hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -32%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
Voir le deal
169.99 €

 

 Old Memories My Friend


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 
Invité
Invité

Anonymous


Old Memories My Friend Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Old Memories My Friend · Jeu 28 Mai - 13:41


I wish I knew you when I was young
We could've got so high
Now we're here it's been so long
Two strangers in the bright lights



Domaine des McLaughlin un beau jour de Juin

Revenir à Windmont Bay après dix années d’absence en ces lieux communs fut une véritable épreuve pour la jolie blonde. Les souvenirs étaient peu à peu remontés à la surface d’une enfance chaleureuse et choyée. Malgré sa rébellion lors de l’adolescence, elle n’avait jamais connu d’épreuves difficiles à vivre à Windmont. Au contraire, Windmont Bay était le souffle d’air frais, la pause qu’elle attendait impatiemment chaque été jusqu’à ses dix-huit ans. Ce qui était loin d’être le cas dans la maison familiale et principale à Washington qui a été témoin de nombreux désaccords entre Sienna et ses parents. Elle n’eut, d’ailleurs, aucun mal à vendre cette maison dont les souvenirs étaient mitigés. Le caractère fougueux de cette dernière déplaisait parfois ; mais l’amour avait toujours été présent. Celui qu’on appelait l’amour inconditionnel. Cette intense affection fut d’autant plus vraie, lorsqu’ils ont disparu tragiquement de sa vie. Tout comme son homme. Le manque, l’absence… Elle n’aurait jamais cru connaître cela à son âge, à répétition. La mort l’entourait et elle en était consciente mais fort heureusement, cela ne l’empêchait pas de continuer à trouver une raison de vivre. Toutefois, la disparition de ses parents lui avait déclenché une peur en sourdine. Cette crainte si profonde de retrouver les souvenirs d’antan dans cette luxuriante maison-chalet située au bord du littoral d’Ocean Avenue.

Spoiler:
 


Revenue depuis seulement deux semaines, Sienna avait retrouvé la maison telle qu'elle était. Intacte. De l'extérieur, elle paraissait plus grande qu'à l'époque. Mais ce qui la choqua fut la froideur qu’elle ressentie. Comme si la maison lui en voulait de ne pas être venue pendant toutes ces années. C'était sans doute dû au fait qu'elle était inhabitée. Le manque de chaleur humaine devait rendre cette magnifique bâtisse impersonnelle. Cette impression devait être le fruit de son imagination. A la mort de ses parents, Sienna avait hérité de deux grandes maisons dont elle ne savait que faire… Elle savait qu’elle ne retournerait plus à Washington qu’elle n’avait, par la même occasion, jamais aimé donc ce fut très facile de prendre une décision. Toutefois celle de Windmont Bay fut l’une des premières maisons à avoir été construites en ces lieux. Moderne pour l’époque, son père en avait toujours été très fier. Et Sienna l’aimait tout autant. Elle se souvenait de nombreuses choses comme le cache-cache, la piscine, le magnifique paysage vu du balcon de sa chambre, des rires et des soirées devant un bon feu de cheminée à jouer aux jeux de société. Lorsque ses parents ne travaillaient pas, ne partaient en voyage pour affaire, ils aimaient la convivialité et les repas de grande tablée. Il y avait, toujours, des invités et des amis qui venaient passer plusieurs jours loin de l’effervescence de la ville. Ce joli chalet n’était habité que deux à trois mois par an, hiver comme été, mais il prenait vie lorsque la famille McLaughlin venait y poser ses valises.

Depuis, sa tante venait parfois occuper les lieux, avec son conjoint.  Pour cette dernière, il lui était difficile de laisser une maison d’une telle envergure sans vie pendant une année entière donc elle se déplaçait tous les six mois pour y passer une semaine ou deux. De nombreuses fois, Sienna avait été questionnée sur ce qu’elle comptait faire de cet héritage. Et la jeune femme ne savait jamais quoi répondre. Elle qui n’y avait même pas mis les pieds pour Noël depuis dix années et qui s’était déconnectée du cocon familial… Comment pouvait-elle prendre une décision de ce genre ?  Au fond, elle n’était pas sûre de vouloir y retourner et à la fois, la voix de son père résonnait au fond d’elle, en la suppliant de prendre le temps et de ne pas prendre de décisions hâtives. Ce qu’elle fit. Et là voilà, à présent, les manches retroussées pour mettre en cartons les bibelots de sa mère, les affaires de ses parents qui n’avaient pas bougé de place depuis leur décès…. Ce qui restait de ses parents tenaient dans des cartons, n’était-ce pas ironique après tout ?  Elle changea quelques petites choses mais n’avait pas encore commencé les rafraichissements qu’elle désirait entamer.  

Seule dans cette grande bâtisse, le vide fut bien présent et la solitude était parfois pesante. Elle ne se voyait pas y vivre toute l’année même si c’était un plaisir de retrouver Windmont et ses environs. Toutefois, elle n’avait pas encore retrouvé ses marques et en son fort intérieur, elle ne pensait pas que c’était bien sain de rester avec les fantômes de son passé. Donc elle décida de commencer à parler de son projet de vendre cette grande et luxueuse maison sur Ocean Avenue.  Elle en fit part dans des annonces de vente sur internet. Elle n’était, certes, pas pressée de vendre puisqu’il lui fallait le temps de rafraîchir quelques pièces (bien que déjà bien moderne…) et puis elle désirait surtout trouver une bonne famille, LES bonnes personnes qui méritaient ce bien immobilier. Cela pouvait parfois prendre du temps.

Lors de ses annonces, elle avait laissé une description bien vague, quelques photos et son adresse perso sienna.smith@outlook.com Une adresse mail qu’elle changerait très bientôt puisque c’était son nom marital et qu’au fond, elle se sentait bien plus McLaughlin que Smith. Personne n’était encore venu visiter la maison et au fond d’elle-même, Sienna avait ressenti une pointe de soulagement. Un homme avait pris contact avec elle, qui lui semblait avoir été poussé plus par la curiosité que par l’envie d’acheter. Un certain Oscar quelque chose… Ce prénom l’avait interpellée car elle se souvenait d’un Oscar à Londres lors de son voyage en Europe. Une époque très très lointaine mais qui lui redonnait le sourire car cela avait été une belle rencontre. Leur petite ballade à la belle étoile dans la grande ville de Londres lui restait toujours en mémoire lorsqu’elle entendait parler d’un Oscar. Toutefois elle n’avait pas vraiment gardé contact. Certes, elle possédait Facebook comme la majorité du monde à présent, mais ce n’était pas une véritable fervente des réseaux sociaux et à l’époque, elle n’avait qu’une seule idée en tête : voyager et découvrir le monde. Les gens entraient et sortaient de sa vie comme dans un moulin…. De ce fait, elle avait accepté cette rencontre, sans réel espoir d’une future vente. Souvenez-vous, elle n’était pas pressée…






Oscar Thomas

messages : 218
name : chasing hearts / margot
face + © : matt czuchry
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory
points : 411
age (birth) : thirty-four.
♡ status : single.
work : artist manager.
home : looking for one.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Blake ▴ Sienna ▴ Pristine ▴ (Owen, Jean) | fr/en | open

Old Memories My Friend Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Old Memories My Friend · Jeu 4 Juin - 23:21
Refermant la porte de la chambre du Majestic derrière lui, Oscar vérifia que son téléphone était bien chargé et se dirigea vers l’ascenseur. Poussant un soupir, il se demanda pourquoi il allait visiter cette maison quand faire un achat aussi important était probablement précipité. S’il avait déménagé aux Etats-Unis avec la ferme intention d’y rester, il avait aussi conscience que son bonheur ne se trouvait pas nécessaire à Windmont Bay. La ville était un bon port d’attache pour commencer cette nouvelle aventure, l’un de ses plus vieux amis s’y trouvant mais cela ne signifiait pas pour autant qu’il souhaiterait y rester. Preuve en était que cinq ans auparavant, s’il avait adoré son aventure, il avait détesté la ville de Vancouver et avait décidé de retourner en Angleterre pour ces raisons - et peut-être quelques raisons sentimentales également. Mais la maison lui avait tapé dans l’oeil et cela ne coûtait de toute façon rien d’y jeter un coup d’oeil. Oscar doutait sincèrement que nombreux soient les personnes capables de se payer une telle baraque à Windmont Bay. Avec un peu de chance, la propriétaire mettrait plusieurs mois à la vendre et Oscar pourrait venir lui faire une offre dans quelques temps. Même si au fond, Oscar se connaissait assez pour savoir que s’il avait un véritable coup de coeur - il ne craignait qu’elle fasse “too much” en toute transparence, ce n’était pas du tout le genre d’endroits dans lequel il se voyait vivre de base - il n’hésiterait pas bien longtemps à faire une offre.
S’installant dans sa voiture, il chercha l’adresse de la maison avant de l’entrer dans le GPS et de réaliser...  que c’était à exactement dix-sept minutes à pied et qu’il n’avait peut-être pas besoin d’utiliser de l’essence - comprendre : polluer la planète - pour faire ce chemin. Habitué aux distances londoniennes, Oscar oubliait parfois que Windmont Bay était une petite ville américaine où presque tout pouvait se faire à pied facilement. Du moins, pour ceux qui aimaient marcher mais Oscar en ayant eu assez de cette ville de gens pressés qu’étaient la capitale de l’Angleterre et du Royaume-Uni était assez content de pouvoir prendre le temps d’aller un endroit à un autre sans que cela ne le fasse parcourir des distances trop importantes ou perdre la moitié de sa journée. Il ressortit donc de sa voiture, la verrouilla et se dirigea tranquillement vers Ocean Avenue, un audiobook dans les oreilles.
Lorsqu’il arriva devant la bâtisse, Oscar fronça doucement les sourcils. L’atmosphère était… légèrement différente de ce qu’il avait pu s’imaginer sur les photos. Soudain, ce qui l’avait attiré lui plaisait moins que prévu : cette combinaison du bois et des vitres n’était-elle pas un peu trop m’as-tu-vu pour lui ? Pourtant, la maison restait sobre mais… non, il y avait quelque chose qui le gênait. Ce n’était pas plus mal car si Oscar venait d’un milieu aisé, il ne l’était pas assez pour dépenser de l’argent à tout va de la sorte - et puis, ce n’était pas vraiment dans sa nature. Ayant pris rendez-vous avec… Sienna Smith - il venait de vérifier dans son téléphone, il avala tout de même les quelques pas qui le séparaient de la porte d’entrée avant de frapper. Même si ce n’était que par simple politesse, il comptait honorer son rendez-vous - et puis… il était tout de même curieux de voir ce que l’intérieur donnait, cela avait l’air tellement… reposant sur les photos communiquées par l’agence immobilière.
Il attendit quelques secondes que la propriétaire ouvre, retirant ses écouteurs sans fil pour les ranger dans leur étui. Il releva la tête alors qu’une voix féminine se faisait entendre et sourit à la jeune femme… dont la tête lui était étrangement familière. Il la fixa quelques secondes, détaillant ses traits pour s’assurer de cette intuition qu’il avait puis secoua doucement la tête, un large sourire se dessinant sur ses traits. Sienna ! Mais bien sûr ! Il n’avait même pas pensé à elle lorsqu’il avait vu le nom de la propriétaire sur l’annonce mais maintenant qu’elle se trouvait devant lui, il était certain de la reconnaître. “Sienna! This is… unexpected!” Et ça, c’était le cas de le dire… Cela faisait dix ans maintenant qu’il ne s’était pas vu - à peu de choses près - et si cela n’avait pas été grâce aux réseaux sociaux où ils gardaient contact de temps à autre (comprendre : likaient réciproquement les photos, se souhaitaient (parfois) leurs anniversaires et échangeaient peut-être trois messages en dehors cela), il ne l’aurait jamais reconnu. A la voir là devant lui, il réalisait combien elle était différente - et combien il devait l’être également. “It’s Oscar.” précisa-t-il, en pointant son sourire en coin du doigt mais sa précision ne valait que pour l’aider à le situer. Lui aussi postait parfois des photos de lui sur Mazebird - même si ce n’était clairement pas ce qu’il préférait - et la dernière en date avait à peine quelques semaines. “I can’t believe that of any places in the world, we would meet here in Windmont Bay… It makes no sense!” Ou peut-être que si, en réalité. Il ne se souvenait pas que Sienna lui ait jamais parlé de Windmont Bay mais la grande partie de leurs discussions avaient été accès autour des voyages des jeunes gens qu’ils étaient à l’époque - même si Sienna était la plus aventurière des deux et qu’elle avait donc bien plus de choses à lui rencontrer. Passant ses mains dans les poches de sa veste en cuir, Oscar jeta un regard autour de lui, admiratif… “So this is yours?

_________________


show me a gray sky, a rainy cab ride. Babes, don't threaten me with a good time
 
Old Memories My Friend
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: