hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
165.98 € 419.90 €
Voir le deal

 

  from one stupid decision (o/p)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 

Pristine Varjak

messages : 367
name : east side (anna).
face + © : madelyn cline (av/maryne♡)
multinicks : eason + have + coll
points : 847
age : twenty three years old
♡ status : a wolf will never be a pet
work : ex black jack dealer, currently working as customer service rep at the Bubba Blue (family casino)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : oscar, jace, philae

 from one stupid decision (o/p) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· from one stupid decision (o/p) · Jeu 21 Mai - 20:59
"I navigate the space around you
So much of us is hidden undercover"

oscar & pristine
@oscar thomas



Rien n’a changé depuis Muncie (lopin de terre, Indiana). Ray-Nathan et Jimmy-James éjectés de l’équation – tous deux purgeant une peine à Chino - , c’est Skeeter qui est sorti de cabane pour lui tenir la dragée haute ; le vieux est clair, plus elle rapportera au clan, plus elle aura de responsabilités – et si la paire de rouspignolles  imaginaire ,qu’elle arbore depuis l’instant où elle s’est rendue compte du pouvoir qu’avait son bagou sur ses victimes, pèse lourd dans le milieu, Pristine Belle Varjak est persuadée que si elle n’avait pas été seulement « « imaginaire » » (ladite paire de cacahuètes) - n’importe quel mecton de cette maudite famille arrêterait de lui donner du ‘tu castagnes comme une fille’ , ‘tu chiales comme une fille’, ‘tu te plains comme une fille’ – ils arrêteraient tous (au fucking pluriel)  de remarquer l’absence de ‘…’ et se concentreraient davantage sur l’artillerie qu’elle gitre et qu’elle pourrait leur envoyer dans le plexus à la moindre biffe.
Elle rumine, une bouteille d’india pale ale cent pour cent américaine pratiquement collée à ses lèvres pleines depuis qu’elle a mis la pogne dessus. Jack – le barman de ce troquet minable  à la déco complètement surchargée possède des airs de ressemblance avec Chuck Norris et se balade d’un coin du zinc à l’autre en chantonnant le dernier McGraw non sans lui envoyer quelques œillades ;  hey ce n’est que sa première roteuse, avec quelques verres de tequila et deux-trois shots, il pourrait être à son goût.
Pour l’instant, elle se retourne; s'épargne un échange désagréable.
Désormais dos au chevelu, la jeune femme se met à étudier minutieusement la salle (du moins, l’éparse horde d’individus qui s’y est invitée – jolliest bunch of ugly faces – pense-t-elle,  des gens fauchés, probablement mariés, saoulés, endettés).
Ambiance tamisée, neon lights, le typique et vomitif de ce que l’Oregon fait de mieux, jukebox balançant non-stop de la country (et apparemment, Windmont Bay abrite toujours des animaux aux goûts d’chiotte).  Si Skeeter lui faisait confiance, elle serait probablement en train de sillonner l’interstate 22 en compagnie de Trigger – et elle pourrait se vanter de le faire à l’arrière de sa flathead comme l’une de ces poules qu’il brandit constamment sous son regard ; oh, oh, oh wait -!- le miel qui danse dans ses iris s’attarde sur une chevelure blonde, la nuque rasée, le low fade cut l'impressionne – un peu plus travaillé que ceux qu’elle désigne affectueusement du sobriquet ‘mullet cut wearer’ ou contraction adorée ‘muller’ qui pullulent, vermines des environs. Mue par une force invisible, elle gravite et se retrouve à espérer que son crop top Iron Maiden délavé - et la peau halée qu'il ne couvre pas, surtout lets be honest- attire l'attention de ce qu'elle flaire être une excellente occasion de boire à l'oeil, sa démarche est chaloupée lorsqu'elle rejoint la table de billard et murmure à l'oreille de celui qui l'occupait quelques paroles. Depuis son post, elle l'observe à la dérobée, elle l'étudie et s'est déjà imaginée le dépouiller de son fric de vingt bonnes façons différentes - dont six incluant un déshabillage sauvage-. Cette roadie n'en est pas à son premier lancer de filet; pas à sa première entourloupe et alors qu'elle prend une autre gorgée de sa Raging Bitch, une ombre vient la flanquer;  il n'y a pas grand chose sur cette planète dont la bohème soit sûre et certaine mais les hommes, eux, n'ont plus rien à lui cacher. - Prêt à manger du drap ? Son sourire s'agrandit, elle désigne la table -  il y a ce quelque chose de carnassier qui l'habite, pourrait dissuader le low fade cut de s'aventurer sur un terrain miné. Jouer au billard ? Elle lui tend une queue et s'empare d'une autre. Jack sait que dans ces gestes là, l'habitude cantatrice rappelle à l'ordre et alerte: run as fast as you can, you fool. Elle ne se présente pas, de toute façon, elle lui donnera probablement une fausse identité. - Petite info: je joue pour gagner, elle hausse une épaule, elle casse instantanément le paquet de boules et attaque son premier tour, garante d'un savoir bien précis: c'est presque trop facile.

_________________

"She speaks like she wants,words dripping with disdain.and then you find out she loves another, but she keeps you in awe, keeps you insane."

Oscar Thomas

messages : 109
name : chasing hearts / margot
face + © : matt czuchry
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory
points : 187
age : thirty-four.
♡ status : single.
work : artist manager.
home : looking for one.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Blake ▴ (Sienna) ▴ Pristine ▴ (Owen, Jean) | fr/en | open

 from one stupid decision (o/p) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: from one stupid decision (o/p) · Mar 26 Mai - 11:03
Oscar ne sait pas vraiment dire si Windmont Bay lui plaît, si la ville est à sa taille, s'il s'y épanouira… et il s'en moque. Plus détaché qu'il n'a l'habitude de l'être, il décide de donner sa chance à cette bourgade qui lui ressemble si peu parce que c'est justement tout l'intérêt qu'il y trouve : elle ne ressemble à rien qu'il ne connaisse. Elle n'a rien d'exceptionnel, rien de particulier et c'est justement ça qui lui plaît. Après trente-deux années, à quelques semaines de vacances et quelques mois passés à l'étranger près, passées dans l'une des plus belles villes du monde, il est content de se retrouver dans cet endroit qui a tout à envier à Londres. Dire que la ville ne lui manque pas serait mentir, l'accent américain qui n'a certes rien de surprenant, ne manque jamais de lui écorcher l'oreille mais il est bien là, pour l'instant. Il faut dire qu'il y a quelque chose de particulièrement agréable à pouvoir retrouver chaque soir si le cœur lui en dit un ami d'enfance, de rencontrer ses proches et aussi de ne pas avoir le faire, de pouvoir avoir le luxe de rester chez soi parce qu'on ne reçoit pas des invitations de part et d'autres. Luxe dont Oscar ne manquera certainement pas de se lasser au bout de deux semaines mais ce début de nouvelle vie ressemblait assurément à des vacances. C'est donc un Oscar particulièrement détendu qui se trouve dans ce troquet, une pinte dans la main et une queue de billard dans l'autre. Il joue, gagne, perd, cela dépend des moments mais surtout il rit avec cet ami retrouvé et sa colocataire, presque comme s'il était déjà à la maison.
Le temps passe, les minutes s'égrènent et James et Owen finissent par capituler, décident de rentrer. Oscar décide de rester, parce qu'il n'a pas vraiment envie de rentrer dans cette chambre d'hôtel et aussi parce qu'une autre bière lui fait envie. Il les salue, promet de passer les voir bientôt – vieille habitude de quand vous voyez l'un de vos meilleurs amis une fois en deux ans, on se sent obligés de faire des promesses quand on se quitte – puis retourne au bar se chercher une pinte avant de rejoindre sa nouvelle compagne de la soirée : la table de billard. Soupirant doucement, il prend une gorgée de sa bière, se demande s'il va se lancer seul ou non puis sourit quand on lui adresse la parole. Penchant doucement la tête sur le côté, son sourire s'élargit pour venir illuminer son visage. Manger du drap ? Voilà bien une expression qu'il n'a jamais entendu auparavant. Un truc d'américain, sans doute. Quand elle clarifie sa pensée, il acquiesce : "Deal." Répondit-il, de cet air charmeur dont il a sans doute un peu trop usé. Elle attrapa la queue qu'il lui tend et va poser sa bière sur la planche accrochée à un poteau, sensée servir de table et la regarder casser le jeu ne pouvant s'empêcher de rire doucement à sa réplique. "Pas de problème – perdre ne m'a jamais gêné." Répondit-il en lui faisant signe de la main de continuer, s'approchant de la table pour mieux voir le jeu. "Tu veux boire quelque chose ?" demande-t-il, après qu'elle ait tiré pour ne pas être accusé de la déconcentrer, même s'il doute que ce soit possible. La jeune femme sait clairement ce qu'elle fait. "C'est quoi ton truc ? Des heures passées dans les bars ou une discipline de fer, t'es championne du monde de billard ou un truc comme ça ?" demanda-t-il, sans moquerie aucune. Preuve en était qu'il n'avait même pas regardé le coup qu'il venait de tirer trop occupé à dévisager la demoiselle qui, cela le peinait toujours un peu de l'admettre, était bien plus jeune que lui. Il cherchait en réalité plus qu'à deviner son âge, à comprendre d'où venait cette étincelle étrange et cette assurance qu'il avait rarement, que ce soit chez une femme ou chez un homme.

_________________


show me a gray sky, a rainy cab ride. Babes, don't threaten me with a good time
 
from one stupid decision (o/p)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: