hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 let's be just kids for a day.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue
Aller en bas 

Gibi Shelbia

messages : 1106
name : margot
face + © : olivia rodrigo; dramaclub sandwich
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Maggie ▴ Ayden
points : 889
age (birth) : 17 yo (28/02)
♡ status : single - mom.
work : helping @ Marceline's during the summer and @ the Ranch from time to time
home : Harbor Row with Howard & Denver.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Nathan ▴ Alvin ▴ Luna ▴ Daniel ▴ Zander| fr/en ▴ closed

let's be just kids for a day. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· let's be just kids for a day. · Lun 29 Juin - 10:22
Let's be just kids for a day.
29.06.2020 / @Alvin Keily

Appliquant de la crème solaire sur son ventre rebondi, Gibi poussa un petit soupir d'aise. Sa vie avait été de véritables montagnes russes ces derniers temps et si Gibi était responsable de la plupart des rebondissements qui étaient venus chambouler sa petite vie d'adolescente, elle essayait de se concentrer plus vers l'avenir que le passé. Ce n'était pas chose aisée quand le passé avait des conséquences directes sur son avenir (à savoir : la naissance d'un petit être d'ici un peu moins de cinq mois maintenant) ou qu'elle repoussait sans cesse le moment où elledevait aller chercher des affaires supplémentaires chez Luna, mais pour l'heure, le soleil brillait, Alvin arrivait avec des cocktails – sans alcool – et des pailles ornées d'ananas en papier et c'était tout ce sur quoi l'adolescente voulait se concentrer. Remuant doucement ses pieds dans l'eau, elle sourit à son meilleur ami en le remerciant avant de poser sa tête sur son épaule. Elle était toujours un peu mal à l'aise en présence d'Ike, tant parce que ses hormones étaient particulièrement en éveil ces derniers temps et qu'il traînait en caleçon de bain autour de la piscine que parce qu'elle savait pertinemment qu'il l'avait considéré comme persona non grata plusieurs semaines. Elle ne lui en voulait pas vraiment mais était bien contente que ce statut lui ait été retiré, non sans les plaidoyers d'Alvin pour se faire. "T'as mis de la crème ?" demanda-t-elle en se redressant quelques secondes plus tard. Maintenant qu'elle devait se comporter en adulte responsable, il était hors de question de se trouver au soleil trop longtemps sans crème. En tant que future maman, elle ne pouvait pas se permettre de gaspiller son capital solaire bêtement – et encore moins d'attraper un cancer de la peau. Et si Alvin comme elle avaient eu leur lot de coup de soleil, ce n'était pas une raison pour continuer sur cette pente.
Se redressant avec précaution, elle s'accroupit derrière son meilleur ami pour lui appliquer de la crème dans le dos mais ne résista pas longtemps à l'envie de le pousser dans l'eau – où ils auraient de toute façon fini par atterrir d'ici quelques minutes. Pouffant doucement, elle ne se fit pas prier pour le rejoindre et sauta dans l'eau rapidement après cela. "J'avais chaud !" répondit-elle d'un air malicieux avant même que Alvin n'ait le temps de lui faire la moindre remarque. Elle vérifia rapidement qu'aucun de ses seins ne s'était fait la malle lors de son saut et réajusta son bas de bikini. Si ce genre d'événement fâcheux devait intervenir, elle préférait de loin que ce soit avec Alvin que qui que ce soit d'autre… mais si cela ne devait pas arriver du tout, cela serait quand même nettement mieux. Caressant doucement son ventre, elle se rapprocha doucement du bord avant d'y prendre appui et d'attacher ses cheveux mouillés en un chignon grossier au-dessus de sa tête. "Concours d'apnée ? Tu t'es entraîné depuis l'an dernier ?"

_________________




Alvin Keily

messages : 758
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © corpse heart & tumblr.
multinicks : marley, keane, winnie, joona.
points : 1880
age (birth) : 16 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : junior year.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie, gibi.

let's be just kids for a day. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's be just kids for a day. · Jeu 16 Juil - 11:23
Cette année – qui n’avait probablement pas encore dit son dernier mot – avait été particulièrement virulente envers les habitants de Windmont Bay et plus particulièrement envers les quelques lycéens de la ville. Enfin, il ignorait ce qu’il pouvait bien se passer dans la vie des autres (qu’il ne connaissait pas), en tout cas celles de son groupe d’amis avaient été pour le moins chamboulées par tout un tas d’événements différents et propres à chacun. Autant dire que tous avaient connu leur petit lot de malheur à un moment donné, de ce fait il avait été extrêmement compliqué de répondre présent pour tout le monde. Maintenant que l’été était bien installé et que les vacances avaient officiellement débuté, Alvin se sentait partiellement en mesure de souffler un peu pour laisser de côté les tracas des mois écoulés. L’année scolaire était terminée, il n’avait plus à se préoccuper (du moins temporairement) de ses notes et espérait grandement pouvoir profiter des deux prochains mois sans avoir son beau-père sur le dos. Leurs rapports avaient nettement évolué ces derniers temps, et dans le bon sens, il entamait donc cette période plus sereinement. Pour la deuxième fois, ils avaient « fêté » l’anniversaire de sa mère à l’hôpital, le 21 juin, rien de bien extraordinaire compte tenu de l’état de santé de celle-ci mais cette journée était importante pour l’adolescent qui refusait de perdre tout espoir de la voir un jour se réveiller.
Aujourd’hui, son seul souhait était de profiter de la piscine extérieure en compagnie de sa meilleure amie, rien de plus, rien de moins. Tous deux avaient mérité cette pause et personne ne viendrait les déranger dans leur petit moment d’intimité, pas même Ike. « Oui, j’avais déjà mis de la crème… » fit-il remarquer lorsque Gibi s’installa derrière lui pour lui en appliquer une nouvelle couche. Il la laissa néanmoins faire, ayant l’impression qu’elle avait besoin de s’entraîner sur lui pour son futur rôle de maman.  « Hey ! » s’exclama-t-il avant de finir à l’eau après y avoir été poussé. Il rejoignit également le bord de la piscine pour s’y appuyer et esquissa une faible moue à la question de son amie. « Tu es sûre que c’est une bonne idée ? Je veux dire avec… dans ton état quoi. » La brunette avait pris la décision de mener à terme cette grossesse et il souhaitait avant toute chose la protéger du moindre mal. Retenir longtemps sa respiration, même pour s’amuser, n’était peut-être pas l’idée du siècle. Il tendit une main timide vers le petit ventre naissant de sa meilleure amie qui dénotait avec le reste de son physique plutôt frêle et l’effleura du bout des doigts sous l’eau. « Je sais que tu n’as pas spécialement envie d’en parler mais tu es toujours en contact avec le père ? Tu as essayé de lui parler dernièrement ? » demanda-t-il d’une voix faible, conscient que ses questions pouvaient la déranger et gâcher le moment. Son but n’était pas de la mettre mal à l’aise mais elle avait été si évasive quant à l’identité du garçon qui lui avait fait ça, il voulait s’assurer qu’elle n’était pas malheureuse et ne subissait pas le poids supplémentaire d’autres maux causés par la situation.

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.

Gibi Shelbia

messages : 1106
name : margot
face + © : olivia rodrigo; dramaclub sandwich
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Maggie ▴ Ayden
points : 889
age (birth) : 17 yo (28/02)
♡ status : single - mom.
work : helping @ Marceline's during the summer and @ the Ranch from time to time
home : Harbor Row with Howard & Denver.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Nathan ▴ Alvin ▴ Luna ▴ Daniel ▴ Zander| fr/en ▴ closed

let's be just kids for a day. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's be just kids for a day. · Ven 21 Aoû - 17:02
Gibi fut contente que Alvin fut dos à elle lorsqu'il lui dit qu'il avait déjà mis de la crème parce qu'il aurait sinon pu voir le rictus qui se dessinait sur son visage. Elle sourit en sentant quelque chose bouger dans son ventre – elle n'était pas certaine que cela soit vraiment le bébé plutôt que le fruit de son imagination mais c'était une sensation étrange et assez amusante – et appliqua quelques secondes de la crème avant de faire atterrir Alvin dans l'eau. Cette blague était vieille comme le monde mais ne manquait jamais d'amuser le côté enfantin de la jeune fille. Elle avait envie de retrouver un peu d'insouciance, de mettre tout ce qu'ils avaient traversé derrière eux et de se focaliser sur le fait qu'ils étaient deux adolescents qui avaient l'été devant eux pour en profiter. Gibi ne pourrait certes pas sauter des rochers pour plonger dans la mer comme elle le faisait généralement chaque été, ni faire de longues promenades à cheval mais elle comptait en profiter autant que faire se pouvait. Elle savait que c'était la parfaite occasion de prendre le temps de réfléchir et de prendre une décision sur cet enfant qui s'apprêtait à naître mais elle avait l'impression que les derniers mois de sa vie avaient tourné exclusivement ou presque autour de sa grossesse et que plus le temps passait, moins elle savait ce qu'elle devait faire. Elle chassa rapidement cela de son esprit et se focalisa sur l'arrivée de Alvin dans l'eau ne pouvant s'empêcher de rire.
Rejoignant rapidement son ami dans l'eau, elle lui proposa de faire comme au bon vieux temps mais ne put s'empêcher d'arborer une mine contrite lorsqu'Alvin lui parla de son "état". Si elle n'était pas ravie du fait qu'il parle de son "état" plutôt que de sa grossesse, elle était surtout déçue que cela soit encore quelque chose qu'on lui déconseille de faire. Elle soupira doucement et dit, d'une voix presque suppliante : "Je vais pas trop forcer non plus…" Elle n'avait de toute façon aucune envie de mettre sa vie en danger et encore moins celle du bébé qui grandissait à elle. Gibi n'y avait d'ailleurs jamais vu rien d'autre qu'un jeu innocent. D'un autre côté, elle devait avoir assez d'oxygène pour suffire à deux êtres et partait donc probablement avec un handicap par rapport à Alvin. Souriant en la voyant la main timide de son amie s'approcher vers son ventre, Gibi posa main sur la sienne quand il effleura son ventre. "On ne la sent pas encore bouger mais tu peux toucher mon ventre, tu sais. Toi, je te fais confiance." Un certain nombre de personnes s'était octroyée le droit de toucher son ventre, comme si maintenant qu'un autre être y grandissait, il appartenait à tout le monde. Gibi détestait cela mais c'était différent avec Alvin. Elle lui aurait confié sa vie sans hésiter une seule seconde. La jeune femme secoua la tête en l'entendant lui parler du donneur de sperme et baissa les yeux. "Non, il m'a bloqué partout et m'évite comme la peste si je le croise en ville…" Relâchant doucement sa main, elle refit son chignon qui n'avait absolument pas besoin d'être refait puis murmura : "Il s'appelle Jacob mais je crois que tu le connais pas…" Du moins, elle l'espérait. La situation serait d'autant plus gênante si c'était le cas et si Gibi considérait que c'était un sacré connard, elle ne voulait absolument plus de lui dans sa vie et craignait qu'il ne change d'avis et considère qu'il avait son mot à dire sur le fait qu'elle garde ou non le bébé. "Tu sais, tu peux me poser toutes les questions que tu veux, hein…"

_________________




Alvin Keily

messages : 758
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © corpse heart & tumblr.
multinicks : marley, keane, winnie, joona.
points : 1880
age (birth) : 16 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : junior year.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie, gibi.

let's be just kids for a day. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's be just kids for a day. · Ven 4 Sep - 10:36
Alvin n’était pas connu pour son esprit très vif, certes possédait-il un grand cœur et de l’empathie à revendre mais il n’était définitivement pas un cérébral, sauf peut-être lorsqu’il était question d’établir des stratégies dans ses jeux vidéo préférés. Pour autant, il avait l’étrange impression de devoir revêtir aujourd’hui le rôle d’un adolescent mûr et en pleine maitrise de la situation alors qu’il était assurément le plus immature des deux, même si Gibi n’était pas non plus en reste à ce niveau-là. Ou bien était-ce de l’égoïsme ? Dans tous les cas, ils se rejoignaient très certainement sur ce point. L’été étant déjà bien installé à Windmont Bay, les deux lycéens étaient supposés profiter de leur temps libre, au lieu de cela, ces vacances étaient synonymes de responsabilités et amertume ; tout ce que le petit brun fuyait habituellement, surtout en cette période de l’année où il décidait généralement de devenir plus bête qu’à l’accoutumée. Il en voulait en partie à sa meilleure amie de leur imposer cette situation pas forcément plaisante pour lui alors qu’il avait réellement besoin de ces deux mois pour décompresser et s’amuser un peu, cette légèreté et cette insouciance lui étaient nécessaires – voire vitales – mais il devait tirer un trait dessus pour jouer au pré-adulte avec elle. Il n’avait pas tous les jours envie de faire des efforts mais il ne pouvait décemment pas le lui dire, au risque de la blesser, et il ne voulait pas qu’elle pense qu’il l’abandonnait lâchement à son triste sort. Il se devait de l’épauler et de lui apporter le soutien qu’il manquait parfois à son quotidien à cause de divers problèmes familiaux. « C’est bizarre, » dit-il d’une petite voix sincère tandis qu’il effleurait son ventre rebondi. Elle était là, face à lui, accompagnée de ses rondeurs, pourtant il avait du mal à croire qu’un être vivant grandissait actuellement en elle et viendrait très prochainement bousculer sa vie en pleine année scolaire. « Ça te fait mal ? » demanda-t-il, presque bêtement. A part sa sœur, il n’avait pas été amené à croiser beaucoup de femmes enceinte dans sa courte vie et malgré les cours dispensés, il ne maîtrisait pas totalement le sujet et se demandait bien ce que son corps pouvait éprouver à cette seconde précise. « Enfin je veux dire… Ton corps change et tout, » ajouta-t-il dans une tentative maladroite pour paraître plus à l’aise. Il secoua ensuite la tête lorsqu’elle donna plus de détails sur l’identité du géniteur et esquissa une faible grimace. Non, il ne connaissait pas de Jacob et c’était tant mieux. « C’est lui qui est con de toute manière, » dit-il en remuant lentement dans l’eau. On leur répétait bien assez souvent qu’ils étaient encore des enfants mais cet individu prouvait que l’âge n’était rien de plus qu’un nombre car dans ses souvenirs, le jeune homme était plus âgé que Gibi. Il s’éloigna davantage en battant des pieds puis il revint non loin d’elle, après tout ils avaient la piscine pour eux. « Tu as déjà réfléchi à ce que tu voudrais faire plus tard ? » Avec ses notes, il ne pourrait prétendre à rejoindre les rangs d’une grande école mais ce n’était pas un mal car il n’avait pas cette ambition. Beaucoup de parents mettaient la pression sur leur progéniture lorsqu’il était question des études, peut-être ferait-il d’ailleurs partie de ces déceptions ambulantes sans diplôme, il n’en savait fichtrement rien, il ne parvenait pas à se projeter. Ike attendait-il de sa part qu’il fasse de grandes études comme lui avait pu le faire ? Il y avait également la mère de son beau-père, à qui il tenait énormément et qu’il ne souhaitait pas décevoir. Hormis les jeux vidéo, sa grande passion dans la vie était la pâtisserie, il excellait dans ce domaine et prenait plaisir à le pratiquer. Contrairement à d’autres, il n’avait pas plusieurs options, l’avenir lui en offrait une seule et il devrait travailler davantage pour ne pas rater sa chance. « Tu crois que tu resteras à Windmont Bay toute ta vie ? » Elle n’avait pas grandi dans leur chère ville mais elle y avait vécu des aventures importantes dont celle qu’elle traversait actuellement. Lui avait bien du mal à s’imaginer dans un autre endroit, ici il se sentait en sécurité, dans un environnement qu’il connaissait, ailleurs il n’était personne et la perspective d’être un déchet de la société détesté de tous lui faisait peur.

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.

Gibi Shelbia

messages : 1106
name : margot
face + © : olivia rodrigo; dramaclub sandwich
multinicks : Finn ▴ James ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Maya ▴ Maggie ▴ Ayden
points : 889
age (birth) : 17 yo (28/02)
♡ status : single - mom.
work : helping @ Marceline's during the summer and @ the Ranch from time to time
home : Harbor Row with Howard & Denver.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Nathan ▴ Alvin ▴ Luna ▴ Daniel ▴ Zander| fr/en ▴ closed

let's be just kids for a day. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's be just kids for a day. · Lun 7 Sep - 11:44
Gibi acquiesça vivement de la tête en entendant Alvin lui dire que c’était bizarre en touchant son ventre. Elle ne savait précisément s’il parlait de son ventre rebondi, du fait qu’elle soit enceinte ou du fait que son accouchement accrochait à grand pas. Tout ceci était étrange dans la tête de Gibi, trop étrange, tout comme le fait qu’elle ne parvienne à prendre une décision définitive sur le sort de cet enfant. Une part d’elle avait envie de le garder, de voir cet enfant grandir - et il fallait bien l’avouer, de lui mettre des tenues adorables - mais Gibi avait conscience qu’elle manquait probablement de maturité pour s’occuper d’un enfant. Elle manquait de tout en réalité, quand on y pensait : d’argent, de temps… peut-être d’amour, qui sait. Si Gibi n’était pas profondément égoïste, elle n’était pas non plus particulièrement généreuse. L’adolescente était capable de se plier en quatre pour son entourage mais elle était aussi tout autant capable de se faire passer en priorité. Avec un enfant, et encore plus avec un nourrisson, c’était clairement impossible… Elle soupira doucement. “Ouais, trop bizarre.” Et cela devait l’être encore plus pour son meilleur ami qui ne vivait pas tous ses changements quotidiennement - du moins, pas directement. Elle l’observa effleurer son ventre, et la scène lui paraissait encore plus étrange, comme sortie tout droit d’un film de science fiction. Elle secoua doucement la tête en l’entendant lui demander si cela lui faisait mal. Non, pas vraiment, pas au sens propre du terme. “C’est plus ça, ouais… Enfin, je veux dire, quand je me regarde dans le miroir, c’est pas moi, tu vois ?” Si elle n’apercevait que son visage, Gibi arrivait encore à se reconnaître. Elle remarquait bien qu’elle avait quelques kilos en plus, mais ça allait. Mais dès qu’elle apercevait son corps dans un miroir ou simplement dans le reflet d’une vitrine, l’adolescente ne pouvait s’empêcher de demander qui se trouvait à ses côtés, qui cachait son visage… C’était elle, mais ce n’était pas elle. Et puis, il y avait toutes les marques sur son corps qui ne disparaîtraient pas, les vagues qui se dessinaient sur son corps qu’aucune crème ne semblait vouloir faire disparaître, malgré toutes les promesses sur leur paquet d’emballage. “Ca te fait pareil, toi ? J’veux dire… quand tu m’vois, t’as quand même l’impression que c’est moi ?” Gibi répondit ensuite rapidement à sa question sur le géniteur de l’enfant. Elle n’avait jamais pris la peine de vraiment parler de cela en détails à part avec Luna (ce qui l’avait étonnée elle-même, en toute franchise) mais elle avait honte. Honte de s’être fait avoir comme si elle ne savait pas l’importance de se protéger, de ne pas avoir pensé à au moins prendre la pilule du lendemain mais aussi honte d’y avoir cru, de ne pas avoir assez écouté son intelligence, tous les livres et les séries qui montrent à quel point les adolescents peuvent être lâches, sournois, à quel point aussi, une vie peut vite être chamboulée… Gibi eut un sourire amusé, battant doucement des jambes dans l’eau, lorsque Alvin affirma que c’était lui qui était con. “Bah… j’ai pas été très maligne non plus.” souffla-t-elle, le regard rivé sur ses jambes comme si cela lui demandait un effort surhumain de les faire monter et descendre de la sorte, bien que ce soit tout l’inverse.
Ils nagèrent ensuite un peu avant qu’Alvin ne pose une question beaucoup trop sérieuse pour une journée piscine. “J’aimerai toujours être actrice… mais je crois qu’en vrai, j’aimerai toujours avoir dix-sept ans.” Elle y avait bien réfléchi et cela lui semblait être le plus simple. Évidemment, toujours avoir cet âge, oui, mais pas en étant enceinte. Juste pouvoir profiter de sa jeunesse, ne pas avoir à s’inquiéter de problématiques d’adulte et passer le reste de ses étés dans la piscine de son meilleur ami. “Et toi, t’as une idée ?” demanda-t-elle. Elle savait que Alvin avait quelques pistes mais n’avait jamais cherché à le forcer à creuser, car elle savait combien les adultes avaient tendance à créer une pression incommensurable sur les adolescents à ce sujet. Ils n’avaient même pas dix-huit quand, comment étaient-ils censés choisir ce à quoi ils voulaient dédier leur vie ? Continuant de barboter dans l’eau, cette fois les bras sur le rebord de la piscine avec sa tête posée dessus, elle haussa doucement les épaules. “Tu poses des questions drôlement sérieuses dis donc… Tout va bien ?” demanda-t-elle. Elle n’avait aucune idée de la réponse à apporter à sa question. Elle s’était longtemps dit qu’elle voulait à tout prix retourner vivre à Vancouver, et il lui arrivait d’ailleurs de le penser mais toute sa vie était ici maintenant, tous ses proches. Windmont Bay n’était pas la ville la plus folle au monde mais elle avait ses avantages aussi… Pas quand toute la ville était au courant de vos déboires personnels, bien sûr mais cela, c’était un autre sujet… “Pour l’instant, j’ai pas envie de partir mais si je suis acceptée sur un tournage ou dans une bonne université, j’aurai pas trop le choix…”  Redressant un peu la tête, elle détailla Alvin quelques secondes. “Tu as envie de partir ?

_________________




Alvin Keily

messages : 758
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © corpse heart & tumblr.
multinicks : marley, keane, winnie, joona.
points : 1880
age (birth) : 16 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : junior year.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie, gibi.

let's be just kids for a day. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's be just kids for a day. · Mar 13 Oct - 16:04
Cette grossesse était venue perturber la vie de plusieurs personnes à Windmont Bay, y compris la sienne, dans une moindre mesure certes mais il estimait tout de même pâtir des actions de sa meilleure amie. Fort heureusement cette dernière n’avait aucunement été contrainte à suivre les désirs charnels d’un vieux pervers, non, elle était responsable de la situation dans laquelle elle se trouvait. Il ne désirait pas l’enfoncer davantage, Gibi devait déjà bien assez se torturer l’esprit elle-même au quotidien, mais il ne pouvait s’empêcher d’y penser régulièrement depuis que la nouvelle était parvenue jusqu’à ses oreilles. N’avait-elle rien écouté durant les quelques cours dispensés au lycée ? Son père et sa tante avaient-ils un jour lancé LA grande discussion avec elle ? La brunette était légèrement plus âgée que lui, de surcroît, pourquoi donc n’avait-elle pas pris ses précautions ? Les relations sexuelles transformaient-elles à ce point une personne ? Il n’avait encore jamais franchi le pas, même s’il prétendait le contraire, mais toute cette histoire remettait en question pas mal de choses. Devenions-nous subitement bêtes face à un corps dénudé en chair et en os ? Tellement de questions se bousculaient dans sa tête mais aucune d’entre elles ne pouvait être posée à voix haute. Comment une fille aussi dégourdie qu’elle pouvait finir dans une situation pareille ? L’idiot de leur duo avait toujours été lui et ce depuis le premier jour, seulement les décisions de l’adolescente faisaient dangereusement pencher la balance de son côté. « J’ai pas envie de te mentir, Gibi, » dit-il avec une moue penaude sur le visage. « Je te reconnais, bien sûr, c’est toi, » ajouta-t-il en la désignant dans son ensemble. « Mais j’ai parfois l’impression que quelqu’un a pris le visage de ma meilleure amie… Je sais pas si tu comprends ce que je veux dire ? » Peut-être était-ce justement le même ressenti qu’elle venait d’énoncer juste avant et qu’elle éprouvait à son égard. Il entendait sa voix et connaissait ses traits mais quelque chose avait changé depuis qu’elle était enceinte. En une seule annonce, elle était parvenue à tirer définitivement la couverture sur elle et il ne voyait pas comment ils pourraient redevenir les deux adolescents insouciants qu’ils aimaient pourtant être. Il leur était impossible de revenir en arrière, même la naissance du bébé n’y changerait rien, et cela l’effrayait grandement. « Ce qui est fait, est fait… Ce n’est plus très important de savoir qui a été le moins malin dans cette histoire de toute manière. » Elle était enceinte et souhaitait mener à terme cette grossesse. Désormais seul le temps avait un minimum de contrôle sur ce qui arriverait à la jeune lycéenne. A l’aide de ses avant-bras, il se hissa sur le bord de la piscine pour y prendre place et remuer ses pieds dans l’eau. « Actrice… Je crois que c’est un peu raté là, non ? » Si elle faisait le choix de garder l’enfant, elle s’engageait sur le long terme, de ce fait elle pouvait dire adieu à ses beaux rêves. Du moins, c’était ainsi qu’il percevait les choses de son point de vue d’adolescent. Elle ne comptait tout de même pas refourguer le môme à sa tante pour pouvoir briller sur le devant de la scène ? « Et on n’a pas encore inventé de sérum pour la jeunesse éternelle… Tu vas devoir trouver autre chose, » dit-il avec un petit sourire. « Tu as dix-sept ans et es enceinte et c’est moi qui suis trop sérieux ?! » s’offusqua-t-il en secouant la tête. Sa tête était déjà bien assez pleine comme cela pour lui ajouter de nouveaux fardeaux. « Je ne sais pas ce que j’aimerais faire… En tout cas, c’est sûr que Ike me forcera à terminer le lycée. » Il se passa une main sur le visage avant de regarder devant lui. « Je suis bien ici et puis je ne peux pas partir. Je n’ai pas envie de m’éloigner de ma mère. » L’idée même de déménager à des centaines de kilomètres de Portland était inconcevable. « Si je trouve une école qui enseigne la pâtisserie pas trop loin, ce serait l’idéal, mais encore faut-il être accepté. »

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.
Contenu sponsorisé




let's be just kids for a day. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let's be just kids for a day. ·
 
let's be just kids for a day.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: