hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -47%
Trottinette électrique Mi Electric Scooter ...
Voir le deal
240 €

 

 Someone to hear your prayers (T/W)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: arc light
Aller en bas 

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Someone to hear your prayers (T/W) · Mer 29 Juil - 22:22
Someone to hear your prayers, someone who's there
@Tony Burton


L’ambiance de Windmont Bay était au beau fixe : l’euphorie de la fête nationale et le car-wash des pompiers rendaient la plupart des habitants euphoriques. Winifred aurait dû faire partie de ces gens-là : elle profitait aujourd’hui d’une permission exceptionnelle lui permettant de passer le week-end en ville et Aaron, son petit-ami, était un pompier populaire. Elle aurait dû être à ses côtés, pour le soutenir et l’encourager. Et pourtant, elle ne se rendrait pas au car-wash. Les raisons étaient multiples : elle savait que les ragots se multipliaient à son égard, qu’entre Aaron et elle, les choses n’étaient plus aussi simples et surtout, elle avait un besoin urgent de parler à Tony Burton. Elle avait donc menti à Aaron, lui garantissant qu’elle resterait sagement chez elle en attendant son retour mais dès qu’il fut parti, elle s’empressa d’écrire à Tony et de prendre une douche pour retirer tout le sel des larmes qu’elle avait déversé.

Appuyée contre le mur de pierres à l’arrière du cinéma, Winifred mordilla l’extrémité de son pouce, son regard nerveux faisant des aller-retours entre son téléphone et la rue adjacente. Il était 15h, soit l’heure exacte de son rendez-vous de dernière minute avec Tony. L’individu ne s’était pas fait prier pour accepter de la rencontrer mais ses messages démontraient une méfiance à son égard et faisaient craindre les pires scénarios à Winifred. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, les choses avaient dégénérées et la jeune femme n’en était pas sortie sans séquelle. Parfois, elle repensait au moment où la main de Tony s’était saisie de son cou, son regard glacial et déterminé, la terreur et la colère qui l’avaient envahie. Dans ces moments-là, elle fermait les yeux et tachait de tourner la page, mais aujourd’hui, elle savait qu’elle devait rester sur ses gardes pour éviter qu’une telle situation - ou pire - se reproduise. C’est pourquoi, auprès d’elle, se trouvait Estrella. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, la chienne n’avait pas été présente. Winifred en avait donc conclue que l’animal la protégeait de bien des façons. Elle se pencha alors en avant et cajola la chienne avec tendresse, son téléphone momentanément rangé dans la poche arrière de son jeans. « Estrella, je compte sur toi pour lui sauter à l’entre-jambe s’il se montre agressif, d’accord ? »

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Mar 18 Aoû - 21:24
La fête nationale n’avait jamais été une source de célébrations pour Tony. Il avait participé de-ci de-là à quelques soirées festives, il n’était pas aigri au point de ne pas apprécier le grand final des feux d’artifice organisés pour l’occasion, toutefois il était resté loin des festivités des dernières années. Malgré son installation au sein de la petite communauté de Windmont Bay, 2020 ne dérogerait pas à cette règle, d’autant plus que les récents événements de son existence le poussaient à faire profil bas, encore plus que d’ordinaire. Hors de question, donc, qu’il s’exhibe même pour faire laver sa voiture par les pompiers pour une bonne cause. Il était disposé à rester entre les quatre murs de son appartement, hésitant tout de même à prendre le large pour quelques heures dans un coin reculé en dehors de la ville. Toutefois, son téléphone en avait décidé autrement. Il avait vibré alors qu’il n’attendait plus de nouvelles de personne, il avait affiché un nom sorti d’outre-tombe, il avait failli choir de l’accoudoir du canapé sous le coup de la surprise. Winifred Limon. Son deuxième bourreau à Windmont Bay. L’incompréhension fit place à la colère qui elle-même céda l’espace à l’hésitation. La demoiselle semblait avoir besoin de lui, lui-même avait toujours son paquetage d’excuses à lui fournir sous le bras. Sa sagesse s’effaça au profit de son cœur qui lui intima de ne pas céder à ses pulsions paranoïaques pour cette fois. Il se rendit par conséquent sur le lieu de rendez-vous, demeurant sur ses gardes, dans le cas où elle aurait ramené son petit ami pour lui casser la gueule en souvenir du bon vieux temps. « J’aurai pas de raison d’être agressif, vu que tu ne pourras rien casser cette fois, » rétorqua-t-il après avoir entendu la mise en garde prononcée en direction de la chienne. Un vague sourire se dessina sur ses traits, qui disparut sitôt que son regard se posa sur le visage de la jeune femme. « Qu’est-ce que tu veux ? » Il aurait préféré lui demander comment elle allait, depuis tout ce temps, mais Tony était Tony, la délicatesse n’était pas son fort, surtout quand il se sentait aussi peu maître de la situation. Il ne comprenait toujours pas ce qu’il faisait là et ignorait ce que Winifred pouvait bien avoir derrière la tête.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Mer 19 Aoû - 17:28
w/ @Tony Burton

Une voix s’éleva derrière son dos et Winifred sursauta. Elle l’aurait reconnue entre mille, à travers une attaque, un typhon. Elle parut terrifiée, mais ce fut surtout la surprise qui fut responsable de son état. Confuse, elle fit rapidement volteface pour se retrouver devant Tony, l’homme à qui elle avait donné rendez-vous. Elle fit mine de se blottir sous son sweat, comme si c’était le froid et non pas la peur qui la faisait pâlir. Elle vit ce regard qui l’avait tant de fois hanté et, presque inconsciemment, fit un pas en arrière, pour se retrouver derrière la carrure protectrice de sa chienne dont elle ne lâchait pas le collier, intimant l’ordre à l’animal de ne pas bouger. Cette dernière parut, comme à son habitude, absolument ravie de retrouver Tony tant et si bien que sa queue n’arrêtait pas de gigoter, donnant des coups dans les mollets de sa maîtresse. Essayant de ne pas y porter trop d’attention, Winifred ne lâcha pas du regard l’homme, comme si elle redoutait une action traitre de sa part. « Tu es vraiment venu armé ? » Demanda-t-elle, balayant sa question et feignant l’assurance. Son texto envoyé plus tôt dans la journée n’avait pas de quoi la rassurer et elle avait besoin de savoir le rapport de force qu’il y aurait entre eux. Elle avait certes Estrella à ses côtés, mais une arme à feu ou même blanche pouvait neutraliser la chienne très facilement. Le stress de Winifred parut se communiquer à l’animal qui se mit finalement en position assise et blottit sa tête sur ses pattes avant. Winifred la relâcha alors et sortit son téléphone de sa poche. « Si tu l’es, j’appelle les flics à la moindre menace. » C’était du pipeau, bien sûr. Si les flics rappliquaient, c’était elle qui risquait le plus gros car elle n’était pas censée échapper à la supervision d’Aaron pendant la journée et la nuit qui arrivait. Elle espéra toutefois que Tony tombe dans le panneau et décidera d’être celui qu’elle avait connu avant que tout ne dérape entre eux. Un homme imprévisible mais humble et sincère, qu’elle s'était surprise à apprécier tant il la fascinait.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Mar 25 Aoû - 11:42
Le bluff était l’arme la plus habituellement usitée par Tony. Il n’était pas de ceux qui avaient recours à des traits d’humour pour dédramatiser les situations, ce qui facilitait la prise au sérieux de ses réparties les plus cinglantes. Il avait réussi à instaurer une once de crainte chez Winifred, ce qui lui conférait un avantage non négligeable, sachant qu’il ne possédait en dehors de cela qu’une ignorance relative à leur présence respective en ces lieux. Sans un mot, il sortit les mains de ses poches et leva ses paumes devant lui pour démontrer qu’il n’était pas une menace. Certes, cela ne prouvait rien d’autre que sa bonne foi, puisqu’il pouvait très bien conserver un canif ou tout autre objet contondant de petite taille dans l’une de ses poches. Il n’était pas d’humeur. Il souhaitait faire profil bas, il ne voulait plus de sang sur ses mains. Il leva les yeux au ciel, avec un soupir de lassitude en prime. Pourquoi chercher à le rencontrer si la vue de sa pauvre carcasse la répugnait autant ? Il avait du mal à saisir la logique de la brunette. « T’auras pas à les appeler, je serai sage comme une image, » promit-il en dessinant une croix au niveau de sa poitrine. Sa question demeurée sans réponse, il s’avança de quelques pas avant de s’accroupir pour appeler la chienne à lui, mais cette dernière ne laissa échapper qu’un jappement avant de jeter un coup d’œil en direction de sa maîtresse. Il ne s’était pas aspergé de son parfum magique, il n’avait aucun attrait pour elle. « Tu m’as ramené un cadeau de ton voyage au Japon, c’est pour ça que tu voulais me voir ? » Peut-être que de manière détournée, il obtiendrait davantage d’informations sur sa présence derrière ce vieux cinéma. « T’as pas pris beaucoup de couleurs, j’imagine qu’il n’a pas dû faire si beau que ça au pays du Soleil-Levant... » Au contraire, elle avait même l'air plus pâlotte que dans son souvenir.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Dim 6 Sep - 10:34
w/ @Tony Burton

Une impression étrange apparut à la jeune femme en entendant Tony s’assimiler à une image. S’il y avait bien une chose qu’elle avait appris de lui, c’était que son calme masquait une tornade qui pouvait tempêter au moindre faux pas. Elle fit donc une moue, prouvant qu’elle était peu convaincue mais s’admit rassurée en voyant qu’il ne portait pas d’arme. Elle rangea donc son téléphone portable dans la poche de son sweat. Elle le regarda ensuite s’accroupir au niveau d’Estrella et constata elle aussi l’indifférence de la belle bête mais son attention fut détournée par les paroles de l’homme. Pourquoi lui parlait-il du Japon ? Les sourcils froncés, elle essaya de comprendre quelle blague pas drôle il essayait de lui faire, avant de finalement comprendre la situation. « Quelles rumeurs courent à mon sujet ? » Agacée, elle poursuivit. « Je ne suis pas partie au Japon, je suis internée Tony. » Elle passa une main sur son front, sentant le rouge lui monter aux joues mais elle n’avait pas le choix, elle devait tout expliquer à cet homme car elle avait besoin qu’il comprenne l’ampleur de la situation pour pouvoir l’aider. « Je suis obligée de rester à l’hôpital psychiatrique de Portland. » Elle marqua une pause, hésitant à lui expliquer les raisons exactes de son internement. « Pour des brouilles. Mais ils me filent des médocs atroces. J’essaye de les esquiver, mais c’est quasiment impossible. » Elle s’accroupit à son tour pour se retrouver de nouveau face à face avec Tony. Ses grands yeux noisette devinrent suppliants, et sa voix mielleuse. « J’ai besoin de ton aide. Je ne supporte pas leurs effets secondaires. J’ai pris 5 kilos déjà ! » Elle désigna ses cuisses avec un désespoir non feint avant de poser une main, aventureuse, sur l’avant-bras de Tony. Ce contact eut un effet étrange sur les émotions de Winifred, mais elle fit de son mieux pour se contenir. « Tu dois m’aider, tu me dois bien ça. » Elle redoutait sa réponse mais pas autant que d’avoir à avaler la ribambelle de médicaments que lui filait le corps médical de son hôpital. Tony et elle n’avaient jamais évoqué son addiction aux pilules mais Winifred avait connu l’envers du décor de Hollywood et avait fréquenté des célébrités et artistes en tout genre victimes des mêmes addictions que Tony. Elle avait donc très tôt reconnu la raison de ses états fébriles et savait aujourd’hui qu’elle demandait de l’aide à la bonne personne.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Ven 11 Sep - 15:07
Tony n’était pas un mec adepte des rumeurs, il ne les écoutait pas et les propageait encore moins. Il ne comprit par conséquent pas immédiatement la question emplie d’accusations dissimulées énoncée par Winifred – qui ressemblait de plus en plus à un fantôme revenu d’entre les morts. Il mit quelques secondes avant de revenir dans l’instant présent et ne capta que la fin de sa phrase, qui offrit finalement un sens à toute cette mascarade dont il était protagoniste malgré lui. L’atmosphère changea du tout au tout, maintenant qu’il découvrait la face cachée de la jeune Limon, et l’éclairage sous lequel il la voyait désormais la rendait tout à coup plus sympathique. Ses mains reposées sur ses genoux, il releva un regard paumé en direction de sa camarade de galère et suivit le moindre de ses gestes, son regard s’attardant sur les fameuses courbes qui auraient pris de l’ampleur. Il ne l’avait pas remarqué. Elle était toujours aussi agréable à regarder que dans son souvenir – il fallait dire qu’il l’avait rencontrée en plein hiver, emmitouflée dans sa doudoune et sa mauvaise foi. « Il vaut mieux gagner des kilos plutôt que de perdre sa santé d’esprit, Winifred… » Il serra le poing du côté où elle avait posé sa main avant de se remettre debout, l’obligeant de ce fait à suivre son mouvement. Il se racla la gorge, pensif, avant de réaliser que ses yeux s’étaient perdus dans le décolleté de son interlocutrice. Il secoua la tête et releva le nez vers elle. « Pour commencer, je te dois rien. J’ai  essayé de te présenter mes excuses, c’est ton problème si tu ne les as pas écoutées. » Il prit une profonde inspiration. Elle devait bien le comprendre, en fin de compte, puisqu’elle avait l’air de savoir qu’il n’avait pas, lui non plus, toute sa tête. L’empathie n’était pas un trait caractéristique de sa personnalité, pourtant, il n’était pas capable de l’envoyer paître. Ce il-ne-savait-quoi entre eux persistait à lui donner l'envie de la côtoyer, ça le rendait fou - plus encore qu'à l'ordinaire. « Qu’est-ce qu’ils te filent, exactement ? Et à quelle fréquence ? » S’il avait séjourné dans plusieurs hôpitaux spécialisés, il ne connaissait pas celui de Portland, il n’avait donc qu’une vague idée de l’organisation des journées pour les malades. Il avait besoin que Winifred bavarde un peu plus pour mieux la comprendre, et peut-être lui venir en aide.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Ven 18 Sep - 19:30
w/ @Tony Burton

De l’extérieur, Tony et Winifred donnaient l’allure d’un duo d’amis liés par leur amour des animaux mais ce qu’il se tramait entre eux était beaucoup plus complexe et atypique. Winifred en avait conscience et elle profitait de cette allure nonchalante entre eux pour aborder des sujets à controverse. Elle écouta les propos de l’homme concernant ses effets secondaires et elle se braqua presque instantanément. « Je ne t’ai pas demandé ton avis. » répondit-elle, glaciale, retirant sa main d’un geste lent, presque contrainte. Elle remarqua son regard perdu dans son décolleté et eut un mouvement de la tête signifiant l’interrogation. « Ni tes oeillades. » ajouta-t-elle d’un ton faussement agacé, se relevant à sa suite pour se retrouver face à lui. Au fond d’elle, un émoi certain pointa qu’elle ignora du mieux qu’elle pu, se cachant derrière sa fierté légendaire. « A choisir, aujourd’hui, je préfère ton aide à de vaines excuses. » Elle fut sur le point de redoubler d’efforts dans ses supplications lorsqu’il reprit finalement la parole, lui demandant plus d’informations sur les traitements qu’elle prenait. « Putain, merci ! » D’enthousiasme, elle fit un pas vers lui et leva les bras comme pour le serrer contre elle, avant de s’arrêter brusquement. Confuse, elle laissa retomber ses bras le long de son corps et baissa la tête, frustrée et agacée par l’accolade qu’elle faillit lui donner. Visiblement nerveuse, elle plongea une main dans sa poche de jeans et sorti son téléphone. Elle présenta alors une note à Tony comprenant le nom des deux médicaments neuroleptiques qu’elle prenait quotidiennement. « Chacun deux fois par jour. » Tandis qu’elle attendait sa réaction, elle observa son visage avec curiosité, appréhension, espérant qu’il ne décevrait pas les espoirs qu’elle mettait en lui.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Mer 23 Sep - 9:46
La virulence dont faisait preuve Winifred n’était pas la bienvenue, la demoiselle oubliait que c’était elle qui l’avait appelé à l’aide et qu’il pouvait repartir aussi vite qu’il était arrivé. Il ne put réprimer un rire narquois lorsque, Grande Seigneur qu’elle était, Limon réclama un coup de main de sa part plutôt que des excuses. Tant mieux, il ne comptait de toute manière pas les réitérer. Il eut un mouvement de recul tandis qu’elle s’avançait dangereusement de lui et serra ses poings, prêt à se défendre si elle souhaitait en venir aux mains. En un clignement d’yeux, il réalisa qu’il s’agissait d’un geste amical qu’elle venait de tuer dans l’œuf, et il ne sut dire ce qu’il pensait de cela. Dans un geste plus délicat qu’il n’en avait l’habitude, il attrapa le téléphone de Winifred afin de prendre connaissance de son traitement. Ce faisant, elle l’autorisait à pénétrer dans sa vie intime, dans sa tête, ce qui était fort étrange étant donnée la méfiance qu’elle démontrait à son égard. « Bordel… Qui es-tu, en fait ? » ne put-il s’empêcher de demander face à la liste des médicaments qui ne lui parlaient que trop bien. Encore aujourd’hui, il possédait dans ses effets personnels quelques-uns des noms mentionnés sur l’écran. Lui ne se voyait pas vivre sans. Il renifla avant de lui rendre son bien. « Est-ce que t’es douée avec tes mains ? Avec tes doigts, au moins ? » La question était saugrenue, mais il se comprenait. « Je peux te dégoter des cachets qui ressemblent à ceux qu’ils t’obligent à prendre, ça a un petit effet laxatif, donc ça règlera aussi ton problème de prise de poids… » Qui lui allait bien, toutefois il préféra ne pas donner son opinion sur la question, elle n’avait déjà pas apprécié son regard insistant sur sa poitrine. « Sinon, c’est plus risqué mais il y a la possibilité de prendre des trucs qui déclenchent les effets secondaires des médocs les plus forts qu’ils te donnent. Si c’est des docteurs sérieux, ils réduiront ta dose ou la changeront pour quelque chose de plus doux… A toi de voir. » Son intonation était celle d’un spécialiste de la santé mentale plus que celle d’un dealer, il était incroyablement calme, presque doux avec elle, malgré la réticence évidente dont la brunette faisait preuve. Si elle ne lui faisait pas confiance, pourquoi s’adresser à lui ? Windmont Bay devait comporter un bon nombre de fous à qui elle aurait pu demander conseil.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Sam 26 Sep - 18:41
@Tony Burton

« Ne me juge pas, s’il te plait. » sa voix se brisa à la fin de sa phrase tant son angoisse était palpable. Lorsque Tony lu sa prescription, sa réaction, spontanée, refléta sa connaissance dans le domaine et la jeune femme se sentit soudain comme sous le regard réprobateur de son géniteur. C’est pourquoi elle le supplia de ne pas la juger, sa honte étant déjà bien trop douloureuse au quotidien. Winifred pouvait passer de l’allure d’une femme forte à celle d’une adolescence prise en flagrant délit en une fraction de seconde. Des attitudes diverses, complexes, qui finalement auraient dû mettre la puce à l’oreille à son entourage. Sa question concernant son agilité digitale lui fit arquer un sourcil, mais elle comprit vite où il venait en venir en entendant la suite de ses explications. Elle le laissa aller au bout de ses propos car à cet instant, il parlait avec clarté et bienveillance. Elle eut presque envie de s’asseoir sur le trottoir à ses côtés pour l’écouter lui parler encore et encore de toutes ses astuces pour tromper le corps médical d’un hôpital psychiatrique. Malheureusement, l’urgence de la situation (et sans doute aussi leurs différends), la retint de partir dans ce genre de moment avec lui. « Donne-moi ce que tu peux me filer le plus rapidement. Peu importe les effets secondaires s’ils sont brefs, c’est mieux qu’une vie sous neuroleptiques. » A présent, Winifred trépignait face à lui tandis qu’Estrella, sage à leurs pieds, les regardait d’un air docile. « Je retourne à l’hôpital demain, et je devrai sortir en septembre mais j’ai besoin de ton aide maintenant. » Elle fit un pas vers lui, visiblement prête à tout pour obtenir ce dont elle avait besoin. « Tu vas m’aider, oui ou non ? » demanda-t-elle à la fois irrité et désespéré. Tony avait déjà une place très particulière dans sa vie. S'il acceptait de l'aider, il prendrait alors une place encore plus grande - et réciproquement. Etait-il prêt à s'engager envers elle ? Winifred en doutait, mais elle espérait de tout son coeur qu'il lui dise oui, pour maintes raisons qu'elle préférait, à cet instant, garder pour elle.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Jeu 1 Oct - 12:15
Les sourcils froncés, il jeta un rapide coup d’oeil en direction de Winifred lorsque cette dernière l’implora presque de ne pas faire preuve de jugement à son égard. Si elle le connaissait mieux, elle aurait su qu’il n’était pas capable d’une chose pareille. Mais ils n’étaient pas amis, pas même des connaissances, juste des êtres qui se rencontraient de temps à autre de manière chaotique et inattendues. La nervosité de la demoiselle s’imprégna dans son propre organisme et il remua ses mains devant lui afin de lui demander tacitement de se calmer. Il n’avait pas envie d’attirer les regards sur eux à cause de son petit manège de folle furieuse. « Je me promène pas avec du matos sur moi, comme tu peux t’en douter. » Ou pas, difficile d’imaginer le portrait qu’elle se dressait de lui. Il secoua la tête devant son manque de confiance avéré, alors qu’elle était celle qui se prosternait à ses pieds pour lui demander un coup de main. Les gens comme eux étaient dénués de logique, cela n’avait rien de bien étonnant. « Il y a de fortes chances pour que je le regrette, mais oui, je vais t’aider. » Sa vie explosait dans tous les sens, son anonymat n’était plus qu’une utopie, alors pourquoi ne pas risquer de se faire gauler avec des substances illicites pour les beaux yeux de Winifred ? « Je dois avoir un ou deux trucs chez moi. Tu peux m’attendre ici ? » Il n’habitait pas tout près, mais si Madame était pressée, il ferait son possible pour faire l’aller-route rapidement. « Ou tu peux m’accompagner… Tu sais déjà où j’habite, après tout. » Au moins elle pourrait dissimuler son teint terne et morose, qui faisait tache en plein mois de juillet, et Estrella pourrait se dégourdir un peu les pattes au lieu d'attendre sagement que la crise de sa maîtresse prenne fin. « Tant que tu me promets de ne pas toucher à mes crânes... » Un léger sourire accompagna ce complément d’informations, histoire de détendre une atmosphère qui n’était que trop pesante.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Mar 6 Oct - 18:25
@Tony Burton

Les mains qu’agita Tony devant elle n’eurent aucun effet sur Winifred mais Estrella aboya soudainement, comme si elle pensait que Tony allait initier un jeu avec elle. D’un geste, sa maîtresse la fit taire. Winifred fronça ensuite les sourcils, déçue, en entendant Tony expliquer qu’il n’avait aucune pilule sur lui. « Ben non, je ne pouvais pas m’en douter… ! » lâcha-t-elle tout simplement avec autorité. Elle poussa un soupire lorsque soudain, le jeune brun accepta de l’aider. Ses mots étaient inespérés et procurèrent à Winifred un soulagement indéfinissable. « Merci, merci, merci ! » Un soulagement qui fut de courte durée car il lui indiqua avoir besoin de passer chez lui pour récupérer les fameuses pilules dont elle aurait besoin. Une angoisse naquit au fond de ses entrailles qu’elle balaya d’un revers de la main en pensant à son besoin pressant. Elle jeta un coup d’œil à son téléphone pour vérifier l’heure. La fête des pompiers devait battre son plein à cet instant précis et Aaron ne serait pas rentré avant deux bonnes heures. « Je viens avec toi. » Son ton déterminé ne se refléta pas exactement dans son regard – celui-ci étant plutôt fuyant, et peu rassuré. Elle attrapa le collier de sa chienne avec fermeté, la chienne géante en guise de bouclier face à Tony. Winifred se sentait en bien meilleure sécurité lorsqu’Estrella était à ses côtés et sans elle, il était très certain qu’elle n’aurait pas accepté de retourner chez lui. Les souvenirs de sa dernière venue continuaient de la hanter et l’idée de se retrouver seule face à Tony mettait tout son corps en alerte. « Tu peux être certain que moi je n’y toucherai pas. Mais je ne garantis rien pour Estrella… J’aimerai bien te voir l’empoigner comme tu l’as fait avec moi, ça pourrait être très drôle. » dit-elle d’un air glacial, faisant preuve d’humour noir à son tour, comprenant que Tony cherchait à dédramatiser la situation entre eux. Le voir sourire avait quelque chose de rassurant, presque craquant. Toutefois, Winifred préféra ne pas lui rendre son sourire, encore trop mal à l’aise face à lui. Elle passa simplement devant lui avec sa chienne pour se diriger vers son adresse, Estrella collée à son mollet gauche, et sa main droite tremblotante sous sa manche.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Jeu 15 Oct - 11:54
Winifred le prenait-elle pour une pharmacie ambulante ? En avait-il seulement la tronche ? Il leva les yeux au ciel avant de les baisser sur Estrella, qui semblait ne rien comprendre à la situation et se demandait à quel moment ils pourraient jouer tous ensemble. Que la vie devait-être facile lorsqu’on était un chien. « Sûre ? » Il pouvait lire dans son langage corporel qu’elle n’était pas à l’aise avec cette idée, il s’était d’ailleurs attendu à ce qu’elle refuse cette étrange proposition, bien qu’il n’eût aucune image tordue derrière la tête. Il ne ressentait pas de sentiment suffisamment fort pour la brunette pour lui être une menace. Elle n’en avait pas conscience, mais elle avait de la chance de se trouver dans cette espèce de clair-obscur, sur ce spectre étrange entre détestation et amitié. « Elle me fait moins peur que toi, » répondit-il avec un naturel désarmant, peu impressionné par son intonation, en se penchant pour gratouiller le sommet de la tête de la chienne. « Je suis garé par là. » La route pour parvenir jusqu’à son immeuble n’était pas longue, mais le silence fut d’abord pesant, il chercha donc à le rompre, au moment de se garer, avec une question qu’il savait aussi insidieuse qu’indispensable. « Qu’est-ce que t’as fait pour être envoyée là-bas ? » Une personne comme Winifred Limon n’atterrissait pas dans un lieu sombre et lugubre, rempli de légumes, par magie. La rumeur à son sujet devait assurément courir en ville, toutefois Tony n’était pas suffisamment inséré dans la société locale – d’autant plus depuis ces dernières semaines – pour faire partie des qu’en dit-on. Il n’était pas dupe, il se doutait bien qu’elle l’enverrait balader en arguant que ce n’était pas ses oignons, qu’il devait l’aider les yeux fermés car « il lui devait bien ça après avoir tenté de l’étrangler » ; sauf qu’il ne voyait pas les choses à sa manière, il n’avait pas l’impression de ne pas mériter la plus grande transparence de sa part étant donné qu’il s’apprêtait à risquer beaucoup pour ses beaux yeux.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Dim 18 Oct - 10:43
@Tony Burton

L’attention qu’eut l’homme pour Estrella arracha un semblant de sourire à Winifred. Elle ne comprenait toujours pas grand à la complicité qui les liait, mais elle ne pouvait la nier.
Grimper dans la voiture de Tony, même avec sa chienne, n’avait aucun sens. Elle n’aurait jamais du accepter de l’accompagner et de se retrouver seule avec lui dans un si petit habitacle. Elle était sur son territoire, à présent. Tout ce qu’elle verrait, ferait, dirait, serait conditionné par sa vision à lui. Et pourtant, elle s’installa côté passager, Estrella assise à l’arrière. La belle bête sembla au comble de la joie, avec ses deux humains préférés, en vadrouille, s’imaginant sans doute qu’ils se rendraient sur la côte ou même dans un parc. Sa maîtresse, pourtant, ne lui accorda que très peu d’attention, son regard ne cessant de fixer la route qui défila sous leurs roues, une main fermement posée sur la portière. Ils finirent par se garer et la jeune femme voulut sortir rapidement de la voiture, éprouvant une sensation troublante, puissante, en elle mais Tony ne sembla pas du même avis car il lui posa une question qui l’arrêta dans son geste. Estrella aboya, Winifred leva une main pour la faire taire. « J’ai… dépassé les limites. » Elle regarda Tony avec anxiété, son genou droit s’agitant. Elle savait que sa réponse n’était pas suffisante, et elle prit donc une profonde respiration avant de poursuivre. « Je n’ai pas respecté une décision de justice à mon encontre. J’ai été condamné pour avoir ressenti quelques obsessions à l’égard de mon ex. » Elle marqua une pause, avant de s’exclamer. « Et puis, merde ! Je me suis fait cramer alors que je ne faisais qu’admirer des personnes qui me sont chères ! Est-ce que c’est si grave ? Suffisamment apparemment pour faire travailler une armée de blouses blanches qui me traitent de cinglée ! » Elle croisa ses bras contre sa poitrine, le regard fixé loin devant elle, boudeuse. « C’est une forme d’amour - obsession, idée fixe, monomanie. Je n’ai fait de mal à personne ! Et l'amour devrait être plus fort que tout. » Elle tourna son visage vers Tony, le regarda intensément, une étincelle malveillante dans le regard. « C’est tellement injuste, ce sont les gars comme toi qui devraient être internés à ma place. »

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Lun 26 Oct - 12:28
L’esprit de Tony tournait d’ores et déjà à vive allure afin d’imaginer la réponse que lui apporterait Winifred. Elle était jolie, ce qui était un point commun à beaucoup des folles qu’il lui avait été amené de côtoyer. Elle était lunatique, elle semblait capable de passer d’une humeur à une autre en l’espace d’un clignement d’yeux. Elle était paranoïaque, ses regards nerveux ne passaient pas inaperçus, même s’il ignorait s’ils étaient dus à sa présence ou à un état d’esprit constant chez la brunette. L’aboiement d’Estrella le ramena dans l’instant présent et son regard s’agrandit suite à la réponse de sa passagère. Elle faisait fort, elle faisait dans l’originalité. Des psychopathes incapables de lâcher la grappe à des jeunes filles en fleurs, il en avait connus, mais rarement enveloppés dans un emballage aussi charmant ; ça ne faisait guère sens. Un léger rire nasal lui échappa et il porta sa paume à sa bouche pour ne pas trop exposer sa moquerie. Il était physiquement trop proche d’elle et risquait de se prendre une belle droite s’il la fâchait. « Une sociopathe, » murmura-t-il en se mordillant la lèvre inférieure. « Je n’aurais pas pu le trouver par moi-même, mais finalement, ça te va bien au teint. » Et cela expliquait comment elle était parvenue à retomber comme par hasard autant de fois sur lui à la suite de leur première rencontre. Un nouveau rire, plus sardonique, accueillit l’accusation suivante, il haussa les épaules et se redressa afin de se pencher un peu sur elle. Malgré la protection de l’habitacle, ce qu’il apprêtait à lui confier n’était que pour ses oreilles à elle, pas pour les petits curieux. « Tu ne savais pas encore ce qu’était un orgasme que je trainais déjà dans une cellule capitonnée, ma belle, ne t’inquiète pas pour moi. » Il tendit une main afin de jouer avec une mèche de cheveux de la jeune femme avant d’ouvrir la portière, libérant par la même occasion l’atmosphère de malaise qui s’était emparée du véhicule durant les dernières minutes. « N’aie pas peur, je t’autorise à me suivre, moi, » ajouta-t-il, non sans un trait d’humour noir, en récupérant la laisse de la chienne sur le siège arrière et en la faisant descendre. Winifred ne partirait pas sans Estrella, et il espérait lui faire comprendre que malgré ses dires, il n’était pas une menace pour elles à cette seconde.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Dim 1 Nov - 9:15
@Tony Burton

Le rire de Tony sonna comme la sentence de ses aveux. Pourquoi lui avait-elle dit la vérité ? Elle aurait pu prétendre à une dépression, comme en était victime une grande partie de l’Amérique. Tout aurait alors été plus simple et l’homme n’aurait pas eu l’opportunité de rire de son malheur. Chaque mimique moqueuse qu’il arborait crispait d’avantage les nerfs de la jeune femme. Il n’essaya que mollement d’être discret et Winifred se renfrogna d’avantage sur son siège, attendant qu’il digère l’information. Au bout de quelques instants, il finit par prendre la parole et, à ses mots, la jeune femme arqua un sourcil. Elle eut envie de lui rétorquer une phrase cinglante mais aucun son ne parvint à sortir de ses lèvres car déjà, Tony s’épancha dans un nouveau rire, cette fois glaçant. Terrée dans son silence, elle vit l’homme se pencher vers elle et lui murmurer sa réponse. L’écho de ses mots s’étendit en un frisson dans son corps et Winifred resta bouche bée, figée sur place, lorsqu’il joua avec l’une de ses mèches de cheveux. Son regard, teinté de panique, ne lâcha pas celui de Tony, jusqu’au moment salvateur où il ouvrit sa portière et s’extirpa du véhicule. Instantanément, Winifred expira profondément et colla son crâne contre le dossier de son siège. « Respire. » s’imposa-t-elle, les yeux fermés, pour essayer de surmonter les émotions qui la bouleversaient encore. Elle se remémora les raisons pour lesquelles elle avait besoin de Tony et se mit une claque pour se donner du courage avant de descendre, à son tour, du véhicule. Une chose était sûre : ses prochaines séances avec sa psychiatre allait être passionnantes. D’un pas rapide, elle rattrapa sa chienne et Tony, frôlant la main de ce dernier pour lui intimer l’ordre de lui rendre l’extrémité de la laisse d’Estrella. « Rends-la moi. » Elle leva ensuite son nez vers la porte d’entrée du lieu qui lui avait causé bien des traumatismes mais qu’elle était aujourd’hui déterminée à réinvestir pour obtenir ces satanés pullules de substitution. Cependant, contre toute attente et alors qu’ils étaient sur le point de franchir le seuil de la demeure, Winifred s’interposa entre la porte et Tony pour lui préciser une chose qui lui sembla essentielle à cet instant précis. « Qu'une chose soit claire : je n’ai pas peur de toi Tony, j’ai peur de celle que je suis quand on est ensemble. » Ce nouvel aveu lui serra le coeur et cela se lut sur son visage. Hystérique, provocatrice, soumise, vulnérable ; Tony avait un impact considérable sur elle et à chacune de leur rencontre, ses émotions prenaient le dessus. C’était ça qui l’effrayait le plus : comme la lune sur la mer, il exerçait sur elle une influence incontrôlable qui bousculait tout (son sang-froid, sa raison, sa sagesse) sur son passage et jamais aucun être sur cette terre ne lui avait fait ressentir une telle instabilité.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Lun 2 Nov - 20:36
Le souffle chaud de la chienne s’échoua sur les doigts de Tony juste avant que sa langue ne vienne prendre le relai, ce qui tira un sourire presque attendri au technicien. « Oui, tu es une bonne fille. » Il lui tapota la tête avant de tourner la sienne vers la voiture, de laquelle Winifred ne semblait pas disposée à s’extirper. Là encore, ses lèvres s’étirèrent en une moue amusée ; il savait qu’il avait fait mouche sur la demoiselle, il ignorait simplement à quel point. « Je te l’ai dit, je ne lui ferai pas de mal. » Pas à elle. Il rendit toutefois les armes et la laisse à la jeune femme qui paraissait avoir repris du poil de la bête. Il frotta ses mains l’une contre l’autre avant de les fourrer dans ses poches, il s’arrêta lorsque Limon l’y invita avec une déclaration inattendue. « Tu es différente quand tu es avec quelqu’un d’autre ? » Cela expliquait pourquoi elle était en couple avec une jeune homme qui lui était apparu propre et bon sous tous rapports. La Winifred psychologiquement défaillante était une personnalité qu’il était le seul à avoir l’insigne honneur de connaître, grand chanceux qu’il était. « Après vous, Madame la Stalkeuse... » Il déverrouilla la porte et se fendit d’une brève révérence afin de l’inviter à l’intérieur. Elle connaissait déjà les lieux, il n’avait par conséquent pas besoin de lui dire de faire comme chez elle – il n’en aurait pas eu l’intention si tel n’avait pas été le cas – et il ne chercha pas non plus à dissimuler le foutoir dans lequel se trouvait sa pièce à vivre. Cela faisait bien longtemps qu’elle aurait dû s’appeler une « pièce à survivre ». Il lança la cafetière toujours prête à remplir son office et fouilla dans son armoire à pharmacie de fortune, qui se contentait d’être un vanity-case vieux d’au moins une décennie et demi, au sein duquel se côtoyaient des pilules pas toutes d’actualité. « J’espère vraiment que je peux te faire confiance avec ça. » Sa méfiance avait été réduite de moitié depuis la confession de la jeune femme, néanmoins il valait mieux prévenir, à défaut de pouvoir la guérir de ses maux. Il refit son apparition dans le salon avec une petite boîte en carton et deux mugs. « Café ? » Il en tendit un vers Winifred, tout air de bourreau sadique ayant disparu de son visage qui apparaissait désormais presque jovial.

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.

can you paint with all the colors of the wind

Winifred Limon

behind
messages : 850
name : fai
face + © : aarjona - @corpsie
multinicks : -

age (birth) : 31 ans, 3 septembre
♡ status : aaron?
work : artiste maquilleuse (jobless).
home : la maison de ses parents à harbor row
points : 3045
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Ven 6 Nov - 18:27
@Tony Burton

« Parce qu’elle te morderait les couilles. » pensa-t-elle très fort, sans laisser les mots traverser ses lèvres lorsque Tony lui rappela qu’il ne ferait pas de mal à Estrella. Peut-être que l’affection qu’il lui portait le retenait de s’attaquer à la chienne, mais Winifred pensait que c’était surtout la carrure imposante de la bête qui participait à la réserve de Tony. C’était plus simple que de réfléchir encore à la liaison étrange qui s’était nouée entre eux. Sa main se resserra fermement sur la laisse qu’elle tenait, trahissant la tension qui l’animait toujours. Tony fit preuve de malice et elle plissa le nez, agacée. « Je suis meilleure, oui, d’ordinaire. » Elle le regarda une seconde de trop, ses yeux noirs subjuguants et placides, malgré l’échange qui, sur elle, avait un effet notoire. Elle finit par le suivre à l’intérieur de la maison, et dût s’y prendre à deux mains pour retenir sa chienne qui, de joie, bondit dans tous les sens. Elle parut aux anges face aux odeurs présentes sur les lieux. « Doucement ! » siffla Winifred en redoutant un coup de queue ou de museau d’Estrella dans la précieuse collection du jeune homme. Winifred était courageuse, mais pas téméraire. Vint enfin le moment de grâce où Tony revint vers elle, étonnamment chargé d’une boîte et de mugs à café. Machinalement, elle récupéra la tasse qui lui était adressée mais elle ne cessa de lorgner sur la boîte en carton. « Le café, c’est pour quoi ? » Elle fronça les sourcils, extrêmement perplexe. Espérait-il qu’elle reste avec lui pour lui faire la causette ? « Tony, tu peux me faire confiance. Je ne t’ai jamais déçue jusque-là, n’est-ce pas ? » Son ton était calme, mais un brin sévère. Elle n’était pas à l’aise dans son domicile, tout autour d’elle lui rappelait un épisode qu’elle s’évertuait à oublier. Chaque seconde qui s’écoulait décousait un peu plus la blessure enfouie dans son subconscient. Elle regarda Tony d’une drôle de façon, entre supplication et attrait. Entre dépendance et dégoût.

_________________
❝ call it what you want, 'cause I don't even care anymore. call me what you need to make yourself comfortable. but I'm alone in this meltdown of nervousness diagnosis. ❞

◖cover your eyes, the devil's inside◗

Tony Burton

behind
messages : 2249
name : corpsie.
face + © : j. ransone + ©me & ransonepj.
multinicks : beckett - isaac - maisie - oliver - peter.

age (birth) : 38 {28.05}
♡ status : ♡ his pills.
work : field agent for an alarm company.
activities : trying not to stab or strangle (or punch) people, taking his meds, laying low.
home : a sublease on pioneer oak.
points : 2389
moodboard : Someone to hear your prayers (T/W) Giphy
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off. (0/3) aurora, winifred (justyn, kerry)

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) · Jeu 12 Nov - 16:01
La présence d’un être humain – de sexe féminin de surcroît – avait tout pour mettre Tony en émoi. Cela faisait fort longtemps qu’il n’avait pas reçu de visite, ses proches se comptaient désormais sur les doigts d’une main amputée et il ignorait sur qui il pouvait compter ou non. Il n’était pas à plaindre, il avait conscience de mériter de finir seul, toutefois il ne rejetait jamais la compagnie bénévole d’une âme charitable, même si l’âme en question lui réclamait quelque chose. « C’est pour toi, » répondit-il un peu bêtement. Il s’agissait d’une tasse, d’une boisson socialement connotée pour rapprocher les individus, d’un breuvage qui s’avérait réconfortant en fonction des situations dans lesquelles il était consommé. Bref, c’était du café. Il en descendit une gorgée, qu’il avala avant de souffler par le nez, non sans une grimace apportée à la fois par la chaleur du liquide et par le comique de la remarque de Winifred. Lui faire confiance alors qu’elle lui collait au train depuis des mois, qu’elle était une malade mentale et qu’elle le menaçait tous les quarts d’heure ? C’était quelque chose qu’il ne pouvait pas faire, peu importait la mignonnerie de son minois. « Te force pas à me charmer, ça ne fonctionnera pas, » soupira-t-il avant de détourner le regard afin de ne plus être accroché au sien. Puisque son invitée avait les deux mains prises, il s’autorisa un rapprochement afin de glisser la boîte de médicaments dans la poche avant du pantalon de la jeune femme. Il profita de cette brève proximité pour détailler un peu plus son visage avant de réinstaurer une distance de sécurité entre eux. Il s’accroupit ensuite pour caresser la tête d’Estrella qui se fit un plaisir de léchouiller la main tendue. « Doucement, ma belle, » rigola-t-il, avant de se pencher un peu sur la chienne. « Tu prends bien soin de ta maîtresse, ok ? Je sais qu’elle doit pas être facile à vivre, mais elle a besoin de toi. » Il parlait à voix basse, toutefois l’appartement était plongé dans le silence, ce qui permettait à Winifred d’entendre l’échange. Il se remit debout et la regarda. Il n’allait pas répéter ses conseils, ce que la brunette faisait de sa santé mentale ne concernait qu’elle. « Un le soir au moment du repas. Sois discrète. » Il haussa les épaules avant de les laisser retomber dans un profond soupir. « Bon courage, surtout, tu en auras besoin. » Les prochaines semaines n’allaient pas être de tout repos, le temps de s’habituer aux pilules et d’alerter les soignants pour qu’ils réduisent ses prescriptions. Toutefois, Winifred semblait déterminée. S’il pouvait, sur le long terme, la soulager de quelques maux, il en serait satisfait. Elle lui laissa un mug à peine entamé au moment de lui faire ses adieux, ainsi qu’un poids sur le cœur dont il ignorait le sens.

[ topic terminé ]

_________________

hit me with your best shot
Knock me down, it's all in vain, I'll get right back on my feet again.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

Someone to hear your prayers (T/W) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Someone to hear your prayers (T/W) ·
 
Someone to hear your prayers (T/W)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: arc light-
Sauter vers: