hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-37%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
119.99 € 189.99 €
Voir le deal

 

 let's meet.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row
Aller en bas 
driver roll up the partition please.

Citra Leviani

messages : 1779
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © ma mie.
multinicks : aneurin, alex, aurora, eliot, tori.
points : 2002
age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : entichée.
work : anciennement danseuse de pole dance, à présent elle se consacre à ses activités sponsorisées sur mazebird quand elle ne dépense pas l'argent de xavi.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, passer du temps avec xavi, boire, buller.
home : chez lui.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 : free} : ali, ezra, georgie, lila, xavi.

let's meet.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· let's meet. · Ven 29 Mai - 21:00
hey, nice to meet you; jk, i'm just bored.
@Ali Caldwell  

L’invitation était tombée comme un cheveu – en l’occurrence blond décoloré - sur la soupe au fil d’une conversation complètement improvisée au beau milieu d’un magasin. Ali dont elle avait profité des excès de voix quelques semaines plus tôt s’était proposée de faire une journée entre filles (pour reprendre ses mots) afin de mieux se connaitre. Les deux partageaient en effet une accointance commune en la personne de Xavi. Meilleur ami pour l’une, compagnon (!) pour l’autre, elles allaient à priori être amenées à se revoir régulièrement dans le futur. Si la perspective ne l’avait pas forcément enchantée plus que ça car elle avait montagne de problèmes à régler, Citra avait concédé bon gré mal gré en se disant que plus tôt ce serait fait, mieux ce serait. En réalité, l’intégralité de la situation lui avait complètement échappé, à l’instar d’un spectateur qui ne comprendrait rien au film qui se joue devant lui. Tout était allé extrêmement vite depuis l’instant où Georgie l’avait fichue dehors après une discussion houleuse, jusqu’à la confirmation de sa relation avec le fauteur de trouble. De ça, elle ne regrettait rien ou presque, pour autant, se retrouver de nouveau en couple après tant d’année en solo avait de quoi chambouler son quotidien on ne peut plus chaotique. Or maintenant qu’on lui demandait vaguement (Xavi avait fait mine de ne pas entendre) de rencontrer le cercle proche de son cher et tendre, qui, de prime abord ne l’intéressait pas spécialement, elle était agacée ou plutôt contrariée. De quoi allait-elle pouvoir parler avec Ali ? Etait-ce une sorte de mise en garde puérile : tu lui fais mal je te blesse ensuite, le blabla ridicule digne d’un roman de gare ? Qu’importe, elle y allait déjà à reculons avec une mine des mauvais jours toutefois dissimulée sous un maquillage éclatant. En son sens, les présentations auraient pu attendre des mois, voir des années. Malheureusement prise d’un élan de gentillesse, elle n’avait pas été capable d’envoyer balader la jeune femme au comportement aussi exubérant que le sien. Enfin du moins, c’était ce qu’elle avait retenu de cette fameuse nuit, où des esclandres l’avaient tiré de son sommeil réparateur. Elle avait par la suite appris l’identité de l’écervelée ayant débarqué minuit passé et s’était contentée d’un modeste commentaire pour manifester son étonnement. A présent, elle se retrouvait seule en sa compagnie, comme quoi le destin persistait à se foutre de sa gueule.
 
Quasiment une heure de retard montre main, elle arriva à l’endroit convenu dans leurs échanges lacunaires. Après tout, peut être que l’expérience serait enrichissante, il suffisait d’y mettre un peu de bonne volonté, ce qui, en l’occurrence semblait mal barré, lendemain de cuite oblige. Inspirant un grand coup en guise de motivation superflue, elle rentra dans le bâtiment. L’éclairage pourtant très faible, lui donnait l’impression d’être dans un bordel, si ce n’était l’odeur de l’encens qui la fit d’ailleurs tousser exagérément on aurait pu s’y méprendre. « Bonjour, je cherche - … » Elle s’interrompit aussitôt, ayant remarqué Ali dans le fond. Difficile à cette distance de savoir si elle était énervée ou non mais Citra tenta sa chance, elles étaient là pour ça non ? « Soirée compliquée, réveil compliqué mais je suis enfin là. Et bien cet endroit ne paye pas de mine en tout cas. » Qu’elle lâcha en observant les alentours où elle n’avait jamais mis les pieds auparavant, une adresse supplémentaire à sauver dans ses papiers. « Qu’est ce que tu as prévu ? » Elle ne savait absolument rien de la suite des événements, le programme était une surprise mais elle espérait que ça ne terminerait pas en séance d’épilation collective.

_________________

All night I'll riot with you I know you got my back and you know I got you, so come on, come on, come on let's get physical | @ dua lipa.
whiskey in a teacup

Ali Caldwell

messages : 1361
name : margot / chasinghearts
face + © : rita ora ; iron shy
multinicks : Finn ▴ James ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 302
age (birth) : 27 yo (1/07)
♡ status : mom ▴ made it Instagram official with Joseph
work : bar owner.
activities : playing music, dancing, clubbing, writing, etc
home : harbor row

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Joseph² ▴ Citra ▴ Xavi ▴ Odette (Casey) | fr/en ▴ closed

let's meet.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's meet. · Ven 5 Juin - 11:46
Si Ali avait pu croiser à plusieurs reprises Citra au fil des années, les deux jeunes femmes n'avaient jamais eu l'occasion – l'envie ? – de faire la connaissance l'une de l'autre plus que cela. Elle était une amie de Georgie, Ali une amie de Xavi et les choses s'arrêtaient là. Mais quelque chose était venu perturber cette équation sans que la chanteuse ne l'ait vu venir. A dire vrai, Ali n'avait pas vraiment d'opinion sur la relation qu'entretenait la meilleure amie de Georgie (ex meilleure amie ?) et le sien parce qu'elle savait pertinemment que les sentiments n'étaient pas quelque chose qui se contrôlait. Elle n'était pas tout à fait certaine que Xavi n'ait pas eu en tête de faire tourner la mère de son enfant en bourrique en commençant cette relation mais s'il arrivait à la supporter plusieurs nuits par semaine dans son lit – où elle dormait et ne se faisait pas simplement sauter, alors c'était qu'il y avait un peu plus qu'une simple envie de faire chier le monde. Ali avait donc décidé de garder ses commentaires pour elle – que Xavi ne s'y habitue pas trop – et d'apprendre à connaître la jeune femme qu'elle serait apparemment amenée à voir plus régulièrement à l'avenir. La seule fois où la jeune femme s'était permise de l'ouvrir, c'était en apprenant les circonstances dans lesquelles Xavi avait annoncé à son ex-épouse qu'il se tapait Citra – il y avait des limites à ne pas dépasser même pour Xavi Moroe.
Qu'à cela ne tienne, la comédie jouée par Xavi quand elle lui avait donné son avis sur la question était derrière elle. Ali était occupée à choisir les soins dont elle profiterait pour cette journée "rien qu'à elle", qu'elle avait décidé exceptionnellement de partager avec Citra. A dire vrai, elle avait lancé l'invitation par pure politesse, ne s'attendant pas particulièrement à ce que cette dernière l'accepte. Elle avait pourtant été agréablement surprise qu'elle le fasse et se leva de bonne humeur, ravie d'avoir l'occasion d'en apprendre un peu plus sur la nouvelle petite-amie de Xavi – qui avait honnêtement l'air d'être une nana plutôt chouette… et absolument pas ponctuelle. Regardant sa montre après avoir discuté une bonne vingtaine de minutes avec l'esthéticienne – Ali était une habituée, elle fronça les sourcils se demandant si elle comptait lui faire faux bond. Elle sortit son téléphone de son sac pour lui écrire, se rappela qu'elle n'avait pas son numéro et décida donc de commencer les soins sans elle si elle n'était pas là dans dix minutes. Elle partit se changer pour enfiler culotte en papier et peignoir de bain molletonné et revint s'asseoir sur l'un des canapés où un thé vert à la menthe l'attendait. Poussant un soupir d'aise, elle sélectionna plusieurs soins – Citra aurait tout le loisir de choisir les siens quand elle viendrait (si elle venait) et leur demanda de commencer par la manucure histoire d'avoir le temps de savourer son pied. "Salut Citra." Répondit-elle en relevant le regard vers elle, un sourcil arqué. Ali ne put cependant s'empêcher de sourire, remarquant l'absence de réelles excuses par la jeune femme. A croire qu'elle était vraiment faite pour être avec Xavi. "Non, et pourtant je te promets que tu voudras y retourner quand tu auras testé leurs soins." Dit-elle avant de finir son thé. "J'y viens depuis des années et y a pas meilleur endroit, même à Portland ou Seattle." Elle se décala de son siège pour laisser Citra s'installer en remerciant l'employée qui leur proposait des rafraichissements – une eau à l'orange pour Ali. "Que des trucs sympas. C'est-à-dire zéro histoire d'épilation, ou d'extraction de points noirs, parce qu'on est pas venu là pour souffrir et qu'on est pas non plus assez proches pour se soutenir dans ce genre d'épreuves." Elle fit un clin d'œil à une Citra qui ne semblait pas particulièrement extrêmement motivée par cette journée mais à qui Ali était déterminée à laisser sa chance. "T'as la liste des soins dispo ici, prends ce que tu veux." Précisa-t-elle en lui tendant le menu.

_________________

See I wanna stay the whole night, I wanna lay with y o u till the sun's up. I wish that I could I let you love me.
driver roll up the partition please.

Citra Leviani

messages : 1779
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © ma mie.
multinicks : aneurin, alex, aurora, eliot, tori.
points : 2002
age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : entichée.
work : anciennement danseuse de pole dance, à présent elle se consacre à ses activités sponsorisées sur mazebird quand elle ne dépense pas l'argent de xavi.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, passer du temps avec xavi, boire, buller.
home : chez lui.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 : free} : ali, ezra, georgie, lila, xavi.

let's meet.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's meet. · Dim 5 Juil - 19:59
Accusant un retard considérable à la montre, Citra n’avait pas pris la peine de s’excuser, préférant directement passer aux choses sérieuses. Plus vite elle s’y mettait, plus vite elle rentrerait pour terminer sa nuit. À y regarder de plus près, elle avait l’impression que Ali faisait exprès de ruiner son temps de sommeil. Il y avait d’abord eu la première fois quelques semaines auparavant et puis, aujourd’hui, avec son invitation tombée de nulle part à laquelle elle avait mollement répondu faute de vif intérêt. En réalité, elle faisait preuve de mauvaise foi car ses déboires nocturnes n’étaient pas de son fait, toutefois, il fallait bien trouver un coupable. De mauvaise humeur, elle essaya cependant de faire un effort, histoire de voir où cette journée allait les mener. Elle redoutait cependant le pire et espérait vivement ne pas se coltiner des discours sur l’amitié, car, elle n’avait pas la tête à ça. Elle imaginait non sans peine ce que Ali pouvait penser de cette relation, néanmoins elle n’avait nul désir d’entendre son avis sur le sujet. Quant à Xavi, elle lui règlerait son compte plus tard pour l’avoir laissé aller à ce rendez-vous. Aussitôt à l’intérieur, elle repéra Ali dans le fond, déjà apprêtée pour l’occasion. Visiblement cette dernière ne paraissait pas spécialement vexée ou du moins, ne lui tenait pas rigueur de ses égarements, puisqu’elle enchaina directement sur la suite des évènements. « Ah oui ? » Elle haussa un sourcil intrigué, jetant un coup d’œil critique aux alentours alors qu’elle daignait enfin ôter ses lunettes de soleil. Effectivement et comme elle l’avait dit précédemment, l’endroit ne payait pas de mine quand on comparait avec l’extérieur légèrement décrépit, toutefois elle n’était pas d’accord avec Ali, il y avait toujours mieux. Une poignée d’exemples lui venaient justement à l’esprit mais elle était prête à accorder sa chance à l’établissement, quitte à laisser une critique de merde plus tard. « Et bien tu n’es pas allée à New York. » Elle s’installa à ses côtés puis commanda une boisson tiède, histoire de faire passer sa cuite. Si elle n’avait fait qu’un bref séjour dans la grande pomme, elle en gardait un souvenir impérissable. Il y régnait un climat incomparable, difficile à décrire, une constante effervescence qui vous donnait l’impression d’être invincible. De tout ce qu’elle avait pu voir ou visiter suite à son départ d’Italie, c’était une de ses meilleures expériences. Windmont était certes agréable et lui rappelait tantôt son village natal, mais manquait parfois de dynamisme. Perdue dans ses pensées, elle rattrapa le fil de la conversation bon gré mal gré. « On n’est pas assez proches mais pourtant on l’est assez quand tu te permets de crier en pleine nuit. » Qu’elle répondit, un sourire ironique sur le bord des lèvres. Elle était certes en petite forme mais assez lucide pour se rappeler cet incident contrariant. Son numéro d’écervelée ne lui avait pas spécialement plu, quand bien même il avait eu lieu chez son compagnon et qu’elle n’avait pas son mot à dire. Trop tard pour regretter. Désormais que l’abcès était crevé, elle pouvait repartir sur ce qu’elle espérait être de bonnes bases. Ali donnait l’impression d’être sympa, autant lui laisser sa chance avant de se décider définitivement sur le futur de leur relation amicale. Prenant la carte (elle se demanda au passage qui allait payer), qu’elle parcourut distraitement, elle jeta son dévolu sur un soin du dos à la dénomination un peu farfelue. « Je crois que j’ai trouvé ce que j’allais faire… » Elle reposa le carton sur le siège, puis reporta son attention sur sa voisine à qui on venait de faire les ongles. « Très belle couleur. » Déclara-t-elle, sans réellement voir de quoi il en retournait à cause des néons à la lumière faiblarde. Au passage, elle alpagua une des jeunes femmes pour lui signaler qu’elles étaient prêtes. « Et bien partons faire connaissance dans ce cas. » Elle se leva, et succéda Sandra d’après l’étiquette sur la blouse qui les mena dans une pièce sombre (décidément !), où trônaient deux lits ainsi que des serviettes. Une atmosphère calme et détendue pour des esprits – surtout le sien – qui ne l’étaient pas vraiment. Citra s’éclipsa dans la foulée pour aller se changer et revint s’installer, en déposant son sac sur le meuble prévu pour. « Ces horreurs me grattent. » Elle désigna les sous-vêtements de fortune fournis par la maison, et se redressa sur les coudes. « Je suppose qu’on peut éviter tout le baratin, dis-moi ce que tu veux savoir, on ira plus vite. » Sur ces entrefaites, elle reposa sa tête sur le coussin.

_________________

All night I'll riot with you I know you got my back and you know I got you, so come on, come on, come on let's get physical | @ dua lipa.
whiskey in a teacup

Ali Caldwell

messages : 1361
name : margot / chasinghearts
face + © : rita ora ; iron shy
multinicks : Finn ▴ James ▴ Philae ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 302
age (birth) : 27 yo (1/07)
♡ status : mom ▴ made it Instagram official with Joseph
work : bar owner.
activities : playing music, dancing, clubbing, writing, etc
home : harbor row

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Joseph² ▴ Citra ▴ Xavi ▴ Odette (Casey) | fr/en ▴ closed

let's meet.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's meet. · Dim 26 Juil - 20:58
Si Ali était dans de bonnes dispositions et souhaitait que les choses se passent au mieux avec Citra, elle n’était pas non plus prête à se laisser marcher sur les pieds ni à supporter quelqu’un qui comptait être désagréable pendant ce qui était sensé être un moment de détente. A dire vrai, si cela n’avait pas été pour Xavi, elle aurait d’ailleurs eu beaucoup de mal à ne pas la rembarrer quand cette dernière avait précisé d’un air dédaigneux qu’elle n’était jamais allée à New York. Au lieu de ça, Ali prit sur elle. Si, elle était déjà allée à New York et oui, il y avait des endroits mieux que celui-là dans certains endroits - Ali aurait d’ailleurs plus parler de Marrakech que de New York mais chacun ses choix. Elle s’abstint cependant de tout commentaire pour le moment. L’idée était d’apprendre à connaître la jeune femme qui partageait désormais la vie de son meilleur ami, et pas de s’en faire une ennemie. La barmaid avait conscience que leur début de relation était particulier et que Citra ne se retrouvait pas dans une situation facile. Elle était certes une adulte responsable qui faisait ses propres choix mais Ali n’aurait pas aimé être à sa place. Devoir choisir entre sa meilleure amie et son mec n’était pas chose aisée et si Ali était persuadée qu’elle ne serait jamais du genre à finir avec l’ex d’un ou d’une amie, elle avait également conscience que rien n’était aussi facile qu’il n’y paraissait dans la vie quand on y était réellement confrontée. “New York, ça fait un peu loin pour faire l’aller-retour dans la journée.” répondit-elle alors simplement, toujours sur un ton égal.
La nouvelle remarque de Citra eut plus de mal à passer et le visage d’Ali se ferma quelques secondes. Si elle n’était pas fière de cette nuit-là, elle trouvait particulièrement injuste que Citra se permette de lui reprocher la situation. Elle doutait que Xavi lui ait parlé de ce qu’il se déroulait réellement - principalement parce qu’il semblait n’en avoir toujours pas pris conscience, - mais Ali ne s’excuserait pas auprès d’elle. Ali n’avait absolument pas su que Citra se trouvait le soir-là et surtout elle était dans un état de détresse telle qu’elle aurait juste voulu trouver une oreille attentive. Aller voir Xavi pour cela n’était certainement pas la chose à faire au milieu de la nuit mais Xavi et Ali étaient amis depuis des années et fonctionnaient comme ça. Leur relation était complexe, ils se hurlaient dessus autant qu’ils riaient ensemble et se comportaient parfois comme de parfaits abrutis mais cela faisait parti de ceux qu’ils étaient. “C’est marrant, je pensais pas qu’on était assez proches pour que tu me reproches d’aller chercher du réconfort auprès de mon meilleur ami quand une personne que je considérais comme de la famille est décédée.” répondit-elle du tac au tac. Ali pouvait se montrer très conciliante mais le décès de Jimmy était encore quelque chose de douloureux pour elle et dont elle était bien loin de s’être remise. Elle maintint alors quelque secondes le regard de Citra puis but un peu d’eau avant de reprendre le fil de la conversation comme si de rien n’était. Une fois encore, l’idée était d’apprendre à connaître la jeune femme, pas de s’en faire une ennemie ou de marquer son territoire.
Ha oui ? Dis moi ?” demanda-t-elle, sincèrement curieuse et la voix plus amicale. Elle sourit en l’entendant complimenté son vernis, se disant qu’elles étaient enfin parties pour être sur la même longueur d’ondes. “Merci. J’ai pensé à toi en voyant l’un d’eux tout à l’heure attends… Ha oui, regarde la référence C306, je pense que ça t’irait bien.” dit-elle en lui tendant le présentoir à ongles. Elles se levèrent ensuite pour aller se préparer et enfila, à contrecoeur, les sous-vêtements de papier qui lui furent communiquer. Elle pouffa doucement en entendant Citra râler. “Ouais, d’habitude je les mets même pas.” D’habitude, elle y allait seule ou en tout cas avec des personnes avec qui elle était assez à l’aise pour être parfaitement à poil. Mais pour l’instant, avec Citra, elle préférait rester un minimum vêtue. “Hein ?” demanda-t-elle en tournant la tête vers Citra, tout en se redressant. Elle fronça les sourcils puis secoua la tête en comprenant où elle voulait en venir. “Citra, si je voulais savoir quelque chose, je t’emmènerai boire, pas dans un SPA.” Elle se laissa ensuite retomber sur la table de massage et précisa : “Je veux juste apprendre à connaître la nouvelle meuf de mon meilleur pote. Y a rien de plus à chercher. Mais si t’es pas à l’aise, ou t’as l’impression que si, on est pas obligées de parler.” Et l’idée n’était pas de faire Citra se sentir mal à l’aise mais si Citra partait du principe qu’elles ne se parlaient que parce que Ali cherchait à avoir des informations ou à être rassurée sur la jeune femme, cela ne servait à rien que l’une ou l’autre fasse des efforts. Elles ne seraient jamais et Citra ne serait jamais vraiment elle-même. Cela serait donc du temps perdu pour elles deux.

_________________

See I wanna stay the whole night, I wanna lay with y o u till the sun's up. I wish that I could I let you love me.
driver roll up the partition please.

Citra Leviani

messages : 1779
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © ma mie.
multinicks : aneurin, alex, aurora, eliot, tori.
points : 2002
age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : entichée.
work : anciennement danseuse de pole dance, à présent elle se consacre à ses activités sponsorisées sur mazebird quand elle ne dépense pas l'argent de xavi.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, passer du temps avec xavi, boire, buller.
home : chez lui.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3 : free} : ali, ezra, georgie, lila, xavi.

let's meet.  Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's meet. · Hier à 19:06
Elle ne savait pas vraiment ce qu’on attendait de sa part pour ce rendez-vous en tête à tête improvisé. Était-ce une mise à l’épreuve, une façon de la tester, ou simplement un élan de gentillesse spontané ? Impossible de savoir ce qui se tramait dans l’esprit de sa comparse du jour. Citra restait donc sur ses gardes alors qu’elle parcourait la carte d’un œil morne à la recherche d’un soin susceptible de la réveiller. La plupart des prestations dont on avait gonflé les noms par excès de zèle à l’instar de ces plats dans des grands restaurants n’avaient aucune signification particulière pour elle. Sans grande conviction, elle jeta son dévolu sur un titre pompeux et poursuivit la conversation d’un air détaché. « Évidemment. » Elle haussa les épaules mollement, en songeant à New York, sa foule dense, son rythme de vie si particulier et cette effervescence qui jamais ne s’arrêtait. On était aux antipodes de Windmont Bay, pourtant, elle ne regrettait pas spécialement d’avoir posé ses valises dans le coin. Si ce n’était l’absence de plusieurs boutiques de luxe où elle adorait dépenser à outrance, elle appréciait le calme relatif des environs ainsi que les rencontres qu’elle avait pu y faire. Certaines s’étaient malheureusement mal terminées (elle avait néanmoins un vague espoir de pénitence) mais la plupart étaient solides voir indispensables à son quotidien. Qui plus est, dans le cas d’un hypothétique départ, elle se voyait davantage retourner en Italie auprès des siens, plutôt que sillonner de nouveau les Etats-Unis de long en large. Pour l’heure, elle était cependant très bien où elle était, en dépit de la réflexion inattendue de sa voisine. La surprise était certes de taille mais ne justifiait que vaguement les déboires de cette fameuse nuit où Ali avait fait tout un cirque chez Xavi. Il suffisait qu’elle ferme les yeux pour revivre ce cauchemar et sentir l’odeur de vomi mêlé à l’alcool qui avait imbibé le salon pendant des jours. Reine de l’exagération ? Certainement, néanmoins l’affaire l’avait considérablement marqué au point d’en toucher un mot ou deux à son compagnon quand d’ordinaire ses demandes avaient principalement un but purement lucratif et intéressé. « Ah. » Répondit-elle finalement sans trop savoir quoi ajouter de plus à cette révélation qu’elle n’avait pas demandé. Elles n’étaient pas suffisamment proches pour qu’elle s’en émeuve ou essaye de sortir une formule toute faite. Le faire lui semblait maladroit, surtout qu’elle n’était pas nécessairement la plus douée pour réconforter les gens, aussi préféra-t-elle plonger le nez dans son verre, en espérant que la conversation prendrait une tournure différente. Fort heureusement pour elles deux à fortiori, on passa rapidement au sujet qui les avaient menés ici. « Un massage du dos, trop de cabrioles hier soir, j’en ai besoin. » En réalité, c’était tout son corps qui souffrait de ses incartades nocturnes toutefois elle préférait ne pas s’épancher en détails graveleux. « Non je ne crois pas, elle te va mieux à toi. » Autrement dit il était hors de question qu’elle envisage de se peinturer les ongles avec cette couleur-là, qui, du peu qu’elle pouvait distinguer dans la pénombre était loin de pouvoir mettre en valeur quoi que ce soit. Sur ces entrefaites, on les invita enfin à aller se préparer dans une pièce individuelle où elles auraient tout loisir de se reposer en papotant comme de vieilles copines. « Ah ouais, et bien j’espère que tu les as mis cette fois. » L’idée de voir Ali à poil avait de quoi l’effrayer, surtout de si bon matin quand elle était loin d’être parfaitement réveillée. Par ailleurs elle doutait que se foutre à poil ici était hygiénique, mais après tout chacun faisait ce qu’il voulait de son corps. En l’occurrence les sous-vêtements en papier commençaient déjà à la gratter tandis qu’elle s’installait mollement sur la couche en inspectant si la serviette était propre. « Je tiens très bien l’alcool ce serait inutile de toute façon. » Elle se redressa pour fixer Ali à la chevelure qui brillaient étrangement sous les néons jaunes. « Je suis autant à l’aise qu’on peut l’être avec un string en papier qui gratte et une gueule de bois digne de ce nom. » Commença-t-elle dans un souffle en cherchant la position adéquate pour détendre ses muscles ankylosés. « Ok. On peut parler mais pas de lui ou comment ça s’est passé. Je suppose que tu es au courant et je n’ai aucunement envie de disserter là-dessus. » Oui elle avait couché avec l’ex-mari de sa meilleure amie, oui elle était partie avec lui, oui elle était probablement une connasse, et oui elle se foutait de l’avis d’Ali sur sa relation. « Et bien, à part vomir dans des vases qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » Se hasarda-t-elle d’un ton amical, parce qu’il fallait bien commencer quelque part en attendant qu’on vienne s’occuper d’elles.

_________________

All night I'll riot with you I know you got my back and you know I got you, so come on, come on, come on let's get physical | @ dua lipa.
Contenu sponsorisé




let's meet.  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's meet. ·
 
let's meet.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: