hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur la barre de son Yamaha YAS-108
179.99 € 299.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 long time no see.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys
Aller en bas 
All I do is live in memories I’m trying to forget.

Callum Degraw

messages : 890
name : olivia (carolcorps)
face + © : charlie hunnnam | @siren charmes — @the1975/tumblr
multinicks : leni ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ lilibell ⋅ archie.
points : 1429
age (birth) : [ 29|12 ] thirty seven years old.
♡ status : divorced.
work : veteran — forest ranger.
activities : fire watch — hiding in the wood, reading too much, cutting some wood, fishing, walking around alone hoping to see no one, go in the movie theatre, talking to his dog.
home : a small house in the forest.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (naaji; kerry; ezra)

long time no see. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· long time no see. · Ven 17 Juil - 10:06

@Kerry Phillips

Il détestait se rendre en ville. Du moins, lorsqu’il y était contraint par son boulot. Devoir attendre au WBSO était une véritable torture pour l’ancien soldat qui avait beaucoup de mal avec ces petits flics de campagne jouants au plus malin. Comme à son habitude, il préférait attendre près de l’accueil. Un brin opportuniste, le grand blond s’était installé sur le comptoir, adressant des petits clins d’oeil ça et là aux flics qu’il reconnaissait. Il n’oublia pas de saluer le shérif d’un signe de la main et d’un grand sourire hypocrite. Avait-il déjà expliqué à quel point il détestait les flics? Leurs airs supérieurs le débectait, cette puissance qu’ils pensaient dégager en possédant un flingue à la ceinture.. c’était ridicule. Il avait arpenté des contrés hostiles, des terrains minés, combattus sans toujours savoir pourquoi -mise à part sauver sa propre vie. Mais jamais il ne s’était senti puissant avec une arme à la main. En réalité, il se souvenait très bien avoir ressenti plus de peur et d’appréhension qu’il n’en avait jamais ressenti dans toute sa vie. Grand fan de sensations fortes, Callum aimait se faire peur, mais là c’était autre chose. On lui mettait entre les mains le pouvoir d’ôter une vie. Ce n’était pas rien, ce n’était pas un jeu, cela ne le rendait en rien supérieur ou puissant. Il était dangereux. Dans ce commissariat, il ne voyait que des gamins désireux de bien faire, d’aider son prochain. Ils voulaient faire la différence, comme ce fut un jour le cas de Stephen. Ils voulaient se rendre utiles. Mais combien de temps avant que ce boulot ne leur monte à la tête? Peut être des années, peut être jamais. Après tout, dans une petite ville comme Windmont Bay, il était rare de se confronter aux horreurs des grandes villes. Encore que, ces dernières années ne furent pas de tout repos dans le coin. Et s’il détestait collaborer avec eux, le grand blond savait qu’il n’avait guère le choix en la matière. Qu’importe son avis les concernant. Docile, il était venu faire son rapport concernant une adolescente qui s’était perdue en forêt. Il ne l’avait retrouvé qu’une ou deux heures plus tard. Un coup de soleil sur le nez et exaspérée au bord d’une étendue d’eau. Elle était bien plus préoccupée à chasser les moustiques qu’à retrouver son chemin. Quelle idée de partir camper en forêt sans le moindre téléphone? Les détox digitales ok, mais peut être dans des environnements moins dangereux, non? Résolument bougon, ce ne fut qu’au bout d’une éternité -quarante cinq minutes environ- que l’un de ces petits soldats tout gentils et tout mielleux, consentit à venir le chercher pour écouter sa déposition. Callum essaya de prendre les formes, mais comme toujours, il en eut rapidement marre et envoya tout balader. Coupant cours à son histoire qui n’avait rien de bien rocambolesque. Exaspéré, il ne voulait pas avoir fait tout ce chemin en ville pour voir leurs tronches défraichis, cela allait le mettre de mauvaise humeur et il ne voulait pas rapporter ces mauvaises ondes chez lui. Il décida alors de faire un petit crochet par le Daveys. Quoi de mieux qu’un petit remontant et potentiellement une petite conversation sympa avec le barman avant de rentrer? Bien plus enjoué en entrant dans cet établissement, le blond s’accouda très vite au bar et commanda une bière. Assit, il porta le goulot à sa bouche lorsqu’une voix émergea du brouhaha. « Hmm. » ronchonna-t-il, peu sûr de ce qu’il avait entendu. L’ancien soldat se tourna alors pour chercher l’origine de cette dernière avant de tomber sur un minois très familier. Un petit sourire étira ses lèvres. « Tiens tiens, mais je crois avoir déjà entendu cette voix mélodieuse quelque part. » il avait franchit les quelques pas les séparant, une main sur le dossier de la chaise où était la jeune femme, l’autre tenant fermement sa bière. Il ignorait complètement les personnes qui l’accompagnait et bougonnait pour une histoire de cartes apparement. Il s’en fichait comme de sa dernière chaussette. « Je te demanderai bien ce qui t’amène par ici, mais de ce côté là, j’ai ma petite idée.. » Oh ça, il l’avait fréquenté assez longtemps pour savoir ce qui obsédait réellement la jolie blonde. Nuit et jour. « Sauf si les choses ont changé? » a guy can dream.

_________________
 
for goodness sake I wasn't told you'd be this cold now it's my time to depart. you're mad thinking you could ever save me. —
the girl with the broken smile.

Kerry Phillips

messages : 715
name : sow ~ pomeline.
face + © : heard — mine.
multinicks : xavi, blake, priam, luna.
points : 436
age (birth) : thirty-three yo (07/11).
♡ status : who cares.
work : handywoman, mechanic — part time waitress @daveys.
activities : taking care of her hair.
home : a small flat @pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : james, tony, callum.

long time no see. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: long time no see. · Lun 20 Juil - 10:41
Six mois environ qu'elle venait de poser ses valises dans le coin, avec toujours ce même sentiment de qu'est-ce que j'ai fait pour venir m'enterrer dans ce trou. Elle n'avait rien fait, elle avait juste suivi à la trace un certain brun tatoué qui prenait bien 80% des quelques étagères installées dans sa cervelle. A plusieurs reprises elle l'avait maudit, pour des raisons évidentes mais pas que : pourquoi avait-il choisi Windmont Bay ? Certes, l'endroit était tellement paumé que le choix semblait intelligent mais Kerry continuait de maugréer à son encontre, de temps à autre, elle à qui sa ville natale manquait de plus en plus. Malgré tout, elle arrivait à capter un tant soit peu de positif dans sa nouvelle vie au fin fond de l'Oregon : ses cousins étaient dans le coin, elle avait fait la rencontre de Citra qui était devenue l'une de ses plus proches amies et quelques autres personnes parsemaient encore son existence de leur présence bénie. Elle était d'ailleurs attablée avec ces derniers, pris dans un discours politique qu'elle ne parvenait pas à suivre, alors qu'elle triturait une carte du bout des doigts. Kerry n'avait pas pesté devant le choix de l'endroit, bien que passer sa soirée off sur son lieu de travail n'avait rien de très reluisant. Le choix qu'offrait Windmont Bay était plus que limité et aucun d'eux n'avaient émis l'hypothèse d'aller boire un coup de trop sur Portland, leur conscience s'étant réveillée au moment opportun pour ça. Affublée de son sourire niais, Kerry écoutait le groupe sans grande conviction, hochant la tête comme pour signifier qu'elle suivait absolument tout - ce qui n'était réellement pas le cas. Néanmoins une voix familière réussit à capter son attention alors qu'elle sentit la présence d'une masse se stopper derrière sa chaise. « Callum ? » L'étonnement venait d'épouser ses traits alors qu'elle cligna plusieurs fois des yeux pour être certaine de ne pas avoir à faire à un mirage. Callum était un ex parmi tant d'autre, de ceux dont elle gardait un souvenir en dents de scie qui aurait pu se faner et disparaître, si seulement il ne cessait pas de réapparaître de temps en temps dans son sillage. Windmont Bay était-il le lieux d'accueil de tous les prolétaires qui avaient traversé sa vie ? Visiblement la question ne se posait plus. « T'as fini de jouer au petit soldat ? » questionna-t-elle sans réfléchir, alors que l'étonnement laissait place à une grimace. GI Joe était-il définitivement revenu sur le sol américain ? « Quoi ? Non mais, » reprit-elle dans la foulée avant d'abandonner la carte avec laquelle elle jouait. Kerry se releva, glissa quelques mots aux personnes présentes et embarqua Callum un peu plus loin, en s'agrippant assez fort sur son avant-bras pour qu'il puisse y sentir une paire d'ongles. « Trois mots et tu m'emmerdes déjà, tu n'as pas changé. Tu ne veux pas retourner jouer ailleurs ? Et puis qu'est-ce que tu fiches ici ? Tu me suis ? » Elle n'avait pas assez d'estime d'elle-même pour croire qu'il la suivait mais les mots s'étaient échappés d'eux-même, la laissant avec une mine embêtée. Callum et elle n'entretenaient pas une relation banale et les rares instants de discussions finissaient généralement en pics sur les obsessions de l'un et les dérives de l'autre. La plupart des gens n'avaient pas à endurer la présence d'un ex dans leur sillage, Kerry, elle, devait faire avec sa présence régulière qui, tantôt l'amusait, tantôt l'exaspérait. Un petit jeu bien établi entre eux dont Callum se délectait de la même manière. « Non mais vraiment, qu'est-ce que vous foutez tous ici, ça devient flippant... » conclut-elle en croisant les bras sous sa poitrine.

_________________

“ if you think i'll let you go you're mad, you've got another thing comin' ”
All I do is live in memories I’m trying to forget.

Callum Degraw

messages : 890
name : olivia (carolcorps)
face + © : charlie hunnnam | @siren charmes — @the1975/tumblr
multinicks : leni ⋅ inej ⋅ sofia ⋅ etta ⋅ reggie ⋅ georgie ⋅ leslie ⋅ maeve ⋅ lilibell ⋅ archie.
points : 1429
age (birth) : [ 29|12 ] thirty seven years old.
♡ status : divorced.
work : veteran — forest ranger.
activities : fire watch — hiding in the wood, reading too much, cutting some wood, fishing, walking around alone hoping to see no one, go in the movie theatre, talking to his dog.
home : a small house in the forest.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●●● ) - off (naaji; kerry; ezra)

long time no see. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: long time no see. · Jeu 23 Juil - 9:37

@Kerry Phillips

En débarquant à Windmont Bay, Callum s’était dit que dans un trou paumé comme celui-ci, personne ne viendrait l’emmerder. En s’installant dans une vieille maison perdue en forêt, l’ancien militaire c’était dit qu’avec des ours pour voisins, il ne risquait pas plus d’emmerdes que dans une banlieue chic. En un sens, il n’avait pas tout à fait tord. Jusque là, l’Irlandais avait esquivé les problèmes, demeurant dans son petit coin de verdure, à l’abri des ragots et bordel tonitruant du centre-ville. Pour une petite bourgade, il trouvait l’endroit plus agité que dans ses souvenirs. Mais du moment que cette agitation subsistait loin de lui, il s’en fichait éperdument. Il se contentait de petits plaisirs simples. De balades en forêts, de ses discussions avec les anciens de la communauté amérindienne. De ses heures à attendre au bord du lac que le poisson morde, bercé par le chant d’un petit oiseau posé sur une branche au dessus de lui. Toutefois, pour quelques exceptions, Callum se devait de faire preuve d’un peu de bonne volonté. Oubliant sa nouvelle passion pour la nature, il redevenait un citadin parfois l’espace de quelques heures ou d’une journée. Le temps de faire son devoir et collaborer avec la police -ce qu’il abhorrait. Ou encore par pur envie de se faire une toile, ou parce qu’il manquait de courgettes. Il avait bien tenté de se faire son petit potager pour pallier à ce genre de problèmes, mais puisqu’il n’en était pas à vivre de façon sommaire et spartiate, il aurait toujours besoin de se ravitailler à un moment ou un autre. En alcool par exemple. Et si sa propre réserve était encore bien pleine, rien ne l’empêchait de se détendre quelques minutes avant de reprendre la route -toujours prudemment bien sur. Mais puisqu’un malheur ne venait jamais seul, la voix qui émergea parmi la foule, le ramena à des souvenirs bien lointain. Il aurait du mal à les qualifier de mauvais, mais ne pouvait pas les juger comme les plus heureux de sa vie non plus. Avec la jolie blonde rien n’était simple, et s’il avait tenté de simplifier les choses comme il pouvait, il s’était résolu à ce que cette dernière ne vive que dans l’ombre de sa propre tragédie. « Oui. Mais tu vois, maintenant que t’es là, je me dis que j’étais peut être mieux là bas. » répondit-il, un brin piquer au vif par sa question et surtout parce qu’il adorait l’emmerder. Ce qu’elle lui rendait bien, puisque dans la foulée elle l’entraînait loin de sa table d’amis, à qui l’Irlandais, balança un petit sourire charmeur avant de se concentrer sur elle. « Tu sais que je préfère que tu fasses ça dans d’autres circonstances. » il se fendit d’un grand sourire avant que son regard ne se porte vers sa main qui était entrain d’empoigner son bras avec vigueur. « À en juger par ta poigne, on dirait plutôt que t’as peur que je m’échappe. T’envoie toujours des signaux si contradictoires, décide toi beauté! » Sans doute que sa mauvaise humeur de base, jouait dans ce besoin de la titiller. C’était une façon comme une autre de se défouler, et les réactions de son ex étaient toujours imprévisibles. Ce qu’il avait adoré à une époque. « Ça te ferait plaisir? Mais non, je te rassure, ça c’est ton domaine. D’ailleurs, ça ne me dit pas ce que toi, tu fais ici. » et pour sûr, il n’était pas celui qu’elle aurait suivit dans un patelin paumé. À une époque, il aurait sans doute ressentit un brin d’amertume à l’admettre. Aujourd’hui, il était plutôt peiné pour la jeune femme. Parce que si leurs rapports pouvaient s’avérer parfois conflictuels, ses sentiments pour la belle furent bien réels, sa détermination à l’aider le fut tout autant. Même si ce n’était pas pour vivre cette tranquillité auprès de lui, il aurait aimé qu’elle réussisse à passer à autre chose. Mais vraisemblablement, il était juste à chier pour aider son prochain. « Tous? Je ne suis pas le seul à t’emmerder? Me voilà déçu. » Callum feignit une petite moue attristée, avant de pouffer de rire. « C’est peut être ton karma qui te rattrape. » lança-t-il avec conviction. Après tout, ce serait presque de bonne guerre. Presque.

_________________
 
for goodness sake I wasn't told you'd be this cold now it's my time to depart. you're mad thinking you could ever save me. —
the girl with the broken smile.

Kerry Phillips

messages : 715
name : sow ~ pomeline.
face + © : heard — mine.
multinicks : xavi, blake, priam, luna.
points : 436
age (birth) : thirty-three yo (07/11).
♡ status : who cares.
work : handywoman, mechanic — part time waitress @daveys.
activities : taking care of her hair.
home : a small flat @pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : james, tony, callum.

long time no see. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: long time no see. · Mar 28 Juil - 14:06
Le long soupire qui s'échappa de ses lèvres était annonciateur de la relation paradoxale qu'elle entretenait avec Callum depuis des années. Il avait partagé son quotidien, ses obsessions, des heures d'un bavardage inutile pour tenter de la sortir de ses lubies avant qu'il n'embarque définitivement pour l'armée. De leur passé amoureux, Kerry gardait des souvenirs en dents de scie, tantôt bienheureux et complices, tantôt remplit d'amertume, le tout agrémenté de réels sentiments qui avaient permis à leur couple de tenir sur une petite longueur. « Ne commence pas avec tes sous entendus sous la ceinture, c'est trop lointain pour que je m'en souvienne. » Dans d'autres circonstances, peut-être aurait-elle apprécié le rappel, le sourire magnifique ou le « beauté » lâché au détour de sa réflexion, mais il s'agissait de Callum et l'effet fut du même acabit qu'une brise hivernale. Du moins, c'est ce que Kerry croyait, n'ayant même pas remarqué qu'elle venait de battre des cils comme elle savait si bien le faire, avant de triturer sa chevelure si importante à ses yeux. Un énième comportement de midinette à qui il suffisait d'un brin de causette pour se dandiner comme la poupée écervelée qu'elle était (par moment), tout en éludant le fait qu'il la titillait simplement - et qu'il savait toujours y faire. « S'il te plait, arrête de parler trente secondes, » reprit-elle en relâchant l'étreinte faite sur lui, avant de consentir à se reprendre. Kerry croisa les bras sous sa poitrine afin d'occuper ses mains ailleurs et tenta de prendre sa mine la plus neutre possible. « Rien de particulier, je prends l'air frais à la campagne comme tu peux le voir, » Elle eut un léger tressaillement, alors que ses prunelles prirent un chemin autre que celui de sa silhouette : tous les signes de mensonge étaient présents et Callum la connaissait assez bien pour parvenir à capter l'idée. Kerry en avait conscience et même si sa cervelle tournait actuellement au ralenti, prise au dépourvue par l'arrivée impromptue de son ex, elle parvint tout de même à reprendre le fil d'une idée. « Mes cousins vivent dans le coin, je suis venue leur rendre visite. » Excuse bénie de Dieu qui réussit à lui arracher un sourire de satisfaction, trop surfait pour paraître réellement sincère. Kerry possédait un langage corporel qui permettait à n'importe qui - un minimum observateur - de la comprendre. Un mensonge de plus, après tout elle les collectionnait ces derniers temps, qui n'avait tout bonnement pas lieu d'être. Callum connaissait ses faiblesses, son passé avec un certain Tony, il n'y avait pas besoin d'y ajouter des bobards, mais la blonde n'avait aucune envie de remettre certains sujets sur le tapis. Le mensonge en lui-même n'était pas totalement faux, ses cousins étaient bien dans le coin mais la raison de sa venue était, elle, bien différente de la réalité proposée. Et pourquoi fallait-il toujours qu'elle se justifie avec lui ? Kerry se maudît intérieurement de ne pas être en mesure de le remballer tout simplement au lieu de s'enfoncer dans des explications foireuses à souhait. « Si ça peut te rassurer, sur le podium des emmerdeurs tu es 2ème. » Elle haussa les épaules, puis lui offrit une petite grimace. « Mon karma t'emmerde. » lança-t-elle avec la même conviction, avant de lever les yeux au ciel. Son karma prenait des formes différentes, masculines pour la plupart, et savait visiblement comment enfoncer le clou. « Je vois que tu picoles toujours des blondes, tes goûts n'ont pas beaucoup évolué avec les années. Mais ça ne me dit pas non plus ce que tu fais là ? A part boire comme un trou, ce que tu faisais déjà de mieux à l'époque. »

_________________

“ if you think i'll let you go you're mad, you've got another thing comin' ”
Contenu sponsorisé




long time no see. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: long time no see. ·
 
long time no see.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: