hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Nouveau maillot de l’équipe de France de Football pour l’Euro ...
89.99 €
Voir le deal

 

 last night was the last night of my past life


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

Justyn Henessy

messages : 1466
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2403
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

last night was the last night of my past life Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· last night was the last night of my past life · Sam 29 Aoû - 15:25
Quelques heures plus tôt, ils sont installés autour de la table basse, dans l’un des deux canapés qui se trouvent dans cette pièce qui fait d’office de coulisse. Ils sont rapidement rejoints par Dan, qui apporte avec lui le repas. Au moins, une fois par semaine, les collègues font un repas ensemble, avant de partager la scène ensemble, sous le regard de leur public. Une sorte de rituel qu’ils se sont imposés sans vraiment se l’imposer car l’idée était venue tout naturellement entre eux. Dan parvient, sans encombre, à ouvrir et refermer la porte derrière lui, alors armé de béquilles. La veille, le jeune homme s’est blessé pendant leur entraînement. Ils savent que ce soir ils devront faire sans lui. Dan s’installera au bar, jetant un œil avec envie (l’envie de les rejoindre et de partager cet instant avec eux, très certainement) et guettant la réaction de chacune des spectatrices venues les voir ce soir. Dan prend place dans le fauteuil, laissant les sacs de nourriture au milieu de la table. Tels des affamés, chacun se penche vers l’un des sacs pour y découvrir les victuailles apportées par leur ami. Ce soir, il leur offre un japonais. Mickey râle en découvrant le repas, se plaignant de manger encore un soir des sushis, leur expliquant que son dernier date avait choisi le même repas. Un date qui s’est conclu sur un échec, qu’ils comprennent. Trinquant à leur soirée en entrechoquant leur canette de boissons énergisantes, ils discutent de tout et de rien, continuant de questionner Mickey sur sa vie amoureuse. Les confidences du trentenaire font écho à chacune de leur situation sentimentale, à chacun de leurs échecs amoureux. Tyler, Dan, Mickey et Justyn en sont au même stade, à ce moment de leur vie respective. Une situation dont Justyn ne semble pas se plaindre, sûrement car il a trouvé en la présence de Gabriela ce dont il avait besoin pour le satisfaire. Terminant leur repas, les garçons vont se préparer pour leur spectacle. Quelques secondes avant de monter sur scène, Dan leur offre une accolade amicale en soutien. Ils montent sur scène, entendent les quelques gloussements émanant du public derrière les publics. Ils se lancent toujours ce même regard complice, ce même rictus de satisfaction, et le rideau s’ouvre.
Justyn ressent le même plaisir quand il monte sur scène. Ce n’est pas tant l’idée de se retrouver dévêtu, sous son plus simple appareil, un simple morceau de tissu cachant son intimité, qui lui plaît mais plutôt ce sentiment de se laisser aller dans chacun de ses pas de danse. Se laissant porter par la musique mais aussi le bruit des spectatrices. Souvent son regard se perd au milieu de cette foule de jeunes femmes (quelques hommes osent se montrer). Un instant, son regard s’arrête sur une silhouette familière. Que fait-elle là ? Que fait James Carmichael là ? Rapidement son attention se porte en direction de cette jeune inconnue, venue se glisser contre la scène pour laisser glisser ses mains vers le corps musclé et saillant des hommes qui se donnent en spectacle. Elle fait entrevoir quelques billets, prête à leur offrir et à glisser sous l’élastique de leur sous-vêtement. Il s’approche d’elle, acceptant ce don. Il profite de ces dernières secondes et de la spontanéité généreuse de certaines femmes prête à s’offrir l’attention de l’un des apollons américains. Justyn se relève et quitte la scène après avoir salué son public.
En coulisse, il retrouve Mickey et Tyler. Ils rejoindront Dan au bar. Après quelques commentaires avec les garçons, il se glisse sous la douche. Il se nettoie et se démaquille, puis enfile son jean et un tee-shirt. Il annonce rejoindre Dan, alors que les deux autres stripteasers sont encore à se changer. Dans la salle, il reçoit un message sur son téléphone. Il arque un sourcil devant le nom de l’auteur dudit message. James. James Carmichael. Cette dernière l’invite à la rejoindre dans un bar, situé à quelques pas de là, d’un hôtel. Un instant, il ignore le message et range son téléphone dans la poche arrière de son pantalon. Dan lui offre un verre quand il arrive à sa hauteur. Alors qu’il discute avec son ami, il reçoit un nouveau message. Je t’attends. « Je vais devoir vous laisser. Je repasserai dans la soirée », annonce-t-il.
En réalité, ce n’est pas tant l’envie de retrouver James qui le pousse à la rejoindre mais plutôt sa curiosité. Pourquoi James Carmichael veut-elle qu’il la retrouve ? Justyn arrive à l’adresse envoyée par la belle blonde. Il pénètre dans les lieux, et intercepte rapidement la silhouette de James, installée à une table. « Je suis là », qu’il déclare, en arrivant devant elle. Son regard croise le sien. « Tu m’expliques cette mise en scène ? », pourquoi avoir choisi le bar d’un hôtel ? Il reste debout et la détaille du regard.

@james carmichael

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

last night was the last night of my past life Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: last night was the last night of my past life · Lun 31 Aoû - 12:23
James ne saurait dire exactement ce qui l’avait poussé à se rendre dans le strip club où travaillait Justyn. Elle avait passé la journée à Portland pour y faire quelques courses et n’ayant rien de particulier à faire de sa soirée, elle s’était dit que c’était sûrement l’occasion de voir son ex-petit-ami exercer son métier. A la surprise de la jeune femme, les jeunes gens s’entendaient finalement plutôt bien. S’ils avaient repris le même jeu de séduction qu’à l’époque, James savait pertinemment qu’il ne se passerait rien entre eux - du moins rien qui soit autre chose que charnel. La façon dont leur histoire s’était terminée mettait une barrière entre eux qui ne se reléverait jamais outre le fait que le coeur de James appartenait désormais à quelqu’un d’autre. C’était d’ailleurs peut-être également le cas de Justyn mais la plongeuse ne s’y intéressait pas plus que de mesure. A dire vrai, elle n’en avait même rien à faire. Tout ce qui l’intéressait dans la vie du strip-teaseur était ce petit jeu qui s’était installé entre eux. Cela n’avait rien de très intelligent et c’était sans doute même un peu cliché mais ni l’un ni l’autre n’arrivait vraiment à s’empêcher de flirter, maintenant qu’ils avaient renoué contact. A ce stade, aucune limite n’avait par ailleurs été franchie - James n’était d’ailleurs pas certaine de vouloir sentir les mains de Justyn sur elle à nouveau - mais c’était presque ce qui rendait ce jeu presque palpitant. Les échanges de sms, de regards, les petites phrases en apparence anodines mais pleine de sous-entendu… Il ne fallait pas le nier, James en était peut-être plus souvent l'instigatrice que son ex mais il n’était jamais en reste lorsqu’il s’agissait de répondre, ce qui convenait tout à fait à la jeune femme.
Installée dans l’un des fauteuils confortables de l’établissement, James s’était mise légèrement en recul de la scène. S’il lui était arrivée de se retrouver dans ce genre d’endroits auparavant, elle n’était jamais venue seule - ni sobre. Un peu curieuse de voir si cela était aussi amusant que lorsqu’elle était avec des copines, elle avait commandé une coupe de champagne. Si elle ne buvait généralement pas d’alcool, ce n’était pas non plus tous les jours qu’elle se rendait dans un club de striptease. Un verre ne lui ferait pas de mal - et ne suffirait probablement pas à lui faire tourner la tête. Observant avec attention les mâles qui se dessinaient devant elle, la jeune femme se décida à applaudir lorsque Justyn monta enfin sur scène et commença à se trémousser. Un sourire amusé sur les lèvres, elle ne put s’empêcher de se dire que la situation était sordide. Pourtant, elle ne pouvait nier que le jeune homme savait se déhancher sensuellement - ce qu’elle n’aurait pas deviné, puisqu’ils n’étaient encore que des enfants la dernière fois qu’ils s’étaient connus - et avait clairement son succès. Elle lui fit un clin d’oeil lorsqu’elle capta son attention, un sourire en coin se dessinant sur son visage. Elle maintint son regard quelques secondes puis manqua d’exploser de rire en voyant une jeune femme se jeter sur lui comme s’il était un morceau de viande. Elle se contenta de finir sa coupe de champagne, et apprécia la vue des autres performers qui n’avait rien à envier à Justyn - et vice versa. C’était probablement ridicule mais James s’était toujours imaginée que les femmes qui se rendaient dans ce genre d’endroits y allait pour s’amuser entre copines ou pour la blague mais l’idée de glisser des billets dans les sous-vêtements des danseurs ou de toucher leur coup ne lui avait jamais traversé l’esprit. Pourtant, parmi le public, certaines femmes semblaient y prendre beaucoup de plaisir. Secouant la tête, elle sortit quelques minutes avant la fin du show et chercha un bar sympathique dans lequel se rendre pas trop loin du club.
Le premier bar qui ne lui parut pas trop craignos fut celui d’un hôtel à quelques rues seulement de l’endroit où Justyn travaillait. Elle lui envoya rapidement un sms, faisant référence à leurs échanges de la veille en lui indiquant l’endroit où elle se trouvait. Indiquant qu’elle était installée sur une table à gauche du bar, elle envoya rapidement un second sms pour lui préciser qu’elle l’attendait - sous-entendu qu’il n’avait pas intérêt à trop se faire attendre. Elle commanda une limonade, avec quelques tapas à grignoter - elle mourrait de faim. Quand il la rejoignit quelques minutes plus tard, James était en train d’aspirer le liquide pétillant de sa paille. Relevant son regard vers lui, elle sourit avant d’avaler sa boisson et de lui faire signe de s’asseoir. Sans lâcher son regard, elle expliqua : “Quelle mise en scène ? Je t’avais dit que je viendrais te voir.” Elle le détailla quelques secondes, pensant malgré elle aux muscles saillants qui se dessinaient sous son tee-shirt avant de relever le regard vers lui. “Tu t’es bien donné ce soir. Tu as bien mérité que je t’offre un verre…” Elle fit signe au serveur qu’ils étaient prêt à commander et attendit que Justyn lui indique ce qu’il désirait boire avant d’ajouter : “Je vais rester sur de la limonade.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.

Justyn Henessy

messages : 1466
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2403
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

last night was the last night of my past life Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: last night was the last night of my past life · Sam 5 Sep - 16:30
Justyn ignore un instant les messages reçus de la part de James. Sûrement parce qu’il n’a pas projeté de passer la fin de sa soirée à ses côtés. Il sait qu’il ne passera jamais la fin d’une de ses soirées à ses côtés et avec elle. Pour la simple raison qu’il ne peut pas faire comme avant, comme s’il n’y avait rien eu avec eux, qu’il sait qu’ils ne peuvent pas reprendre leur histoire. Ils ne peuvent pas la reprendre là où ils l’ont laissé derrière eux, des années en arrière. Parce qu’elle ne lui a jamais donné la chance de s’expliquer et de s’excuser, décidant trop brusquement de la fin de leur histoire par un silence. Dans une autre version de leur histoire, James aurait été son talon d’Achille. Celle capable de le faire flancher à n’importe quel moment de la journée et de la nuit, d’obtenir un passe-droit sur ses désirs. Ce n’est pas elle son talon d’Achille. Il n’y aura jamais rien entre James et lui. Plus rien, qu’il se dit, qu’il se répète, malgré ces échanges par messages interposés, malgré les appels du pied de la blonde. Pourtant il se présente à l’endroit où cette dernière l’attend. Il s’y rend et la trouve là. « Je ne parle pas du club et de ta venue là-bas », il commente, quand elle prétend ne pas avoir mis en scène tout cela. Cette rencontre fortuite à la fin de la soirée. Il est vrai que la présence de James l’a surpris, bien qu’elle avait laissé entendre quelques jours plutôt qu’elle viendrait au club (pour voir ses collègues, comme elle l’a dit). « je te parle de cet endroit », il lève le menton pour désigner la pièce où il se trouve, avant de reposer ses prunelles bleues sur le visage de Carmichael. « Tu nous as réservé une chambre ? », il lui demande. Il ne sait pas (ou ne sait plus) de quoi James est capable. Il ne sait plus ce dont elle a envie entre eux : il aurait pensé qu’elle ne voudrait plus de lui dans sa vie, qu’elle ne voudrait plus avoir à faire à lui après leur rupture-silence-radio. Justyn prend place autour de la table. Il s’installe dans le siège, repliant ses jambes longues pour les faire glisser sous la table. Il écoute le commentaire de James, un rictus se frayant un chemin sur ses lèvres. Selon elle, il s’est bien donné, ce soir, sur scène. « J’ai encore de l’énergie », glisse-t-il, peu sérieux. « Ca t’a plu au moins ? », lui demande-t-il. Difficile d’imaginer la James qu’il a connu dans un tel endroit. Il sait qu’il n’a plus en face de lui celle qu’il a aimé. « Hum, je vais prendre un Gin To, pour ma part », qu’il annonce, alors que James décide de prendre un verre de limonade. « Tu ne bois plus d’alcool ? », il la questionne. La James qu’il a connu buvait de l’alcool, ils se sont pris leurs premières cuites ensemble.

@james carmichael

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

last night was the last night of my past life Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: last night was the last night of my past life · Mar 8 Sep - 21:36
James ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait ici, dans ce bar à attendre que Justyn la rejoigne. L’idée de le voir se déshabiller devant des jeunes femmes en chaleur l’avait amusée, quand quelques années plus tôt - une éternité auparavant, à dire vrai, cela l’aurait rendu verte de jalousie. Elle aurait été capable de monter sur scène, de lui dire de descendre de là et de l’emmener dehors, ou dans les coulisses avant de lui faire une scène mémorable. Une part d’elle était rassurée de voir que ce n’était le cas. La plongeuse avait beau être une experte quand il s’agissait de faire mine de ne pas se rendre compte de ce qui se déroulait sous ses yeux, elle avait conscience que la page n’avait pas été totalement tournée avec Justyn, qu’elle avait encore des choses à régler. Mais elle était heureuse que cela ne soit pas ça. Parce que c’était trop… compliqué, trop vieux et qu’elle avait évolué depuis. Confronter son violeur, Amber, avait été quelque chose de particulièrement difficile pour James et qui lui avait fait réalisé qu’elle valait mieux que ça. Elle avait passé de longs moments à en discuter avec Owen et ce dernier lui avait fait réalisé qu’elle n’était pas le coeur du problème. Avec quelqu’un comme Amber, c’était facile. James avait toujours su qu’il avait fait quelque chose de mal. Elle avait longtemps estimé qu’elle en était responsable, qu’elle l’avait incité, indirectement, à agir de la sorte mais c’était plus un ressenti qu’autre chose. Avec Justyn, les choses étaient plus compliquées. L’attitude qu’il avait eu avec elle à l’époque n’avait pas de sens; cela ne lui ressemblait pas, ne leur ressemblait pas. Il s’en était pris à autre devant elle, mais jamais à elle. Cet… événement n’avait pas de sens. Et si James savait qu’elle avait eu raison de partir quand elle l’avait fait, cette fois une part d’elle avait envie de rester. Pour trouver un peu de sens à tout ça.
Quand Justyn précisa qu’il ne parlait pas du fait qu’elle soit venue le voir travailler mais qu’ils se retrouvent dans un hôtel, James maintint son regard, un sourire en coin se dessinant sur son visage. Elle haussa doucement les épaules, laissant le suspense planer quelques secondes avant de secouer doucement la tête : “Désolée, non, c’est au-dessus de mes moyens.” Ce qui était vrai, même si la principale raison de cette absence de réservation, outre le fait que ce n’était pas nécessairement la fin qu’elle comptait donner à cette soirée, était qu’elle cherchait plus un bar qu’un hôtel. “Mais si tu peux te le permettre… je n’y suis pas opposée.” répondit-elle du tac au tac avant de lui faire signe de s’asseoir. Sincèrement, elle le félicita sur sa prestation du soir et roula doucement des yeux lorsqu’il précisa qu’il avait encore de l’énergie. “C’est bon à savoir.” souffla-t-elle, son regard se perdant quelques secondes sur sa silhouette. Elle fronça doucement le nez lorsqu’il lui demanda si ça lui avait plu avant de pencher doucement la tête sur le côté. “Je crois que je préfère les shows privés. Mais c’était sympa… Tu avais clairement des fans.” dit-elle. Elle avait en effet entendu quelques personnes dire qu’elle venait pour “lui”, en le désignant du doigt de la manière la moins discrète possible. “Non, je m’amuse autrement maintenant.” répondit-elle, même si ce n’était pas tout à fait vrai puisqu’elle n’avait pas touché à la cocaïne depuis plusieurs mois maintenant. “Mais ne te gêne pas pour moi, surtout.” Se penchant légèrement sur la table, elle ajouta : “C’est cool de se voir en tout cas. Les messages, ça va cinq minutes.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.

Justyn Henessy

messages : 1466
name : ndia
face + © : christian hogue @self
multinicks : chani, zander
points : 2403
age (birth) : 30 y.o (june 20th)
♡ status : not important
work : striptease dancer
activities : (ec)

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [open] james・gabriela・luca・lottie・ (dora・tony)

last night was the last night of my past life Empty
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
· Re: last night was the last night of my past life · Mer 16 Sep - 13:55
Il a l’impression que cet entrevue revêt l’apparence d’une mise en scène savamment orchestrée par James en personne. Pourquoi avoir choisir un autre bar, un autre lieu, alros que quelques minutes auparavant ils se trouvaient dans le même endroit. Il ne dira pas sa surprise de la savoir présente sur son lieu de travail. Il n’y avait pour autant aucune raison de l’être : elle l’avait prévenu quelques jours plus tôt, qu’elle s’y rendrait. L’écrire est une chose. Le faire en est une autre. Il ne pensait pas la revoir en face de lui aussi rapidement. En réalité, depuis son accident de la route avec sa moto, il ne lui avait pas parlé, si ce n’est au détour d’un coin de rue. Quelques minutes volées dans l’emploi du temps de l’un et de l’autre. Alors, pourquoi cet hôtel ? Leur avait-elle réservé une chambre ? Cela n’avait aucun sens dans l’esprit de Justyn. Les paroles de James viennent remettre de l’ordre dans ses pensées : elle ne leur a pas réservé de chambre. Il n’est ni soulagé, ni déçu par cette réponse formulée. Il ose son regard en direction de la blonde, qui ajoute ne pas être opposée à cette possibilité. Celle qu’il leur réserve une chambre. « Nous sommes les seuls clients dans cet endroit, je crois que nous n’avons pas besoin davantage d’intimité », glisse-t-il, en lui faisant remarquer qu’à l’exception d’un type derrière le bar, ils ne sont que tous les deux. Un étrange tête à tête. Finalement, il prend place sur le siège restant. Il écoute évoquer sa performance sur scène, ce soir. Il lui offre une oeillade, quand elle commente le fait qu’il est bon de savoir qu’il a encore de l’énergie. Il s’intéresse alors à ce qu’elle a pensé de ce qu’elle avait vu ce soir, sur scène. Il n’est pas certain que la James de l’époque aurait apprécié de le voir se déhancher ainsi, sous les regards des autres filles. « Les show privés ? », qu’il répète. James, devenue adulte, préfère s’offrir les services d’un stripteaser pour une soirée privée. « J’en déduis que tu n’en fais pas partie », reprend-il, sur un ton qui se veut plus léger. Justyn a conscience que chacun des garçons de la bande a sa petite notoriété. Chacun d’eux devenant le préféré de certaines femmes, car ils correspondent à ce fantasme qu’elle rêve de toucher, de posséder. Par la suite, il est surpris du choix de James de ne pas prendre d’alcool. « Très bien. Je prendrai un Gin Tonic », énonce-t-il. Il ne change pas ses habitudes, quand il se retrouve dans un bar. « Ce n’est pas faux… », dit-il, dans un premier temps, quand elle confie que les messages, ça allait cinq minutes. Leur échange par messages interposés était de temps à autre à l’initiative de la blonde, à sa surprise. « Que me vaut ton invitation ? Tu voulais me raconter ton dernier rêve où j’apparais ? », il demande, faisant ouvertement à leur dernier échange. James laissant entendre qu’il rêvait de son corps. James est une belle femme, il ne peut le nier. Elle aurait été capable de répondre à ses envies, dans une autre version de leur histoire, probablement.

@james carmichael

_________________
in another love i would have found a way to stay
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

last night was the last night of my past life Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: last night was the last night of my past life · Dim 20 Sep - 17:30
James fit lentement mais sûrement rouler ses yeux lorsqu’il répondit de façon très terre à terre qu’ils étaient les seuls clients et qu’ils n’avaient pas besoin de plus d’intimité. Si la jeune femme n’avait pas particulièrement de plan en tête lorsqu’elle lui avait proposé de l’y réjoindre, elle devait avouer être légèrement déçue qu’il ne fasse pas preuve d’autant de répondant que lors de leurs quelques messages échangés. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, ils avaient simplement pris un verre au Davey’s et discuter de tout et de rien. Cette parenthèse avait semblé hors du temps; James n’était pas au mieux de sa forme et avait ressenti le besoin de s’occuper l’esprit en l’absence d’Owen. Elle ne savait pas vraiment pourquoi le nom de Justyn lui était venu à l’esprit mais elle lui avait écrit et ils s’étaient vus, oubliant quelque peu leurs différents. Naturellement, Justyn s’était montré prudent, presque méfiant mais James ne pouvait pas vraiment lui en vouloir ; elle savait pertinemment l'accueil qu’elle lui avait réservé lors de leurs “retrouvailles”. “C’est toi qui voit.” répondit-elle après avoir reposé son regard sur lui.
James pouffa en l’entendant reprendre la fin de sa phrase sur les shows privés. Elle secoua doucement la tête, précisant le fond de sa pensée : “Payer pour ce genre de choses… ça me dépasse.” Elle était sincère; elle essayait sincèrement de n’apporter aucun jugement envers ses femmes qui ressentaient le besoin d’y avoir recours mais cela la laissait tout simplement de marbre. “Ca enlève tout l’attrait du striptease. Si ça arrive spontanément quand je suis avec quelqu’un, c’est cool.. ça peut être très sexy et divertissant mais payer pour ça, ça me dépasse.” James lui fit un petit clin d’oeil lorsqu’il lui dit qu’elle n’en faisait pas partie et lui répondit : “Plus maintenant, non.” avant de s’humidifier les lèvres et de rajouter : “Mais tu n’as pas besoin de moi pour ça; on t’a glissé pas mal de dollars dans le slip de ce que j’ai vu ce soir.” Elle ne savait pas vraiment si c’était le genre d’emploi qui payait bien et s’en contrefichait mais en tout cas, les gens qui allaient semblaient avoir beaucoup trop d’argent à dépenser. A moins que les billets soient factices et n’aient aucune valeur ? Un sourire en coin se dessina sur les lèvres de James quand Justyn fit référence à leur conversation par sms. Elle se pencha doucement sur la table et lui répondit, malicieuse : “Il y a des rêves qui ne se racontent pas, Justyn…” Elle se réinstalla convenablement sur sa chaise et précisa : “Honnêtement, ne cherche pas. J’me suis dit que ça serait sympa de prendre un verre ensemble, c’est tout.” Une part de James avait envie de garder une meilleure image de Justyn que celle qu’elles avaient eu ces dernières années. “Y a pas de plan particulier derrière…” Sous-entendu : je n’ai aucune intention de me venger, détends toi. Ce qu’ils feraient ou ne feraient pas ne dépendaient que de la façon dont la soirée se déroulerait et de leur libre arbitre. “Tu avais autre chose de prévu, peut-être ?” souffla-t-elle. Son but n’avait évidemment pas été de chambouler son emploi du temps mais s’il avait reporté quelque chose pour elle… cela ne serait évidemment pas pour lui déplaire.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
Contenu sponsorisé




last night was the last night of my past life Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: last night was the last night of my past life ·
 
last night was the last night of my past life
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: