hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -50%
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
Voir le deal
63 €

 

 oh my, oh my, oh my god


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park
Aller en bas 

Gabriel Almeida

messages : 505
name : vodka paradise
face + © : michael y. (@ndia)
multinicks : aaron, jules
points : 87
age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : célib'atchoum
work : manager @themajestic

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· oh my, oh my, oh my god · Sam 20 Juin - 20:18

28 JUIN 2020 - 11H30
Feat @Justyn Henessy

L’été est là et va falloir que tu intensifies tes efforts afin de pouvoir t’afficher avec un corps bien sculpté. Pour ça, le meilleur moyen ça reste de faire du sport. T’as couru dans le parc pendant une bonne demi-heure. Vêtu d’un short de sport, de chaussures de courses et d’un tee-shirt léger, tu te pavanes à présent, Airpods dans les oreilles, autour des arbres pour t’exercer autrement. Ficelle, abdos, crunchs, pompes, squatt, tout est bon pour te faire suer. Ta bouteille d’eau est d’ailleurs vide. Même si ta séance est terminée, t’as trop soif pour attendre de boire chez toi. Du coup, tu te diriges à la fontaine en remarquant au loin un homme plutôt séduisant. – Gatinho ! – Tu murmures quelques instants avant d’arriver près du robinet derrière cet homme sportif venu pour remplir également sa gourde. Les grands esprits se rencontrent. Rien que son postérieur suffit à te faire vibrer. T’as pas encore vu de prêt sa face. Oh et tiens, il semblerait que le destin joue en ta faveur. Il a fait tomber de sa poche arrière son porte-clé en se baissant. Si ça ne tenait qu’à toi, tu lui mettrais bien la main au panier…. Pour lui remettre ses clés bien sûr. Mais tu te contenteras d’une tape sur l’épaule pour le prévenir. – Hey mec ! T’as fais tomber tes clés. – Tu te permet d’être familier avec lui vu qu’il semble plutôt jeune. Tu lui tends son bien puis découvre son visage. Tu restes un instant statique. Non pas devant sa beauté mais plutôt car ce visage t’es familier. – Je… On s’est déjà vu, non ? – Ton cerveau fuse. Cet homme, tu le connais, c’est une certitude. Reste à savoir comment et d’où. S’agirait-il d’un client à l’hôtel ? T’en doutes. Ça ne te dit rien. Et puis, voilà que tu songes à ta vie passée à Portland et que tout te revient. – Portland. – Tu avoues alors sans donner plus de détail. Est-ce que ça lui dira quelque-chose?

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Mar 23 Juin - 20:01
Cela fait déjà quelques années à présent que Justyn Henessy a pris le chemin d’une vie plus saine, tel un repenti. S’il est difficile d’imaginer le Justyn adolescent pratiquer quotidiennement du sport – il était plutôt adepte aux ventes illégales, aux coups (que l’on considérait de) gratuits –, l’adulte qu’il est devenu a su trouver dans ses activités physiques un échappatoire. Il peut laisser librement exprimer ses états d’âme du moment, même ses contradictions. Plutôt que de se résoudre à utiliser son poing pour montrer son mécontentement, il préfère maintenant clôturer la conversation et partir aller courir – ou retrouver la salle de sport pour pousser la fonte –. Chaque matinée, Justyn va courir dans le parc de la ville. Souvent tard dans ce moment de la journée, car il profite souvent pour se lever assez tard (aux alentours de dix heures) après s’être couché au coeur de la nuit, quand il travaille. C’est souvent vers les coups de onze heures ou midi que l’on peut y croiser Justyn en train de courir, toujours accompagné de son fidèle compagnon, Buddy. Ce matin-là, vêtu d’un short qui offre la vue de ses jambes sculptées et d’un tee-shirt, assez large, mais qui lui colle rapidement à la peau et où l’on devine bien trop facilement son torse taillé, il prend le même chemin pour se rendre au parc où il continue sa course, toujours avec son chien. Il garde toujours un œil sur lui, ayant rangé sa laisse dans le sac à dos qu’il porte. Cela fait déjà plusieurs longues minutes qu’il déroule les foulées, en suivant le chemin tracé. C’est le moment où il s’arrête pour s’abreuver et remplir sa gourde. Il active le robinet et fait couler un filet d’eau fraîche. Il passe sa main dessous et s’asperge la nuque pour se rafraîchir, puis le visage. Il remplit sa gourde, puis se penche tout en appelant Buddy à venir à lui. L’animal s’approche pour le rejoindre et profite lui aussi de la fraîcheur de l’eau qui est mis à leur disposition. Il s’agenouille, pour le caresser. Justyn finit par se redresser sur ses deux jambes, alors qu’au même moment un quidam vient imposer sa présence dans son espace vital. Il tourne la tête rapidement vers ce nouveau venu, qui vient de lui faire une tape sur l’épaule. Il sourcille, alors que l’inconnu lui explique que ses clés sont tombés. « Ah, il articule, en saisissant de son trésor qui se trouve entre les mains d’un jeune homme, merci ». Il n’est pas expressif dans ses mots – Justyn, l’a-t-il été ? Tant les choses paraissent lui passer au-dessus, un effet de sa thérapie. Il s’apprête à partir et à reprendre sa séance quotidienne mais l’inconnu en a décidé autrement. L’un des sourcils du blond se lève, discrètement, en écoutant sa question. Il lui demande s’ils se sont déjà vus. Une moue se dessine sur son visage, que l’on pourrait traduire par un « non ». Justyn n’a pas une grande mémoire des visages – surtout si ceux là n’ont pas fait partie de son cercle restreint –. « Je suis désolé mais je ne me rappelle pas de vous », il énonce, alors que ses billes bleues analysent le visage de cet homme. Inconnu au bataillon, s’ancre dans son esprit, après cette rapide analyse. « Il doit y avoir erreur sur la personne ». Il y a de grande chance pour que ce soit cela. « Désolé », il ponctue alors.
@gabriel almeida

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon

Gabriel Almeida

messages : 505
name : vodka paradise
face + © : michael y. (@ndia)
multinicks : aaron, jules
points : 87
age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : célib'atchoum
work : manager @themajestic

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Dim 28 Juin - 20:16

Cette séance de sport matinale t’auras non seulement permis de perfectionner tes tablettes de chocolat mais également d’avoir la chance d’admirer les fesses d’un bel homme qui se trouve devant toi face à la fontaine d’eau. Peu importe sa sexualité, tu ne peux t’empêcher de mater son postérieur bien musclé. Si bien que tu ne prêtes même pas attention au chien qui se trouve à ses côtés. En revanche, tu remarques un trousseau de clé par terre. Parfait. Cela te donne un bon prétexte pour aborder l’homme. Une tape sur l’épaule et voilà qu’il découvre ton doux visage. Coup de foudre immédiat. Du moins pour toi. Il est aussi beau de face que de dos. Comme quoi la nature est bien faite pour certains. Il te remercie pour ses clés et là tu te rends compte que t’as déjà croisé sa route par le passé. Il n’était peut-être pas aussi séduisant à l’époque mais il t’as tout de même marqué. Quelque chose de fort vous lie et pourtant il ne se souvient pas de toi. Il pense que tu fais erreur. Et si c’était le cas ? T’es presque sûr de toi. Il faut que t’en aies confirmation. – Vous avez vécu à Portland, non ? – Tu insistes alors sur cette destination qui vous lie selon toi. T’observes ensuite attentivement les traits du jeune homme avant de reprendre la parole. – Je crois qu’on s’est déjà vu là-bas. – Peut-être penseras-t’il qu’il s’agit d’une ruse de ta part pour le draguer ? T’es un peu insistant mais faut dire que tu serais heureux d’avoir confirmation qu’il s’agit bien de lui. Tu lui dois une fier chandelle à cet homme. T’aurais pu perdre la vie ce soir là ou bien finir défiguré. – Je me suis fais agresser un jour et.. vous m’avez aidé. – Tu dévoiles alors de manière vague et succincte sans donner trop de détail. Est-ce que ça lui parle ? – Merci. – Tu te contentes juste ne sachant pas trop s’il se rappelle de tout ça et ayant toujours un infime doute sur la personne vu ses différentes réactions. Il est vrai que tu as pas mal changé ces dernières années et tu comprends parfaitement le fait qu’il puisse ne pas te reconnaître. C’est légitime. Peut-être que cette histoire lui parlera plus. Tu l’espères.

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Mer 1 Juil - 15:32
Justyn profite de se trouver près d’un point d’eau pour faire une pause dans sa course, en cette fin de matinée. Si certains sont habitués à courir à deux – ou plusieurs –, lui préfère s’adonner à sa pratique seul. Il n’a pas à supporter les plaintes ou les commentaires de quelqu’un. Le seul qui l’accompagne – et dès qu’il sort, il est toujours à ses côtés, ne s’éloignant jamais bien loin de lui – est Buddy, son chien, adopté, il y a quelques mois maintenant. Il est son fidèle compagnon. Lui ne le reniera pas pour ce qu’il est. D’ailleurs, il doit bien s’en foutre de ça, le Buddy. Il a accepté son maître comme il est. Dans sa sortie du matin, il lui arrive de saluer quelques habitants et voisins, qu’il croise dans le jardin public. Il ne s’attarde pas pour discuter longuement – et il faut dire qu’il n’est pas un grand adepte des longues discussions ni des monologues – avec ces potentiels interlocuteurs qui gravitent autour de lui. Ce matin-là, un électron libre vient se glisser dans son espace vital. Cet inconnu ne lui fait que de lui rendre les clés, qui sont tombés de la poche de son short. La discussion ne durera pas, il le sait. Il le remercie. Il s’apprête à repartir, quand la voix du jeune homme retentit. Il pense l’avoir déjà vu. Justyn reste silencieux. Il pose ses opales bleues sur le visage de cet inconnu et le dévisage sans retenu. Ses billes l’analysent : inconnu au bataillon. Il doit se tromper de personne, cela ne peut être que cela. Il mentionne Portland – allant jusqu’à lui demander s’il y a vécu. « J’y travaille », qu’il répond, sans une once d’émotion dans le son de sa voix. A Portland, il y travaille. Il n’y vit plus mais il préfère passer sous silence le fait qu’il a pu y habiter – et aussi y a grandi –. Il arque un léger sourcil, devant cet inconnu qui persiste et insiste. « Je ne crois pas non », qu’il article de nouveau, en haussant légèrement les épaules. Il pourrait lui répéter qu’il fait erreur. Le visage de ce jeune homme lui est inconnu. Son cercle social à Portland est suffisamment restreint pour connaître et reconnaître – surtout – chacun de ces visages qui le compose. « Ah ? », s’échappe de sa bouche, quand il lui dit s’être fait agresser un jour et que Justyn lui serait venu en aide – c’est la version de ce jeune homme, est-elle vraie ? Il n’en sait rien. « Quand ? », il lance en direction de son interlocuteur. Il lui répéterait bien qu’il fait erreur mais l’inconnu n’est pas décidé de mettre un terme à leur conversation – pourquoi ? Ça aussi il n’en sait foutrement rien. Il ne sait pas ce qu’il se trame dans l’esprit de ce gars.
@gabriel almeida

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon

Gabriel Almeida

messages : 505
name : vodka paradise
face + © : michael y. (@ndia)
multinicks : aaron, jules
points : 87
age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : célib'atchoum
work : manager @themajestic

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Jeu 2 Juil - 16:14


L’homme aux fesses gainées ne te reconnaît pas. Il te dévisage à plusieurs reprises mais sa mémoire semble lui faire faux bon. Tu ne lui dis rien. A moins qu’il fasse semblant de ne pas te reconnaître mais tu en doutes un peu. Il semble plutôt sincère quand il te dit que tu fais erreur. Si bien que tu en viens à douter de toi alors que ce visage ne t’es pas inconnu. Ses yeux clairs et ses traits parfaits ne prêtent pas à confusion. T’es bien sûr de toi. Alors tu insistes un peu et tu évoques Portland. Il n’y vit pas mais y travaille. Une lueur d’espoir renaît sur ta frimousse. – Club de strip-tease, c’est bien ça ? – Si ta mémoire est bonne, il s’agit de ce type d’établissement. Un club où des femmes paient pour voir des hommes nus ou en petites tenues. Tu n’es pas rentré dedans mais tu passais devant. Le lieu est assez réputé. Il se trouve aussi dans une zone où il y a plusieurs boîtes de nuits et pleins de gens bourrés. Pas très fréquentable. T’en as d’ailleurs fait les frais ce soir là. Tu t’es fais agressé et il t’a aidé. Est-ce qu’il s’en souvient ? Il n’en a pas vraiment l’air. Ça semble le surprendre. L’homme est peu loquace mais te demande quand cela a eu lieu. Tu cherches alors la réponse au fin fond de tes souvenirs. – Trois ans, je dirais ? – Cela ne date pas d’hier. Tu as d’ailleurs physiquement bien changé et ça pourrait expliquer le fait qu’il ne te reconnaisse pas. C’est pourquoi tu décides de poursuivre ton récit dans l’espoir que ça lui revienne. – Vous avez appelé les urgences et m’avez accompagné à l’hôpital. – Ton regard se confronte au sien. Est-ce qu’il se souvient ? T’es ému rien que d’évoquer cet épisode douloureux de ton histoire. T’as failli y passer cette nuit-là. Tes agresseurs t’ont bien amoché. Heureusement que cet homme est arrivé et t’as porté secours sinon t’aurais pu y rester et crever sur le bitume. – J’aimerai vous remercier. Vous offrir à boire par exemple. – L’homme n’a pas l’air des plus bavards et avenant mais tu insistes tout de même te disant que tu lui dois une fière chandelle. Tu n’as jamais pu le remercier en bonne et dû forme car il a disparu de la circulation et il t’était impossible de le retrouver par la suite. Tu ne connais pas son identité. Tu te souviens juste qu’il est sorti d’une porte arrière d’un club de striptease donnant sur la ruelle où l’on t’a agressé.

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Dim 5 Juil - 12:43
Justyn Henessy ne comprend pas l’insistance et la persévérance de ce jeune homme. Ce dernier mentionne Portland. Il lui demande si c’est là-bas qu’il habite. Il y a encore deux ans, il aurait sûrement répondu positivement, avec son verbe peu loquace. Le blond lui lance un petit regard en coin, un peu suspicieux : comment sait-il tout cela au sujet de Henessy ? Comment un inconnu connaît ces détails sur lui ? Il reste silencieux. « Effectivement », qu’il répond brièvement. Depuis dix ans, Justyn travaille dans ce club réputé dans Portland. Nombreux sont ceux qui, dans Windmont Bay, savent qu’il est strip-teaser. Le bruit avait rapidement couru lorsqu’il s’est installé dans la petite ville de l’Oregon. On le regarde parfois de travers, quand on le croise. On chuchote quand on passe à côté de lui. On le juge. Le regard des autres l’indifférent. Il se moque bien de ce que peuvent penser ces autres de son activité professionnelle. Le jeune homme est persuadé de l’avoir déjà vu. Pourtant, pour Justyn, il lui est inconnu. Il ne se rappelle pas de l’avoir croisé sur son chemin. Il fait erreur, cela ne peut pas en être autrement. Alors l’américain l’interroge sur cette rencontre qui aurait eu lieu par le passé – il y a quelques semaines ? Quelques mois ? Quelques années ? Il ne le quitte pas du regard et tente de se remémorer. Il y a trois ans, il dit. Le blond hausse de nouveau les épaules. Il ne se souvient pas. Il y a encore trois ans, Justyn habitait encore à Portland, timidement la perspective de se déraciner prenait de plus en plus forme dans son esprit. Il y a trois ans, il ne se souvient pas d’avoir fait la rencontre de ce garçon qui se tient devant lui. Alors l’inconnu continue son récit morcelé : Justyn aurait appelé les urgences et l’aurait accompagné à l’hôpital. Il se souvient d’un passage par la case « hôpital », en compagnie d’un individu. « Si vous le dites », il articule, sans chercher à en savoir davantage. « Il faut faire attention où vous traînez », reprend-il comme pour le mettre en garde. Le jeune homme continu de prendre la parole. Il veut le remercier mais aussi lui offrir un verre. « Pas la peine », Il reprend en direction du garçon. Il n’a pas besoin de se donner cette peine là. Justyn n’est pas forcément du genre à accepter une invitation, surtout venant d’un homme qu’il ne connaît pas.
@gabriel almeida

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon

Gabriel Almeida

messages : 505
name : vodka paradise
face + © : michael y. (@ndia)
multinicks : aaron, jules
points : 87
age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : célib'atchoum
work : manager @themajestic

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Sam 25 Juil - 11:40

Le jeune homme se confesse enfin. T’avais raison sur toute la ligne. Il a bien vécu à Portland ou tout du moins travaillé là-bas dans un club de strip-tease. Tu ne frises donc pas le ridicule même si le garçon semble peu réceptif et désintéressé par votre conversation. Mais t’es du genre tenace. Et puis, t’es surtout reconnaissant. Il t’as sauvé la mise ce soir-là. T’estimes qu’il n’est jamais trop tard pour dire merci. De toute manière, ce n’est pas comme si tu le connaissais et que tu pouvais le contacter à tout moment. C’est le destin qui a voulu que vous vous retrouviez ici dans la petite ville de Windmont Bay. Même si le garçon semble avoir la mémoire courte, tu te dois de le remercier pour ce qu’il a fait. Il a appelé les urgences alors que tu venais de te faire agresser et t’as accompagné à l’hôpital alors qu’il était tard. C’est un vrai acte d’héroïsme et tu ne l’oublieras jamais. Le sportif semble néanmoins indifférent face à tout ça et te signale qu’il faut faire attention où tu traînes. – J’ai appris à me défendre aujourd’hui et à être plus vigilent. – Tu lui signales même si tu doutes que ça puisse l’intéresser. Sa froideur glisse sur la carapace de son indifférence. Il décline d’ailleurs ta proposition. Pas la peine que tu te donnes du mal. Tu affiches une mine un peu déçu. T’avais idéalisé ton héros toutes ces années et finalement tu te rends compte qu’il s’agit d’un homme froid et renfermé. – Vous devriez penser à faire autre chose de votre corps. – Tu balances alors te disant que de toute façon, ce n’est pas aujourd’hui que tu vas t’en faire un ami. Ce que tu dis, pour autant, tu le penses. T’as quelque chose en tête le concernant et tu ne tardes pas à le lui faire savoir. – Je connais quelqu’un qui recherche des models photos. – Il ne souhaite visiblement pas que tu le remercies autour d’un verre mais peut-être qu’il acceptera que tu lui files un bon filon. Tu lui dois bien ça.

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Lun 27 Juil - 17:51
Justyn ne se souvient pas d’avoir croisé ce visage une fois dans sa vie : peut-être est-ce du fait de cette barbe mal rasée qui habille le visage de cet inconnu ? Peut-être. Sûrement. Chez certains hommes, quelques détails suffisent pour changer leur visage : une barbe mal entretenue ou tout juste naissante, une chevelure plus longue ou plus courte, etc. Pour autant, ce qu’il lui raconte vient ouvrir quelques cases de sa mémoire. Il se souvient d’avoir aidé à Portland, près du club où il travaille, quelqu’un qui avait été passé à tabac, ce soir-là, par un groupe de jeunes hommes – pas fortement alcoolisés mais qui semblaient avoir envie d’en découdre avec une proie facile. En l’occurrence, cette proie facile était ce jeune homme qui se tenait devant lui (du moins, c’est ce que ce dernier prétend). Il est évident que cela a certainement dû lui servir de leçon : ne plus se retrouver seul, dans la nuit, dans des ruelles peu fréquentées de Portland. Justyn sait comment ça marche, la rue, pour l’avoir fréquenté trop souvent lorsqu’il était adolescent. C’est ainsi qu’il prend la parole, l’avertissant de faire attention. « Je vois que ça vous a servi de leçon », pense-t-il à voix haute, en s’adressant à son interlocuteur. Ce n’est même pas un reproche, qu’il lui fait. Il fait un simple constat. Quand le jeune homme lui propose de lui offrir un verre afin de le remercier de son action – qui remonte à quelques années, déjà, puisque lui-même ne s’en est pas souvenu –, il déclina l’invitation poliment. Ce n’est pas la peine de se plonger dans tant de courtoisie. Il venait de le remercier, c’est suffisamment pour l’américain. D’ailleurs, il s’apprête à se retirer de la conversation pour reprendre sa course, quand la voix de l’inconnu s’élève de nouveau. Justyn reste un moment silencieux face à ses mots auxquels il se confronte : il devrait faire autre chose de son corps, selon lui. Est-ce une critique ? Est-ce un jugement ? Ils sont nombreux à le faire, ici et là. Ce sont souvent des inconnus. « Pardon ? », énonce-t-il, en ne comprenant pas les raisons pour lesquelles le brun lui disait cela. Il lui lance un long regard, espérant qu’il développe davantage le fond de sa pensée. « Des modèles photo ? », qu’il répète. Il ne comprend pas vraiment où son interlocuteur veut en venir. « C’est une proposition sérieuse ? », ou il se moque ouvertement de lui ?
@gabriel almeida

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon


Dernière édition par Justyn Henessy le Mar 4 Aoû - 19:06, édité 1 fois

Gabriel Almeida

messages : 505
name : vodka paradise
face + © : michael y. (@ndia)
multinicks : aaron, jules
points : 87
age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : célib'atchoum
work : manager @themajestic

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Mar 4 Aoû - 14:28


Ta déception face à ton sauveteur est grande. Certes les années sont passées et il y a prescription mais tu aurais aimé te retrouver face à un homme plus avenant et sympathique. Là tu te retrouves face à un mec froid et distant qui prendrait ses jambes à son coup s’il le pouvait. Il n’a pas vraiment fait d’effort pour se rappeler de ce qui s’est passé et il ne semble pas vouloir accepter tes remerciements. Au contraire, c’est limite s’il te dit que c’était bien fait pour ta gueule et que tu n’avais qu’à pas traîner par là-bas. Tu encaisses ses mots difficilement. – On va dire ça. – Dans un sens, oui, cela t’a servi de leçon car tu as appris à te défendre par tes propres moyens mais tu aurais préféré que rien de tout cela n’arrive. Ton agression n’était pas méritée ni justifiée. Et tu tiens à le préciser. – Mais je n’ai pas cherché à me faire agresser. – Tu ne veux pas qu’il te plaigne et te faire passer pour une victime. Tu n’en es pas une. Mais tu tiens à rétablir la vérité. Tu ne prendrai pas de verre en sa compagnie du coup. C’est noté. Tu te permets néanmoins de lui faire parvenir ton opinion face à son métier. Tu n’as pas ta langue dans ta poche. Mais l’idée n’est pas de le critiquer. Non, tu aimerais lui filer un coup de main. Tu te sens redevable envers lui même s’il n’est pas l’homme que tu avais idéalisé. – J’ai l’air de plaisanter ? – Tu demandes, ironiquement, sur un ton plutôt neutre, ne sachant pas vraiment comment te comporter avec le garçon qui semble avoir un sacré caractère. Puis tu reprends alors la parole comme pour justifier tes propos. – Vous êtes un bel homme. Grand. Taille mannequin. Vous avez l’air d’avoir un corps bien entretenu, de belles fesses et.. pardon, je m’égare mais vous avez des yeux incroyables. Et je... – T’as terriblement envie de l’embrasser là tout de suite, tellement il est séduisant mais tu te rends compte qu’il n’est pas vraiment réceptif face à tes dires. Pas du tout même. Tu te reprends donc, laissant tes idées mal placées de côté. – Je suis sûr que vous auriez du succès à faire des photos professionnelles. – Vu son physique, ça ne ferait aucun doute. Maintenant, à lui de voir. Toi t’essayes juste d’être serviable. Si ça ne l’intéresse pas, tu prendras tes clics et tes clacs et basta.

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Mar 4 Aoû - 19:21
Justyn n’est pas le garçon le plus loquace de Windmont Bay. Il n’a jamais été doué pour faire la conversation, encore moins lorsqu’il s’agit d’échanger avec un inconnu – qui n’est pas si inconnu puisqu’ils se sont déjà croisés par le passé, bien qu’il ne se souvienne pas de ce visage –. Il porte son attention un long moment en direction de ce jeune homme, qui prend la parole. Il évoque le fait qu’il n’a pas cherché à se faire agresser. Justyn reste silencieux, son regard croisant le sien. « Personne ne cherche à être agressé », il réplique, sans une once de reproche dans le son de sa voix. Il est même étrangement plus familier avec son interlocuteur. Un discret rictus s’affiche sur son visage, qui s’efface bien rapidement quand le jeune homme qui semble avoir la langue bien pendue continue de parler. Il n’est plus question de ce souvenir et de cet événement qu’ils ont en commun mais de la profession de Justyn Henessy. Il vient ajouter une nouvelle pierre au mur de reproches qui peuvent lui être fait concernant sa profession. Être stripteaser n’est pas un métier apprécié de tous : il est même vu d’un mauvais œil par certains qui alimentent leurs pensées de clichés. Le brun continue d’expliciter le fond de sa pensée : il évoque des modèles photo, le fait qu’il connaîtrait quelqu’un qui en chercherait. L’américain ne sait pas s’il doit considérer sa proposition sérieuse ou si c’est tout simplement un plan foireux. Il reste prudent et ne s’emballe pas devant sa proposition. Il hausse les épaules quand il lui demande s’il a l’air de plaisanter. Justyn ne le connaît pas pour l’affirmer ou l’infirmer alors il ne réponds rien. Il tend l’oreille devant ses explications : des commentaires qu’il a déjà entendu dans la bouche de femmes et d’hommes qui ont déjà croisé sa route. Justyn est bel homme, il le sait et cela est l’une des clés de son succès au club. Il arque légèrement l’un de ses sourcils quand il cite ses fesses. Il aurait selon lui de belles fesses. Pardon ? « Tu t’égares sacrément », qu’il réplique, en réprimant un éclat de rire, qui le déride quelque peu. « Vous travaillez pour une agence de mannequinat ? », il le questionne, quand l’inconnu lui dit qu’il aurait du succès à faire des photos professionnelles.
@gabriel almeida

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon

Gabriel Almeida

messages : 505
name : vodka paradise
face + © : michael y. (@ndia)
multinicks : aaron, jules
points : 87
age (birth) : 26 ans - 18/09/1994
♡ status : célib'atchoum
work : manager @themajestic

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed (✖)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Mar 18 Aoû - 11:16

Tu ne sais pas vraiment sur quel pied danser avec Justyn. Cela doit être un mec bien, puisqu’il t’a jadis secouru. Il aurait très bien pu te laisser crever sur le béton armé s’il l’avait voulu. Pour autant, ton sauveur est un homme plutôt nonchalant et assez froid. Il ne ressemble aucunement à Clark Kent. Et puis, tu te rappelles aussi qu’il est strip-teaser. Ce n’est clairement pas le métier rêvé. Peut-être que ça lui convient mais tu te dis qu’il s’agit sûrement d’un job alimentaire. Il vend son corps et sait se trémousser. Bien sûr, cela te plairait qu’il te fasse un show privé mais objectivement, il pourrait être plus ambitieux et se lancer dans une carrière de mannequinat. T’as d’ailleurs un contact pour lui si cela l’intéresse. T’essaye de le convaincre qu’il a les atouts nécessaires pour réussir mais tu t’égares beaucoup. T’allais presque lui sauter dessus et l’embrasser. Mais vu son regard, tu doutes fortement qu’il aurait été réceptif. – Non, je suis pas agent. – Cela risque sûrement de le décevoir mais t’es pas professionnel. Tu lui donnes seulement ton avis. Peut-être que tu fais fausse route et qu’il ne percerait pas mais tu te dis qu’il n’a rien à perdre à essayer. Tu sors aussitôt ton portable de ta poche et te connecte à une application professionnelle. – Vous avez Linkedin ? – Question conne. Bien sûr que non. Il bosse dans un club de strip-tease. A moins d’être directeur, cela t’étonnerait qu’il ait un compte là-dessus. – Attendez, voilà son numéro. – Tu ajoutes ensuite après avoir cliqué sur le profil de ton contact. Il aura aussi vu son nom. Maintenant, à lui de noter tout ça si ça l’intéresse. Sinon tant pis. – Je crois que votre chien s’est fait la malle. – Tu déclares quelques instants plus tard lorsque t’entend l’animal courir en direction d’un autre canidé. Va falloir que son propriétaire aille le récupérer. Le devoir l’appelle.

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

oh my, oh my, oh my god Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god · Mer 19 Aoû - 14:24
En réalité, Justyn ne sait plus à quel moment cette conversation a basculé pour aborder son activité de stripteaser. Cela a été à l’initiative de cet inconnu – sait-il présenté, d’ailleurs ? Il ne lui semble pas. Si ce n’est d’être venu remuer des souvenirs dans son disque dur interne –. Justyn n’a jamais été un grand bavard. Si certains ont le verbe facile, ce n’est pas le cas de Henessy. Il trouve difficilement les bons mots, car il est bien trop brut pour jouer avec la finesse d’un langage oral. Bien trop souvent son langage corporel pourra trahir ses intentions mais il faut encore que son interlocuteur ait la patience et la subtilité de décrypter chacun de ses gestes, chacun de ses haussements de sourcil – comme il le fait à cet instant, lorsque le jeune homme commente son postérieur –, chacune de ses moues qui peuvent, par moment, sur son visage. Justyn se déride quelque peu. Il ne comprends pas bien où il en veut en venir avec son discours et ses mentions de mannequinat (ou une connerie du genre, il faut avouer que c’est une sphère bien étrangère et inconnue pour lui). Alors il le questionne : travaille-t-il pour une agence de mannequinat ? Dans le cas contraire, le garçon est en train de l’entuber et possiblement ouvertement en train de se foutre de lui – ce qu’il lui déplaira très fortement. « Je vois », siffle-t-il, quand le jeune homme lui répond à la négative. Il l’entube, donc. C’est du moins, la conclusion – peut-être, direz-vous, un peu trop hâtive de Justyn –. Ses prunelles bleues suivent les gestes de l’inconnu et s’attardent sur le téléphone qu’il sort de sa poche. « Linkding ? Non. » Qu’est-ce donc que cela ? Il n’en sait rien. Il ne s’attarde pas trop sur ce site inconnu. Il ne comprend pas bien ce que le jeune homme fait avec son téléphone, à cet instant. C’est alors qu’il lui présente l’écran de son portable, en lui présentant un profil et annonçant avoir son numéro. « C’est pas des conneries, votre truc là ? », parce qu’il doit quand même être aisé de créer un faux profil. Il se penche légèrement pour lire ce qui est affiché sur l’écran, sans trop vraiment savoir quoi en penser. Il se redresse et se gratte le haut de sa nuque.
Son attention se raccroche rapidement vers un nouveau point, bercé par la voix. Il suit son regard et remarque l’absence de son chien, parti quelques mètres plus loin. « Il n’ira pas loin », il le sait. Son regard se rapporte en direction de son interlocuteur. « Je vais y aller », déclare-t-il, en lançant un coup de tête en direction de là où son animal est parti. « Au fait, je m’appelle Justyn », qu’il finit par déclamer, alors même que la conversation se termine. Il range sa gourde dans son sac à dos, puis se dirige en direction de son chien. « A une prochaine, peut-être ».
@gabriel almeida


sujet terminé

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
Contenu sponsorisé




oh my, oh my, oh my god Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: oh my, oh my, oh my god ·
 
oh my, oh my, oh my god
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: redwoods park-
Sauter vers: