hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -33%
-38% sur Apple iPhone XS (version 64 GO – Gris ...
Voir le deal
699 €

 

 she's the light in his darkness


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row
Aller en bas 

Chani Rodrigues

messages : 844
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn
points : 2080
age : 22 y.o.
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] candace・tc(luther) ・philae ・gabriel ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie (jean・teodora)

she's the light in his darkness Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· she's the light in his darkness · Sam 23 Mai - 12:09

she's the light in his darkness
---------------------------------
[29th may 2020]
aaron & chani
---------------------------------

Comme chaque mercredi, en fin d’après-midi, elle accueille son premier groupe d’apprenants, entre les quatre murs de ce local qu’elle loue. C’est ici, dans ce petit endroit, qu’elle a essayé de décorer avec ses propres moyens, pour rendre le moment moins austère et plus agréable, comme pour estomper les souvenirs parfois douloureux et traumatisants que l’on peut avoir quand on parle de « cours » et d’ « apprentissage ». Car souvent les premiers souvenirs qui viennent à l’esprit est ceux de l’école, on se souvient de son parcours scolaire, qui n’a pas été parfait. Elle a voulu donner un atmosphère cocooning à cet endroit, où elle-même se sent bien. Cela fait déjà deux ans qu’elle donne modestement de son temps pour permettre à ceux qui le désirent d’acquérir le bagage linguistique de la langue des signes. Il y a ceux qui se contenteront des bases, d’autres vont vouloir approfondir d’avantage comme pour se challenger. Chacun y trouve son compte. A ce moment, elle trouve face au groupe de débutants, ceux qui n’ont commencé leur apprentissage que depuis quelques mois – quelques semaines, pour les nouvelles têtes qui côtoient son association –. Elle ne juge en aucun cas les raisons de leur venue, qui sont souvent différentes. Comme à chaque cours, elle se glisse dans la ronde formée par ces personnes présentes et commence son cours. Elle termine sa leçon par l’acquisition de nouveaux vocabulaires. Aujourd’hui, ils apprendront les mots-signes des sentiments, afin de signer comment ils vont. heureux, triste, en colère, etc. Elle passe en revue un certain panel de mots pour leur permettre d’échanger ensuite et mettre en application le vocabulaire dans un dialogue improvisé. Elle veut que chacun trouve sa place et prenne part à chacune des activités. Il est important pour elle que chacun puisse se sentir à l’aise, pour pouvoir s’exprimer au mieux. Il n’est pas souvent évident pour ceux qui se tiennent en face d’elle de s’exprimer, de moduler les traits du visage selon une expression particulière qu’ils veulent passer – tout simplement parce qu’ils ont l’habitude de faire ressentir toutes ces nuances à travers leurs paroles, leur voix –, de synchroniser les mouvements de leurs deux mains, de leurs bras en même temps que leurs expressions faciales. Ils apprennent à parler avec leur corps, tout simplement. Elle agite les bras pour applaudir chacun d’entre eux, leur signifiant par la même occasion la fin de leur cours. « Je vous remercie », qu’elle signe, en s’écartant alors du groupe. Elle les salue, un à un. Elle passe quelques instants avec ses parents, venus avec leur enfant encore dans la poussette. Cet enfant, ça aurait pu être elle, il y a quelques années. Elle peut deviner ce qu’il traversera. Après un bref échange, elle se dirige vers Aaron, l’un des nouveaux venus de l’association. Elle l’a rencontré, il y a un mois déjà, à la clinique. « Tu te débrouilles bien, pour un petit nouveau, dis-moi », elle énonce, dans un sourire. Elle a pu remarquer le sérieux d’Aaron, au cours des leçons, et que malgré ses maladresses de leur première rencontre, il s’applique dans chaque mot qu’il signe. « Comment vas-tu ? », elle lui demande, en ne perdant pas son sourire. Elle n’a pas eu le temps de le lui demander, en début d’heure. « J’ai remarqué pendant le cours que tu étais un peu… ailleurs », comme si son corps était présent et que sa tête n’était plus là, partie ailleurs. « Tout va bien ? » elle ne peut s’empêcher de s’assurer que tout va bien.
@aaron edwards

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
i can see the fire through your eyes

Aaron Edwards

messages : 525
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©juice
multinicks : jules, gabriel
points : 783
age : 21
♡ status : w/winifred
work : firefighter
activities : club d'ecologie, wb fire watch, sport
home : bridgewater way

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo

she's the light in his darkness Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: she's the light in his darkness · Lun 25 Mai - 18:28


Ces derniers jours sont plutôt moroses pour toi. T’as dû mal à gérer le fait que ta copine ait fini en hôpital psychiatrique et à t’occuper de son chien et accessoirement de sa maison de temps en temps. Pour ne pas trop y penser, tu multiplies les activités. Le sport déjà puis le club d’écologie et enfin le groupe pour apprendre le langage des signes. Tu t’y rends depuis déjà quelques semaines. Peut-être même un mois suite à ta rencontre avec Chani. Tu t’occupes pour ne pas sombrer dans la dépression. C’est sûrement le meilleur des remèdes. Mais ça n’empêche que t’es terriblement triste. Tu ne sais pas vraiment ce qu’il en est de ta relation. T’es vraiment attaché à Wini mais t’aimes pas du tout son côté sombre. Tu ne sais pas si tu pourras faire avec. Tu te dois quand même d’être là pour elle. Et t’as bon espoir qu’elle change aussi. Toi aussi t’as envie de changer. T’as envie d’être meilleur. Déjà, t’apprends une langue qui te semble être importante. Tout le monde devrait la pratiquer. Cela serait tellement plus simple pour les sourds ou malentendants. T’essayes tant bien que mal d’être un bon élève mais ce n’est pas facile. Le cours se termine. T’applaudis en oscillant tes mains en l’air. Pas de bruit autorisé pendant le cours. T’as eu le malheur la première fois d’applaudir en clappant des mains. Tu ne savais pas. Tout simplement. Mais t’apprends. Chani estime que tu t’en sors plutôt bien. – Ah bon ?! Tu trouves ? C’est pas évident pourtant. – Tu confonds encore certains signes et t’as du mal à en mémoriser d’autres. Mais il est vrai que tu restes sérieux et appliqué pendant le cours. T’es volontaire, il n’y a pas à dire. Cela te fait plaisir en tout cas de recevoir de tels compliments par la prof. Tu ne t’attendais pas non plus à ce qu’elle vienne te saluer personnellement. C’est qu’elle doit gérer pas mal de monde mine de rien. Mais le local se vide peu à peu. – Ça va. – Tu réponds simplement sans penser à lui demander comment elle va. En fait, tu te persuades que tu vas bien mais t’es même pas convainquant dans ta réponse. Tu peines à sourire comme habituellement. Et ça se voit sur ton visage. Elle semble d’ailleurs l’avoir remarqué. T’es ailleurs par moment. – Je.. ouais ouais. Enfin.. pas trop. – T’as pas envie de lui mentir pour autant. Non, ça ne va pas. Tu pourrais aller beaucoup mieux. Tu lui mimes le signe de la tristesse que tu as appris quelques minutes plus tôt. Elle comprendra probablement. – Mais j’ai pas envie de t’embêter avec mes problèmes. – T’es pas forcément du genre à te confier. Tu intériorises beaucoup. Peut-être trop. Surtout que tes frères ne sont pas présents en ce moment pour te soutenir. T’as terriblement envie d’appeler Luke mais tu ne veux pas le déranger. Tu sais qu’il a d’autres préoccupations. C’est sûrement le cas aussi de Chani.

Chani Rodrigues

messages : 844
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn
points : 2080
age : 22 y.o.
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] candace・tc(luther) ・philae ・gabriel ・nyree ・ aaron・nathan ・ maisie (jean・teodora)

she's the light in his darkness Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: she's the light in his darkness · Mar 26 Mai - 16:18
A la fin de chacun de ses cours, elle prend son temps pour saluer ceux qui se sont réunis autour d’elle. Elle offre toujours un sourire, un regard bienveillant et quelques douces paroles qu’elle leur adresse avec, toujours, ce même ton enjoué. La pièce se vide, au fil du temps, au fur et à mesure des minutes qui défilent. Elle se tourne vers le dernier venu, qu’elle a rencontré, quelques semaines auparavant. Il s’appelle Aaron, elle se souvient qu’il travaille comme pompier, dans la petite ville de Windmont Bay, qu’ils ont été à l’école ensemble – mais jamais dans les mêmes classes, oui, elle se souvient de cette information –. Force est de constater qu’Aaron est un membre sérieux de l’association, qui s’applique à faire de son mieux. « Bien entendu que je le trouve ! », elle ne lui aurait pas dit autrement. Dans le cas contraire, elle lui aurait dit de ne pas abandonner, de poursuivre ses efforts. « Franchement, tu ne nous as pas encore insulté depuis que tu es là. Je pars de ce constat que c’est fort encourageant », qu’elle énonce, dans un petit rire amusé. Parfois, en réalisant de la mauvaise manière un signe, on se retrouve facilement à signer une insulte. Ce qui souvent l’amuse – et ceux qui ont appris avec le temps aussi –. Il est évident que ce n’est pas facile au début : il apprendre à se concentrer à la fois sur ses mains mais aussi sur son visage, à coordonner sa main droite avec sa gauche, tout en réalisant la bonne expression faciale. Chani, aujourd’hui, elle n’a pas seulement constaté qu’Aaron est encore sérieux dans son apprentissage mais aussi qu’il ne semblait pas être dans ses grands jours. Aujourd’hui, il était bien plus éteint qu’à l’accoutumé. Elle n’aime pas cela, elle. Non. Elle n’aime pas voir les gens éteints autour d’elle. Pourtant le beau blond lui assure qu’il va bien. Elle lui adresse une légère moue, peu convaincue par ses propos. Même lui ne semble pas y croire, à vrai dire, et elle en est persuadée à entendre le ton de sa voix qu’il a utilisé pour prononcer ces deux mots : ça – va. Alors elle ne manque pas de lui faire remarquer qu’elle a trouvé qu’il avait l’esprit ailleurs pendant la leçon, aujourd’hui. Il finit par concéder qu’il ne va pas bien. Elle se pince les lèvres et pose son doux regard bienveillant sur les traits du jeune homme. Chani, elle n’aime pas voir les gens autour d’elle tristes. Quelque part, en son for intérieur, ça lui fend le cœur. Aaron s’empresse à reprendre la parole. Il lui dit ne pas avoir envie de l’embêter avec ses problèmes. « Voyons, tu ne m’embêtes pas du tout », elle souffle, doucement, dans un délicat sourire. Parce que si Aaron reste éteint, elle continuera de briller. « J’ai encore une heure à attendre avant que les autres n’arrivent », elle l’informe. Chani attend les autres membres de son association, ceux qui l’accompagnent depuis le début. Elle attrape délicatement son poignet et le tire vers elle pour l’entraîner dans une pièce à l’écart – où, clairement, Chani n’y met presque jamais les pieds – : le bureau. « Viens », elle l’intime doucement, sans une once d’animosité dans le son de sa voix. Elle pénètre dans la pièce, lâchant le bras d’Aaron et avançant dans la pièce où un bureau et quelques fauteuils sont installés. « Prends place, vas-y », elle continue. Elle va alors vers le petit réfrigérateur où elle sort une bouteille de jus de fruit. Elle se saisit de deux tasses, qui ont été récemment lavés, puis les déposent sur la table. Elle tend le bras vers lui, en lui présentant la boisson. « Ca ? Ca, ce que tu vois... », elle articule, « c’est ce qu’on appelle le jus du fruit du réconfort », elle continue, dans un large sourire. En réalité, ce n’est qu’un jus d’orange. Elle remplit les tasses puis lui en tends une. « Tiens ! ». Elle range ensuite la bouteille, puis s’installe à son tour dans l’un des fauteuils, tasse à la main.
@aaron edwards

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
Contenu sponsorisé




she's the light in his darkness Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: she's the light in his darkness ·
 
she's the light in his darkness
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: