hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Joyeux anniversaire FS ! Et oui, deux ans déjà. Pour les célébrer comme
il se doit, nous lançons la season 3. Ce nouveau chapitre
s'accompagne d'un nouveau design et quelques nouveautés !
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -29%
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry ...
Voir le deal
64 €

 

 Ronde de jour + joshua.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: windmont bay history museum
Aller en bas 

Nick Peterson

messages : 27
name : flora / slytherimpala
face + © : Jack Falahee + lovesick (ava), magma. (signa)
points : 105
age : 29 ans
♡ status : marié, et aussi fou amoureux qu'un homme peut l'être
work : conservateur de musée
activities : cours de cuisine ; club multi-sports
home : maison coquette à harbor row

Ronde de jour + joshua. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Ronde de jour + joshua. · Sam 23 Mai - 23:40

Ronde de jour

Nick Peterson & Joshua Harnisch - 21 mai 2020


"Rembrandt charme les intelligents, mais étourdit et massacre les imbéciles. " - Gustave Courbet
Nick rêvait des plus grands musées du monde, des couloirs interminables du Louvre ou des pièces tamisés du MoMa, mais la vie a cette fâcheuse tendance d’emmener les gens à l’opposé de là où ils pensaient atterrir, comme un ticket d’avion où la destination serait volontairement gommée par la compagnie aérienne. Le voilà devenu conservateur au Windmont Bay History Museum, un établissement au cachet certain, mais qui est loin d’être aussi prestigieux que ce à quoi ses ambitions aspiraient - ce n’est même pas un musée d’art, les expositions étant concentrées sur l’histoire du comté et l’évolution de sa population à travers le temps, grâce à divers dioramas et maquettes : il faut qu’il s’y fasse, pourtant, il n’a pas vraiment le choix. Au moins, il a réussi à négocier avec le directeur de pouvoir organiser des animations autour des courants picturaux et des grands maîtres. Se concentrer sur le positif, Nick, c’est bien, bonne idée.

D’ailleurs, dans quelques minutes à peine commencera le premier atelier-conférence qu’il a organisé depuis son emménagement, et il faut bien l’avouer, il a hâte que ça commence. Tout est prêt. Les participants seront installés en demi-cercle devant lui, avec chacun un petit livret dans lequel sont représentées les œuvres majeures de Rembrandt, le peintre favori de Nick (autant commencer par le sujet qu’il maitrise le mieux). Le séminaire, qui devrait durer environ 45 minutes, sera interactif puisque Nick a préparé de nombreux jeux pour les personnes présentes. Il espère que l’événement sera un succès car le nombre de visiteurs sera une condition sine qua non pour que le prochain puisse avoir lieu, comme lui a répété maintes et maintes fois son nouvel employeur – et sans ces ateliers auxquels se raccrocher, il n’est pas sûr de pas devenir cinglé à travailler dans ce musée qui considère comme étant de "seconde zone".

L’heure dites arrive, et les premiers participants entrent dans la petite salle réservée pour la conférence, à l’écart des expositions permanentes du musée. Nick présente un sourire charmeur sur son visage, parfaitement à l’aise, homme aux multiples masques capable de choisir à loisir celui qu’il décide d’afficher, selon l’occasion. Enfin, lorsque le flux de visiteurs arrivant dans la pièce se tarit et qu’une personne s’assoit sur la dernière chaise mise à disposition, il prend la parole.

« - Bonjour et bienvenue au Windmont Bay History Museum. Je m’appelle Nick Peterson, je suis conservateur et spécialiste de l’art baroque, se présente-t-il rapidement alors que son accent anglais, typique de Londres, résonne contre les murs de la petite salle. J’espère que vous êtes tous prêts à en apprendre davantage sur Rembrandt, qui est l’un des peintres les plus importants de l’école hollandaise du XVIIème siècle. N’ayez crainte, vous ne m’entendrez pas blablater pendant des heures, cette séance sera active et vous en serez les principaux acteurs, il n’y a pas marqué "professeur" sur mon front !

Il laisse échapper un léger rire, ne cachant pas ses manières grandiloquentes et son charme légendaire. Il sait comment captiver une audience, Nick. Il est passionné et ça se sent, on a envie de s’embarquer avec lui dans un voyage dont il est le capitaine à la barre. Ses yeux s’attardent sur chacun des participants comme s’ils étaient les seules personnes présentes dans la pièce : oh, les plus attentifs remarqueront que son regard devient particulièrement pétillant lorsqu’il croise celui d’un bel homme, mais de toute façon, l’alliance à son doigt laisse à penser que les œillades sont purement coïncidentielles.

- Vous trouverez sous votre siège un petit livret rempli des plus belles œuvres de Rembrandt. Dans tous les cas, si vous avez la moindre question à me poser, n’hésitez pas à m’interrompre ! Il fait un clin d’œil à l’un des participants au hasard, un homme qui doit avoir à peu près son âge, peut-être un peu plus vieux. Maintenant, imaginez-vous à Amsterdam, en 1631… »

D’un petit mouvement de poignet, il dégaine une télécommande qui était cachée dans sa manche et les lumières se tamisent, une petite musique faisant penser à la Renaissance jaillit des enceintes qui se trouvent un peu partout dans la pièce. Projeté contre le mur derrière Nick, une rue des Pays-Bas apparait à l’aide d’un projecteur dissimulé, lui aussi, dans une petite niche de bois. Fier de son effet, le conservateur regarde avec un léger sourire les différents participants en essayant de voir s’ils semblent impressionné par la mise en scène, avec un seul objectif en tête : qu’ils reviennent encore plus nombreux à son prochain atelier.  
code by lizzou — 758 WORDS.


_________________


ஃ There are painters who transform the sun to a yellow spot, but there are others who with the help of their art and their intelligence, transform a yellow spot into sun ஃ

Joshua Harnisch

messages : 361
name : kay.
face + © : armie hammer, inconnu.
multinicks : lucas, lila.
points : 572
age : thirty-four.
♡ status : fucked up and cheated on. father of baby twin boys. filled for divorce but his ex won't sign the papers.
work : photographer, taking contracts, currently working for WBSO, full-time single dad.
activities : taking care of his sons. going for runs. cursing his ex when the kids are asleep. writing his first book.
home : wherever his family is. he has the harnisch clan tattoed on his heart.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dorothy, daphne [tommy, citra] open.

Ronde de jour + joshua. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Ronde de jour + joshua. · Dim 24 Mai - 3:45
- - - - - - -
you can be a masterpiece and a work in progress at the same time.
@nick peterson (may 2020)


Une conférence sur l'art, voilà quelque chose à laquelle le blond ne s'attendait pas. Windmont Bay avait certes un musée, mais cela n'avait rien à voir avec l'art, bien plus qu'avec l'histoire. Si ce sujet était aussi une passion pour Josh, l'idée de retrouver un peu ce dont il avait étudié, il y a des années -qui semblaient être il y a des millénaires maintenant- l'enjouait un peu, bien qu'il ait longuement hésité à venir jusqu'au dernier instant. En effet, le jeune père de jumeaux ne les avait pas encore quittés depuis leur naissance et protecteur comme il l'était, devenir père n'avait fait que renforcer ce côté en lui. Ses fils n'avaient que lui et il n'avait qu'eux. Il les aimait plus que sa propre vie, chose qu'il n'aurait jamais cru possible bien que son père lui eût répétée souvent que l'instant où il deviendrait parent, tout son monde serait basculé. Et il avait raison, bien que l'écroulement de son mariage n'était pas prévu dans les plans au même moment où l'italien vivait les plus beaux moments de son existence. Il avait été à la fois le plus heureux et le plus déchiré qu'il l'eût été dans toute sa vie. Il s'était retrouvé à la fois face à un trop-plein de bonheur et un deuil de la vie qu'il pensait avoir en famille avec son mari. Une famille qui n'était maintenant que lui, Isaac et Noah. Ses enfants avaient besoin de leur père comme il avait besoin d'eux. Mais, convaincu finalement par Daphne, Josh avait décidé de se rendre à cette conférence qui ne serait pas trop longue selon la description qu'il avait pu voir afficher aux portes du petit musée. Cela lui ferait sans doute du bien de souffler un peu, mais la culpabilité parentale s'était aussitôt fait ressentir une fois le pied posé à l'entrée du musée, quelques minutes avant l'heure prévue, Harnisch étant toujours bien à l'heure et jamais en retard, par preuve de savoir-vivre et de politesse envers les personnes qu'il allait rejoindre et le professeur Nick Peterson. Nom qui lui était inconnu, mais après tout il n'était pas arrivé depuis longtemps en ville que tout lui semblait un peu hors de sa zone de confort. Il prit place à une chaise, ce demi-cercle laissant présager qu'il ne serait pas seulement spectateur, mais participant à cette conférence qui ne ressemblerait en rien à une lecture typique. Et le blond savait déceler l'étincelle des passionnés. Ce Nick en était un. Josh ne s'était pas trompé et dès que le brun ouvrit la bouche un fin sourire apparut sur les lèvres du photographe. Il savait reconnaître les signes. Un sourire que le maître de cette soirée lui avait accordé, puis ce clin d'oeil. C'était immanquable, mais ce n'était pas de ses affaires. Le brun voulait transmettre sa passion et captiver son petit public, bien qu'il semblait chercher l'attention de Josh autrement. Non seulement il le savait, mais il ne s'en retrouvait pas déstabilisé. À vrai dire en ce moment c'était sans doute la chose la plus flatteuse qu'on ait eue à son égard et il ne chercherait pas plus loin. Sa tête et surtout son coeur n'y étaient pas. Ce dernier pris par ses fils, complètement et inconditionnellement. Il n'avait l'énergie pour rien d'autre bien que sa présence ici puisse envoyer un autre message. Le blond fit donc abstraction des signaux envoyés par le brun pour se concentrer sur la présentation, incertain de s'il serait dans l'état d'esprit de participer activement à cet atelier comme son investigateur le souhaitait tant. Mais ce n'était pas contre lui, loin de là, sa tête n'y était simplement pas, la main toujours proche de son téléphone bien qu'il l'ait éteint, il craignait toujours de recevoir un appel ou avait le réflexe de vouloir communiquer avec la baby-sitter pour s'assurer que tout allait bien. Il s'efforce pourtant de garder son attention sur la présentation bien que son esprit se mette à divaguer rapidement. Il se ramène, encore et encore. Il écoute la voix du conservateur droit devant lui, tout en regardant les différentes images filer sur le mur. Il se croirait presque encore en Italie, à vingt ans en train d'étudier tous ces peintres et maîtres de l'art. Le temps d'un moment, il se retrouve plonger dans l'histoire, de ces peintres, mais aussi et surtout la sienne. La présentation fort intéressante, laisse place à une discussion ce qui rend le blond un peu moins à l'aise bien qu'il soit d'habitude fort plus sociable. Il faut croire que les circonstances le changeaient. Tout le monde se présente rapidement lorsque vient son tour qui referme le petit cercle de participants. ― Bonsoir, je suis Josh, j'ai étudié l'histoire de l'art en Italie, il y a bien longtemps. Il dit en se pinçant les lèvres, avec un certain détachement, loin de là l'idée de relancer le conservateur, mais il se reprit immédiatement. ― J'ai bien peur que ma mémoire ne soit plus aussi alerte que celle de Nick Peterson. Heureusement, il est là. ajoute-t-il avec un léger rire nerveux en espérant s'être sorti d'une situation qu'il souhaitait éviter. Il réalisait que se détacher de la réalité était bien plus difficile qu'auparavant. Il espérait ne pas avoir insulté l'anglais qui avait mis bien du temps et de l'énergie à cette présentation, c'était une évidence. C'était évident qu'il ne savait plus du tout comment s'y prendre avec les gens.

_________________

― So I squeeze out the lime on the ice of my drink and the juice hits the cuts on my fingers it still doesn't burn as much as the thought of you. ―
 
Ronde de jour + joshua.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: windmont bay history museum-
Sauter vers: