hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
LEGO : Le 2eme à -50%
Voir le deal

 

 so call it what you want (V/L)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: the majestic
Aller en bas 

Lila Orfin

messages : 420
name : kay.
face + © : ana de armas, oblivion.
multinicks : lucas, quinn, ryan.
points : 114
age (birth) : twenty-nine.
♡ status : single, love is completely overrated.
work : former model and winter olympic athlete, now your worst nightmare, lawyer for the WBSO.
activities : yoga, ski, talking sports on her podcast, taking selfies, investigating.
home : looking for a house.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : shiloh, citra [priam, finn, mila, joan] | close.

so call it what you want (V/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· so call it what you want (V/L) · Mer 24 Juin - 16:52
- - - - - - -
bridges burn, I never learn, at least I did one thing right
@velkan gallagher

Vingt-et-une heures trente. La brune passe une main dans ses cheveux, la lumière de son bureau étant la seule source de lumière du poste à cette heure tardive. Des parcelles d'un dossier étalées un peu partout sur le bureau et le sol, en essayant de le décortiquer jusqu'au dernier détail. Une tasse de café un peu plus loin que la jeune avocate avait rempli plus de fois qu'elle n'arrivait à compter à ce moment. Elle soupire, elle n'en viendrait pas à bout ce soir et pourtant c'était le délai qu'elle s'était donné. Elle n'y arriverait pas. Elle devait accepter de lâcher prise et continuer le lendemain. Comme une défaite, Lila était déçue, l'athlète en elle cherchant toujours à atteindre ses buts et conquérir les objectifs qu'elle se fixait. Elle se laisse tomber dans sa chaise cherchant sa tasse de café lorsqu'elle entend sa sonnerie. Un nouveau message. Velkan. Un sourire apparaît sur ses lèvres. 23h. C'était l'heure où il terminait son quart de travail ce soir. Elle n'avait pas besoin de plus d'informations pour savoir ce qu'il voulait dire. Peut-être devrait-elle rejoindre le Majestic et prendre un verre en l'attendant.
Lila répondit d'un simple "Noted." et décida de mettre son bureau en ordre. Le shérif n'apprécierait pas de trouver le bureau de sa nouvelle avocate dans un tel état. Et elle non plus d'ailleurs. Lila était organisée, minutieuse et perfectionniste. On avait toutefois la qualité de ses défauts. Lâcher prise n'était pas dans la nature de l'avocate. Mais le brun qu'elle allait rejoindre l'aiderait sans doute, tout d'abord en lui servant un verre. Après une vingtaine de minutes à rassembler ses affaires, Lila prit la direction de l'hôtel, mais plus précisément de son bar. La brune n'avait pas pris la peine de se changer, bien qu'elle aurait pu, mais l'envie de retrouver le bar était plus grande que celle de se changer. Elle entra donc, son sac à main au bras, vêtue d'un haut noir et d'une jupe crayon pâle, laissant ses cheveux tombés sur ses épaules. Quelques regards se retournent, Lila les ignore ou dévisage les yeux trop curieux. Le bar est rempli, mais laisse place à une ambiance cosy qui lui plaît depuis la première fois qu'elle l'a découvert. Elle dirige son regard vers le bar où elle voit immédiatement, le barman, Gallagher, qui lui ne l'a pas vu encore. Situation en son avantage. Lila se dirige vers le bar où Velkan est occupé à servir un autre client. Elle prend un tabouret et attend sagement qu'il ait terminé de le servir, mais qu'il soit toujours dos à elle.
— Scotch on the rocks, je vous prie. lui dit-elle en gardant son sérieux, bien que ses yeux soient rieurs. Cette commande étant son go-to après une journée qui lui avait été pénible. Elle pourrait au moins décompresser et oublier sa journée avec ce verre entre ses mains. — J'ai entendu dire que le barman le fait particulièrement bien. continue Lila en jouant toujours le jeu. Elle était assurée au moins que la fin de sa soirée ne serait en rien comme sa journée et qu'elle avait un futur proche qui serait pour le moins assez agréable et passée en bonne compagnie. Ça c'était une certitude.

_________________
Invité
Invité

Anonymous


so call it what you want (V/L) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: so call it what you want (V/L) · Sam 27 Juin - 22:54
so call it what you want (V/L) 42dac2d729a03c9c877f3503cb99139238dd4f10
- - - - - - -
bridges burn, I never learn, at least I did one thing right
@lila orfin

Le soleil s'est endormi sur la ville de Windmont Bay, il n'est pas très tard et pourtant les lumières de la ville sont déjà allumées, suite à l'obscurité instaurée par un ciel légèrement couvert. Debout, derrière le comptoir du bar, le brun commence son service et se sent prêt à travailler une bonne partie de la soirée. Après quelques blagues grossières, un client habitué du bar, lève son verre en rigolant, déjà bien éméché. Il n'est pas bien fin, mais il n'est pas méchant puis Velkan a connu des clients bien plus désagréables depuis qu'il travaille ici. L'hôtel a beau être dans un beau quartier, situé près de l'océan, ça n'empêche pas les habitants et les touristes de venir y picoler en continu. Tous les jours, toute la journée, le bar est bondé, et le brun doit courir dans tous les sens pour remplir les verres vides et échanger avec les clients. Le travail est épuisant, quelques fois, mais il s'y plait, c'est devenu son chez-lui et c'est ici qu'il se sent moins seul. Des banquettes et canapés confortables remplacent les chaises, les lumières tamisées, parfois colorées, permettent de mieux discerner les visages, et la diffusion de musique d'ambiance invite à la détente et à la danse. Accoudé contre le comptoir, le regard dans le vide, ses pensées viennent et repartent lentement. Soirée banale, rien de plus normale. Il apprécie observer les gens, les voir danser, rigoler et s'amuser. Dans le fond, ça le rend heureux. Les heures défilent, le temps passe vite et le brun décide d'envoyer un message à sa douce, Lila. La réponse positive de la brune le fait sourire, bêtement. L'habitué du bar commande un plateau aux tentations liquoreuses que Velkan dévore des yeux. Sans attendre, le client propose à son serveur fétiche de trinquer avec lui. Un verre. Un tout premier verre que Velkan a englouti en moins de dix secondes. Puis un deuxième, mais il s'arrête là afin de rester sérieux sur son lieu de travail. La chaleur procurée par l'alcool n'est pas désagréable. Sa vie tourmentée paraissait moins insurmontable. Sa tête bouge au rythme de la musique, une musique qu'il ne connaît que trop bien. Il a chuchoté les paroles, tout en servant les clients. Le bar se remplit petit à petit et Velkan ne sait plus où donner de la tête. Le dos légèrement tourné, une voix familière vient de capter son attention. Lila est là. Toujours le dos tourné au comptoir, le brun sourit, bêtement, comme à chaque fois qu'il entend sa voix. Suite à ses dires, Velkan se retourne délicatement, levant les yeux pour attraper le regard de la brune qui se tient accoudé contre le comptoir. Il l'a fixe, un sourire amusé au coin des lèvres. Lila est probablement la compagnie féminine qu'il préfère en ce moment. Il a besoin de sentir sa présence. Tout semble simple entre eux, comme si ça coule de source, qu'ils se connaissent déjà. Velkan n'a aucune crainte avec elle, aucune méfiance envers elle. — Celui qui t'a raconté ça à totalement raison, a renchéri le brun, un sourire accroché aux lèvres tandis qu'il sert sa belle. Il finit par se placer devant elle, déposant sa boisson alcoolisée sur le comptoir, un petit sourire en coin et une légère brise de parfum à la rose enivre ses narines. — Journée difficile ?, a-t-i lancé à sa belle avant de planter son regard dans le sien. Ses yeux noisette ont détaillé ceux de Lila. — Ne me dis pas que tu vas te noyer dans l'alcool ?. Il écarquille un sourcil, détaillant sa belle de plus en plus, puis il pouffe, légèrement en posant ses coudes sur le comptoir. Il y a des personnes avec qui les choses sont faciles. L'entente est innée, complice sans même se connaître par cœur, sur le bout des doigts. C'est suffisamment rare pour accueillir tout ceci comme une vraie chance.

Lila Orfin

messages : 420
name : kay.
face + © : ana de armas, oblivion.
multinicks : lucas, quinn, ryan.
points : 114
age (birth) : twenty-nine.
♡ status : single, love is completely overrated.
work : former model and winter olympic athlete, now your worst nightmare, lawyer for the WBSO.
activities : yoga, ski, talking sports on her podcast, taking selfies, investigating.
home : looking for a house.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : shiloh, citra [priam, finn, mila, joan] | close.

so call it what you want (V/L) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: so call it what you want (V/L) · Sam 4 Juil - 16:39
Ce dossier manque de la faire crier de frustration. Malgré sa patience, sa détermination et tout le reste, la canadienne n'en peut vraiment plus. Voir le nom du brun apparaître sur l'écran de son téléphone non seulement la fait sourire, mais fait battre son coeur un peu plus rapidement. Ce n'est pourtant rien d'extravagant, mais la signification en est tout autre bien que les choses soient casual entre eux, car c'était de cette manière que les choses s'étaient développées. Cela n'empêchait pas Lila de préférer la présence de Velkan à celle de tout le monde dans cette ville. Sa présence lui fait du bien, et cela n'a rien à voir avec l'alcool bien que leur rencontre se soit faite dans ce bar à l'hôtel. Elle avait l'impression de se sentir un peu plus chez elle lorsque le brun était dans les parages, comme s'il avait toujours fait parti de sa vie. C'était un sentiment que Lila n'avait pas ressenti depuis extrêmement longtemps, car chez elle était à des milliers de kilomètres sur la côte ouest-canadienne. Le bar est l'endroit de prédilection de leurs rencontres. L'avocate est habituée de venir rejoindre son barman et de l'attendre jusqu'à la fin de son quart de travail, même si c'est toujours assez tard et que la soirée est avancée, Lila n'en a jamais terminé avec ses cas alors elle n'a aucun mal à rester éveillée pour l'attendre. Au risque de lui prendre du café et rester derrière son écran pour bosser, encore et encore. Le bruit ne la dérangeant pas, son focus impeccable, merci à ses années d'entraînement olympique qui lui on permit d'apprendre à tout bloquer autour d'elle au besoin et en n'importe quelles circonstances.
Lorsqu'elle arrive au bar et se pose contre le comptoir attendant le moment parfait pour faire signe de sa présence à son brun. — J'ai de bonnes sources. lui répond-t-elle sur en lui lançant un regard joueur. À ce moment elle aurait bien aimé traverser de l'autre côté du bar et passer ses bras autour du cou de son beau et déposer ses lèvres contre les siennes. Lila l'aurait surement fait si ce n'était pas du bar bondé. Non pas qu'elle était gênée, loin de là, mais plutôt car elle savait que Velkan n'avait que quelques instants à lui consacrer avant de devoir retourner aux autres clients qui seraient beaucoup plus payants qu'elle et dont il devait s'occuper. — Journée améliorée à partir de maintenant. lui dit Lila. Et grâce à lui, non l'alcool, mais elle savait qu'elle n'avait pas à lui dire pour qu'il le comprenne clairement. — Me noyer, voyons ce n'est peut-être pas mon sport, mais je sais nager. Elle lui répond dans un clin d'oeil. Lorsqu'il lui donne son verre, Lila dépose sa main sur la sienne avant de prendre et de le diriger vers ses lèvres, un sourire toujours présent. — Ah oui, définitivement le meilleur. Il faudra qu'on me présente ce barman. Tu le connaitrais pas par hasard? Ce serait bien de pouvoir lui parler, le remercier. Ou autre. Son regard se dirige vers l'horloge puis à nouveau vers le regard du barman. Elle se mord l'intérieur de la joue. Elle avait définitivement hâte à 23 heures, plus que quelques tours d'horloge pour que les minutes s'écoulent comme le liquide dans son verre et que leur soirée commence vraiment, hors des murs de cet hôtel. Définitivement, il avait un effet qui lui faisait oublier tous ses soucis, et l'alcool n'en était qu'un bonus.

_________________
Invité
Invité

Anonymous


so call it what you want (V/L) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: so call it what you want (V/L) · Mer 8 Juil - 13:27
so call it what you want (V/L) 42dac2d729a03c9c877f3503cb99139238dd4f10
- - - - - - -
bridges burn, I never learn, at least I did one thing right
@lila orfin

Il y a quelques semaines en arrière, Velkan a rencontré Lila, une personne légèrement réservée, mais avec un sourire à en faire tomber plus d'un. Sans le savoir, petit à petit, Lila devient la personne dont il a le plus besoin en ce moment. Il a toujours été quelqu'un d'entouré, quelqu'un qui aime la liberté et les aventures.  Il est persuadé que sa solitude lui suffit, il travaille, il sort, fait la fête et ça lui suffit.  Il n'en a rien à faire du reste, seule sa liberté compte. Et avec Lila, il se sent libre comme l'air. Il se sent apaisé par sa présence, comme si tout d'un coup, elle pouvait le calmer.  Il y a bien longtemps qu'il n'est pas tombé sur quelqu'un comme elle, quelqu'un qui arrive à le faire sourire sans se prendre la tête. Quelqu'un qui est souvent à ses côtés, quelqu'un qui veut prendre soin de lui, et qui ne le juge pas forcément. Alors, il s'avoue chaque instant qu'il passe avec elle. Pendant quelques secondes, il se perd dans ses pensées. Lila est bien trop parfaite comparée à lui. Velkan est un homme perdu, animé par l'autodestruction, sans se rendre compte qu'il devient quelqu'un de défaitiste. Sa vie tout entière se retrouve devant ses yeux, il se laisse prendre au jeu. Mais lorsqu'il revient à la réalité, tout est sombre et il ne pense qu'à oublier. S'alcooliser, et parfois se droguer, même en étant conscient, juste pour fuir sa putain de réalité, la vie. Il pensait être devenu libre et fort mentalement, au final, il ne fait que couler davantage. Il jette un nouveau coup d'oeil à sa belle, il lui a suffi d'un seul regard pour oublier ce qu'il est sur le point de faire. Elle le tire de ses pensées, en lui faisant comprendre que sa journée s'est améliorée grâce à lui. Puis Velkan sourit, parce que c'est réciproque.  — J'ai de la chance qu'une jolie demoiselle m'accompagne ce soir., a-t-il répondu comme si c'est évident. En réalité, ce soir, il n'a qu'une seule envie ; rester avec Lila. Oublier le monde qui l'entourne en sa présence. C'est ça dont il a besoin. Toujours pas loin de la brune, il rit face à ses dires. C'est vrai, elle n'est pas du genre à se noyer dans l'alcool, elle n'est pas comme lui. — J'espère pour toi que tu sais nager, sinon je serais obligé de repêcher., évidemment, il y a quelques sous-entendus, mais il est tellement maladroit quand il s'agit de séduction. Elle dépose sa main sur la sienne, et instinctivement il noue ses doigts aux siens quelques secondes, le sourire au bord des lèvres. —  Tu es très belle., Il termine par planter ses yeux marron dans ceux de la brune. Ses beaux yeux dans lesquels il rêve de plonger. Un sourire malicieux se dessine sur les lèvres de Velkan et le rouge lui monte aux joues. — Tu ne vas peut-être pas me croire, mais ce fameux barman, c'est moi. Alors, tu comptes me remercier comment ?, a-t-il demandé, légèrement intrigué par ses paroles. Plus qu'un quart d'heures avant la fin et le commencement d'une belle soirée. Entre-temps, il sert un autre client, le plus vite possible, afin de retourner vers sa belle. Après avoir déposé le verre du client, il revient vers Lila et s'interroge sur la future soirée qu'ils vont passer ensemble. — Alors, c'est quoi notre plan pour cette nuit ?, le brun veut passer une agréable soirée, sans s'imposer de limites, il était prêt à se laisser guider et fuir la réalité, avec elle.
Contenu sponsorisé




so call it what you want (V/L) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: so call it what you want (V/L) ·
 
so call it what you want (V/L)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: the majestic-
Sauter vers: