hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
1,06 €

 

 (players only love you when they're playing)


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

Lottie Allman

messages : 1731
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : bpalvin ⋅ © artacide.
multinicks : penelope ⋅ shiloh ⋅ odette ⋅ daniel.
points : 3114
age (birth) : 26 y.o. (08/10)
♡ status : in a relationship with nyree.
work : recently poor, working at rock creek ranch (and not feeling so comfortable there).
home : pretending she has enough money to rent a room at the majestic but sharing a flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nyree ⋅ gabriela ⋅ marnie ⋅ justyn

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· (players only love you when they're playing) · Lun 20 Juil - 17:13
it's only right
that you should play it the way you feel it
but listen carefully
to the sound of your loneliness
x x x
portland, le 19 juillet 2020 (minuit)
@Justyn Henessy

Une grimace de dégoût épouse ses traits lorsqu'elle s'assoit dans le bus direction Portland, jetant un regard inquiet autour d'elle pour évaluer ses compagnons de voyage. Elle aurait préféré se payer un Uber mais malheureusement elle n'en a plus les moyens, et en bonne new yorkaise elle n'a jamais pris la peine de passer son permis. Condamnée à voyager avec le bas peuple, c'est toute crispée qu'elle passe tout le temps du trajet, mouchoir en main en cas de besoin vital. Elle n'a jamais été autant soulagée que lorsque le chauffeur annonce le terminus et, épuisée par cette expérience traumatisante (qu'elle devra subir de nouveau au retour, ayant utilisé ses dernières économies sur l'hôtel), elle descend du bus dans un soupir bruyant, lui valant quelques regards noirs, avant de prendre la direction du club dont elle a inscrit l'adresse sur son téléphone. À peine arrivée, elle balaye la salle du regard à la recherche d'une personne bien précise, hausse les épaules quand elle ne voit aucun signe du garçon et se dirige directement vers le bar pour y commander un verre d'alcool fort avant de s'installer à une table pour profiter du spectacle - bien que le terme profiter ne soit pas vraiment adapté. Lottie a un goût prononcé pour les courbes féminines alors voir des Action Men se dandiner à poil sur scène ne lui vend pas du rêve. Son regard reste pourtant rivé sur la scène, attentif, et c'est deux longues heures plus tard que sa cible entre en jeu. Elle le regarde faire son numéro, grimace par moments, se dit que Gabriela est vraiment bien plus douée que lui (et plus jolie). Lorsqu'il finit son numéro, Lottie finit son verre d'une traite et se dirige vers les vestiaires, bien rapidement arrêtée par la sécurité. Elle se racle alors la gorge, détaille son interlocuteur et se met à lui faire les yeux doux pour l'adoucir.
— Pouvez-vous dire à Justyn qu'une admiratrice l'attend au bar ? Elle lui offre un dernier sourire, priant tous les dieux pour qu'il lui passe le message (et que le principal concerné morde à l'hameçon, surtout), puis elle part s'installer au bar, donc, commandant deux autres verres, un pour elle et un pour lui ; elle hésite quelques secondes à l'empoisonner, mais il a bien de la chance qu'elle n'a pas le matériel nécessaire. Impatiente, la new yorkaise se met à faire pianoter ses doigts sur le comptoir, sirotant son verre, regardant tout autour d'elle, quand enfin elle aperçoit le minois (banal) de son adversaire.
— Justyn, youhou ! Elle se redresse, agite son bras dans les airs pour se faire remarquer de l'homme, et attend qu'il arrive à sa hauteur pour se présenter à lui. — Charlotte. Elle lui tend une main parfaitement manucurée tandis qu'elle lui offre un sourire éblouissant, préférant se présenter sous son nom complet au cas où Gabriela lui aurait parlé d'elle - et si c'était le cas, jamais elle ne se serait référée à elle de la sorte. — Très beau spectacle. Pas vraiment, mais elle a besoin de le caresser dans le sens du poil, quand bien même ça lui arrache la gueule. — Une amie de Windmont Bay m'a conseillée ton numéro, je ne suis pas déçue. Elle ne compte pas laisser Gabriela en dehors de la conversation, c'est même primordial qu'il sache qu'elle la connaît, seulement pas dans les détails ; d'ailleurs, il n'a même pas besoin de savoir qu'elle est lesbienne, et elle lui offre une moue qui se veut séductrice afin de l'attirer dans ses filets plus facilement.

_________________
"I saw you smiling, breaking the silence, Telling me just what you want, There in the moment I was reminded I haven't felt this way in a while."

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) · Mar 21 Juil - 12:20
Comme chaque soir au club, il retrouve Mickey, Dan et Tyler. Cela fait quelques années déjà qu’ils dansent ensemble : dix ans déjà qu’il partage la scène avec Mickey et Tyler, quatre avec Dan. Chaque soir, ils mettent en lumière leur chorégraphie soignée et léchée, qu’ils ont répété pendant de longues heures à l’abri des regards des indiscrètes (et des quelques indiscrets qui viennent se mélanger à la foule bien trop souvent féminine), et leurs corps huilés suintant la testostérone à plein nez. Chaque soir, ils s’apprêtent, revêtent leurs costumes (qui termineront jonchés sur scène) et se maquillent, quand la mise en scène l’exige. Des heures de travail et de répétition pour une vingtaine de minutes de plaisir pour les regards avides de désir et de chairs du public. Chaque soir, ils offrent la vue de leurs corps dénudés, ou presque (seul leur intimité reste dissimulé sous leur boxer) et la possibilité de glisser ses mains curieuses sur les muscles de leur torse musclé ou de leurs fessiers et de finir par mettre quelques billets entre leur peau nue et l’élastique de leur sous-vêtement. Chaque fois, ils terminent leur show en saluant leur public. Comme ce soir. Les quatre garçons terminent leur show et adressent un dernier salue aux spectateurs et spectatrices venus pour les voir. Justyn se faufile pour disparaître dans les coulisses, suivis de Dan, puis de Tyler de Mickey. Le blond se laisse tomber lourdement dans le canapé, qui trône au milieu de leur SAS. Son attention capte quelques mots de Mickey adressé à Dan, lui reprochant de n’en faire qu’à sa tête sur scène, d’avoir planté un quart de sa chorégraphie. « Hé, c’est bon, Mick, c’est passé… Ils n’ont rien vu et ça leur a plu », articule-t-il, en tendant son cou vers les deux camarades dont les esprits commençaient à se chauffer. Mickey est perfectionniste (trop perfectionniste, même) et souhaite que chaque pas, chaque mouvement exécutés correspondent à ce qu’il avait envisagé. Après avoir repris ses esprits et quitté cet état d’excitation secondaire dans lequel il se trouvait (comme à la fin de chacun de ses shows, ou presque), il se redresse sur ses deux jambes et commence à se défaire de son costume de scène. Déjà cette paire d’ailes noire imposante, qu’il manie avec précaution (il sait que Mickey le butterait s’il salopait l’un des accessoires), puis le reste de ses accessoires. Il attrape une serviette puis se rend à la douche, en ôtant son dernier habit qu’il lance par dessus la cabine de douche. Il lave son corps huilé et maquillé et détend ses muscles sous le jet d’eau froide. Quelques minutes s’écoulent, avant qu’il ne sorte de la cabine, une serviette nouée autour de sa taille. Tyler leur propose de prendre un dernier verre, avant de se séparer et de retrouver chacun leurs pénates respectifs. Tous approuvent et reprennent leur conversation. Justyn se rhabille – un jean et un tee-shirt – quand ils sont interrompus par Frantz, l’un des hommes de la sécurité. Il adresse quelques mots au blond. Une nana l’attendrait au bar. Le premier nom qui lui vient à l’esprit est celui de Gabriela, mais jamais, elle ne prendrait autant de précaution pour lui signaler sa présence au club (même pour lui faire une surprise). Le deuxième est celui de Joan. C’est d’ailleurs ici même qu’ils se sont rencontrés mais ce n’est pas sa façon de faire. Il finit de s’apprêter alors que ses méninges s’activent à identifier le nom de cette nana. James ? Impossible. Mila ? Laissez-le rire…
C’est accompagné de ses compagnons de scène, il regagne la salle encore pleine et vive. Les esprits animés s’échauffent encore un peu plus autour de quelques verres d’alcool. Il fait quelques pas, en direction du bar alors qu’une silhouette inconnue se détache. Une voix perchée l’interpellant. Il s’interrompt et lance un regard en direction de Dan et de Tyler, les deux plus enclins à de tels plans. Quelques instants plus tard, il est devant la jeune femme, lui adressant un signe de tête en guise de salut. « Ok, Charlotte », il articule à son égard. « Apparemment, tu sais déjà qui je suis », ce qui a l’avantage de lui permettre de ne pas à avoir à se présenter. Il n’est pas coutumier de ce type d’échanges courtois. Il prend place sur le tabouret, s’installant aux côtés de la dénommée Charlotte. Son regard bleu se pose sur le visage de son interlocutrice qui commente le spectacle de ce soir – ça lui a plu, Tyler devrait être là pour l’entendre –. Elle a été conseillée par une amie de Windmont Bay – il est fréquent qu’il croise des femmes (mais aussi quelques hommes) de la petite bourgade, il n’est pas étonné--. « J’imagine que l’on te reverra alors », énonce-t-il, quand elle confie ne pas avoir été déçue par ce qu’elle a vu ce soir. Il s’accoude sur le bar, puis se tourne vers le jeune homme installé derrière. Il lui adresse un signe avant de passer commande. « Tu prendras un verre ? Charlotte », il articule son prénom pour le mémoriser. « Je te l’offre », il fait, devant l’air timide (ou plutôt faussement timide) de la brune.
@lottie allman

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon

Lottie Allman

messages : 1731
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : bpalvin ⋅ © artacide.
multinicks : penelope ⋅ shiloh ⋅ odette ⋅ daniel.
points : 3114
age (birth) : 26 y.o. (08/10)
♡ status : in a relationship with nyree.
work : recently poor, working at rock creek ranch (and not feeling so comfortable there).
home : pretending she has enough money to rent a room at the majestic but sharing a flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nyree ⋅ gabriela ⋅ marnie ⋅ justyn

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) · Mar 18 Aoû - 12:52
Quand elle le voit débarquer, son sang ne fait qu'un tour. Elle a envie de bondir sur lui, de serrer son cou de ses mains frêles, de l'étriper jusqu'à ce que mort s'en suive. Pourtant, Lottie met de côté ses pulsions meurtrières et hèle le jeune homme comme si elle était ravie de le voir. Il s'avance vers elle et elle a alors tout le loisir de l'observer. Il est beau, c'est un fait. Même pour une femme qui n'aime pas les hommes, elle peut le reconnaître, et elle comprend ce que Gabriela lui trouve. Car malheureusement, sa belle n'a jamais préféré les femmes aux hommes, elle est l'exception qui confirme la règle, et elle a toujours douté de leur happy ending dans des conditions pareilles. Gabriela Ortega est une hétérosexuelle qui finira probablement avec un homme, mais Lottie refuse de l'accepter et continue de se battre pour la seule femme qu'elle ait un jour véritablement aimée, d'où sa présence ici, face à sa némésis.
— Oh oui, je reviendrai ! Ça ne vaut clairement pas l'Illünis de Windmont Bay. C'est dans la petite bourgade que Lottie a aperçu, plus d'une fois, le jeune homme en compagnie de la portoricaine, il est donc probablement au courant de l'existence de ce club, surtout quand on sait que Gabriela y travaille. Lottie essaye donc de valoriser ce que Portland a à offrir, histoire qu'il ne commence pas à se dire qu'il devrait changer de club - il ne manquerait plus que ça.
— Avec plaisir, Justyn. Elle accentue son prénom comme il vient de le faire avec le sien, lui offrant un sourire à toute épreuve. Son visage se referme légèrement lorsque Justyn se tourne vers le barman, déjà fatiguée de la mascarade, mais elle se remet rapidement dans son rôle de minette assoiffée de sexe avec de beaux mâles.
— À la tienne ! S'exclame-t-elle en levant son verre dans les airs afin de trinquer avec son ennemi, avant de siroter quelques gorgées de son breuvage sans le quitter des yeux une seconde. — Alors, comment tu connais Gabriela ? Demande-t-elle d'une voix innocente, avant de se rendre compte qu'elle va peut-être un peu trop dans le vif du sujet, ce qui pourrait paraître suspect. Elle se reprend alors, rapidement. — C'est elle qui m'a conseillée de venir ici. Explique-t-elle, bien que Justyn ait probablement compris le sens de sa question avant qu'elle ne le précise. — Elle me connaît bien, elle sait à quel point j'aime les mâles qui se déhanchent. Et elle se met à rire bêtement, pour accentuer son rôle d'idiote, tout en se maudissant intérieurement pour agir de la sorte. Mais elle sait que les hommes ont tendance à préférer les filles jolies et bêtes, alors elle préfère mettre toutes les chances de son côté pour l'attirer dans ses filets.

_________________
"I saw you smiling, breaking the silence, Telling me just what you want, There in the moment I was reminded I haven't felt this way in a while."

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) · Jeu 20 Aoû - 14:32
Justyn Henessy se trouve devant cette inconnue qui se présente comme étant Charlotte. Cette dernière l’attend au bar, depuis quelques instants déjà – il ne sait pas depuis combien de temps cette jeune femme est dans le club –. Rares sont les clientes – et clients – qui se rendent au club sans compagnie. Bien souvent, ce sont des groupes de copines qui peuplent le public et qui font face à la scène où les quelques shows défilent devant eux. Charlotte est seule. Tout du moins, si elle est venue accompagnée, elle a pris soin de s’écarter de son groupe pour s’isoler – mais tout ceci n’est que spéculation. Elle ne regrette pas d’être venue et il imagine que Charlotte reviendra. Il est fréquent qu’un client qui pousse la porte du club pour la première fois revienne de façon régulière. Avec le temps, Justyn a appris à reconnaître les clients fidèles du club. Elle lui confirme qu’elle reviendra : il hoche doucement la tête, comme pour signaler qu’il avait bien entendu ce qu’elle lui dit là. Ainsi, Charlotte retrouvera sa place au bar, dans quelques temps, pour siroter un cocktail tout en profitant du spectacle offert par les danseurs, dont Justyn fait partie. Par la suite, elle évoque le club et casino de Windmont Bay. Le blond se laissera pas tenter à la comparaison. « C’est toi qui le dis ça », il souffle. Alors que la conversation va au fur et à mesure de bon train, il lui propose un verre qu’il lui offrira. Quand Charlotte accepte son verre, Justyn se tourne aussitôt vers le barman qu’il intercepte. Il commande deux Gin Tonic qui ne tardent pas à venir devant eux. Il pousse l’un des verres vers la jeune femme, alors que sa main se saisit du second verre. A son tour, il lève son verre qui vient s’entrechoquer avec celui de la brune. « Tchin ! », glisse-t-il. Il boit une gorgée du breuvage alcoolisé. Son attention observe rapidement autour d’eux. Il croise le regard de Mickey, qui lui adresse une oeillade. C’est la voix de Charlotte qui le tire de son observation. Il reste quelque instant – quelques secondes – interdit, quand elle le questionne sur Gabriela et sur la façon dont ils se sont connus. Il plisse légèrement les yeux, alors qu’elle continue de s’expliquer : Gabriela est l’amie de Windmont Bay qui lui a conseillée son numéro – c’est ce qu’elle lui avait dit, quelques minutes plus tôt –. « Vraiment ? », on peut noter la surprise dans le son de sa voix. Cela ne ressemble pas à Gabriela. Pas celle qu’il connaît, en tout cas. « On se connaît, c’est vrai », répète-t-il. Effectivement, il connaît Gabriela. « Mais, tu devrais lui demander toi-même », bien qu’il doute qu’elle s’épanchera dessus. « C’est ton amie, après tout, non ? Pourquoi ne pas lui demander directement ? », il la questionne franchement. Justyn prend une nouvelle gorgée du cocktail. Il a compris que Charlotte n’en démordra pas, tant qu’elle n’aura pas une réponse à sa question. Comment se sont-ils connus ? « On s’est connus à Portland », qu’il répond brièvement. C’est l’essentiel qu’elle a à savoir sur Gabriela et lui.

@lottie allman

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon

Lottie Allman

messages : 1731
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : bpalvin ⋅ © artacide.
multinicks : penelope ⋅ shiloh ⋅ odette ⋅ daniel.
points : 3114
age (birth) : 26 y.o. (08/10)
♡ status : in a relationship with nyree.
work : recently poor, working at rock creek ranch (and not feeling so comfortable there).
home : pretending she has enough money to rent a room at the majestic but sharing a flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nyree ⋅ gabriela ⋅ marnie ⋅ justyn

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) · Jeu 27 Aoû - 15:51
Vraiment ? Le coeur de Lottie s'accélère tandis qu'elle sent que sa supercherie est prête à exploser à tout moment. Justyn se méfie trop d'elle, elle en ignore la raison ; serait-ce possible que Gabriela l'ait averti du danger qu'elle représente ? Non, la portoricaine n'est pas aussi folle qu'elle, elle est même plutôt du genre à lui reprocher ses mesures extrêmes. Ou alors, peut-être qu'elle n'est pas aussi bonne menteuse qu'elle ne le pense, et que le gigolo voit clair dans son jeu. Quoi qu'il en soit, Lottie ne se sépare pas de son sourire afin de ne pas lui montrer qu'elle est prise au dépourvu, elle s'empresse néanmoins d'expliquer comment le nom de Gabriela est venu sur le tapis, bien vite frustrée par la réponse de son interlocuteur.
— Certes, mais quand elle m'a parlé de toi je n'ai pas pensé à lui demander. Sauf que maintenant, je suis là, en face de toi, alors c'est à toi que je pose la question. Son sourire devient un peu plus mauvais, un peu plus faux, mais elle espère que Justyn n'y verra que du feu. Elle est venue ici dans l'idée de le détester, mais si en plus il ne rentre pas dans son jeu elle va le haïr plus que de raison. Ne peut-il pas lui répondre tout simplement ?
— Portland ? Elle arque un sourcil, cette réponse ne lui apporte aucun élément, il aurait pu ne rien lui dire qu'elle en serait au même point. — Vous étiez... collègues ? S'hasarde-t-elle, lui donnant un petit coup de pouce pour aller un peu plus dans les détails, n'ayant pourtant pas connaissance de Gabriela travaillant dans cette ville ; cependant, on ne peut pas dire qu'elles se soient raconté en détails les dernières années de leur vie loin l'une de l'autre. — Et pourquoi devrais-je lui demander ? Elle a une version différente de la tienne ? À peu près sûre qu'il s'est passé quelque chose entre eux, raison de sa présence ici ce soir, Lottie insinue que quelque chose a pu mal se passer entre eux, comme une rupture. Afin de simuler son innocence, ne voulant pas paraître trop impatiente quant aux réponses qu'elle veut entendre, la new yorkaise attrape son verre et le sirote nonchalamment.

_________________
"I saw you smiling, breaking the silence, Telling me just what you want, There in the moment I was reminded I haven't felt this way in a while."

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) · Sam 29 Aoû - 15:19
Justyn ne peut contenir sa surprise, en apprenant que cette demoiselle présente aurait été conseillée par Gabriela en personne. Cela ne ressemble pas à la Gabriela qu’il connaît et qu’il fréquente. Il la connaît trop bien pour savoir qu’elle soignerait toujours ses conversations pour ne pas citer son nom. Alors de là à conseiller l’une de ses amies à venir le voir. Dans l’esprit de Justyn, cela n’est pas possible pourtant Charlotte, qui se tient assise à ses côtés, ne semble pas en démordre et continue de lui dire qu’elle a été conseillée par elle. Par Gabriela. Pendant un instant, il lui vient l’envie de lui demander s’ils parlent bien de la même Gabriela. Est-ce Gabriela Ortega, son amie ? Ou une autre jeune femme portant le même prénom que la belle portoricaine ? Après tout, il ne tient pas à alimenter cette conversation autour d’un quiproquo. Pourtant il se tait et ne la questionne pas. Il lui demande plutôt pourquoi elle n’en a pas parlé avec elle. Il imagine que c’est une conversation typiquement que deux copines tiennent entre elles. Il croise son regarde, alors même qu’elle lui explique que l’idée ne lui est pas venue quand elles discutaient et que Gabriela lui parlait de lui. « C’est marrant parce que, tu vois », il s’interrompt pour boire une gorgée de son breuvage, « ça m’étonne d’elle d’avoir parlé de moi », qu’il lui confie.Il dodeline doucement la tête de haut en bas, comme pour appuyer ses propos. Il est étonné d’elle, étonné de Gabriela. Il ne peut pas cacher son étonnement. Son regard ne quitte pas le regard de la jeune femme, comme pour la sonder comme si elle avait quelque chose à ajouter à son affirmation.
Finalement, Justyn lui concède qu’ils se sont connus à Portland. Il hoche la tête, quand la jeune femme répète le nom de la ville. L’air de dire « oui, oui, à Portland ». Il se souvient encore de leur rencontre et de la première fois que Gabriela Ortega est entrée danss on champ de vision. Il est évident qu’il n’avait pas montrer le même entrain et le même intérêt que ceux de ses camarades. « Oui », affirme-t-il, quand elle lui demande s’ils étaient collègues. Un discret sourire étire ses lèvres, en écoutant son interlocutrice lui demander les raisons pour lesquelles elle devrait questionner Gabriela en personne sur leur relation. « Demande-lui et elle te confirmera ce que je viens de te dire », il énonce. Nul doute que les propos de Gabriela iront dans son sens.

@lottie allman

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon

Lottie Allman

messages : 1731
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : bpalvin ⋅ © artacide.
multinicks : penelope ⋅ shiloh ⋅ odette ⋅ daniel.
points : 3114
age (birth) : 26 y.o. (08/10)
♡ status : in a relationship with nyree.
work : recently poor, working at rock creek ranch (and not feeling so comfortable there).
home : pretending she has enough money to rent a room at the majestic but sharing a flat on crescent lane.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : nyree ⋅ gabriela ⋅ marnie ⋅ justyn

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) · Lun 31 Aoû - 20:36
Frustrée par les réactions de son interlocuteur, qui semble trop sur ses gardes pour tomber dans le panneau, Lottie se retient de soupirer. — Ah bon ? Pourquoi ? Elle feint la surprise, elle aussi, refusant d'avouer ses torts, préférant continuer à jouer les sottes innocentes. Mais la réponse de Justyn l'a prise au dépourvu, elle a l'impression d'avoir fait une bourde et regrette de ne pas s'être plus informée avant de l'approcher. Elle l'a vu en compagnie de Gabriela et s'est contentée de savoir son nom et son lieu de travail sans s'informer sur la nature de leur relation. Peut-être en fait-elle des caisses pour rien, qu'ils sont juste amis, mais la méfiance de Justyn lui fait comprendre qu'il y a anguille sous roche. Plissant les yeux comme si elle ne croyait pas à toute la mascarade, Lottie reste silencieuse et se contente de hocher la tête en sirotant sa boisson. Collègues, d'accord, mais c'est tout ? Elle n'y croit pas une seconde. Justyn lui cache quelque chose et elle ignore si c'est parce qu'il est de ceux qui ne parlent pas beaucoup d'eux ou si c'est parce qu'il n'a pas confiance en elle. Sûrement un peu des deux.
— D'accord, c'est comme ça que vous vous êtes rencontrés. Elle est à la limite de lever les yeux au ciel, se demandant s'il ne comprend vraiment rien à ce qu'elle lui demande de dire ou s'il fait exprès parce que justement, il a vu clair dans son jeu. — Et... il s'est passé quelque chose entre vous ? Sa voix se veut légère, comme si elle ne faisait que papoter pour avoir les derniers ragots croustillants, mais en réalité elle brûle de savoir. — Je veux dire, vous êtes à poil quand vous bossez, j'imagine que ça amène à des rapprochements. Elle est même du genre à penser que ça peut rapprocher les collègues de même sexe, et voilà que ses yeux glissent sur les compagnons de Justyn qui ont l'air d'émoustiller l'assemblée. Oui, elle les voit bien fricoter tous ensemble, Justyn y compris ; il serait bien mieux avec eux qu'avec Gabriela. — Et puis, on parle de Gabriela. Qui ne craquerait pas ? La portoricaine est d'une beauté à couper le souffle, c'est évident pour tout le monde et elle espère que son compliment ne trahira pas toute l'affection qu'elle ressent pour la brune.

_________________
"I saw you smiling, breaking the silence, Telling me just what you want, There in the moment I was reminded I haven't felt this way in a while."

Justyn Henessy

messages : 1456
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2393
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

(players only love you when they're playing) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) · Sam 5 Sep - 16:31
Justyn ne peut que partager sa surprise par rapport à Gabriela et au fait qu’elle aurait parlé de lui. Son prénom aurait fuité dans une conversation avec cette jeune femme, Charlotte. Ca l’étonne de sa Gabriela, qui n’est pas du genre à laisser fuité son prénom. Il le sait, il la connaît trop bien pour savoir ce dont elle est capable ou non de faire et de dire en public, en face d’une amie ou de l’un de ses proches. Il la connaît trop bien, il la connaît par coeur maintenant pour anticiper tout ça. « Ce n’est pas son genre de parler des autres », il lui explique. Il hausse légèrement les épaules, comme pour noter que ce n’est qu’une simple affirmation. « Mais on ne parle peut-être pas de la même Gabriela, depuis le début », il laisse supposer, en tournant sa tête en direction de la petite brune installée à côté de lui. Il y a peut-être quiproquo entre eux. Charlotte finit par laisser entendre qu’ils parlent bien de la même Gabriela. Gabriela Ortega. Tout cela l’étonne et lui paraît étrange.
C’est étrange que Gabriela ait parlé de lui, c’est étrange aussi cette façon dont son interlocutrice a d’insister sur leur relation, entre elle et lui, cette façon insistante de prononcer le prénom de Gabriela. Une once de méfiance l’enveloppe. Il évoque leur rencontre avec Gabriela. Ici même. Ils ont été collègues. Il n’y a rien de plus à savoir à leur propos. « Oui », il articule, quand elle répète ce qu’il vient de dire : ils se sont rencontrés de cette façon, ici. Il ne peut contenir son rire quand elle lui demande s’il s’est passé quelque chose entre eux. « Sérieusement ? », il laisse entendre entre quelques éclats de rire. Il se reprend, buvant une gorgée. « Je vais te décevoir mais non », répond-il, en croisant le regard de la jeune femme. « Là encore, tu pourras confronter ma version avec la sienne ».

@lottie allman

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
Contenu sponsorisé




(players only love you when they're playing) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (players only love you when they're playing) ·
 
(players only love you when they're playing)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: