hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 maybe we're perfect strangers (blake)


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1400
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ corpsie ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ nathan (owen ⋅ sören ⋅ dean ⋅ naila).
points : 1430
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· maybe we're perfect strangers (blake) · Lun 29 Juin - 19:24
Le nom de Blake qui s’était affiché sur l’écran de son portable, ce matin, l’avait tout d’abord surpris. Tant lui que Daphne, de ce qu’il en avait compris, avait été plutôt clairs sur le manque d’envie de Casey de se rendre à un rendez-vous en ce moment et il n’avait plus eu aucune nouvelle de jolie blonde depuis. Le message reçu, sobre, ne fit pas écho à leur conversation précédente, ce qui rassura le vétérinaire qui ne souhaitait pas, non plus, être en mauvais terme avec la meilleure amie de Daphne. Le lien qui unissait les deux femmes lui échappait, elles qui semblaient si différentes, renforçant son impression de ne plus réellement connaître sa belle-soeur, mais ce n’était pas à lui d’en juger. Si ce n’était pas aujourd’hui, Blake et Casey auraient probablement été amenés à croiser la route de l’autre rapidement, puisqu’ils faisaient partie intégrante de la vie de Daphne - cette dernière n’était plus pressée de les présenter, ceci dit.
Comme promis, l’anglais pris la direction de Portland dés la fin de sa journée, qu’il avait essayé d’écourter autant que possible, embarquant avec lui de quoi nourrir les chatons au cas où la mère n’était pas réapparue. Il était encore tôt, ainsi il décida de ne pas prévenir Daphne de son escapade, espérant rentrer à la même heure que les autres jours. Casey ne tenait pas à ce qu’elle se questionne sur la raison de sa présence chez Blake Ryder et n’avait, quoi qu’il en soit, pas de compte à lui rendre, mais le jeune papa tentait de la tenir informée au maximum. C’était la moindre des choses, lorsque sa meilleure amie élevait son fils pour lui et prenait soin de lui préparer à diner tous les soirs - pour ne citer que ça dans la longue liste d’aide fournie au quotidien.
Il ralentit après une dizaine de minutes de route, prêtant plus attention aux peu de constructions qui longeaient la route, jusqu’à bifurquer lorsque la maison d’hôte lui apparu sur la droite. Casey devait l’avoir vue des dizaines de fois sans jamais y prêter suffisamment d’attention pour faire le rapprochement avec la maison que rénovait Blake, dont Daphne lui avait pourtant parlé plus d’une fois. Parqué devant le bâtiment, il frappa à la porte et patienta quelques secondes, avant de décider de faire le tour de la maison en entendant du bruit à l’arrière. Surpris, il observa un moment Blake, mode d’emploi dans une main et ce qui ressemblait à une foreuse dans l’autre, la scène lui arrachant un sourire amusé. S’il ne connaissait pas grand chose (pour ne pas dire rien) de la jeune femme, Casey devait admettre l’avoir jugée avant même de l’avoir rencontrée, se faisant un image de princesse d’elle. La conclusion était facile à tirer, tant dans les messages qu’ils avaient échangés qu’à travers les récits de Daphne, et il s’en voulait un peu d’avoir porter un jugement si rapidement sur quelqu’un dont il ne connaissait que le prénom et le joli minois. Casey attendit que ses doigts quittent le bouton de marche de l’appareil, par sécurité, avant de se racler la gorge pour lui signaler sa présence. « Hey. J’ai frappé mais à mon avis tu étais trop concentrée pour entendre quoi que ce soit. » Il se justifia en désignant l'appareil de torture du menton, avant de s’avancer vers elle pour lui tendre la main. « Casey, enchanté. » Ce que Blake savait parfaitement, mais par politesse, il prit soin de se présenter, avant de placer ses mains nerveusement dans les poches de son jeans. « Toujours pas de trace de la mère? » Le vétérinaire avait spécifiquement demandé à être prévenu en tel cas et en déduisait que non, posant surtout la question pour en venir à ce qui l’amenait ici aujourd’hui.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.


Dernière édition par Casey Abbott le Ven 3 Juil - 23:04, édité 1 fois

Blake Ryder

messages : 710
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : xavi, kerry, priam, luna, jürgen.
points : 1322
age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga — questioning her life choices, thinking about going back to los angeles, listening to 90s music.
home : crescent lane w/ oscar.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : casey, daphne.

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Mar 30 Juin - 10:02
Elle n'avait pas hésité un seul instant en envoyant ces sms à Casey. Il n'y avait là aucun désir de blesser Daphne plus qu'elle ne l'était ou de tenter de reprendre contact avec lui pour obtenir gain de cause. Blake avait un sérieux problème avec une portée de chatons, Casey était vétérinaire, l'équation était simple et ne demandait rien de plus. Les dernières semaines furent particulièrement éprouvantes : la sirène n'avait plus aucun contact avec sa meilleure amie et campait toujours sur ses positions malgré ses torts. Torts qui parvenaient néanmoins à faire leur bout de chemin jusqu'à son esprit. Elle n'était toujours pas en mesure de les accepter, tentait d'y réfléchir en rassemblant correctement ses pensées, en pesant le pour et le contre d'une reprise de contact. Rien n'y faisait, Blake était coincée entre sa fierté et l'envie de prendre Daphne dans ses bras et, pour l'instant, sa fierté prenait toujours le dessus. Aussi se contentait-elle de poursuivre sa vie, notamment en passant une bonne partie de son temps à la rénovation de sa maison d'hôtes. Le retard accumulé commençait sérieusement à lui faire peur, elle ne savait plus où donner de la tête, n'était plus réellement en mesure de faire appel à des professionnels car une partie de son argent devait désormais aller dans le loyer d'une colocation. Le karma venait de reprendre ses droits et elle ne pouvait pas s'en plaindre. Comme bien souvent, elle éludait le tout, désormais concentrée sur la notice d'un appareil dont elle ne connaissait plus le nom, censé l'aider à la découpe du bois. Blake tergiversa longuement avant de tenter de s'en servir mais le résultat final fut plus que satisfaisant pour une première fois, alors qu'elle fut sortie de ses travaux par une voix qui ne lui était pas familière. « Oui, j'entends rien avec ce truc. » glissa-t-elle dans un haussement d'épaules, avant de poser l'appareil dans un coin. Blake frictionna ses mains l'une contre l'autre afin d'en enlever un maximum de poussière puis se concentra enfin sur le dénommé Casey à qui elle offrit un sourire engageant. « Oh, tu veux qu'on se lance dans des présentations ? D'accord. Enchanté Casey, Blake. » Ses prunelles détaillèrent le vétérinaire dans sa totalité, passant de son minois à la tenue qu'il portait. Elle ne pouvait nier que son charme naturel avait de quoi séduire n'importe qui et regrettait un tant soit peu qu'il n'ai pas accepté un dîner en sa compagnie. Blake dut faire la moue à cette seule pensée mais cette dernière s'effaça bien vite pour laisser place au sujet principal de leur rencontre. « Non, j'ai pas vu leur mère. Ils sont par là, viens je te montre. » Elle pointa du doigt l'endroit et emboîta son pas alors que les hurlements de son chien venaient de parvenir à ses oreilles. « J'ai du attacher Lyro, il était prêt à les bouffer. C'est un chien loup, alors le côté prédateur.. Enfin, je t'apprends rien, tu dois savoir tout ça. » Quatre petites boules de poils gigotaient avec vigueur sous le regard attendri de Blake qui fondait comme neige au soleil devant un tel spectacle. « Je n'y ai pas touché, je ne savais pas trop ? On m'a toujours dit d'éviter de faire ça, que ça ne plairait sûrement pas à leur maman.. J'espère que j'ai bien fait ? Ils vont bien ? » L'envie de câliner un chaton ne lui manquait pas mais la question n'était plus là, alors qu'elle pivota vers Casey pour avoir son avis sur la marche à suivre et surtout pour embrayer sur un autre point. « Je ne t'ai envoyé aucune photo de moi, tu noteras l'effort. »

_________________

I guess I'm just a fucked up person, the only time I'm feeling, it's only when I'm hurting.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1400
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ corpsie ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ nathan (owen ⋅ sören ⋅ dean ⋅ naila).
points : 1430
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Mer 8 Juil - 14:36
S’il y a bien une chose que Casey ne pouvait nier, c’était la beauté à couper le souffle de la jeune femme. Blake semblait tout droit sortie d’une couverture de magasine de mode, malgré l’absence d’efforts fournis aujourd’hui, contrairement aux selfies qu’elle avait pu lui faire parvenir. L’amie de Daphne adoptait un style somme toute basique, dépourvue de maquillage et avait les cheveux légèrement en bataille, mais ça n’enlevait rien à son charme naturel. Le vétérinaire aurait sans le moindre doute trouvé sexy ce petit côté bricoleur, s’il n’avait pas eut d’yeux que pour sa femme défunte. Il n’en doutait pas, beaucoup l’aurait pendu sur la place publique pour éconduire une femme comme elle. Casey ne put retenir un large sourire à la réflexion de Blake sur leurs présentations, qu’il était facile de juger inutiles car sans s’être rencontrés au préalable, ils savaient l’un et l’autre à qui ils avaient à faire. « C’est la première fois qu’on se rencontre, si je ne me trompe. » Il commenta sans se départir de son sourire. Sa nervosité était superficielle, frôlant plutôt la gêne, tant pour la manière assez directe qu’il avait eu à refuser d’aller boire un verre avec elle, que pour l’explication passive agressive qui s’en était suivi avec Daphne. Casey ne doutait pas une seule seconde que les deux amies se soient expliquées à ce sujet et regrettait un peu d’avoir réagi à chaud, plutôt que de garder l’échange entre eux afin de ne pas effilocher leur amitié pour si peu. Il connaissait malheureusement suffisamment sa belle-sœur pour savoir qu’elle en tenait rigueur à l’hôtelière, même si cela ne durerait pas.
Le vétérinaire suivi la jeune femme, tournant la tête vers les hurlements du chien qu’il ne pouvait apercevoir d’ici. « Il n’en aurait fait qu’une bouchée. » Suggéra-t-il, sans connaître le caractère de l’animal. Sa race suffisait à savoir que s’il n’avait pas été élevé et habitué à la présence des chats, ses instincts seraient la seule chose qui dicteraient sa conduire ; un festin. S’accroupissant pour les observer de plus près, Casey lança un regard circulaire comme si la mère pouvait encore leur apparaître par miracle, avant de reporter son attention sur les petits. « C’était un bon réflexe. Les gens ont tendance à faire pire que mieux en cherchant à les protéger. » Il n’avait même pas pensé à lui suggérer de les laisser en place durant leur échange de message. « Malheureusement je ne pense pas qu’elle reviendra. La mère ne s’absenterait jamais si longtemps, je dirais que ça fait plus de quarante-huit heures que ces pauvres bêtes n’ont pas été nourris. » Ils semblaient en tout cas épuisés, peinant à faire sortir le moindre son de leur corps frêles. Casey posa les mains sur ses cuisses pour se relever, pouffant doucement à la remarque de Blake. Elle ne manquait pas de culot, c’était chose sure. « Le changement de technique est plutôt efficace. » Il nota, désignant les jeunes du menton avant de lui adresser un sourire en coin. Casey eut envie d’ajouter qu’il n’était pas nécessaire de capturer les innocents à leur mère, mais même avec humour, le vétérinaire ne s’accordait pas une telle importance. « Je reviens, j’ai ce qu’il faut à la voiture. » Contournant à nouveau la maison, il récupéra le lait et les biberons spécialisés sur le siège passager avant de la rejoindre à nouveau dans la cour arrière du bâtiment. « Je vais les nourrir une première fois ici, si ça ne te dérange pas, et je les embarquerai avec moi. » Sans attendre l’aval de Blake, Casey ouvrit un premier sachet pour le déverser dans un des minis biberons. « Il y a plusieurs chattes qui viennent de mettre bas au refuge, avec un peu de chance ils parviendront s’intégrer à une autre portée. » Le cri strident du premier leur parvint lorsque le vétérinaire l’arracha à ses frères et sœurs, déposant la boule de poil dans les mains de la sirène. « Applique quelques pressions sur la tétine pour faire sortir le lait, il va comprendre tout seul. » La magie de l’instinct de survie. Casey répéta ses gestes avec un deuxième chaton, puis se redressa, jetant des coup d’œil furtif à la demeure lorsqu’il parvenait à quitter l’animal des yeux. « A quand est prévue l’ouverture? »

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Blake Ryder

messages : 710
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : xavi, kerry, priam, luna, jürgen.
points : 1322
age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga — questioning her life choices, thinking about going back to los angeles, listening to 90s music.
home : crescent lane w/ oscar.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : casey, daphne.

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Jeu 16 Juil - 13:34
Peut-être était-ce leur première rencontre, en face en face du moins, mais Blake avait l'étrange impression de le connaître depuis toujours. Son tempérament sociable lui jouait souvent ce tour, ou peut-être que la nature de son lien avec Daphne y était pour quelque chose. Pour autant, la jeune femme ne connaissait rien de lui, hormis le récit malheureux concernant la perte de sa femme. Ce point n'avait pas empêché sa tentative de séduction, elle qui croyait dur comme fer que son charme naturel suffisait à tout obtenir. Dans d'autres circonstances, Casey et elle auraient éventuellement pu se raccrocher à cette idée, s'offrant l'opportunité d'un moment à deux autour d'un bon repas. Mais les choses ne s'étaient pas déroulées comme prévues, lui n'ayant pas été réceptif pour des raisons évidentes, et Daphne y ayant ajouté son grain de sel ensuite. Blake n'était pas en mesure de comprendre son interlocuteur. Après tout, elle n'avait pas connu pareil malheur, n'avait pas la moindre idée de ce qui se tramait dans son esprit suite à cette perte et semblait tout bonnement incapable de se mettre à sa place. « J'espère que ça te fait plaisir, du coup ? » questionna-t-elle, s'affublant de son plus beau sourire en espérant obtenir une réponse plus que positive. Une nouvelle fois, elle éluda le tout - lui, sa vie, Daphne - pour en revenir à elle et à son profond désir de rester le centre du monde. Blake n'avait aucun autre problème dans sa vie, hormis s'occuper de son petit nombril tout en oubliant le reste du monde. Son altercation avec sa meilleure amie en était le témoin parfait. « C'est son petit côté prédateur, il tient ça de moi il parait. » reprit-elle dans un haussement d'épaules, avant de reporter toute son attention sur la portée de chatons. Blake jaugea le tout - et surtout Casey - alors qu'elle fronçait les sourcils devant son constat. « 48h !? Donc c'était une urgence et moi je traîne à côté d'eux depuis des heures en t'attendant, les pauvres.. » Que pouvait-elle y faire ? Bien que désolée d'avoir tardé, elle ne pouvait guère prédire la tournure des événements et espérait, tout au mieux, qu'ils se porteraient bien. Le vétérinaire ne semblait pas inquiet plus que de raison devant leur état, ce qui rassura la sirène. « D'accord, mais mon changement de technique est efficace à quel point !? » Sa question resta en suspens, alors que Casey lui signifia qu'il revenait. Sans dire un mot de plus, elle resta plantée devant les buissons, les bras croisés sous sa poitrine. Blake avait ce besoin vital de tout ramener à elle, même dans une situation comme celle-ci. Peut-être était-il temps qu'elle cesse ce comportement ou peut-être que Casey venant d'entrouvrir une porte tout à fait différente ? Son esprit lui intimait de retenter sa chance, maintenant qu'elle l'avait sous la main et la jeune femme réfléchit en ce sens, mais fut coupée dans son élan par son retour. « Fais comme tu veux. » souffla-t-elle alors qu'il venait de lui déposer un chaton dans les bras. Blake fit la moue comme une gamine devant une nouvelle barbie, elle balbutia des petits noms à la boule de poils mais reprit rapidement son sérieux alors qu'elle appliquait à la lettre les conseils du vétérinaire. « Ça marche bien l'adoption des chatons par une autre maman ? Ils sont tellement adorables, ce serait dommage de les perdre. » Elle effectua quelques pressions sur le biberon et observa l'animal s'en délecter à une vitesse folle. Blake se laissa attendrir par la chose, poussa un petit « moooh » à voix basse, tout en prenant le temps de déposer un bref baiser sur sa petite tête. « Je n'en sais rien, j'ai pris beaucoup de retard. J'ai plus les moyens de faire appel à des professionnels, ce qui n'est pas un soucis puisque je me débrouille plutôt bien en bricolage mais du coup, j'y passe un temps fou. Je t'avoue que ça devient un gouffre financier en plus de n'avoir aucune fin.. J'ai parfois l'impression d'avoir fait une connerie. » Le tout était sorti d'une traite, laissa la une Blake pantoise et un peu à l'ouest. Elle n'avait jamais avoué la chose à voix haute et prit conscience que Casey n'en avait sûrement rien à faire de ses petits problèmes après tout ce qu'il s'était produit. « Enfin, peu importe. Je continue de lui donner tant qu'il en demande ? Ou elle, j'en sais rien. »

_________________

I guess I'm just a fucked up person, the only time I'm feeling, it's only when I'm hurting.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1400
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ corpsie ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ nathan (owen ⋅ sören ⋅ dean ⋅ naila).
points : 1430
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Ven 24 Juil - 18:48
Sans même réfléchir au côté, sans doute, un peu offusquant de son geste, Casey haussa les épaules lorsque Blake l’interrogea sur son plaisir à la rencontrer aujourd’hui. Ce n’était pas de la pure indifférence - quoi que - mais ce n’était pas pour ses jolis yeux qu’il s’était déplacé non plus. « Ça fait toujours plaisir de pouvoir mettre un visage, autre qu’une photo, sur une personne qu’on a l’impression de connaître sans que ça ne soit le cas. » Tenta-t-il de se rattraper, lui adressant un sourire poli. C’était intéressant d’avoir le son en plus de l’image, et surtout l’attitude. Cela aurait été de mentir de dire que le vétérinaire n’était pas un minimum curieux de savoir si la jeune femme était aussi directe en face-à-face que derrière son téléphone et quelque chose lui disait qu’il n’allait pas être déçu à ce sujet. Daphne avait mentionné Blake à plusieurs reprises, avant leur petit échange de SMS, et Casey ne pouvait s’empêcher de tenter de la percer à jour au travers de cette seule conversation. Il leva les yeux, amusé, à sa remarque sur le comportement de son chien semblable au sien, ignorant s’il devait y comprendre un sous-entendu. « Tel maître, tel chien comme on dit. J’espère quand même que tu n’as pas envisagé de les passer au barbecue. » Il désigna du menton l’endroit où se trouvait les chatons, tout du moins de ce qu’il en devinait, avant de secouer la tête. Autant dire que son sens de l’humour laissait à désiré, plus encore lorsque Casey ne se trouvait pas dans une situation où il était totalement à son aise. Il s’approcha de la portée, les examinant à distance, tout en écoutant la jeune femme à ses côtés. A sa question, il arqua un sourcil et accrocha son regard un quart de seconde, lui accordant un sourire énigmatique avant de tourner les talons pour retrouver son véhicule. S’il devait bien admettre que la conversation était plus facile que ce à quoi il s’était attendu, Casey savait aussi qu’elle n’était pas comparable à un rendez-vous, qui l’aurait automatiquement mis en défaut. Comme une trahison à la femme qu’il avait épousé et aimait toujours de tout son cœur, alors qu’entretenir une conversation des plus classiques, qui plus est liée à sa carrière, ne lui était pas interdit. Techniquement, rien ne l’était, ailleurs que son cœur et ses pensées, mais c’était une autre histoire.
Il revint auprès de Blake et des chatons avec le matériel emporté, détaillant la jeune femme alors qu’il lui déposait l’un d’eux au creux de ses mains. Son amour pour les animaux n’avait pas été en diminuant avec les années (encore heureux), mais il fallait admettre que l’habitude lui avait fait perdre ce petit côté émerveillé que le commun des mortels avaient devant ces boules de poil, plus encore dans les premières semaines de leurs vies. « C’est quitte ou double, mais je pense qu’ils en ont plusieurs, donc on peut espérer qu’une d’elle les accepte. Si pas les volontaires feront de leur mieux pour les nourrir jusqu’à ce qu’ils soient indépendants. » Malheureusement, sans mère, certains seraient forcément condamnés. Ses yeux glissèrent sur la jeune femme, ne pouvant retenir un sourire en coin face à son attitude devant la bête - s’il n’était pas question de son chien, sans doute aurait-il tenter de la convaincre d’en adopter un, une fois qu’ils seraient sevrés. Commençant à nourrir l’un des chaton d’un geste automatique, Casey observa la propriété pendant que Blake lui détaillait l’étendue des travaux et surtout leur cout. Au moins avait-elle un projet dans lequel se perdre complètement… Peut-être que c’était une piste à envisager, pour s’occuper l’esprit. L’anglais ne se voyait pas ouvrir une maison d’hôte, mais un nouveau refuge, pourquoi pas ? A creuser. Distrait, les yeux toujours rivés sur la demeure, il les baissa sur l’animal qui s’acharnait sur la tétine. « Oui, il s’arrêtera quand il est rassasié. » Casey reporta son attention sur la maison d’hôte, se repassant les mots de la jeune femme. « Ne te laisse pas décourager. Je comprends que ça demande énormément d’engagement mais quand ton premier invité passera la porte, tu ne le devras qu’à toi-même. » Et il le pensait sincèrement, c’était tout à l’honneur de Blake de s’impliquer personnellement, quand bien même le choix était surtout financier. « Je ne suis pas très bricoleur ni disponible régulièrement, à vrai dire, mais si jamais une paire de mains peut t’être utile de temps en temps. » Il offrit, les yeux toujours rivés sur le bâtiment. Sa proposition sortait de nul part et Casey savait qu’elle ne serait certainement pas très bien accueillie par sa meilleure amie, si elle venait à l’apprendre, mais l’occasion était trop belle. S’il pouvait avoir une activité autre que le boulot, un projet sur lequel se concentrer - même quelques heures -, ça ne pouvait définitivement pas lui faire de mal. « Tu peux me rémunérer en caféine. » Ajouta-t-il, ne souhaitant rien obtenir en retour. Surtout pour le peu d’heures que son emploi du temps allait lui accorder.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Blake Ryder

messages : 710
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : xavi, kerry, priam, luna, jürgen.
points : 1322
age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga — questioning her life choices, thinking about going back to los angeles, listening to 90s music.
home : crescent lane w/ oscar.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : casey, daphne.

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Mer 12 Aoû - 20:07
Elle ne parvenait pas à éclaircir l'attitude de Casey : était-il réellement ravi de pouvoir mettre un visage sur elle ? Il en avait pourtant eu l'occasion plus tôt, Blake s'était montrée plus que disposée à passer une soirée avec lui et néanmoins, il avait refusé. Lorsqu'il avait accepté de venir s'occuper de ces chatons, la sirène ne s'était pas imaginé un seul instant cette tournure pour le moins curieuse, tout au mieux un banal échange de procédés pour aider les boules poils et rien de plus. Etait-ce de la politesse ? Une envie de poursuivre leur conversation ? Les sourcils froncés, sa réflexion déjà bien lancée, Blake l'observait comme une bête curieuse dont elle ne parvenait pas à comprendre le mécanisme. Peut-être portait-elle ses idées un peu trop loin, Casey était sûrement le genre de type bien élevé qui savait tenir un semblant d'entrevue avec n'importe qui, arrondissant les angles au possible et faisant abstraction de ce qu'il s'était passé. C'est tout du moins la conclusion vers laquelle Blake tendit, bien que parfaitement consciente que découvrir son minois en réalité devait être un ravissement pour tout un chacun. « C'est vague comme réponse. » confia-t-elle néanmoins, sans pour autant renchérir sur le sujet. Blake lui rendit son sourire mais ce dernier se transforma en une petite moue interrogative face à sa blague (ratée). Incapable de faire bonne figure, elle réussit tout de même à remonter une commissure de lèvres tout en laissant aller son regard ailleurs, afin qu'il n'observe pas sa véritable mine. Une certaine gêne était palpable, mais Blake ne la laissa pas gagner du terrain et se concentra sur la tâche ardue qui lui avait été confiée : nourrir un chaton. Appliquée, elle écoutait les conseils du vétérinaire tout en hochant la tête. « J'espère alors pour eux qu'une mère va les accepter. Ça doit être compliqué en tant que volontaire de s'occuper d'eux ? C'est comme les mioches, il faut se lever toutes les 3h ? » Le ton laissait transparaître tout l'intérêt que Blake avait pour les humains miniatures, à savoir aucun. Elle pouvait fondre devant toutes les boules de poils existantes, néanmoins les bébés fripés ne l'attiraient guère, pas plus que leur version enfant hurlant et adolescent à claquer. « Les enfants, je veux dire, les enfants. D'ailleurs, comment va le tien ? » rectifia-t-elle subitement, se remémorant l'existence du petit Colin dont elle avait croisé le chemin à plusieurs reprises. Un charmant bambin dans le critère physique du terme, pour le reste, Blake n'avait définitivement pas accroché à cette petite chose qui ne faisait que gazouiller, baver et picoler un biberon - du moins selon ses souvenirs vagues. En revanche, Daphne était totalement épanouie à ses cotés et savait parfaitement comment en prendre en soin. Au moins un détail dont Blake ne serait jamais jalouse, être dépourvue de l'instinct maternel lui convenait plutôt bien. « Oh il y a des jours où ça va, je suis très motivée, et d'autres beaucoup moins.. C'est en dents de scie, en fait. Mais je m'accroche. » confia-t-elle dans un sourire bienveillant, ravie de recevoir des encouragements qui lui mettaient du baume au coeur. « Tu veux vraiment m'aider ? » Encore une fois, Blake se retrouvait prise au dépourvue par l'attitude de Casey. L'offre était alléchante et une paire de mains supplémentaires ne pouvait qu'être bénéfique pour elle, mais l'image de Daphne se pointa une nouvelle fois dans son esprit - pas assez longtemps pour qu'elle ne s'en soucie cependant. Après tout, Casey était maître de ses décisions et s'il souhaitait lui offrir son aide, pourquoi refuser ? Le froid était déjà bien installé entre elle et sa meilleure amie et cette proposition n'était pas de son fait, elle n'aurait pas à l'assumer ou à subir une nouvelle attaque. « J'accepte. Je ne peux pas refuser de l'aide et puis tu n'es pas très cher contrairement à d'autre personne, c'est une opportunité. » confia-t-elle, alors que le chaton venait de stopper sa téter devant une Blake toujours aussi attendrie par un tel spectacle. « Tu peux venir quand tu veux, préviens-moi juste. Je te rapporterai autant de cafés que tu souhaites, mais je vais peut-être aussi envisager de te ramener quelque chose à grignoter, tu ne crois pas ? » Elle marqua une pause, se fit hésitante, mais reprit néanmoins avec plus de rapidité qu'elle ne l'aurait imaginé. « Merci, en tout cas. » Sa voix s'était évanouie, Blake n'étant pas une adepte des remerciements en bonne et due forme mais ceux-ci avaient été prononcés assez distinctement. « Bon je suppose donc qu'il a assez bu, il a le ventre rond, je passe au suivant ?  »

_________________

I guess I'm just a fucked up person, the only time I'm feeling, it's only when I'm hurting.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1400
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ corpsie ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ nathan (owen ⋅ sören ⋅ dean ⋅ naila).
points : 1430
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Sam 29 Aoû - 17:56
Sourire pincé, Casey se concentra sur les chatons pour ne pas avoir à développer sa réponse et la décevoir, tout en passant pour un grossier personnage, au passage. Non, l’anglais n’était pas forcément heureux de la rencontrer. On ne pouvait pas dire qu’il était venu en trainant les pieds, ni que la présence de la sirène était dérangeante, mais la rencontrer n’était simplement pas le but premier de son déplacement. Le vétérinaire était totalement neutre, bien que comme il avait pu lui confier quelques secondes plus tôt, cela restait sympa de mettre un visage derrière un prénom qu’il n’avait que trop entendu. Lui qui avait toujours eut la conversation facile, avec n’importe qui, avait beaucoup de mal à être totalement à l’aise en présence de la jolie blonde. Peut-être était-ce la peine qu’elle avait causé à Daphne, peut-être était-ce leur échange de message où Casey ne s’était pas montré bien sympathique… Un ou l’autre, il avait juste du mal à agir comme il l’aurait fait en présence de n’importe quel inconnu. D’une certaine façon, Blake ne l’était pas, sa meilleure amie l’ayant mentionnée assez souvent pour avoir l’impression de la connaître un tout petit peu. Sa pathétique tentative de blague n’allégea pas forcément l’atmosphère, raison pour laquelle Casey reporta la conversation sur les chatons, qui était la vraie raison de sa présence ici. Sourcil arqué à sa réflexion, il ne put retenir un sourire - sincère cette fois - à la façon dont elle pouvait parler des gamins et l’amour qu’elle leur portait, de toute évidence. Il aurait été facile de la juger, Casey n’ayant jamais fait partie de cette catégorie de personnes qui supportent difficilement les enfants, mais le petit rattrapage de Blake lui rappela qu’il n’était même pas foutu de regarder son propre fils. Quand bien même il aurait été élu père de l’année, chacun ses convictions et apprécier les enfants (ou les animaux, d’ailleurs) n’était pas inné chez tout le monde. « Ça demande du temps et ils sont déjà débordés avec les abandons, surtout l’été… Les volontaires bossent en journée, c’est dans l’intérêt de tout le monde qu’ils s’intègrent à une portée. » Ce serait quitte ou double et seul le temps et la chance le leur dirait. « Mais libre à toi de te porter volontaire si tu ignores comment occuper tes nuits. » Casey lui adressa un clin d’oeil, avant de tourner les yeux vers les chatons à nouveau, reposant celui qu’il avait dans les mains pour en prendre un deuxième. « Colin va bien, merci. » Dit-il sans s’attarder sur les détails, que le jeune papa n’avait pas vraiment à sa portée quoi qu’il en soit. Son fils respirait, mangeait, était en bonne santé… Et c’était à peu près là que s’arrêtait les informations qu’il récoltait auprès de Daphne. Casey n’était pas bien fier d’abandonner ainsi ses responsabilités, de ne pas s’impliquer plus dans la vie du bambin, mais il en était parfaitement incapable pour l’instant.
Son attention se tourna sur la propriété sur laquelle ils se trouvaient, hochant doucement la tête d’un air entendu lorsque Blake lui affirma que sa motivation était en dent de scie. Ça semblait assez cohérent sur un projet d’une si grande envergure, qu’elle menait à la baguette entièrement seule. « J’imagine bien. » Souffla-t-il, avant de lui proposer de lui fournir un coup de main. Sincèrement, la proposition tombait comme un cheveu dans la soupe, ce dont l’anglais était conscient. Il n’avait même pas cherché à se montrer agréable au cours de leur brève conversation, n’avait pas non plus en tête de passer plus de temps en compagnie de la jeune femme pour apprendre à la connaître, mais l’idée d’avoir un projet - bien que celui-ci ne lui appartenait pas - lui plaisait. « Oui, enfin… Si ça peut t’aider. » Ses yeux passèrent de la sirène à la propriété avant de revenir à elle, ne souhaitant pas lui ôter la satisfaction d’avoir tout fait de ses deux mains, sans l’aide de personne. Un sourire plus confiant se dessina sur ses lèvres lorsque Blake accepta la proposition, ravi d’avoir une nouvelle occupation, hors boulot, pour occuper les pans de sa journée qui étaient encore vides. « Tu vis sur place où t’es en ville? » Il questionna, n’ayant même pas réalisé que Blake n’était pas forcément toujours dans la maison d’hôtes. « Mais bien sûr, je te préviendrai. Honnêtement je ne pense pas être en mesure de venir super régulièrement mais s’il y a un job ingrat ou pour lequel t’as besoin de deux mains de plus… Tu peux compter sur moi. » Casey ne voulait pas faire des promesses en l’air, car il savait pertinemment qu’il n’avait pas non plus des heures et des heures à accorder à Blake, mais il espérait pouvoir se rendre un tant soit peu utile. Il hocha la tête positivement lorsqu’elle mentionna qu’il lui faudrait aussi de quoi grignoter - ce n’était pas faux s’il faisait un effort physique -, avant de lui adresser un nouveau sourire à ses remerciements. « Attends de me voir avec un foreuse à la main avant de me remercier. » Casey plaisanta, afin de ne pas lui donner l’impression qu’elle lui était redevable de quoi que ce soit. L’idée n’était pas totalement désintéressée et allait lui être bénéfique, autant à lui qu’à elle, alors il n’y avait pas vraiment de quoi le remercier. Son regard glissa sur le chaton gris que Blake tenait dans ses mains, puis sur le reste de la portée de laquelle les cris de deux petits êtres affamés leur parvenaient toujours. « Oui, vas-y. » Il en fit d’ailleurs de même, prenant le dernier dans les mains. « Tu as une date d’ouverture en tête en pas vraiment? »

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.

Blake Ryder

messages : 710
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : xavi, kerry, priam, luna, jürgen.
points : 1322
age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga — questioning her life choices, thinking about going back to los angeles, listening to 90s music.
home : crescent lane w/ oscar.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : casey, daphne.

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Jeu 10 Sep - 9:55
Ignorait-elle comment occuper ses nuits, au point de se porter volontaire comme maman de substitution pour une portée de chatons ? Sa passion pour les animaux dépassait l'entendement, son chien en était la preuve puisqu'elle le choyait comme personne d'autre, même ses amis n'avaient pas droit au même traitement que Lyro : un chien, mais « son bébé » avant tout. Blake était peut-être sociable, compter sur elle était une toute autre affaire qu'elle ne maîtrisait pas et dans l'ordre de ses priorités, elle-même et les animaux primaient sur tout le reste. « S'il y a besoin, je veux bien aider. Tu peux m'appeler quand tu veux, même au milieu de la nuit. » Elle esquissa un large sourire avant de reporter son attention sur le chaton qu'elle tenait entre ses mains. De prime abord, elle semblait bien trop superficielle pour sacrifier son temps si précieux, pour autant ses nuits n'avaient pas grande importance face à ces adorables boules de poils. Blake était pleine de ressources et l'image qu'on se faisait d'elle était parfois erronée. Néanmoins, lorsqu'il s'agissait des enfants, elle se raidissait automatiquement. En son fort intérieur, elle remerciait Casey de ne pas avoir développé sur son fils, comme le faisait la plupart des parents. Le moindre détail concernant leur progéniture était source de discussion, un point qui l'ennuyait plus que de raison. De ce fait, elle ne chercha même pas à comprendre l'attitude de son interlocuteur qui s'était contenté d'une vague réponse, il était hors de question de lui donner matière à reprendre sur un sujet qu'elle avait abordé par simple politesse (un grand effort, la concernant). Au lieu de ça, elle poursuivit rapidement sur sa maison d'hôtes. « Bien sûr que ça peut m'aider, tu n'imagines pas à quel point. » Elle secoua la tête de haut en bas, bien consciente que la moindre paire de mains supplémentaire était un cadeau. « Non je ne vis pas ici, je vis chez ma soeur en ville. Pour l'instant en tout cas, j'aimerais autant partir rapidement. » Elle ne précisa pas les raisons, mais les relations avec sa soeur devenaient compliquées à gérer au quotidien. Son attitude y était pour beaucoup, en plus des divers détails de la vie sur lesquels ces deux-là n'étaient pas d'accord. Ajoutez à cela son chien qui était une véritable calamité et le tout formait une atmosphère électrique chez les Allen. « C'est pas grave si c'est pas régulier, même une fois de temps en temps je t'assure que ça peut m'aider. J'ai parfois du mal à faire certaines tâches toute seule, donc je garderais ça pour nous deux. » Au moins, elle pouvait compter sur quelqu'un, ne serait-ce que quelques heures. Elle pouffa de rire en l'imaginant avec une foreuse dans les mains, avant de reposer le chaton au milieu de la portée pour s'occuper du suivant. Elle mit quelques minutes à reprendre son sérieux. « Je me moquerais sûrement de toi, c'est même sûr ! Mais dis moi, tu m'as dit que tu n'étais pas très bricoleur, ça ne me dit pas ce que tu sais faire ? » questionna-t-elle à la va vite. Elle-même n'avait pas toujours été bricoleuse, le tout était venue avec les années et Blake était désormais une touche à tout dans ce domaine, celle qu'on appelait en cas de déménagement et de petits travaux à prévoir. « J'ai repoussé plusieurs fois la date d'ouverture, je voulais cet automne mais c'est pas réaliste du tout. Je me dis que le printemps prochain ce serait bien. » Elle n'était pas certaine de parvenir à maintenir la cadence jusqu'à la dite échéance mais ne perdait pas espoir pour autant. « Tu seras bien sûr invité à l'inauguration et je t'offre même une nuit gratuite que tu pourras utiliser quand tu veux. » Et avec qui tu veux, faillit-elle rajouter pour le taquiner, mais elle parvint à se retenir juste à temps, son attention ayant été happé par le chaton qui semblait repu. « Je crois qu'on a terminé avec eux, c'est quoi la suite ? Tu les emmènes ? »

_________________

I guess I'm just a fucked up person, the only time I'm feeling, it's only when I'm hurting.
where's the good in goodbye?

Casey Abbott

messages : 1400
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.sharman ⋅ corpsie ⋅ bj
multinicks : tommy ⋅ nathan (owen ⋅ sören ⋅ dean ⋅ naila).
points : 1430
age (birth) : thirty two ⋅ 24|12
♡ status : widower, father.
work : veterinarian.
home : ocean avenue with colin, and (temporary) daphne.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : riley, eliot, daphne, blake (ali) ⋅ |close|

maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) · Lun 19 Oct - 11:55
« Vraiment ? » Il questionna lorsque la jeune femme lui affirma qu'elle pouvait aider au centre, peu importe l'heure, avant de lui adresser un sourire sincère. « C'est noté, merci. Enfin... Pour eux. On a un partenariat avec la clinique qui leur permet de soigner les animaux abandonnés gratuitement, mais je n'y travaille pas. » Le vétérinaire se contentait d'offrir gratuitement ses services afin que ces animaux sans propriétaire ne souffre pas, mais il n'avait pas vraiment le temps d'y être bénévole en plus. C'était généralement un employé du refuge qui venait lui déposer l'animal et le récupérer après sa consultation - ou opération au besoin.
Tournant la conversation vers la maison d'hôte que rénovait Blake, Casey ne put que sourire en voyant celui de la jeune femme, ravi de pouvoir aider. Ils n'étaient pas amis, mais peut-être finiraient-ils par le devenir, ayant tous les deux une place importante dans la vie de Daphne. Pour l'instant, Blake en avait été quelque peu écartée mais l'anglais connaissait suffisamment sa meilleure amie pour savoir qu'elle serait incapable de lui en vouloir éternellement. « D'accord. Adjugé, dans ce cas. » Dit-il pour sceller un deal entre eux et lui faire savoir que si sa proposition sortait un peu de nul part, elle n'en était pas moins réelle. Casey ne savait pas trop à quel fréquence il serait en mesure de lui prêter main forte, mais il ferait au mieux pour l'aider à avancer. « Tu as pour but de vivre sur place à l'avenir ? » Il questionna, préférant tourner sa question sur ses plans futurs plutôt que de creuser sur les raisons qui donnait envie à Blake de fuir le domicile de sa soeur. Ça le ne regardait pas et ça pouvait être quelque chose d'aussi simple qu'être assez âgée pour avoir envie d'avoir un lieu qui lui appartenait et non qu'elle partageait. « Oui, évite de te faire du mal s'il y a quelque chose de trop compliqué ou lourd. » Comme elle le disait, autant garder ça pour lorsqu'il serait présent plutôt que d'aller prendre le risque de se briser le dos. « Donc je te propose mon aide, et tu prévois déjà de te moquer ? » Sourcil arqué, sourire en coin, Casey plaisanta avant de lever les épaules. « En vrai, je sais me servir de mes mains. J'ai fait la plupart des travaux dans la maison lorsqu'on l'a achetée. Ne me demande juste pas de toucher à l'électricité. » Carreler, forer, refaire la toiture, tapisser... Peu importe, Casey saurait se débrouiller mais s'il y a bien une chose avec laquelle il se refusait de jouer, c'était bien l'électricité, estimant qu'il était trop dangereux de ne pas laisser ça à des professionnels. Le vétérinaire nota la date d'ouverture qu'elle misait, observant à nouveau l'extérieur du bâtiment qu'il faudrait donc, si possible, terminer avant l'hiver. Ce n'était pas impossible mais ça dépendait un peu du temps que Blake avait à accorder à son projet, il n'en savait rien. « J'espère avoir du mal à profiter de cette nuit tant les réservations se bousculeront. » Il lui adressa un clin, avant d'expirer lourdement. Casey ne voyait pas vraiment l'utilité de passer une nuit à quelques kilomètres de chez lui mais en temps voulu, peut-être que celle-ci serait appréciée. « Je vais aller les déposer au refuge. Merci d'avoir appelé, tu les as peut-être sauvés. » Ils seraient en tout cas définitivement morts si Blake ne les avait pas trouvé, mais cela ne voulait pas dire qu'ils étaient à présent sorti d'affaires. « Je te contacte rapidement. » Promit-il en récupérant la portée dans une couverture qu'il avait embarqué dans la voiture. « Bonne fin de journée Blake. » Casey lui souhaita avant de se rendre à son véhicule et déposer les chatons dans une cage prévue à cette effet. Peut-être aurait-il dû accepter ce café, lorsqu'elle le lui avait proposé... Mais il préférait de loin une conversation naturelle comme celle-ci que de se rendre à un rendez-vous, pour lequel il n'était absolument pas préparé.

_________________

a whole lot of leavin
i close my eyes and picture you're hand in mine. i still hear your voice that takes me back to that time where i can find a reason to be strong.
Contenu sponsorisé




maybe we're perfect strangers (blake) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: maybe we're perfect strangers (blake) ·
 
maybe we're perfect strangers (blake)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: