hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-29%
Le deal à ne pas rater :
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
25 € 35 €
Voir le deal

 

 you need to calm down, you're being too loud.


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop
Aller en bas 

Gibi Shelbia-Newman

behind
messages : 1151
name : margot
face + © : olivia rodrigo; all souls
multinicks : finn ▴ ali ▴ daphne ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 17 yo (28/02)
♡ status : single - mom.
work : helping @ Marceline's during the summer and @ the Ranch from time to time
home : Harbor Row with Howard & Denver.
points : 1255
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Nathan ▴ Alvin ▴ Luna ▴ Daniel ▴ Zander| fr/en ▴ closed

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· you need to calm down, you're being too loud. · Mer 26 Aoû - 11:02
you need to calm down, you're being too loud.
26.06.2020 / @Daniel Newman

Si Gibi avait conscience que les gens continuaient de parler dans son dos de sa grossesse et du fait qu’aucun père ne soit formellement identifié - même si les rumeurs sur Nathan avaient perduré un petit moment, elle avait appris petit à petit à faire abstraction de ces murmures sur son passage. Elle marchait désormais la tête droite la plupart du temps, se concentrant sur ses amis. Mais parfois, les voix se faisaient plus fortes et la jeune femme ne parvenait pas à penser à autre chose. Elle mettait ses écouteurs sur ses oreilles, la musique à fond, remontait sa capuche et continuait sa journée en essayant de parler au moins de gens possibles. Elle s’asseyait désormais dans le fond de la classe plutôt que devant car si elle voyait parfois les gens se retourner vers elle, elle n’avait plus à entendre ce qu’ils disaient pour elle.
Ce jour-là était une journée difficile et lorsque la sonnerie de la dernière heure de cours retentit, Gibi se précipita vers sa voiture après avoir rapidement récupéré ses affaires dans son casier - trop rapidement sans doute pour qu’elle n’ait rien oublié. Elle jeta ses affaires sur le siège passager et se gara sur Harbor Row où elle résidait désormais. Mais n’étant pas d’humeur à rentrer s’enfermer - elle avait toute la colère accumulée au cours de la journée à dépenser, elle décida d’aller se promener en ville. Poussant un léger soupir, elle caressa son ventre tout en pensant qu’elle regrettait de ne pas pouvoir aller courir : c’était quand elle était dans cet état d’esprit qu’elle faisait toujours ses meilleures performances. Elle se contenta donc de marcher d’un pas rapide à travers la ville avant de s’arrêter au Marceline’s pour saluer son père et récupérer un morceau de gâteau au chocolat. Une fois n’était pas coutume, elle alla s’installer en terrasse plutôt que près de la caisse afin de profiter du soleil qui brillait à l’extérieur. Ce fut cependant un mauvais calcul puisqu’apparemment les pestes du lycée avaient eu la même idée qu’elle et Gibi sentit quasi immédiatement les regards se tourner vers elle. Lasse, elle se laissa tomber sur sa chaise et mis ses écouteurs sur ses oreilles sans allumer la musique pour autant. Gibi était curieuse de savoir si elle oserait parler d’elle comme elle le faisait au lycée alors qu’elle était dans la boutique de son père - et le savait très bien. Pianotant sur son téléphone, elle envoya un message à Alvin lui expliquant la situation et lui proposant de la rejoindre. En l’absence de réponse de sa part, elle comprit qu’il devait être occupé et avala une longue gorgée de son jus de légume avant de traîner sur Mazebird. Elle ne put cependant s’empêcher de relever la tête en entendant la voix familière de Daniel, son “demi-frère”. Leur relation était compliquée et si Gibi était tout à fait honnête, elle préférait éviter de le croiser. Ils étaient foncièrement différents et l’histoire que ce dernier avait avec son père était trop complexe pour que Gibi et lui trouvent le moindre point commun. A y penser, tous les éloigner. “Salut.” lui dit-elle tout de même, sachant combien il était important pour Howard qu’ils s’entendent. Elle retira un écouteur de ses oreilles mais espéra qu’il ne s’arrêterait pas plus longtemps qu’il n’en fallait pour faire un signe de main. C’est à ce moment précis que les pimbêches en profitèrent pour lâcher une remarque qui fit baisser les yeux à Gibi. Ne pouvait-elle pas avoir cinq minutes de paix ?

_________________




Daniel Newman

behind
messages : 1169
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © mine.
multinicks : -

age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : manwhore.
work : dogsitter.
home : a small flat on crescent lane.
points : 1727
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : winifred ⋅ gibi ⋅ bronwyn ⋅ xavi

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. · Dim 30 Aoû - 22:11
Depuis son installation à Windmont Bay il y a un peu plus d'un an, Daniel essaye tant bien que mal de se rabibocher avec son père. Les choses ne sont pas toujours simples, il y a beaucoup de dégât quand bien même la justice a innocenté Howard, mais ils font tous les deux des efforts ; et l'un de ceux que fait Daniel, c'est aller au Marcelline's le plus souvent possible, parfois sans prévenir (et quand Howard n'y est pas, le jeune homme le blâme de tous les maux du monde). Alors aujourd'hui comme presque tous les deux jours, Daniel se dirige vers le café géré par son père (qu'il n'appelle jamais ainsi, Howard est bien plus adapté à la situation) après avoir déposé les chiens qu'il a gardés cet après-midi aux propriétaires. Il s'avance dans une posture fière, comme à chaque fois qu'il déambule dans les rues de Windmont Bay, tel un paon qui se pavane, fier de sa nouvelle crinière qu'il laisse pousser depuis quelques mois. Après avoir offert un clin d'oeil à un groupe de filles attablées à la terrasse du Marcelline's, il s'apprête à entrer quand son attention est attirée par la table de l'autre côté, où se trouve Gibi, seule. Un soupir s'échappe de ses lèvres quand leurs regards se croisent, bien conscient qu'il ne peut pas l'éviter, maintenant ; s'il agit de la sorte, Gibi va probablement aller rapporter et Howard lui passera un savon dès qu'ils se verront. Préférant ne pas laisser ce plaisir à sa demi-soeur, Daniel s'approche de sa table, lui offrant un signe de la main las.
— Salut. Répond-il sur un ton semblable, enfonçant ses mains dans ses poches. Après un silence gênant, Daniel décide qu'ils ont assez sympathisé pour aujourd'hui. — Passe une bonne journée. Déclare-t-il alors, fier de se montrer aussi courtois, mais alors qu'il s'apprête à la laisser, voilà qu'une remarque désobligeante lui parvient aux oreilles. Son regard passe du groupe de filles, qu'il a tenté de séduire d'un sourire quelques minutes plus tôt, à Gibi, qui semble contrariée. — Excusez-moi les filles, mais vous pensez pas que vous êtes mal placées pour dire ce genre de chose ? S'approchant de la table moqueuse, Daniel s'adresse à elles avec un sourire hypocrite, n'ayant plus du tout le même attrait pour ces filles maintenant qu'il sait à quel point elles sont méchantes. — Entre celle qui devrait haïr ses parents de ne pas lui avoir mis un appareil dentaire plus jeune et celle qui fait de l'ombre à la femme à barbe, à votre place je me la fermerais. Critiquer les autres, oui, mais hors de question qu'il défende Gibi officiellement, et donc aucun compliment ne traverse sa bouche pour tenter de sauver la réputation de sa demi-soeur. Il en a déjà bien assez fait. Satisfait de la décomposition des visages devant lui, qui prennent rapidement la fuite, Daniel se permet d'emprunter les boissons qu'elles n'ont pas terminées et vient s'installer à côté de Gibi.
— T'emballe pas, j'ai le syndrome du super-héros, je peux pas m'en empêcher. Rien à voir avec toi. Il lève les yeux au ciel pour dédramatiser la situation, quand évidemment il l'a fait parce que c'était Gibi. Il a beau ne pas la porter dans son coeur, elle reste quelqu'un de sa famille. Sirotant bruyamment le premier frappuccino, il laisse un temps s'écouler avant de reprendre la parole, plus sérieux cette fois.
— Ça arrive souvent ? Il sait que sa demi-soeur traverse une période difficile et qu'on parle beaucoup d'elle à cause de sa situation, mais pour dire vrai Daniel ne prête pas beaucoup d'attention à tout ça, loin de s'intéresser à la vie de Gibi.

_________________
— everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run.

Gibi Shelbia-Newman

behind
messages : 1151
name : margot
face + © : olivia rodrigo; all souls
multinicks : finn ▴ ali ▴ daphne ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 17 yo (28/02)
♡ status : single - mom.
work : helping @ Marceline's during the summer and @ the Ranch from time to time
home : Harbor Row with Howard & Denver.
points : 1255
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Nathan ▴ Alvin ▴ Luna ▴ Daniel ▴ Zander| fr/en ▴ closed

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. · Mer 2 Sep - 17:49
Gibi venait à peine de répondre “toi aussi” à son demi-frère quand les paroles de ses camarades de classe lui parvinrent aux oreilles. Automatiquement, son regard s’assombrit. L’adolescente ne prit pas la peine de de regarder quelle serait la réaction de Daniel car en toute sincérité, elle s’attendait à ce qu’il y en ait aucune. Elle se concentra sur sa boisson dont elle prit une très longue gorgée avant de relever la tête en entendant le jeune Newman prendre la parole. Se redressant automatiquement sur sa chaise, elle tourna la tête pour voir ce qu’il faisait. Elle craint l’espace d’une seconde qu’il n’empire la situation - ou pire qu’il les rejoigne dans ses moqueries, avant d’entendre la remarque qu’il leur fit. Intriguée, elle ne put empêcher un sourire de se dessiner sur ses lèvres lorsqu’elle l’entendit les démonter une à une. Les remarques qui leur firent n’avaient rien d’exceptionnelles mais elles étaient suffisamment cinglantes pour que Gibi les voit blanchir. Se mordant doucement la lèvre pour retenir un éclat de rire, elle ne quitta pas Daniel du regard, étonnée de sa démarche. Elle fronça les sourcils en l’apercevant attraper une boisson, se demandant s’il comptait leur jeter à la figure - un peu comme dans la série Glee là, si vous voyez. A sa plus grande surprise encore, il vient s’asseoir à sa table. Gibi resta interdite quelques secondes, le dévisageant. Elle pouffa cependant en l’entendant dire qu’il avait le syndrome de super-héros et lui sourit. “Tu remercieras le super-héros qui est en toi, alors.” Continuant de l’observer, Gibi chercha sur son visage des traits qui lui rappeleraient celui de son père mais elle n’avait pas vraiment eu l’occasion de voir beaucoup de photos d’Howard plus jeune ; ce n’était donc pas facile de différencier les traits qui lui venaient de sa mère et ceux qui venaient de son père.
D’ordinaire si bavarde, Gibi n’ajouta rien pendant plusieurs secondes. Pour une raison qui lui échappait, elle n’avait jamais vraiment su quoi dire à Daniel. Apprendre qu’elle avait un père - enfin, vous voyez l’idée - avait déjà été un choc pour elle mais de savoir qu’elle avait des demi-frères et soeurs encore plus. Ce n’était un mystère pour personne que Gibi appréciait que l’attention soit rivée sur elle mais la vérité était aussi et surtout qu’à leur place, elle en aurait énormément voulu à sa mère d’apprendre qu’elle avait un autre enfant. Evidemment, il était difficile de le reprocher à Howard quand lui-même n’avait appris que treize ans plus tard qu’il était papa mais la situation n’était facile pour personne. Elle se laissa alors retomber un peu plus sur sa chaise et prit un morceau de gâteau, en caressant son ventre sans réellement y prêter attention. Perdue dans ses pensées, elle mit quelques secondes à réaliser que Daniel lui adressait à nouveau la parole. “Euh oui oui pardon.” dit-elle en se redressant, la tête tournée vers lui. “Assez, ouais. Enfin, c’est rarement des remarques aussi ouvertes mais on se retourne pas mal sur mon passage au lycée.” Elle se mordit doucement la lèvre avant d’ajouter dans un soupir : “Ca s’est un peu calmé mais chaque fois que je me dis qu’ils vont passer à autre chose, ils trouvent un nouveau truc à inventer…” Et encore Gibi avait eu un peu de répit grâce à Nathan, son ami qui avait eu le courage de ne pas démentir la rumeur qui courait sur sa paternité. “Le dis pas à pa-- Howard steuplé. Je lui ai dit que ça s’était calmé.” dit-elle, se corrigeant de justesse. Elle avait désormais pris l’habitude d’appeler son paternal “papa” mais savait que ce n’était pas le cas de Daniel et ne souhaitait pas prendre le risque de le braquer. “C’est rien de très grave, alors autant qu’il ne s’inquiète pas.

_________________




Daniel Newman

behind
messages : 1169
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © mine.
multinicks : -

age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : manwhore.
work : dogsitter.
home : a small flat on crescent lane.
points : 1727
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : winifred ⋅ gibi ⋅ bronwyn ⋅ xavi

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. · Mer 2 Sep - 20:51
Incapable d'entendre ces commères proférer des insultes à l'adresse de Gibi, Daniel s'en mêle sans même y penser une seconde. Il le fait pour elle, oui, même s'il essaye de se convaincre que la seule raison pour laquelle il agit de la sorte est parce qu'il pense qu'il est le seul à avoir le droit de l'embêter. Satisfait des visages décomposés devant lui, il lui faut rejoindre Gibi pour se rendre compte de ce que son comportement implique, et bien vite il essaye de se dédouaner de ce qu'il vient de faire pour ne pas que Gibi se fasse des idées.
— Je pense qu'il va sortir plus souvent. Plutôt que de lui dire que ce n'est rien ou qu'elle peut compter sur lui pour tout et n'importe quoi - ce qui est faux, disons-le clairement -, Daniel préfère continuer sur cette discussion de super-héros, comme si de rien était, comme si cette situation était tout à fait normale quand c'est bien la première fois que Gibi et Daniel passent plus de deux minutes à respirer le même air.
— Ça attire les filles, les héros, non ? Pensif, Daniel s'imagine déjà preux chevalier de ces dames, parcourant la ville à la recherche de la moindre injustice infligée au sexe féminin - il ne devrait pas avoir trop de mal à trouver. Et puisqu'il s'est levé du bon pied ce matin, voilà qu'il entame la conversation avec Gibi, comme s'il s'intéressait à elle, à son quotidien, à son bien-être. Il ne faudrait pas qu'elle y prenne goût mais l'aîné a décidé d'être mature, aujourd'hui. Il doit bien avouer que son grand coeur a mal supporté d'assister au calvaire de sa demi-soeur et il ne peut s'empêcher de lui demander si elle vit ça tous les jours, fronçant les sourcils quand elle lui confirme que oui, c'est une habitude.
— En même temps, c'est difficile de te louper, t'attires l'attention. Et il fait les gros yeux vers son ventre, comme s'il avait besoin d'être plus explicite pour qu'elle comprenne où il voulait en venir. — Mais je croyais que t'aimais ça ? Remarque-t-il, haussant les sourcils, bien conscient que ce n'est pas ce genre d'attention qu'elle espère de la part de ses camarades, il ne fait que la taquiner. — Tu sais ce que j'en pense ? Elle ne lui a pas demandé son avis mais il va quand même le donner. — Tu devrais prendre le taureau par les cornes et le crier sur tous les toits, l'assumer. Genre, tu veux pas t'inscrire à l'émission de MTV, le truc sur les ados enceintes ? Voilà que le visage de Daniel s'illumine à cette idée folle, il espère que ça bottera Gibi. — Tu crois que c'est bien payé ? Parce que si tu gagnes le pactole, tu deviendras ma soeur préférée. Dans un immense sourire, Daniel attrape Gibi par les épaules pour la serrer contre lui, premier contact physique de tous les temps entre les deux - c'est Howard qui serait fier s'il voyait ça. Daniel, toujours l'opportuniste. Mais rapidement il redescend de son euphorie passagère quand l'adolescente mentionne le quinquagénaire, captant la tentation qu'elle a eu de l'appeler papa.
— T'en fais pas, c'est pas si on parlait souvent de toi, y a des sujets bien plus importants et intéressants. Il lève les yeux au ciel et s'enfonce dans sa chaise, s'éloignant le plus possible de Gibi. Attrapant une deuxième boisson qu'il se met à siroter bruyamment à la paille, il laisse un silence s'écouler avant de dire ce qui le tracasse, Daniel n'étant pas du genre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de prendre la parole.
— Tu l'appelles vraiment papa ? Finit-il par demander, le dégoût évident dans sa voix et dans la grimace qui déforme les traits de son visage. — Tu le connais même pas. Pas comme lui, en tout cas, pas depuis sa naissance. Howard et Daniel ont une histoire que Gibi ne partagera jamais avec leur père, mais le vrai problème réside dans la jalousie que Daniel ne peut s'empêcher de ressentir envers cette nouvelle relation. Après tout, c'est à Windmont Bay qu'il a décidé de s'installer, pas à Portland. Près de Gibi, pas de Daniel. Une pilule qui a du mal à passer mais qu'il passe sous silence.

_________________
— everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run.

Gibi Shelbia-Newman

behind
messages : 1151
name : margot
face + © : olivia rodrigo; all souls
multinicks : finn ▴ ali ▴ daphne ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 17 yo (28/02)
♡ status : single - mom.
work : helping @ Marceline's during the summer and @ the Ranch from time to time
home : Harbor Row with Howard & Denver.
points : 1255
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Nathan ▴ Alvin ▴ Luna ▴ Daniel ▴ Zander| fr/en ▴ closed

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. · Ven 4 Sep - 18:51
Gibi ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait, pourquoi d’un coup Daniel s’intéressait plus à elle et semblait vouloir prendre son parti. Elle ne s’en plaignait pas, au contraire et en était même touchée mais… pourquoi maintenant ? Gibi s’était tellement habituée à ce genre de remarques qu’elle ne réalisait pas que Daniel n’avait sûrement jamais été confronté aux remarques qu’on lui faisait. Il n’était pas le dernier en reste pour la taquiner et certaines de ses remarques étaient parfois blessantes, ce qui ne faisait qu’accentuer la surprise de Gibi face à son attitude. Pourtant, elle n’avait aucune intention de le lui faire remarquer. D’abord, parce que les pestes qu’étaient ses camarades de classe se trouvaient encore à proximité mais surtout parce qu’elle savait que son paternel serait ravi qu’ils soient plus proches. Cela ne devait pas être évident pour lui de les voir se regarder dans le blanc des yeux et échanger le moins de mots possible quand il se trouvait dans la même pièce. Un sourire timide sur les lèvres, Gibi se contenta donc d’acquiescer lorsque Daniel lui dit que son super-héros allait sortir plus souvent. Elle en était touchée, vraiment mais ne voulait pas vraiment faire de remarques qui pourraient envenimer la situation. “C’est gentil de sa part.” continua-t-elle sans réellement s’attarder sur le sujet. Elle pouffa de rire en entendant Daniel lui demander si les héros attiraient les filles. Ces deux-là ne s’en étaient jamais vraiment rendus compte mais ils avaient finalement plus d’intérêts communs qu’ils ne le pensaient. Même si c’était quelque peu différent depuis que le ventre de Gibi grossissait à vue d’oeil, les garçons avaient longtemps fait partie des “priorités” de Gibi. “Ca dépend lesquels… J’pense que le plus efficace, c’est un côté héro mais p’tit con aussi.” Elle se retint d’ajouter qu’il correspondait donc parfaitement au rôle, n’étant pas vraiment certaine qu’elle puisse se permettre de le charrier sans le vexer (notamment parce qu’elle n’était pas certaine que l’inverse soit vrai). “T’sais le côté un peu bad boy… genre tee-shirt blanc, veste en cuir, tu vois ce que je veux dire ?” lui demanda-t-elle, ne voyant aucun mal à l’aider à séduire quelques nanas. Elle espérait sincèrement qu’il n’était pas du genre, comme Jacob, à mettre des femmes enceintes puis les abandonner mais cela ne ressemblait absolument pas à l’éducation que Howard lui avait prodigué. Elle nota qu’elle ne savait pas comment était la mère de Daniel mais elle voyait mal Howard être avec une femme qui aurait toléré ce genre de comportements de son fils…
Levant doucement les yeux au ciel, Gibi passa une main dans ses cheveux, vers le haut, avant de dire sur un ton qui donnait l’impression qu’elle avait un chewing gum dans la bouche : “Nan mais ça c’est mon charme naturel, voyons !” Elle pouffa rapidement avant d’attraper à nouveau sa boisson et de secouer la tête de gauche à droite en l’entendant lui dire qu’elle aimait ça. Arquant les sourcils en l’entendant, elle écouta attentivement ce qu’il avait à dire avant de lui donner un léger coup de coude lorsqu’il lui précisa qu’elle deviendrait sa soeur préféré si elle gagnait beaucoup d’argent. “J’y ai pensé ! Mais j’en connais plusieurs à qui ça ne plairait pas” Luna et Howard arrivaient naturellement en tête de liste. “Et puis, franchement, ils les font toutes passées pour des cas soc’. J’ai annoncé la nouvelle sur Mazebird, c’est suffisant.” précisa-t-elle. Gibi exagérait légèrement la situation quand elle disait avoir réfléchi sérieusement à la question de participer à Teen Mom mais elle avait en tout cas envisagé de fournir beaucoup plus son compte Mazebird de posts et de story parlant de sa grossesse. Mais au-delà du fait que cela n’aurait fait qu’accentuer les critiques pour elle - et que sa tante et son père lui auraient peut-être même interdits, elle avait eu envie de vivre ce moment pour elle et ses proches, ne sachant de toute façon pas ce qu’il en ressortirait. Quelque peu surprise qu’il la prenne dans ses bras, Gibi se figea légèrement, pas très à l’aise. Elle se détendit au bout de quelques secondes mais fronça les sourcils en le sentant s’éloigner.
Instinctivement, elle décala sa chaise lorsqu’il lui dit que Howard et lui avaient des sujets plus importants qu’elle à aborder et ne put s’empêcher de se retourner vers la vitrine, cherchant si elle pouvait apercevoir son père. “On parle pas de toi non plus, hein.” répondit-elle un peu bêtement. Daniel n’était pas son sujet de conversation préféré mais cela serait mentir que de dire qu’ils n’en parlaient jamais. Surtout que Gibi comme Daniel passaient une quantité incroyable de leur temps au Marceline’s. Elle l’observa quelques secondes, visiblement blessée avant de se reconcentrer sur son téléphone. Elle soupira doucement en l’entendant et acquiesça d’un signe de tête avant de relever la tête, visiblement blessée mais surtout particulièrement agacée. “Je l’ai plus vu que toi ces trois dernières années.” lança-t-elle, acerbe. Que cela plaise à Daniel ou non, Howard était son père et si Gibi avait mis du temps à réussir à le considérer réellement comme tel, elle l’aimait aussi sincèrement que s’il l’avait bercé pendant des heures à sa naissance. “C’est mon père, Daniel. C’est le tien aussi, mais moi je serai allée le voir en prison à ta place, tu vois.” Elle maintint son regard plusieurs secondes et reprit de sa boisson. Elle n’était pas particulièrement fière de ce qu’il se passait, préférant nettement quand il la défendait que quand ils se comportaient de la sorte mais Daniel avait touché une de ses cordes les plus sensibles. Et il était hors de question que Gibi se laisse faire.

_________________




Daniel Newman

behind
messages : 1169
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © mine.
multinicks : -

age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : manwhore.
work : dogsitter.
home : a small flat on crescent lane.
points : 1727
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : winifred ⋅ gibi ⋅ bronwyn ⋅ xavi

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. · Sam 12 Sep - 18:17
Daniel acquiesce aux propos de Gibi, réfléchissant sérieusement à la question. — Je l'ai, le côté bad boy, non ? Le jeune homme se considère comme un playboy et pourtant il doit bien avouer que les conquêtes se font plus rares que ce qu'il ne le prétend. Il ne pense pas que ça vient de son physique ou de son style vestimentaire, et il se fiche pas mal de savoir ce qu'en pense Gibi, mais elle est une fille et son avis n'est finalement pas de refus. Il jette un coup d'oeil à son tee-shirt blanc et hausse les épaules, se faisant une note mentale d'acheter une veste en cuir rapidement. Manquant de lever les yeux au ciel devant le numéro de sa demi-soeur, il ne peut masquer sa déception quand elle lui avoue avoir déjà réfléchi à la question et décidé qu'elle ne ferait pas l'émission.
— C'est ta vie, fais-en ce que tu veux, pourquoi tu te soucies des autres ? Il sait qu'elle parle d'Howard et Luna mais c'est là l'une de leurs différences, Daniel est du genre à faire ce qui lui chante sans se soucier des conséquences, il a même eu l'esprit de contradiction pendant des années en ce qui concerne Howard. — C'est vrai qu'elles sont pas très fut-fut, c'est pour ça que je t'ai proposé. Il hausse les épaules, comme si l'insulter d'idiote était une chose parfaitement normale - pour Daniel, ça l'est, il a bien plus l'habitude de lui lancer des piques que de la complimenter ou la défendre comme il l'a fait un peu plus tôt, il essaye donc de rétablir l'équilibre quand bien même il ne pense pas que Gibi soit complètement demeurée (un peu quand même, pour se faire engrosser de la sorte). — Bah alors te plains pas des murmures sur ton passage, tu les cherches. Aussi contradictoires l'un que l'autre, voilà que Daniel retourne sa veste et lui explique que c'est normal qu'elle fasse jaser si elle affiche sa vie privée sur les réseaux sociaux, à la vue de tous. Une part de lui l'admire, néanmoins, d'assumer ses galères, il la voit comme un bout de femme courageuse même s'il ne le lui avouera jamais. À deux doigts de lui tirer la langue, Daniel s'éloigne de Gibi, l'instant fraternel terminé, et croise les bras sur son torse dans un geste boudeur. Il sait qu'elle a raison sur certains points, comme le fait qu'elle a appris à le connaître quand lui refusait de laisser une deuxième chance à son père, mais les choses ne sont pas aussi simples qu'elle ne le laisse entendre.
— Oh, excusez-moi, Gibi SHELBIA. Il insiste sur le nom de famille pour souligner le fait qu'elle n'a pas le nom de famille d'Howard, contrairement à lui. Elle n'est pas une Newman, elle ne le sera jamais.
— Qu'on lui décerne la médaille de l'enfant modèle ! Et il l'applaudit, ses mains un peu trop près du visage de la jeune femme, pour accentuer le ridicule de la situation. Pour qui se prend-elle, au juste ?
— T'as aucune idée de ce que j'ai vécu alors je t'interdis de porter le moindre jugement sur ma relation avec Howard. À deux doigts de lui balancer sa boisson au visage, la main de Daniel se referme violemment autour du gobelet en plastique alors qu'il en aspire le contenu à l'aide de la paille, son regard rivé droit devant lui, se refusant de regarder Gibi. — Mais je t'en prie, continue de l'appeler papa. C'est toi qu'il a choisie de toute façon, non ? Je te dirais bien félicitations, mais c'est pas un cadeau, crois-moi. Et il lui adresse un sourire dénué de toute bienveillance, ses mots tranchants cachant un véritable mal-être concernant la relation qui se développe entre père et fille.

_________________
— everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run.

Gibi Shelbia-Newman

behind
messages : 1151
name : margot
face + © : olivia rodrigo; all souls
multinicks : finn ▴ ali ▴ daphne ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 17 yo (28/02)
♡ status : single - mom.
work : helping @ Marceline's during the summer and @ the Ranch from time to time
home : Harbor Row with Howard & Denver.
points : 1255
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Nathan ▴ Alvin ▴ Luna ▴ Daniel ▴ Zander| fr/en ▴ closed

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. · Sam 19 Sep - 17:42
C’était étrange de parler normalement avec Daniel; ils se contentaient généralement de s’ignorer ou d’échanger des banalités lorsque Howard était là - glissant toujours une remarque à l’autre par la même occasion mais jamais de parler… Ils se disaient “bonjour”, se regardaient quelques secondes et décidaient finalement que leur stratégie était la meilleure : ne pas se parler était plus simple. Etonnée qu’il prenne son avis en considération, elle sourit doucement en l’entendant lui demander s’il avait un côté bad boy. Pinçant les lèvres pour ne pas pousser de rire, elle secoua doucement la tête. “Nan t’es trop…” Elle chercha le bon mot puis continua : “Propre.” Elle ne savait pas vraiment comment l’expliquer mais… Le détaillant, elle chercha ce qu’il devait faire pour “améliorer” son côté badboy. Au bout de quelques secondes, elle précisa : “J’pense qu’il faut que tu te coiffes un peu plus les cheveux en arrière.” Elle n’était pas certaine évidemment - c’était quelque chose de difficile à évaluer sans le voir. Secouant doucement la tête quand Daniel lui demanda pourquoi elle s’intéressait à ce que les autres allaient penser du fait qu’elle s’inscrive ou non à Teen Moms, Gibi précisa le fond de sa pensée : “Parce que je suis pas sûre que ça me plairait non plus et surtout que ce sont des gens qui comptent pour moi et que j’ai déjà assez… j’ai assez bouleversé leur vie pour ne pas en rajouter.” précisa-t-elle, la voix chevrotante sur la fin de sa phrase. Gibi parlait rarement du fait qu’elle s’en voulait de leur imposer ça : elle s’était sincèrement excusé auprès d’eux au début de sa grossesse mais espérait qu’ils avaient conscience que si elle avait pu leur éviter ça et gérer sa grossesse seule, elle l’aurait bien évidemment fait. Lui jetant un regard noir lorsqu’il précisa qu’il lui avait proposé justement parce que les participantes étaient des idiotes, Gibi ne prit même pas la peine de répondre. Sa journée avait été assez difficile sans qu’il n’en ajoute une couche, et elle prit donc le parti de ne pas relever. Une fois n’était pas coutume. “C’est pas ce que je cherche. C’était pour faire taire les gens…” Echec cuisant, naturellement, mais elle n’était pas certaine que les rumeurs se seraient tues pour autant.
Sincèrement blessée par le changement inattendu de comportement de Daniel, Gibi n’hésita pas à répliquer n’ayant aucune intention de lui laisser le dessus. Elle avait été prête au début, à prendre sur elle et essayer d’apprendre à le connaître mais elle s’était rapidement rendu compte que c’était trop compliqué. La jeune femme ne cilla pas cependant pas quand il brandit son nom de famille comme une insulte. Il ne s’en rendait probablement pas compte, mais c’était le nom de la défunte mère de Gibi qu’il mentionnait. Un sourire fier se dessina sur les lèvres de Gibi qui fit semblant de ne pas comprendre où elle voulait en venir. Certes, elle ne portait pas son nom mais il n’en était pas moins son père. La mâchoire serrée malgré son sourire, Gibi décida d’attaquer autrement. Il considérait que sa demi-soeur ne méritait pas le titre d’enfant de son père ? L’adolescente comptait bien lui remettre les pendules à l’heure. Levant les yeux au ciel en l’entendant parler d’enfants modèles, Gibi le repoussa de ses deux mains quand il vint applaudir proche de son visage - manquerait plus qu’il ne se loupe et lui en foute une. “Parce que toi tu sais ce que j’ai vécu ou quelle est ma relation avec lui peut-être ?” répondit-elle du tac au tac. “Tu te permets de juger” ajouta-t-elle, sans même réagir au fait qu’il considérait que Howard l’avait choisie. Gibi savait pertinemment que c’était faux et que c’était bien plus compliqué que cela; et elle s’en rendait bien plus compte depuis qu’elle vivait avec son père. “mais tu ne sais rien de moi, ou de ma relation avec lui! J’ai peut-être pas son nom, mais ça change rien au fait qu’il est le seul parent qu’il me reste ! Oui, que ça te plaise ou non, je vais l’appeler papa! Si t’es pas content, t’as qu’à retourner dans les jupons de ta mère.

_________________




Daniel Newman

behind
messages : 1169
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : smendes ⋅ © mine.
multinicks : -

age (birth) : 22 y.o. (08/08)
♡ status : manwhore.
work : dogsitter.
home : a small flat on crescent lane.
points : 1727
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : winifred ⋅ gibi ⋅ bronwyn ⋅ xavi

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. · Jeu 24 Sep - 19:30
Daniel retrousse le nez, bien évidemment vexé par la réflexion de Gibi, n'ayant jamais pensé que le mot "propre" pourrait être utilisé comme un reproche. Il baisse les yeux, se reluque et se demande ce qu'il peut faire pour être plus sale, donc, quand Gibi lui conseille de coiffer ses cheveux en arrière pour un style plus bad boy. — Comme ça ? Demande-t-il en tirant ses cheveux en arrière pour donner un aperçu de ce que ça pourrait donner, soudainement très intéressé par l'avis de sa demi-soeur. Il hausse les épaules quand le sujet change pour revenir à celui de leur famille et des décisions qui peuvent les impacter, Gibi bien plus soucieuse de ce que Howard et Luna peuvent penser d'elle. — En tout cas, moi, ça me dérange pas que tu continues à faire des conneries. J'ai l'air d'un ange, à côté. Et il dit tout ça sur un ton amusé quand en réalité il n'en pense pas moins, bien trop content d'avoir une demi-soeur aussi paumée que la brunette. Rapidement, cependant, le ton change et monte, d'abord au plus grand bonheur de Daniel, qui adore emmerder Gibi, jusqu'à ce que la situation se retourne contre lui et qu'elle s'en prenne à lui.
— Je ne juge pas, je constate. Réplique-t-il, mauvais, clairement vexé et de mauvaise fois. Gibi est relativement nouvelle dans la vie des Newman et voilà que Daniel se sent éclipsé, comme si rattraper le temps perdu avec elle était une priorité plutôt que rattraper le temps avec lui ; car des années, ils en avaient perdues, eux aussi, avec tous les soucis judiciaires auxquels Howard a dû faire face. — Considère-toi chanceuse de ne pas avoir connu ses pires travers. Elle n'a pas subi la spirale infernale comme lui à l'époque du procès, elle ne comprend pas à quel point ça a été dur. — Mais t'as raison, retourner chez ma mère est peut-être la meilleure des solutions. Voilà plus d'un an que Daniel s'est installé à Windmont Bay dans l'espoir de renouer avec son père, et globalement ça a été le cas, les deux Newman sont bien plus proches qu'il y a deux ans. Pourtant, quelque chose reste brisé entre eux, ils oscillent entre le chaud et le froid, et des années après le jeune adulte ne s'est toujours pas habitué à la nouvelle d'avoir une demi-soeur, incapable de se débarrasser de la sensation qu'Howard l'a choisie à sa place en venant s'installer ici.
— La prochaine fois, débrouille-toi toute seule avec les filles. Dit-il en se levant de sa chaise, comme si Gibi lui avait demandé quelque chose concernant les attaques des pestes de tout à l'heure. Il ne l'a pas défendue pour s'en prendre plein la tronche derrière et c'est un Daniel vexé qui décide de quitter les lieux, non sans déposer un billet sur la table pour payer les consommations de Gibi.

sujet terminé

_________________
— everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run.
Contenu sponsorisé




behind
the mask

you need to calm down, you're being too loud. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: you need to calm down, you're being too loud. ·
 
you need to calm down, you're being too loud.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop-
Sauter vers: