hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites et/ou faire un petit
tour dans notre pub bazzart.
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-21%
Le deal à ne pas rater :
Housse de transport et protection Tomtoc pour console Nintendo Switch
14.99 € 18.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 the wonder of it all (chani)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys
Aller en bas 
I write sins not tragedies.

Luther Lehane

messages : 962
name : nepenthès
face + © : oliver jackson-cohen © rogers
multinicks : keith - garett - charlotte - harlan - naaji
points : 622
age (birth) : 28. (24/03)
♡ status : single.
work : on and off.
activities : likewise.
home : shitty apartment on pioneer oak.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ●● - (chani ; lilibell/kit)

the wonder of it all (chani) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· the wonder of it all (chani) · Dim 2 Aoû 2020 - 18:09

We go to a party and everyone turns to see
This beautiful lady that's walking around with me
And then she asks me, Do you feel all right?
And I say, "Yes, I feel wonderful tonight"
-------------------------------
june 6th, 7:34pm
@Chani Rodrigues

Il est en avance, lui qui ne l’est jamais. Il est nerveux, lui qui ne l’est jamais. Peut être est-ce parce qu’il n’y a pas une goutte d’alcool qui coule dans ses veines depuis 6 mois, ou parce que les marques de ses bras se sont estompées sans que de nouvelles n’apparaissent depuis le même temps, ou parce qu’il se retrouve en plein centre d’un triangle de perdition qui pourrait le faire tomber à nouveau. Il lui suffit de promener son regard insistant sur la foule joyeuse dont les échos de conversation lui parviennent dans un brouhaha étouffant et rassurant dans le même temps. Ou parce qu’il veut se donner une chance avec une fille comme il n’en a pas connu jusqu’à présent. Depuis leur rencontre lors de la chasse aux œufs, il a pesé le pour et le contre pour mettre en pratique ce qu’il lui avait proposé. Pour : Chani est une femme magnifique, il existe en elle une fragilité qui l’attire et le touche particulièrement, elle semble l’accepter tel qu’il est et ignorer son passé, elle semble capable de l’élever et pourrait être sa Kit. Contre : il est capable de tout ruiner et de lui faire du mal en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il a déjà commencé leur conversation sur un mensonge. Et pourtant, le pour a fini par l’emporter. Fort de ses 6 mois de sobriété, il a la furieuse envie de commencer une nouvelle vie, plus en accord avec la norme de la société. Il veut rassurer sa sœur et lui montrer qu’il est également capable de mener une vie normale, apaisée et que ce qu’ils ont traversé ne doit pas les définir mais au contraire, leur permettre d’avancer, d’évoluer. Il ne boit plus, ne se drogue plus : il peut le faire. Il doit le faire. Alors, pour la première fois depuis bien longtemps, il a mis une chemise propre et repassée, malgré quelques froissements sur le col et les manches. Il n’a pas encore une maîtrise parfaire du fer à repasser. Il a pris une douche et s’est lavé les cheveux, prenant la peine de se peigner. Il a des chaussettes propres ainsi qu’un pantalon sans tâche pour une fois. Et il est arrivé en avance, leur réservant une table un peu à l’écart du bar et de l’agitation joyeuse des lieux. L’ambiance à cet endroit est parfaite : suffisamment vivante pour créer un brouhaha agréable comme toile de fond et suffisamment calme pour leur permettre de parler. Si, évidemment, la délicieuse jeune femme n’a pas oublié ses appareils cette fois-ci.

Installé à la table, un jus de pomme à peine entamée, histoire de lui permettre de réserver la table, il grignote nerveusement les cacahuètes dont le goût salé lui donne de plus en plus soif. Ca lui permet cependant de s’occuper de ne pas prêter attention à ce qui l’entoure, moins encore de se dire que son gosier apprécierait tant une gorgée de bière bien fraîche. Juste une. Il tire un peu sur le col de sa chemise, mettant une trace de gras dans l’intérieur de son col et y déposant sans le remarquer quelques grains de sel qui, ultérieurement, finirait par le gratter. Il jeta un coup d’œil à la porte lorsque cette dernière s’ouvrir et il manqua de s’étouffer en voyant Chani apparaître, encore plus belle que dans son souvenir. Il toussa foncièrement dans sa main et se redressa tout en s’essuyant les mains sur son jean avant de lui faire signe pour attirer son attention. « Bonjour ! » l’accueillit-il en éloignant sa main droite de son visage. Il réfléchit à ce qu’il faisait, ne voulant pas se tromper et ramena ses deux mains en forme de poing, pouces levés, contre son torse avant de les rabattre devant lui, paumes ouvertes puis de la pointer du doigt. Comment tu vas ? Il n’était pas peu fier et espérer ne pas s’être trompé dans ses gestes. Il n’avait pas vraiment envie de l’insulter sans le remarquer lors de leur premier rendez-vous. Il battrait des recors en terme de déception et alors même que ça ne serait pas voulu pour une fois. Il lui adressa un large sourire, légèrement crispé de nervosité, avant de repasser dans un langage qu’il maîtrisait davantage. « Tu es superbe. » Il se recula pour l’inciter à s’asseoir sur la banquette libre, réalisant qu’il aurait peut être pu prendre une table classique pour lui éviter de se glisser dedans. « Qu’est ce que tu veux boire ? Je te l’amène immédiatement. »

_________________

YOU WERE A PLAGUE, NONE WERE PREPARED FOR.

Chani Rodrigues

messages : 1380
name : ndia
face + © : daniella beckerman @self
multinicks : justyn, zander
points : 3412
age (birth) : 22 y.o. (december 21st)
♡ status : single candy lady
work : ASL teacher & visitor @windmont bay clinic
activities : smiling, smiling again, spreading happiness and good vibes, posting on social media,

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] philae ・nyree・nathan・maisie・vesper・tc(majestic)・tc(aaron)・luther - (jean・teodora・eddie)

the wonder of it all (chani) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: the wonder of it all (chani) · Lun 3 Aoû 2020 - 16:55
A ce rendez-vous, elle ne veut pas arriver en avance, pour ne pas paraître trop impatiente et pressée de le revoir – ce qui pourrait effrayer le jeune homme en question, ce n’est pas le résultat qu’elle recherche – mais elle ne veut pas non plus arriver trop en retard, de peur de lui donner l’impression d’être désintéressée – ce qui n’est pas le cas – et impolie. Alors elle se dit qu’elle devrait idéalement se pointer à leur rendez-vous juste à l’heure. Elle calcule mentalement le temps qu’elle mettrait en partant du point A (son domicile) pour attendre ce point B (le Daveys), tout en élisant la tenue de cette soirée. Bien qu’elle se donne des airs hésitants, en sondant longuement son dressing et en faisant défiler chacune de ses tenues, elle sait déjà ce qu’elle portera ce soir : une robe courte, dos nu, blanche et bleu clair. Elle l’agrémentera de l’une de ses paires de basket. Elle surveille de temps en temps l’heure affichée sur l’écran de son téléphone portable, guettant la possible réception d’un message (peut-être annulera-t-il ? Peut-être ne voudra-t-il plus la revoir ? Et regrettera d’avoir pris la décision de la revoir). Toutes ces interrogations s’échappent de son esprit lorsqu’elle referme la porte de sa chambre. Laissant le doute et l’angoisse enfermés dans sa pièce intime.
Après quelques minutes de trajet en vélo, elle rejoint le bar où ils se sont donnés rendez-vous. Ses prunelles noisettes analysent l’endroit, à travers les vitres, cherchant à le retrouver au milieu de tous ces quidams qui ont eu la même idée qu’eux ce soir-là : se retrouver, passer du temps ensemble. Alors elle pousse la porte du Daveys, affichant un large sourire. Ce sourire que l’on connaît chez elle. Elle avance à l’aveugle dans l’endroit, ne sachant vraiment où elle doit le rejoindre. Elle relève la tête et aperçoit dans son champ de vision la silhouette de Luther. Son sourire s’élargit et elle lui adresse un petit signe de la main en guise de salutation et pour lui signifier qu’elle l’avait bien repéré. Alors elle avance d’un pas franc vers lui, en ne perdant pas son rictus d’humeur joyeuse. « Coucou toi ! », énonce-t-elle, en écho à ce bonjour qu’il prononce. Son regard se perd un instant en direction de la grande carrure du jeune homme, détaillant sa tenue et se surprenant en se disant qu’il était très beau. Mais ses billes sont finalement attirés par ses mains qui s’animent devant elle. « Oooh », qu’elle laisse échapper entre ses lèvres, en le voyant signer. Son visage s’illumine davantage, devant l’intention – aussi simple qu’elle peut paraître – du beau brun. « Je vais bien, merci, et toi ? », qu’elle lui demande. « Cette fois, je les ai », qu’elle reprend, en désignant avec son index son oreille, comme pour lui dire faire comprendre qu’elle avait bien son appareil auditif logé dans chacune de ses oreilles. Cette fois, il n’aura pas à déchiffrer ce qu’elle veut lui dire. Tout sera plus simple. Plus limpide, entre eux, cette fois. Son regard croise le sien, au moment où il la complimente. « Merci », elle s’empresse alors d’enchaîner : « tu es très beau, toi aussi ». Elle le pense vraiment. Luther est un beau jeune homme. Chani tente de se frayer un chemin entre la table et la banquette, tout en retenant avec l’une de ses mains le volant de sa robe. « Oh c’est gentil ça », qu’elle déclare, quand il lui dit qu’il lui amènera la boisson qu’elle souhaiterait boire. « Hum, je veux bien un virgin mojito, s’il te plait ». Il ne lui a pas fallu longtemps pour savoir ce qu’elle voulait boire. Les choix de la portugaise se portent exclusivement vers des boissons non-alcoolisées. Le virgin mojito étant son cocktail préféré. Son regard se perd un instant en direction de la silhouette de Luther qui s’éclipse quelques instants pour lui apporter la boisson qu’elle vient de commander. « Tu as passé une bonne journée ? », qu’elle l’interroge, en ne lui laissant à peine le temps de prendre place sur la banquette à son tour. « Oh, j’espère que ça ne te perturbe pas d’entendre le son de ma voix... », elle articule, dans un ton amusé et rieur. C’est l’une des premières fois qu’il entend le son de sa voix. « Ou ne te donne pas envie de prendre tes jambes à ton cou. Mais, si c’est dans tes intentions, je te conseille de le faire dès maintenant et ne pas attendre la fin de la soirée… ça me fera moins de peine », elle continue, sur ce même ton. Une petite moue taquine se peint sur son joli visage. Elle réprime un éclat de rire, en se pinçant les lèvres. Elle se doute bien qu’il ne partira pas comme cela. Du moins, elle l’espère, en son for intérieur.

@luther lehane

_________________
To all of the queens who are fighting alone
 
I had to learn how to fight for myself
And we both know all the truth I could tell
 
the wonder of it all (chani)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: