hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -50%
SanDisk Clé USB 3.0 256 Go
Voir le deal
32.99 €

 

 (it can't be solace every time you cry)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 

Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (it can't be solace every time you cry) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(it can't be solace every time you cry) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (it can't be solace every time you cry) · Jeu 25 Juin - 19:31
i know you'd never leave me behind
but i am lost this time
are we destined to burn or will we last the night
x x x
windmont bay, @ donna's, le 24 juin 2020 (9pm)
@Donna Gaynor

L'alcool a pris une place trop importante dans sa vie, depuis plusieurs années maintenant. Son seul refuge après la mort de sa femme, la seule solution pour son coeur brisé, pour sa vie détruite. Le cliché du veuf esseulé qui se noie dans l'alcool et rejette tous ceux qui l'approchent. Ou presque. Parce que quelques personnes ont compté, quand même, depuis qu'il a perdu la femme de sa vie. Des rayons de soleil qui l'ont ébloui ou, plus souvent, des âmes tout autant esseulées que lui, qui ont réussi à soigner sa solitude par leur simple présence. Et quand ça ne va pas - quand ça ne va vraiment pas, quand la douleur est telle qu'il lui est insupportable de rester seul quand bien même il s'agit de son maître mot depuis cinq ans - il se tourne vers ces personnes qui ont su avoir un impact malgré eux, malgré lui. Aujourd'hui, par exemple. Une intervention un peu trop difficile, une victime du même âge qu'Olga, et des souvenirs dévastateurs qui ne lui laissent aucun répit. Après son service, il est d'abord rentré chez lui dans l'espoir qu'une douche suffirait à calmer ses nerfs, assez pour qu'il trouve le sommeil malgré le soleil qui n'était pas encore couché. Mais c'est finalement dans la bouteille de whisky qu'il a trouvé une certaine consolation, et pour la première fois depuis longtemps, son coeur lui a dicté de contacter Donna. Sa naïade, son point d'ancrage, qu'il s'est promis de laisser tranquille lorsqu'elle l'a quitté. Conscient de ne pas pouvoir la rendre heureuse, même dans une simple amitié. Elle est pourtant là pour lui, des années après, elle ne l'a pas lâché malgré la froideur dont il peut parfois faire preuve. Shiloh attrape alors son téléphone, parcourt sa maigre liste de contacts jusqu'à trouver le numéro qui l'intéresse, mais ses doigts hésitent à le composer. Il se résigne, repose le portable, mais quelques minutes plus tard voilà qu'il traverse le seuil de sa porte pour se diriger vers la maison de la métisse. Il connaît le chemin par coeur, n'a pas besoin d'y réfléchir, ses pieds l'y guident sans difficulté et il se met à tambouriner à la porte de Donna sans se soucier du vacarme qu'il fait. Il a ingurgité beaucoup d'alcool, déjà, il n'a pas toute sa tête. Elle lui ouvre enfin et sa beauté lui coupe le souffle, toujours bouche bée devant le physique de son amie.
— Donna... Sa voix est suppliante, son regard aussi. Elle le connaît assez pour savoir qu'il ne va jamais bien, mais aussi pour comprendre que ce soir c'est pire. Il a besoin d'oublier qui il est, d'oublier son quotidien et le drame qu'est sa vie. Alors sans dire un mot de plus, il se permet d'entrer dans la maison, envoie la porte valser d'une main pour la fermer et attrape Donna par la nuque de l'autre afin de l'attirer vers lui pour déposer ses lèvres sur les siennes. Il a toujours respecté les distances depuis qu'elle a mis fin à leur liaison, bien conscient qu'il ne pourrait jamais rien lui donner et que ça ne rimait à rien, mais ce soir il a besoin de contact humain, de se sentir vivant. Il a besoin d'elle.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

she's a dancing queen.

Donna Gaynor

behind
messages : 1583
name : bilquis ⋅ laïla.
face + © : gugu mbatha-raw — @romane.
multinicks : eddie, persy, saphir.

age (birth) : thirty-seven [30/07].
♡ status : in the mood for love.
work : hairstylist, owner of a beauty salon. a burlesque performer on week-ends.
activities : listening to old disco songs, performing as a burlesque artist, taking online classes, nightclubbing, teaching ballroom dances, taking bubble baths.
home : @ocean avenue. all by her own, again.
points : 1332
moodboard : (it can't be solace every time you cry) 3a9994edd050b299552dd3439ac463ec
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [closed] eason, nyree, dewey, joan, shiloh, one shot.

(it can't be solace every time you cry) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (it can't be solace every time you cry) · Mer 11 Nov - 19:57
En ce quatrième jour de canicule, les badauds se sont tous barricadés chez eux le jour, volets fermés et clims fonctionnant à plein régime, et quand la nuit vient, ils investissent les ruelles du quartier en quête inlassable de fraîcheur. Malheureusement, les soirs d'été sont moins cléments ces derniers temps et les brises se raréfient. Fenêtre ouverte sur son jardin, la Donna contemple ses gardénias fraîchement écloses dont les pétales immaculées éclairent le parterre de fleurs aux pieds de la serre. Sa climatisation étant en panne, elle se rafraîchit comme elle peut, à coup de glaçons et de brumisateur. Un ventilateur d'appoint lui a été gentiment fourni par les voisins d'en face. Dès qu'elle est revenue du boulot, elle s'est délestée de ses vêtements et s'est promenée en sous-vêtements en toute sérénité, à l'abri des regards indiscrets. Une énième journée éprouvante au salon l'a fait rentrer plutôt, donnant congé à ses employées par la même occasion afin qu'elles puissent se rafraîchir de leur côté. Parée de ses plus beaux atours, elle a mis en route un vinyle et la voix de Billie Holliday investit les pièces de son timbre de velours. C'est un de ces soirs où elle est prise d'une mélancolie languissante, qui appelle à l'évasion. Un verre de rhum à la main, elle arpente son salon, l'esprit vaguant dans les méandres du passé. Des souvenirs qui s'enchâssent, des visages familiers qui surgissent du néant. La solitude qui l'accable à cet instant précis, elle s'y accoutume péniblement depuis le départ de son locataire. D'autant plus quelques mois se sont écoulés et son cœur se languit encore de sa présence. Soudain, elle est alors interrompu par les tambourinements à sa porte. A cette heure-ci, elle n'attend personne. Finissant son rhum d'un traite, elle attrape son peignoir de satin et s'en revêt, ajustant la ceinture à sa taille. A peine a-t-elle ouvert la porte que surgit un Shiloh enflammé. Lorsque ses lèvres viennent se sceller aux siennes, elle ne fait rien pour le repousser. Au contraire, elle répond à son baiser par une espèce de mimétisme. Saisie d'un élan de lucidité, sa bouche se dérobe de la sienne quelques instants. Elle peine alors à soutenir son regard, de peur d'y voir un voile de concupiscence.
— Shiloh ... Sa main empoignant le haut du t-shirt de ce dernier, elle s'accroche à lui, ses jambes flanchant sous les assauts du désir. — On ne devrait pas., qu'elle murmure, enfiévrée, ses doigts graciles lui barrant l'accès aux lèvres du blond, le temps de reprendre son souffle. Le front contre le sien, le regard ivre de désir, elle ne parvient pas pour autant à se soustraire à son emprise. Luttant contre les impulsions du corps, les truchements d'une attirance enfouie, elle teinte de freiner les ardeurs du bellâtre avec l'once de clairvoyance qu'il lui reste. Cette distance qu'ils se sont évertués à entretenir pendant tant d'années depuis leur rupture est sur le point de voler en éclats. A coup de baisers fiévreux, la promesse d'une nuit lascive et moite. C'est la solitude qui le fait agir ainsi, elle le sait. Il a toujours été clair à ce sujet, il n'a jamais cherché à se caser. Surtout avec elle. Une sorte d'accord tacite de non-exclusivité à laquelle elle s'est souscrite, mais lasse d'attendre ne serait-ce qu'une bribe d'affection de sa part, elle a coupé court à leur idylle. Il revient à la charge et comme toujours, impuissante face à ses propres travers et insécurités, elle lui cédera. Dans cet espoir secret qu'il la considéra plus qu'une amante, un jour. Le veuf ne le fera jamais, pas pour pour elle.

@shiloh ragston

_________________
It’s the fire in my eyes, And the flash of my teeth, The swing in my waist, And the joy in my feet. i'm a woman.
phenomemally.



Shiloh Ragston

behind
messages : 2220
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © mine.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4378
moodboard : (it can't be solace every time you cry) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

(it can't be solace every time you cry) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (it can't be solace every time you cry) · Mar 24 Nov - 21:14
On ne devrait pas. Il sait qu'elle a raison, il sait qu'il est égoïste. Il l'a toujours été avec Donna, elle l'a laissé faire et il en a profité. Shiloh tente de reprendre contrôle de son souffle saccadé par leurs baisers enflammés, son front collé à celui de la métisse. Il la regarde avec insistance là où elle fuit son regard et il sait à cet instant qu'il est en train de faire une grosse connerie. Donna a toujours été là pour lui, bien trop souvent dans ses moments sombres. Elle n'a jamais bronché, a fait preuve d'une patience hors du commun envers lui, même quand il a refusé de donner suite à ses espoirs. Quand elle a décidé de tout arrêter entre eux - du moins, leurs ébats - elle aurait pu s'éloigner, sortir de sa vie, mais non. Elle est restée, pour lui apporter un soutien psychologique, de la compagnie quand bien même elle est devenue platonique. Ce soir ne peut se dérouler que de deux façons. Elle refusera ses avances et Shiloh se sentira comme un connard. Ou elle acceptera, avec le risque que la flamme reprenne et que les au-revoirs soient plus douloureux. Pourtant Shiloh ne s'éloigne pas, ne flanche pas. Il reste collé à elle, dans l'espoir lui aussi que les choses tournent en sa faveur ce soir, égoïste encore une fois, comme toujours.
— J'ai besoin de toi, Donna. Souffle-t-il, une phrase pour la faire chavirer de son côté mais qui n'en est pas moins sincère. Depuis qu'elle a croisé sa route il s'est accroché à elle, retrouvant sa respiration à ses côtés, un peu de joie de vivre. Elle a ses démons, elle aussi, et les partager a quelque chose de rassurant ; pourtant, Shiloh n'a jamais été un soutien pour elle, cette relation a toujours été à sens unique. Il s'en est souvent voulu, comme dans à peu près toutes les relations qu'il entretient, mais il n'a jamais fait quoi que ce soit pour changer les choses, trop accablé par sa propre peine pour se soucier de celle des autres. Alors il vient de nouveau attraper ses lèvres pulpeuses, l'électricité parcourant son corps à la vitesse de l'éclair. Il mène la danse, la guidant à reculons jusqu'au canapé où il l'allonge délicatement. Les baisers se font plus ardents tandis que ses mains s'occupent à la déshabiller. Il ne prend même pas la peine d'enlever tous ses vêtements, juste ceux qui sont dans le passage, pour assouvir ses désirs le plus rapidement possible, pour pouvoir se sentir un peu moins seule en étant en elle. Pourtant, Shiloh est incapable d'aller plus loin. Soudainement envahi par les émotions négatives - et peut-être aussi un peu trop ivre pour faire preuve d'efficacité dans ce domaine - voilà qu'il s'effondre, éclate en sanglots. Il n'a même pas la force de se relever et de donner un peu d'espace à Donna, il vient enfouir sa tête dans le creux de son cou, en pleine dérive émotionnelle.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."
Contenu sponsorisé




behind
the mask

(it can't be solace every time you cry) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (it can't be solace every time you cry) ·
 
(it can't be solace every time you cry)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: