hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-38%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – Star Wars
10.49 € 16.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 anxiety (D/S)


F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys
Aller en bas 

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· anxiety (D/S) · Sam 19 Sep - 20:34
anxiety
Oh, I try my best just to be social
then I overthink about the things I'm missing
now I'm wishing I was with 'em.

@Shiloh Ragston


Sur les conseils de Maya, Dorothy s’était accordée une soirée (ou plutôt une heure et quarante cinq minutes) en dehors de chez elle pour participer à une activité de son âge. Emy, sa soeur handicapée, était auprès de la belle-cousine qui s’était montrée volontaire (pour ne pas dire « avait insisté lourdement ») pour lui tenir compagnie. Si la brune avait montré quelques réticences, elle avait fini par accepter à la condition d’être contactée à la moindre anomalie. Ainsi, le téléphone tenu dans sa main droite, la jeune femme s’installa au bar non sans un certain malaise. Elle n’était pas habituée à se retrouver au milieu d’individus bruyants et festifs et elle craignait d’être vite dépassée. Elle commanda un soda car elle tenait pas l’alcool et avait perdu depuis bien longtemps l’habitude de boire quoique ce soit de plus fort qu’une boisson gazeuse. Assise sur son tabouret, elle observa la salle d’un oeil craintif, hésitant sur l’attitude à adopter. Elle savait que dès qu’elle rentrerait, Maya la passerait au crible pour s’assurer qu’elle avait discuté et rencontré de nouvelles personnes. Maladroitement, elle fit un sourire à une demoiselle accoudée au bar mais celle-ci lui adressa un regard interrogatif avant de partir rejoindre son groupe d’amies qui l’attendait à une table du bar. Honteuse du vent qu'elle venait de se prendre, Dorothy observa un instant le groupe de filles, enviant leurs amitiés insouciantes. Son verre finit par être servi et elle se retourna vers le bar, jouant du bout de sa paille avec la rondelle de citron qui flottait tristement au milieu des bulles. Un peu comme elle ce soir. « Ca va aller, tu peux le faire. Il te reste… Une heure trente à tenir. » Elle avait parlé bas pour elle-même, pour se donner du courage, comme elle avait l’habitude de faire lorsqu’elle était en situation de stress. Obnubilée par sa boisson, elle ne remarqua pas la silhouette masculine qui s’installa à côté d’elle et ce ne fut que lorsqu'il passa sa commande que sa voix la sortit de sa contemplation. Elle écarquilla les yeux et sans avoir besoin de tourner la tête, elle su qui était à sa droite. Elle essaya alors de se faire la plus discrète possible, espérant que Shiloh n’avait pas remarqué sa présence, qu’il attraperait son verre et partirait à l'autre bout du bar rejoindre ses compagnons de beuverie.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Jeu 8 Oct - 20:49
Comme souvent lorsque Shiloh quitte la caserne et son bureau de capitaine, c'est vers le Davey's qu'il a l'habitude de se diriger plutôt que chez lui, appréciant toujours de boire un verre ou deux histoire de décompresser avant de rentrer. C'est une habitude qu'il a depuis presque toujours, déjà lorsque tout allait bien dans sa vie, afin de ne pas ramener des histoires parfois trop lourdes à la maison. Olga avait été une oreille attentive de son vivant, le laissant extérioriser ce qu'il ressentait par rapport à son job, mais il n'avait jamais aimé ramener les ondes négatives chez eux. C'est comme ça qu'est née la tradition ; à l'époque, Shiloh était encore un animal social et c'est souvent entre collègues qu'ils sortaient boire un verre avant de rentrer auprès de leurs femmes pour certains ou de faire la fête jusqu'au bout de la nuit pour d'autres. Mais ce soir c'est seul qu'il passe les portes du Davey's, comme souvent depuis cinq ans. Perdre sa femme l'a éloigné de tous ses proches, par choix : non seulement il a quitté Portland pour retrouver sa ville natale où il ne connaît plus grand monde, mais le pompier refuse également, depuis ce drame, de créer de nouveaux liens pour ne pas risquer de les perdre de façon tragique. Parfois, il rencontre au Davey's des personnes qu'il connaît, de vue ou un peu plus, mais un coup d'oeil rapide et il comprend que personne ne viendra l'importuner ce soir, bien qu'il connaisse de vue à peu près tout le monde présent dû à son poste de capitaine de caserne. Il s'installe alors au comptoir et commande un whisky quand un murmure lui parvient aux oreilles. Il ne comprend pas le charabia qui s'échappe de ce qu'il devine être une voix féminine mais le bruit lui parvient assez fort pour qu'il tourne la tête et jette un coup d'oeil curieux à côté de lui. Son coeur loupe un battement quand il reconnaît Dorothy Lowe — leurs chemins se sont croisés il y a des années et ils - elle - s'ignorent depuis, mais Shiloh n'oublie jamais un visage qui croise sa route professionnelle, en particulier les âmes esseulées qui lui rappellent un peu trop son passé dramatique.
— Bonsoir, Dorothy. Il aurait pu choisir de l'ignorer mais ils se sont vus tous les deux et ce serait stupide de prétendre le contraire. — Vous attendez quelqu'un ? Sa façon à lui de lui donner une porte de sortie si elle ne veut pas de lui à ses côtés ou si elle attend vraiment quelqu'un ; il ne dit rien, mais il a quand même l'impression qu'elle fait tâche dans ce décor festif et il se demande si la mort de ses parents la pèse depuis toutes ces années ou si la vie est simplement trop dure pour cette jeune femme.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Dim 18 Oct - 17:38
@Shiloh Ragston

Aïe, son prénom retentit à ses oreilles et la jeune femme comprit qu’elle avait été repérée. A contre coeur, elle leva son visage pour faire face au pompier, maugréant un « B’soir. » à peine audible en réponse à sa salutation. C’était toujours douloureux de se retrouver en sa présence, pour un tas de raisons : le souvenir de leurs premières rencontres, la colère qu’elle avait dirigé vers lui et surtout, l’absence d’excuses de sa part envers lui. Aujourd’hui, elle savait parfaitement que son attitude, le soir du décès de ses parents, avait été trop vive, et que Shiloh n’avait pas mérité le quart de son courroux mais elle n’avait jamais pris la peine - ou eu le courage - de lui présenter ses excuses. Alors ce soir, se retrouver face à lui, lui fit ressentir de la tristesse et de la culpabilité à la fois. Des émotions fortes pour une femme aussi pudique que Dorothy et qui préféra donc les camoufler sous une attitude défiante. Lorsqu’il lui demanda si elle attendait de la compagnie, la jeune femme réfléchit un instant. C’était là une porte de sortie idéale : il lui suffisait de dire qu’elle attendait un rendez-vous galant pour qu’il comprenne qu’il n’était pas le bienvenue à ses côtés. Et pourtant, ce fut tout autre chose qui sortit de ses lèvres rosées. « Je n’attends personne, ça évite les déceptions. » Elle leva son verre et fit mine de trinquer dans l’air. « A votre santé, le pompier. » Elle sirota une gorgée de son soda et laissa les bulles chatouiller ses narines avant de reprendre la parole. « Je présume que je dois vous remercier pour votre lutte contre les feux. C’est plutôt admirable. » Une façon comme une autre de se montrer un peu plus sociable que lors de leurs précédents échanges. Maya ne pourra que se montrer fière d’elle lorsqu’elle l’apprendra. Dorothy espéra alors que ces quelques politesses suffiraient au jeune homme et qu’il ne tarderait pas à lui souhaiter une bonne soirée avant de retrouver un groupe de collègues ou d’amis.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞


Dernière édition par Dorothy Lowe le Mar 20 Oct - 13:02, édité 1 fois

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Lun 19 Oct - 18:37
Il sent qu'elle n'est pas à l'aise à l'idée de lui parler, il perçoit presque de la déception dans sa voix - l'a-t-elle repéré avant lui, espérant qu'il ne l'aborde pas ? Il n'aurait peut-être pas dû, il doute qu'ils aient beaucoup à se raconter, mais il se demande si elle le déteste toujours autant que ce jour-là malgré les années qui ont passé. Une légère grimace se forme sur les traits de son visage à la réponse de la jeune femme mais il ne peut malheureusement pas contrer ce qu'elle dit, ce serait être totalement hypocrite.
— Je vous comprends, je suis du même avis. Il ignore pourquoi il le lui précise, il n'a jamais été du genre à s'épancher sur ses émotions ou sa vie privée, mais peut-être y voit-il là une opportunité de lui montrer, toutes ces années après, qu'ils ne sont pas si différents, elle et lui. Il l'imite alors lorsqu'elle soulève son verre comme pour trinquer dans les airs puis il boit une gorgée de sa boisson, accueillant avec plaisir la brûlure de l'alcool dans son oesophage. Il ne sait pas si elle est sarcastique, relever sa profession est peut-être là encore une attaque en souvenir de ce qu'il s'est passé, un rappel qu'elle le tient encore responsable de la mort de ses parents. C'est pourquoi il ne dit rien et boit en silence ce verre qu'il a attendu toute la journée, quand Dorothy reprend la parole à côté de lui. Il ignore pourquoi elle lui fait la conversation mais il ne va pas s'en plaindre, c'est une amélioration par rapport à leur dernière entrevue.
— C'est notre métier. Répond Shiloh de facto, haussant les épaules comme si ce n'était pas grand chose. — C'est tragique, ce qu'il s'est passé. Pour la région, pour le pays tout entier et même pour le monde. Une énième preuve que la planète est épuisée par les actions humaines, à se demander s'il y a encore de l'espoir pour la Terre Mère.
— J'ai aidé un maximum mais je ne suis plus sur le terrain. Là encore il se surprend à faire la conversation, mais si Dorothy fait l'effort de lui adresser la parole il peut bien en faire de même. — Je suis passé capitaine. Explique-t-il, bien qu'elle doit se ficher de sa promotion. Il évite d'ailleurs de préciser que si à l'époque il n'avait pas eu son mot à dire sur la procédure à suivre, il était aujourd'hui l'homme qui faisait les choix difficiles - et qu'il aurait probablement pris la même décision que son chef de l'époque concernant l'accident de ses parents.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Ven 23 Oct - 15:09
@Shiloh Ragston

Une crispation sur son visage en guise de sourire, c’est tout ce qu’elle réussit à rétorquer lorsqu’il lui avoua partager sa vision sur l’attente et les espérances envers autrui. Était-il en train de leur trouver des points communs ? Et si, effectivement, il y avait des similitudes, des atomes crochus entre eux ? Une perspective qui effraya la jeune femme et qu’elle préféra ignorer pour le moment. Timidement, elle le regarda du coin de l’œil boire sa première gorgée. Pourquoi la but-il ici, au bar, plutôt qu’auprès de ses compagnons de caserne ? Elle fronça alors les sourcils sans vraiment s’en rendre compte, soudain suspicieuse. Il sembla s’installer au bar à son tour, loin de l’apparence de celui qui est attendu ailleurs. Puis, lorsqu’il lui annonça qu’il n’avait pas été sur le terrain des feux parce qu’il avait à présent un nouveau titre, Dorothy lâcha un « Oh. » mi-surprise, mi-pensive. « Félicitations, alors ? » dit-elle sous la forme d’une question car elle eut le sentiment qu’une certaine fatalité se lisait sur son visage. Elle baissa les yeux sur son verre dont les bulles frémissaient en surface. Contre toute attente, elle ajouta d’une voix neutre, sans le regarder. « Vous étiez bon sur le terrain. » Un aveu qui lui fut difficile à formuler mais qu’elle tenait à lui partager car c’était vrai. Bien qu’elle ait été intransigeante et froide à son égard, elle ne pouvait nier que son attitude et son support avait été sans faille le soir de l’accident de ses parents. Un aveu sans doute tardif, voire déplacé puisqu’elle n’avait jamais admis jusqu’ici que sa présence avait été, dans une certaine mesure, bénéfique. Elle continuait d’éprouver à son égard de fortes rancœurs mais depuis que son deuil était terminé, elle avait revu certains de ses jugements et appréciait différemment l’aide dont il avait fait preuve envers elle.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Dim 1 Nov - 19:25
Shiloh ne sait pas pourquoi il reste près d'elle quand lors de leur dernière entrevue, qui date d'il y a cinq ans, elle lui a clairement fait comprendre qu'elle le détestait. Il comprend qu'elle l'associe à la mort de ses parents et qu'elle a voulu chercher un responsable à blâmer ce jour-là, mais une part de lui espère qu'elle a changé d'avis, depuis, sans savoir pourquoi. Il est venu seul ce soir, comme la plupart du temps, mais voilà qu'il se met à chercher sa compagnie alors qu'il ignorait complètement qu'il la trouverait ici.
— Merci. Souffle-t-il dans un léger rictus avant de prendre une gorgée de sa boisson alcoolisée. Un an après et Shiloh ne sait toujours pas si cette promotion est un cadeau ou un poison. Ça lui manque de ne plus être sur le terrain et il déteste toute la paperasse qu'il a à faire, cependant il aime diriger son équipe et il sait que son rôle est d'une importance capitale au sein de la caserne. Les responsabilités professionnelles ne l'ont jamais effrayé, bien au contraire, elles le poussent à aller toujours plus loin et il aime ça, surtout depuis que son job est sa seule raison de vivre. Perdu dans ses pensées, il ne s'attend pas au compliment que lui offre Dorothy et le blond relève le regard sur la jeune femme, interdit l'espace de quelques secondes.
— Vraiment ? Sa question n'est pas posée par un quelconque manque de confiance en soi qui le pousse à lui demander confirmation, Shiloh sait qu'il est doué dans ce qu'il fait car il s'en donne les moyens et il n'a jamais douté de ses capacités, autrement il aurait choisi un autre métier plutôt que de s'entêter dans un job où il est question de vie ou du mort. Il a simplement du mal à croire les mots qui franchissent la barrière des lèvres de son interlocutrice pour la simple et bonne raison qu'elle ne lui a jamais montrer ressentir quoi que ce soit de positif à son égard.
— Il me semble que vous ne le pensiez pas, à l'époqoue. À l'époque de l'accident de ses parents, de leur mort dont elle l'a blâmé sûrement pendant des années. Malgré ses mots tranchants lors de ce jour funeste, Shiloh est néanmoins resté fort et présent pour elle, bien trop familier à sa douleur.
— Comment allez-vous ? Demande-t-il, sincère de connaître la réponse. Il ne s'agit pas d'une simple question banale et elle n'aura aucun mal à comprendre le sens de sa question. Il veut savoir comment elle s'en est remise, s'assurer qu'aujourd'hui son coeur est un peu plus léger malgré leur absence, qu'elle a su avancer malgré sa peine.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Dim 1 Nov - 20:11
@Shiloh Ragston

L’animation qui les entourait, les commandes qui se multipliaient derrière eux, la musique folk qui s’élevait dans les airs n’arrivaient pas à détourner l’attention de la jeune femme du pompier. Si quelques minutes auparavant elle souhaita qu’il ne la vit pas, à présent qu’ils s’échangeaient des paroles, elle lui accorda toute son attention. Peut-être qu’une part d’elle avait toujours attendu ce moment, sa culpabilité vis-à-vis du pompier ayant grandit au fil des années. Il la remercia et continua de boire son verre à ses côtés. Elle était maintenant certaine qu’il finirait son verre accoudé au bar avec elle et elle s’y fit une raison. L’interrogation qui se lut sur son visage lorsqu’elle lui donna son compliment ne la surprit pas. Elle était légitime tant elle n’avait jamais prononcé quoique ce soit d’élogieux à son égard. Elle le regarda un instant avec compassion et, tripotant son verre avec nervosité, précisa. « A l’époque, je n’étais pas objective. C’était… mes émotions qui parlaient. » Son index exerçait des ronds hâtifs sur le rebord de son verre et ses yeux semblaient captivés par son geste. Au bout d’un moment, elle prit une profonde inspiration et releva son regard vers le pompier lorsqu’il lui demanda comment elle allait. « Je vais bien. Mais je vous ai menti lors du décès de mes parents. Vous m’aviez demandé si j’avais quelqu’un à appeler, et j’ai répondu non. Mais il y avait et il y a toujours quelqu’un. » Elle se pinça les lèvres, les mots s’écoulant de ses lèvres sans qu’elle ne sache pourquoi elle lui racontait tout aujourd’hui. « Ma soeur aînée. J’aurais dû l’appeler… Aujourd’hui, je… vis avec elle. » Sa voix se brisa, préférant dire qu’elle vivait avec sa soeur plutôt qu’elle s’occupait d’elle. Shiloh n’avait pas besoin d’en savoir plus. « Tout ça pour dire que j’ai fait plus d’une erreur ce soir-là. Et… Je m’en excuse. » Dorothy fit preuve d’un courage immense car elle soutint le regard du pompier tout du long de ses excuses, sans ciller, sans flancher. Ce n’était pas facile et sa fierté bafouée tinta ses oreilles d’un rouge écarlate mais elle espéra de tout son coeur que le pompier croirait en sa sincérité. C’était tout ce qu’elle demandait, il n’était même pas obligé d’accepter ses excuses mais elle avait besoin de les lui présenter. Elle les lui devait.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Lun 2 Nov - 19:45
— Je sais. Ce n'est pas parce qu'il ne s'attend pas à ses excuses qu'il va la laisse patauger et se sentir coupable. Il sait très bien pourquoi elle a réagi de la sorte à l'époque, étant lui-même passé par là quelques mois auparavant, et ne peut donc la tenir responsable des propos tranchants et de l'attitude glaciale qu'elle a eus à son égard. Il ne lui en a jamais tenu rigueur toutes ces fois où la jeune femme a traversé son esprit, quand il pensait la voir au détour d'une rue, se demandant comme elle allait.
— Oh. Surpris par un tel aveu, Shiloh fronce les sourcils, cherchant une explication valable pour le mensonge de l'époque. Pourquoi dire qu'elle n'avait personne à appeler alors que sa soeur aurait pu lui être d'un soutien infaillible, sûrement bien meilleur que celui d'un inconnu ? Sachant qu'elles vivent ensemble aujourd'hui, ça veut dire qu'elles s'entendent plus ou moins bien. Mais le pompier préfère se faire son propre avis plutôt que lui poser des questions indiscrètes, il n'a jamais aimé qu'on se mêle d'un peu trop près de sa vie privée alors il ne le fait pas subir aux autres.
— Vous n'êtes pas seule, alors, elle peut vous épauler et vous soutenir. Elles peuvent le faire mutuellement, donc, mais c'est la détresse de Dorothy dont il a été témoin, qui le hante encore aujourd'hui, alors il est rassuré de savoir qu'elle a quelqu'un sur qui compter. — Ne vous excusez pas, Dorothy. Il secoue légèrement la tête, un mouvement presque imperceptible, avant de relever son regard vers la jolie brune. — Votre réaction était naturelle, vous n'avez aucun tort. Peut-être que quelqu'un d'autre lui en aurait voulu, quelqu'un de moins compréhensif, qui n'avait pas vécu les mêmes drames que Shiloh. — Quelques mois avant la mort de vos parents, je... j'ai perdu ma femme. Alors je sais. Il ne sait pas pourquoi il lui avoue ça, ce n'est un secret pour personne dans cette ville et peut-être en a-t-elle déjà entendu parler, mais Shiloh n'a pas pour habitude d'en parler avec qui que ce soit. Peut-être que la confession de la jeune femme le pousse vers la même voie, que l'alcool qui coule dans ses veines est propice à la vérité, et peut-être qu'il essaie aussi de lui faire comprendre pourquoi il l'a tant soutenue ce jour-là malgré son comportement. À la différence que lui avait quelqu'un de concret à blâmer, un - des - coupable(s). Épuisé moralement par une telle confidence, Shiloh fait un signe au barman pour qu'il leur resserve une deuxième tournée, leurs deux verres presque vides.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Mer 4 Nov - 10:03
@Shiloh Ragston

Épauler, soutenir, les mots étaient si maladroitement choisis mais Dorothy ne pût rien dire, et se contenta d’un sourire qui se voulut convaincant. « Oui, je ne suis pas seule. » Ça, c’était bien vrai : chaque décision, du lever au coucher, qu’elle prenait était déterminée par sa sœur. Dorothy voyait cela comme une chance : c’est Emy qui lui permit de rapidement se remettre du décès de leurs parents, c’est Emy qui la motivait à trouver du sens à son quotidien parfois difficile et c’est encore Emy qui lui permettait d’apprécier chaque chance qu’elle avait de se mouvoir à sa guise, de courir dans l’herbe, de grimper aux arbres. La compréhension dont fit preuve Shiloh la laissa perplexe. Il n’éprouvait pas le moindre ressenti à son égard finalement, alors qu’elle n’avait eu de cesse de culpabiliser dès qu’elle voyait passer un camion de pompiers dans sa rue. Puis, vint son aveu qui eut l’effet d’une bombe sur elle. Ses lèvres formèrent un « O », signifiant son étonnement et elle vint rapidement placer une main sur son front, navrée au plus haut point. « C’est pire que ce que j’imaginais. » Elle regarda le pompier faire signe au barman et serra les dents avant de s’adresser à son tour au gars derrière le bar. « La même chose que lui pour moi. » Fini le soda, la tournure de la soirée lui donna envie de quelque chose de plus corsé, au moins pour faire taire la honte immense qu’elle ressentait au creux d’elle. « Hum, je ne bois plus depuis des années. Faudra peut-être m’aider. » Elle haussa les épaules, mal à l’aise, attendant avec impatience son verre mais finit par reprendre la parole, les avant-bras étendus sur le bar. « Je suis désolée pour votre femme. Je comprends mieux maintenant… Je ne pouvais pas deviner. » Les verres arrivèrent enfin et elle attrapa le sien entre deux doigts. Hésitante un instant, elle le fit tinter contre celui du pompier avant d’y tremper ses lèvres. Juste une gorgée, mais suffisante pour lui arracher une grimace. « J’avais oublié à quel point c’était mauvais ! »

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Sam 7 Nov - 18:41
La réaction de Dorothy lui indique qu'elle n'a pas entendu les rumeurs qui circulent à son sujet, peut-être ne s'est-elle pas assez intéressée à lui ou que les ragots ne l'intéressent pas, ou peut-être qu'elle a tout fait pour ne rien entendre sur son compte, la simple mention de son nom lui rappelant des mauvais souvenirs. Il baisse la tête quand elle verbalise sa réaction, plongeant son regard dans sa boisson ambrée avant d'en boire une longue gorgée qui lui fait finir son verre cul-sec. Il relève la tête seulement quand elle recommande des verres pour eux-deux - arquant un sourcil face à un tel comportement de sa part - et c'est presque avec soulagement qu'il accueille cette deuxième boisson dans laquelle il ne tarde pas à tremper ses lèvres.
— Dois-je être prêt à vous ramasser à la petite cuillère et vous ramener saine et sauve chez vous ? Une façon un peu plus amusante de lui demander si elle compte finir ivre morte ; la conversation s'y prête en tout cas. Un léger sourire s'étale sur ses lippes mais on peut y deviner la tristesse qui se cache derrière, il ne fait que repousser l'inévitable, le moment où le sujet de la mort de sa femme sera remis sur le tapis et où il devra fournir un peu plus d'explications ; il profite simplement de cet aparté et du fait que la jeune femme veuille boire plus d'un verre en sa compagnie. Bizarrement, il trouve un certain réconfort dans le malheur qu'elle a vécu et dont il a été témoin, comme si avoir vécu la pire des horreurs les rapprochait.
— Bien sûr. C'est pour ça que je ne vous en tiens pas rigueur. À l'époque - et encore aujourd'hui - il donnait tout à son travail car il n'avait plus que ça. L'aider de la sorte lui avait semblé naturel, quand bien même elle s'était efforcée à le rejeter.
— Je comprenais votre colère à l'époque. J'ai ressenti la même, à la différence que j'avais quelqu'un à blâmer. Un ennemi identifié qui lui a offert un besoin de vengeance. Être pompier et vouloir aider les autres est probablement la chose qui l'a sauvé et l'a empêché de faire justice lui-même, l'idée lui ayant pourtant bien traversé l'esprit. Les parents de Dorothy, eux, ont été victimes d'un malheureux accident, et la colère de la jeune femme n'avait donc aucune direction à prendre, ce pourquoi elle s'est abattue sur lui ce jour-là. Il ne lui en a jamais voulu et il tient à ce qu'elle le sache.
— Vous avez perdu l'habitude, c'est tout. Son visage s'illumine légèrement, amusé par la réaction de la jolie brune face à ses retrouvailles avec l'alcool. — Encore quelques gorgées et ça vous paraîtra buvable. Peut-être même qu'au deuxième verre, vous en apprécierez le goût. Et comme pour sceller ses propos, Shiloh lève de nouveau son verre dans les airs vers Dorothy, attendant cette fois qu'elle vienne y faire cogner son verre contre.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Mer 11 Nov - 11:00
@Shiloh Ragston

Dorothy hocha vivement de la tête lorsqu’il lui demanda plus de précisions sur ses intentions vis-à-vis de l’alcool. L’image d’être ramassée à la petite cuillère la rebutait toujours autant : perdre le contrôle était quelque chose d’inconcevable pour elle et elle n’allait très certainement pas laisser une telle chose se produire ce soir, pensa-t-elle. « Je n’irai pas jusque-là ! » Elle eut un sourire maladroit, le regardant du coin de l’oeil boire son deuxième verre avec enchantement. Il était beaucoup plus à l’aise qu’elle dans un bar, c’était indéniable et elle ne put s’empêcher de se demander si cette aisance s’était acquise au fil de soirées endeuillées. Elle garda son verre à peine entamé entre ses mains et se cala au fond de son tabouret haut. « Quelqu’un ? Qui ? » s’enquit-elle, maintenant curieuse d’en savoir plus. L’absence de tact ne sembla pas la déranger à cet instant. C’était une situation très inconfortable et délicate mais maintenant qu’ils échangeaient des phrases sans se hurler dessus, il lui parut naturel qu’elle s’intéresse à son histoire. Bien que Dorothy ait grandi à Windmont Bay, son quotidien était si chargé et isolé que les rumeurs et les nouvelles de quartier ne lui parvenaient pas vraiment. Elle baissa ensuite les yeux sur son verre dans lequel elle n’avait que timidement siroté une partie et laissa un rire furtif s’échapper de ses lèvres aux mots du pompier. Le geste qu’il fit ensuite pour l’inviter à trinquer avec lui finit de la convaincre et elle attrapa son verre pour venir le faire tinter contre celui de Shiloh. Une image très singulière à laquelle elle n’aurait pas cru quelques années auparavant. « Celle-ci est pour vous ! » Et sans se faire prier, elle but une nouvelle gorgée, plus longue cette fois, de son verre. Une nouvelle grimace illumina son visage tandis que le liquide brûlant s’écoulait à l’intérieur d’elle. « Je vais finir par croire que Monsieur le Capitaine n’est pas de bonne influence. » Les effluves de l’alcool commencèrent leur jeu sur elle et ses joues et le bout de son nez prirent, petit à petit, au fil des gorgées, une belle couleur rosée, mais d’excitation cette fois.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Mer 11 Nov - 21:12
Un léger sourire danse sur les lèvres de Shiloh, il a bien hâte de voir comment va avancer la soirée et si Dorothy va se tenir à ses propos. Mais bien vite l'amusement quitte ses traits pour lui préférer un froncement de sourcils qui lui est bien familier. Le sujet de la mort de sa femme se prolonge, elle pose des questions - et il ne peut pas lui en vouloir, il l'y a invitée. Il n'en parle pas, normalement, pas même à ses proches, mais peut-être qu'inconsciemment il a fait exprès de laisser échapper cette information, pas seulement pour expliquer à Dorothy pourquoi il s'est montré aussi présent toutes ces années auparavant ou pourquoi il ne lui en veut pas de lui en avoir fait voir de toutes les couleurs, mais parce qu'il en a lourd sur le coeur et qu'il a besoin d'extérioriser ces émotions négatives. Ce drame est derrière lui et pourtant encore bien présent, il en portera le poids jusqu'à sa tombe.
— Ceux qui ont tué ma femme. Répond-il sèchement, ses doigts se refermant violemment contre le verre dans sa main, à les faire devenir blancs. Sa colère n'est pas dirigée vers la jeune femme pour sa question mais vers les coupables à ce souvenir douloureux. — Ils sont en prison, maintenant. Il ne sait pas pourquoi il le lui précise, pour anticiper sa question, pour qu'elle sache que justice a été faite ou pour la rassurer qu'il ne s'en est pas occupé lui-même. Il a préféré la voie du tribunal mais il y a des jours où il regrette de ne pas leur avoir fait subi le même sort. Shiloh ouvre la bouche, prêt à parler, à préciser le pourquoi et le comment de sa mort, une raison qui lui semble si ridicule, mais il se ravise et à la place boit une gorgée ; il n'est pas encore prêt à en dire autant, sa confession lui a déjà coûté beaucoup d'énergie. Ravie que le sujet change, Shiloh se force à sourire à son interlocutrice pour tenter d'attirer un peu de bonne humeur vers lui, quand même amusé par sa remarque.
— Seulement au travail, jamais en dehors. Il lui offre un clin d'oeil complice pour la forme mais elle ne sait pas à quel point elle a visé juste ; Shiloh est entré dans une spirale infernale depuis la disparition de sa femme et il ne se considère bon pour personne, raison pour laquelle il mène une vie solitaire depuis ces cinq années. — Et que faites-vous dans la vie, Dorothy ? Parce qu'il veut changer de sujet, se changer les idées, et surtout parce qu'il ne le lui a jamais demandé, la situation ne s'y prêtant pas à l'époque. — Je n'aimerais pas être la cause de votre inefficacité au travail demain. Mais son ton est amusé, preuve qu'il n'est pas si innocent que ça et qu'il compte bien essayer de la faire boire un peu plus que ce simple verre ; ça ne peut que lui faire du bien, après tout, et il se sentira moins seul ne serait-ce que pour un soir.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Jeu 12 Nov - 20:14
@Shiloh Ragston

Dorothy vivait dans une bulle. Une bulle complexe, malléable, mais hermétique au monde extérieur. Elle peinait à suivre les informations pour se tenir au courant des évènements majeurs dans le monde. Les faits divers, quant à eux, ne lui parvenaient pas. Ainsi, à l’instant précis où Shiloh expliqua que sa femme avait été assassinée par plusieurs personnes, la violence de l’image la prit de plein fouet. Un accident de la route était dur - un meurtre, c’était abominable. Ne sachant que dire, elle resta un moment figée sur son siège, comme si son cerveau peinait à accepter pleinement l’information. Puis, son regard glissa jusqu’à la main crispée du pompier et elle comprit qu’il n’était pas sage d’insister d’avantage. Compatissante, elle n’émit qu’un faible. « Je suis désolée. » préférant prendre sur elle et ne jamais étancher la curiosité qui l’animait, plutôt que de faire subir à Shiloh un interrogatoire déplacé et douloureux.
Leur conversation prit finalement une tournure plus classique : celle d’un duo accoudé à un bar populaire, s’enfilant des verres avec plus ou moins d’aisance. Dorothy essaya de garder le rythme face au pompier mais sa descente était plus rapide que la sienne et elle finit par abdiquer, reposant son verre toujours à moitié plein, profitant de l’occasion qui se présentait à elle pour parler, plutôt que de boire. « Hum, je suis naturaliste de terrain. Les fleurs, les insectes, j’aime tripatouiller toutes ces petites choses qui égaient notre planète. » Son regard brilla d’une énergie nouvelle, la passion se lisant dans ses yeux. « Ça m’aide vraiment à m’évader au quotidien… Vous ne pouvez deviner à quel point… » Elle secoua la tête et interrompit sa phrase là, prenant soudainement conscience de la détente qui l’accaparait de plus en plus et craignant d’être trop bavarde. « Je travaille seule la plupart du temps, j’essayerai d’être indulgente envers moi-même ! » Elle rit de bon coeur avant de se pencher vers son acolyte et de poser une main sur son épaule, se hissant doucement pour lui chuchoter à l’oreille. « Par contre vous, je parie que les pompiers de la caserne s’y donneraient à coeur joie si leur boss arrivait avec une gueule de bois. » Le sourire mutin qu’elle arbora était touchant et trahissait l’idée qu’elle passait finalement du bon temps dans ce bar. Le switch d’humeur avait été rapide, inespéré, mais bienvenue.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Sam 14 Nov - 18:30
Il hoche légèrement la tête quand elle lui fait part de sa compassion mais il ne rajoute rien, préférant changer de sujet. Il est celui a l'avoir abordé, ça a été plus fort que lui, mais ça l'a mis d'une humeur massacrante et Dorothy ne mérite pas de se retrouver face au Shiloh ronchon et renfermé qu'il a appris à être depuis toutes ces années. Les choses ont l'air de s'arranger entre eux et ils méritent de passer une bonne soirée, même si leur nouveau lien est tissé dans la douleur. Dans le but de partir sur un sujet un peu plus joyeux, il la questionne donc sur son métier et la réponse le surprend, ce qui se voit sur son visage, sourcils haussés dans une expression de surprise qu'il ne peut cacher.
— C'est... intéressant. Il fait un mauvais choix de mot alors il reprend rapidement pour ne pas qu'elle le prenne mal. — Je veux dire, vous êtes la première personne que je croise à avoir un tel métier. Il y en a sûrement plein, mais pas dans son entourage. Il l'observe un moment d'un oeil curieux et un léger sourire vient danser sur ses lèvres car il imagine très bien Dorothy entourée de nature, elle semble s'y intégrer parfaitement. Malgré toute la colère dont il sait qu'elle est remplie, elle a une douceur qui se marie bien avec Mère Nature.
— Je comprends, mon métier a beau être stressant et rempli de responsabilités, il me permet de me concentrer sur ça et pas autre chose. Il ne précise pas que son métier est plus qu'une vocation, qu'il est devenu toute sa vie depuis la mort de sa femme et qu'il s'enferme dedans, trop selon les quelques proches qu'il lui reste. — Ce n'est pas trop solitaire ? Dorothy n'a pas l'air d'être asociale comme lui, douce et introvertie, oui, mais pas du genre à repousser les autres ou à détester les nouvelles rencontres, il se demande alors si ça ne lui pèse pas de travailler seule la plupart du temps. Surpris par le rapprochement de la brune, Shiloh tressaille sous le contact physique qu'elle instaure entre eux avec sa main sur son épaule et à la sensation de son souffle contre son oreille. Il essaye de ne pas le montrer mais sa main se crispe une nouvelle fois autour de son verre, n'ayant pas l'habitude d'être aussi près de quelqu'un d'autre dans un contexte aussi innocent.
— Vous voulez savoir un secret ? À son tour de jouer le jeu, se forçant à avoir l'air un peu plus enjoué que ce qu'il n'est vraiment pour dissimuler son malaise. — Je ne suis pas si sympa que ça, d'habitude. Son attitude avec Dorothy dans ce bar le surprend lui-même, à vrai dire. — Alors si j'arrive de mauvais poil à cause de la gueule de bois, ils n'y verront aucune différence. Une anecdote pas si drôle que ça quand on connaît le comportement quotidien du capitaine, qui adresse rarement un sourire à qui que ce soit, mais qu'il veut complice ce soir ; c'est la meilleure alternative, plutôt que de lui avouer qu'il boit tellement que les gueules de bois n'existent plus vraiment, tant il y est habitué.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Dim 15 Nov - 15:42
@Shiloh Ragston

Le pompier ne fut pas très discret dans sa réaction vis-à-vis de son métier et Dorothy regarda ailleurs, embarrassée. Peut-être l’imaginait-il avec un rôle plus important dans la société, comme institutrice ou infirmière. Finalement, il compléta ses propos pour expliquer pourquoi il était surpris et elle fut soulagée de réaliser qu’il ne la jugeait pas, mais qu’il n’avait simplement jamais eu l’occasion de croiser un.e naturaliste avant elle. Le sourire qui illumina son visage finit de la rassurer. « C’est un métier-passion. Peut-être qu’on a le travers de rester trop dans notre coin ou entre nous. » Elle caressa du bout des doigts son verre avant de reprendre. « Si on considère la nature comme une entité vivante, on est loin d’être seul dans ce métier. » Elle eut un sourire rêveur, en pensant aux végétaux et bestiaux qu’elle côtoyait au quotidien. Alors certes, ils ne soutenaient pas la conversation, mais une communication différente existait : lorsqu’elle découvrait une nouvelle espèce, c’était un signe très éloquent qu’elle recevait. Elle savait cependant que sa réponse n’était pas suffisante, elle ajouta donc. « Mais ce n’est pas idéal pour faire des rencontres. C’est en partie pour ça que je suis là ce soir, il parait que je n’ai pas assez d’amis. » Elle eut un sourire triste et se décida à boire une nouvelle gorgée de son énième verre.
Lorsqu’ils discutèrent des conséquences possibles des verres qu’ils enchaînaient, Dorothy ne s’imagina pas une seconde être intrusive. C’était sans doute l’effet de l’alcool qui la confortait, mais elle avait l'impression qu’entre eux, certaines barrières n’existaient pas. Après tout, il l’avait vu au moment le plus vulnérable de son existence et avait subit sa foudre, ce n’était pas ce soir qu’elle ferait preuve de pudeur à son égard. Toujours à ses côtés, elle baissa les yeux sur ses lèvres lorsqu’il lui parla d'un secret, et elle y resta suspendue, impatiente d’en savoir plus. Il lui révéla alors que sa gueule de bois ne serait que peu visible puisqu’elle se coordonnait bien avec son caractère. Intriguée, Dorothy reprit place sur son tabouret et posa ses deux coudes sur le bar, plantant son menton entre ses mains, accrochant son regard. « Avec moi, vous l’avez toujours été. Sympa. » Un constat simple, mais honnête. Il avait été absolument patient et compréhensif le soir du décès de ses parents. Aujourd'hui encore, il se montrait clément et complice à son égard.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Dim 15 Nov - 19:59
Le métier-passion, ça, il peut le comprendre, lui-même ayant la chance de faire un métier qu'il a choisi par vocation. — Je peux comprendre cet intérêt pour la nature. Lui-même en est amoureux, adorant les ballades en forêt ou autre. Shiloh a longtemps habité dans la grande ville mais les paysages de Windmont Bay n'ont jamais cessé de lui manquer jusqu'à ce qu'il refoule sa terre natale, la retrouvant avec soulagement. Il se demande alors si ça ne leur fait pas un énième point commun qui pourrait les lier, à croire que leurs chemins étaient faits pour se croiser.
— Et vous comptez vous faire des amis dans un bar ? Il arque un sourcil, impressionné par le courage que cela demande, non seulement de franchir cette étape mais en plus de l'avouer à un inconnu. — Ce n'est pas une mauvaise idée. Se défend-il en levant les mains en l'air avant qu'elle ne le prenne mal. — Mais vous devriez quand même faire attention. Le pire des gens ressort avec l'alcool. Dorothy est une grande fille et ne l'a sûrement pas attendu pour vivre sa vie mais Shiloh, ayant vécu dans la grande ville et sa femme ayant été sauvagement assassinée en rentrant seule le soir, a tendance à être un peu trop protecteur avec la gent féminine, même avec les inconnues - et Dorothy en est-elle vraiment une, une inconnue ? Ils ne se connaissent pas vraiment et pourtant il a assisté au pire jour de sa vie, cet événement les liera toujours, aussi tragique soit-il.
— Je ne sais pas si c'est moi que vous cherchiez comme ami, alors. Il fait référence à toute la colère dont elle a fait preuve envers lui toutes ces années en arrière, quand bien même il n'y en a plus de trace aujourd'hui. Mais même si elle s'est adoucie à son contact, sûrement n'a-t-elle pas imaginé passer sa soirée avec lui - pas plus que lui. La conversation prend un ton plus complice, Shiloh essayant d'ignorer toutes les émotions négatives et contradictoires qui s'emparent de lui à chaque nouvelle parole de la brune, et il esquisse un sourire réservé à la remarque de la jeune femme.
— Ça fait partie de mon boulot. D'être compatissant, de se montrer présent et à l'écoute des victimes - même collatérales - de ses interventions. — Mais pour ce soir, je ne sais pas. Avoue-t-il en baissant le regard dans son verre, lui-même se demandant d'où lui vient cette aisance à parler avec Dorothy. — C'est peut-être un talent que vous avez. Surprenant que vous n'ayez pas plus d'amis, alors. Il essaye de ne pas plomber l'ambiance en lui avouant que son drame la rapproche de lui, qu'il a l'impression de la connaître parce qu'il connaît sa douleur ; ou en lui avouant que sa douceur lui fait un bien fou, et lui rappelle celle de sa défunte femme. — En tout cas, si vous avez besoin de compagnie, je suis souvent ici. Une invitation à se revoir ? Peut-être bien.

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."

ain't no rest for the wicked

Myrtle Lowe

behind
messages : 709
name : fai
face + © : Tashi Rodriguez©queen g
multinicks : winifred, woody, dewey

age (birth) : 25 ans
work : factrice
home : Bridgewater Way.
points : 1603
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Dim 22 Nov - 11:13
@Shiloh Ragston

Dorothy eut un sourire radieux à l’instant où Shiloh précisa qu’il comprenait son attrait pour la nature. Savoir qu’il pouvait lui aussi apprécier d'être entouré de végétaux ou d'animaux sauvages suscitait en elle une vraie satisfaction. Elle en apprenait de plus en plus sur lui tant et si bien qu’elle commençait vraiment à oublier les préjugés qu’elle avait eu contre lui jusqu’ici. Son sourire finit par se faner lorsqu’il commenta sa stratégie de se faire des amis. Elle le regarda avec attention, buvant ses propos mais se sentant soudain honteuse. Oui, elle n’avait pas pensé aux risques de faire des rencontres dans un lieu comme celui-ci. Sa belle-cousine lui avait demandé de se faire des amis alors bêtement, elle s’était rendue dans un lieu propice aux rencontres. Un brin inquiète, elle poussa de deux doigts son verre d’alcool, décidée à présent d’arrêter de boire. De toute façon, c’était sans doute plus sage ainsi puisqu’elle sentait déjà les effets de ses verres lui embrumer le cerveau. « Vous avez raison, je suis inconsciente ! » Elle eut un sourire brouillon avant d’écouter les justifications du pompier à son égard. Il semblait lui-même surpris de l’aisance de leur échange et Dorothy en fut flattée. « Peut-être… » Elle resta un moment muette, partagée entre l’envie de lui dire toute la vérité sur la raison pour laquelle elle n’avait que peu d’amis, et le bonheur d’être considérée comme une personne ordinaire, jugée uniquement sur ses qualités et ses défauts, sans prendre en compte le contexte de son quotidien. Dans un réflexe, elle baissa les yeux sur sa montre et vit l’heure. Il lui restait encore une quizaine de minutes avant de rentrer chez elle mais elle préféra enclencher son départ dès maintenant, sentant comme une étrange connexion se nouer entre eux qui commençait à la mettre mal à l’aise. « Je reviendrai alors. » Elle se leva de son tabouret mais si vite qu’elle faillit en tomber au sol. Se rattrapant de justesse au bar, elle prit deux secondes pour se remettre de sa frayeur et surtout, de la honte immense qui l’assaillit. « Pardon, je ne suis pas saoule, j’vous jure ! » C’était vrai, mais elle était pompette, ce qui ne lui était plus arrivée depuis des années. « Il est vraiment temps que j’y aille. » Elle secoua la tête et leva ses yeux pétillants sur Shiloh. « Merci pour cette soirée, et merci pour le soir du décès de mes parents. » Ses remerciements venaient du fond de son coeur et elle était soulagée d’avoir enfin eu l’occasion de le remercier après tant d’années.

_________________
❝ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house. When things go wrong we can knock it down. ❞

Shiloh Ragston

behind
messages : 2213
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : gosling ⋅ © carolcorps.
multinicks :

lottiedanielodettescar


age (birth) : 40 y.o. (12/11)
♡ status : widower, alone and lonely.
work : fire chief.
home : a house on pioneer oak, near the firehouse.
points : 4357
moodboard : anxiety (D/S) Tumblr_pywyzy0BDE1qlwxs5o2_540
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : finn ⋅ donna ⋅ persy ⋅ aaron

anxiety (D/S) Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) · Dim 22 Nov - 12:40
Shiloh n'a pas voulu lui faire la leçon et se sent mal quand il la voit repousser son verre et se traiter d'inconsciente. Il secoue doucement la tête mais ne rajoute rien pour ne pas empirer les choses ; et puis, il ne va pas l'inciter plus que ça à boire si elle n'en a pas envie, ce n'est pas son genre, et elle a bien raison de ne pas noyer ses peines dans l'alcool, il en est un pro et ça ne lui réussit pas toujours. Sauf ce soir, visiblement, car sans cette sale habitude de se rendre au Davey's presque tous les soirs son chemin n'aurait pas rencontré celui de Dorothy et il doit bien avouer qu'il est heureux de partager cette soirée avec elle, bien que ce soit surprenant, même pour lui. Il esquisse un léger sourire quand elle lui affirme qu'elle reviendra, il ne sait pas s'il y croit ou si elle lui dit ça pour lui faire plaisir mais les choses se sont considérablement améliorées entre eux en l'espace de quelques minutes et c'est le plus important. Voilà que Dorothy se lève précipitamment de son tabouret, sur le départ, et Shiloh a le réflexe de se redresser, prêt à la rattraper quand elle manque de tomber à terre.
— Ça va aller ? Lui demande-t-il, sourcils froncés, avant de lâcher un rire amusé. — Vraies paroles d'alcoolique ! Taquin, il espère néanmoins qu'elle ne le prendra pas mal ; leur complicité est évidente, sans comprendre d'où elle vient, mais il marche quand même sur des oeufs avec elle et là aussi il ignore pourquoi. Peut-être parce qu'il l'a vue au plus mal, quand bien même cette épreuve montre à quel point elle est forte et non une chose fragile, ou peut-être parce que sa douceur contraste avec sa froideur et qu'il a peur de vouloir y trouver refuge.
— De rien. Répond-il bêtement. Prêt à lui proposer de la raccompagner chez elle, Dorothy a déjà tourné les talons, le laissant seul au comptoir du Davey's avec l'espoir de la recroiser bientôt.

( o v e r )

_________________
"You can’t be strong all the time. Sometimes you just need to be alone and let your tears out."
Contenu sponsorisé




behind
the mask

anxiety (D/S) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: anxiety (D/S) ·
 
anxiety (D/S)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: