hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -20%
Multiprise Electraline 8 prises avec interrupteur et ...
Voir le deal
9.59 €

 

 gentle people with flowers in their hair


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1464
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ali ▴ gibi ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 29 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : @ Casey's
points : 1272
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie | en/fr ▴ closed

gentle people with flowers in their hair Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· gentle people with flowers in their hair · Dim 30 Aoû - 21:34
gentle people with flowers in their hair
04/09/20 - San Franscisco / @Riley Campbell

Ces quelques jours à San Franscico faisaient le plus grand bien à Daphne. Si elle avait été contente de retrouver LA, son appartement et son époux, elle était également heureuse d’avoir un peu de temps pour elle et son premier amour : le piano. Revenir à LA avait été plus compliqué qu’elle ne se l’était imaginée ; tout le monde voulait la voir - surtout des contacts professionnels, évidemment; Alexander voulait toute son attention et elle… passait son temps à se demander comment allait Colin, si elle n’aurait pas mieux fait de rester quelques semaines de plus avec lui. C’était ridicule puisque son retour à Los Angeles n’était pas encore définitif mais Daphne avait l’impression d’être partie avant que Casey ne soit prêt à s’occuper un peu de plus pour son fils. Elle avait envisagé de demander son avis à son cher et tendre sur la question mais dès qu’elle mentionnait quoique ce soit en rapport avec la ville de Windmont Bay (hormis peut-être sa mère), ce dernier semblait perdre patience, demandant à Daphne de se rappeler où se trouvait sa place. Elle tâchait comme elle le pouvait de le rassurer mais la jeune femme n’était pas dupe. Elle était moins enthousiaste qu’avant dans ses déclarations d’amour envers son époux et surtout une part d’elle-même était restée dans sa ville natale. C’était sans doute ridicule mais elle avait l’impression que les personnes les plus importantes de sa vie s’y trouvaient, à l’exception d’Alexander, et avait parfois même envie de lui proposer d’emménager là-bas avec elle. D’autres fois, comme ces derniers jours, l’idée d’y emménager sans lui lui trottait à l’esprit mais comme s’il sentait le vent tourner, ce dernier venait de mettre un terme à l’un de ses silences qui avait duré plus d’une semaine. La cause était toujours la même : comment pouvait-il aimer et faire confiance à une femme qui lui avait caché qu’elle avait eu un enfant l’année de ses seize ans ? Aucune des explications que Daphne cherchait à lui fournir ne permettait d’obtenir son indulgence et si cette semaine, c’était un bouquet de fleurs et non de coups qu’il offrait à Daphne, cette dernière ne savait que trop que c’était parce qu’elle était trop loin de lui - et que la robe dans laquelle elle performait laissait entrevoir ses cotes. Il ne faudrait pas que l’on s’interroge sur la raison des bleus qui s’y trouveraient.
Après avoir déposé Riley à son hôtel - le même que Daphne, la pianiste était repartie directement s’entraîner. Elle avait laissé à son amie toutes les informations dont elle avait besoin et notamment son billet. Daphne lui avait réservé l’une des meilleures places, touchée qu’elle fasse le déplacement pour la voir. Elle répéta encore quelques heures avant de commencer à se préparer, s’assurant rapidement par sms que Riley avait tout ce dont elle avait besoin. Elle téléphona rapidement à son époux, qui l’envoya directement sur répondeur. Lâchant un soupir, Daphne hésita mais lui laissa finalement un message, le suppliant presque de la rappeler. Elle détestait lorsqu’il était comme ça et qu’elle ne trouvait pas comment l’apaiser. Tout ce qu’elle voulait, c’était que les choses aillent mieux entre eux. Mais Daphne n’était pas assez bien pour lui, pour trouver les mots qui conviendraient et si elle le savait, ça l’attristait chaque jour un peu plus. Naturellement, Alexander choisit le moment où elle s’installait sur son piano pour donner sa représentation pour l’appeler - ce qu’elle n’a pris qu’à la fin de son concert, Dieu merci. Elle n’eut cependant pas le temps de le rappeler que Riley débarquait déjà dans sa loge. “Hey! Ca t’a plu ?” demanda-t-elle avant de refermer la porte derrière elle. “Je me change vite fait et on peut aller dîner si tu n’as pas encore mangé ?” proposa-t-elle avant de disparaître derrière le paravent. Si la robe qu’elle portait était magnifique, Daphne mourait d’envie d’enfiler un pantalon et un tee-shirt. Ce genre de tenue de gala avait beau être sublime, Daphne en avait souvent assez de les porter au bout de quelques heures à peine, tant il fallait sans cesse y faire attention. “Tu as pu t’occuper cet après-midi ?

_________________


Yes I want to grow, yes I want to feel. Yes I want to know, show me how to heal it up --

Riley Campbell

behind
messages : 1735
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @mooncalf
multinicks : ezra, madd, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single & pregnant
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading, being pissed of by ayden
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.
points : 2442
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | casey, daphne, joseph, ayden & shiloh (bee, have)

gentle people with flowers in their hair Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: gentle people with flowers in their hair · Sam 5 Sep - 22:47
gentle people with flowers in their hair
04/09/20 - San Franscisco / @Daphne Shearer

Riley ne pensait pas un jour se faire un petit voyage jusqu'à San Francisco juste pour le plaisir. Seattle, oui, et quelques autres villes à proximité, mais elle imaginait ce genre d'escapades pour les gens avec plus d'argent. Pourtant lorsque Daphne lui avait proposer de venir la rejoindre pour assister à son concert, l'idée avait sérieusement tenté la blonde. Elle avait refusé que son amie ne lui paie le billet d'avion mais avait été effrayée du prix qu'elle pensait s'afficher sur son écran d'ordinateur portable. Heureusement pour elle, elle avait surestimé -et de loin- le prix de l'aller retour. Alors c'était tout sourire et complètement surexcité qu'elle avait booké son vol et pris l'avion peu après.
Ça lui faisait du bien de sortir un peu de Windmont Bay, et pour être complètement honnête, de se retrouver aussi sans la surveillance constante de jake. Elle se sentait un peu plus libre, et un peu plus... indépendante aussi sans doute, bien que d'une certaine façon, à eux deux, toujours ensemble, ils l'avaient été depuis des années. Des nouvelles têtes, quelques jours loin de tout, pour se retrouver un peu et voir ça comme un nouveau début d'année. C'était pas le nouvel an, mais c'était la rentrée pour bon nombre de personnes, et elle se disait qu'elle aussi, ça pourrait être son cas, à mettre toutes ces choses désagréables derrière elle.
La jeune Campbell avait eu le temps de profiter un peu de la ville. Brièvement mais assez pour que ça l'enchante en découvrant le quartier dans lequel elle logeait, à pieds. Daphne était venue la récupérer à l'aéroport avant de la déposer à l'hôtel et s'était finalement éclipsée pour continuer à s'entrainer. Riley avait été jusqu'à la Marina, s'était arrêtée dans un restaurant sympathique avant de retourner tranquillement jusqu'à l'hôtel pour se préparer. Elle ne voulait pas faire honte à la jeune femme, alors elle souhaitait être au mieux. Malgré ce qu'elle pensait de son métier, ça lui avait au moins appris à se présenter, que ça soit pour le maquillage ou pour la tenue. Bien que pour ce soir, elle n'avait pas pris l'une des robes qui lui avaient été offertes, mais bien une qu'elle s'était achetée elle-même. Une imitation d'une grande marque, mais bien plus abordable sans qu'elle ne fasse mauvaise qualité pour autant.
La place que lui avait pris une place de choix. Près et avec une vue qui valait le détour. Riley se sentait un peu étrange au milieu de tous ces gens, pas franchement à sa place, et en même temps, elle savait qu'ici, personne ne savait qui elle était. Aucun client qui ne pouvait la connaître, aucune raison d'être mal à l'aise. Elle n'était qu'une jeune femme de plus, dans une jolie robe, venue assister à la représentation de son amie, comme n'importe qui d'autre. Et quel spectacle. La blond en avait pris autant plein les oreilles que plein la vue. Ce n'était pas trop. Juste assez. Juste ce qu'il fallait pour l'envouter, elle et tout le reste de la salle. Une fois la représentation terminée, Riley avait demandé la direction des loges afin d'y retrouver Daphne. « c'était magnifique ! » répond-elle, avec des étoiles encore plein les yeux. « Avec plaisir ! » elle avait pris un encas en fin d'après-midi, et avait passé le diner en se disant qu'effectivement, elle pourrait partager un bout avec son amie. « ça a subjgugué tout le monde » dit-elle encore une fois, plus doucement, en laissant son regard se poser sur différents coin de la loge. « Oui ! Je suis allée jusqu'à la marina... Un peu de lèche vitrine et j'ai trouvé un petit resto sympa avant de rentrer. Je voulais être présentable pour ce soir » avoue-t-elle avec un adorable sourire. « Pas trop fatiguée ? »

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1464
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ali ▴ gibi ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 29 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : @ Casey's
points : 1272
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie | en/fr ▴ closed

gentle people with flowers in their hair Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: gentle people with flowers in their hair · Sam 12 Sep - 14:40
D’ordinaire, après un récital, Daphne aimait attendre que la salle se vide entièrement pour y retourner. Changée, elle était généralement vêtue d’un simple jean et tee-shirt et s’asseyait au piano, caressant le bois de cet instrument si familier qu’elle avait parfois l’impression qu’il n’était qu’une extension de son corps. Elle revivait alors la soirée, les yeux clos alors qu’elle pouvait presque entendre la musique vibrer dans ses oreilles. Si les réactions du public lui revenaient tout autant - c’était étrange comme une salle entière pouvait faire passer des émotions sans même qu’une seule personne ne prononce un mot, elle les mettait généralement en sourdine pour se concentrer sur les loupés de son spectacle. Il y en avait forcément ; Daphne avait mis longtemps à l’accepter mais on ne pouvait jouer du piano à la perfection constamment. Aussi talentueuse qu’elle soit, et elle l’était énormément, Daphne n’échappait pas à cette règle. Même si elle ne s’en voulait plus autant qu’elle avait pu le faire auparavant, elle tenait à se souvenir de chaque moment loupé pour les travailler et les améliorer avant sa prochaine prestation. Et si cela fonctionnait parfois, cela aidait surtout Daphne à se rassurer. Elle s’était fixé un maximum d’erreur à ne pas commettre, estimant que son niveau exigeait qu’elle n’en fasse pas plus et y parvenait désormais chaque fois. Elle avait été nerveuse le premier soir où elle s’était remise à jouer, mais son compte avait été bon : à une erreur près, certes mais tout de même. Cette fois, cependant, Daphne n’aurait pas le temps de se refaire le spectacle. Si elle était sincèrement heureuse que Riley l’ait rejointe, comme si un bout de Windmont Bay était venu avec elle, elle hésita à demander à sa nouvelle amie de l’attendre le temps qu’elle suive son rituel. Le problème était que Daphne était tellement passionnée qu’elle était capable d’oublier sa présence en revivant le spectacle et de rester des heures dans la salle vide.
Un large sourire se dessina sur les lèvres de la pianiste lorsqu’elle l’entendit dire que c’était magnifique, des étoiles plein les yeux. Daphne la prit doucement dans ses bras, sincèrement touchée. La jeune femme avait un peu mal au ventre à l’idée de savoir ce que les journalistes invités auraient à dire le lendemain mais elle tenait au fond bien plus à ce que ce soit des gens “normaux”, comme Riley, qui apprécient ce qu’elle faisait plutôt que tous les critiques du monde. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle Daphne avait tenu à ouvrir sa chaîne youtube, pour que la musique classique ne soit plus quelque chose d’aussi prétentieux, que seules les plus hautes classes sociales pourraient découvrir. Quoiqu’on en dise, la musique classique était vibrante mais surtout pleine d’émotions et amusantes. Les plus grands musiciens aimaient s’amuser : il suffisait d’imaginer Rimski-Korsavov chez lui en train de se dire que ce qu’il tenait absolument à reproduire était un vol de bourdon. Il n’était pas question d’être prétentieux, juste de s’amuser un peu.
Retirant sa robe derrière le paravent, elle sourit en entendant Riley souffler un nouveau compliment à son égard. “On verra demain… mais le public semblait assez réceptif, c’est vrai.” Daphne remit ensuite la précieuse robe sur ceintre et attrapa une petite robe bleu pale en lin qu’elle enfila. “Pas la séance dernière mais celle juste d’avant était vraiment particulière. Je ne sais pas vraiment l’expliquer mais c’était d’un autre niveau que ce soir.” Ce qui ne signifiait pas que Daphne n’était pas contente d’elle-même, au contraire mais il y avait parfois certains spectacles qui étaient plus vibrants que d’autre, sans qu’il n’y ait pourtant de raison particulière. “Ha! J’me disais que je ne t’avais jamais vu habillée, comme ça encore. C’est vraiment très beau !” dit-elle en sortant du paravent. Elle attrapa une paire de basket en toile, s’asseyant sur sa chaise pour les mettre. “Eclatée, si mais ça veut dire que j’ai bien bossé! Et toi, ça va ?” dit-elle en attrapant son téléphone pour envoyer un rapide message à Alexander. “j'aurai voulu pouvoir te présenter mon mari mais il n'a pas pu venir, un empêchement de dernière minute malheureusement ! Je crois qu'il faudra que tu viennes nous voir à LA à l'occasion.” dit-elle alors que son estomac gromelait avant de mener Riley vers l’extérieur. “Tu as envie de manger quelque chose en particulier ou pas ?

_________________


Yes I want to grow, yes I want to feel. Yes I want to know, show me how to heal it up --

Riley Campbell

behind
messages : 1735
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @mooncalf
multinicks : ezra, madd, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single & pregnant
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading, being pissed of by ayden
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.
points : 2442
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | casey, daphne, joseph, ayden & shiloh (bee, have)

gentle people with flowers in their hair Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: gentle people with flowers in their hair · Dim 11 Oct - 21:49
gentle people with flowers in their hair
04/09/20 - San Franscisco / @Daphne Shearer

Riley n'avait rien d'une virtuose ou d'une inconditionnelle de musique, mais elle aimait ça. C'était parfois la seule chose dont elle avait besoin -ça et un ciel étoilé- pour faire un break et la couper du monde. Ça lui permettait autant de se concentrer sur ce qu'elle faisait que la relaxer. Après une grosse soirée, ou un client désagréable -et souvent après être passé chez Joseph- la jeune Campbell se mettait en pyjama, se glissait dans son lit avec ses écouteurs sur les oreilles pour complètement déconnecter. Elle n'avait jamais voulu aller se coucher avec des pensées noires plein la tête, ou avec une colère amère face à des choses qu'elle ne pouvait pas changer puisque déjà arrivées. Alors elle s'isolait, dans sa tête, avec quelques morceaux de musique.
Ce soir aussi, ça avait été une sorte de bulle. Relaxante et loin de son brouhaha habituel. Et avec une musique bien plus belle que ce qu'elle avait entendu jusque là.
Le sourire de riley s'étire et acquiesce d'un signe de tête. « assez ? J'aurais dit plus que ça ! » mais elle n'y connaissait pas grand chose non plus et peut-être que l'engouement avait été plus fort les jours ou même les autres années, à la même époque. En tout cas elle, ça l'avait ravi et elle tenait à ce que son amie le sache. Si elle avait un peu hésité à venir (au début) pour des raisons financières, elle ne regrettait pas un seul instant de l'avoir fait. Doucement la blonde met sa main sur l'épaule de Daphne, un sourire adorable sur les lippes. « c'était génial. J'ai pas de comparaisons, mais j'ai adoré » avoue-t-elle avec un léger rire, en sachant très bien que d'un point de vue 'professionnel' ça ne valait sans doute pas grand chose. Le sourire de Campbell s'agrandit encore un peu plus alors qu'elle tourne doucement sur elle. « merci ! Je l'ai aperçu sur le chemin du retour. J'ai craqué » ça ne lui arrivait pas souvent de craquer, certainement sur un coup de tête. Ou alors dans un vide de grenier ou quelques autres choses dans le genre, mais rarement dans une boutique avec des vêtements tous neufs. « ça va » répond-elle brièvement en détaillant son amie de la tête au pied. Peut-être qu'elle aussi aurait dû opter pour des baskets plutôt que ses chaussures à talons et sa robe ? Est-ce qu'elle n'était du coup pas trop habillée pour leur soirée ? « oh, c'est dommage » ça lui aurait plu de rencontrer son mari, de découvrir un peu plus de sa vie. Elle n'en avait que le nom, quelques photos aussi. « alors dans ce cas, puisque je n'ai pas le choix, j'imagine que tu me verras aussi à Los Angeles » dit-elle en riant alors qu'elle se laissait volontiers trainer à l'extérieur. La nuit était bien entamée, mais la ville semblait toujours aussi éveillée. Des voitures dans tous les sens, des piétons dans tous les coins, il n'y avait pas que New York qui ne dormait jamais. Seulement il y avait un peu moins ce côté agitation ou fourmilière que l'on retrouvait dans la Grosse Pomme. « j'admets avoir un faible pour la nourriture italienne » et plus particulièrement pour ce plat délicieux qu'on lui avait offert lors d'une de ses soirées d'escort : les tagliatelles avec parmesan et truffes. Autant dire que ce n'était pas un repas qu'elle pouvait s'offrir tous les jours -ou tout court. Alors souvent elle remplaçait ça par ce qu'elle avait sous la main, divers champignons et un fromage à bas prix, mais rien de très goutu finalement. « tu sais encore combien de temps tu restes ici ? » Parce qu'il était certain que Riley allait bientôt rentrer sur Windmont Bay, mais elle ne savait pas ce qu'il en était pour Daphne. Elle semblait avoir des bouts de sa vie un peu partout. A LA, à Windmont Bay, et peu importe où la musique semblait la porter.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1464
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ali ▴ gibi ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 29 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : @ Casey's
points : 1272
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie | en/fr ▴ closed

gentle people with flowers in their hair Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: gentle people with flowers in their hair · Dim 8 Nov - 22:12
Avoir quelqu’un de Windmont Bay en Californie a quelque chose de réconfortant. Daphne a bien conscience que San Francisco n’est pas chez elle comme Los Angeles peut l’être mais la ville au pont rouge se rapprochait assez de Los Angeles pour que Daphne réalise à quel point Windmont Bay lui manquait. C’était assez étrange après toutes ses années passées à éviter la ville autant que possible. Mais les faits sont là : la petite bourgade d’Oregon reste “chez Daphne”. C’est un sentiment particulier quand la pianiste a toujours vécu dans des grandes villes depuis l’âge de cinq ans. Londres, d’abord, ville qu’elle aimera toujours mais plus petite encore que New York ou Los Angeles, villes dans lesquelles Daphne a évolué ces dernières années. Sincèrement convaincue jusqu’alors qu’elle ne pourrait plus retourner dans une petite ville, Daphne se retrouve à se dire que c’est là-bas qu’elle devrait être. La présence de sa famille là-bas - ses parents, sa grand-mère, Casey et Colin - est bien sûr la première raison pour laquelle elle a l’impression de ne pas être à sa place en retournant vivre à Los Angeles mais c’est plus que ça. C’est également Oliver qu’elle a “retrouvé”, cet adolescent à qui elle veut laisser le choix de la place qu’elle aura dans sa vie, que ce soit une grande place, une toute petite ou pas de place du tout. C’est aussi ce sentiment de réconfort qu’elle ressenti pendant des mois à savoir qu’en prenant le croisement au bout de la rue, un visage connu se dessinera sûrement. Daphne adore les grandes villes pour l’anonymat qu’elles lui offrent mais c’est également l’inverse qu’elle apprécie tant à Windmont Bay.
Rapidement, Riley rejoint Daphne dans sa loge et la jeune femme chasse toutes ses pensées pour se concentrer sur son amie qui lui rend visite. Elle sourit, sincèrement touchée de l’enthousiasme de Riley. “Alors je vais te faire confiance ! Je ne suis pas la plus objective sur ses sujets.” En effet, si les applaudissements la touchent, sincèrement qui plus est, Daphne est surtout capable de compter les fausses notes qu’elle a faites. Mais pour l’heure, c’est surtout l’avis de la jolie Riley qui l’intéresse. Un sourire plus franc, fier même, illumine son visage quand Riley lui dit qu’elle avait adoré. Elle transpirait la sincérité et Daphne ne put s’empêcher de la prendre dans ses bras en signe de reconnaissance et de remerciements. “Je suis si contente que ça t’ait plu.” dit-elle avant de relâcher son étreinte. “Tu as bien fait de craquer! Tous les mecs vont se retourner sur toi.” précise-t-elle alors qu’elle va se changer derrière le paravent. Daphne revient rapidement après avoir placé soigneusement sa robe de gala sur un cintre. Elle hausse doucement les épaules en entendant Riley dire que c’est dommage que son époux ne soit pas présent, n’ayant aucune envie de s’attarder sur le sujet. Elle a pourtant beaucoup de choses à dire Daphne mais c’est aussi exactement le genre de choses qu’elle souhaite à tout prix garder pour elle. Riley n’est pas venue pour entendre à quel point son mariage va mal, à quel point elle étouffe dans celui-ci et parfois littéralement quand Alexander appuie sa paume contre son cou. “Une prochaine fois.” dit-elle d’une petite voix avant de relancer la conversation sur un sujet plus joyeux : une visite de Riley à Los Angeles. “C’est donc ça le secret pour te convaincre de faire quelque chose ?” demanda-t-elle, avec un petit sourire. “Te dire que tu n’as pas le choix ?” Un peu comme Daphne, en réalité. Les deux jeunes femmes se ressemblent beaucoup et à la fois, pas du tout. Leurs vies sont foncièrement différentes mais sur ce qui compte, elles se retrouvent. L’une comme l’autre aurait d’ailleurs beaucoup à gagner à plus s’affirmer.
Alors qu’elles sont dehors, Daphne commence à marcher dans la rue, demandant à Riley ce qu’elle désire manger. Les grandes villes ont une quantité de choix assez impressionnante à proposer comparé à Windmont Bay. “D’ac, je sais exactement où je vais t’amener alors. Je t’invite.” précisa-t-elle. Daphne a tout à fait conscience des différences du compte en banque des deux jeunes femmes et ne souhaite pas la mettre mal à l’aise mais si Riley aime vraiment la nourriture italienne, Daphne ne peut pas la faire venir à San Francisco sans lui faire découvrir ce restaurant. “Ici ? Je repars dans deux jours.” précise-t-elle, ne sachant pas vraiment si Riley parlait de San Francisco ou de la Californie. “Si tu parles de Los Angeles… c’est chez moi, ici.” dit-elle, sans vraiment y croire elle-même. “Je vais venir souvent à Windmont Bay pour voir ma famille et mon meil-- beau-frère a besoin d’un peu d’aide son mon neveu mais c’est tout.” Elle précise le fond de sa pensée mais en prononçant ses mots, Daphne est soudainement envahie d’un tsunami de tristesse. Ce n’est pas ce qu’elle veut. Mais c’est ainsi. “Et toi, tu te plais toujours à Windmont Bay ?” demande-t-elle, la gorge un peu nouée.

_________________


Yes I want to grow, yes I want to feel. Yes I want to know, show me how to heal it up --

Riley Campbell

behind
messages : 1735
name : all souls (maryne)
face + © : gabriella cutie wilde ▬ @mooncalf
multinicks : ezra, madd, gaby, jean & jace

age (birth) : 26 (18.04)
♡ status : single & pregnant
work : former escort, now receptionist at the vet center
activities : worrying over and over about jake, tryin' to make a good life, reading, being pissed of by ayden
home : in the north of windmont bay, in an appartment, with jake.
points : 2442
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off | casey, daphne, joseph, ayden & shiloh (bee, have)

gentle people with flowers in their hair Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: gentle people with flowers in their hair · Mar 17 Nov - 16:49
gentle people with flowers in their hair
04/09/20 - San Franscisco / @Daphne Shearer

Riley aurait aimé être une artiste, savoir jouer d'un instrument ; si ce n’est à la perfection, au moins assez bien pour émouvoir les gens. Daphne n'avait beau que voir les fausses notes ou les potentiels loupés des morceaux, la jeune campbell n'avait rien vu. Rien si ce n'est de la magie et de l'émotion, ce qui parfois -et souvent dans la musique- revenait au même. Elle ne connaissait rien au côté technique de la chose, de l'apprentissage ou des mélodies, mais elle était certaine d'une chose : elle avait adoré. Elle rit quand son amie vient la prendre dans ses bras, l'y accueillant chaleureusement. Elles étaient semblables sur de nombreux points, et celui-là était l'un d'entre eux. Elles étaient spontannées et sincères, le cœur sur la main et incapable de réellement cacher leurs émotions. « tu peux souffler maintenant, je t'assure, c'était parfait ! » elle s'écarte et les joues de riley se colorent légèrement à l'idée que la gente masculine ne se  retourne sur elle. Pas que ça n'arrivait pas, mais elle avait du mal à considérer ça comme une habitude. Elle savait pourtant qu'elle faisait partie de cette tranche de la population que beaucoup considéraient chanceux d'un point de vue génétique, mais la blonde avait toujours eu du mal à réellement le réaliser et encore moins à en profiter. « Pas trop quand même j'espère. J'vais encore être rouge comme une tomate sinon » puis si quelqu'un venait à l'aborder, soit les mots ne semblaient pas vouloir sortir tellement tout se mélangeait, soit elle parlait beaucoup trop avec une franchise et naïveté souvent aussi rafraichissante que surprenante.
Campbell n'insiste pas sur la non-venue du mari de daphne, préférant ne pas poser de questions embarrassantes ou mettre les pieds dans le plat comme ça lui arrive -involontairement- très régulièrement. « je plaide coupable. Je crois » avoue-t-elle en rigolant, se rendant compte que c'était souvent le cas. La jeune femme avait toujours peur de s'imposer ou s'incruster, de déranger, d'une manière ou d'une autre, ce qui impliquait toujours que l'autre personne devait se montrer plus ferme pour que riley ne bouge finalement.
L'idée de manger dans un restaurant italien, si bien habillée, ravissait la blonde plus que de raison. Malgré sa fine silhouette, riley mangeait régulièrement pour deux, surtout lorsqu'il s'agissait de penne quatre fromages ou de n'importe quel autre plat incluant des pâtes et du parmesan. « merci » dit-elle les joues rosées, consciente que ça devait être un resto pour lequel elle n'avait pas les moyens -ou alors si, mais elle ne mangerait pas le reste du mois -ou quelque chose comme ça. « oh, je pensais que c'était windmont bay chez toi » en partie parce que la jeune femme se fondait parfaitement dans le décor aux yeux de l'escort. Une petite ville sympathique, loin de l'agitation des grosses métropoles, avec tous les petits trucs mignons que ça pouvait impliquer. « t'aimes los angeles ? » elle parlait vraiment de la ville en elle-même, à l'opposé de ce que représentait la petite ville de l'Oregon. Comme pour la réconforter, sentant un malaise qu'elle ne savait pas vraiment identifiée, riley passe son bras par dessus celui de son amie.  « je crois oui. Je préfère ça aux grandes villes. J'ai un peu vécu à Portland avant, mais j'aimais pas vraiment. Mais il faudrait sans doute que je sorte un peu plus, pour rencontrer plus de monde, et arrêter de rougir toutes les trois minutes dès que quelqu'un me parle » avoue-t-elle en riant alors qu'elle sentait daphne ralentir en arrivant devant le restaurant -du moins ce qu'elle imagine. « rien que la devanture donne envie » et c'est bien volontiers, qu'elle se laisse emmener à l'intérieur. « au fait.. ; merci encore. » de l'avoir fait venir, de ne pas lui avoir 'laissé le choix', et d'être une amie formidable.

_________________


 HEART OF GOLD
she possesses an innocence so destructive. she put angels to shame.

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1464
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ali ▴ gibi ▴ maya ▴ maggie ▴ ayden

age (birth) : 29 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : @ Casey's
points : 1272
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie | en/fr ▴ closed

gentle people with flowers in their hair Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: gentle people with flowers in their hair · Dim 29 Nov - 22:41
Libérant Riley de son étreinte, Daphne sourit en voyant son amie insister pour qu’elle soit plus indulgente avec elle-même. Les deux jeunes femmes se ressemblaient à bien des égards et en toute honnêteté, Daphne était vraiment ravie d’être tombée sur quelqu’un comme elle à Windmont Bay. Elle n’était pas habituée à fréquenter des gens aussi adorables qu’elle. Sa meilleure amie, notamment, n’avait rien d’aussi attentionné et généreux que Riley, raison pour laquelle les deux jeunes femmes étaient en froid actuellement. Du moins… les choses s’étaient arrangées mais elles n’avaient pas vraiment eu l’occasion de se revoir et Daphne ne savait plus vraiment où elles en étaient. Elle espérait sincèrement qu’elles en étaient à un moment où elles étaient de nouveau amies envers et contre tout. Car si sur le papier, Riley était quelqu’un de bien mieux que Blake, cela ne voulait pas dire que Daphne ne l’aimait pas pour autant de tout son cœur, bien au contraire. “Je vais essayer… J’ai toujours besoin d’un peu de temps pour redescendre.” Raison pour laquelle elle prévoyait rarement des dîners ou soirées après ses concerts même s’ils se finissaient généralement à des heures tout à fait acceptables. Mais Daphne était ravie de faire une exception pour Riley, d’autant plus que la jeune femme était venue pour lui rendre visite et à la demande de la pianiste. “Ha mais je ne te le dirai pas, sauf si on vient te draguer et que tu ne t’en rends pas compte… deal ?” proposa Daphne qui ne comprenait pas vraiment comment une jolie jeune fille aussi adorable que Riley pouvait être célibataire. Elle n’avait jamais fait la remarque parce que c’était un sujet qu’elles n’avaient jamais vraiment abordées et ne souhaitait pas mettre mal à l’aise la demoiselle ne connaissant pas son passé. Elle se souvenait que Riley avait mentionné être célibataire quand Daphne avait dit être mariée mais elles avaient parlé de tant et tant de choses qu’elles en avaient oublié de revenir au sujet le plus croustillant…
Un sourire mi-nostalgique mi-gêné se dessina sur les lèvres de Daphne lorsque Riley précisa qu’elle pensait que Windmont Bay était chez elle. Cela avait été le cas à une époque et même longtemps après son installation à Londres… Mais désormais la pianiste avait du mal à qualifier la petite ville d’Oregon comme telle. Du moins était-ce le cas entre ses quinze ans et son retour à Windmont Bay… Désormais, tout était un peu flou… Windmont Bay était chez elle, également mais pas vraiment… Soupirant doucement, Daphne acquiesça d’un signe de tête. “C’est le cas mais… c’est différent. Ce n’est pas là où je vis, tu vois ?” Mais l’endroit où elle vivait était-ce seulement chez elle ? Par chance, Daphne n’eut pas le temps de s’attarder sur ce point, Riley continuant de lui poser des questions. “Oui, c’est vraiment agréable comme ville. Il faudra que tu viennes à l’occasion. Ca a tous les avantages des grandes villes mais selon le quartier où tu vis, tu peux avoir l’impression d’être dans une petite ville à elle toute seule…” C’était quelque chose d’assez difficile à expliquer mais il y avait un peu de tous les Etats-Unis à Los Angeles; du moins était-ce l’avis de Daphne. Resserant doucement le bras de Riley contre le sien quand la jeune femme lui dit qu’elle appréciait Windmont Bay, la pianiste écouta attentivement sa réponse. “Il n’y a pas de raison… Sauf si toi tu te sens vraiment mal à l’aise, mais si ton mode de vie te convient, y a pas de raison que ce soit à toi de t’adapter aux autres.” précisa-t-elle en l’entendant faire référence au fait qu’elle rougisse. C’était plutôt touchant et c’était une réaction biologique avant tout… Daphne avait souvent l’impression de s’empourprer et pourtant sa peau n’était pas assez fine pour que l’on voit ses joues rosirent aussi facilement que pour Riley - même si cela arrivait parfois, bien sûr. “Avec plaisir, ça me touche beaucoup que tu sois venue.” précisa Daphne avant de rentrer dans le restaurant. Une fois installée à leur table, les jeunes femmes continuèrent de papoter, ne voyant pas le temps passé, jusqu’à ce qu’on les informe que le restaurant était sur le point de fermer : elles étaient la dernière tablée.

sujet terminé

_________________


Yes I want to grow, yes I want to feel. Yes I want to know, show me how to heal it up --
Contenu sponsorisé




behind
the mask

gentle people with flowers in their hair Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: gentle people with flowers in their hair ·
 
gentle people with flowers in their hair
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: