hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 € (version téléchargeable)
2.99 €
Voir le deal

 

 (let's get to know the kicks)


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Ellicotts Mill
Aller en bas 

Odette Lynch

messages : 654
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : hbaldwin ⋅ © gysophile.
multinicks : penelope ⋅ lottie ⋅ shiloh ⋅ daniel.
points : 374
age (birth) : 23 y.o. (22/11)
♡ status : no strings attached.
work : stripper at the illunis (former figure skater).
home : under somebody's sheets.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : jace ⋅ velkan ⋅ dewey ⋅ priam ⋅ ezio

(let's get to know the kicks) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (let's get to know the kicks) · Sam 11 Juil - 11:25
king and queen of the weekend
ain't a pill that could touch our rush
but what will we do when we're sober
x x x
ellicotts mill, oregon, le 9 juillet 2020 (4am)
@Jace O'Connor

Un message, puis deux, puis trois. Elle feint une urgence, Odette, quand en réalité, de façon toute objective, ce n'en est pas une - sauf pour elle, ou pour n'importe quel addict qui se retrouverait dans sa situation. Un cauchemar l'a réveillée en pleine nuit, la douleur a suivi, elle a attrapé sa boîte de cachets pour réaliser qu'il ne lui en restait qu'un. Sueur d'angoisse qui perle à son front, ses mains qui commencent à trembler comme si elle était déjà en manque quand en réalité c'est simplement la perspective de l'être dans les jours à venir qui la fout en l'air. Elle a fermé les yeux, inspiré un bon coup, puis elle a attrapé son téléphone en se fichant bien de l'heure qu'il était. Elle a composé le numéro de Jace, le seul qu'elle connaisse par coeur, celui qu'elle utilise le plus depuis quelques mois. Elle n'a pas un rond, voilà pourquoi elle n'a pas pu s'approvisionner avant d'arriver à la dernière échéance, mais peu importe, elle n'a pas le choix cette fois. C'est alors en plein milieu de la nuit qu'elle se dirige vers le vieux moulin, lieu choisi par ses soins car non seulement elle ne s'y trouve pas très loin, mais c'est un endroit isolé, peu fréquenté - bien qu'à une heure aussi tardive (ou matinale ?) n'importe où aurait fait l'affaire, il n'y aurait eu aucune fréquentation. Cependant, quand la belle s'apprête à voir Jace, elle préfère toujours les lieux reclus, privés, plutôt que les espaces publics. Elle arrive en avance au moulin, pourtant elle se met sur le côté de la route et attend de voir Jace arriver, laisse quelques minutes s'écouler avant d'aller à sa rencontre, histoire de se faire désirer, de ne pas montrer à quel point elle est désespérée - car si Jace le sent, il pourra en profiter comme bon lui semble, comprendra qu'il peut tout obtenir d'elle, qu'elle est prête à tout pour obtenir ces petits cachets dont elle a tant besoin.
— Tu dormais pas ? Elle demande sans le saluer, un fin sourire sur les lèvres, aimant l'idée de l'avoir réveillé mais sachant que l'irlandais aurait très bien pu être éveillé à l'heure où elle lui a envoyé les messages. — T'as ce que je veux ? Droit au but, elle passe aux choses sérieuses rapidement, ils ne sont pas amis alors ça ne sert à rien de faire la conversation poliment. Elle vient s'adosser au mur du moulin, près de Jace, et tend la main comme si elle s'attend à ce qu'il y dépose le précieux sésame sans rien demander en retour. Elle le connaît, pourtant, elle sait pertinemment qu'il va lui réclamer de l'argent - c'est son taf, après tout - mais la belle n'a pas un seul centime sur elle et va devoir redoubler d'imagination si elle ne veut pas repartir d'ici les mains vides.

_________________
"people label themselves with all sorts of adjectives. i can only pronounce myself as 'nauseatingly miserable beyond repair'."

Jace O'Connor

messages : 187
name : all souls
face + © : POD ; self (av/gif), old money (sign)
multinicks : ezra, madd, riley, gaby & jean
points : 503
age (birth) : 26 years old
♡ status : single, and troubled
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, thinking about his fav bitch, tryin' to win her heart all over again
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : naila, pristine, odette (owen, finn)

(let's get to know the kicks) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (let's get to know the kicks) · Ven 17 Juil - 17:42
king and queen of the weekend
ain't a pill that could touch our rush
but what will we do when we're sober
x x x
ellicotts mill, oregon, le 9 juillet 2020 (4am)
@Odette Lynch

Un bip, puis un autre. Il grogne, Jace, tente d'ouvrir un œil en se demandant s'il a seulement rêvé le bruit de son foutu téléphone qu'il avait oublié de mettre en silencieux. Encore un autre message, et il fure, l'irlandais en voyant l'écran s'allumer. Il met quelques minutes avant de se redresser et surtout de pouvoir ouvrir les yeux et qu'ils s'habituent à la lumière aveuglante de son téléphone. Il pense un instant que c'est Naila, qu'il y a un problème. Rien à voir. Odette. Il soupire en lisant le contenu, prétextant urgence. Une urgence mon cul, qu'il pense. Mais le business, c'est le business. Alors il renfile ses fringues et tente de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller ses colocataires. C'est à se demander ce qu'il fouterait à sortir en pleine nuit -presque au petit matin. Aucun doute qu'ils se feraient des films sur tout et n'importe quoi. Et il y aurait peut-être un peu de vrai là-dedans.
Il prend sa voiture et sort rapidement du centre-ville, direction le vieux moulin, aux abords de la ville. Il lui avait pourtant dit qu'il préférait dealer sur Portland. Ça passait un peu plus inaperçu, mais il avait arrêté d'essayer de lui faire entendre raison... Sans doute parce qu'elle lui ramenait pas mal de fric. Et il n'y aurait surement personne là-bas. Encore moins à cette heure-là. Sauf peut-être des ados, amoureux transi qui cherchent un endroit tranquille pour échapper à leurs parents (même si, une fois encore, à cette heure-ci, il en doute fortement). En moins de dix minutes, il aperçoit la batisse et se gare un peu plus prêt. Par sécurité, il regarde aux alentours, aussi désert que ça en a l'air, alors il avance vers la blonde qui se décide enfin à faire quelques pas dans sa direction.
« ça te plairait bien que j'te dise oui » parce qu'elle l'aurait emmerdé en le réveillant... et que c'était bel et bien le cas, mais ça, il le gardait pour lui. Il tourne la tête vers Odette, mince sourire sur le coin des lèvres. « toujours. Mais la véritable question étant... et toi ? » il tend la main, la mettant comme un môme par dessus la sienne, parce que dans ce milieu, il n'y avait jamais rien sans rien, et la blonde le savait. Sa came n'était pas gratuite. Il n'était pas un grand dealer et encore moins un caïd, mais ce qu'il avait, les gens en raffolaient, et en particulier les étudiants. Ou Odette, l'une de ses meilleures clientes, à n'en pas douter. Et bien la seule pour laquelle il deale aux alentours de Windmont Bay, même lorsque ça l'agace. Et au bout de plusieurs secondes, il soupire « O., je sais que t'aimes mes beaux yeux, mais le fric va pas apparaître par magie » lache-t-il, attendant encore qu'elle ne lui mette les billets dans la paume de sa main. Elle était plus qu'agréable à regarder, mais ce n'était pas ça qui allait le payer.

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.
 
(let's get to know the kicks)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Ellicotts Mill-
Sauter vers: