hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
LEGO : Le 2eme à -50%
Voir le deal

 

 love me and let me go (R/O)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row
Aller en bas 

Ryan Sharpe

messages : 507
name : kay.
face + © : lily james, saaya.
multinicks : lucas, quinn, lila.
points : 181
age (birth) : twenty-nine. (04/04)
♡ status : dating actor julian vice.
work : former miss usa, blogger and influencer, studied theater in drama school back in London.
activities : writing, working on her clothing line, changing hair colors, taking care of her brother.
home : a loft adapted to her brother.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed ― owen, daphne, oscar.

love me and let me go (R/O) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· love me and let me go (R/O) · Lun 29 Juin - 16:44
- - - - - - -
I'm feeling lights out, I'm feeling shut down
And when I speak up, nothing wanna come out
@owen valentine

Ryan était tout juste débarquée à Windmont Bay que les regards s'étaient tournés vers elle. Pourquoi était-elle ici, seule et sans son petit-ami? Elle était destinée aux grandes villes, à la vie mondaine. On lui attribuait comme si cela lui revenait de droit, alors qu'au fond l'américaine -bien que son accent soit britannique- n'avait jamais particulièrement apprécié de se retrouver sous les projecteurs. Elle s'y était retrouvée par circonstances, mais elle avait toujours préféré le côté intime et artistique du théâtre, à petite ou grande échelle. Elle appréciait performer devant de petits publics et se plonger dans des personnages et des créations d'auteurs indépendants et non mainstream, bien que comme tout artiste elle avait ses rôles de rêve. Si elle pouvait jouer. Mais Ryan n'était pas connu pour son parcours de théâtre. Non, on la reconnaissait par miss USA mais surtout la copine de Julian Vice. Peu importe ce qu'elle faisait, à se mettre corps et âme à son blog, au design de vêtements. On lui avait attribué ce titre. Où peut-être l'avait-elle fait d'elle-même? Peur que tout ça elle l'avait cherché et que c'était de sa faute. Qu'elle ne pouvait blâmer qu'elle-même pour sa vie actuelle. Néanmoins, malgré les ouï-dire des habitants, Ryan avait bel et bien un pied ici depuis toujours. Si elle était ici c'était pour prendre soin de son frère. Mais en quittant LA, elle se doutait que son petit-ami demanderait à un de ses potes de garder un oeil sur elle.
Quelles étaient les chances qu'il ait un ami ici, dans cette ville? Et pourtant Ryan n'était pas très surprise. Ce milieu était petit, mais cette ville l'était encore plus. Owen. Un grand brun qu'elle avait eu l'occasion de croiser lors d'évènements, de premières ou d'after-party. Ryan n'en savait pas énormément plus, mis à part qu'elle le trouvait gentil et sympathique. Toutefois son comportement avec elle depuis son arrivée l'avait trahi dès la première seconde. Et bien que Ryan apprécie l'intention, elle n'avait pas besoin de babysitter. Elle s'était pourtant surprise à accepter d'aller prendre un verre avec l'acteur, un visage familier lui amenait un certain réconfort et elle n'avait aucune raison de ne pas lui faire confiance. Mais rapidement, ils s'étaient enfilé des verres et la jeune Sharpe n'avait pas autant de tolérance à l'alcool qu'Owen. Bien qu'elle n'en soit pas saoule pour autant. Il avait proposé de la ramener chez elle, ce qu'elle ne refusa pas. Heureusement, son frère était chez leur tante pour le weekend, autrement elle n'aurait jamais accepté. — Merci, je suis à destination. lui dit-elle en riant légèrement puis ouvert la porte du loft avant de se retourner vers l'acteur. — Je sais qu'on ne se connaît pas vraiment, mais tu as envie d'entrer pour un café, verre d'eau? lui proposa Ryan en souriant. C'était la moindre des choses, elle ne savait pas trop à quoi s'attendre comme réponses, mais elle avait proposé quand même. Mais peut-être qu'il allait préférer rentrer chez lui, malgré l'agréable soirée qu'ils venaient de passer et la familiarité qui c'était un peu mieux développée. — Tu n'es pas obligé, je fais juste proposer- ajouta-t-elle, ressentant soudainement une nervosité face à ce qu'elle venait de faire, son regard quittant celui du bel acteur. Elle se mordit l'intérieur de la joue, se maudissant d'avoir offert.

_________________

― j’vois bien que tu vis des heures folles, t’es là perdue sans boussole. Mais oublie pas, que t’as toujours en banque, quelques jours de chance. ―
close your eyes, clear your heart.

Owen Valentine

messages : 1715
name : mrs.brightside (marine)
face + © : r.madden + self, lt, old money.
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2196
age (birth) : thirty-four y.o. (18/06)
♡ status : happy father of a 7 y.o princess, single.
work : actor, currently filming the new c.w show in vancouver.
activities : trying to finish the script he's been writing for 2 years, mixing, spending as much time as he can with his daughter.
home : a flat in vancouver most of the times & a house on ocean avenue with james when in wb.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ryan, james (jace, oscar) ⋅ |close|

love me and let me go (R/O) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: love me and let me go (R/O) · Jeu 2 Juil - 19:17
Si son temps dans la bourgade était à présent compté, filant entre ses doigts tels des grains de sable que Owen était bien incapable de conserver dans sa paume, l’acteur avait proposé à Ryan de sortir ce soir. Avant même que Miss-America pose ses valises en Oregon, il avait fait la promesse à Julian de garder un oeil sur elle, promesse à laquelle il allait faillir en s’envolant pour le Canada dans deux petites semaines à peine. Cela ne l’empêchait pas de désirer s’assurer qu’elle était bien installée et s’habituait à la bourgade, à laquelle il n’était pas facile de se faire lorsqu’on avait connu l’agitation des grandes métropoles. Owen se rappelait encore de son arrivée à Windmont Bay, où il ne connaissait personne d’autre que sa petite-amie et Avery. La première année n’avait pas été facile pour lui, peu habitué à l’anonymat que lui offrait le patelin, à l’absence de ses proches mais surtout à l’ennui profond. Owen vivait à cent à l’heure à Londres, se rendait à des événements plusieurs fois par semaine et, surtout, passait des heures en tournage. L’acteur était passé de tout à rien. D’un emploi du temps où il était impossible de croiser son meilleur pote, à l’un où la chose la plus excitante de la semaine était de s’autoriser un restaurant, un cinéma, en compagnie de Romy, lorsqu’elle ne veillait pas sur sa mère. La chute était-elle aussi douloureuse, pour Ryan ? Au delà d’une promesse faite à un ami et collègue, c’était surtout de ça que Owen voulait s’assurer en embarquant la jeune femme pour quelques verres au Davey’s - seul choix qui s’offrait à eux, ici.
Il était évident que la jolie brune se méfiait un peu de lui, des raisons qui le poussaient à lui tenir compagnie, ce qui n’empêcha pas Valentine de passer une bonne soirée à en apprendre plus sur elle, à mesure qu’ils descendaient les verres. Cela aurait été mentir que de dire que ça ne lui avait pas manqué, au moins un petit peu, de sentir l’alcool circuler dans ses veines et lui embrouiller l’esprit. Lorsque l’acteur avait fait promettre à James de ne plus toucher à la coke, l’accompagnant dans ce sevrage, il lui avait aussi assuré qu’il ne remplacerait pas un mal par un autre en buvant à outrance et il s’y était tenu. Son amie ne buvait pas, il était donc juste que Owen se prive de ce qui animait ses soirées, de sa propre addiction.
« C’est normal. » Il haussa les épaules lorsque Ryan le remercia de l’avoir raccompagnée, ne voyant pas comment il aurait pu en être autrement. S’il était un peu tipsy, la jeune femme l’était plus encore et Owen ne se voyait pas expliquer à Julian que sa petite amie avait eu un accident en rentrant d’une soirée un peu trop alcoolisée, en sa compagnie. Ce n’était sans doute pas ce qu’il entendait, lorsqu’il avait demandé à Valentine de surveiller la jeune femme. Il pinça les lèvres pour retenir un sourire face à la nervosité de la brune, et sa proposition pourtant on-ne-peut-plus bancale. « Le verre d’eau ne serait pas de refus. » Si ce n’était pas ici qu’il le prenait, c’est ailleurs que Owen s’arrêterait pour se donner le temps de ‘sober-up’ avant de rentrer chez lui. Il n’était franchement pas d’humeur à expliquer à James pourquoi un verre s’était transformé en cinq (six?), n’estimant pas qu’il avait bu par besoin, mais juste par envie. Cependant, y avait-il pire comme justification? Ses yeux bleus trouvèrent ceux de Ryan et Owen lui adressa un sourire franc. « Mais je peux le boire chez moi, si tu préfères être seule. » Il précisa, ne voulant pas s’imposer si elle faisait simplement preuve de politesse, sans aucune envie de voir l’acteur pénétrer dans son antre. Même si le courant était plutôt bien passé entre eux durant cette soirée, Owen restait un (presque) inconnu aux airs de garde-du-corps. Il ignorait d’ailleurs de quoi Julian Vice s’inquiétait en sachant sa petite-amie à Windmont Bay… Clairement, l’acteur n’avait jamais mis les pieds dans la bourgade, où une attaque de castors semblait être la chose la plus dangereuse à craindre.

_________________

--- w a l l s.
the day you walked away and took the higher ground was the day that I became the man that i am now. but these high walls, they came up short now i stand taller than them all.

Ryan Sharpe

messages : 507
name : kay.
face + © : lily james, saaya.
multinicks : lucas, quinn, lila.
points : 181
age (birth) : twenty-nine. (04/04)
♡ status : dating actor julian vice.
work : former miss usa, blogger and influencer, studied theater in drama school back in London.
activities : writing, working on her clothing line, changing hair colors, taking care of her brother.
home : a loft adapted to her brother.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed ― owen, daphne, oscar.

love me and let me go (R/O) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: love me and let me go (R/O) · Dim 12 Juil - 19:10
Si Ryan était plutôt solitaire depuis son retour à Windmont Bay, concentrant tout son temps et ses efforts à son frère handicapé, ce soir elle avait accepté de sortir de chez elle et d'aller prendre un verre avec Owen. Cet acteur, qu'elle connaissait de nom, puis qu'elle avait rencontré par l'entremise de Julian qui le semblait s'être lié d'amitié avec le brun lors d'un projet. Ici, il était sans doute ce qu'elle avait de plus proche à un ami. Cette pensée la rendu triste un court instant, réalisant que finalement, malgré tout, elle n'était pas vraiment bien entourée pour faire face à ce qui l'attendait et à ce qu'elle vivait. Elle regrettait ses années de théâtre, lorsque son nom était anonyme, et qu'elle pouvait marcher sans que les têtes ne se retournent. Aujourd'hui, peu importe ce qu'elle ferait, tout le monde finirait par en avoir une opinion, bien souvent non fondée. C'était une réalité qu'Owen connaissait aussi, et qu'il vivait sans doute au quotidien. Mais bien que Ryan soit toujours sous les projecteurs, elle avait constamment l'impression de vivre dans l'ombre. D'avoir une place sans jamais vraiment la trouver. Places. Là où ils trouvaient leur x sur scène et pour l'espace de deux heures n'avaient plus à questionner qui ils étaient dans ce monde.
Les verres défilaient un après l'autre, la chaleur procurée par l'alcool apportant un doux sentiment de chaleur juste suffisant pour que Ryan se détende un peu plus et qu'elle laisse ces pensées ailleurs. La conversation allait d'elle-même, sans se poser de questions, Ryan avait l'impression qu'elle connaissait Owen Valentine bien plus qu'elle ne l'aurait cru. Ce même si elle savait qu'au fond il n'était avec elle que par obligation de garder un oeil sur elle et s'assurer qu'elle allait bien en l'absence de son cher et tendre. Et ce quand bien même Julian l'appelait presque tous les jours. C'était normal, à distance, de vouloir savoir comment elle se porte. Pour autant, Sharpe aurait aimé avoir un moment pour souffler et se détacher de cet univers toxique de Hollywood, recommencer à zéro ici, sans que personne ne la connaisse, sans arrêt déchiré entre cette idée et l'identité qu'elle s'était créée au fil du temps. Souvent lorsque ses inhibitions s'effaçaient un peu, ces pensées revenaient à la surface et se dévoilaient au grand jour.
— Il y a moins galant que toi, crois-moi. lui répond Ryan lorsqu'Owen agit comme si c'était tout à fait normal. Décidément, ils n'avaient pas tous la même définition de la normalité. Ou peut-être que c'était juste un stratagème pour qu'Owen la suive le plus possible pour après parler à Julian. Elle n'en savait rien et sa tête n'y était pas pour penser à ce genre de choses. Owen semblait sincère et dans les faits, Julian ou non, ils avaient passé une très belle soirée ensemble. — J'ai de l'eau à profusion. dit-elle en le laissant entrer chez elle. Un loft plutôt épuré, mais tout en restant chaleureux. Loin des designs que l'on voyait typiquement à Los Angeles. Ryan se sentait maladroite, ne sachant pas trop où se trouvait la limite qu'elle avait en la présence du bel acteur. — Tu peux t'installer, fais comme chez toi, je reviens. réponse facile et efficace, mais sincère. Après s'être lavé les mains, Ryan revint avec deux verres d'eau à la main, trouvant Owen installé sur le canapé au salon. — Voilà, Mr. Valentine, vous êtes servi. annonça-t-elle en rigolant avant de lui tendre son verre et de prendre place à ses côtés. — C'était bien, ce soir. Vraiment. lui avoua Ryan en se laissant un peu tomber au fond du canapé. L'inhibition n'étant maintenant plus présente pour filtrer ses propos, bien qu'elle ait encore sa tête et que certains réflexes lui reviennent par moment. — Tu vas te rapporter au capitaine Vice, soldat? sort-elle, en riant nerveusement. — J'ai été sage. Je suis toujours sage. ajoute-t-elle en évitant pourtant le regard bleu de son ami, fixant plutôt son verre d'eau.

_________________

― j’vois bien que tu vis des heures folles, t’es là perdue sans boussole. Mais oublie pas, que t’as toujours en banque, quelques jours de chance. ―
close your eyes, clear your heart.

Owen Valentine

messages : 1715
name : mrs.brightside (marine)
face + © : r.madden + self, lt, old money.
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2196
age (birth) : thirty-four y.o. (18/06)
♡ status : happy father of a 7 y.o princess, single.
work : actor, currently filming the new c.w show in vancouver.
activities : trying to finish the script he's been writing for 2 years, mixing, spending as much time as he can with his daughter.
home : a flat in vancouver most of the times & a house on ocean avenue with james when in wb.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ryan, james (jace, oscar) ⋅ |close|

love me and let me go (R/O) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: love me and let me go (R/O) · Mer 22 Juil - 18:11
Owen n’avait pas vraiment posé de questions lorsqu’il avait reçu un appel de la part de Julian, lui demandant de veiller sur sa petite-amie qui débarquait fraichement à Windmont Bay, après plusieurs années loin de la bourgade. Il ne s’était pas vraiment attendu à l’appel - s’ils avaient tourné ensembles et se connaissaient rapidement, les deux acteurs n’étaient pas les meilleurs amis du monde pour autant - mais Valentine avait accepté sans chercher à creuser. Lui-même sur le départ, son cousin lui avait promis de veiller sur James et il fallait bien avouer que ça avait quelque chose de rassurant, de savoir que quelqu’un était présent. Pour tout et rien à la fois. Owen n’avait pas pour plan de se montrer intrusif, moins encore de la surveiller du coin de l’œil en permanence. Il n’en aurait de toute façon bientôt plus la possibilité, lorsqu’il serait en tournage à trois-cent miles de l’Oregon.
Il posa un regard interrogateur sur Ryan lorsqu’elle lui signala qu’il y avait mon galant que lui, cherchant à savoir si la jeune femme faisait là une généralité où si elle parlait d’une personne en particulier. Son petit-ami peut-être? Owen s’interdit de poser plus de questions, ne souhaitant pas mettre le nez dans une histoire qui ne le concernait pas - d’autant plus qu’il sautait probablement à de mauvaises conclusions. « Parfait. » Il commenta, main dans les poches, alors que la nervosité de Ryan semblait se propager et l’atteindre à son tour, sans trop savoir pourquoi. Owen suivit néanmoins l’actrice dans l’appartement, observant rapidement les lieux alors qu’elle l’abandonnait, en l’invitant à faire comme chez lui. Ce n’était pas encore énormément personnalisé, il faut dire qu’elle venait à peine d’emménager, et Owen fini par prendre place dans le fauteuil sans s’attarder sur les détails. La décoration n’avait jamais fait partie de ses priorités, préférant de loin des lieux épurés où il était facile de faire le ménage, sans avoir à déplacer un tas de bibelots. Pendant son absence, Valentine vérifia rapidement qu’il n’avait pas de messages ou d’appels manqués, avant de replacer l’appareil dans la poche de son jeans et relever les yeux vers Ryan qui revenait vers lui, deux verres d’eau à la main. « Merci, mademoiselle Sharpe. » Il lui adressa un clin d’oeil, avant de descendre la moitié de son verre d’une traite. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas bu autant, c’était assez impressionnant la vitesse à laquelle l’organisme perdait ses habitudes. Ses yeux glissèrent sur l’actrice, qui l’avait à présent rejoint dans le canapé, lorsqu’elle affirma avoir passé une bonne soirée. Owen mordilla sa lèvre inférieure pour retenir un sourire, ne pouvant qu’approuver ses dires. S’il n’avait pas été question de Julian, qui était leur dénominateur commun, la soirée aurait carrément eut des allures de ‘date’. Plutôt réussi, qui plus est. Cette simple pensée fit culpabiliser l’irlandais, même s’il n’avait absolument rien à se reprocher. Julian aurait sincèrement été ravi de savoir qu’il avait pris son rôle un peu trop à coeur. D’ailleurs, Ryan le lui rappela, comme si elle venait de lire dans ses pensées, et d’instinct, Owen se recula un peu dans le fauteuil pour imposer une distance supplémentaire entre eux. « Je mettrais ma main à couper que ce n’est pas le genre de sortie qu’il avait en tête, quand il m’a demandé de garder un oeil sur toi. » Coupable, sa voix avait pourtant des intonations amusées parce que toute cette situation n’était pas bien sérieuse. Il n’était pas garde-du-corps et Windmont Bay n’exigeait aucune protection. « L’invitation était sincère, je ne suis pas un soldat de Julian… C’était une bonne soirée pour moi aussi. » Owen affirma, lui adressa un sourire sincère tout en pressant doucement son bras. « Je sais c’est quoi de débarquer ici et devoir s’y créer quelques repères. » C’était loin d’être aussi facile qu’à Londres, quand bien même la population était assez ouverte et accueillante. « Toujours sage? » Sourcil arqué, le brun la questionna, taquin. « De quoi il s’inquiète, dans ce cas? » Son ton était détendu, cherchant plus à l’embêter qu’à obtenir une réelle réponse. Owen ignorait si c’était la sécurité de l’actrice qui inquiétait son ami ou ses fréquentations mais pouvait-il vraiment blâmer Julian de veiller au grain ? Owen, lui ,c’était montré bien trop confiant, pour au final perdre sa belle au profit de son amour de jeunesse.

_________________

--- w a l l s.
the day you walked away and took the higher ground was the day that I became the man that i am now. but these high walls, they came up short now i stand taller than them all.

Ryan Sharpe

messages : 507
name : kay.
face + © : lily james, saaya.
multinicks : lucas, quinn, lila.
points : 181
age (birth) : twenty-nine. (04/04)
♡ status : dating actor julian vice.
work : former miss usa, blogger and influencer, studied theater in drama school back in London.
activities : writing, working on her clothing line, changing hair colors, taking care of her brother.
home : a loft adapted to her brother.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed ― owen, daphne, oscar.

love me and let me go (R/O) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: love me and let me go (R/O) · Sam 15 Aoû - 16:10
Ryan était plutôt maladroite dans ses gestes en présence d'Owen et elle espérait sincèrement qu'il ne le remarquerait pas assez pour le souligner. Était-ce l'alcool dans son sang qui lui avait fait perdre toute inhibition ou le fait qu'il la connaissait d'avant son arrivée à Windmont Bay. Honnêtement, la belle n'aurait su le dire. Elle préférait aussi ne pas y penser. Car ses idées la mèneraient directement à Julian et il était la dernière personne à laquelle elle avait envie de penser en ce moment. Même s'il était le point commun entre elle et Owen, elle le laissait le plus loin possible dans ses pensées. Ils s'étaient laissés dans des circonstances plus qu'ordinaires et Ryan ne lui avait pas donné de nouvelles depuis son arrivée dans cette ville si différente de sa vie à Los Angeles. C'est pourquoi elle soupçonnait Owen de se rapporter à son petit-ami après cette soirée. Son copain voudrait sans aucun doute savoir ce que sa petite-amie pouvait faire dans cette petite ville et surtout pourquoi elle avait accepté si rapidement de tout quitter pour retrouver Windmont Bay. Ryan émit un soupire à cette pensée, parce que voilà qu'il était de retour dans son esprit. Vice. C'était sans doute ce qu'il était. Une fois au salon ayant rejoint Owen sur le canapé, la jeune actrice se sentit un peu plus légère, chez elle, avec une personne qu'elle appréciait malgré le peu qu'ils connaissaient l'un de l'autre. Elle avait décelé rapidement que Owen n'était pas de la trempée de Julian. Heureusement pour elle. Elle imita l'irlandais en calant la moitié de son verre, et laissant un doux sourire soulagé sur ses lèvres. Rare moment de liberté sincère qu'elle ressentait surtout lorsqu'il lui confie que l'invitation qu'il lui avait faite était sincère. — C'est gentil. lui répond Ryan, sentant ses joues rougir au contact du brun. Pour la première fois depuis longtemps, elle sentait réellement qu'elle pouvait baisser sa garde et lui accorder au moins le bénéfice du doute, ce qui était beaucoup déjà pour la belle, même si son ami ne s'en doutait sans doute pas du tout.
— Je ne ferais pas ça à ta place à moins de vouloir développer un nouveau talent et te débrouiller sans ta droite ou ta gauche. lui répond Ryan en laissant un léger rire échapper ses lèvres. Pour une fois, elle était en mesure de dire un peu ce qu'elle pensait et ce sentiment était incomparable. Elle hoche la tête lorsqu'il lui dit qu'il est aussi passé par ce qu'elle vit en ce moment et ce changement radical d'environnement, il fallait bien l'avouer. — Je venais passer mes étés ici, mais la vie change, je me sens à la maison, mais tout le monde me traite différemment, comme si je sortais d'une autre planète. Comme s'ils ne m'avaient jamais vu. Elle hausse les épaules avant de finir son verre et de le déposer comme s'il s'agissait d'alcool. Et elle en prenait sûrement d'autres si elle s'écoutait. — Qui sait? Je te l'ai dis, tout le monde n'est pas toi. Ryan lui répond sur le même ton bien qu'il y ait une pointe de vérité à ce qu'elle disait. Julian était un mystère qu'elle avait cessé d'essayer de résoudre. Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle était heureuse d'avoir Owen à ses côtés et non le brun à qui on l'associait depuis les dernières années.

_________________

― j’vois bien que tu vis des heures folles, t’es là perdue sans boussole. Mais oublie pas, que t’as toujours en banque, quelques jours de chance. ―
close your eyes, clear your heart.

Owen Valentine

messages : 1715
name : mrs.brightside (marine)
face + © : r.madden + self, lt, old money.
multinicks : tommy ⋅ mila ⋅ sören ⋅ casey ⋅ howard ⋅ dean ⋅ nathan ⋅ naila.
points : 2196
age (birth) : thirty-four y.o. (18/06)
♡ status : happy father of a 7 y.o princess, single.
work : actor, currently filming the new c.w show in vancouver.
activities : trying to finish the script he's been writing for 2 years, mixing, spending as much time as he can with his daughter.
home : a flat in vancouver most of the times & a house on ocean avenue with james when in wb.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ryan, james (jace, oscar) ⋅ |close|

love me and let me go (R/O) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: love me and let me go (R/O) · Sam 29 Aoû - 22:15
Owen ne s’était certainement pas attendu à s’habituer à la bourgade, au point de décider d’y rester une fois sa rupture avec Romy officiellement prononcée. Lorsque l’Irlandais s’était envolé pour les Etats-Unis, l’Oregon plus précisément, il ne l’avait fait que parce qu’un ultimatum lui avait été posé et qu’il était assez évident pour lui de privilégier sa vie de couple à sa carrière. Deux ans plus tôt, le choix aurait été tout autre mais après cinq année à partage la vie de Romy, l’acteur n’avait pu que la suivre et être présent pour elle dans ce moment difficile. S’il lui en avait un peu voulu de lui avoir imposé ce choix, surtout à leur arrivée lorsque la solitude lui pesait, Owen avait fini par la comprendre et surtout lui pardonner. Leur relation n’avait aucune chance de survivre à distance, alors que les médias s’en donnaient déjà à coeur joie lorsqu’ils se trouvaient à quelques mètres l’un de l’autre, et Romy le savait. Peut-être avait-elle cru que son petit-ami dans les parages serait une barrière suffisante aux sentiments qu’elle éprouvait toujours pour son premier amour, aussi… Owen ne voulait pas imaginer que la blonde aie su, avant même qu’ils ne débarquent, que leur couple prenait un risque en retrouvant ses repères (et ‘amis’) d’enfance, mais qu’en savait-il au fond. Elle avait abattu tout ce qu’il avait construit si rapidement qu’il était bien forcé de se poser la question. Toujours est-il que s’il était resté dans un premier temps avec un maigre espoir de la récupérer - on pouvait le dire, la fierté de Valentine s’était fait la malle -, il avait fini par ne plus entrevoir un retour à Londres pour tout un tas de raisons. L’arrivée d’Amelia et Louise (et révélation de sa paternité, au passage) étaient le principal facteur, mais pas que. L’acteur avait battit de nouveaux repères, aussi fragiles soient-ils, crée de nouvelles connexions, et malgré sa carrière déclinante, ce petit monde lui convenait. Loin de l’oeil des médias - jusqu’à ce que Oscar ne lui glisse un script dans sa boite mail. C’était encore assez abstrait de se dire que d’ici quelques mois, il serait à nouveau en tête d’affiche, ses moindres faits et gestes épiés (à condition que la série soit un succès), mais pour l’instant il essayait de ne pas trop y penser. Owen avait adoré sa gloire autant qu’il ne l’avait détestée et ne parvenait pas encore à décider s’il était prêt à retrouver toute cette agitation.
Son sourire s’élargit en voyant Sharpe rougir, alors qu’il était on ne peut plus sincère. L’Irlandais ne pouvait que questionner la nature de la relation qui unissait Vice et Ryan, malgré les nombreux articles qu’il avait vu défilé à leur sujet - sans jamais lire plus loin que le titre néanmoins. La presse people était néfaste, bien souvent à côté de la plaque, ce n’était certainement pas à Valentine qu’il fallait l’apprendre. Néanmoins, le brun ne pouvait trouvé que étrange le fait que son ancien collègue lui aie demandé de veiller sur sa petite-amie, lorsque cette dernière ne prenait même pas la peine de lui donner de ses nouvelles. La question lui brulait les lèvres, mais ça ne le regardait pas, quand bien même Julian l’avait en quelque sorte mêlé à son couple. « Techniquement, c’est lui qui m’a missionné de passer du temps en ta compagnie. J'ose imaginer qu'il n'avait pas en tête que je te surveille à ton insu. » Son ton était joueur, mais Owen était aussi conscient que ce n’était pas du tout ce que Vice avait en tête. S’il n’y perdrait pas forcément un bras, il y gagnerait de toute évidence un oeil au beurre noir si l’acteur avait vent de cette soirée, où ils n’avaient pourtant fait que parler autour de quelques verres. « Disons qu’après avoir fait la une des magasines, les gens ont du mal à te voir comme le commun des mortels. » Ce qui était dommage, parce que Ryan dormait, mangeait et avait ses problèmes comme tout le monde, mais ça restait compréhensible. « Peut-être qu’il serait rassuré, si tu lui passais un appel. » Il suggéra, en se mordillant la lèvre inférieure nerveusement, parce que ce n’était pas sa place de lui dire quoi faire. Non pas que Owen tienne à devenir conseiller conjugal, mais le fait d’ignorer les appels de son petit-ami n’était certainement pas pour le rassurer sur ce qui pouvait bien se passer à Windmont Bay, en son absence.

_________________

--- w a l l s.
the day you walked away and took the higher ground was the day that I became the man that i am now. but these high walls, they came up short now i stand taller than them all.

Ryan Sharpe

messages : 507
name : kay.
face + © : lily james, saaya.
multinicks : lucas, quinn, lila.
points : 181
age (birth) : twenty-nine. (04/04)
♡ status : dating actor julian vice.
work : former miss usa, blogger and influencer, studied theater in drama school back in London.
activities : writing, working on her clothing line, changing hair colors, taking care of her brother.
home : a loft adapted to her brother.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : closed ― owen, daphne, oscar.

love me and let me go (R/O) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: love me and let me go (R/O) · Lun 7 Sep - 21:03
La chouchou de l'Amérique ne pensait pas se retrouver un jour à Windmont Bay de façon aussi permanente. Certes, c'était son choix de venir de façon aussi impliquée, mais Ryan malgré ce que l'on pouvait dire à son sujet dans les tabloïds n'était pas une princesse opportuniste ou encore autre chose dont on l'avait nommée. Elle savait que peu importe, elle ne pourrait jamais faire l'unanimité. Elle essayait de se détacher de l'opinion publique. À force, elle passait sous le radar, ce qui lui faisait du bien, tout pour un moment de répit, tout pour une autre vie. Une vie qu'elle n'avait pas à inventer et jouer, mais qui était bien la sienne, du début à la fin. Pourtant, ici, elle retrouvait les chuchotements lorsqu'elle traversait la rue, elle s'y faisait, mais de retrouver un visage qui lui était au moins familier lui faisait énormément de bien. De retrouver une personne qui connaissait cette réalité de la vie qu'ils menaient. Même si la belle avait des doutes sur son intérêt à elle, et qu'elle y voyait son compagnon derrière, elle tenta de l'oublier et de ne pas se faire d'idée préconçue sur l'Irlandais avec qui elle passait la soirée. Owen arrivait à lui faire retrouver le sourire, sincère, ce qui était quelque chose qui était bienvenu.
Elle avait l'impression de se retrouver avec quelqu'un qui ne la jugeait pas même s'il était techniquement plus proche de son compagnon que d'elle. Elle pouvait toutefois lire dans son regard une certaine interrogation sur les motifs réels de Julian de lui avoir demander de veiller ou enfin garder u oeil sur elle. Ryan n'était pas en état de se tremper, bien que l'alcool la poussait à vouloir parler franchement sur ses propres idées. Elle ne le ferait pas. Ils passaient une bonne soirée, tous les deux, loin de ce monde de superficialité. Et Ryan restait néanmoins flattée de l'invitation du Valentine, qui portait lui aussi peut-être très bien son nom. — On ne sait jamais vraiment ce qui lui traverse l'esprit. lâche Ryan, directe avant de réaliser ce qu'elle venait de dire. — Il est peut-être rassuré comme il n'est jamais vraiment venu ici. ajoute-t-elle, ce qui n'était pas faux. Il n'avait jamais vraiment fait l'effort de la suivre lorsqu'elle venait rendre visite. Alors qu'elle le suivait partout assez souvent, car elle -tout comme lui d'ailleurs- pouvait travailler de partout. Ryan lâche un léger soupir à cette pensée. — J'ai bien hâte de retrouver mon statut d'humaine. répond-t-elle en échappant un léger rire. Cette petite ville d'Oregon était peut-être impressionnée, mais réellement, elle était exactement comme eux. Avec un métier public. Un jour, ils le réaliseraient bien. Du moins elle le souhaitait, car la belle aimait cette distance de Los Angeles. Et de ne pas être constamment entourée de médias. Elle n'aurait pas de mal à prendre du recul et vivre ici. Ryan reste figée lorsqu'Owen lui propose de communiquer avec Julian que peut-être il serait rassuré. Elle remarque aussi qu'il est mal à l'aise. Peut-être commencerait-il à comprendre, mais elle en doutait. — On est tous les deux très occupés, mais on reste en contact comme on peut. On doit s'adapter à la longue distance. répond Ryan en essayant de changer le sujet. Julian avait-il dit quelque chose à Owen? Elle n'aurait pas su le dire. Et la dernière chose qu'elle voulait c'était que Owen remarque quelque chose d'anormal. Alors elle gardait ses émotions sous contrôle. — Il est insécure de nature, il faut qu'il apprenne à ne pas toujours s'en faire. ajoute Ryan. — Mais cette soirée n'est pas à propos de lui. dit-elle en changeant de sujet, car s'ils continuaient elle allait être malade. Non, elle voulait profiter de la présence de Owen, le temps qu'elle avait avec quelqu'un qui semblait vraiment l'apprécier. Et pas parce qu'elle était Ryan Sharpe, mais juste parce qu'ils étaient eux. — Je te sers autre chose, mr Valentine? Elle n'avait pas envie de le voir partir aussitôt qu'il était venu. Mais ça elle ne pouvait pas lui dire. Pas de cette manière.

_________________

― j’vois bien que tu vis des heures folles, t’es là perdue sans boussole. Mais oublie pas, que t’as toujours en banque, quelques jours de chance. ―
Contenu sponsorisé




love me and let me go (R/O) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: love me and let me go (R/O) ·
 
love me and let me go (R/O)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row-
Sauter vers: