hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-17%
Le deal à ne pas rater :
Game & Watch Super Mario Bros System en Précommande
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 i found my life when i laid it down (D/L)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak
Aller en bas 
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· i found my life when i laid it down (D/L) · Ven 22 Mai - 17:36
- - - - - - -
Upward falling, spirit soaring
I touch the sky when my knees hit the ground.
@dorothy lowe (may 2020)

Lucas avait retrouvé Dorothy d'une manière plutôt innatendue lors d'une de ces dernières sorties en ville. Il aurait préféré éviter, s'il était honnête. Car tout le monde semblait avoir un avis sur comment il devrait mené sa vie, d'une manière ou d'une autre et sur tous les sujets possibles. Le militaire qui faisait tout pour s'éloigner des drames inutiles de cet endroit se faisait rattraper plus vite que son ombre et il en avait déjà assez. L'idée de retourner à Glasgow lui semblait toujours de plus en plus alléchante. Au moins là-bas il serait loin de toute cette masquarade et il serait entouré des siens. Le clan Helberg était grand et extrêmement soudé. Les retrouver lui ferait sans aucun doute le plus grand bien. Et bien que la raison principale de son retour à Windmont Bay et non l'Écosse était oui sa femme, mais aussi le fait qu'il n'avait pas envie que sa famille découvre qu'il n'était plus l'homme qu'il connaissait, que leur fils, leur frère était disparu avec la dernière année. Sa soeur le savait déjà, à force de lui parler en appel-vidéo tous les jours, sa soeur jumelle étant la seule qu'il laissait vraiment être présente, même à distance. La connexion entre jumeaux était inexplicable mais un besoin. Néanmoins, ça avait ses bons et ses mauvais côtés car il savait qu'elle pouvait arriver ici en un claquement de doigts et débarquer à sa porte sans avertissement. Et qu'il serait réellement pris face à ce qu'il tentait d'oublier. Mais cette arrivée lui ferait sans doute plus de bien que celle de son ancien collègue qui se l'était permis comme s'ils se devaient quelque chose. Une autre personne qui se pensait légitime d'avoir une opinion sur comment il gérait les choses et ses choix de vie. Ces retrouvailles, il s'en serait bien passé. Mais aujourd'hui, il laissait toutes ces pensées derrière lui pour à son tour aller surprendre une personne qui lui était chère, Dorothy à qui il avait parlé ce matin lui avait dit qu'il avait tout le champ libre. Alors, le militaire en début d'après-midi avait embarqué Elvis à l'arrière de son quatre-par-quatre, le golden retriever laissant le vent balancer ses oreilles dans tous les sens, une liberté innocente, un bonheur simple qui faisait autant de bien à son maître. Si son chien amenait du bonheur c'était sans aucun doute dans la vie de Lucas qu'il avait le plus grand impact. Il le sauvait tous les jours de ses pensées et lui donnait une raison de sourire. Le ramenait aux bonheurs les plus simples. Chose qu'il espérait transmettre à la soeur de Dorothy aujourd'hui. Il était fébrile à l'idée de la revoir, bien qu'il soit à l'aise avec sa condition, ce n'était jamais facile de retrouver sa vie d'avant.
Il envoya un message rapide à Dory lorsqu'il arriva devant chez elle pour la prévenir de son arrivée et sortit Elvis de l'arrière du véhicule, le chien attacher à sa laisse car Lucas ne voulait pas trop impressionner Emy par la présence d'un chiot trop excité d'avoir de la nouvelle compagnie. Il était définitivement plus sociable que lui bien qu'il soit aussi anxieux que lui à la fois. — Allez, on fait bien ça aujourd'hui, Elvis. Il lui dit avant de cogner doucement à la porte de la résidence. Il prit une bonne inspiration afin de trouver un peu de calme et entendit la porte s'ouvrir laissant apparaître un sourire timide sur ses lèvres en direction de Dorothy. — Vous avez de la compagnie. lui dit-il en guise de salutation. Malgré les circonstances de leurs retrouvailles Lucas n'en voulait pas à Dorothy. Il avait eu cet âge lui aussi et avait eu les mêmes rêves d'une vie aux côtés de sa femme. Mais la vie les avait rattraper et il espérait au fond que Dory ne perde jamais son côté rêveur. C'était un cadeau de pouvoir le garder.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.
ain't no rest for the wicked

Dorothy Lowe

messages : 581
name : fai
face + © : phoebe tonkin©frenchandfurious
multinicks : wlemon, dgriffith
points : 906
age (birth) : 25 ans
work : naturaliste de terrain et de préservation
activities : prendre soin de sa soeur, lire à s'en crever les yeux, se promener la nuit tombée, grimper aux arbres, maudir shiloh
home : pioneer oak

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Lun 25 Mai - 11:10
Lorsque Dorothy avait invité Lucas, elle ne s’attendait pas à grand chose. Leurs dernières rencontres avaient été chaotiques et ce fut uniquement par sa capacité à ravaler sa fierté qu’elle avait réussi à conserver leur amitié. L'ex-militaire avait été intransigeant et terriblement froid lorsqu'elle avait uniquement souhaité lui apporter une épaule et une aide sur lesquels s'appuyer. Alors, lorsqu’elle reçut un message de Lucas lui indiquant qu’il était disponible pour venir à la résidence des Lowe, Dorothy bondit de joie. Sans attendre, elle lui répondit qu’il pouvait venir à l’heure qu’il voulait puisqu’elle ne travaillait pas ce jour-là. Elle partit prévenir Emy qui fut si enthousiaste qu’elle garda sur ses lèvres un large sourire pendant plusieurs heures. Plus tard dans la journée, un deuxième texto de Lucas parvint à Dorothy. Il était garé dans la rue. « Ils arrivent ! » S’exclama la jeune femme en se levant du canapé. Elle déposa un baiser sur la joue de sa soeur installée dans son fauteuil roulant et se rendit à la porte d’entrée. Elle attendit quelques secondes avant d’entendre la sonnette tinter et ouvrit presque instantanément la porte. « Hey ! » Dit-elle avec un grand sourire. Lucas, toujours aussi ténébreux mais visiblement plus à l’aise qu’au centre commercial, lui faisait face. Elle s’accroupit pour cajoler l’animal avec bienveillance. « Il est superbe ! Entrez ! » Elle se releva et se déplaça pour leur permettre d’entrer chez elle. Elle avait envie de dire un millier de choses à Lucas, de s’excuser pour son comportement de la fois dernière et le remercier d’être venu malgré tout pour illuminer la journée de sa soeur mais elle redoutait de l’oppresser. Silencieuse, elle les mena jusqu’à la salle de séjour où Emy les attendait. Elle fit rouler son fauteuil jusqu’aux invités et tendit ses bras pour offrir une accolade à Lucas - ce que Dorothy s’était privée. Puis, elle se pencha pour caresser le dos d’Elvis, attendant l’accord de son maître pour pleinement le cajoler. « Tu peux y aller Emy, je pense qu’Elvis est comme son maître : impressionnant mais finalement, très sensible. » Elle rit doucement et se tourna vers Lucas. « Je vais prendre ta veste. » Elle tendit une main et attendit qu’il se déshabille. « On a préparé des citronnades ce matin, j’espère que tu aimes ça. Sinon j'ai des bières, des sodas, de l'eau glacée... »

_________________
❝ It is not light that we need, but fire; it is not the gentle shower, but thunder. We need the storm, the whirlwind, and the earthquake. ❞
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Mer 27 Mai - 14:07
Depuis son retour Lucas savait que plusieurs ne le reconnaîtraient pas. Ils auraient sans doute des attentes, hâte de revoir leur ami, qui viendrait les décevoir lorsqu’ils réaliseraient que le militaire avait changé au cours de ces trois dernières années et qu'il n’était plus que l’ombre de lui-même. Pourtant, lorsqu’il était en publique le militaire il faisait des efforts. Non pas pour les autres mais bien pour lui. Parce qu’il devait retrouver une vie normale, ou du moins ce qui était désormais normal pour lui. Il devait continuer d’avancer comme il l’avait toujours fait. Il ne pouvait pas vivre constamment dans le passé. Il était temps qu’il quitte l’Irak. Il n’était plus le lieutenant Hilberg. Il était tout simplement Lucas. Cette ville n’avait jamais été chez lui sans Ana, son cœur étant toujours à l’Ecosse mais finalement il pourrait peut-être se faire à cet environnement. Il réalisait avec surprise que sa vie ici ne se résumait pas juste à sa femme mais à bien d’autres comme Penelope, Tommy, Dorothy. Des personnes qui comptaient et que sa femme restait malgré tout dans sa vie et dans son entourage proche. Ana ferait toujours partie de sa vie. Elle serait toujours une partie de lui, de la personne qu’il est.
Et puis maintenant il avait Elvis. Son compagnon canin qui ne le quittait jamais, matin ou soir. Il avait sans doute aussi besoin de lui que Lucas pouvait avoir besoin de sa compagnie. Il était un compagnon loyal et idéal. Si bien que malgré le peu de temps qu’ils aient passé ensemble Lucas ne pourrait plus imaginer un quotidien sans son golden retriever. Et lorsqu’il avait croisé Dory pour la première fois depuis son retour, lorsqu’elle avait mentionné sa sœur et le bien que voir Elvis pourrait lui faire, le militaire n’avait pas pu résister. Elle l’avait accosté à un mauvais moment ce n’était pas un secret, Lucas c’était senti pris au piège et attaqué par les propos de la brune même s'il savait qu’elle voulait bien faire, cette rencontre avait été difficile. Il ne s’attendait pas à ce qu’on lui reparle d’Ana de cette manière. Ce n’était pas facile d’être confronté au fait qu’elle avait refait sa vie et que lui aussi dans un certain sens, bien que les choses étaient loin d’être simples avec la personne qui avait son cœur. Pour autant, il le laissait loin dans ses pensées et continuait comme s’il n’existait pas, car il serait bientôt reparti à l’autre bout du pays et c’était terminé.
Non aujourd’hui il était chez Dorothy pour venir la voir avec Elvis et revoir sa sœur, Emy. Si Elvis pouvait lui faire autant de bien il en ferait sans doute autant pour elle. Lucas n’avait pas hésité une seconde lorsque Dorothy lui avait demandé de venir les voir avec Elvis. Lucas cogna et la porte s’ouvrît rapidement laissant place à une Dorothy plus qu’enthousiaste, cette attitude qu’elle avait toujours avec sa sœur. Comme pour toujours lui assurer que tout allait bien. Lucas mis le pied dans la maisonnée, tenant son chien afin de s’assurer qu’il reste le plus calme possible et qu’il n’impressionne pas trop Emy sur le coup. Lorsque Dorothy s’approcha pour lui faire une accolade l’Ecossais passa son bras autour d’elle et la serra un moment contre lui. Pas très tactile il était tout de même à l’aise avec Dorothy et il savait qu’elle en avait besoin pour être rassurée sur le statut de leur amitié. Il se mit à rire légèrement à son commentaire. — Moi, sensible? Jamais. Il lui répondît un peu taquin, bien qu’au fond elle était proche de la vérité, bien proche. — Merci c’est gentil, de la citronnade c’est parfait. Il lui répond en s’approchant avec Elvis avant de saluer Emy et de se pencher pour déposer un baiser sur son front. — Tu deviens de plus en plus jolie toi. C’est injuste. Lucas lui dit en souriant alors qu’Elvis démontre son enthousiasme. — On dirait bien que tu as un admirateur. Il ajoute en prenant place sur le canapé pour être aux côtés d’Emy en attendant le retour de Dory avec eux.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.
ain't no rest for the wicked

Dorothy Lowe

messages : 581
name : fai
face + © : phoebe tonkin©frenchandfurious
multinicks : wlemon, dgriffith
points : 906
age (birth) : 25 ans
work : naturaliste de terrain et de préservation
activities : prendre soin de sa soeur, lire à s'en crever les yeux, se promener la nuit tombée, grimper aux arbres, maudir shiloh
home : pioneer oak

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Sam 6 Juin - 11:51
Bien sûr que Dorothy observait Lucas du coin de l’oeil. Chaque mimique, chaque réaction, chaque geste ne lui échappait pas. Elle l’observait, car elle n’avait toujours pas réussi à le cerner et à le comprendre. Il était aujourd’hui d’une opacité déstabilisante alors qu’elle l’avait connu si heureux, lumineux et sociable lorsqu’il était auprès de son ex-femme Ana. Elle se souvint de lui dans sa tenue de jeune marié, son regard étincellant d'amour et le sourire qui ne l'avait pas lâché de toute la cérémonie. Aujourd'hui, c’était comme si elle était en présence d’un inconnu qui avait pris ses traits. Pourtant, elle ne perdait pas espoir car elle le devinait encore présent dans certains regards, certaines paroles légères, comme lorsqu’il lui répondit, taquin, qu’il n’était pas sensible. Là, elle le reconnut et elle sentit son coeur faire un bond dans sa poitrine. Elle se garda bien toutefois de lui en faire part et partie en direction de la cuisine pour lui préparer un verre de citronnade. A travers les pièces, elle l’entendit complimenter Emy et eut un sourire amusé. « C’est ce que je lui répète à longueur de journée ! Un jour, elle va ravir le coeur d’un homme et m’abandonner, j’en suis sûre ! » Dit-elle d’une voix forte pour être sûre d’être entendue depuis le salon. Quelques minutes plus tard, elle revint avec un plateau soutenant trois verres de citronnade glacée qu’elle déposa sur une table basse avant de tendre un verre à Lucas. Emy, trop occupée à cajoler Elvis, lui demanda de laisser son verre sur le plateau pour le moment. Dorothy vint alors s’asseoir sur le canapé, aux côtés de Lucas, une jambe repliée contre elle, et reprit son observation silencieuse, peu discrète, de Lucas. Elle regardait son visage comme elle regarderait une émission télévisée sur les plus grandes catastrophes naturelles du siècle dernier. Fascinée, intriguée, soucieuse. Comprenant toutefois qu’il était bon de maintenir une conversation, elle lança d’une voix distraite, sans vraiment savoir à quoi s’attendre pour réponse. « On a un chouette été en ce moment, tu vas en profiter pour faire des rencontres ? » Sa question était posée de manière décontractée mais son objectif était de prouver à Lucas qu’elle avait compris et accepté son souhait de tourner la page sur son ex-femme. Elle était donc à présent curieuse de savoir dans quelle mesure il était prêt à aller de l’avant. Après tout, et c’était peut-être une façon égoïste de penser, mais la meilleure façon de tirer un trait sur une personne était en en rencontrant une nouvelle qui saurait vous faire oublier votre coeur brisé.

_________________
❝ It is not light that we need, but fire; it is not the gentle shower, but thunder. We need the storm, the whirlwind, and the earthquake. ❞
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Mar 16 Juin - 15:33
Lucas ne savait pas trop à quoi s'attendre de cet après-midi. À vrai dire, même s'il se retrouvait en terrain connu chez Dory et Emy, il avait l'impression d'y être pour la première fois. Toutefois, il était fier et ne voulait pas que cela se montre trop. Il n'avait pas envie que l'on voie à quel point ces années l'avaient changé, bien que ce soit une évidence probablement immanquable. Aujourd'hui ce n'était pas à propos de lui, mais de la soeur de Dory et cela lui ferait le plus grand bien. Emy avait toujours énormément compté à ses yeux, et il venait la voir lors de ses sorties avant de retourner en mission. Les deux Lowe étaient comme de la famille, bien qu'il ne l'avait jamais exprimé dans ses mots. Lucas se faisait comme un devoir de veiller sur elles quand il le pouvait et leur envoyait des lettres quand il le pouvait. Si sa famille était toute restée en Écosse, Dory et Emy faisaient partie de sa famille à Windmont Bay, peu importe les circonstances.
— Oh arrête, Dorothy, vous allez toutes les deux foudroyées le coeur de l'amour de votre vie et c'est moi qui serai laissé à moi-même. Il lui répondit pour la taquiner, mais aussi pour lui redonner confiance. Dory consacrait toute sa vie à sa soeur et il savait qu'elle mettait sa propre vie sur pause pour Emy. Mais elle était encore si jeune, elle avait la vie devant elle, Lucas voulait qu'elle en profite. Peu importe comment, mais qu'elle ne s'arrête pas à Emy, bien qu'elle était une priorité. Lorsqu'il repensait à sa vie à la mi-vingtaine, il était marié, plein d'espoir, ça avait été une des plus belles périodes de sa vie, malgré les épreuves, les erreurs. Il avait tellement appris et vécu de belles choses avec Ana, il n'y changerait rien. Dory méritait de se permettre de chercher ce genre de bonheur. — Merci. dit-il lorsque Dory revint avec la citronnade.
Lucas remarqua bien le regard de la jeune brune sur lui, après un moment il se retourna vers elle et arqua un sourcil, en guise de question. Visiblement, elle voulait parler et n'osait pas ou bien quelque chose lui trottait en tête. Il n'était pas dupe. Finalement, la question venue, se voulant indirecte et décontractée, mais Dory avait le moyen de ne pas être discrète du tout, ce qui faisait son charme par son effort de l'être. Elle était maladroite, mais c'était aussi mignon dans un sens, bien que sa question le déstabilisait plus qu'il n'aurait pensé. Jusqu'à il y a quelque temps, la réponse aurait claire, nette et précise. Pourtant, à ce moment, il ne pu s'empêcher de penser à cette belle blonde. Penelope. Ou plutôt, elle lui était venue à l'esprit sans prévenir, ce qui était venu le surprendre. L'écossais qui s'était promis de ne pas s'embarquer dans rien venait d'être pris de court par cette question à laquelle il croyait avoir la réponse. Elle n'était plus aussi claire. Mais cette confusion, il la garderait pour elle. Est-ce qu'elle était plus qu'il ne l'aurait penser? Le militaire devait être honnête au moins avec lui-même probablement. — Ah oui, je cours les rencards tous les soirs. Il répondit ironiquement avant de baisser son regard vers Elvis. — Avec lui. Lui et moi, on est les inséparables. Il répondit à Dory avec un rire et un clin d'oeil. — Mais toi alors, tu devrais sortir un peu plus. lui dit Lucas, retournant ainsi la balle dans son camp. — Ana se ferait un plaisir de t'accompagner. Il ne fallait pas penser que Lucas et Ana étaient en mauvais termes, loin de là. Son ex-femme était devenue comme une meilleure amie, bien qu'il était toujours un peu étrange de réaliser qu'ils n'étaient plus ensemble. Lucas était en paix avec la situation. Ils avaient tous les deux tellement changé, leur chemin amoureux s'était séparé, mais ils compteraient toujours l'un pour l'autre.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.
ain't no rest for the wicked

Dorothy Lowe

messages : 581
name : fai
face + © : phoebe tonkin©frenchandfurious
multinicks : wlemon, dgriffith
points : 906
age (birth) : 25 ans
work : naturaliste de terrain et de préservation
activities : prendre soin de sa soeur, lire à s'en crever les yeux, se promener la nuit tombée, grimper aux arbres, maudir shiloh
home : pioneer oak

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Sam 20 Juin - 12:24
La réplique de Lucas fit éclater de rire Dorothy. Son rire cristallin s’éleva dans les airs quelques secondes avant de s’éteindre sans faire le moindre commentaire. Les priorités de la jeune femme étaient à des années-lumière de la séduction et elle n’arrivait pas à s’imaginer en couple. A vrai dire, il était bien plus probable que Lucas, pourtant taiseux et bougon, trouve une nouvelle épouse avant qu’elle ne décroche un quelconque baiser mais elle se garda bien de le lui dire, assez pudique sur le sujet, surtout en présence de sa soeur aînée.
Installée sur le canapé, son regard navigua entre le profil mystérieux de son invité et les rires et câlins partagés entre Emy et le chien. C’était un moment absolument agréable que Dorothy chérissa, bien qu’elle sentit Lucas soudain sujet à une profonde réflexion. Il tenait à présenter une façade close mais ses traits parlaient et trahissaient son humeur. Elle l’écouta lorsqu’il plaisanta à propos de sa vie amoureuse et qu’il l’incita à sortir un peu plus. Dorothy grimaça, comme elle l’aurait fait s’il lui avait présenté un plateau de mets bouseux. « Très peu pour moi. » Elle poussa un soupire et laissa son dos s’affaler contre le canapé, la tête légèrement penchée en arrière, le regard planté vers le plafond. « J’aimerai que chacun arrête d’imaginer que j’ai besoin de quelqu'un dans ma vie. » Elle baissa sa voix de sorte qu’Emy ne puisse plus l’entendre mais que Lucas puisse toujours. « Je ne peux pas me le permettre. Et je ne veux imposer ça à personne. » Elle finit par se redresser et porta un regard troublé, presque mélancolique sur Lucas. Elle n’avait jamais formulé ces mots auprès de qui que ce soit, préférant simplement utiliser l’excuse du manque de temps alors que la vérité était qu’elle ne voulait pas qu’un homme subisse ses responsabilités ou tente de l’éloigner de sa soeur. « Ana est adorable, mais elle n’arrive pas à saisir ça. » En effet, Ana comme Maya, la poussait régulièrement à sortir et à accepter des rendez-vous galants mais elle n’y avait pas le coeur. Elle se souvenait très bien de la façon dont, peu de temps après la mort de ses parents, son dernier petit ami avait essayé de la dissuader de sacrifier sa vie pour s’occuper de sa soeur. Cette histoire avait été un véritablement déchirement et lourd en enseignements.

_________________
❝ It is not light that we need, but fire; it is not the gentle shower, but thunder. We need the storm, the whirlwind, and the earthquake. ❞
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Sam 4 Juil - 15:51
Le rouquin hoche la tête lorsque la brune lui dit qu'avoir une vie amoureuse ne l'intéresse pas. Il ne pouvait pas l'en blâmer, même si à son âge il était déjà marié et installé avec Ana dans un petit appartement de la ville. Et qu'il avait quitté son pays natal pour la rejoindre. — Tu sais, quand j'ai rencontré Ana, j'étais le premier à dire ça aussi. Il avait toujours eu ses yeux sur un seul objectif et finalement la vie était venue le surprendre lorsqu'il avait fait la rencontre de cette belle américaine, la seule femme qui ait jamais eu son coeur. — Jamais je ne pensais avoir la vie que j'ai maintenant. Certes ce n'était pas la vie qu'il avait imaginée, surtout pas après son mariage, mais c'était peut-être exactement là où il se devait d'être. Dory était encore tellement jeune, elle avait le temps de s'ouvrir à cette possibilité de laisser quelqu'un entrer dans sa vie. Lorsqu'elle lui chuchote cette confidence. Lucas hoche la tête discrètement, car il comprend exactement ce qu'elle veut dire bien que ce soit loin d'être les mêmes raisons de son côté.
— Je ne voulais pas imposer mes choix à personne non plus, tu sais. Il lui confie. Encore aujourd'hui il s'y refusait. — Mais pour elle, c'est venu naturellement. Elle ne l'a jamais vu comme quelque chose qui lui était imposé. lui explique Lucas, parlant d'Ana, car c'était après tout la relation la plus sérieuse qu'il ait eue et qui aurait sans doute continué si les circonstances avaient été différentes, mais ça n'en changeait pas l'importance. — T'as pas à te marier demain maintenant, ou même jamais si tu n'en a pas envie, mais juste de laisser la porte ouverte. Ça peut arriver demain matin comme dans un mois ou trois ans. Mais laisse-toi vivre ça. Ça fait partie de la vie. Et même si tu essaies de l'ignorer, ton coeur le ressentira quand même. lui dit Lucas. Lui qui était habituellement plutôt silencieux réalisait qu'il comprenait bien plus Dorothy qu'il n'aurait pu l'imaginer. Et il ne voulait pas qu'elle fasse les mêmes erreurs que lui. Elle avait la vie devant elle, elle méritait d'en profiter au maximum.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.
ain't no rest for the wicked

Dorothy Lowe

messages : 581
name : fai
face + © : phoebe tonkin©frenchandfurious
multinicks : wlemon, dgriffith
points : 906
age (birth) : 25 ans
work : naturaliste de terrain et de préservation
activities : prendre soin de sa soeur, lire à s'en crever les yeux, se promener la nuit tombée, grimper aux arbres, maudir shiloh
home : pioneer oak

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Sam 18 Juil - 11:44
Dorothy laissa reposer sa tête contre l’arrière du canapé, écoutant attentivement les arguments du jeune homme. Elle comprit ses propos, mais elle n’arriva pas à les appliquer à sa propre existence. « Sans vouloir te manquer de respect, ça n’a pas été un franc succès. » Elle le regarda avec ses grands yeux verts, presque défiante, mais au fond, uniquement animée par la volonté d’appuyer sa vision. « Si tu avais eu l’honnêteté de savoir dès le début que le mariage n’était pas fait pour toi, la situation avec Ana ne serait pas celle qu’elle est aujourd’hui, et tu n’aurais pas le coeur brisé. » Elle avait dit ça d’un ton linéaire, sans compassion pour lui. Elle était dure, sans doute injuste, mais elle évoquait une réalité, qu’il l’admette ou non. Elle parut déterminée mais une véritable tempête agissait au fond d’elle. Lucas lui parla d’amour, et elle s’en sentit capable - après tout, elle aimait sa soeur, ses quelques amis et elle avait déjà été amoureuse par le passé mais son coeur était trop à vif pour subir de nouvelles griffures. Elle ferma les yeux un instant, les traits d’un certain homme flashèrent devant ses paupières mais elle ne s’en préoccupa guère. « Je préfère éviter cette partie de la vie. » confia-t-elle dans un soupire, rouvrant les yeux sur Lucas. « Je préfère rêvasser sur le bonheur des autres. » Elle sourit finalement à Lucas, faisant allusion à sa façon d’avoir voulu vivre à travers son couple avec Ana.

_________________
❝ It is not light that we need, but fire; it is not the gentle shower, but thunder. We need the storm, the whirlwind, and the earthquake. ❞
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Sam 18 Juil - 17:41
Lucas resta surpris à l'attaque de la brunette à son endroit ainsi qu'à son mariage à Ana. Par envie de le défier, de changer de sujet ou de jeter la balle dans son cas, s'il y avait une chose à ne pas remettre c'était son mariage, même s'il avait pris fin maintenant. — Je n'ai jamais dit que je n'étais pas fait pour le mariage. lui répond Lucas en se refermant à nouveau, car visiblement son effort de s'ouvrir à Dorothy ne faisait rien. Ça lui apprendra à essayer de s'ouvrir un peu plus sur ses sentiments et son vécu. — Ana et moi on serait toujours ensemble si ce n'était pas de la dernière année. ajoute-t-il comme un fait. Car au fond il savait que s'il était revenu de cette mission, il aurait retrouvé sa femme et l'aurait accueilli dans ses bras, l'aurait serré pour ne jamais la laisser partir. Mais ça Dorothy ne le savait pas et vu son ouverture sur le sujet, Lucas ne lui partagerait pas cette information. — Rêvasser ne mêne pas très loin, tu peux le faire et te faire croire de belles histoires mais tu ne les ressentira jamais. lui dit-il avant de rediriger son attention vers Elvis, légèrement amer. Ce que son chien ressenti en se rapprochant de son maître aussitôt. — Ça va, Elvis? lui demanda-t-il en passant sa main sur à travers le pelage doré de son chien. — Tu ne peux pas tirer de conclusion sans savoir Dorothy, c'est irrespectueux et ça manque de classe. lui dit-il en la regardant seulement du coin de l'oeil.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.
ain't no rest for the wicked

Dorothy Lowe

messages : 581
name : fai
face + © : phoebe tonkin©frenchandfurious
multinicks : wlemon, dgriffith
points : 906
age (birth) : 25 ans
work : naturaliste de terrain et de préservation
activities : prendre soin de sa soeur, lire à s'en crever les yeux, se promener la nuit tombée, grimper aux arbres, maudir shiloh
home : pioneer oak

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Sam 18 Juil - 18:36
Dorothy resta interdite face aux paroles de Lucas. Une fois encore, elle s’était montrée intrusive et prompt au jugement d’une situation qui ne la concernait pas et dont elle n'avait pas tous les tenants et les aboutissants. Mais fidèle à elle-même, elle avait tenu à donner son avis, et à prendre l'ex-soldat à parti. Ce n’était pas juste, et effectivement irrespectueux mais la jeune femme, si peu à l’aise dans les rapports sociaux, avait encore gaffé. Elle sentit son coeur se serrer lorsqu’il la mit en garde qu’elle ne pourrait rien ressentir en vivant à travers les autres et fronça les sourcils. « Lucas, j’ai déjà trop ressenti ! » Elle avait parlé en s’exclamant, oubliant un instant que sa soeur aînée était dans la pièce. Elle écouta les propos de son invité lorsqu’il la reprit à l’ordre. Comprenant son erreur, elle se leva du canapé, sentant les larmes lui monter. Elle vacilla sur place, coincée entre l’envie de se planquer à l’étage et de se jeter aux pieds de Lucas pour lui présenter ses plus plates excuses. Des extrêmes, comme souvent avec elle. Elle regarda le chien présent auprès de Lucas et trouva finalement le courage qu’il lui manquait pour s’exprimer. « Pardonnez-moi, tous les deux. » Elle regarda sa soeur qui était restée silencieuse puis reporta son attention sur Lucas. « Je tiens à toi, je ne veux pas que tu m’en veuilles. » murmura-t-elle, vulnérable devant lui.

_________________
❝ It is not light that we need, but fire; it is not the gentle shower, but thunder. We need the storm, the whirlwind, and the earthquake. ❞
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) · Jeu 27 Aoû - 14:02
L'ancien militaire oubliait parfois qu'il n'était plus dans l'armée et agissait de façon droite et directe, comme on lui avait appris depuis maintenant trop longtemps. Il réalisait qu'il devait prendre un moment de recul et que ses réactions étaient peut-être exagéré, bien que son mariage soit l'un des sujets les plus sensibles qui soit. Il prend conscience que sa réaction a atteint la jeune brune plus qu'il ne le voulait et s'en veut à son tour d'avoir eu une réaction aussi forte, tout en connaissant la sensibilité de Dory. — Je ne t'en veux pas, Dorothy. lui répond Lucas calmement, n'étant pas trop tactile, il l'a prend toutefois dans ses bras, sachant qu'elle est tout aussi vulnérable que lui au fond, même s'ils ont des manières différentes de l'exprimer. — Je sais que c'est dur. Il lui souffle doucement en caressant son épaule pour la réconforter. — Mais je ne veux pas que tu manques quelque chose parce que tu as peur de souffrir, peur de ressentir quelque chose. Il lui explique avec sincérité. Ce serait la pire chose qu'elle pourrait faire, même si ne rien ressentir du tout semblait plus facile que de se lancer et prendre la chance d'être vulnérable. Lucas au fond était aussi bien que mal pour parler mais il se voyait au travers l'expérience de la brune qui était bien plus ouverte sur ses états d'âme que lui. — Si tu attends parce que tu as besoin de temps, il n'y a rien de mal, mais essaie de ne pas te renfermer du monde. Le blond ajoute en la regardant dans les yeux, sa voix fébrile. — On ne peut jamais retourner en arrière, mais on peut avancer, et puis tu n'es pas toute seule, tu nous as nous trois. Il ajoute, avec un léger sourire pour lui remonter le moral. Ressentant toutefois son propre coeur se serrer, bien qu'il n'en laisse rien paraître. Helberg, insaisissable, comme toujours.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.
Contenu sponsorisé




i found my life when i laid it down (D/L) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: i found my life when i laid it down (D/L) ·
 
i found my life when i laid it down (D/L)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: