hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -50%
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
Voir le deal
60 €

 

 I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak
Aller en bas 

Riley Campbell

messages : 1680
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 2056
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | bee, casey, priam, daphne, joseph, ayden & shiloh (have)

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Lun 8 Juin - 0:05

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think
june 5th,
@Casey Abbott

Is it the people? Is it the room that looks the same?
The conversations? 'Cause I thought I heard your name
Or just illusions? Somehow, I just can't explain
What reminds me of you

Riley, elle le connaissait pas vraiment Casey. Connu dans un bar -bien loin des rencontres que l'on y faisait habituellement- mais qui avait ce petit truc qui lui donnait envie de lui faire confiance. Régulièrement méfiante, il n'en était rien avec lui. Malgré sa manie de s'emmêler les pinceaux -avec ses pensées et ses mots- la blonde éprouvait une aisance naturelle avec lui. Un peu étrange à dire, à ressentir aussi après si peu de temps. Il était de ces personnes qu'on savait bienveillante sans en savoir beaucoup. Empathique et attentif. Quelqu'un qu'elle apprécierait d'avoir dans sa vie. Les personnes avec qui ça passait si vite, si bien se faisaient rare. Elle pouvait les compter sur les doigts de la main. Quand il avait proposé de se voir, elle avait d'abord été ravie, puis un peu déçue de le voir annuler (et reporter). Envie d'en prendre plus, sur lui, son histoire. Elle savait que ce serait pas simple, qu'il y avait des sujets qui seraient difficile, peut-être même inabordables. La blonde se dit juste que si elle a pu aider un peu la première fois alors qu'ils ne s'étaient jamais vu de leur vie, elle pourrait faire un peu plus, avec le temps.
Jake était en dehors de la ville depuis hier soir, et jusqu'à après demain, alors Campbell se sentait comme une adolescente qui profitait de l'absence de ses parents pour organiser la soirée du siècle. Et pour la jeune femme, c'était sans doute ce à quoi ça ressemblait. Une soirée avec de l'alcool, elle se demandant encore quelle mouche l'avait piqué. Deux verres et elle allait commencer à délirer. Trois verres et elle commencerait à bouger sur n'importe quelle musique, avec un sens du rythme dont elle n'a jamais été doté (ou très peu) -l'avantage, c'est qu'avec l'alcool, elle oubliait bien souvent ce détail. Est-ce qu'il avait dit vrai ? Est ce qu'il la surveillerait tout de même ? A ce qu'elle ne soit pas malade ? Ou qu'elle ne se blesse pas bêtement ? Riley n'avait pas deux mains gauches, mais elle était assez maladroite pour se blesser toute seule avec des objets qui pourraient sembler complètement inoffensifs pour n'importe qui d'autre.
Elle avait un peu rangé le salon, parce que si la blonde savait à peu près tout tenir en ordre, c'était l'opposé pour son frangin. Il laissait tout trainer. C'était à se demander comment elle s'en était sortie avec un 'tuteur' pareil -parce que c'est bien le rôle qu'il avait eu, s'étant toujours occupé d'elle. Mais maintenant, c'était bien Riley qui passait derrière lui. Riley qui s'occupait au mieux que tout ne parte pas en vrille, quand lui jouait le rôle de pilier (quoique les rôles étaient encore un peu flous à ses yeux). C'est Casey qui devait s'occuper des boissons, elle, elle aurait bien été capable de repartir avec deux bouteilles de Desperados -tout en se trompant et prenant la version sans alcool- ou une Smirnoff Ice digne des plus grandes soirées pré-adolescentes. Alors la blonde avait décidé de prendre en charge quelques encas : des chips et autres crackers salés qui limiteraient -temporairement- l'effet des boissons sur leurs corps trop fragiles.
Quand ça sonne à la porte, riley presse le pas, ouvrant, le sourire aux lèvres. Elle gigote, d'un pied sur l'autre avant de s'approcher -tout de même un peu hésitante- pour le prendre dans ses bras. « I'm glad you didn't cancel » again. elle s'était demandée, s'il n'allait pas encore reporter, pour une raison ou pour une autre. Il semblait être le genre de personne à ne pas vouloir s'imposer, ne pas vouloir déranger. « Come on in ! » elle se pousse pour le laisser passer, ravie de ce que la vie pouvait finalement lui apporter. Jusque là, ça n'avait pas été que des bonnes surprises. « you're ok ? And your day ? » demande-t-elle naturellement, comme s'ils se connaissaient depuis des années. Elle lui désigne le canapé, qu'il s'installe et fasse comme chez lui, alors qu'elle récupérait vers et saladiers de gateaux salés.  

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1340
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 1318
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Jeu 18 Juin - 13:00
Au moment de la rejoindre vendredi dernier, la panique s’était emparée du jeune papa qui avait pris son boulot comme excuse pour reporter leur rendez-vous, sans savoir s’il parviendrait à s’y rendre en s’accordant sept jours de plus, à cogiter. Depuis la disparition de Tess, Riley était une des premières personnes avec qui Casey créait une connexion et, si celle-ci était peut-être le pur fruit de son imagination et des quelques verres descendus le soir de leur rencontre, il ne pouvait se débarrasser de l’impression de trahir son épouse défunte en la retrouvant. Ce n’était pourtant pas un rendez-vous duquel il espérait tirer quoi que ce soit d’autre qu’un moment de détente, un moment où il oubliait l’espace de quelques heures, mais c’était plus fort que lui. Dans l’incertitude de parvenir à se motiver pour ce soir, Casey avait préféré ne pas contacter Riley de toute la semaine, afin de ne pas lancer de nouvelles promesses en l’air. Il avait envisagé l’hypothèse qu’elle ne souhaite pas le voir après ce silence, mais ça valait toujours mieux que d’annuler une seconde fois. Par chance, la jeune femme avait compris - sans avoir toutes les cartes en main pour le faire - l’absence de nouvelles du vétérinaire et avait accepté qu’il s’invite chez elle un peu plus tard dans la soirée.
S’il n’avait pas envie de lui mentir (un peu plus) sur les raisons de son annulation, la semaine dernière, Casey n’était pas certain que la jolie blonde les accepte. Riley avait été douce et compréhensive lors de leur première rencontre, mais à partir du moment où il n’attendait rien de cette soirée, autre que la possible naissance d’une amitié entre eux, sa culpabilité était-elle justifiée? Est-ce que Riley n’irait pas déduire que, au fond, le vétérinaire attendait bien plus que quelques verres et une soirée à se aborder son avenir professionnel, sur lequel il lui avait promis de se pencher? Non pas qu’il aie un quelconque talent en orientation où une boule de cristal mais un point de vue extérieur, un oeil nouveau qui ne portait aucun jugement sur sa situation actuelle, pouvait peut-être aider.
Sans trop savoir les gouts de Riley, ni sa tolérance à l’alcool - qui devait être proche de zéro -, il s'était emparé de trucs forts et moins forts ; des bières, du cidre, du vin, de la tequila, de la vodka, et des sodas pour mixer tout ça. Ils avaient délirer sur cette soirée à se surveiller l’un l’autre, loin des regards inconnus, mais si ça tombe, après un verre, ils finiraient par se rabattre sur le soft. Casey s'était arrangé avec Daphne sans lui fournir quelconque information sur ses plans, s’assurant simplement qu’elle n’avait de son côté rien de prévu et que cela ne la dérangeait pas de surveiller Colin. C’était peut-être la première fois en plusieurs mois que Abbott s’absentait pour autre chose que le boulot, mais s’occuper de son fils n'était pas un dû et il était sincèrement reconnaissant que sa meilleure amie accepte, sans poser de question.
Il était près de vingt-et-une heure lorsqu’enfin Casey parvint devant la porte de Riley, hésitant un moment à l’appeler pour s’assurer qu’il ne se trompait pas de porte avec les voisins, lui qui ne l'avait raccompagnée qu'une seule fois, un brun éméché. Il fut rassurée de voir sa petite tête blonde se dessiner et lui sourire, la serrant brièvement dans ses bras. Peut-être s’était-il angoissé pour rien! C’était un peu bizarre de prévoir une soirée alcoolisée avec quelqu’un qu’on venait tout juste de rencontrer, d’autant plus quand la personne en question buvait au moins autant que vous, mais le seul sourire de Riley suffisait à le mettre à l’aise. « Not this time. » Il affirma en lui adressant un sourire franc, avant de la suivre à l’intérieur. L’idée lui avait bien sûr traversé l’esprit mille fois depuis qu’ils avaient reconfirmé la soirée, ce matin, mais Casey était heureux de ne pas avoir laissé la culpabilité le tourmenter et décider pour lui. « A lot of work, I finished about an hour ago. What about you? » N’était-elle pas censée travailler, un vendredi soir ? Autant dire que le vétérinaire ignorait quels étaient ses horaires, même s’il imaginait les weekends plus chargés que la semaine. « Should I leave this here? » Il demanda en désignant du menton une table où quelques snacks étaient disposés, levant les bras pour lui montrer les sacs, pleins. « I didn’t know what you like so I’ve bring some ciders, beers, a bottle of wine… Some tequila and vodka. » Il sourit en posant le tout sur une table, pour se décharger, avant de l’observer par dessus son épaule. « I’m not planning for us to drink all of it, don’t worry. » Lèvres pincées, Casey l’observa sans trop savoir quoi faire - est-ce qu'ils étaient censés s’y mettre directement ou commencer doucement? Il n'y avait pas vraiment de manuel ou d’obligation… Quoi qu'il en soit, sans avoir cette réponse, il était bien plus à l'aise qu’il ne l'aurait cru.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Riley Campbell

messages : 1680
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 2056
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | bee, casey, priam, daphne, joseph, ayden & shiloh (have)

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Dim 21 Juin - 23:43

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think
june 5th,
@Casey Abbott

Is it the people? Is it the room that looks the same?
The conversations? 'Cause I thought I heard your name
Or just illusions? Somehow, I just can't explain
What reminds me of you

La vie sociale de la jeune Campbell était plus que limitée. Elle avait beaucoup de connaissances, mais très peu d'ami(e)s. Les occasions étaient rares, et sa timidité empêchait parfois de se laisser complètement aller. Riley avait le cœur sur la main, mais elle prenait souvent la tangente. Un drôle de paradoxe que de fuir par peur de s'attacher à cause d'une peur de décevoir, tout en mourant d'envie d'avoir un noyau solide. Etrangement, elle n'avait pas tourné les talons avec Casey. Elle était restée, avait peut-être même insisté. C'était sans doute sa détresse, ou ce qu'elle avait vu au-delà. Les quelques sourires qu'il avait réussi à lui offrir malgré son désarroi évident. Aussi étrange ça pouvait paraître, la jeune femme avait fini par se dire que c'était le genre de personne qu'elle voulait dans sa vie, comme si la connexion entre eux avait été évidente. Une facilité à se faire rire, à sourire. Elle l'avait touché malgré elle, en utilisant les bons moments, ou la douceur adéquate.
Et lorsqu'elle le voit sur le pas de sa porte, avec son sourire discret, la blonde le sait, Casey fera partie de son cercle d'amis. Il ne serait pas de passage, du moins elle l'espérait. Son sourire s'élargit un peu plus, ravie de le voir ici, de savoir qu'il avait réellement eu envie de venir. Elle aurait sans doute été un peu déçue de le voir annuler encore une fois, tout en comprenant pourtant qu'avec un job comme le sien, des urgences pouvaient survenir à tout moment. Elle avait même pensé -pendant un moment- dans la semaine, qu'il allait de nouveau se décommander. Elle ne l'avait pas pensé plus tard que ce matin, alors qu'elle n'avait aucune nouvelle. Elle aurait pu le relancer, mais elle avait bien trop peur de lui forcer la main pour oser bouger le petit doigt. Alors qu'il soit là, avec ce sourire franc sur le visage, ça lui réchauffait un peu plus le cœur. « Oh, you're not too tired ? » il allait sans doute s'écrouler comme une masse après cette petite soirée improvisée. Vu leur peu de résistance à l'alcool, ils allaient sans doute s'écrouler tous les deux comme des masses, surtout cumulée à la fatigue qu'il devait déjà avoir. « sure ! » elle lui désigne la petite table basse d'un bref geste de main, voulant lui faire comprendre par la même occasion qu'il pouvait faire comme chez lui, Riley n'étant pas très au fait des convenances de certaines classes sociales. Il n'y a pas de manière avec elle, de la simplicité, pure et dure. « oh hm not much. I worked yesterday. But it wasn't too bad and i work on sunday. And today I read, a lot » avoue-t-elle en riant, pensant au même moment que sa vie était franchement loin d'être trépidante, ou même intéressante. Elle espérait juste ne pas trop l'ennuyer. « then some groceries and cleaning the appartment... gosh, tell me if i'm being too annoying » soupire-t-elle avec un sourire pourtant adorable, avec lequel elle s'excusait à moitié de son déballage de vie. Alors qu'il dépose les bouteilles, les énumère en même temps, Riley écarquille les yeux. Il y en a plus qu'elle ne l'avait imaginer. Ça lui donnerait peut-être l'occasion de gouter à certaines choses qu'elle n'avait jamais bu, pas certaine d'avoir déjà bu du cidre. Elle se met à rire doucement, secouant la tête par la même occasion. « are you sure ? Otherwise we will end up... i don't know ? Dead ? » elle rit encore, s'imaginant incapable de bouger -ou surtout la tête au-dessus des toilettes, niveau glamour, on avait déjà vu mieux. « you really want to see the 'drunk-me'. Don't say i didn't warn you, Casey » lance-t-elle, un léger sourire amusé sur le coin des lèvres. Il n'arriverait surement plus à la faire tête. Ou s'il lui demandait de danser -vu qu'elle lui avait précisé que son rythme musical était plus douteux- il allait faire des cauchemars pour le reste de la semaine... Ou bien se payer sa tête pour les mois à venir. C'était sans aucun doute l'une des deux options. Elle arrive alors derrière lui, et malgré sa taille, pose les mains sur ses épaules (autant qu'elle le peut) pour appuyer dessus-s en le l'incitant à s'assoir. « come on, you're not gonna stand there all night » son sourire était destiné à le mettre à l'aise, à lui faire comprendre qu'ici, il n'avait pas à surveiller ses mots, sa façon d'être ou de penser. Ils avaient prévu cette soirée sur un léger coup de tête, quelques conneries balancées par sms, des airs de défi qui l'avaient fait se sentir bien, et surtout un peu plus inconsciente que ce qu'elle n'avait l'habitude. Mais s'il était dans le même état que la dernière fois, ça lui allait aussi. Sans savoir pourquoi, elle avait juste envie qu'il se sente bien, même avec elle -et elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'avec cette aisance naturelle qu'ils avaient eu, c'était sans doute un peu le cas. Elle voulait l'aider, à sa manière. Que ça soit avec des soirées débiles accompagnées de quelques verres ou une soirée tranquille devant la télé. Que ça soit avec ses histoires ennuyantes ou un simple sourire. Elle s'assied à côté de lui, attrapant la bouteille cidre et la débouchant tant bien que mal. « You want some ? Or something stronger ? » elle se serre un verre et attend qu'il réponde « so where do you wanna start that awkward party ? » elle rit en voyant son regard « what ? Me drinking ? It's gonna be awkward, i can promise you that. That reminds me something. You have to promise me something » et elle prend un air aussi solennel que possible « whatever happens here, i don't like... anything weird, it stays here » parce qu'elle ne voulait pas que tout windmont bay sache qu'elle était une horrible danseuse, ou qu'elle se mette à lui raconter tout un tas d'histoire embarrassante sur son enfance. Avec quelques verres, les limites de la jolie blonde étaient plus que floues. En réalité, elle n'était même pas sûr de les connaître.  

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1340
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 1318
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Dim 28 Juin - 22:54
Il était le premier à trouver sa nervosité ridicule. La vie sociale du vétérinaire avait été plus que restreinte ces derniers mois, se limitant à quelques rares personnes de son entourage et celles qu’il croisait à la clinique. S’autoriser une soirée divertissante était un grand pas, que Casey n’était pas certain de vouloir franchir. Il n’avait pas laissé de place aux loisirs dans sa vie depuis le décès de sa femme, craignant autant que le trou béant dans sa poitrine devienne insoutenable si son esprit n’était pas suffisamment occupé, que de réaliser qu’il pouvait encore s’amuser. Le moindre sourire, chaque illusion de bonheur - quand bien même elle ne durait jamais plus de quelques secondes - était suivi d’une vague de culpabilité, n’estimant pas qu’il était normal, légitime, pour lui de vivre à nouveau. Tess n’aurait certainement pas voulu que son mari pleure sa perte éternellement, en se privant des bonnes choses que la vie avait à offrir, mais en avoir la certitude ne rendait pas les choses plus faciles. Est-ce qu’elle aurait, elle, tourner la page, s’il était celui qui avait disparu du genre au lendemain, sans aucun signe avant-coureur ?
Casey chassa ces questions qui ne cessaient de le tourmenter lorsqu’il sonna à la porte de la maison de Riley, dont la façade ne lui était que vaguement familière. Le sourire chaleureux de la jeune femme lui en décrocha un à son tour, honnête, oubliant momentanément le poids qu’il portait sur les épaules une seconde plus tôt. « Not really, I’m used to it. » Casey était habitué aux nuits trop courtes, interrompues par les cris de Colin qui, à défaut de lui permettre de se reposer, empêchaient le jeune papa de s’endormir profondément et accueillir les cauchemars. Déposant les sacs de courses sur la table basse, il en sortit les bouteilles une par une pour étaler leur option, tout en écoutant le récit de la journée de Riley. Casey tenta de ne pas penser à ce que les journées de boulot de la blonde se résumaient, même s’ils finiraient par y venir puisque le vétérinaire lui avait promis de l’aider à réfléchir à… d’autres horizons. Il n’avait pas vraiment pris le temps de dresser une liste avant de lui rendre visite, n’ayant pas la moindre idée de ce qui l’intéressait dans la vie, mais il était déterminé à lui apporter son aide, aussi maigre soit-elle. « Riley, if you’re planning on apologizing everytime you talk about yourself, I’m going home. » La menace - si tant est qu’elle soit considérée comme telle - était dite sur un ton doux, accompagnée d’un sourire en coin qu’il lui adressa pour la rassurer. « You’re not boring. » Avoir une vie posée, rangée ne voulait pas dire être ennuyant. Beaucoup de personne aurait tout donné pour se passer des montagnes russes et c’était au fond rassurant de ne pas avoir grand chose à raconter.
« I’m ready for the ‘drunk-you’. » Il assura en lui adressant un nouveau sourire, ne voyant pas en quoi les choses pouvaient vraiment dégénérer à l’abri de ses quatre murs. « Just tell me where the bathroom is in case I need to drag you in there. » Il demanda avec humour, espérant tout de même ne pas en venir à lui tenir les cheveux. Le but n'était pas d'abuser à s'en rendre malade. Casey voulait juste se vider la tête, oublier, laisser l’espace d’une soirée l’alcool prendre commande de ses pensées, de ses gestes, sans craindre de se faire remarquer comme la dernière fois. Au vu de la rencontre qu’il avait fait, il n’y avait peut-être pas de quoi avoir de regret, ceci dit. S’installant lorsque les mains de Riley l’y incita, il l’observa en faire de même et ouvrir maladroitement la bouteille de cidre, ce qui le fit rouler des yeux, amusé. « I’ll start with a beer. » Dit-il en se penchant vers la table pour en attraper deux, décapsulant la première à l’aide de la deuxième - il lui restait quand même encore quelque chose de ses années d’universités, et surtout du sang british qui coulait dans ses veines. Portant la bouteille à ses lèvres pour en boire une gorgée, Casey s’enfonça dans le canapé et l’écouta parler, arquant un sourcil à la promesse qu’elle lui demandait de faire qui le fit pouffer. « We’re not going to Vegas, Riley. » Casey plaisanta, cherchant surtout à se rassurer sur ce qui pouvait ou non se passer ce soir, avant de poser sa main sur le coeur, d’un air solennel. « But I promise. Whatever happens here tonight will stay here. » Qui sait où ses confessions pouvaient le porter, la jeune femme ayant un talent inné pour le faire parler. La promesse n’était peut-être pas une si mauvaise idée. « So… Did you think about any job you think you’d be good at? » L’anglais connaissait peut de choses de la jeune femme qui partageait sa soirée et aborda le sujet sans trop savoir s’il était toujours d’actualité - peut-être Riley avait-elle penser à autre chose après une soirée moins bonne qu’une autre. Il n’en savait rien, faisant face à une presque-inconnue. « Let’s make things interesting. For every stupid idea one of us have, we drink. » Quitte à passer une soirée comme des adolescents qui découvraient les joies de l’alcool, autant y aller à fond et se donner une raison, un rythme, pour descendre ces bouteilles.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Riley Campbell

messages : 1680
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 2056
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | bee, casey, priam, daphne, joseph, ayden & shiloh (have)

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Jeu 2 Juil - 19:56

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think
june 5th,
@Casey Abbott

Is it the people? Is it the room that looks the same?
The conversations? 'Cause I thought I heard your name
Or just illusions? Somehow, I just can't explain
What reminds me of you

Campbell était réellement heureuse de le voir là, malgré une nervosité qu'elle semblait déceler. Au moins, elle se sentait un peu moins seule à avoir été quelque peu stressée à l'idée de cette soirée, sans savoir vraiment pourquoi. Est-ce que c'était à cause de leur rencontre un peu étrange où il avait pensé voir sa défunte femme ? Elle avait essayé d'y réfléchir, mais non. Au fil de la soirée, il avait fini par se rendre compte qu'elle ne lui ressemblait pas -et elle le croyait sur parole, ne l'ayant jamais vu. Ou alors c'était seulement parce que ça ne lui ressemblait pas que d'invité quelqu'un qu'elle ne connaissait pas -un homme plus encore ? Peut-être. Mais elle ne pouvait nier qu'ils avaient accroché, qu'ils avaient eu une facilité déconcertante à échanger. Ou à se confier. Il l'avait touché, à sa façon, à travers ses regards tristes et sa sincérité. Au  delà de l'alcool ingurgité et des des maladroits.
Riley avait la sale habitude de se penser ennuyeuse, et ça lui semblait être encore plus le cas lorsqu'elle faisait la liste de ses activités. Elle se sentait horriblement banale. Si elle savait que beaucoup considéraient son physique comme avantageux, elle ne trouvait pas grand chose d'autre chez elle de réellement intéressant. Sale manie de se descendre, ou d'avoir un foutu complexe d'infériorité par son manque d'études -ou d'éducation de manière générale, bien qu'on lui ai toujours dit que l'école de la vie était la plus formatrice. Alors lorsque Casey la menace d'une voix douce qu'il tournera les talons la prochaine fois qu'elle s'excuse de juste être elle, elle lui offre un sourire désolé. Personne ne lui avait jamais dit ça, et elle trouvait ça adorable, et ça la décontenançait tout autant. En serait-elle capable ? « no please, stay, i'm so... » elle se stoppe, se pince les lèvres se rendant compte de ce qu'elle allait dire, par habitude. Elle rit, secoue la tête en se disant qu'elle allait avoir des efforts à faire « okay i'm not sorry at all, and thank you » parce que ça faisait toujours plaisir à entendre, que de savoir qu'il ne la trouvait pas ennuyeuse.
« Good » ses joues sont déjà rosé, d'un embarras qui viendra sans aucun doute après avoir trop parlé, à cause de quelques verres. « or maybe i'll drag you there to take care of you » qui sait, casey semblait être un poids plume tout autant qu'elle -ou presque, sans doute se surestimait-elle un peu sur ce coup là. « in the corridor, the second door on your right » explique-t-elle en lui désignant le couloir, d'un vague geste de main. C'est vrai que c'était plutôt utile de savoir ça, mais elle espérait ne pas en arriver à ce point-là. Elle avait peu de chances d'échapper à un mal de crâne, mais de là à vomir, sans doute pas, elle saurait s'arrêter avant. La bouteille de cidre ouverte, elle s'en sert un verre alors que Casey se prend une bière. Au moins, aucun d'eux ne commençait trop fort. Elle ramène ses jambes en tailleur, se tournant un peu plus vers le jeune homme, qu'elle aurait volontiers voulu qualifier de nouvel ami, même s'il était bien trop tôt pour le qualifier ainsi. Elle ne le connaissait pas, elle espérait seulement que ça change. Elle le suit dans son rire, avant de pointer son index dans sa direction « no we're not going, but i don't want other people to find out about all the embarassing things i might say tonight » explique-t-elle en riant. « i knew i could count on you » rit-elle de bon cœur en posant brièvement une main entendue sur son épaule. « and i'll keep your secrets, i promise » affirme-t-elle, large sourire les lippes avant de retrouver une mine un peu plus sérieuse. Elle avait besoin de réfléchir à sa question. Est-ce qu'il allait menacer de s'enfuir si elle lui disait qu'elle ne se trouvait pas très douée dans grand nombre de domaines ? Il y en avait surement un ou deux mais il fallait qu'elle se creuse la tête. Elle n'a pas le temps de répondre, que déjà, il précise un peu leur soirée. « every stupid idea ? » elle rit, riley, les fossettes adorablement creusées « i'm gonna start thinking you already know me » plaisante-t-elle « but fine. Even if... who decides if the idea is stupid ? » le questionne-t-elle. Après tout, elle pourrait décider que n'importe quelle idée qu'avait casey était idiote, juste pour boire un peu plus.  Elle se remet à réfléchir aux différents options qui pouvaient se proposer à elle, sans doute le mieux était-il de faire par élimination. « as i told you, i'm not a good dancer. So we can forget everything related to dance » mais elle était en train de se dire qu'elle allait éliminer beaucoup de choses. Elle était souvent maladroite, alors serveuse pouvait être rayer de la liste. Que ça soit dans un bar -ce serait franchement comique pour une fille qui ne connait rien à l'alcool- ou dans un restaurant. Les plats risqueraient de finir plus souvent par terre qu'en face des clients. « oh i know ! What about... dog sitter or... you know just walking the dogs » elle prend une gorgée de son cidre en guettant la réaction. « what ? » elle rit en voyant sa tête « i don't know if told you but i don't have any degree... so it shortens the list of possibilites. And don't say my idea is stupid » continue-t-elle en riant, le voyant venir à des kilomètres.   

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1340
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 1318
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Mer 8 Juil - 21:17
La journée de Riley n’avait rien de fantaisiste, mais il en aurait été de même si Casey s’était mis à lui décrire chaque patient consulté aujourd’hui. Au delà de la clinique, sa journée avait été des plus banale - douche, café, boulot, lunch, boulot, café, douche, et un faux-semblant de repas engloutis avant de la rejoindre, afin de ne pas laisser l’alcool l’abattre en douze secondes chronos. Daphne ne s’était pas osé à le questionner sur son empressement ni sur sa tenue vestimentaire - qui ne cassait pas trois pattes à un canard mais se différenciait de ses habits dit ‘de travail’, soit les seuls qu’il enfilait encore dernièrement. Avant qu’elle ne puisse lui demander à demi-mot ses plans, Casey avait filé à l’anglaise pour rejoindre Pioneer Oak. « You’re very welcome. » Il dit d’un ton aussi assuré que théâtral lorsqu’elle s’arrêta en cours de route, à deux doigts de lui présenter de nouvelles excuses. « You’re a fast learner. » Ses lèvres s’étirèrent dans un sourire, lui adressant un regard en biais avant de reporter son attention sur le choix, trop volumineux, de boissons qui s’offraient à eux.
« No you won’t. I’m more the ‘having hallucinations and seing ghosts’ kind of guy, but I intend to keep everything I drink inside. » S’il avait clairement été embarrassé de leur rencontre, un peu abrupte, Casey cherchait à en rire à présent, lui ayant présenté bien assez d’excuses à ce sujet. Après tout, sans cet incident, il ne serait pas là ce soir en sa compagnie. « Second on the right. » Il répéta pour noter l’information, se sentant déjà bien plus à l’aise que quelques minutes auparavant, lorsqu’il avait passé la porte d’entrée. Riley avait un petit quelque chose que le jeune papa ne parvenait pas à expliquer mais qui le mettait en confiance. « Oh… So you think I would reveal your deapest secrets to anyone? » Casey adopta un air faussement offusqué, se triturant la lèvre inférieure lorsqu’elle posa la main sur son épaule. Le geste ne le dérangeait pas, il était juste un peu surpris de la rapidité à laquelle ils pouvaient se montrer familier, n’ayant partagé qu’une maigre petite heure en compagnie l’un de l’autre. Celle-ci avait suffit à ce que le vétérinaire lui parle à cœur-ouvert, plus qu’il ne pouvait le faire auprès de ses proches, et il lui en était reconnaissant. Rien que parler, ce soir là, lui avait fait du bien. « I’m an open book, but thank you. » Il mentit, lui adressant un nouveau sourire chaleureux. Comme tout le monde, Casey avait son jardin secret, mais ce dernier cachait surtout ses émotions plutôt que de sombres secrets.
Sans plus attendre, il se porta sur son changement de carrière, qu’il espérait voir arriver au plus vite. Imaginer Daphne, ou Tess, dans sa situation lui tordait l’estomac et si Abbott n’était rien ni personne, il se souciait sincèrement de la jeune femme. « Hum good question. We’ll just both give our arguments and decide if it’s an option we want to keep or not. » Enfin, surtout elle, car s’il voulait aider Riley à éclaircir ses idées et en envisager d’autre, Casey ne se permettrait pas de démanteler un de ses choix. Il hocha la tête lorsqu’elle élimina toute activité liée à la danse, ne voyant pas à quoi elle pouvait prétendre en dehors de strip-teaseuse dans le domaine, sans formation. Le but n’était pas de la sortir d’un truc instable, en relation avec des hommes différents chaque soir, pour la placer dans une situation similaire. Casey pris une longue gorgée de sa bière, arqua un sourcil à sa première proposition. « I haven’t said anything yet! » Son sourire s’élargit, alors que ses yeux glissaient sur sa pinte. « But I’m still gonna have a sip, 'cause I don’t want to end up dehydrated. » Sur ce, il leva son verre dans sa direction et le porta ensuite à ses lèvres pour en descendre trois grosses gorgées. « It’s not a terrible idea but… Is there really people looking for a dog sitter in this tiny town? I feel like it’s more an L.A job. » Il réfléchissait tout haut, donnant son avis sans vouloir détruire cette option directement. « We could put an add at the clinic and see if anyone contact you? » Il n’y croyait pas vraiment mais ça valait le coup de tenter. « How are you with kids? There might be a bigger demand, it was a nightmare to find someone I could trust on short notice for mine. » Casey proposa, ne réalisant qu’à l’expression sur le visage de Riley qu’il n’avait pas mentionné Colin la dernière fois. Sans vouloir cacher sa paternité, il regrettait un peu de l’avoir dévoilée, parce que cela faisait du bien d’avoir une conversation sans qu’on ne lui demande comment allait le marmot - principalement parce qu’il ne s’en occupait pas suffisamment pour répondre avec assurance par la positive. « He just turn 7 months old, Tess died giving birth to him. » Il précisa sur le ton le plus bancal qu’il avait en réserve, ne souhaitant pas casser l’ambiance et se lancer sur cette piste. « But let’s not get out of focus. » Casey l'a mis en garde en la désignant du doigt, avant de se pencher vers la table pour ouvrir un des paquets de chips perdu entre les différentes bouteilles, forçant à conserver son sourire.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Riley Campbell

messages : 1680
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 2056
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | bee, casey, priam, daphne, joseph, ayden & shiloh (have)

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Jeu 16 Juil - 18:10

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think
june 5th,
@Casey Abbott

Is it the people? Is it the room that looks the same?
The conversations? 'Cause I thought I heard your name
Or just illusions? Somehow, I just can't explain
What reminds me of you

« I do my best »  répond-elle, pas peu fière de ce rattrapage de dernière minute, mais sincèrement amusée par la réplique de Casey et le côté théâtral qu'il y mettait. Même s'il ne la connaissait pas vraiment, il devait se douter qu'il y avait encore du chemin avant qu'elle ne s'arrête totalement de s'excuser pour un ou pour un non, mais surtout d'exister. C'était une habitude bien ancrée, et depuis des années. S'excuser de déranger, des questions qu'elle pouvait poser, d'être sur le chemin de quelqu'un ou juste de ne pas être assez. au fond, elle ne cessait de s'excuser d'être elle, et sans doute de ne pas avoir l'audace et le cran de s'affirmer. Il serait beau le jour où Riley réaliserait qu'elle n'avait besoin d'être personne d'autre que d'elle-même, et que rien que ça, c'était merveilleux.
Un léger rire s'échapper de la bouche de la jeune Campbell, amusée de sa réponse et surtout de la situation. Si les premières pensées qu'elle avait eu lorsqu'il avait agrippé avait été de se demander ce qu'il lui voulait -peu habituée à être attrapée ainsi- elle ne regrettait pas le moins du monde qu'il l'ait fait. Rapidement, elle s'était rendue compte qu'il ne l'avait pas alpagué comme un ivrogne en mal de compagnie, mais bien parce qu'il pensait avoir vu le fantôme de sa vie. Si ça lui avait serré le cœur, elle était aussi ravie que lui ait permis de faire sa connaissance. Qui sait, peut-être que dans d'autres conditions ils seraient passés l'un à côté de l'autre, avec un sourire discret tout au plus, sans jamais se parler. Désormais, il leur était tout bonnement impossible de faire marche arrière, et Riley ne le souhaitait pas. Aussi étrange que cela puisse paraître après si peu de temps, elle appréciait sincèrement sa présence. Il la touchait autant qu'il l'amusait. Casey avait une sincérité qui prenait aux tripes et à laquelle elle ne pouvait échapper. Si Riley avait souvent eu le cœur sur le main, et était apte à aider les autres -lorsqu'elle allait au delà de sa timidité- ces traits étaient d'autant plus accentués avec le jeune homme. « then i'll be there to look after you and... your ghost » lache-t-elle avec un large sourire avant d'opiner de la tête quant à la localisation de la salle des bains et des toilettes. Un instant, elle se demande ce que dirait Jake à voir un homme ici. Ce n'était pas comme si Riley avait pour habitude de ramener grand monde. Souvent en coup de vent lorsqu'elle avait besoin de récupérer quelque chose, mais plus que rarement pour une soirée. « Of course not. I hope you'll keep my secrets with you » son verre de cidre porté à ses lèvres elle ajoute ensuite en rigolant  « but i prefer to be careful »  elle l'observe ensuite plus attentivement. Est-ce qu'il était réellement un livre ouvert ? Non. Elle affirmerait pourtant sans une once d'hésitation qu'elle lui faisait étrangement confiance, sans vraiment savoir pourquoi. C'était simplement ce qu'il lui inspirait. « you're not, but apparently i'm good at make you talk » lance-t-elle, un sourire complice sur le coin des lèvres, vis à vis de leur dernière -et toute première- rencontre. Elle avait apprécié qu'il se sente assez en confiance -et grâce à l'alcool sans doute- pour lui parler, sans vraiment se retenir. Elle ne savait pas vraiment si c'était elle ou si c'était le côté 'inconnue totale' qui avait parfaitement joué son rôle. Elle ne savait pas vraiment ce que donnerait cette soirée, ou la direction qu'elle allait prendre, même s'il voulait se confier un peu, avec ou sans verre de trop, elle était là, tout comme la dernière fois. Sa proposition d'être à l'écoute n'avait aucune date de péremption.
Et elle était ravie de voir que sa proposition de l'aider tenait tout autant. Une gorgée de sa boisson engloutie, elle réfléchit à ses mots et acquiesce d'un signe de tête. Le principal était d'éliminer un maximum de choses pour en ressortir les meilleures propositions. Quitte à ce qu'elle finisse avec un peu trop d'alcool dans le sang (alors valait peut-être mieux réfléchir rapidement avant de sortir n'importe quoi). Le sourire de la blonde s'élargit et elle se met à  rire « you didn't, but i'm pretty sure you thought about it way too loud ! » en réalité, son idée n'était pas très bonne. Ici, les gens promenaient leur chien eux-même. « true... » cette fois, elle rit un peu plus en pointant son index vers lui « you're way too polite to tell me my idea is shitty. Don't put an add » et à son tour, elle boit un coup, par fair play pour leur jeu. Et elle allait pour répondre à sa question avec les enfants, mais son expression change du tout au tout. Le sourire s'efface pour laisser place à une moue bien plus surprise. Totalement inattendue. Puis la tristesse dans le regard, en entendant la suite. « oh i didn't know, about your kid. » forcément qu'elle ne savait pas, ils se connaissaient à peine, mais c'était la première chose qui lui venait à l'esprit. « i'm sorry » ajoute-t-elle sincèrement. Elle n'imaginait même pas ce que ça devait être... Ressentir la joie d'être père, d'avoir un enfant, et conjuguer à cela une perte horrible. Ça devait sembler bien injuste, plus encore que n'importe quelle autre perte. Elle esquisse un bref sourire, alors qu'il lui faut quelques instants pour retrouver son humeur d'il y a quelques minutes. Riley avait beaucoup trop d'empathie pour ne pas être touchée plus que de raison, mais elle ne voulait ni l'accabler ni le replonger là dedans. Alors c'est cul sec -dans un geste qu'il ne lui ressemblait pas ; et en grimaçant- qu'elle finit son verre. « I used to babysit from time to time. I like kids » dit-elle finalement, avec un sourire sincère, et un peu coupable, parce qu'elle était gaga devant chaque poupon qui croisait son chemin. « do you want to hire me as a nanny ? » demande-t-elle avec un peu plus d'excitation mais absolument pas sérieuse. Elle se sert un autre verre et prend quelques chips au passage. « Kids love me ! Well, i think. » Une fois les chips fourrées dans sa bouche et avalées, elle reprend « you don't have to answer seriously about that one. I won't take it personally » précise-t-elle avec un sourire adorable mais néanmoins taquin, consciente que même si le courant passait entre eux, c'était autre chose de lui confier son fils, sans qu'elle n'est aucune  qualification officielle dans le domaine. « but if you're looking for someone to watch disney movies with i'm. I'm your person. I'm totally qualified for this » cette fois, le sourire de la blonde était radieux, et c'était dans ces cas là, qu'elle ressemblait le plus à un véritable rayon de soleil.    

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1340
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 1318
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Mer 22 Juil - 23:10
Opinant du chef, Casey n’ajoutait rien, espérant qu’il n’aurait pas à la reprendre plus tard dans la soirée pour les mêmes raisons. Du peu qu’il en avait vu, Riley était quelqu’un de touchant, attendrissant, et ne devait pas s’excuser pour mener une vie monotone. Mieux valait pour la jeune femme qu’elle profite de ces moments paisibles, car d’expérience, Casey savait que l’expression « le calme avant la tempête » était véridique. Le long fleuve tranquille ne durait jamais éternellement et ce n’était que lorsqu’on le perdait qu’on réalisait à quel point un quotidien stable et ennuyeux était parfois la seule chose dont on avait besoin.
Alors qu’il fit référence à son comportement au moment de leur rencontre, le vétérinaire dû prendre sur lui pour conserver son sourire et se tenir le plus loin possible du trou béant dans sa poitrine. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même, ayant été le premier à en plaisanter, mais lorsque Riley faisait référence à son fantôme, c’est vers Tess que toutes ses pensées se dirigeaient. Que faisait-il là, au juste ? Une petite voix lui soufflait que c’est exactement ce que sa femme aurait voulu. Qu’il sorte un peu plus de la maison, reprenne le court de sa vie, fasse de nouvelles rencontres… mais il était assez difficile de ne pas avoir l’impression de la trahir, au moindre sourire que Riley lui décrochait. Caché derrière sa bière qu’il portait à ses lèvres, Casey espérait qu’elle n’avait pas remarqué son changement brusque d’attitude à laquelle il ne voulait pas la confronter. Sa meilleure amie avait l’habitude de le voir passer d’un calme olympien à une fureur folle d’un simple mot, qui dévastait tout sur son passage, mais il ne désirait pas effrayer Riley. Casey souhaitait sincèrement profiter de la soirée sans se laisser submerger par la douleur. « I won’t say anything, I promise. » Jura-t-il solennellement, en lui adressant un petit sourire en coin. Ce n’était pas comme s’il avait qui que ce soit en commun avec la blonde pour transmettre ses découvertes, même s’il en avait eut envie, mais Casey lui fit la promesse qu’elle attendait afin de la rassurer. Il pouffa lorsque son hôte lui signala qu’elle était douée pour le faire parler, ce qui s’était avéré vrai lors de leur première rencontre. Il avait été facile pour le jeune papa de se confier à une personne qui ne connaissait pas l’histoire dans les détails, qui n’avait pas non plus connu la personne qu’il était avant la disparition de sa femme. Maintenant qu’il était persuadé que Riley allait se faire une petite place dans sa vie, Casey n’était pas certain de s’ouvrir autant à elle mais ce n’était de toute façon pas la raison de sa venue. « That, you are. » Les lippes étirées, il releva brièvement les yeux vers elle avant de se concentrer sur ses plans d’avenir. Casey n’était pas venu chercher la compassion ce soir - il ne la cherchait d’ailleurs jamais, celle-ci ayant tendance à le faire sortir de ses gonds plus qu’autre chose. Se concentrer sur Riley était le plan, auquel il comptait bien se tenir. « No because I don’t think it’s stupid ! » Il dressa à son tour son index pour la désigner, cherchant à faire valoir ses dires. « I just think it might not be the best plan for this place. » Casey la corrigea, avant de rire. « Trust me, if you have a terrible idea, I will let you know. » Aussi poli qu’elle puisse se l’imaginer.
Sans le vouloir ou chercher à ramener le sujet à sa pathétique petite vie, Casey laissa échapper une information de plus le concernant, et pas des moindres. Le visage de Riley trahissait la surprise et il agita la main comme pour lui dire que ce n’était pas important - pourtant si son fils ne l’était pas, plus rien ne l’était. « You couldn’t have known. » Dit-il avec une certaine indifférence, attendant ses excuses qui, comme de fait, suivirent rapidement. Casey ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, parce que sa réaction était celle de tout le monde et était des plus naturelle. Si les rôles avaient été inversés, nul doute que le vétérinaire aurait lui aussi été désolé, sans pourtant être responsable. Alors, il se contenta d’un sourire forcé, un silence, avant de reporter la conversation sur elle, parce qu’il n’y avait pas grand chose de plus à dire.
C’est avec soulagement qu’il accueillit les mots suivants de Riley, la remerciant silencieusement de ne pas s’être attardée sur la journée qui marquait la naissance de Colin et la disparition de Tess. Il rit à sa proposition, prenant soin de ne pas la couper puisqu’elle semblait assez excitée soudainement - peut-être qu’il venait de taper en plein dans le mil, bien que ce soit étrange qu’elle n’y aie pas pensé plus tôt et d’elle même s’il lui était déjà arrivé d’être nanny dans le passé. « It’s the first time someone is trying to convince me to give a nanny’s job by finishing a cider that quickly. » S’amusa-t-il en désignant d’un geste du menton le vere qu’elle venait de descendre d’une traite. « Maybe you think they like you when actually they are just making fun of you. » Il souligna, amusé, pour se forcer lui aussi à retrouver une certaine légèreté, certainement pas pour la mettre mal à l’aise. « I’m not saying that they are! It’s just that sometimes I don’t know… I feel like we all act so stupid around kids, I can’t imagine what they must think of us. » Ce n’était pas son cas, ne s’approchant pas assez du poupon pour en être gaga, mais Casey n’avait pas attendu d’être papa pour constater ce genre de comportement. Ça avait beau être ridicule, c’était difficile de se contenir face à une bouille d’ange. Casey fini sa propre bière afin de se mettre à niveau, quand bien même son idée ne semblait pas si stupide. « I would have love to give you a job but my best friend is living with us and taking care of Colin for now. We only take a nanny once in a while when she’s got plans. » Inutile d’entrer dans les détails de ses visites conjugales et de l’absence totale de prise en charge de Casey avec Colin. « I believe he’s a bit too young for Disney movie but I’ll keep the offer in mind for later. » Il promis, avant d’aligner des shots sur la table et servir deux tequila. Rien que l’odeur lui souleva l’estomac. Ces derniers shots devaient remonter à son enterrement de vie de garçon, autant dire qu’il avait perdu l’habitude. « But maybe that’s your thing ? You could do some training to work in a nursery ? » Tout en parlant, il plaça dans un sourire complice un shot devant Riley et pris le deuxième. « Cheers. » Ils allaient regretter l’absence de citron… et c’est à l’aide d’une bière qu’il fit passer la brulure qui descendait le long de son oesophage, non sans une grimace.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Riley Campbell

messages : 1680
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 2056
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | bee, casey, priam, daphne, joseph, ayden & shiloh (have)

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Lun 10 Aoû - 12:45

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think
june 5th,
@Casey Abbott

Is it the people? Is it the room that looks the same?
The conversations? 'Cause I thought I heard your name
Or just illusions? Somehow, I just can't explain
What reminds me of you

Au moment où le mot 'ghost' était sorti de sa bouche, Riley avait retenu sa respiration. Elle avait voulu être légère et rigoler de leur situation avant de réaliser que c'était sans doute un peu maladroit. Parce que son fantôme, c'était sa défunte, celle qu'il avait cru voir le temps d'un instant à travers riley -et avec l'aide de l'alcool. Mais il était peut-être trop tôt et elle ne voulait ni gaffer ni le mettre mal à l'aise. Comme lorsqu'ils s'étaient rencontrés, elle voulait seulement qu'ils passent un bon moment et qu'il soit dans un meilleur état que lorsqu'ils étaient au bar. Elle le voulait plus souriant, peut-être un peu plus insouciant, en espérant que les quatre murs de son appartement et leur petite soirée allaient lui apporter. La blonde sourit légèrement « good » assure-t-elle, sans le moindre doute quant au fait que Casey ne tienne sa langue. A ce qu'elle en savait, ils n'avaient aucune connaissance en commun et il ne lui semblait pas être le genre de personne à lacher des potins au premier idiot venu -ou à quiconque en réalité. Mais ça l'amusait, et si ça permettait d'alléger l'atmosphère, c'était tout bénèf'. « I should have said : don't make fun of me in the future if i do anything stupid » ajoute-t-elle en riant avant de lui faire remarquer qu'elle était plutôt douée pour le faire parler. Jusque là du moins... Et ce n'était pas trop s'avancer puisqu'ils ne s'étaient vus qu'une fois. Elle espérait qu'il soit assez en confiance pour continuer sur la même lancer. Mais Riley ne pouvait plus avancer l'argument de la facilité de se confier à quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Ils se mentiraient tous les deux s'ils disaient qu'ils n'y avaient pas un feeling naturel. Un quelque chose d'agréable qui lui avait donné envie de revoir le jeune homme, d'accepter cette idée de soirée chez elle alors qu'elle ne le connaissait pas -ou très peu (seulement ce qu'il avait accepté de partager). « See ! So maybe i'll get some secrets from you » dit-elle avec un large sourire. En réalité, qu'ils parlent de la pluie et du beau temps ou de sujets plus sérieux, les deux lui allaient tant qu'ils passaient une bonne soirée. C'était le deal. Une soirée pour décompresser, à l'abri des regards et des quelques jugements quant à leur piètre capacité à encaisser l'alcool.
Elle se met alors à rire à sa réflexion « okay, so let's pu this idea at the end of the list » histoire d'avoir un semblant d'idée si jamais rien d'autre ne venait.
Si Riley pouvait se montrer parfois maladroite -un grand classique chez la jeune Campbell- ce n'était jamais dans un but de blessé. Sa douceur reprenait toujours le dessus pour faire au mieux pour la personne qui lui faisait face. La dernière fois avec Casey, elle avait juste senti qu'il devait parler, au moins un peu. Elle ne l'avait pas fait pour que des mauvais souvenirs remontent. Mais ce soir, elle savait que s’épancher sur la naissance de son fils n'était pas la chose à faire. Ça aurait été encore plus maladroit et elle préférait de loin qu'il se sente à l'aise et tentait tant bien que mal de redonner un peu de légèreté à leur soirée. Et quoi de mieux pour ça que d'imaginer Riley en nounou ? Elle était maladroite mais pas inconsciente. Elle avait une légère expérience avec les enfants, mais rien d'exceptionnel (et aucun n'avait eu d'accident sous sa surveillance -bon point, non?). « Oops ? » qu'elle lache, en riant et se resservant un nouveau verre de cidre. C'est vrai que ça donnait pas un genre génial. Légère grimace sur les lèvres qui passent en écoutant le brun. Il ne pouvait pas avoir plus raison. « No worries, i know what you mean » précise-t-elle en riant. Beaucoup de s'extasiaient comme des idiots en voyant des bébés (jusqu'à un certain âge pour les bambins) en ayant l'air d'avoir perdu quelques neurones dans l'exercice. « I'm pretty sure they think we act stupid » affirme-t-elle avant de continuer « sometimes, i picture them having like a baby meeting, talking about adults : did you see how he was talking to me ? Does he think i'm dumb or something ? » illustre-t-elle avec une voix différente. Elle imaginait la scène parfaitement -et peut-être casey la prendrait-il pour une folle- des bébés en cercle à débattre du comportement de chaque adulte qui venait leur faire la causette. « sometimes i try to contain myself... i just can't. I'm weak in front of a baby » avoue-t-elle avec un large sourire avant qu'il ne lui explique le reste. Le sourire rétrécit doucement et se fait doux, compréhensif. « don't worry ! As long as you keep my name in my mind when he'll be old enough to sing disney songs » et là, ce serait un tout autre visage que montrerait Riley. Une fille bien plus libérée se fichant complètement de ce qu'on pourrait penser de son attitude ou de ses (pauvres) qualités de chanteuse. Un régal ou un désastre en fonction du point de vue. En attendant, elle le suit du regard, le voyant aligner des shots, un peu surprise. « what... » elle se stoppe, oublie presque la question du brun alors qu'il lui le shot. « cheers » lache-t-elle avec un rire nerveux, engloutissant le contenu. La réaction est immédiate : une grimace tout sauf sexy vient perturber ses traits et elle tousse quelques secondes. « what was that ? » elle tire légèrement la langue, comme si ça allait faire passer le goût, d'une manière ou d'une autre. Elle rit, secouant doucement la tête « it's... i don't know » elle rit encore, reprend son verre de cidre pour faire passer le goût « strong i guess ? » elle avait encore la sensation de brulure dans la gorge et un arrière goût étrange, qui la fait brièvement frissonner. « and well, i don't know... it must be exhausting to work with kids all day ? » déjà avec un, ça devait être quelque chose. « what if i'm too clumsy ? »   

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1340
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 1318
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Jeu 27 Aoû - 16:43
Casey se contenta de hocher la tête pour affirmer, une nouvelle fois, qu’il n’avait aucunement l’intention de se moquer d’elle à l’avenir, où répéter à qui que ce soit le déroulement de leur soirée. S’ils savaient l’un comme l’autre ne pas être les meilleurs pour tenir l’alcool, le vétérinaire ne pouvait s’empêcher de se dire que Riley se faisait beaucoup de soucis pour pas grand chose. Il ne voyait pas ce que la blonde pourrait dire ou faire de si terrible, et concluait que ses craintes devait surtout venir de cette absence absolue de confiance en elle, que la jeune femme lui démontrait dans ses paroles. « Maybe. » Haussant les épaules, Casey n’en dit pas plus pour ne pas la décevoir, parce que Riley semblait bien décidée à découvrir ses pires secrets. Leur rencontre avait beau remonté à quelques semaines à peine, le jeune papa n’avait pas l’impression de lui cacher quoi que ce soit. Bien sûr, ils ignoraient tout de la vie l’un de l’autre, n’en avaient que d’infimes petites parcelles, mais il n’était pas venu pour parler et s’ouvrir à elle ce soir, mais bien pour se détendre et oublier un peu la réalité.
Alors que Riley réagissait à ses paroles, Casey ne put s’empêcher de noter les petits détails qui la séparaient de sa femme. Il avait beau ne pas vouloir comparer chaque femme qu’il rencontrait à la senne, c’était parfois plus fort que lui. Il se demandait ce que Tess aurait dit, elle, ce qu’elle en aurait pensé. Aurait-elle trouvé Riley un peu loufoque ? Drôle ? L’aurait-elle appréciée ou au contraire, aurait-elle roulé des yeux face à son attitude un peu enfantine mais tellement attendrissante ? Son esprit parti quelques secondes à la dérive sans qu’il ne quitte son hôte des yeux, penchant la tête sur le côté dans un sourire pincé lorsqu’elle parla de ces « réunions de bébés ». Trop élancée, Casey ne lui coupa pas la parole, se mordillant légèrement la lèvre inférieure en reportant toute son attention sur Riley, un large sourire prenant place sur ses lèvres lorsqu’elle lui dit ne pouvoir se contenir devant un bébé. Il était difficile pour lui de réagir, pour la bonne et simple raison que son regard s’attardait trop peu souvent sur son fils pour avoir cette impression d’être ridicule devant lui. Il ne lui parlait pas assez, ne lui souriait pas assez. Les seuls moments où le jeune papa s’autorisait à rester plusieurs minutes, les yeux rivés sur le bébé, était lorsqu’il se perdait dans sa chambre au beau milieu de la nuit, concentré sur sa respiration et les battements de son coeur. « Now I kind of want to see you in front of a baby. That would probably give me more reasons to make fun of you than alcohol. » La nargua-t-il, alors que Riley était déjà tout excitée juste à en parler. Elle devait faire partie de ces personnes qui s’extasiaient devant les enfants, au moindre son qu’ils prononçaient, aux sourires. Aucun doute là dessus. « You’ll be the first person I call If he needs someone for a duet. But you know you don’t need an excuse to sing disney songs, right? » Non pas que Casey avait réellement envie qu’elle s’y mette dans l’immédiat, mais personne ne pensait vraiment que les disney étaient uniquement pour les enfants.
Les shots servis, Casey les plaça devant eux avant de descendre le sien, se retenant de rire face à la tête qu’affichait Riley. « Tequila. » Répondit-il fièrement, tout en sachant qu’il ferait bien moins le malin le lendemain matin. Le vétérinaire ne savait même pas pourquoi il en revenait toujours à des shots de cette liqueur qui avait le don de lui défoncer l’estomac, et la tête, mais qu’il supportait au moins sur le moment. Dans ses souvenirs, il était d’ailleurs bien meilleur pour tenir les shots que les bières - ou pire encore, le vin. « Yeah… it’s a bit better with lemon but I forgot to get some. » Il n’avait pas pensé, non plus, à lui demander si elle en avait en stock. Sourcil arqué, Casey écouta les arguments de Riley sur sa proposition et descendit quelques gorgées de bière en plus afin de se débarrasser du gout de la tequila sur sa langue. « I guess it is. » Lui n’aurait sans doute pas pu le faire, et pourtant il avait une sacrée patience. « Well… Is there really a job where being clumpsy is not a problem ? » Sans vouloir la décourager, Casey ne put s’empêcher de soulever ce point parce que Riley semblait dresser énormément de barrières psychologiques, simplement parce qu’elle ne se pensait pas capable. « Maybe you could work at the supermarket ? Or… I don’t know. » Il avoua en poussant un léger soupire, sans trop savoir ce qu’il pouvait lui proposer en ignorant ses compétences et surtout ce qu’elle aimait dans la vie - bien qu’il faisait, sans doute, partie des rares personnes qui n’allaient jamais bosser en trainant les pieds.
Trois propositions plus tard, et le même nombre de verres descendus, Casey continuait de creuser quand bien même son cerveau commençait sincèrement à fonctionner au ralenti « You know what? I think we still need someone for the reception at the clinic. » Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt, d'ailleurs ? « It’s a pretty boring job but it’s safe and you get to see puppies all day. » Puisqu’elle avait proposé d’être dog-sitter, Riley ne devait pas détester les animaux. La proposition n’en était qu’une parmi tant autres, Casey n’ayant pas vraiment réfléchi avant de la mettre sur la table - il n’était de toute façon pas celui à qui la décision revenait, mais ça restait toujours une piste de plus à exploiter.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Riley Campbell

messages : 1680
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @self
multinicks : ezra, madd, gabriela, jean & jace
points : 2056
age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single
work : escort looking for an escape
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | bee, casey, priam, daphne, joseph, ayden & shiloh (have)

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Sam 5 Sep - 22:34

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think
june 5th,
@Casey Abbott

Is it the people? Is it the room that looks the same?
The conversations? 'Cause I thought I heard your name
Or just illusions? Somehow, I just can't explain
What reminds me of you

Il lui en avait fallu peu, à Riley, pour qu'elle parte complètement dans le délire bébé. Une simple interrogation (ou remarque) de la part de Casey, et elle imaginait toute une réunion de bébés où ils s'offusquaient de l'air complètement idiot des adultes les entourant. Ce n'était pas la première fois qu'elle pensait à ça, mais elle pensait surtout à être la seule à avoir une case en moins et imaginer des choses pareilles. La jeune Campbell avait un faible pour les bébés et les bambins. Non pas que son intérêt s'évanouissait avec les années, mais elle retrouvait son intelligence au fur et à mesure que les enfants grandissaient. Elle le savait, le jour où elle aurait un enfant, elle n'aurait d'yeux que pour lui -ou elle. Et il y aurait tout un tas d'anecdotes qui pourront lui porter préjudice tant elle sera ridicule, et ça, Casey l'avait bien noté. Son sourire s'agrandit, plissant légèrement son nez pour lui montrer son (faux) mécontentement, complètement incapable de ne pas être amusée par tout ça. « way more ! » avoue-t-elle en rigolant. « coz i'll be completely sober, and that's the scary part » rit-elle encore en imaginant ça. Au moins avec l'alcool, elle avait au moins l'excuse de dire que ça avait une influence sur son contrôle, ses gestes et autres. Avec les bébés... Aucune excuse, elle était pleinement conscience et sous aucune influence -si ce n'est leurs adorables bouilles. « okay. Then we have our second... kinda date » lache-t-elle, un sourire amusé sur le coin des lèvres, avec un large clin d'oeil à cette soirée qu'aucun des deux n'avait su qualifier, à l'exception d'un 'date' étant incapable de trouver un autre mot plus adéquate. « A saturday -or sunday- afternoon, and you'll be my first duet partner » affirme-t-elle, tout sourire, se fichant parfaitement de ne pas savoir chanter. Ce n'était pas horrible, mais ce n'était pas grandiose non plus. Complètement banal, mais elle ne risquait pas de lui faire perdre son ouïe.  « because you can't let me sing disney songs on my own » l'air malicieux, riley était totalement détendu et cent pour cent elle-même, se retenant même d'ajouter que c'était sans une loi d'une sorte de 'disney-code' de conduite.
La décente de la vodka de son œsophage fut délicat et pas très agréable. Et comme pour beaucoup de choses, ça se voyait sur le visage de riley. La boisson n'était pas franchement à son goût -manque d'habitude sans doute- et elle avait l'impression que le goût de ne faisait que rester sur sa langue, malgré ses tentatives de le faire passer à coup de cidre. Ah, peut-être que c'était mieux avec du citron ? Peu importe, parce que pour le moment, elle a encore besoin de se servir un autre verre de cidre pour faire passer le goût.  « hm i don't think. I don't know » avoue-t-elle, vis à vis des jobs. Etre maladroite était handicapant dans beaucoup de domaine, mais elle n'était pas non plus une catastrophe. Seulement lui montre un plateau entre les mains, remplis de verres, c'était un peu tenter le diable...  Elle grimace légèrement en pensant au supermarché. Elle l'avait fait, brièvement, il y a quelques années, par manque d'argent. Mais ça n'avait certainement pas été l'expérience de sa vie. « People are not really nice » dit-elle en grimaçant, repensant à quelques clients, qui se plaignaient pour un oui ou  pour non. Certains oubliant même les bases de la politesse. Elle soupire, propose quelques idées, comme Casey, qui se finissent toutes par un nouveau shooter englouti. L'alcool commençait à sérieusement se faire sentir dans l'organisme de la blonde. La tête légèrement embrumée -mais rien de bien sérieux- et une humeur joyeuse encore un peu plus décuplée que lors du début de soirée. « Are you serious ?! » réplique-t-elle avec un entrain sincère et pas retenu pour un sou. « I don't care ! Puppies all day ? And what... a computer ? A phone ? » c'était sans doute dans ses cordes et ça ne demandait aucun talent de grande coordination. « And i get to see your puppy face too ! » riley se rapproche, tout sourire, sans doute un peu trop proche d'ailleurs, mais elle réfléchit pas, elle se laisse juste porter. « did i ever tell you, you have a cute puppy face ? » probablement pas, vu que ce n'était que la deuxième fois qu'ils se voyaient, même si elle avait l'impression de le connaître depuis bien plus longtemps tant c'était simple d'être avec lui. « it's a compliment, by the way » ajoute-telle, avec une légère grimace en se demandant si c'était réellement quelque chose à dire que de le comparer à un chiot, aussi adorable qu'il puisse être. Mais ça ne l'inquiète pas plus que de raison, et elle finit son verre, ayant perdu le compte depuis un moment déjà. Le téléphone qui bip, et elle le regarde distraitement alors que ça lui donne une autre idée. Elle lance alors son application de musique et se lève d'un bon, attrapant la main de casey par la même occasion alors qu'il était toujours assis dans le canapé. « come on, dance with me » 

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1340
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ all souls ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ owen ⋅ sören ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 1318
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) · Hier à 19:11
Peut-être que le vétérinaire aussi serait complètement gaga devant son fils, s'il prenait le temps de noter ses progrès. Il avait, après tout, longtemps rêvé de devenir papa. Sa carrière avait été sa priorité absolue durant des années mais lorsque Casey avait abandonné l'idée de finir dans un des meilleurs cabinets d'Angleterre, la famille était passée numéro une. Windmont Bay n'avait absolument rien de comparable avec Londres, où Tess et lui vivaient toujours à du cent à l'heure. Ici, il avait trouvé une certaine routine apaisante et plaisante, qui lui avait donné envie d'ajouter des membres à leur foyer. « I think babies have a super-power to make people look a but stupid. » Car autant dire que ce Riley n'était pas une exception. Il n'y avait qu'à voir comment Daphne (pire encore, sa belle-mère) s'extasiait au moindre sourire de Colin. Le coeur de Casey devait s'être transformé en pierre, à la naissance de son fils, pour être le seul à ne pas être complètement gaga devant le gamin.
S'il ne prenait plus jamais le temps de se poser devant un Disney, Casey était ravi que la conversation ne s'attarde pas sur son fils. Le britannique ne souhaitait certainement pas casser l'ambiance de ce début de soirée ou que Riley juge son comportement - hors il y avait de quoi faire. Sourcil arqué, le vétérinaire ne compris pas de suite où Riley voulait en venir avec leur deuxième rendez-vous, pensant dans un premier temps qu'elle désirait rencontrer Colin. Il avait beau se sentir à l'aise en sa compagnie, avoir l’impression de la connaître depuis un certain temps ; il en était hors de question. Soulagé qu’elle ne parle que des Disney, Casey hocha cependant négativement la tête dans un sourire. «  Not a chance. » Il dit en riant, tout en dressant un doigt devant elle pour appuyer ses dires. Il n’était pas contre l’idée de la voir à nouveau, loin de là, mais il était hors de question que le vétérinaire se laisse entrainer dans un karaoké Disney, même entre ces quatre murs ou personne d’autre ne pouvait les surprendre. « Trust me, Tequila is not strong enough to get me singing. » Casey n’avait d’ailleurs fait que deux karaoké dans sa vie, lors d’anniversaire de potes auquel il se devait d’être présent… et s’en était toujours sorti avec une chanson, avant de se faire oublié pour le reste de la soirée. Se donner en spectacle, un micro à la main, c’était très peu pour lui. Il pouvait chanter à tue tête dans la voiture, ou même à la maison, mais pour une raison étrange, le côté formel du karaoké le bloquait complètement. Son absence totale de talent dans le domaine y était pour quelque chose.
Aux jobs qu’ils énuméraient, Casey se demandait si Riley avait sincèrement envie de changer sa situation actuelle, ayant l’impression qu’elle se cherchait des excuses. Il lui fit d’ailleurs remarqué que rares étaient les postes où être maladroite n’était pas un inconvénient, ce qui ne l’empêchait pas d’essayer. Peut-être pas à servir des cocktails hors de prix sur un plateau, mais il devait forcément y avoir des jobs qu’elle était capable d’effectuer à la perfection, le tout était qu’ils en aient l’illumination. « I’m sure it’s still better than your actual job… » Il mentionna lorsque Riley lui dit que les gens n’étaient pas toujours très agréable. Casey ne voulait en aucun cas juger son choix de carrière, mais elle lui avait elle-même confié que certains ‘clients’ avaient du mal à respecter les limites. Ça ne pouvait clairement pas être pire de bosser au supermarché, même si le salaire n’était sans doute pas le même. A vrai dire, le jeune papa n’avait aucune idée de combien la jeune femme pouvait gagner et ne souhaitait pas lui poser la question. Le but était de lui trouver autre chose, pas de la démotiver à changer d’emploi si elle réalisait que sa situation financière serait différente.
Après quelques autres propositions, et toujours aussi peu de pistes solides, Casey mentionna le poste de réceptionniste auquel il n’avait même pas pensé plus tôt. L’annonce était pourtant là depuis des mois sans que le poste ne soit pourvu… « I’m serious. » Il affirma, tout sourire, avant de lever une main comme pour tempérer son excitation. « But I’m not in charge so I can only put a good word for you. » Riley devrait passer un entretien et convaincre son boss qu’elle était faite pour ce rôle - ce qui en soit ne devrait pas être si compliqué, surtout si Casey lui en touchait un mot en préalable. « My puppy face?! » Le vétérinaire s'offusqua avant d'éclater de rire, quand bien même ce n’était pas le genre de compliment qu’on avait envie d’entendre. Si elle avait vu à quel point il s’était montré désagréable ces derniers mois, sans doute aurait-elle changé d’avis… Mais Casey effaça bien vite cette pensée. Il passait une bonne soirée et ne voulait surtout pas lister ses erreurs depuis novembre dernier. « If you say so. » Murmura-t-il lorsque la jolie blonde affirma que c’était un compliment, baissant un instant les yeux sur ses lèvres qui, sans qu’il ne le réalise, s’étaient dangereusement rapprochées de son visage. Les yeux rivés sur ces dernières, il tentait de faire taire le débat intérieur pour se laisser porter par la soirée sans réfléchir, pour une fois dans sa vie, mais fut rappelé à l’ordre par le téléphone de Riley avant d’arriver à une quelconque décision. En une fraction de seconde, Riley était debout, la musique retentissait dans tout l’appart’ et sa main le tirait du canapé pour le mettre sur ses deux jambes lui-aussi. Casey ferma les yeux, juste le temps de trouver son équilibre, avant de se mettre à danser sans même tenter de négocier. La dernière fois qu’il avait dansé remontait à… non. Il ne voulait même pas y penser, refusait que son cerveau fasse le lien et lui renvoie ces images à la tête. Casey s’arrêta net, juste le temps de descendre un nouveau shot, avant d’attraper la main de Riley pour la faire tourner sur elle-même. Ce soir, la douleur était anesthésiée, au même titre que son esprit.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.
Contenu sponsorisé




I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r) ·
 
I try to have a drink, toss it back, I don't wanna think? (c/r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Pioneer Oak-
Sauter vers: