hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 Eternal flame


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way
Aller en bas 

Maya Richardson

behind
messages : 1020
name : margot
face + © : sophia bush + cranberry
multinicks : -finn ▴ ali ▴ daphne ▴ gibi ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : divorced / hooking up with castor guy ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.
points : 852
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Ezra ▴ Garett ▴ Archie | fr/en ▴ closed

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Eternal flame · Dim 21 Juin - 13:40
eternal flame
@ezra riain / 21.06.20

Ce n’était pas le fait que Michael soit en retard pour la troisième fois consécutive pour venir chercher leurs enfants qui rendait Maya folle de rage mais plutôt le fait qu’il ait pris ces derniers temps la fâcheuse habitude de lui reprocher la moindre tâche sur les vêtements des gosses, le moindre retard pour les lui amener et plus encore le fait d’être partie quelques mois du domicile familial. Il avait la fâcheuse tendance d’oublier qu’il avait été infidèle pendant plusieurs mois et que ce divorce était ce qui les attendait pour le mieux. Maya n’en pouvait plus non plus d’attendre qu’il daigne accepter de signer les papiers du divorce mais il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas, une précision à ajouter et si Maya n’avait pas eu l’avenir de ses trois enfants à s’assurer, elle aurait sûrement accepté de tout lui concéder simplement pour pouvoir avoir la paix. Poussant un profond soupir, elle s’arrêta chez le caviste de la ville pour prendre une bouteille avant de rejoindre Bridgewater Bay afin d’y retrouver Ezra. L’idée était de se calmer avant d’aller rejoindre son ami mais Maya savait pertinemment qu’elle n’y arriverait pas. L’électricité qui courait dans ses veines ne se calmerait pas comme ça et honnêtement, elle avait juste besoin d’insulter Michael pendant plusieurs minutes auprès de quelqu’un qui n’aurait à coeur que de la défendre elle. Et Ezra était parfait pour cela. L’amour qu’il s’était un jour porté s’était transformé en une amitié tendre qui était devenue plus précieuse que Maya aurait pu penser l’être. Et puis, cette façon qu’Ezra avait toujours eu de la regarder avec des étoiles dans les yeux… Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Maya à cette pensée et elle accéléra doucement le pas pour se rendre jusqu’à l’appartement de son ami. Si elle n’avait jamais vraiment regretté de l’avoir quitté car elle savait les raisons pour lesquelles elle l’avait fait, Maya était contente d’avoir pu toujours trouver un moyen de garder Ezra dans sa vie. Parfois moins régulièrement d’autres mais le destin avait fini par les réunir à Windmont Bay et Maya en était heureuse. Sincèrement heureuse.
Elle frappa à la porte de l’appartement quelques minutes plus tard. Après avoir rapidement réajusté ses cheveux, elle sourit en voyant Ezra lui ouvrir et brandit la bouteille de whisky qu’elle avait acheté avec un petit sourire : “Le caviste m’a dit que c’était un des meilleurs qu’il avait” souffla-t-elle, sachant qu’elle avait à faire à un irlandais. Elle pénétra ensuite dans l’appartement et enlaça son ami pour le saluer, serrant son étreinte un peu plus que d’ordinaire. Elle soupira doucement sentant ses muscles se détendre légèrement grâce à son étreinte et déposa un baiser sur sa joue. “Comment ça va ?” demanda-t-elle en se baissant pour retirer ses baskets qu’elle abandonna près de la porte avant de pénétrer dans le salon. “Ton coloc est là ?

_________________


All of this silence and patience, pining and anticipation. My hands are shaking from holding back from you.

Ezra Riain

behind
messages : 547
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @jenesaispas (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley, gaby, jean & jace

age (birth) : 39 yo [31.10]
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
activities : drinking whiskey, singing in pubs, working on some new songs, being annoyed and grumpy
home : moving in with aneurin, on bridgewater way
points : 1911
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | penelope, maya & dora (aneurin, maggie)

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Jeu 2 Juil - 20:12

eternal flame
june 21st,
@maya richardson


Ezra avait été étonné de savoir que son gallois de colocataire allait passer la soirée chez sa sœur. Il s'était demandé si ça faisait partie de ces rares soirées qu'il souhaitait passer à l'extérieur -ou en famille- ou si c'était juste pour lui laisser plus d'espace avec sa vieille amie. Sa rencontre avec Maya datait de ses jeunes années, de contrées plus vertes et bien lointaines. Quand il était plus souriant, plus expressif aussi.  Moins taciturne et moins grognon, sans doute. Mais la jeune femme avait réussi à rester dans sa vie, par dieu sait quel miracle. Etrangeté de l'existence que de les séparer pour les réunir différemment. Il l'avait su marié, avec enfants, et finalement apte à divorcer. Ce n'était pas que les sentiments qu'il avait à l'époque étaient encore là, mais il se souvient de la première fois où il avait su tout ça, du pincement au cœur qu'il en avait ressenti. Il n'avait pu que se demander ce que ça aurait été, si elle était restée. Est-ce qu'elle se serait posée ? Auraient-ils eu des enfants dans la foulée ? Ou aurait-il finalement fait ses bagages sur un coup de tête pour la suivre au bout du monde, au gré de ses envies. Il se demande encore parfois ce qui l'a retenu. Ce qui l'a empêché de suivre maya dans toutes ses aventures. Peut-être qu'elle ne le voulait pas, c'est un peu flou quand il y repense.
Peu importe au fond, c'était y'a bien longtemps. L'eau à couler sous les ponts, mais leur amitié est intacte. Il est de ces bras dans lesquels elle peut se reposer quand bon lui semble. Pour un déjeuner ou un verre après une sale journée. Et il sort de ses pensées lorsqu'il entend sonner. Sans se précipiter, il vient ouvrir la porte, s'appuie dans l'encadrure en fixant Maya, un sourire sur le coin des lèvres. Toujours si belle. Plus encore avec cette bouteille de whisky dans la main. « Pas sûr que ça soit le whisky que je préfère » dit-il plein de sous-entendus alors que ses lippes s'étirent avant de la laisser passer. Il vient la serrer dans ses bras, l'y garde un peu plus longtemps que l'accoutumée en déposant un baiser sur la tempe. Il s'écarte légèrement, et la fixe quelques instants. « je vais bien. Mais toi, t'as l'air tendu. Qu'est ce qu'il se passe ? » parce qu'il la connaissait assez (malgré le trou de quelques années sans se voir et sans nouvelles) pour savoir -en tout cas remarquer- que quelque chose la contrariait. Alors qu'elle part déjà pour rejoindre le salon, il semble balayer sa question d'une main avant de la ramener à lui. « dis-moi ce qu'il y a » il prend alors la bouteille de ses mains, attendant d'avoir une réponse, mais ça ne l'empêcherait pas de leur servir deux verres. Puis il soupire, se rappelant son interrogation. « Aneurin est chez sa sœur. Tu voulais le rencontrer ? » il n'était pas fêtard, ni même extraverti, plutôt tout le contraire. Ses amis se comptaient sans doute sur les doigts d'une main et il passait plus de soirées ici qu'à l'extérieur. Mais l'irlandais appréciait sincèrement son coloc -sinon, il ne lui aurait jamais fait une telle proposition. Et bien qu'il apprécie grandement la compagnie du gallois -souvent en l'emmerdant jusqu'à ce qu'il ne sourit- il devait admettre être content de passer la soirée en tête à tête avec maya.  

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten

Maya Richardson

behind
messages : 1020
name : margot
face + © : sophia bush + cranberry
multinicks : -finn ▴ ali ▴ daphne ▴ gibi ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : divorced / hooking up with castor guy ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.
points : 852
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Ezra ▴ Garett ▴ Archie | fr/en ▴ closed

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Sam 25 Juil - 19:58
“J’espère bien !” répliqua-t-elle lorsque Ezra lui dit que ce n’était pas le whisky qui l’intéressait le plus lorsqu’il ouvrit la porte. Maya n’était pas vraiment certaine ce qui avait fait qu’ils se retrouvaient désormais à flirter ouvertement sans trop cacher les sentiments qui ne les avaient jamais quitté. Ni l’un ni l’autre ne faisait quoique ce soit de mal puisqu’ils étaient tous les deux célibataires mais Maya savait pertinemment qu’ils devaient être vigilants à ne pas franchir certaines limites. Quelques années plus tôt, quand elle était toujours partie par monts et par vaux, elle ne se serait pas montrée aussi prudente (avant d’être mariée, naturellement). Il y avait des amis qui n’avaient jamais vraiment été que ça et dont Maya avait partagé la couche chaque fois qu’ils s’étaient retrouvés. L’amitié qu’elle partageait pourtant avec Ezra était différente. Ils avaient commencé par s’aimer, peut-être pas comme il fallait, peut-être pas assez mais ils avaient commencé par cela et Maya n’avait jamais douté qu’il était l’homme parfait pour elle quand elle avait été avec lui. Leur histoire était facile, coulait de source et si l’appel de la nature n’avait pas été plus fort que tout, Maya aurait sans doute épousé cet homme. Mais elle ne l’avait pas aimé assez pour ça. Si Maya n’était pas quelqu’un de désagréable ni même d’égocentrique, elle savait mieux que personne se montrait égoïste quand son bonheur était en jeu. Encore aujourd’hui, le plus grand service que Maya pouvait rendre à ses amis était d’écouter ses propres besoins. Si elle prenait trop sur elle, s’efforçait de trop faire plaisir aux gens autour d’elle, elle sentait quelque chose se fanait en elle et devenait insupportable. Parfois même mauvaise. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle Michaël et elle avaient fini par se séparer. Elle n’avait pas su faire semblant et avait jugé mieux de partir, même si elle savait avoir brisé le coeur de ses enfants ce jour-là.
Elle vint rapidement se blottir contre lui,jusqu’à s’écarter doucement lorsqu’il déposa un baiser sur sa tempe. Elle poussa un léger soupir, se sentant déjà un peu mieux et sourit en l’entendant prononcer l’évidence. Peut-être pas pour tous, mais ils se voyaient assez régulièrement pour que le jeune homme soit en mesure de voir la différence. “Les joies du divorce, laisse tomber.” répliqua-t-elle avant de le suivre au salon, découvrant les lieux avec plaisir. Elle haussa doucement les épaules en l’entendant insister pour savoir ce qui la tracassait mais Maya ne répondit pas, posant son regard sur chaque objet qui était posé dans la pièce. Elle s’amusa à essayer de deviner à qui il appartenait, ou tout du moins si c’était le choix de Ezra ou de son coloc de le laisser là puis se tourna vers Ezra qui lui tendait son verre. “Merci. Ce n’est rien, Michael était encore en retard pour venir chercher les gosses.” Elle fit claquer doucement son verre contre le sien et avala une gorgée du whisky ambrée avant d’aller s’installer sur le canapé. “Ce n’est rien en soit, mais il n’est jamais en retard quand il s’agit de les ramener et je ne voudrais pas que les gosses s’en rendent compte. Je sais qu’il les adore en plus mais la situation est assez difficile à gérer pour eux comme ça…” Elle soupira doucement et remonta ses jambes de sorte à s’installer en tailleur sur le canapé. Elle haussa doucement les épaules en l’entendant lui demander s’il voulait rencontrer son colocataire et se massant doucement la nuque, répondit : “Pas spécialement, j’suis juste curieuse de savoir comment il est.” Et il était aussi bon de savoir qu’ils n’étaient que tous les deux. Si l’envie leur prenait de mettre la musique à fond - ou si Maya parvenait à convaincre Ezra de lui faire un concert privé, ils ne gêneraient personne. “Je n’arrive pas trop à me faire une image de lui avec ce que tu me dis… J’pense que si en fait, je veux le rencontrer.” lâcha-t-elle, en pouffant doucement. “Mais pas ce soir.

_________________


All of this silence and patience, pining and anticipation. My hands are shaking from holding back from you.

Ezra Riain

behind
messages : 547
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @jenesaispas (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley, gaby, jean & jace

age (birth) : 39 yo [31.10]
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
activities : drinking whiskey, singing in pubs, working on some new songs, being annoyed and grumpy
home : moving in with aneurin, on bridgewater way
points : 1911
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | penelope, maya & dora (aneurin, maggie)

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Lun 17 Aoû - 17:34

eternal flame
june 21st,
@maya richardson


Ses rapports avec Maya changeaient doucement depuis quelques temps. Un changement agréable, qui n'avait rien d'étrange. Au contraire, ça restait léger et plaisant. Ce n'était même pas comme lorsqu'ils s'étaient tournés autour, avant qu'ils ne se mettent ensemble, lorsqu'ils étaient plus jeunes. Plus adulte, plus taquin, quoique pas forcément plus subtil. Pour l'irlandais, c'était naturel, presque comme une seconde de nature, que de séduire à chaque occasion la brune qui avait fait battre son cœur. La rupture n'avait pas été simple à digérer, et sans doute lui en avait-il un peu voulu dans les mois qui avaient suivi, mais Ezra n'avait pas hésité une seconde à la garder dans sa vie. Maya était dotée d'un sacré caractère. Elle était vive mais surtout, était un véritable rayon de soleil. Et il voyait quand ça n'allait pas, sans doute à cause des années, ou de ces fois, à force de se voir plus ou moins régulièrement. Il ne dit rien à sa réflexion. Il ne connaissait pas les joies du divorce, n'avait pas eu la chance de faire un choix avec Siobhan. Mais ce n'était pas le moment de comparer les malheurs de chacun, et jamais il ne ferait ça à Maya. Ezra ne pouvait s'empêcher de la regarder détailler la pièce et les objets qui s'y trouvaient. Elle était sublime, et même avec cette fatigue sur ses traits, elle avait cette lueur bien particulière qui semblait l'entourer.  Il soupire en l'entendant préciser. « tu sais où me trouver si t'as besoin de quoique ce soit » certes, il ne pourrait pas faire de miracle en ce qui concerne michael et ses retards, mais si elle avait besoin, elle, de quelque chose, il était là. « dis lui, maya. Mets les choses au clair. Et sans être trop gentille » ajoute-t-il en arquant un sourcil, pour lui faire comprendre que parfois, c'était le cas. Ça lui tenait visiblement à cœur, alors il était peut-être bien de remettre les choses au clair avec son ex.
A son tour, il prend une gorgée de son whisky en s'installant dans le canapé, à proximité de la brune, légèrement tourné vers elle. « Il est blond » qu'il répond en retenant un rire, ne sachant pas vraiment ce qu'elle attendait comme détails ou comme description. Ses lippes s'étirent doucement et il finit par se marrer avant de l'attraper pour la ramener contre lui -en faisant gaffe de ne pas renverser son verre. Un baiser sur le sommet de son crâne. « Effectivement, t'es à moi ce soir, et ça se discute pas » il rit doucement et ne se recule pas, reste comme ça quelques secondes en réfléchissant à une possible rencontre avec Aneurin. Il n'y avait rien qui pouvait mal tourner. Maya était adorable et à ses yeux, on ne pouvait que l'apprécier. Pour ce qui était de son colocataire, il était discret, mutin, et peu bavard, mais réellement sympa. « On fera ça. Tu reviendras diner, ou j'sais pas, passe un après-midi. Même avec ta tribu si tu veux. Je pourrais embêter Sophia » la main se balade naturellement dans ses mèches brunes, et il reprend, un peu plus soucieux « mais hors de question de lui raconter quoique ce soit de douteux » parce qu'il avait bien changé au fil de ces années. Il était sans doute plus insouciant à l'époque, un peu plus apte aux conneries aussi, et à forcer sur la boisson pour un ou pour un non -ou amuser la galerie. Il porte une nouvelle fois son verre à ses lèvres avant de se pencher pour le poser sur la table basse. « t'as faim ? » ou alors ils pouvaient bien prolonger l'apéro si ce n'était pas trop le cas.   

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten

Maya Richardson

behind
messages : 1020
name : margot
face + © : sophia bush + cranberry
multinicks : -finn ▴ ali ▴ daphne ▴ gibi ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : divorced / hooking up with castor guy ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.
points : 852
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Ezra ▴ Garett ▴ Archie | fr/en ▴ closed

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Mar 25 Aoû - 19:11
Maya sourit en entendant Ezra lui rappeler qu’il était là pour elle. Elle n’en avait jamais vraiment douté mais c’était quelque chose de plaisant à entendre. Un sourire amusé se dessina cependant sur ses lèvres lorsque Ezra lui dit qu’elle devait arrêter d’être trop gentille avec son futur ex-mari. Ce n’était pas nécessairement le genre de Maya de prendre des pincettes avec tout le monde mais elle avait tendance avec le faire avec les gens qui comptaient pour elle et quoiqu’on en dise, Michael comptait et compterait toujours pour elle. Malgré les moments difficiles qu’ils venaient de traverser, elle n’avait jamais vraiment regretté de l’avoir épousé. Il lui avait donné trois magnifiques enfants, la rendant plus heureuse qu’elle n’avait jamais pensé vouloir l’être. Et si elle avait parfois envie de le secouer pour qu’il entende raison - comme lors de ses discussions interminables qu’ils avaient avec leur avocat, elle tenait aussi à protéger leur relation du mieux qu’elle pouvait. Elle savait que la situation était assez difficile à vivre comme ça pour leurs enfants et ne voulaient pas prendre le risque que les choses s’enveniment parce qu’ils seraient les premiers à en pâtir. “Je vais y réfléchir.” lui répondit-elle, sachant qu’il n’avait probablement pas tort sur le fait qu’elle avait un peu chercher trop à l’épargner. Ce n’était pas facile de trouver le bon équilibre : elle ne pouvait plus lui parler comme à son époux mais n’aller pas non plus s’adresser à lui comme à un simple ami. “C’est juste plus compliqué que ça n’y parait.” souligna-t-elle, ne doutant pas un instant que Ezra comprendrait ce qu’elle voulait dire.
Maya pouffa de rire en l’entendant dire que son colocataire était blond. Elle secoua la tête, désormais complètement tournée vers lui. “Ha, parfait! J’ai eu peur qu’il soit roux.” répondit-elle du tac au tac comme si cela avait la moindre importance pour elle. “Non, j’me demandais juste s’il a un caractère proche ou éloigné du tien.” Elle se laissa volontiers attirée dans ses bras, levant son verre de sorte à le tenir droit et éviter de renverser le précieux liquide sur le canapé, se lovant contre lui en recevant son baiser. “T’aurais quand même pu me demander mon avis avant de décider que je t’appartenais !” dit-elle en lui tirant doucement la langue et de se redresser, uniquement pour être dans une position plus confortable. Elle restait blottie contre Ezra et soupira d’aise, se disant que cette soirée était exactement ce dont elle avait besoin. Elle prit une gorgée de whisky qu’elle laissa quelques secondes dans sa bouche en fermant les yeux. Elle étira finalement ses jambes afin de déposer ses pieds nus - enfin, en chaussette - sur la table et acquiesça d’un signe de tête. Elle leva cependant les yeux au ciel avant de lui jeter un regard sarcastique en l’entendant parler de tribu. “Molo l’asticot, j’ai même pas de quoi composer une équipe de sport, tu peux pas parler de tribu !” Elle soupira doucement d’aise en sentant sa main dans ses cheveux, donnant sa tête pour l’inviter à continuer sur son crâne. “Et je ne raconte rien de douteux à ma princesse, je ne comprends pas que tu doutes de moi.” précisa-t-elle, faisant mine de ne pas comprendre où il voulait en venir. Le fait était pourtant que maintenant qu’il avait sous-entendu qu’il ne souhaitait pas que Aneurin sache ses plus noirs secrets, Maya se ferait une mission de trouver quelques anecdotes embarrassantes à lui raconter. Rien de bien méchant, évidemment, le but n’était pas de nuir à Ezra mais simplement de le mettre un peu mal à l’aise. Elle attendait cependant de faire connaissance avec le fameux colocataire pour lui servir une anecdote de son meilleur cru - et qui ne risquait pas de le choquer s’il se révélait être quelqu’un de “coincé” (bien que Maya déteste ce terme). Secouant doucement la tête, Maya n’avait pas particulièrement faim au contraire. “Plutôt soif pour l’instant.” dit-elle en finissant son verre d’un trait. C’était généralement le genre d’alcool qu’elle prenait le temps d’apprécier mais elle souhaitait avant toute autre chose se détendre pour profiter de sa soirée, du goût délicieux de cet alcool et surtout de son ami, dont les effluves de son parfum venaient chatouiller les narines de Maya. “Mais si tu as faim, on peut commencer maintenant.” proposa-t-elle, en retirant ses pieds de la table et se redressant, non sans masser négligemment sa nuque. “Tu as besoin d’aide pour préparer quelque chose ?” demanda-t-elle, ne parvenant pas à se souvenir si Ezra cuisinait beaucoup lorsqu’ils étaient ensemble. Il faut dire qu’ils avaient plutôt tendance à faire la fête et aller au restaurant qu’autre chose…

_________________


All of this silence and patience, pining and anticipation. My hands are shaking from holding back from you.

Ezra Riain

behind
messages : 547
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @jenesaispas (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley, gaby, jean & jace

age (birth) : 39 yo [31.10]
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
activities : drinking whiskey, singing in pubs, working on some new songs, being annoyed and grumpy
home : moving in with aneurin, on bridgewater way
points : 1911
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | penelope, maya & dora (aneurin, maggie)

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Sam 5 Sep - 21:14

eternal flame
june 21st,
@maya richardson


Même si Maya devait se douter qu'elle pouvait compter sur Ezra, à tout moment, l'irlandais préférer le lui préciser de nouveau, et surtout, qu'elle n'avait pas à hésiter en cas de besoin. Ou peu importe en réalité. Si elle avait juste besoin de souffler ou d'un ami avec qui boire un verre. Quelqu'un avec qui se vautrer sur le canapé ou avec qui partager un café en oubliant le monde autour pendant une heure ou deux. Ou plus longtemps si elle le désirait. Il acquiesce d'un signe de tête, ne préférant rien rajouter. Il n'avait pas à juger son ex, il ne le connaissait quasiment pas. Principalement par les récits de la brune, et c'était sans doute très bien comme ça. Ezra avait encore quelques restes de possessivité en ce qui concernait la jeune femme (sans doute un peu mal placée) et ça n'aurait sans doute pas fait bon ménage face à Michael. « je me doute » et c'était toujours le cas, dans ce genre d'affaires, et dès que les enfants étaient au milieu. Il ne l'avait jamais expérimenté, mais il pouvait aisément l'imaginer.
Doucement, et avec l'aide de son amie, le sourire se retrouve, et le sujet plus léger. Il a un rire nerveux lorsqu'elle parle de son colocataire et la façon dont elle l'imagine. Ezra n'est surement pas le mec le plus généreux en matière de description. En réalité, il ne sait pas vraiment quoi dire. Il l'attire dans ses bras, vieille sensation agréable, et il réfléchit à ce qu'elle vient de dire. « Il est discret. Timide, aussi, un peu. Réservé. Pas grincheux » lache-t-il, avec l'ombre d'un sourire, en se disant là dessus, il ne lui ressemblait pas. Il se marre, feint la surprise. « ah bon ? Ça a l'air de te convenir » commente-t-il alors qu'elle lui tire la langue mais reste dans ses bras. Un baiser sur le sommet de son crâne et l'irlandais profite de cet instant. Rien de compliqué ou très recherché. Des effluves d'un alcool dont il raffolait, et une femme dont il pouvait en dire tout autant. Ex petite-amie, amie actuelle, soutien... les qualificatifs étaient sans doute nombreux pour la décrire complètement. Et peu importe, en réalité, il se trouvait juste bien en sa compagnie. Ça avait un petit quelque chose de reposant -ce qui était étonnant lorsqu'on connaissait la personnalité de Maya. « L'asticot ? » il rit doucement continue de caresser crâne et mèches brunes en la voyant glisser sa tête un peu plus contre sa main. « t'as une moitié de tribu alors » une nouvelle fois, ses lippes s'étirent, et il continue doucement ses attentions « bien sûr. Tu m'as connu trop jeune, et un peu trop longtemps pour ça que ça soit sans danger » admet-il sans pour autant craindre que Maya ne révèle quoique ce soit de douteux. Il lui faisait entièrement confiance -malgré son cœur brisé il y a quelques années- et il serait bien curieux de savoir ce que ça donnerait entre elle et le gallois.Ils s'entendraient sans doute. Il ne voyait même pas comment qui que ce soit pourrait ne pas s'entendre avec Aneurin, et il avait à peu près la même opinion en ce qui concernait Maya. Elle était bien moins réservée, sans aucun doute plus extravertie aussi, alors peut-être qu'il serait un peu surpris au début. Rien de bien méchant. « Non, moi ça va. » il se redresse légèrement, mais reste assis et pose une main sur la cuisse de Maya en se tournant vers elle, comme pour lui intimer de ne pas bouger. « tu laisses tes fesses ici. On mangera plus tard, et je m'en occuperai. C'est ta soirée 'repos', tu te souviens ? Alors si tu bouges, je t'attache. » c'était autant un conseil qu'un ordre. Elle avait besoin de se reposer et il pourrait très bien se débrouiller tout seul -même si son coloc disait régulièrement le contraire. « Quelques blancs de poulet. Et c'est mangeable, quoique t'entendes de la bouche d'Aneurin » ronchonne-t-il en reprenant la bouteille de whisky pour resservir la jolie brune. « tiens » il lui tend le verre et s'en sert un autre pour lui. « sauf si tu préfères qu'on commande une pizza ? J'me vexerai pas » il se renfonce dans le canapé, glisse de nouveau sa main contre le crâne de maya, reprenant machinalement son geste. Il n'était certainement pas le roi de la cuisine, mais avait au moins les bases et ne faisait rien cramer, ce qui en soi, était une véritable victoire. Mais un repas commandé  agrémenté de bière ou de whisky lui allait tout autant.  

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten

Maya Richardson

behind
messages : 1020
name : margot
face + © : sophia bush + cranberry
multinicks : -finn ▴ ali ▴ daphne ▴ gibi ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : divorced / hooking up with castor guy ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.
points : 852
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Ezra ▴ Garett ▴ Archie | fr/en ▴ closed

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Ven 11 Sep - 15:32
Ecoutant attentivement la description de son colocataire par Ezra, Maya pencha la tête sur le côté en essayant de les imaginer ensemble. Un air taquin sur le visage, il tiqua sur le dernier mot, se redressant doucement, sans pour autant toutefois se dégager de ses bras. “Pas grincheux ? Il ne te ressemble vraiment pas alors !” lança-t-elle, feignant quelques secondes d’être sérieuse. Elle ne savait pas si Ezra l’était devenu au quotidien et ne le fréquentait clairement plus assez pour en être certaine mais le Ezra qu’elle avait connu n’était pas grincheux pour un sou. En toute honnêteté, la description que le musicien faisait de son colocataire donnait l’impression tout ne pouvait que bien se passer. Les colocataires discrets étaient probablement ce que l’on recherchait le plus à l’âge adulte. Evidemment, plus jeune, c’était probablement tout l’inverse pour la plupart des gens; Maya, en tout cas, avait passé sa vingtaine à enchaîner les colocations avec des personnes qui aimaient faire la fête, profiter de la vie et surtout partir à l’aventure dès que l’occasion se présentait. Evidemment, le coté aventureux était quelque chose d'inhérent à la vie nomade qu’elle avait choisi; tous travaillaient dans des réserves et se nourrissaient clairement du temps passé dans la nature. Mais à l’heure actuelle, même célibataire et sans enfant, se voyait-elle vivre en colocation ? Maya avait du mal à répondre à cette question. Une part d’elle adorerait ça mais elle n’était plus non plus du genre à faire la fête tout le temps. Cette vie sédentaire avait beau être quelque chose qu’elle n’avait pas choisi de gaité de coeur, il n’en restait pas moins que la quarantaine approchait et qu’elle était contente d’avoir un espace à elle. Plus jeune, elle ne passait de toute façon pas assez de temps chez elle pour en avoir quelque chose à faire d’avoir une chambre de 8m² et un salon de 20m². Désormais, elle aimait tout de même avoir son espace, quand bien même elle était souvent partie en vadrouille à droite à gauche. S’il y avait quelque chose que la maternité lui avait appris était le plaisir que l’on pouvait avoir aussi à profiter d’avoir un chez soi. Quand bien même cela ne remplacerait jamais le plaisir de parcourir le monde.
Pas du tout, je suis juste une très bonne actrice qui souhaite pouvoir profiter de ce whisky.” lui lança-t-elle avec un air malicieux quand il lui dit que lui appartenir semblait lui convenir. Plus jeune, ce genre de remarques aurait rendu la jeune femme folle, même lorsque c’était uniquement pour rigoler. Maya avait toujours été quelqu’un de libre et indépendant mais elle devait avouer que c’était parfois à outrance, comme si la seule idée d’avoir un port d’attache lui donnait l’impression d’être en prison. Elle savait pertinemment que ce n’était pas le cas, que c’était plus compliqué mais même en ayant épousé son époux, elle avait souvent regardé son annulaire en se disant que cette habitude de porter une alliance était ridicule. Qu’elle n’appartenait à personne, sinon à elle-même.
Levant les yeux au ciel d’un air amusé lorsqu’il lui dit qu’elle avait une moitié de tribu, elle secoua doucement la tête sans chercher à répondre. Si elle insistait, il finirait par lui dire qu’il ne lui manquait plus que deux joueurs pour une équipe de volley ou quelque chose comme ça, et elle n’avait pas particulièrement hâte que ce soit le cas. “Je vais chercher dans mes archives les dossiers les plus croustillants alors… comme ça je pourrai te faire du chantage si tu n’es pas sage…” souffla-t-elle, en frottant doucement ses mains contre elle d’un air diabolique avant de pouffer de rire. C’était agréable de ne penser à rien et de se concentrer uniquement sur l’instant présent. D’un coup, Maya avait presque l’impression d’avoir dix ans de moins. Elle savait d’ailleurs que ce n’était pas tout à fait normal de se comporter avec un ami comme elle le faisait avec Ezra, à le dévisager un peu trop longtemps, lui lancer des regards remplis de sous-entendus et tout en restant blottie contre lui. D’ailleurs, son regard se posa sur la main qu’il venait de mettre sur sa cuisse, un léger sourire se dessina sur les lèvres de la bientôt quarantenaire. “T’as conscience que je ne travaille pas tant que ça, non plus ?” lui répondit-elle lorsqu’il parla de soirée “repos”. Elle était bien évidemment ravie qu’il se plie en quatre pour elle - qui ne le serait pas - mais il ne fallait pas non plus croire que Maya passait sa vie à être débordée. Enfin… elle l’était parfois mais simplement parce qu’elle tenait à être présente pour ses enfants et à leur donner des plats faits maison plutôt que du surgelé (même si elle comprenait les parents qui le faisaient, vraiment…).  Elle arqua un sourcil lorsqu’il précisa qu’il l’attacherait si elle bougeait. “Je te demande pardon ?” demanda-t-elle, avant de se lever du canapé d’un air de défi. Elle se mordit doucement la lèvre pour ne pas pouffer de rire, se préparant à devoir s’échapper s’il se jettait à sa poursuite.
Mangeable ?” dit-elle en rigolant pleinement. “Vraiment tu me vends du rêve, Riain!” Elle secoua doucement la tête, revenant se blottir contre lui alors qu’il lui remplissait à nouveau son verre. “Merci ! Et pas la peine pour la pizza, mais je t’aiderai pour le poulet. J’ai pour ambition de manger quelque chose de bon !” précisa-t-elle en lui donnant un léger coup d’épaule. “Et puis, à la vitesse à laquelle on boît, il faudra clairement quelque chose de consistant pour éponger un peu tout ça…

_________________


All of this silence and patience, pining and anticipation. My hands are shaking from holding back from you.


Dernière édition par Maya Richardson le Sam 24 Oct - 15:56, édité 1 fois

Ezra Riain

behind
messages : 547
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @jenesaispas (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley, gaby, jean & jace

age (birth) : 39 yo [31.10]
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
activities : drinking whiskey, singing in pubs, working on some new songs, being annoyed and grumpy
home : moving in with aneurin, on bridgewater way
points : 1911
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | penelope, maya & dora (aneurin, maggie)

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Jeu 24 Sep - 21:19

eternal flame
june 21st,
@maya richardson


« hm, que tu dis ! » lache-t-il, à peine convaincu, avec l'air taquin qu'il affiche régulièrement en compagnie de la jolie brune. En réalité, il était loin d'être aussi prétentieux -et irrespectueux- pour penser qu'elle lui appartenait. Mais elle avait sans doute compris l'idée, ce soir il ne la voulait que pour elle. Pas d'interférence, pas d'autres personne autour d'eux. Juste une soirée plus intime loin du brouhaha du centre-ville qui était la bienvenue. « même si j'le reconnais... il est bon ton whisky » il lui lance un sourire amusé alors qu'il en boit une autre gorgée, plus que satisfait par le cadeau de maya. Elle connaissait ses gouts et ne s'était pas trompée. Un instant, Ezra la regarde un peu plus longuement, avec cet air malicieux qui vient adorablement creuser ses fossettes. Elle a ce sourire foutrement craquant, le même depuis qu'il l'a connu, le même pour lequel il avait craqué. Il se perd dans sa contemplation, loupe peut-être quelques secondes avant de reprendre pied avec la réalité. Avec Maya, c'était facile de se perdre. Dans ses paroles lorsqu'elle parlait de voyages, ou dans son regard lorsqu'elle restait silencieuse. « je croyais qu'il existait une quelconque règle de l'amitié qui empêchait de faire des choses comme ça... » ou c'était peut-être l'inverse ? Peu importe, il ne perd pas pour autant son sourire. « mais j'serai curieux de savoir à quel genre de chantage j'aurais droit » il a un rire nerveux parce qu'il n'y a pas grand chose qui arrête Richardson, alors il pourrait s'attendre à tout, et surtout à n'importe quoi. Il se rapproche un peu plus du visage de la jolie brune, sans doute un peu trop -pas franchement innocent, est-ce que ça l'a même un jour été?- mais comme s'il s'apprêtait à lui faire une confession que seule elle était censée entendre. « et si je te dis que j'ai gardé de vieilles photos ? » de sa bouille à l'époque où ils étaient ensemble. De certaines soirées, grosses ou plus intimes. Il a le sourire en coin avant de se redresser doucement, haussant les épaules. « si tu veux que je te mette au travail tu peux le dire aussi » dit-il en riant. En réalité, c'était surtout un break moral qu'il voulait pour elle. Juste une soirée où elle ne pensait à rien. A vrai dire, il ne savait pas exactement en quoi ses journées consistaient, mais rien que dans son boulot de maman, il se disait qu'avec trois enfants, c'était forcément remuant  à un moment ou à un autre. « oh t'as très bien entendu » il la voit pourtant se lever, un air de défi sur le visage. « mais t'as peut-être pas compris » ou alors c'est ce qu'elle désirait ? Il était parfois perdu  avec Maya, c'était un adorable tourbillon qui filait le tournis. Une femme pour laquelle il avait toujours un weak spot, gros, petit, peu importe, toujours là quelque part, même des années après. Une amitié un peu étrange, un peu limite, mais dans laquelle il se plaisait. « eh on se moque pas ! »  cette fois, il lève les yeux au ciel alors qu'il vient de lui mettre un nouveau verre entre les mains. « j'vais me vexer, tu sais » pas vraiment. Il savait qu'il n'était pas chef cuistot. Il y avait bien quelques plats qu'il maitrisait plus que d'autres, mais il préférait largement qu'elle soit surprise dans ce sens là, plutôt que déçu s'il lui avait assuré que le repas serait bon. « t'as raison, on boit pas mal » un sourire amusé sur le coin des lèvres, il lui prend son verre des mains et le pose sur la table basse. « je crois me souvenir que tu m'as défié il y a quelques instants... » et rapidement, il plaque maya contre le canapé, ses mains sur poignées, contre le tissu du sofa alors qu'il se penche vers elle, toujours assis, sur le bord. « j'ai pas dit que je t'attachais ? » sauf qu'il n'a rien à portée de main. Ni foulard, ni écharpe, et encore moins cordes de psychopathe. « mais je crois que ça te plairait bien trop. Alors on fait quoi ? » mais il a déjà sa main qui vient lui remettre une mèche de cheveux en place, l'autre qui se desserre doucement sans pour autant bouger.  

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten

Maya Richardson

behind
messages : 1020
name : margot
face + © : sophia bush + cranberry
multinicks : -finn ▴ ali ▴ daphne ▴ gibi ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : divorced / hooking up with castor guy ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.
points : 852
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Ezra ▴ Garett ▴ Archie | fr/en ▴ closed

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Sam 24 Oct - 15:54
Evidemment. J’ai toujours eu très bon goût.” répondit Maya du tac au tac quand Ezra reconnut la qualité de son choix de whisky. En réalité, elle connaissait assez le jeune homme pour savoir l’importance que cela avait pour lui et était touchée qu’il considère qu’elle avait fait le bon choix. Elle nota dans un coin de sa tête de retenir le nom de ce whisky. Elle le racheterait si jamais il venait dîner à la maison prochainement. Pouffant doucement de rire en l’entendant dire que la règle de l’amitié était de ne pas dévoiler ses pires secrets, Maya secoua la tête fermement de gauche à droite. C’était au contraire tout l’inverse. Les amis, si ça n’était pas là pour vous taquiner, vous remettre à votre place ou vous mettre en boîte, c’était là pourquoi au fond, hein ? “Ecoute, je n’y ai pas encore réfléchi… mais ça peut s’arranger.” Un petit sourire en coin, Maya serait ravie de réfléchir à quelle anecdote raconter au colocataire de son ami, pas seulement pour le lui raconter mais parce que, même si elle n’était pas d’un tempérament nostalgique, elle aimait replonger dans les bons moments qu’ils avaient passé. Au-delà même de leur couple, auquel Maya avait sincèrement tenu, ils étaient de très bons amis - raison pour laquelle ils tenaient encore autant à l’autre, sûrement - et avaient partagé des fous rires mémorables. Et puis, si cela pouvait tracasser un minimum Ezra quand elle rencontrerait Aneurin… Elle leva doucement les yeux au ciel en l’entendant parler de vieilles photos : “Je te répondrais que j’aimerai bien les voir !” dit-elle avec enthousiaste, sincère. Maya n’était pas du genre à prendre dix mille photos lorsqu’elle était en compagnie de gens, préférant de loin profiter de l’instant qu’elle vivait. Les voyages étaient d’ailleurs l’une des rares exceptions où elle prenait le temps de faire de jolies photos mais en réalité, elle en prenait bien moins que la moyenne des gens… Et au fond, même de ses enfants. Elle prenait plus de photos d’eux que de n’importe qui mais c’était surtout Michaël, son ex-mari, qui l’avait poussé à le faire - et elle ne le regrettait absolument pas en voyant la vitesse à laquelle ils grandissaient.
Les taquineries reprirent bien vite de plus belle entre les presque quarantenaires et Maya ne put s’empêcher de bondir du canapé lorsque Ezra la menaça de l’attacher. Il s’agissait plus de montrer qu’elle ne comptait pas se laisser impressionner aussi facilement qu’autre chose, Maya n’ayant certes rien contre le fait d’être attachée mais n’ayant pas prévu de passer la soirée à jouer les amateurs SM… “oui, j’ai pas compris, ça doit être ça.” lui répondit-elle, le regard planté dans le sien. Elle vint rapidement se rasseoir à ses côtés avant de le taquiner, s’appuyant légèrement sur lui. “Bien sûr que non, tu vas pas te vexer.” répondit-elle du tac au tac. “Je te l’interdis de toute façon.” lui dit-elle avant de lui tirer doucement la langue avant de goûter au verre qu’il venait de lui servir. Elle avait bu si vite le premier sans réellement s’en rendre compte qu’elle avait doucement la tête qui tournait… Un peu comme si elle flottait sur un nuage. Elle fronça les sourcils en le sentant lui retirer son verre des mains “Pas mal, ça ne veut pas dire trop non plus…” lui souffla-t-elle taquine avant de lâcher un petit cri en la sentant le plaquer sur le canapé. Le regard planté dans le sien, elle secoua doucement la tête : “J’en sais rien… je t’ai dit que j’avais compris.” souffla-t-elle avant de tenter de se redresser. Elle fronça le nez en constatant qu’il n’allait pas la laisser faire aussi facilement avant de frissonner doucement en sentant ses doigts effleurer sa peau. “Qu’est-ce que tu comptes faire ?” demanda-t-elle avec un air de défi, glissant sa main libre sur son flanc. Maya Richardson n’avait jamais su résister à l’air de défi de Ezra et si elle prenait parfois sur elle pour faire mine de… pas ce soir.

_________________


All of this silence and patience, pining and anticipation. My hands are shaking from holding back from you.

Ezra Riain

behind
messages : 547
name : maryne (all souls)
face + © : cillian murphy ; @jenesaispas (av), @oldmoney
multinicks : madd, riley, gaby, jean & jace

age (birth) : 39 yo [31.10]
♡ status : widower
work : singing in pubs and playing guitar / former American Idol's contestant
activities : drinking whiskey, singing in pubs, working on some new songs, being annoyed and grumpy
home : moving in with aneurin, on bridgewater way
points : 1911
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : CLOSED | penelope, maya & dora (aneurin, maggie)

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Sam 7 Nov - 12:00

eternal flame
june 21st,
@maya richardson


« te fatigue surtout pas » autrement dit, pas besoin de sortir une quelconque anecdote qui pourrait l'embarrasser, ou fortement aneurin, qui serait surement ravi d'en apprendre plus sur son colocataire. Ou juste de trouver un (petit) moyen de pression. Maya avait sans doute de quoi faire si elle réfléchissait vraiment et si elle se replongeait dans leurs souvenirs. Il n'avait rien de très précis en tête pour le moment, mais il n'y aurait sans doute pas à chercher bien loin. A l'époque, Ezra était bien plus avenant, et surtout moins bougon. Tout son charme reposait sur son légendaire flegme irlandais. Peu de mots, un regard perçant, et le tour était joué. C'était avec les années, qu'il avait fini par se perdre dans son mutisme et la douleur. « alors je les ressortirai » affirme-t-il avec un hochement de tête. Il n'y en avait pas une centaine, mais bien assez pour se replonger dans leurs souvenirs. Ezra n'avait que rarement été du genre à faire des photos au cours de sa vie (malgré une véritable passion pour l'argentique), mais il se souvient de ce polaroïd qu'il avait eu par des potes de l'université, avec lequel il s'était parfois trimballé. Maya et quelques autres de ses amis avaient fais les frais de ce petit appareil, surtout lorsque les soirées étaient trop arrosées. Ce n'était surement pas du grand art, et peu d'entre elles étaient cadrées mais c'était des souvenirs authentiques, pris sur le moment. « pour la prochaine soirée, je te ramène tout ça » avec une bouteille de vin ou une autre bouteille de whisky, le combo serait parfait. Et c'est maintenant qu'il réalisait qu'à part de cette époque, et quelques photos de son mariage avec Siobhan, il n'avait plus vraiment pris le temps de capturer quoique ce soit. Le reste n'était que des clichés professionnels pour une promotion ou une autre, pas de réels souvenirs.
Les taquineries ne les avais jamais quitté depuis qu'ils s'étaient retrouvés, et Ezra prenait toujours un malin plaisir à la chercher. C'était naturel, et surtout agréable. Maya était l'éternel souvenir agréable. Il se marre, lève les yeux au ciel. « ouais, t'as un peu de mal des fois » se moque-t-il ouvertement alors qu'elle repose les fesses à ses côtés. « bien chef, à tes ordres » il arque un sourcil, surpris de cette interdiction mais néanmoins amusé, en ayant de toute façon, une idée derrière la tête depuis quelques minutes. « oh ça je te connais » le verre mis en sécurité sur la table, maya se retrouvait prisonnière entre le canapé et l'irlandais. Il reste interdit une minute, le défi qui électrise mais pas autant que la tension qu'il y a entre eux. Maya, c'était le soft spot, le premier amour, le sourire malicieux sur le coin des lèvres qui fait craquer et céder à la moindre occasion. Pour des broutilles ou pour un peu plus. Ce soir, c'est surement plus. Alors il la serre un peu plus contre lui, avec cette main dans le creux de son dos, se rapproche, plaque ses lippes sur les siennes, et son autre main glisse sur sa joue. Un baiser qui raisonne avec les années « ça je crois » sa voix rauque raisonne contre ses lippes et il vient en subtiliser un autre, plus avide, comme si le poids du temps n'avait rien entamé entre eux. C'était pas exactement pareil, et pourtant, tout lui semblait familier. Du goût de ses lèvres, à la façon de l'embrasser, en passant par les effluves de son parfum. Il se redresse un peu et la fait grimper sur ses genoux. Son front collé contre le sien, main sur sa joue où le bout de ses doigts dansent délicatement, y'a l'ombre d'un sourire qui se dessine sur ses ourlets. « c'est mieux que t'attacher » l'autre main sur ses hanches, et il s'agrippe un peu plus en venant l'embrasser encore une fois, prêt pour un voyage dans le temps.  

_________________


--- Hey, hey, my, my
Out of the blue and into the black. Once you're gone you can't come back. when you're out of the blue and into the black. The king is gone but he's not forgotten

Maya Richardson

behind
messages : 1020
name : margot
face + © : sophia bush + cranberry
multinicks : -finn ▴ ali ▴ daphne ▴ gibi ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 37 yo (3/3).
♡ status : divorced / hooking up with castor guy ~ three children.
work : gamekeeper @ Washington's Park.
activities : ecology club, photography club, taking care of the kids, breathing slowly, deep diving, going on adventures, cooking.
home : pioneer oak.
points : 852
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Ezra ▴ Garett ▴ Archie | fr/en ▴ closed

Eternal flame Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame · Mar 24 Nov - 10:05
Lorsque Ezra mentionna le fait qu’il y avait gardé les photos qu’ils avaient pris ensemble plus jeunes et qu’ils les avait amené avec lui, Maya lui répondit sincèrement qu’elle aimerait les voir. Si la jeune femme n’avait jamais vraiment douté de l’importance qu’elle avait eu dans sa vie - et réciproquement d’ailleurs, elle était touchée qu’il ait tenu à emporter ce genre de souvenirs avec lui dans sa “nouvelle” vie (qui ne l’était plus temps désormais) alors même qu’il ne savait pas qu’il allait la retrouver. Il était vrai qu’ils avaient toujours gardé contact à un rythme plus ou moins régulier mais Maya était habituée à voyager terriblement léger et n’avait que peu de souvenirs de ces “vies d’avant” chez elle. Tout se trouvait en Afrique du Sud chez ses parents alors même qu’elle n’y passait que très peu de temps chaque année mais c’était au final, le seul endroit au monde qu’elle considérait comme chez elle. Même aujourd’hui après plusieurs années passées à Windmont Bay, la garde-forestière savait pertinemment que cela ne serait jamais sa “maison”. Mais c’était là qu’elle avait accepté de se poser et maintenant que ses enfants s’y sentaient comme chez eux et que leur père y vivait, elle ne se voyait pas leur imposer un déménagement à l’autre bout du monde - et pourtant, ce que cela pouvait la démanger parfois… “Avec plaisir ! On doit tellement avoir des têtes de bébé dessus !” Elle avait récemment revu des photos de ses trente ans et avait déjà cette impression… alors avec la tête de ses vingt ans, le choc devait être encore plus grand. C’était fou, cette impression que l’on pouvait avoir de ne pas vieillir du tout avant de se rendre compte d’à quel point notre visage était différent de celui d’il y a dix ans en se retrouvant face à une photo.
Petit con, va !” répondit-elle du tac au tac lorsqu’il la taquina sur le fait qu’elle avait du mal parfois. Elle lui donna un léger coup de coude en se rasseyant à ses côtés avant d’arborer un sourire radieux quand il l’appela “chef”. “J’aime beaucoup quand tu dis ce genre de choses, continue comme ça.” lança-t-elle sans se départir de son sourire mi-taquin mi-coquin. Pouffant en l’entendant dire qu’il la connaissait, elle secoua doucement la tête : “Dans ce cas, tu sais que c’est du blasphème de laisser un verre à moitié plein tout seul sur une table comme ça.” souffla-t-elle avant de lâcher un petit “oh” de surprise alors qu’il la plaquait contre le canapé. Leurs regards se rencontrèrent rapidement et si d’ordinaire Maya se serait arrangée pour se libérer de son étreinte avant qu’elle ne dérape, elle se dit ce soir-là que ce n’était peut-être pas si grave. Le whisky devait jouer mais pas que. Maya était stressée, elle devait bien l’avouer et elle avait envie de quelque chose de simple et de réconfortant, tout ce que la présence d’Ezra était. Glissant une main sur sa hanche, elle ne bougea cependant pas, voulant lui laisser le choix de changer d’avis. C’était mal parti, puisqu’elle voulait sentir sa main plaquée dans son dos collé contre le sien mais Maya voulait le laisser faire le premier pas. Ce n’était pas une question de “jeu”, de ne pas vouloir dévoiler ce qu’elle avait en tête. Mais Maya avait toujours été douée pour gérer ses relations qui n’en étaient pas, n’ayant aucun mal à coucher avec quelqu’un s’en s’y attachait. Elle savait que ce n’était pas le cas d’Ezra et tenait réellement à lui. Une part d’elle l’aimerait toujours mais elle ne voulait pas que leur relation change. Elle lui convenait parfaitement comme ça, et si ce soir elle n’était pas contre le sentir en lui, elle savait d’ores et déjà qu’elle ne changerait pas d’avis le lendemain. Ezra lui était bien plus romantique et sensible à ce genre de choses que Maya ne l’était - dans l’esprit de la jeune femme, tout du moins.  Soupirant contre ses lèvres, sa main libre vint trouver sa nuque au moment même où leurs lèvres se touchèrent sans qu’elle ne cherche à se faire prier. Répondant avec tendresse puis avec passion au baiser, elle laissa échapper un léger rire lorsqu’il précisa que c’était ça qu’il avait en tête avant de retrouver ses lèvres. Glissant rapidement une main sur ses fesses, Maya répondit avec la même avidité que lui, glissant sa langue entre ses lèvres pour venir la mêler à la sienne. Sans se faire prier, elle le suivit jusqu’à se retrouver à califourchon sur lui, son front contre le sien. Soutenant son regard plusieurs secondes, elle hésita à lui demander s’il était “sur” de lui avant de se dire qu’à bientôt quarante balais, ils pouvaient se passer de ce genre de vérifications. Ezra était après tout celui qu’il l’avait embrassé. Riant doucement en l’entendant dire que c’était mieux que de l’attacher, elle répondit à son baiser en frottant doucement son bassin contre le jean, avant de s’écarter pour faire voler leurs deux tee-shirts. Si elle tenait à prendre son temps et à profiter pleinement de l’instant, elle mourrait d’envie de sentir la peau de Ezra contre la sienne. Plaquant ses deux mains contre son torse, elle vint déposer des baisers tout le long de sa mâchoire avant de se redresser : “Hm, mieux que le whisky.

_________________


All of this silence and patience, pining and anticipation. My hands are shaking from holding back from you.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

Eternal flame Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Eternal flame ·
 
Eternal flame
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way-
Sauter vers: