hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 

 birthmark (A/D)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop
Aller en bas 
aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

messages : 1023
name : fai
face + © : michael fassbender ©patsy
multinicks : wlimon,dlowe,whawkes
points : 1539
age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

birthmark (A/D) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· birthmark (A/D) · Sam 4 Juil - 14:03
Birthmark.
w/ @Alexandrine Lyons

En terrasse, Dewey buvait son troisième café de la journée. Les rayons du soleil de midi lui chatouillaient les avant-bras, les manches de sa chemise hawaïenne relevées. Des lunettes de soleil vissées sur le nez et une casquette enfoncée sur le crâne, il n’attirait pas l’attention des curieux. Il prenait un risque calculé mais nécessaire et jusqu’ici, aucune âme n’avait essayé d’attirer son attention pour un autographe ou un selfie volé. Cela faisait une demi-heure qu’il profitait de cet anonymat lorsqu’une silhouette familière s’approcha du café. « Alex ! » Il attendit qu’elle se tourne vers lui pour soulever sa casquette afin de lui dévoiler son identité. « Ça fait plaisir de te voir, tu t’installes avec moi ? » Il lui sourit et remit sa casquette en place, repoussant du pied la chaise voisine à la sienne pour lui faire comprendre qu’elle pouvait prendre cette place. La jeune femme, quatorze ans sa cadette, avait réussi à gagner son amitié grâce à sa singularité et son esprit libre. Rêveuse, elle lui rappelait ses jeunes années où lui aussi vibrait face à l’art et la nature. Aujourd’hui, certains drames personnelles et les désillusions accumulées au fil des années avaient ternis son enthousiasme pour les choses simples de la vie mais auprès d’Alexandrine, il avait l’impression de retrouver son regard insouciant et spontané. Il aimait passer du temps avec elle, même si ce n’était que l’espace d’un café, car cela lui donnait la possibilité de reprendre son souffle, de remplir ses poumons d’oxygène.

_________________
❝ Stars, hide your fires; Let not light see my black and deep desires. ❞
- she is sugar, rain and curiosity.

Alexandrine Lyons

messages : 1193
name : marido @ castiells.
face + © : saoirse ronan © corpsie.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, tori.
points : 1478
age (birth) : vingt cinq ans, 17 juin.
♡ status : observe les étoiles d'en bas, le coeur seul mais pas malheureux.
work : étudiante en arts.
activities : peindre, marcher en pleine nature, déblatérer sur l'espace.
home : chez ses parents avec sa soeur @ pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 : free} : dewey, harlan.

birthmark (A/D) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: birthmark (A/D) · Jeu 13 Aoû - 18:30
Elle venait de terminer sa toile et l’observait désormais d’un œil critique, quand l’inspiration se pointa à nouveau. Concentrée, elle effaça un trait du bout de son doigt, pour en rajouter un dans un coin. L’affaire dura plusieurs secondes, communion silencieuse entre l’artiste et son projet, puis, enfin satisfaite elle arrêta ses modestes retouches. La réflexion ainsi que le temps lui diraient si c’était là quelque chose qu’on pourrait exposer fièrement ou tout bonnement remiser avec sa ribambelle d’essais ratés. En attendant, il fallait ranger son capharnaüm et se laver les doigts peinturlurés des couleurs de l’arc en ciel. Alexandrine se pencha pour ramasser papiers et palettes ainsi que pinceaux à la pointe qui s’effilochait. Assurément, elle ne tiendrait pas longtemps avec de pareils instruments, encore moins quand son imaginaire était aussi prolifique – et quelle chance ! Cette période faste succédait aux grandes absences et au syndrome de la page blanche difficile à combattre. La vie comme beaucoup de choses avaient eu raison de son optimisme légendaire, lequel s’était traduit par un rejet général des arts fort heureusement temporaire. La parenthèse était désormais close et elle devait se mobiliser pour finir l’année scolaire comme il se doit. À la clef, il y avait un diplôme mais également une opportunité de remporter un stage dans une galerie prestigieuse. Pour cela, elle travaillait sans relâche, devenant insatisfaite de ses créations lorsque le sentiment n’avait jamais été monnaie courante chez elle. Elle avait muri si on s’en tenait aux discours parentaux, quand, de son côté Alexandrine voyait tristement la fin d’un cycle. Le prochain n’était ni bon ni mauvais, juste différent ; elle avait foi en l’avenir malgré la nostalgie que l’absence des uns et des autres pouvaient susciter au quotidien.

Elle sortit finalement de chez elle, les vêtements encore barbouillés de ses frasques matinales mais un sourire sur le bord des lèvres. Elle avait déjà une idée qui pointait le bout de son nez et avait hâte de se remettre au boulot afin de l’évacuer. Complètement abandonnée à ses réflexions, elle tourna au mauvais endroit ; au lieu d’aller à gauche, elle était partie sur la droite. En soi, rien d’extraordinaire car elle se perdait en permanence : il suffisait qu’elle observe un détail incongru, une ombre dans le paysage ou un je ne sais quoi, pour être distraite au point de se perdre n’importe où. Aujourd’hui ses pas la menèrent dans le centre près d’un café connu devant lequel elle ne se serait sans doute pas arrêtée si on ne l’eut pas interpelé. Prise de surprise, elle sursauta pour trouver l’origine de la voix et tomba sur une silhouette familière néanmoins dissimulée par une casquette. Piètre déguisement puisque ce regard était on ne peut plus singulier mais également facilement reconnaissable. « Heum…Et bien oui, pourquoi pas. » Elle haussa les épaules comme pour chasser un fantôme invisible, et profita de de cette occasion inopinée pour s’installer en compagnie de Dewey. Leur amitié incongrue était à l’image des personnages aussi étranges l’un que l’autre. Pourtant, en dépit de la différence d’âge qui les séparait, ils s’entendaient relativement bien net Alexandrine aimait discuter avec son ainé. « Pourquoi es-tu caché ainsi ? Je ne suis pas sûre que ce soit très efficace. » Elle se pencha pour donner un petit coup dans son couvre-chef faisant de la sorte apparaitre des boucles rousses. « Comment vas-tu ? » Qu’elle demanda aussitôt avec sa curiosité innée tout en alpaguant une serveuse afin de prendre un rafraîchissement.

_________________

she smelled of daisies, gonna take her for a ride on a big jet plane; gonna hold ya, gonna kiss ya in my arms. | @ angus & julia stone.
aka Elvis Flowers

Dewey Griffith

messages : 1023
name : fai
face + © : michael fassbender ©patsy
multinicks : wlimon,dlowe,whawkes
points : 1539
age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

birthmark (A/D) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: birthmark (A/D) · Dim 16 Aoû - 15:40
Dewey n’avait pas vraiment laissé le choix à Alexandrine de se joindre à lui, mais il fut quand même ravi de l’entendre accepter son invitation. Elle ne paraissait pas particulièrement pressée, mais un coup d’oeil inquisiteur suffit au prestidigitateur pour remarquer les taches de peintures qui picoraient sa peau et ses vêtements par endroit. Cette découverte lui arracha un sourire, satisfait de la savoir toujours animée par l’inspiration. Lui-même avait parfois des baisses de motivation face à son art mais il pensait avoir pris la bonne décision en venant s’installer à Windmont Bay pour un an. L’idée étant que cette ville l’aide à conserver la flamme qu'il portait à sa passion. La ville de New-York avait eu raison de lui, mais il était déterminé à préserver son talent. L’artiste prit place sur la chaise désignée et le taquina alors sur son camouflage de seconde zone qu’elle supprima d'un geste soudain. La casquette virevolta et atterrit sur la table entre eux. Par réflexe, Dewey passa une main dans sa chevelure par laquelle une brise se glissa, lui arrachant un frisson. « Non là, c’est sûr que ce n’est plus efficace. » Il fit tout de même l’effort de ne pas remettre son couvre-chef, misant toute sa couverture à présent sur ses lunettes de soleil opaques. « Plutôt pas mal, même si je devrais ralentir sur le café. » Pour autant, il porta sa main droite sur sa cuillère et touilla le liquide chaud devant lui. Alexandrine n’avait pas encore eu le temps de se commander une boisson alors Dewey leva un bras pour attirer l’attention d’une serveuse. Quelques secondes plus tard, la jeune femme les rejoignit, les yeux effarés en reconnaissant le magicien. Comprenant la situation, ce dernier s’empressa de designer son acolyte pour que l’attention de la serveuse se détourne vers elle. « Fais toi plaisir, je t’invite. Et ensuite je veux que tu me dises pourquoi ta veste est peinturlurée comme ça. » Il recula au fond de sa chaise, baissant son visage vers sa tasse, impatient de voir la serveuse repartir.

_________________
❝ Stars, hide your fires; Let not light see my black and deep desires. ❞
- she is sugar, rain and curiosity.

Alexandrine Lyons

messages : 1193
name : marido @ castiells.
face + © : saoirse ronan © corpsie.
multinicks : aneurin, aurora, citra, eliot, tori.
points : 1478
age (birth) : vingt cinq ans, 17 juin.
♡ status : observe les étoiles d'en bas, le coeur seul mais pas malheureux.
work : étudiante en arts.
activities : peindre, marcher en pleine nature, déblatérer sur l'espace.
home : chez ses parents avec sa soeur @ pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 : free} : dewey, harlan.

birthmark (A/D) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: birthmark (A/D) · Dim 4 Oct - 19:12
Les rencontres improvisées étaient parmi ses préférées car on ne savait jamais vraiment comment elles allaient se terminer. Elle avait ainsi fait la connaissance de tout un tas de personnes – Dewey y compris – qui par leurs expériences personnelles, avaient su lui apporter quelque chose d’inédit. Certaines étaient restées, d’autres avaient disparu avec le temps (on perdait rapidement contact faute de donner des nouvelles), mais c’était ce qui faisait le charme de la vie. Pour autant, elle était quasiment incapable de se rappeler avec exactitude comment son chemin avait croisé celui du magicien. Elle savait juste qu’il était apparu par mégarde dans son champ de vision et que depuis, ils se revoyaient bien souvent malgré eux pour discuter. Un bien joli tour du destin qui se plaisait à les réunir à l’instar de ce jour. À sa demande, elle s’installa autour de la table, non sans un sourire malicieux sur le bord des lèvres à cause de son étrange déguisement. N’importe qui avec un peu d’insistance et de déduction aurait pu le reconnaitre mais l’intention était sinon amusante, digne d’un film d’espionnage. Elle se pencha aussitôt en avant pour la faire valser parmi les vagues rousses afin de mieux voir son visage. Désormais dépouillé de son couvre-chef, il était impossible de le louper, pour peu qu’on s’attarda sur la paire qu’ils formaient ensemble. « Le revers de la médaille il parait ! » La ville avait effectivement son lot de célébrités qui voulaient passer inaperçues le temps d’une retraite inspiratrice ou d’un passage en famille. Un choix incongru car il était difficile de se fondre dans la masse quand presque tous les locaux étaient à l’affut de ce genre de potin. En tant qu’artiste également, elle était plus tranquille de son côté, puisqu’elle n’était qu’une jeune novice au début de sa « carrière ». Peu de monde s’intéressait à ses dessins et de ce point de vue-là elle n’aspirait pas à un concours de popularité. « Tu peux toujours prendre du décaféiné ou des tisanes. » Elle haussa mollement les épaules, puis attendit que la serveuse alpaguée par Dewey arrive. Visiblement cette dernière était une de ses fans à en juger par sa mine déconfite et son absence de réaction quand Alexandrine demanda une citronnade. Après l’avoir fait répété, elle l’observa s’éloigner vers ses collègues qui seraient bientôt dans la confidence puis se tourna vers Dewey. « Tu ne profites jamais de ça pour avoir des choses gratuites ? » Qu’elle l’interrogea dans la foulée avant de revenir à sa première question. « Merci pour le verre. Et bien j’étais en plein processus artistique, une envie subite de peindre quelque chose. Ça m’avait manqué, j’ai eu du mal dernièrement à produire quoi que ce soit. Tu sais ce que c’est. » Le syndrome de la page blanche n’épargnait personne malheureusement et nécessitait parfois des semaines voir des mois pour retrouver l’inspiration. Elle s’enfonça ensuite dans son siège et déboutonna sa chemise pour se rafraîchir, au moins son teeshirt était-il propre. « Et toi ? Les affaires marchent ? » Elle n’avait pas vu de spectacle récemment et ignorait complètement où en était Dewey, peut-être qu’à ce titre, ce serait l’opportunité de servir de cobaye à un quelconque tour.

_________________

she smelled of daisies, gonna take her for a ride on a big jet plane; gonna hold ya, gonna kiss ya in my arms. | @ angus & julia stone.
Contenu sponsorisé




birthmark (A/D) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: birthmark (A/D) ·
 
birthmark (A/D)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop-
Sauter vers: