hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
109 € 170 €
Voir le deal

 

 crop circles


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

Philae Cassidy

messages : 849
name : margot / chasinghearts
face + © : T. Swift ~ moses
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 789
age : 27 yo.
♡ status : too busy chasing aliens.
work : agent at WSBO's central ~ cleaning lady @ the majestic
activities : reading everything about aliens, travelling to Roswell, collecting pics of UFOs, chasing storms, writing on her blog, etc.
home : studio @ crescent's lane

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Sören▴ Chani ▴ Luna ▴ (Luther) ▴ Lottie ▴ Pristine | fr/en ▴ Closed

crop circles Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· crop circles · Sam 23 Mai - 11:50
Crop circles
23.05.20 / @Pristine Varjak

Toute la difficulté de ce trajet en voiture de trois heures qui les attendait était de rester suffisamment calme pour ne pas pousser des petits cris d’excitation et de ne pas partir dans des explications qui finiraient assurément par fatiguer Pristine. Philae avait hâte d’arriver sur place et savait pertinemment que Pristine ne serait pas la dernière à rechigner mais elle savait aussi qu’elle ne croyait pas à tout ça comme Cassidy y croyait. Les aliens, c’était son truc à elle. Malgré les apparences, Philae n’était pas totalement folle : elle avait tout à fait conscience que peu de gens y croyaient et qu’il y avait une raison pour cela. Seulement quand tout le monde était convaincu que la raison était qu’il n’existait pas, la jeune femme était persuadée que personne n’y croyait car ils avaient besoin de voir quelque chose pour y croire. Elle ne blâmait d’ailleurs personne à ce sujet, elle comprenait les appréhensions. Certains refusaient de croire en Dieu parce qu’il ne pouvait le voir. Avec les aliens, c’était exactement la même chose. Alors, Philae prenait sur elle la plupart du temps, osait parfois poser des questions qui, à force, ne choquaient plus vraiment son entourage et attendait de découvrir une preuve de leur existence. Enfin… elle n’attendait pas vraiment, pas sans rien faire en tout cas. Philae passait des heures sur les forums, sur les sites spécialisés. Elle faisait partie d’un groupe qui faisait un podcast mensuel sur le sujet, résumant les différentes preuves qui avaient pu être trouvée dans le monde, les pistes à suivre et celles qui avaient échoué… A y penser, c’était assez épatant cette capacité à croire si fort à quelque chose que même le fait que la plus grande majorité de la population américaine - mondiale, à dire vrai - n’y croit pas, ne suffisait pas à vous décourager. Pire, Philae était si convaincue que le gouvernement américain - avec tous les autres, il ne pouvait s’agir que d’un travail d’équipe pour être aussi bien fait - cherchait à dissimuler leur existence et leur présence sur Terre qu’elle se sentait investie d’une mission : les trouver et informer le monde entier de leur existence, les convaincre qu’il fallait à tout prix les protéger… L’idée qu’il puisse être des êtres dangereux lui avait également traversé l’esprit, naturellement mais elle avait finalement décidé que cette option ne lui plaisait pas et l’avait donc ignoré. “Il faut prendre à gauche.” précisa-t-elle, en parfait copilote. Les filles s’étaient entendues : Pristine conduisait à l’aller et Philae le faisait au retour. Il ne leur restait qu’une demi-heure de route avant d’arriver à la ferme de cet homme qui avait vu un cercle de culture se dessinait dans son champ alors qu’il assurait n’avoir rien fait pour. Philae avait conscience qu’il pouvait simplement s’agir d’un homme qui cherchait à avoir un peu d’attention des médias, à obtenir des visites à sa ferme car il avait besoin d’argent pour survivre mais certains risques valaient la peine d’être pris. “Gare toi là.” lui proposa-t-elle, alors qu’elles se trouvaient encore à quelques centaines de mètres de la ferme. “Je voudrais qu’on aille voir le champ avant d’aller lui parler, histoire de me faire une idée.” Non pas qu’elle soit devenue experte en culture de blé mais Philae avait lu assez de choses sur le sujet pour apprendre à différencier les véritables cercles de culture de ceux artificiels. Ces derniers étant de plus en plus fréquents… Philae ne voulait prendre aucun risque - ni ne pas perdre plus de temps que ça. Après tout, ils avaient trois autres champs dans le périmètre auxquels elle souhaitait jeter un oeil.

_________________


Is it wrong that I still don't know my heart?



Pristine Varjak

messages : 367
name : east side (anna).
face + © : madelyn cline (av/maryne♡)
multinicks : eason + have + coll
points : 847
age : twenty three years old
♡ status : a wolf will never be a pet
work : ex black jack dealer, currently working as customer service rep at the Bubba Blue (family casino)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : oscar, jace, philae

crop circles Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: crop circles · Sam 23 Mai - 14:48
Crop circles
23.05.20 / @Philae Cassidy

La météo était ""excellente"" ; le soleil était de plomb, il frappait inlassablement contre le pare-brise et illuminait les deux jeunes femmes non sans s’appliquer à : à la fois leur brûler la rétine et à décimer au moins deux couches de cellules épithéliales dans la foulée.
Cet astre là, contrairement aux autres, était d’une abondante générosité – si bien qu’à l’intérieur de l’habitacle, la température aurait pu avoisiner les 95 degrés Fahrenheit (le système de climatisation était broken depuis 1990 sur cette Chevy – Pristine mâchait son chewing avec cette élégance que l’on ne rencontrait que chez les Redbrangus et , tant qu’à faire,  maudissait oncle Elrod de ne pas avoir fait son boulot correctement la dernière fois qu’elle avait consenti à lui mettre Bonita sous la pogne. Elle n’y connaissait que dalle à cette marque, autrement, elle s’en serait surement chargée elle-même, appréciatrice de l’adage selon lequel l’on n’était jamais mieux servi que par soi-même) et réduire leurs cervelles en bouillies.
Ses doigts ornés de bagues en argent (il y en avait sur les dix) frappaient le cuir du cerceau, le verni pêche appliqué la veille par Lupe (sa nail artiste favorite du bastion dénommé ‘El Palacio’ – vraiment, un repère de strippers fauchées) brillait et renvoyait même quelques rayons ; satisfaite elle leva les yeux de ce spectacle de perfection pour les poser à nouveau sur la route. Conductrice aguerrie – permis de conduire officieux détenu depuis  facilement dix années -, sa dangerosité sur le trimard n’avait d’égale (au féminin, yes !) que sa propension à collectionner les procès verbaux (elle disait ‘well, at least, it’s logical). A sa directe droite, se trouvait Miss Philae Cassidy, trépignant d’impatience contenue sous son carré bob exécuté avec maestria et qui résumait plutôt bien l’idée générale de ce road trip improvisé : deux gonzesses en recherche d’aventure, prêtes à parcourir des kilomètres de grises pour se retrouver à trois heures de leur quartier général habituel. Et tout cela pour quoi, exactement ? Le thrill de l’inconnu, l’adrénaline qui pulsait, adjurée par l’hypothétique et l’improbable ; qu’on soit clairs : Pristine Belle Varjak ne croyait pas aux petits êtres verts mais elle croyait en ce que la croyance pouvait générer chez l’homme. Pour elle, Philae n’était qu’une grande tarée que personne ne prenait au sérieux  mais à ses deux mirettes positivistes, elle méritait bien qu’une bad bitch de sa trempe la soutienne dans toutes ces entreprises farfelues qu’elle menait aux quatre coins des united states. Elle débraya puis prit la direction indiquée par la blondinette à ses côtés – sans actionner son clignotant, un peu à la sauvage -, le nuage de poussière s’éleva aussitôt et – bien sûr, fenêtres grandes ouvertes – le dust bowl s’infiltra ne manquant pas de lui soutirer une quinte de toux. Holy shit, siffla-t-elle, coiffant sa chevelure ; sa Silverado méritait qu’un expert en la matière se penche sur ce système, presto de préférence. Cassidy lui avait parlé d’un champ, d’un cercle de culture et tout ce que Pristine avait saisi dans le charabia balancé avec excitation était ‘virée entre gurls’, il ne fallait pas plus à la gypsy pour prévoir la glacière remplie de canettes de bière fraîche et les clubs-sandwiches au peanut butter – let’s hit it ! – J’espère qu’il est réglo ton agriculteur, cracha-t-elle, immobilisant le véhicule à plusieurs centaines de mètres de la ferme, prenant soin de ne pas enliser les roues dans la terre molle. Elle se pencha au dessus de son amie pour ouvrir la boîte à gants ; elle en sortit un revolver et du spray contre les moustiques. – Quoi ? lança-t-elle, sourcil arqué. On ne sait jamais à quoi on pourrait avoir affaire – elle faisait davantage référence au spray qu’à l’arme de poing qu’elle avait glissé derrière la ceinture de son short en jean, elles n’en étaient pas à leur premier trip du genre et si elle n’avait jamais jusque là eu l’occasion de brandir son jouet, il y avait malheureusement une première à tout. Elle appliqua soigneusement le spray sur ses jambes et ses bras dénudés puis tendit le flacon à Philae. Never lose perspective. -J'ai le coeur qui palpite, à deux phalanges de stopper net - avoua-t-elle, prenant le chemin du champ; elle pensa qu'elle aurait peut-être dû apporter sa machette,il aurait été plus facile de se frayer un chemin parmi les plants. - Qui t'a donné cette piste déjà ?elle ajusta les bretelles de son sac à dos - elle s'était chargée de prendre quelques bières avec elle et une seringue anti-venin, practical jusqu'au cuir chevelu.

_________________

"She speaks like she wants,words dripping with disdain.and then you find out she loves another, but she keeps you in awe, keeps you insane."
 
crop circles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: