qu'il va peut-être lui parler d'autre chose que de son travail. Et après tout, pourquoi pas ? Elle connaît la règle de ne pas coucher avec ses collègues, encore moins avec ses patrons, mais si les deux sont consentants pourquoi s'en empêcher ? Penelope, elle, sait qu'elle ne fera aucune histoire de son côté puisqu'elle ne compte pas l'importuner plus que le temps d'une nuit - et encore. Penelope continue alors sa journée normalement puis, aux alentours de quinze heures, elle prend le chemin du bureau de Rory, déterminée à aller droit au but si c'est ce qu'il veut - tourner autour du pot ne l'a jamais intéressée.
— M. Baldwin, vous vouliez me voir ? Dit-elle tandis qu'elle entrouvre la porte, passe sa tête dans l'entrebâillement pour s'assurer que c'est un bon moment pour entrer, qu'il n'est pas occupé avec quelqu'un d'autre. Quand il l'invite à le rejoindre, elle referme la porte derrière et s'avance, prenant place sur le fauteuil en face de lui, de l'autre côté du bureau, lui offrant un sourire poli et professionnel - elle ne sait pas encore ce qu'il lui veut, et si elle compte aller droit au but elle ne veut pas non plus se jeter dans la gueule du loup. Alors elle attend sagement qu'il prenne la parole en premier afin de savoir pourquoi il l'a invitée dans son bureau, chose assez rare pour être notifiée.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]

Rory Baldwin

messages : 728
name : chasing hearts / margot
face + © : leonardo di caprio + eunoia
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ James ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Philae
points : 119
age : forty-seven.
♡ status : married, father of naila and tyler.
work : director of the windmont bay clinic.
activities : you wish you knew.
home : villa on Ocean avenue with Noora

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vika ▴ Jean ▴ Naila ▴ (Marnie) ▴ Penelope | fr/en ▴ closed

(you're a hot and cold combination) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you're a hot and cold combination) · Ven 8 Mai - 19:26
Les deux coudes posés sur son bureau, Rory se frotta doucement les tempes luttant contre la migraine qui s’est immiscée en lui, le torturant depuis trois bonne heures maintenant. Si cela durait, il le savait, le quadragénaire n’aurait plus qu’à capituler, rentrer chez lui et passer le reste de la journée dans le noir. S’il avait de la chance, il trouverait le sommeil. S’il n’en avait pas… il prendrait de quoi dormir. De toute façon, Rory n’était plus à ça près : entre les vitamines, les cures de magnésium que Noora lui faisait, le thé vert, la spiruline - toutes ses conneries là quoi - et les cachets qui servaient à gérer les afflictions que toute personne de son âge subissait - malheureusement - et le reste aussi, il n’était pas un cachet près. Tout ce dont il avait besoin se trouvait d’ailleurs dans sa table de chevet et dans son bureau. Il ouvrit le tiroir, vérifia qu’il avait pris ce dont il avait besoin et le referma. C’était chose faite, il pourrait donc dire à son épouse avoir tout pris - oui, la cure de radis noir qui n’avait probablement aucun effet sur son organisme, oui le magnésium aussi - sans mentir. Rory était souvent tenté d’arrêter de prendre tous ses médicaments homéopathiques, puisqu’il ne croyait aucunement en leur valeur curative mais il ne voulait pas contrarier son épouse et savait pertinemment que cela ne pouvait pas lui faire du mal. Disons que leur valeur préventive était, éventuellement, discutable et qu’il ne préférait pas expliquer à son épouse pourquoi les personnes qui en vendaient étaient des charlatans. Il fallait choisir ses combats et Rory estimait que celui-là ne valait pas la peine de s’y jeter corps et âme. Ainsi, pour la contenter, il prenait nombre de petites gélules et c’était très bien ainsi.
Jetant un clin d’oeil à ses rendez-vous, il fronce un peu les sourcils en voyant que Penelope Calvarese n’est pas encore passée le voir. La demoiselle est généralement plus consciencieuse que cela, et Rory lui a demandé de passer en début de journée. Il arqua un sourcil en voyant sa porte s’entrouvrir sans que personne n’est frappé et referme son calendrier pour poser toute son attention vers la jeune femme. “On ne vous a pas appris à frapper avant d’entrer, Penelope ?” demanda-t-il, un sourcil arqué. Portant un verre d’eau à ses lèvres, il se rappela qu’il l’avait convoqué pour la féliciter et que commencer par lui rappeler qu’elle ne connaissait apparemment pas les bonnes manières n’était peut-être pas la meilleure des entrées en matière. Il soupira en reposant son verre d’eau; sa migraine ne l’aidait pas particulièrement à être aimable. “Asseyez-vous, je vous en prie.” lui dit-il en désignant le siège devant lui, sur un ton plus doux. Il savait pertinemment qu’il lui faudrait un peu prendre sur lui, ce dernier étant irritable comme jamais quand ces maux le prenaient. “Je voulais vous parler de votre intervention sur le cas Nazioski de la semaine dernière. Beaucoup de personnes sont venues me voir pour m’en parler, et Monsieur Nazioski en personne a d’ailleurs tenu à m’appeler.” Un large sourire se dessina sur le visage ; c’était une très bonne chose. Pour la clinique mais donc également sur Rory. “Je ne devrais sans doute pas vous féliciter d’avoir mis un cathéter veineux à un patient sans la présence d’un médecin mais vous lui avez sauvé la vie… Je suis très fier de vous, Penelope.” Se penchant légèrement sur son bureau, il ajouta tout de même sur le ton de la confidence : “Evitez quand même que cela se reproduise toutes les semaines… Vous rendrez ma vie plus facile.

_________________
THE WAY HE BENDS THE RULES


Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(you're a hot and cold combination) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you're a hot and cold combination) · Sam 9 Mai - 14:21
— Euh, si. Désolée, je pensais que vous m'attendiez. Elle se pince les lèvres, baisse légèrement la tête, se sentant stupide. Le fait qu'il l'ait convoquée n'a rien à voir avec son manque de politesse et il a raison, elle aurait dû frapper, mais la belle était tellement déterminée en entrant dans son bureau qu'elle en a oublié les bonnes manières. Penelope adresse un sourire poli à son patron et lui obéit, prenant place sur le siège en face de lui, le mobilier entre eux. Elle croise la jambe puis la décroise, signe qu'elle est nerveuse, car elle n'a aucune idée du déroulé de cet entretien et les choses se passent rarement comme on l'imagine dans sa tête, alors elle a beau s'y être préparée toute la journée, voilà qu'elle réfléchit à cent à l'heure.
— Oh. Hum... merci ? Elle ne sait pas comment réagir, elle ne s'était certainement pas attendue à ça. Rory Baldwin dirige sa clinique d'une main de fer et n'est pas réputé pour offrir des compliments gratuitement, alors bien sûr ça lui va droit au coeur et le sourire qu'elle affiche en est la preuve.
— Je n'ai fait que mon travail, monsieur. Entre obéir aux règles ou sauver la vie d'un patient, le choix est vite fait. Elle ne minimise pas son rôle mais elle pense que tout infirmier aurait fait la même chose, elle n'a donc aucun autre mérite que celui d'avoir fait ce pour quoi elle est payée. Bien sûr que le contrecoup lui a fait peur, qu'elle a redouté les conséquences de son acte - et Rory l'aurait sûrement convoquée pour une toute autre discussion si la finalité de ses choix avait été plus dramatique.
— Vous voulez dire que sauver des patients toute la semaine est mauvais pour les affaires ? Elle porte une main à sa poitrine pour accentuer son désarroi avant de secouer la tête et de baisser le regard quand elle réalise que sa plaisanterie est de mauvais goût - elle serait peut-être passée auprès de ses collègues, Isaac l'aurait probablement appréciée, mais pas devant le grand patron. — Désolée. S'excuse-t-elle une nouvelle fois - décidément, combien de fois allait-elle user de ce mot aujourd'hui ? — Ça n'arrivera plus, promis. Elle sait que si l'occasion se représente elle brisera sa promesse, mais seulement dans l'intérêt du patient, et là encore on ne pourra pas lui en vouloir. Cependant, ça l'interpelle que Rory l'appelle dans son bureau simplement pour la féliciter, n'aurait-il pas pu lui en faire part dans les couloirs lorsqu'il l'avait croisée un peu plus tôt dans la journée ? Penelope observe alors son supérieur d'un oeil curieux avant de se lancer, comme prévu.
— Puis-je savoir pourquoi vous m'avez convoquée, M. Baldwin ? Ne le prenez pas mal, mais vous n'avez pas la réputation de complimenter vos employés, encore moins en privé, alors... Sa demande est-elle motivée par autre chose, une envie peut-être plus intime ? Maintenant qu'elle se trouve en face de lui et qu'elle a le loisir d'apprécier son charisme naturel, elle a presque l'espoir qu'il lui fasse du rentre-dedans.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]


Dernière édition par Penelope Calvarese le Dim 17 Mai - 13:41, édité 2 fois

Rory Baldwin

messages : 728
name : chasing hearts / margot
face + © : leonardo di caprio + eunoia
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ James ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Philae
points : 119
age : forty-seven.
♡ status : married, father of naila and tyler.
work : director of the windmont bay clinic.
activities : you wish you knew.
home : villa on Ocean avenue with Noora

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vika ▴ Jean ▴ Naila ▴ (Marnie) ▴ Penelope | fr/en ▴ closed

(you're a hot and cold combination) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you're a hot and cold combination) · Dim 10 Mai - 18:40
Rory arqua un sourcil en entendant Penelope lui répondre qu’elle pensait qu’elle était attendue. C’était en effet le cas mais en quoi était-ce une excuse ? Elle travaillait à l’hôpital depuis assez longtemps pour savoir que le respect de la hiérarchie était important mais aussi que la discrétion était de mise plus que dans n’importe quelle autre profession. Le secret médical était quelque chose d’essentiel et Penelope aurait pu débarquer alors qu’il était en train de discuter d’un dossier particulièrement confidentiel ou plus simplement d’un cas sur lequel elle ne travaillait pas. Chaque personne avait le droit de bénéficier de la protection de sa vie privée et Rory y tenait particulièrement. Peut-être parce qu’il se sentait personnellement concerné par l’importance de ne pas voir son dossier médical divulgué. Si Rory avait signé un contrat avec la clinique qui lui ordonnait de divulguer toute maladie qui pourrait impacter l’exercice de sa profession, il ne tenait pas à ce que son personnel soit alerté chaque fois qu’il avait une hausse de tension - ou une diarrhée par exemple. Le directeur n’ajouta rien cependant, le soupire qu’il lâcha étant assez clair. De plus, il voyait que l’infirmière réalisait son erreur et il y avait donc peu de chance qu’elle la reproduise à un moment ou un autre.
Se massant une nouvelle fois les tempes, il prit sur lui et commença à la féliciter pour le travail qu’elle avait fait. Sa mâchoire se serra cependant lorsque Penelope précisa qu’elle n’avait fait que son travail. Son regard bleu perçant posa sur la demoiselle, il lui donna quelques secondes pour reprendre ses esprits et corriger ce qu’elle venait de dire. Les règles existaient justement pour sauver la vie des patients. Elle avait eu de la chance ; si les infirmières n’étaient pas sensées faire des actes médicaux sans en avoir reçu l’ordre par des médecins, c’était pour une raison. Oui, cette fois, son diagnostic était juste et Rory ne faisait pas partie des médecins qui pensaient qu’ils avaient toujours raison et que les infirmières n’étaient là que pour faire la besogne dont il refusait de s’encombrer. Mais personne ne pouvait nier que les infirmières ne pouvaient avoir des connaissances égales aux médecins - et vice versa. Leurs deux métiers étaient complémentaires et il ne fallait pas que l’un ou l’autre l’oublie. “Non, vous n’avez pas fait que votre travail. Je ne doute pas que vous avez réfléchi avant d’agir mais n’allez pas non plus vous voir pousser des ailes. Vous ne devez rien faire sans la supervision d’un médecin, sauf ordre contraire exprès.
Penché vers la jeune femme, Rory passa une main sur son visage se demandant s’il avait finalement bien fait de la féliciter. Le regard de Rory se fit encore plus strict, attendant qu’elle daigne baisser le regard. Le ton froid, Rory s’appuya sur le fond de son fauteuil et expira. Comment dire cela de manière diplomatique ? “Je ne sais pas si vous parlez de ce genre de réflexion ou d’enfreindre les règles, Penelope mais je vous conseille d’éviter l’un comme l’autre. Quand vous serez à mon poste, je vous laisserai être juge de la façon dont je l’ai géré. En attendant, je vous prie de vous abstenir surtout quand ces critiques sont gratuites.” En toute honnêteté, Rory était un peu surpris de la tournure qu’avait pris la conversation. Ils n’avaient pas vraiment eu de discussion auparavant, se contentant d’échanger deux trois mots dans les couleurs mais Rory n’avait pas l’impression que Penelope était le genre de personnes qui ne connaissait pas sa place. Détaillant son visage, il ne se gêna pas pour lever les yeux au ciel en entendant la remarque de l’infirmière. S’il n’était pas connu pour cela, c’était avant tout parce que ce n’était pas le genre de choses qui s’ébruitaient - les éclats de voix avaient beaucoup plus de succès que les compliments. Puis, Rory devait bien l’avouer : il n’était pas du genre à pouponner ses médecins. Ils ne les félicitaient que lorsqu’ils le méritaient vraiment, le but était de les pousser à l’excellence, pas de les laisser être simplement “bon”. Balayant sa question d’un geste de la main, il se leva, fit le tour de son bureau et s’installa sur le siège à coté de celui-ci de l’infirmière. “Quelque chose ne va pas, Penelope ? Vous ne vous comportez pas… comme d’ordinaire.

_________________
THE WAY HE BENDS THE RULES


Penelope Calvarese

messages : 461
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : dagron, © rosewins.
multinicks : lottie.
points : 733
age : thirty four y.o.
♡ status : married then divorced then the other woman then single.
work : model turned nurse at windmont bay clinic, doing extras for the mc.
home : a nice little house on bridgewater way.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sören ⋅ ezra ⋅ rory ⋅ lucas ⋅ teodora ⋅ hiroji ⋅ rheni

(you're a hot and cold combination) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you're a hot and cold combination) · Dim 17 Mai - 14:04
Penelope fronce les sourcils, certes peu étonnée du manque d'enthousiasme du directeur mais n'appréciant pas tellement l'impression d'être réprimandée alors qu'elle a sauvé la vie d'un patient. Elle a envie de répondre, se pince les lèvres pour s'en empêcher, bien consciente que l'homme en face d'elle n'appréciera pas le geste. Pourtant il continue et alors qu'elle est arrivée de bonne humeur dans son bureau (bien que la tête remplie de questions) voilà qu'elle bouillonne de rage.
— Je croyais que vous étiez fier de moi, M. Baldwin ? J'ai conscience que je ne suis pas médecin et que j'ai transgressé des règles mises en place pour une bonne raison, mais je lui ai sauvé la vie, non ? Sans me voir pousser des ailes, je pense avoir pris la bonne décision. Elle regrette immédiatement d'avoir partagé son avis, sachant très bien que l'homme a le pouvoir de mettre un terme à sa carrière, tout du moins dans cette clinique. Mais ça fait huit ans qu'elle travaille à Windmont Bay, depuis donc bien plus longtemps que ce cher Rory Baldwin, et elle refuse de se faire reprendre comme si elle n'était qu'une gamine qui ne sait pas ce qu'elle fait. Mais la belle ferme les yeux et inspire profondément, l'espace de quelques secondes, pour se recentrer et ne pas se laisser submergée par les émotions négatives qui pourraient vite faire dégénérer les choses. Elle rouvre les yeux, voit le directeur de la clinique contourner son bureau pour venir s'asseoir à côté d'elle et la belle y comprend un intérêt pour sa personne, appuyant donc ses suppositions.
— Tout va très bien, je vous l'assure. Elle plaque un sourire sur ses lèvres pour confirmer ses propos tout en se demandant comment elle pouvait bien amener le sujet sur le tapis - puis elle décide d'y aller franco. — Je ne veux pas sortir de mon rang et me voir pousser des ailes une nouvelle fois, mais... Commence-t-elle, un peu trop railleuse, encore irritée par les propos que Rory a eu il y a quelques minutes. — J'ai remarqué que vous étiez plus avenant avec moi qu'avec les autres. Et maintenant, vous me convoquez dans votre bureau pour me complimenter alors que ce n'est pas du tout votre genre... Ça ne veut pas dire grand chose, tout ça, mais quand on connaît l'austérité du directeur de la clinique, c'est à se poser des questions - et la belle a bien trop confiance en elle pour tergiverser plus longtemps. — Si je vous plais, dites-le et finissons-en. Voilà, c'est dit - de façon peut-être un peu trop agressive, alors Penelope reprend rapidement la parole pour arrondir les angles. — Vous êtes un bel homme, je ne peux pas le nier. Et il ne s'agirait que d'une seule et unique fois, pour se débarrasser de nos envies, je ne veux rien de plus et je pense que ça vous conviendrait. Pourquoi se tourner autour pendant des mois s'ils veulent tous les deux la même chose ? Autant aller droit au but et passer aux choses sérieuses rapidement.

_________________
— [ "if there's one thing i've learned, it's this: we all want everything to be okay. we don't even wish so much for fantastic or marvelous or outstanding. we will happily settle for okay, because most of the time, okay is enough." ]

Rory Baldwin

messages : 728
name : chasing hearts / margot
face + © : leonardo di caprio + eunoia
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ James ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Philae
points : 119
age : forty-seven.
♡ status : married, father of naila and tyler.
work : director of the windmont bay clinic.
activities : you wish you knew.
home : villa on Ocean avenue with Noora

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Vika ▴ Jean ▴ Naila ▴ (Marnie) ▴ Penelope | fr/en ▴ closed

(you're a hot and cold combination) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you're a hot and cold combination) · Sam 23 Mai - 6:10
L’attitude de Penelope était l’exacte raison pour laquelle Rory évitait de distribuer des compliments à tout va. Elle prenait son compliment pour ce qu’il n’était pas : un blanc seing pour avoir exactement la même attitude plus tard. Ce n’était pas le cas. La situation exigeait chacune des mesures qu’il avait prise, il le reconnaissait volontiers mais il ne fallait pas qu’elle s’imagine qu’elle pouvait faire ce qu’elle voulait et se comportait comme un médecin. Si la procédure qu’elle avait fait, bien qu’exécutée parfaitement, avait échoué, c’est la responsabilité de l’hôpital qui aurait été mise en jeu. Et s’il était le premier à s’agacer de ce genre de responsabilité à deux balles, qui empêchait parfois de tenter les meilleurs traitements pour les médecins, il avait également conscience que veiller à ce que l’hôpital ne se retrouve pas à devoir payer des sommes astronomiques qu’il n’avait pas, faisait partie de son métier. “Je ne dis pas l’inverse, Penelope. Je vous demande juste d’éviter dans la mesure du possible d’imaginer que vous pouvez recommencer quand bon vous semble. Ce qu’il s’est passé doit rester exceptionnel.” précisa-t-il, sur un ton qu’il voulait plus doux mais qui restait ferme. L’impertinence de la jeune femme lui avait déplu. Même s’il savait qu’il ne faisait pas l’unanimité, il tenait à avoir - et avait généralement - le respect de ses collaborateurs. Le genre de remarques qu’elle lui avait fait trahissait peut-être le fond de la pensée de l’infirmière, ce que Rory était prêt à accepter, personne ne faisait l’unanimité mais il était tout simplement hors de question qu’elle pense pouvoir le critiquer aussi ouvertement. Surtout quand ces propos arrivaient comme un cheveu sur la soupe et sans aucun fondement. “Et ce n’est certainement pas ce qui vous autorise à faire des commentaires déplacés sur les décisions que je prends. Je rends des comptes à qui de droit, soyez-en assurée.
Il déplaça ensuite sa chaise dans un soupir et vint s’asseoir à côté de Penelope. Il n’avait pas la prétention de connaître par coeur la jeune femme mais il n’était pas habitué à ce qu’elle ait ce genre d’attitude et tenait à s’assurer que tout allait bien. Pas que cela l’intéresse personnellement mais les formations qu’il avait dû suivre pour être directeur d’hôpital et “bon manager”, étaient unanime. Une entreprise, quelle qu’elle soit, ne pouvait fonctionner réellement que si ses employés et collaborateurs étaient épanouis, tant au travail que personnellement. Mieux valait donc s’assurer que l’une des meilleurs infirmières de l’hôpital aille bien avant de la congédier. Penché vers elle, pour instaurer un sentiment de confiance, il arqua un sourcil en l’entendant dire qu’elle ne voulait pas qu’elle sorte de son rang… ce qu’elle allait donc faire. Il se redressa doucement en l’entendant lui parler de son côté avenant, nota qu’elle ne manquait pas de préjugé à son égard et… fut tout simplement sur le cul - il n’y avait pas d’autres expressions - en entendant sa proposition. “Je vous demande pardon ?” dit-il, comprenant qu’il avait intérêt à se retrouver de l’autre côté de son bureau. “Je crois que vous m’avez mal compris, Penelope.” Il se redressa, alla se réinstaller de l’autre côté du bureau. “J’apprécie sincèrement le compliment mais je vous rappelle que je suis marié.” Il pointa du doigt son alliance, comme si ça l’avait déjà dérangé avant de préciser : “Et même si ce n’était pas le cas, je suis votre supérieur hiérarchique.” Ses mains posées sur le bureau, il n’ajouta rien ne souhaitant pas tenir des propos qui était faux : si elle n’avait pas été son employée, il n’aurait probablement pas autant fait le difficile.

@Penelope Calvarese

_________________
THE WAY HE BENDS THE RULES

Contenu sponsorisé




(you're a hot and cold combination) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (you're a hot and cold combination) ·
 
(you're a hot and cold combination)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: windmont bay clinic-
Sauter vers: