hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
109 € 170 €
Voir le deal

 

 the things we lost in the fire (lilibell/kit)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 
I write sins not tragedies.

Luther Lehane

messages : 959
name : nepenthès
face + © : oliver jackson-cohen © rogers
multinicks : keith - garett - charlotte - harlan - naaji
points : 572
age : 28. (24/03)
♡ status : single.
work : on and off.
activities : likewise.
home : shitty apartment on pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●● - (chani ; lilibell/kit)

the things we lost in the fire (lilibell/kit) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· the things we lost in the fire (lilibell/kit) · Sam 16 Mai - 10:59

we were born with nothing
and we sure as hell have nothing now
-------------------------------
may 16th, 8:17pm
@Lilibell Lehane - @Kit Lehane

Il ne savait pas pourquoi il était aussi nerveux. Il n’avait pas de raison de l’être après tout. C’était Lilibell, sa sœur, son double, celle qui était et continuerait d’être tout pour lui. La seule qui l’acceptait avec ses défauts et l’aidait à se surélever. La seule qui continuerait de lui tendre la main même lorsqu’il se retrouvait dans le caniveau. La seule dont le visage lui apparaissait alors qu’il avait pris la seringue de trop. La seule qui, chaque fois qu’il était tombé, l’avait relevé, l’avait même porté pour que jamais il ne se laisse happé. La seule pour qui il était capable du pire comme du meilleur. Il n’y avait donc, a priori, rien à craindre après tout. Et pourtant, il était en train de tirer nerveusement sur sa cigarette en faisant les cent pas devant chez elle, n’osant pas sonner, observant de l’autre côté de la rue les allées et venues des deux femmes à la maison, devinant ce qu’elles se disaient, ce qu’elles faisaient. C’était une soirée classique au cours de laquelle il ne serait que trois : sa sœur, l’épouse de cette dernière et lui. Les choses étaient toujours un peu tendues avec la blondinette ; Luther avait admis qu’elles demeureraient sans doute toujours ainsi mais c’était le pendant pour elle d’être devenue le roc auquel se raccrochait Lilibell. Sans chercher à l’évincer, elle avait pris sa place et il lui en avait voulu au début. Sans doute que de son côté, elle avait été méfiante au vu des histoires qui couraient sur son dos ou ne serait-ce que ce que sa cadette d’à peine quelques minutes avait bien voulu admettre à son égard : le début chaotique de leur scolarité à Windmont Bay et le désespoir des professeurs à son égard, ses séjours en prison un peu trop nombreux, sa possessivité maladie, ses problèmes de drogue. Il n’était pas aisé d’être la sœur de Luther Lehane. Il l’était encore moins de n’être que sa seule famille. Au moins, la jeune femme avait la sienne : Kit avait su être là quand le jeune homme avait cédé à ses démons. Elle avait su lui offrir ce qu’il lui avait toujours refusé. Et rien que pour ça, il ne pouvait pas véritablement la détester. Kit était quelqu’un de bien, celle qu’il fallait à Lilibell et elle l’aimait autant que lui pouvait l’aimer. Les deux avaient de la chance de s’être trouvées et d’une certaine manière, il les enviait. Ce qu’elles partageaient, ce qu’elles avaient, il ne pourrait jamais l’avoir avec qui que ce soit. Il n’était pas de ce bois-là et ne le sera sans doute jamais en dépit de tous les efforts consentis par celles qui avaient traversés sa vie. Aucune ne serait jamais à la hauteur non pas de sa mère mais de sa sœur.
Alors qu’il terminait sa cigarette, il croisa le regard d’un voisin qui promenait son chien. Ce dernier le regarda d’un air suspicieux, ralentissant sa marche et Luther vit directement dans son regard qu’il était déjà en train de composer le numéro d’appel d’urgence de la police de Windmont Bay, devinant quelque noir dessein de la part de l’ancien délinquant et junkie. Pour le rassurer, il termina sa cigarette avant de l’éteindre et de s’éloigner de lui, lui adressant un sourire poli. Les mains glissées dans les poches de son jean, il traversa la route, sans faire véritablement attention pour se rendre d’une démarche assurée vers la jolie petite maison qui abritait sa sœur et sa dulcinée. Il jeta un coup d’œil rapide par-dessus son épaule, le promeneur l’observait toujours avec suspicion et il tâcha de calmer les frissons dans son échine dorsale. Après tout, comment pouvait-il lui en vouloir ? Il y a 6 mois de cela, il aurait sans doute cherché à cambrioler les maisons alentours pour se payer sa dose. Il tentait de refaire surface mais les derniers mètres étaient les plus difficiles. D’une main légèrement vacillante, il appuya sur la sonnette et attendit. Mince, il n’avait pas pensé à ramener le bouquet qu’il avait acheté. Il se donna une claque mentalement. C’était trop tard maintenant.

_________________

YOU WERE A PLAGUE, NONE WERE PREPARED FOR.
 
the things we lost in the fire (lilibell/kit)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: