hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-48%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie BASS+, – 12 h ...
35.69 € 68.37 €
Voir le deal

 

 say you're ok


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

say you're ok Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· say you're ok · Dim 30 Aoû - 20:56
Say you're ok.
30/08/20 / @Jürgen Rowley

Lorsque James avait entendu Jürgen lui dire au téléphone qu’il avait eu un accident de voiture, cette dernière avait senti son coeur manquer un battement. Elle recula du hall d’acceuil pour s’appuyer contre le bureau attendant qu’il lui en dise plus. Malgré elle, elle se sentit paniquée alors qu’il était évident que son accident n’était pas aussi grave que celui de Theo puisqu’il était en état de l’appeler. Sa voix était légèrement frustrée, ce qu’elle pouvait comprendre, mais à part ça, il avait l’air en pleine forme. Pour s’en assurer, James lui posa bien quatre fois la question. La réponse fut toujours la même, ce qui rassura un peu la jeune femme mais pas totalement. La plongeuse savait qu’elle ne serait entièrement rassurée que lorsqu’elle l’aurait devant ses propres yeux. Elle accepta, bien sûr, de venir le chercher. Il fallait simplement qu’elle parvienne à joindre Reggie pour lui demander de la remplacer. Dans son malheur, Jürgen avait tout de même de la chance : la balade en mer prévue ce jour avait été annulée au vu de la pluie torrentielle qui menaçait de s'abattre sur la ville. Si cela n’avait pas tenu qu’à James, la balade aurait quand même eu lieu - elle adorait les sensations que provoquaient les vagues qui se déchaînaient - mais les touristes et amateurs des océans venaient surtout pour pouvoir se baigner, apercevoir des animaux marins et se prélasser au soleil. Or, rien de tout ça n’était possible - du moins dans de bonnes conditions - avec les conditions météorologiques actuels.
Reggie arriva près d’une heure plus tard et donna la fin de sa journée à James. Cette dernière promit de rattraper ses heures le lendemain : il lui suffirait de sauter quelques uns de ses cours du soir à l’université de Portland. Elle n’était pas particulièrement ravie de le faire ayant déjà du mal à se motiver en temps normal mais elle ne voulait pas donner l’impression à Reggie qu’elle perdait de l’intérêt pour le job qu’il lui avait offert il y avait maintenant un an et demi de cela alors que ce n’était pas le cas. C’était d’ailleurs bien la première fois que James ne faisait pas la girouette avec sa vie professionnelle. Cela était sans doute lié au fait que son métier et ses études étaient un thème similaire : la vie marine et que si James avait pour ambition de faire quelque chose de plus que ce qu’elle faisait actuellement, elle n’envisageait pas d’arrêter de plonger ou de conduire des bateaux de sitôt.
C’est donc près d’une heure et demi après l’appel de Jürgen que James se rendit dans l’un des garages qui se trouvait à l’extérieur de la ville. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle aperçut son cousin, casquette à l’envers, devant l’établissement. Elle ralentit jusqu’à être devant lui : “Salut beau gosse! Tu montes ?” lança-t-elle, taquine avant d’éteindre son moteur et de sortir du véhicule. Elle fit rapidement le tour de ce dernier et détailla Jürgen de haut en bas afin de s’assurer qu’il ne lui avait pas caché la moindre blessure. Elle le serra ensuite dans ses bras, sans doute un peu trop fort puis déposa un baiser sur son front avant de s’écarter. “Allez, montre moi les dégâts.” lui lança-t-elle, en levant les yeux au ciel. Evidemment, son musicien préféré avait eu le bon goût de ruiner la voiture de maman Rowley, ce que son paternel ne manquerait probablement pas de lui reprocher. Elle ne poussa pas à le vice à lui demander combien de temps il comptait venir dormir chez elle suite à cet accident mais fut tout de même ravie d’avoir eu le réflexe de ranger son linge sec avant de partir de chez elle le matin-même. Elle n’avait pas particulièrement envie que son cousin voit sa lingerie.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.

Jürgen Rowley

messages : 873
name : sow — pomeline.
face + © : rudyp — @self.
multinicks : xavi, blake, kerry, priam, luna.
points : 1655
age (birth) : twenty-five yo (05/01).
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
home : @his parents (crescent lane).

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : james, maggie.

say you're ok Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: say you're ok · Jeu 3 Sep - 12:38
Le temps filait à toute vitesse alors que Jürgen avait passé les dernières heures avec son groupe, s'entraînant afin d'assurer un prochain concert. Evidemment, rien ne s'était déroulé comme prévu, Aurora et lui s'étaient une nouvelle fois pris le chou pour une broutille - ou quatre - et le ton était rapidement monté entre les deux. Dans ces moments-là, Jürgen n'avait qu'une envie : la balancer par dessus la scène, amicalement évidemment. Au lieu de ça ils s'engueulèrent pendant dix bonnes minutes sous le regard un brin soûlé de leurs acolytes qui avaient désormais l'habitude de leurs chamailleries. Finalement, le jeune homme était parti faire un tour : non pas à cause de sa colère, qui s'était dissipée avec rapidité, mais parce que ces conneries lui avaient ouvert l'appétit. Les choses ne s'étaient pas déroulées comme prévues et un malheureux accident avait scellé sa journée.

Il avait patienté plus d'une heure et demi, non sans envoyer quelques textos à sa cousine en lui demandant quand elle arrivait. Il s'était finalement résolu à aller enquiquiner la première personne qui se trouvait sur son chemin : la demoiselle de la réception. Cette dernière avait du essuyer une pléiade de monologues de la part du jeune artiste, détaillant les récits de sa vie de guitariste - peut-être un poil enjolivés pour paraître plus importants qu'il ne l'étaient. La pauvre réceptionniste avait su faire preuve de politesse à son égard, se contentant d'un sourire ou deux tout en continuant son travail. Un concept que Jürgen ne comprenait pas, lui qui trottinait dans sa vie sans se soucier de ce genre de détails. Ce fut finalement une parole de sa part qui força le jeune homme à quitter son perchoir, non sans une moue peinée sur son visage juvénile : il n'avait pas fini de parler mais sa présence devenait gênante. Il sortit de l'établissement et ce fut quelques secondes plus tard qu'il reconnut enfin sa cousine. « T'en as mis du temps, j'me faisais chier ! » lança-t-il à son tour, alors qu'il répondit chaleureusement à son étreinte, mais afficha une grimace lorsqu'elle déposa un baiser sur son front. Il adorait James, il s'entendait parfaitement avec elle, mais dans ces moments là, elle lui rappelait étrangement sa mère. « Quasiment aucuns dégâts, promis ! » Il mit ses deux paumes en avant pour prouver sa bonne foi et se dédouaner de l'état de la voiture. Comme souvent, il avait emprunté le SUV de sa mère sans prévenir, et cette dernière aurait la désagréable surprise de ne pas retrouver son véhicule, si elle n'avait pas déjà été prévenu de son accident. Jürgen savait qu'il sera pardonné pour cet acte et que sa chère maman s'occuperait de payer pour les réparations. En revanche, il n'était pas certain de pouvoir prédire la réaction de son père. « Regarde, c'est une petite égratignure de rien du tout et... ah, bon, il y a le phare avant aussi, mais c'est minime. » L'aile du véhicule ne ressemblait plus à grand chose, le phare avant était bien en miette et le rétroviseur ne tenait plus qu'à un fil. Minime n'était pas le terme approprié pour décrire l'état du véhicule. « Scheiße ! Je vais me faire allumer. Tu crois qu'ils ont déjà prévenu ma mère, comme c'est sa voiture ? » Il espérait secrètement que non.

_________________

keep the earth below my feet, from my sweat, my blood runs weak, let me learn from where I have been, keep my eyes to serve, my hands to learn.
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

say you're ok Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: say you're ok · Dim 6 Sep - 16:58
Pas surprise pour un sou d’entendre Jürgen râler sur son heure d’arrivée, James secoua la tête et souffla : “T’aurais pu mettre ton temps à bon escient, et marcher en direction de Windmont Bay. Je t’aurai récupéré plus vite.” Un sourire amusé sur ses lèvres, James profita quelques secondes de son étreinte et laissa ses muscles se détendre. Elle avait beau avoir conscience que si Jürgen l’appelait, c’est qu’il allait bien - surtout s’il lui donnait rendez-vous au garage mais chacun de ses muscles s’était tendu et il lui faudrait assurément plusieurs séances de yoga pour que James se détende totalement. Qu’importait, en réalité : elle préférait être tendue pour rien qu’autre chose. “Ou alors, t’aurais pu écrire une chanson sur moi, ou sur ta mésaventure. “James, an angel on Earth”, ça me parait être une bonne source d’inspiration, tu sais.” A dire vrai, elle n’en pensait pas un mot et n’avait certainement pas envie que son cousin se mette à écrire sur elle. D’abord, parce que James ne saurait pas où se mettre si c’était le cas mais aussi parce qu’elle doutait sincèrement que ce soit une chanson joyeuse. Quand elle voyait elle-même ce qu’elle écrivait sur sa vie dans le blog qu’elle tenait depuis plus d’une décennie maintenant (et dont personne ne connaissait l’existence), cela lui donnait pas franchement envie de découvrir ce que d’autres personnes pouvaient écrire sur elle, même sans que cela ne soit particulièrement négatif.
James acquiesça d’un signe de tête intrigué lorsqu’il clama haut et fort que la voiture n’avait quasiment rien et attendit de voir la voiture par elle-même pour se faire un avis sur le sujet. Jürgen pouvait parfois avoir tendance à minimiser ce genre de choses, d’autant plus quand il savait qu’ils devraient assumer les répercussions de ses actes. Elle ouvrit la bouche en voyant les dégâts mais se retint de dire quoique ce soit, écoutant attentivement son cousin se dédouaner. James ne put s’empêcher de pouffer en l’entendant dire que c’était minime, comme si la voiture n’avait rien. Elle fit attentivement le tour de la voiture et grimaça : la voiture n’était même pas en état de rouler. Lui lançant un regard entendu, James haussa un peu les épaules en l’entendant se demander si sa mère était déjà au courant. “Je pense pas. T’as ton permis et ta carte grise avec toi ? Les papiers de l’assurance ?” James fit le tour du véhicule, comme pour s’assurer que l’arrière n’était pas dans un pire état. Elle fronça le nez en sentant une odeur d’huile et fit signe à Jürgen de la suivre à l’extérieur. “Qu’est-ce qu’il s’est passé exactement ?” demanda-t-elle, réalisant qu’elle n’avait aucune idée de l’origine de l’accident. Prenant les choses en main, elle se dirigea vers la réception, ne serait-ce que pour demander si la propriétaire du véhicule avait été prévenue. “S’ils n’ont pas prévenu ta mère et que tout est pris en charge par l’assurance, on dira que tu m’as prêté la voiture.” précisa-t-elle. James n’avait pas les moyens de dépenser les frais de réparation de la voiture et ne souhaitait pas particulièrement demander de l’aide financière à ses parents - encore moins pour quelque chose dont elle n’était pas responsable mais si cela permettait à Juju d’éviter de se prendre un peu plus la tête avec son paternel, James se moquait bien d’être blamé pour ce vulgaire accident. Elle trouverait une bonne excuse - et un joli bouquet de fleurs - pour se faire “pardonner”.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.

Jürgen Rowley

messages : 873
name : sow — pomeline.
face + © : rudyp — @self.
multinicks : xavi, blake, kerry, priam, luna.
points : 1655
age (birth) : twenty-five yo (05/01).
♡ status : single.
work : musician/guitarist.
home : @his parents (crescent lane).

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : james, maggie.

say you're ok Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: say you're ok · Jeu 17 Sep - 11:12
Il haussa les épaules face à la remarque de sa cousine : il aurait pu, effectivement, mais ce genre d'idées ne traversaient pas souvent son esprit. De plus, il était bien trop occupé à parler de sa passion avec la réceptionniste. Jürgen fit donc la moue, le tout signifiant qu'il avait eu mieux à faire plutôt que d'entamer une marche, mais fit les gros yeux à la proposition suivante. « Est-ce que c'est une façon détournée de me demander d'écrire sur toi ? Je peux, je t'assure. » Il n'écrivait jamais sur ses proches, ou tout du moins rarement, des situations particulières étaient beaucoup plus inspirantes à ses yeux, mais après tout pourquoi pas ? « Mais ça sonne mieux en allemand, James, ein engel auf erden ! » déclara-t-il finalement, bien prêt à lui composer la plus belle des chansons.. dans la langue de Goethe. Il afficha un immense sourire devant sa propre bêtise, donnant au passage un coup de coude à sa cousine pour lui signifier qu'il plaisantait. Un bref instant de légèreté alors qu'il faut rattrapé par la réalité. « Ce qu'il s'est passé ? C'est marrant que tu me demandes ça. J'ai voulu éviter un chien. » Seule excuse plausible qui traversa son esprit et qui était totalement fausse, mais rien dans son expression ne trahissait son mensonge. Mais James était James, sa cousine en qui il avait parfaitement confiance et il reprit aussitôt pour s'auto-corriger. « Bon ok, j'étais sur mon téléphone et j'ai pas regardé la route. Mais la version officielle, c'est le chien. » Celle dont il userait devant ses parents - son père pour être exact - et qui demeurerait jusqu'à la fin des temps. « Mais tu vas pas prendre pour moi James, c'est vraiment gentil mais c'est pas cool... » lança-t-il en optant pour une grimace désolée, alors qu'il la suivit jusqu'à la réception. Jürgen était un très mauvais conducteur qui laissait ses émotions dicter sa conduite et qui manquait clairement de concentration derrière un volant. « Parfois je me demande comment j'ai eu mon permis, je pense à la personne qui a accepté ce jour-là de me laisser sur les routes de l'Oregon... Il ou elle avait bu, tu penses ? » questionna-t-il à la va vite, devant le regard interloqué de la réceptionniste. Cette dernière reprit rapidement les choses en mains, lui expliquant qu'elle n'avait contacté personne pour l'instant. Un ouf de soulagement s'échappa des lèvres de Jürgen, alors qu'il apposa au même moment sa signature sur un morceau de papier. Il salua d'un rapide geste de la tête son interlocutrice, et embarqua sa cousine vers l’extérieur, un brin soulagé que personne ne soit encore au courant de sa mésaventure. « C'est la faute à Aurora. Elle m'a soûlé avec ces conneries complètement perchées. Après ça j'ai eu la dalle, mais j'ai toujours rien mangé avec cet accident. On peut s'arrêter quelque part que je prenne un truc ? » expliqua-t-il finalement tout en se dirigeant vers la voiture de James. C'était facile de sa part de rejeter la faute sur les autres - comme bien souvent au final - mais sans cette prise de tête pour une broutille, il n'en serait pas là. Son père allait partir dans les tours dès qu'il apprendrait la nouvelle, sa mère chercherait à arrondir les angles et Jürgen savait par avance qu'il finirait par claquer la porte derrière tout ce beau monde. Une habitude au sein du foyer Rowley.

_________________

keep the earth below my feet, from my sweat, my blood runs weak, let me learn from where I have been, keep my eyes to serve, my hands to learn.
I SEE RIGHT THROUGH ME

James Carmichael

messages : 1210
name : margot
face + © : Gigi Hadid - greenhouse lab
multinicks : Finn ▴ Ali ▴ Daphne ▴ Gibi ▴ Maya ▴ Rory ▴ Oscar
points : 420
age (birth) : 28 yo (9/9).
♡ status : getting in a relationship might seem like a good idea but so did getting on the titanic and look what happened
work : scubba diving instructor but for how long? ~ studying marine biology in Portland again (third time's a charm)
activities : dancing, writing, visiting Theo's grave, partying, making dark jokes, reading about death.
home : 3-bedroom house on ocean avenue w/ Valentine.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Peter ▴ Justyn ▴ Etta ▴ Owen ▴ Jürgen ▴ Joona | fr/en ▴ closed

say you're ok Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: say you're ok · Dim 20 Sep - 23:14
James pouffa en entendant son cousin. “Juju, à quelle heure “tu aurais pu écrire une chanson sur moi” est une façon détournée de te demander de le faire ?” Elle lui lança un regard complice en lui donnant un petit coup de coude avant de secouer doucement la tête : “Mais en vrai, non merci, ni en anglais ni en allemand. En plus j’y comprends rien à l’allemand. Comment je peux être sûre que tu viens pas de traduire ce que je t’ai dit par un ange venu tout droit des enfers ?” Elle le toisa du regard, pas sérieuse pour un sou avant de froncer son nez tandis qu’un petit sourire malicieux venait éclairer son visage. La jeune femme revint cependant rapidement à leur mouton, bien curieuse de savoir ce qui avait pu causer un tel accident. Jürgen était bien loin d’être un as du volant, tout le monde le savait mais il se débrouillait assez bien pour ne pas avoir des accidents tous les quatre matins. Etait-il distrait ? Un chauffard lui avait-il coupé la route ? Avait-il tenté de sauver la vie d’un chevreuil qui traversait la route à tout va ? James fronça un peu les sourcils en l’entendant dire que c’était “marrant” qu’elle lui pose la question. Elle était à peu près certaine que c’était la première question à laquelle tout le monde pensait. Elle sentait l’histoire rocambolesque arrivée mais au lieu de ça, il se contenta de lui dire qu’il avait cherché à sauver un chien. “Ha d’accord. J’comprends.” répondit-elle sincère. Tout conducteur aurait probablement fait pareil; il n’était même pas question d’épargner la vie du sien (ça, c’était la cerise sur le gâteau) mais le choc de la voiture percutant l’animal pouvait faire dévier la voiture et il était donc plus prudent de l’éviter pour maîtriser un minimum la direction que prenait le véhicule. Elle leva les yeux au ciel en l’entendant se corriger et si elle avait bien envie de le frapper pour avoir oser utiliser son téléphone au volant, elle savait pertinemment que c’était hypocrite de sa part. Même si James se contentait de vérifier qui l’appelait et parfois de répondre, il lui était arrivée plus d’une fois de détourner le regard de la route une ou deux secondes. “La version officieuse, c’est que t’es sacrément débile et que tu as eu beaucoup de chance.” répondit-elle du tac au tac, avant de le prendre par le bras pour qu’ils se rendent à la réception. Bien qu’elle savait qu’il aurait dû assumer ses bêtises, James ne put s’empêcher de lui proposer de prendre la responsabilité de l’accident pour lui. Elle savait ses relations avec son père tendues et préférait autant que faire se pouvait limiter les dégâts. Elle acquiesça cependant d’un signe de tête lorsqu’il précisa que ce n’était pas la peine. Jürgen n’était pas mature sur tous les points - qui l’était ? - mais elle était ravie de le voir prendre la responsabilité de ses actes.
Une fois à l’intérieur, James donna un coup de coude dans les côtes à Juju pour lui dire de se taire lorsqu’il demanda si la monitrice avait bu pour lui laisser avoir son permis et l’incita à répondre aux questions de la réceptionniste plutôt qu’à faire ce genre d’hypothèses. Elle se moquait bien de ce que pouvait la nana du garage mais ils n’étaient pas à l’abri qu’elle raconte à la compagnie d’assurances qu’elle n’était pas certaine que le jeune homme soit en pleine possession de ses moyens et qu’une enquête s’en suive… Elle écouta attentivement tout ce que cette dernière lui dit avant de se reconcentrer sur Jurgen et de revenir sur son interrogation précédente : “Je pense que ta mère a dû lui donner un pourboire pour qu’elle te le donne, ce permis.” lui dit-elle d’un air taquin. Elle pensait surtout que les instructeurs américains partaient du principe que les routes étaient assez grandes et que les gamins apprendraient à conduire en conduisant, plutôt qu’auprès d’un moniteur… Pas forcément fut-fut mais cela semblait fonctionner plus ou moins. Elle secoua doucement la tête en l’entendant dire que c’était la faute d’Aurora - c’était environ sept fois sur dix la faute d’Aurora, dans les histoires de son cousin : “Qu’est-ce qu’elle a fait cette fois ?” demanda-t-elle avant d’acquiescer d’un signe de tête et de monter dans son véhicule. “Tu as une envie particulière pour le déjeuner ? Autant en profiter pour manger ailleurs qu’en ville.” Et donc toujours dans les mêmes restaurants. James envoya rapidement un message à Reggie pour lui dire que tout allait bien et qu’elle serait de retour le lendemain avant de reporter son attention sur Jürgen “Et plutôt un truc entre ici et Windmont Bay hein, j’vais pas aller sur Portland juste parce que t’as envie d’un Shake Shack.

_________________
They told me all of my cages were mental so I got wasted like all my potential & my words shoot to kill when I'm mad, I have a lot of regrets about that. This is me trying.
Contenu sponsorisé




say you're ok Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: say you're ok ·
 
say you're ok
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: