hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -72%
CDISCOUNT A VOLONTÉ pour 8 euros
Voir le deal
8 €

 

 around the fire we just fly away (J/L)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· around the fire we just fly away (J/L) · Mer 27 Mai - 14:58
- - - - - - -
Around the fire we just fly away.
@justyn henessy (may 2020)

Une soirée chaude, mais avec un vent frais qui laissait la température parfaite pour être à l'extérieur. C'tait le genre de soirée que Lucas attendait toujours avec impatience puisqu'il pouvait les passer à l'extérieur, laisser courir son chien et tout simplement profiter de la nature comme il l'aimait. Il n'avait jamais été fait pour rester à l'intérieur ou dans une grande ville. La nature était chez lui et peu importe ou il se trouvait dans le monde, l'extérieur serait toujours chez lui. Ce genre de température encore plus, car elle lui rappelait ses soirées en famille en Écosse. Lucas n'était pas le genre d'homme à être nostalgique. Homme d'action, de peu de paroles, il avançait constamment en laissant le passé derrière lui, mais la seule chose dont il serait toujours nostalgique était son pays natal. Car son coeur y serait sans doute pour toujours. Ainsi qu'avec sa famille. Mais même encore, il n'avait pas l'impression d'être complètement à la hauteur pour eux depuis son retour. Il aurait voulu pouvoir montrer à sa mère qu'il allait bien, que ces trois années et particulièrement sa dernière en captivité ne l'avait pas atteinte, mais ça aurait été faux et Lucas n'avait jamais été en mesure de leur mentir.
Toutefois, il recommençait à se faire une vie ici, sans Ana et à sa plus grande surprise, il s'y faisait. Non pas que l'idée de se reprendre un billet pour Glasgow soit jamais disparue, il commençait à se sentir un peu plus chez lui à Windmont Bay. Il avait une vie à lui qui se ficelait une journée, un moment à la fois. D'ailleurs, ce soir il ne partageait pas sa soirée seulement avec Elvis mais aussi avec un de ses potes, Justyn qui par la même occasion avait aussi permit à Elvis de se faire un compagnon avec le chien de son ami. Un complément parfait à son chien sociable et en soif d'amitié autre que celle de son maître, bien qu'il serai toujours fidèles l'un à l'autre.
— Tu veux bien me donner un peu plus de bois? demande Lucas à son ami alors qu'il installe tranquillement le feu, un banc installé autour du foyer pour pouvoir profiter de cet élément, les bières bien au froid dans une glacière, bien qu'au besoin Lucas pourrait toujours retourner à l'intérieur et chercher quelque chose. — J'espère que ta guitare est bien accordée. Il lui dit en souriant, avides de guitare, il était heureux d'avoir trouver quelqu'un dans cette ville avec qui il avait des intérêts réellement en commun bien que leurs parcours ne soient on ne peut plus différents. Lucas n'avait jamais jugé les choix de personne, car au final personne n'était en droit de porter de jugements sur les choix de personne sauf les leurs. Et le mode de vie des autres ne voulait absolument rien dire sur les personnes qu'ils étaient.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.

Justyn Henessy

messages : 1437
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2375
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Jeu 28 Mai - 16:35
Justyn n’est pas de ceux qui planifient ses soirées où il est en repos. La plupart du temps, il passe ses soirées seul, avec Duff, dans son appartement qui ne fait rêver personne – mais il lui satisfait amplement –. A Windmont Bay, il ne se mêle rarement à la foule. Il rejoint très rarement les événements qui sont organisés par la municipalité. Il a peut-être tort et devrait se faire une raison, en s’efforçant à côtoyer la foule. Mais, pourquoi devrait-il faire cet effort, à vrai dire ? Pour rien. Alors il se satisfait dans cette routine qu’il a pu se créer, en venant ici à Windmont Bay. Il est vrai qu’il y croise quelques clients – et clientes – qui fréquentent son club, ceux-là ont les joues qui rougissent rapidement, puis il croise les autres. Dans ces autres, il y a ceux qui voient d’un mauvais œil d’avoir un strip-teaser comme voisin car pour avoir une telle activité, il doit obligatoirement, dans l’esprit de ces personnes : 1. un débauché, 2. un homosexuel. Car clairement dans le fantasme de certains, cette activité serait exclusivement pratiquer par les homosexuels, car ce ne serait décemment pas assez viril pour un hétérosexuel de danser, tout en s’effeuillant. Pensée héritée et déformée de l’antiquité où toutes personnes exerçant une profession mettant en avant leur corps – tel que les prostituées mais aussi les acteurs et les danseurs – étaient frappées d’infamie car ces activités étaient jugées dégradantes pour ceux qui les pratiquaient. Justyn, s’il avait été un Romain, au coeur de cette cité antique, il aurait été l’un des premiers à être touché d’infamie – ce dont il s’en fout royalement. Mais, à Windmont Bay, il y a aussi ceux qui s’en foutent un peu d’avoir un stripteaser dans leur entourage. Par exemple, Lucas fait partie de cette dernière catégorie. C’est d’ailleurs chez ce dernier que Justyn se rend. Quelque fois par mois, ils se retrouvent chez l’écossais pour une soirée tranquille, posée, sans vague. Installé sur le siège passager, Duff l’accompagne. Quand il arrive devant la demeure de son ami, il se gare et se présente à son domicile, avec son compagnon. Il est rapidement accueilli par l’homme. Justyn entre, sans un bruit, alors que Duff prend les devants et retrouve son congénère. Ils s’installent bien rapidement dans le jardin. C’est ici qu’ils passeront le restant de la soirée, sans sourciller. Il pose près de lui sa guitare, rangée dans son étui. « Bien sûr », il articule, en tendant quelques bois pour nourrir le feu qui les accompagnera. Il relève la tête et constate que les deux animaux jouent entre eux. Un sourire étire ses lèvres devant la nouvelle question de Lucas. « Tu me prends pour un novice ? », il ne manque pas de réagir alors. « Je vais le prendre mal » il doute que ce soit cette pensée qui ait effleuré l’esprit d’Helberg. « Toujours accordée », qu’il reprend, en se baissant pour réceptionner son instrument. « Je te préviens, je suis assoiffé » et affamé aussi, mais faut-il l’ajouter ? Non.
@lucas helberg

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Jeu 4 Juin - 19:21
Lucas depuis qu'il était revenu à Windmont Bay en avait vu de toutes les couleurs. Des personnes impressionnées de le croiser et le dévisageant, parce que par miracle il était de retour en chair et en os et qu'il avait rencontré le président - un imbécile - et avait reçu les plus grands honneurs, tout en passant à la télévision nationale en boucle pendant des jours. Chose que l'écossais aurait préféré éviter quitte a redisparaître s'il le fallait, parce que Lucas détestait être le centre de l'attention. Mais avec ce qu'il venait, de vivre cela semblait inévitable et surtout dans un village aussi avide de potins que celui de Windmont Bay, qui était autrefois chez lui, lorsqu'il avait toujours Ana à ses côtés. Aujourd'hui les choses étant bien différentes bien qu'ils leur arrivait de se croiser et de faire la conversation.
Non, le militaire préférait de loin sa maison, à quelques kilomètres et boisée, lui rappelant les terres de son enfance, celles d'Écosse et là où il pouvait respirer de l'air frais sans avoir constamment l'impression d'étouffer. Sentiment qui le tenait à la gorge depuis les derniers mois. Mais ça, ce n'était le problème de personne sauf le sien, bien que son ancien frère d'armes et amant, Graham lui ait exprimé le contraire. Il aurait été présent pour lui, ces paroles Lucas n'avait pas manqué de lui renvoyé, car c'était réellement n'importe quoi. Autant se refaire briser le coeur que d'entendre des paroles en l'air de la sorte.
Heureusement, Lucas avait aussi trouvé des personnes qui tout comme lui ne cadraient pas dans le moule bien défini de Windont Bay, avec leurs fêtes municipales où Ana avait l'habitude de le traîner ou celle d'accueillir ses nouveaux voisins avec le sourire forcé, par politesse pour plus tard les poignarder dans le dos avec des propos sans fondements. L'écossais avait appris rapidement à se tenir loin de ses personnes, qui n'en avaient que pour les histoires divertissantes et fausses. Malgré sa réticence à trop approcher les gens de cette ville, Lucas s'était fait quelques amis, comme Justyn avec qui il avait plus en commun qu'on aurait pu le croire. Avec le blond tout était simple et sans prise de tête. Critère essentiel si quelqu'un entrait dans la vie du militaire. — Cesse donc de jouer à l'offusqué. Lui dit Lucas en riant, avant de s'seeoir à son tour et de tendre une bière fraîche à son ami et de jeter un regard vers les animaux qui sont heureux de se retrouver comme s'ils retrouvaient leur âme soeur. — J'ai aussi de tout pour manger. T'en fais pas, je te fais pas un camp militaire. Ajoute Lucas, sarcastiquement. Car Dieu sait qu'il en avait connu, et ce n'était pas les moments comme ce soir. Il en était bien rassuré, d'avoir la chance de retrouver un peu de réconfort dans une soirée qui lui rappelait qu'il était.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.

Justyn Henessy

messages : 1437
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2375
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Dim 7 Juin - 13:57
Quand on enlève son environnement naturel à Justyn Henessy – c’est-à-dire la scène et le club –, il est seul. Il n’est pas de ceux qui vont se mêler aux autres, qui fréquentent les endroits populaires – c’est exceptionnel que de le croiser dans l’un de ces lieux, d’ailleurs – et dont le répertoire est rempli d’une centaine de contacts. Justyn n’a pas beaucoup d’amis mais il s’efforce d’entretenir au mieux ces rares amitiés. Le répertoire de son téléphone n’est pas vraiment rempli. Si pour certains le nombre de contacts ou encore de followers sur son réseau social est important et est indicateur pour asseoir une bonne réputation, Justyn s’en fout. Il s’en contrefout même. Ce soir, il passe la soirée avec Lucas. Lucas fait partie de ces rares personnes dont le nom s’affiche dans ses contacts. Il sait qu’il peut compter sur lui tant les choses semblent si simples, si faciles entre eux. Justyn prend place dans un des sièges, sortant sa guitare. Il ne manque pas de commenter quand son ami lui demande s’il a bien accordé son instrument à cordes. Henessy n’a jamais eu la prétention d’être un grand musicien : il n’a d’ailleurs pris aucun cours de musique. Il a appris seul, devant des vidéos qu’il glanait sur internet, dans sa chambre d’adolescent qui avait encore sa place dans la maison du père Henessy. Il adresse un sourire, en direction de Lucas qui ne tarde pas de réagir. Il se saisit alors de la bière qu’il lui tend. « Merci », qu’il articule, en décapsulant la boisson. Il la tend vers son ami pour trinquer. Il réprime un éclat de rire quand le militaire lui fait remarquer qu’il n’a pas seulement prévu la boisson mais aussi tout ce qu’il faut pour manger. « Tu pourrais me préparer une ration militaire, ça m’irait », il ne manque pas de lui faire remarquer, dans un rictus léger. Il est assez conciliant et ne se plaindrait même pas si Lucas souhaitait recréer l’ambiance d’un camp militaire. Sûrement parce que tout cela lui est inconnu, étranger mais qu’il ne questionnera jamais Lucas à ce sujet. Ce n’est pas parce qu’il ne s’intéresse pas à son ami. Seulement parce qu’il n’est pas du genre à poser des questions. Il n’est généralement pas très loquace. Il jette un regard en direction des deux animaux qui jouent entre eux. « Promis, la prochaine fois, je ferai l’effort d’apporter le dessert ». C’est souvent ce que les gens font quand ils sont invités chez quelqu’un : ils apportent quelque chose. Une bouteille, un gâteau, etc. Il n’y a que Justyn pour venir les mains dans les poches, sa guitare dans le dos et son chien à ses pieds.
@lucas helberg

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Ven 19 Juin - 17:17
Lucas n'était pas le genre de personne à se prendre la tête. Du moins plus maintenant. S'il avait appris quelque chose lors de sa carrière militaire, c'était l'essentiel. Ce qui comptait vraiment et ce qui était futile. C'était quelque chose de difficile à expliquer ou encore à concevoir pour la majorité des gens. Ce n'était pas leur faute, le monde dans lequel ils vivaient tous était construit pour qu'ils pensent et agissent d'une certaine manière. Ils étaient conditionnés, sans doute un peu comme il l'avait été dans l'armée. Mais le décalage qu'il ressentait était fort. Pas une journée ne passait sans que l'écossais ne se sente comme un intrus dans ce monde qui avait pourtant été longtemps le sien. Alors de trouver des personnes aussi simples et sans prise de tête comme Justyn lui faisait le plus grand bien, malgré qu'il ne soit pas des plus expressif.
Lucas trinque avec son ami en laissant échapper un léger rire. — Je pourrais, mais je ne suis pas certain que ça te plairait. Il lui répond tout en le taquinant. Il y avait bien des choses que les gens ignoraient de cet univers, si mythique et admiré des américains. Sans aucun doute parce qu'au fond ils n'en savaient rien et retombaient tout simplement sur leur patriotisme. Phénomène que Lucas avait toujours trouvé extrêmement étrange. S'il avait combattu avec ce drapeau sur son uniforme, il ne l'avait jamais fait avec cette fierté, mais bien parce que c'était quelque chose qu'il avait dans le sang. Il l'aurait fait avec un drapeau écossais s'il l'avait pu, mais les circonstances l'avait amené en sol américain. Et il ne le regrettait pas, car être ici, et dans cette ville lui avait donné le plus grand des bonheurs, durant un certain temps.
— Tu sais bien que c'est pas nécessaire. Mais c'est gentil. lui répond-il en prenant une gorgée de sa bière avant de la redéposer. Lucas savait que c'était ce que les gens faisaient, amener quelque chose, mais il n'était pas dans toutes ces politesses toutes faites. — Tu as amené un compagnon pour Elvis, c'est amplement suffisant. ajouta-t-il en dirigeant son regard vers leurs chiens qui visiblement ne se lassait pas l'un de l'autre.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.

Justyn Henessy

messages : 1437
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2375
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Sam 20 Juin - 18:26
Justyn laisse apparaître une certaine quiétude. Cela fait bien longtemps qu’il a cessé de s’épancher sur ce qu’il pouvait se tramer en son for intérieur. Il n’y a que sa psychiatre qui a l’honneur de l’écouter – ou plutôt qui parvient à le faire parler –. Nul ne sait ce qui s’anime en lui. Il ne sait jamais pris la tête avec ces choses – les sentiments, les pensées, etc. –, il les a toujours refoulés. Il n’ira jamais se confier pour une peine de coeur ou un trouble sentimental, car il n’en a pas. Il n’évoquera jamais ses souvenirs de ses rares relations, qu’il peut compter sur les cinq doigts de sa main droite. Il tourne la tête vers Lucas, qui évoque les rations militaires. A vrai dire, il aurait très bien lui préparer cela pour leur soirée: il s’en ficherait bien. « Qu’est-ce t’en sais ? », qu’il l’interroge aussitôt, un discret sourire s’esquissant sur ses lèvres. Qu’est-ce qu’il en sait, Lucas, que ça ne lui plairait pas ? « Il y a sûrement moyen que ça soit meilleur que ce qu’on nous sert en prison », il commente alors. Parce que s’il ne connaît pas l’ambiance des camps militaires, la prison, il l’a connue, quand il était plus jeune. Il garde quelques stigmates de ses passages. Le dernier l’ayant émancipé avec son passé de petit vendeur de crack. Certains diront qu’il s’est repenti. Ils ont peut-être raison. Il hoche la tête, à la réplique suivante de Lucas. « J’étais obligé… sinon, il y avait de forte chance que je retrouve mon logement sans dessus dessous en rentrant, tout à l’heure », il commente, sur un ton peu sérieux. Justyn n’est pas forcément le type le plus loquace qui existe dans cette ville. Son regard suit celui de son ami.
@lucas helberg

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Sam 4 Juil - 16:10
Lucas aimait se retrouver avec Justyn, car il semblait être sur la même longueur d'onde que lui. Il ne se compliquait pas la vie pour rien, vivait comme bon lui semble, et surtout n'avait aucun jugement pour rien. Sur papiers, ils étaient aux antipodes l'un de l'autre, un militaire et un ex-prisonnier, leurs modes de vie aussi bien différents, et pourtant, Lucas y voyait bien des ressemblances. Être soldat était finalement aussi, une forme de prison dans laquelle il s'était mis lui-même. Des choses qu'il n'aurait jamais su expliquer. Il n'aurait pas été en mesure de les mettre en mots si on lui avait demandé. Il fallait sans doute y être. Tout comme pour Justyn. Mais cela n'empêchait pas que Lucas ressentait une similarité entre les situations. Et si on avait pu penser que Lucas était rigide et à suivre toutes les lois et règles, la réalité était tout autre. Tout le monde avait ses secrets, et ne se définissait pas simplement par un titre ou un statut bien que la population de Windmont Bay adore mettre des étiquettes sur tout le monde comme bon leur plaisait. Et surtout sans rien savoir. — Je crois qu'on devait avoir le même fournisseur. lui répond le rouquin lorsque son ami évoque la nourriture en prison. — On était pas très doué en cuisine, pas beaucoup de temps pour essayer de l'être non plus. Bien qu'aujourd'hui Lucas se débrouillait plutôt bien, merci à sa mère et son ex-femme. Il rit légèrement au commentaire du blond. — Ah oui, ça je connais, tu vois c'est pour ça que la maison est presque vide, ça évite les dégâts de Monsieur je mange tout. lui répond-il en regardant Elvis. Il tourne son regard à nouveau vers Justyn. — T'es resté combien de temps là-bas? lui demande Lucas en évoquant la prison. Il était curieux oui, mais se demandait surtout à quel point ça avait pu affecter son ami qui dans cette ville était sans doute celui qui avait vécu quelque qui se rapprochait le plus du traumatisme qu'il avait vécu. — J'ai été pris un an, j'me demande- lui confie Lucas avant de s'arrêter dans ses paroles, n'ayant jamais abordé le sujet, il réalisa qu'il venait de dire ces mots à haute voit et bien qu'il n'était pas orgueilleux, il se sentait mal d'avoir ouvert la bouche.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.

Justyn Henessy

messages : 1437
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2375
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Dim 5 Juil - 19:11
Justyn ne peut s’empêcher de glisser une référence à la cantine de la prison qu’il a pu côtoyer par le passé, quand il fut plus jeune. Il avait quatorze, quinze ou dix-sept ans à cette époque-là. Une époque qui semble révolue quand on constate le train de vie plutôt rangé – bien que celui-là continue de faire parler de lui –. Un rictus amusé étire discrètement les lèvres de l’américain, en écoutant la réplique de son ami, quand il émet l’hypothèse que l’armée et la prison ont les mêmes fournisseurs. « T’es toujours aussi pas très doué aujourd’hui ? », qu’il lui demande, sur un ton plus amusé. Jusqu’à maintenant, Justyn n’a jamais eu à se plaindre des assiettes que son ami lui prépare. Il n’est pas très difficile culinairement parlant – d’ailleurs, il ne s’était jamais plaint de la nourriture qui lui avait été servie dans les centres de détention lorsqu’il était adolescent. Par la suite, Lucas évoque la présence de Buddy, le chien et fidèle compagnon de Justyn. Ce dernier confesse qu’il était obligé de l’amener avec lui s’il ne voulait pas retrouver son logement sans dessus dessous en rentrant de ce moment partagé avec l’écossais. Il n’est guère sérieux, bien qu’il y avait sûrement une forte chance que Buddy se fasse remarquer par une bêtise si Justyn ne l’emmenait pas avec lui lors de ses sorties, en dehors de son travail. Lucas lui explique à ce propos que c’est pour cette raison que sa maison est presque vide : cela évite que son compagnon mette sa demeure sans dessus dessous, s’il est vexé ou contrarié. Un instant, l’attention de Justyn se dirige vers les deux animaux qui s’amusent entre eux. Ils semblent bien s’entendre et communiquent avec leur propre langage. Soudainement la voix de Lucas retentit : il le questionne sur le temps qu’il a passé en prison. « J’ai toujours réussi à m’en sortir en ne faisant que quelques passages très rapides... », qu’il commente. « Mais le plus longtemps que j’y suis resté, c’est un an », il avoue. « J’avais dix-sept ans », continue-t-il, avant de se taire. Il se souvient encore de la sentence prononcée par la juge, quand son avocate avait arrêté de défendre sa cause perdue. Parce que Justyn était déjà perdu à l’avance. Il tourne sa tête vers l’homme qui se tient assis, à ses côtés. Il a pris un an, qu’il lui dit. «  Pour quoi ? », qu’il demande, très brièvement. Il n’agrémente même pas sa prise de parole de commentaire, où il aurait pu jouer l’étonner, en lui demandant comment ça se faisait qu’un type comme lui avait pu connaître la case prison. Il se contente d’une brève question, Justyn n’a jamais été très expressif.
@lucas helberg

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
empires of dirt and grace.

Lucas Helberg

messages : 389
name : kay.
face + © : armie hammer, ajna.
multinicks : quinn, lila, ryan.
points : 1243
age (birth) : thirty-four ⋅ [08/10]
♡ status : legally married, technically single, doesn't mind. he's used to being on his own by now. Probably going to receive divorce papers or something soon.
work : used to be a lieutenant in the US army, doesn't really care about it anymore.
activities : drinking whisky, staying home with his dog, elvis, his only loyal companion. ignoring the rest of the world and town.
home : heart in scotland, slowly getting used to his life here.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : penelope, tommy, dorothy, marnie, justyn | close.

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Ven 28 Aoû - 15:00
Avec Justyn, Lucas ne ressent pas la pression de devoir retenir et démontrer une certaine image de lui-même, même si l'ex-militaire ne se préoccupe plus vraiment de cela depuis ce retour miracle à la vie, à la vie 'normale' ou l'on attendait de lui qu'il redevienne lui-même. Mais tout ceux qui avait le moindre sens de rationalité savaient que cela ne serait pas un chemin facile, voir même si cela était possible. Car Lucas ne serait plus jamais le même et peu étaient ceux qui semblaient accepter cette réalité. Mais son ami était l'un de ceux-là. — Je me débrouille mieux que toi c'est certain. lui répond l'Écossais en riant, donnant un regard complice à Justyn. Il venaient tous deux de milieux assez précaires et strictes, en charge ou détenu, à la fin ce n'était sans doute pas très différent puisqu'ils avaient été tous les deux sous les ordres de quelqu'un plus haut qu'eux. Personne n'aurait sans doute pensé que les deux hommes puissent se lier d'amitié et pourtant Lucas se retrouvait et se reconnaissait sans doute plus en Justyn que beaucoup d'autres personnes dans cette petite ville éloignée qui vivait dans son propre monde. Il n'y avait pas vraiment de gêne entre eux et ils arrivaient à parler de tout et de rien, des sujets les plus banals aux plus sérieux de leurs histoires. Lucas écoute les paroles de son ami, le parcours de son n'était pas facile, et aussi stricte et fermé que Lucas ait pu être en tant que lieutenant dans l'armée, il avait aussi appris à ne jamais juger sans savoir. Il reste étonné aux paroles de son ami, car il avait été emprisonné à un âge tellement jeune. Et Lucas avait toujours remis le système de justice en question. Il faut dire que malgré les apparences, l'ex-militaire n'avait pas le drapeau aux étoiles sur le coeur. Lorsque Justyn lui demande pourquoi il avait été pris un an, il réalise que son ami n'avait pas suivi toute son histoire ce qui dans un sens lui faisait du bien. — J'ai été pris en captivité, en mission. lui explique Lucas d'un ton calme. — Ce n'est pas la prison en forme légale mais s'en est une forme je suppose. ajoute-il en haussant les épaules. Lucas avait du mal à croire qu'il était là pour 'raconter' cette histoire. — Ça va toi? lui demande Lucas, intéressé de savoir si son ami s'en était bien sorti finalement, personne ne lui avait demandé de manière sincère à part Tommy. Et Lucas était réellement intéressé à savoir comment Justyn s'en était sorti de son côté malgré les années passées.

_________________

~ we are worlds, we are bodies, silhouettes and reflections, shadows and portraits, empires of light and clay.

Justyn Henessy

messages : 1437
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2375
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

around the fire we just fly away (J/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) · Sam 29 Aoû - 15:21
Justyn capte le regard de son ami, Lucas. Il reste un instant silencieux – sûrement pour réfléchir à ce qu’il pourrait bien répondre pour sa défense –, avant de prendre la parole. « A ta place, je ne m’avancerai pas trop. Je pourrais te surprendre », qu’il déclare. Un rictus se fraye un chemin sur ses lèvres. Justyn Henessy n’a jamais été un cordon bleu mais il est vrai qu’il s’est toujours débrouillé pour se faire à manger. Il est certain que ses repas d’adulte ne ressemblent pas à ceux qu’il élaborait quand il était adolescent : deux tranches de pain, une tranche de jambon, parfois un peu de fromage – mais c’était du luxe, ça, le fromage –. Ses recettes ne sont toujours pas très élaborées mais elles ont le mérite de satisfaire sa faim. Titillé dans son égo, il ne peut s’empêcher de répliquer.
La conversation entre les deux hommes va de bon train. Justyn évoque furtivement son parcours pénitencier. Quelques séjours par la case prison, réussissant toujours par s’en sortir – il n’a jamais su s’il le devait à sa belle gueule ou au verbe convaincant de son avocate. Son plus long séjour était de douze mois. Il avait dix-huit ans quand il est sorti. Il se souvient de cette période qui a fait basculer sa vie. Ce même moment où son père a décidé de fonder une nouvelle famille, d’avoir un nouveau fils, comme si lui n’était pas assez bien pour lui. Justyn n’a jamais été bien pour son géniteur, il le sait. Il n’a jamais été le fils idéal, le fils parfait : il n’était pas sérieux à l’école, récoltait de mauvaises notes (il ne travaillait pas à l’école, et avec les années, il le regrette maintenant) et des sanctions en continue à l’école. Il questionne en retour Lucas. « Ah », souffle-t-il, se sentant un peu idiot de lui avoir posé la question. Il se pince les lèvres, comme pour retenir les mots et ne pas dire une nouvelle connerie. Il fait le parallèle entre la captivité et la prison. Justyn n’irait pas à dire la même chose car il n’a connu que la prison et ne saurait dire de ce qu’il en est d’une captivité. Alors il se retient de parler, et capte la nouvelle question de Lucas. Il hoche la question. « Oui. Ca m’a permis de ne plus faire les mêmes conneries », qu’il souffle. Cela fait quelques années déjà que Justyn s’était repris en main, comme pour s’offrir une nouvelle version de lui-même. Une meilleure version, malgré les erreurs qu’il traîne derrière lui. « Et toi? ».
@lucas helberg

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
Contenu sponsorisé




around the fire we just fly away (J/L) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: around the fire we just fly away (J/L) ·
 
around the fire we just fly away (J/L)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: