hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens et mini-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-40%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
25.99 € 42.99 €
Voir le deal

 

 brand new start


F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World
Aller en bas 

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1521
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ ali ▴ gibi ▴ ayden

age (birth) : 30 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : big lonely house on Ocean Avenue.
points : 1490
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie ▴ Evelyn | en/fr ▴ closed

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· brand new start · Dim 20 Sep 2020 - 13:52
Brand new start.
10.09.20 / @Blake Ryder

Si tout le monde se précipitait pour sortir de l’avion, Daphne, elle, attendait patiemment que l’avion se vide afin de se lever. Une fois les pieds posés sur le territoire de l’Oregon, il lui faudrait affronter la nouvelle réalité dans laquelle elle évoluait. Daphne était désormais “séparée”. La procédure de divorce ne tarderait plus à être lancée ; elle avait d’ailleurs mandaté des avocats pour étudier son contrat de mariage et lui faire part de leurs conclusions. Pourtant, la pianiste n’avait annoncé la nouvelle qu’à Casey. Elle aurait pu prévenir ses parents, Ryan ou d’autres de ses amis mais Daphne avait tellement l’impression d’échouer en prenant cette décision qu’elle avait été incapable de s’en confier à qui que ce soit d’autre que la seule personne qui avait toujours tout su d’elle - ou du moins, la personne qui en savait le plus d’elle. Le seul fait d’entendre sa voix, même à des milliers de kilomètres, lui avait fait du bien et si elle avait tenté de prendre un avion pour l’Angleterre histoire de l’y rejoindre quelques jours, Daphne avait finalement préféré retourner auprès de sa famille. Casey ne tarderait de toute façon pas à revenir à Windmont Bay. Lorsqu’elle n’eut plus d’autres choix que de se lever pour sortir, la pianiste glissa des lunettes de soleil sur son visage et sortit de l’avion. C’était un peu idiot mais elle s’était attendue à ressentir quelque chose de particulier en franchissant cette porte mais rien : cette décision la faisait se sentir aussi libre que malheureuse et Daphne avait toujours autant l’impression d’être à côté de ses pompes. Elle soupira doucement, puis alluma son téléphone. Elle soupira doucement en voyant que ses parents ne pouvaient venir la chercher, se demandant qui elle pourrait déranger en pleine journée. Elle hésita une seconde, puis décida finalement d’envoyer un message à Blake. Elle ne s’attendait pas franchement à ce que la jeune femme soit disponible, mais si elle était honnête, c’était la seule personne avec qui elle se sentait capable de passer tout un trajet de voiture. C’était étrange, au vu des circonstances et de la dernière vraie discussion qu’elles avaient eu mais sa meilleure amie lui manquait, et même ses défauts. De plus, Daphne n’avait pour l’instant aucune envie de discuter. Elle était certaine que si elle demandait à Blake de combler le silence de la voiture seule, elle le ferait sans demander son reste.
Surprise de voir Blake accepter aussi rapidement, Daphne la remercia rapidement avant d’aller l’attendre dehors avec ses bagages. Elle en avait pour au moins un bon trois quart d’heure de route mais Daphne avait l’impression d’étouffer à l’intérieur. Regrettant presque de ne pas fumer pour se donner une contenance, elle sortit son ordinateur portable et décida de répondre à quelques emails professionnels. La jeune femme abandonna cependant au bout d’à peine dix minutes; elle ne parvenait pas à se concentrer dessus, revivant en boucle sa chute dans les escaliers causée par son cher et tendre. Elle rangea son ordinateur puis se frotta un peu les yeux avant de scroller sur son téléphone, sans vraiment faire attention à ce qui se trouvait devant ses yeux. Perdue dans ses pensées, elle sursauta en entendant une voiture klaxonner à son niveau et releva la tête, un mince sourire se dessinant sur ses lèvres lorsqu’elle reconnut Blake. Elle lui fit signe qu’il y avait une place juste devant et s’y rendit avec ses bagages. Elle se dirigea vers le coffre mais abandonna rapidement ses bagages sur le sol quand elle aperçut le visage de sa meilleure amie pour la serrer dans ses bras. Elle voulut lui dire qu’elle lui avait manqué et qu’elle était contente de la revoir mais les mots se perdirent dans sa gorge et Daphne se contenta alors de resserrer son étreinte.

_________________
(uc)

Blake Ryder

behind
messages : 807
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1435
moodboard :
brand new start E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) daphne, keane.

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Dim 4 Oct 2020 - 11:41
Les jours passaient et se ressemblaient. A plusieurs reprises, Blake s'était questionnée sur sa présence à Windmont Bay : ne serait-il pas de meilleur augure pour elle de repartir à Los Angeles ? Après tout, ni sa sœur, ni son beau-frère ne lui adressaient la parole. Elle avait trouvé un nouveau logement in extremis et était désormais en colocation avec un dénommé Oscar, bien loin de l'image qu'elle se faisait de sa vie. Vingt-huit ans passées et elle n'était toujours pas en mesure de faire preuve de stabilité. Sa maison d'hôtes était également source de questionnements : devait-elle la revendre en l'état, stoppée ici tous ses travaux commencés plus d'une année plus tôt ? Boucler ses fins des mois devenait compliqué, plus encore depuis qu'elle avait un loyer à payer. La sirène avait la désagréable impression de « stagner » depuis son arrivée dans l'Oregon. A cela s'était ajouté sa dispute avec sa meilleure amie, et cet heureux combo fut le résultat d'une multitude d'incertitudes la concernant. Rien ne la poussait à rester ici alors que toute sa vie se trouvait à Los Angeles. Pour autant, Blake n'avait pas encore pris de décision sur son potentiel départ. La priorité lui semblait être Daphne, cette meilleure amie qui lui manquait terriblement et avec laquelle elle avait échangé quelques sms plus que positifs. Le tout lui avait redonné un peu de baume au coeur, alors qu'une Blake plus guillerette s'était rendue sans broncher à l'aéroport. Daphne n'était pas juste une amie, elle était ce pilier dans sa vie depuis bien des années, cette source inébranlable de bonne humeur. Leur lien avait été réduit à néant durant plusieurs mois, les choses avaient fini par s'arranger, il était désormais temps qu'elles formalisent le tout par des retrouvailles en bonnes et dues formes.
La silhouette de la pianiste se dessina bien vite sous ses yeux, alors qu'elle klaxonna pour signaler sa présence. Son coeur dût rater un battement tant elle était heureuse de la retrouver en chair et en os, alors qu'elle se gara comme une malpropre pour sauter de l'habitacle et se diriger vers elle. Les yeux embués, elle se stoppa à quelques mètres alors que Daphne prit le pli de réduire la distance entre elles, prenant la jeune femme dans ses bras. Blake la serra aussi fort que possible, le nez perdu dans sa chevelure blonde qui lui avait tant manqué. « Tu es enfin de retour à Widmont Bay, » commença-t-elle, sans pour autant la lâcher. Ses yeux étaient humides plus que de raison alors que Blake tentait de réprimer ses émotions. Elle était heureuse de la voir, de la serrer tout contre elle, mais les effluves de leur conversation revinrent à elle. Le tout fut accompagné d'une pensée pour sa vie actuelle qui était en chantier, un chantier qu'elle ne parvenait plus vraiment à gérer. La sirène ne voulait pas le verbaliser, ni même que sa meilleure amie s'en rende compte, aussi poussa-t-elle leur étreinte encore un peu, le temps d'assécher ses pupilles comme il se devait. Elle était l'une des dernières personnes sur qui elle pouvait encore compter. « Tu m'as beaucoup manqué, mais tu le sais déjà. » confia-t-elle en la relâchant, alors qu'elle replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Elle contempla Daphne avec attention, puis reprit un peu d'aplomb alors qu'elle saisit ses valises. « Grimpe, je m'occupe de tout ! » Elle remplit rapidement le coffre puis fit le tour du véhicule afin de s'installer côté conducteur pour reprendre le chemin de Windmont Bay. « Le voyage s'est bien passé ? C'était comment à Los Angeles ? » questionna-t-elle à la va vite, cherchant cette fois-là à laisser l'attention sur sa meilleure amie et non sur elle-même.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1521
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ ali ▴ gibi ▴ ayden

age (birth) : 30 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : big lonely house on Ocean Avenue.
points : 1490
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie ▴ Evelyn | en/fr ▴ closed

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Dim 25 Oct 2020 - 10:59
L’étreinte de Blake autour de Daphne était sans doute aussi forte que celle de Daphne autour de Blake, et la jeune pianiste trouva du réconfort dans cela. Elle avait conscience qu’elles devaient avoir des discussions plus sérieuses que quelques sms échangés mais la jeune femme avait l’impression qu’elle avait fait le plus dur. Quand la seule présence et les seuls bras de quelqu’un vous donnaient de la force en traversant une telle épreuve, toutes les rancoeurs du passé ne devaient-elles pas être mises de côté ? Cettes, Daphne serait maintenant incapable de reprendre leur amitié là où elle l’avait laissée mais si Blake faisait des efforts, si Daphne prenait sur elle pour s’affirmer plus, il y avait-il vraiment grand chose à ajouter, sinon qu’elle l’aimait ? Poussant un léger soupir en entendant sa meilleure amie lui dire qu’elle était enfin de retour, Daphne acquiesça sans deserrer ses petits bras de la jeune femme. “Oui… je suis enfin à la maison.” souffla-t-elle, ne réalisant pas à quel point Windmont Bay avait toujours été chez elle. Ce n’était pas comme Londres, qui serait toujours dans le coeur de Daphne mais c’était bien plus que Los Angeles qui au final s’apparentait plus à… une maison de vacances. Daphne adorait sincèrement cette ville et avait été très heureuse de la retrouver, mais c’était différent. Profitant encore de l’étreinte quelques secondes, Daphne pinça les lèvres pour tenter de renvoyer la boule qui se trouvait dans sa gorge dans son estomac - ce n’était guère plus agréable mais cela avait le mérite de limiter les risques que la jeune femme fonde en larmes d’une seconde à l’autre. Ce ne fut pas un grand succès et quand Blake lui dit qu’elle lui avait beaucoup manqué en la relâchant, Daphne dut détourner la tête quelques secondes pour ravaler son émotion. “Et toi dont !” dit-elle, en faisant mine de lasser ses chaussures avant de se redresser. Daphne se pencha pour déposer un baiser sur sa joue puis focalisa à nouveau son attention sur les valises, que Blake lui enleva presque des mains. “Mais non, enfin ! Y a pas de raison.” précisa-t-elle en l’aidant à mettre ses affaires dans sa valise.
En montant dans la voiture, Daphne ne put s’empêcher de jeter un coup d’oeil à son annulaire gauche, repensant à la fois où elle avait montré sa bague de fiançailles à Blake pour la première fois. C’était sans doute ridicule de chercher à faire des comparaisons de ce style, à chercher à analyser des situations qui avaient eu lieu tant d’années auparavant mais la jeune femme ne pouvait s’empêcher de se demander si une part d’elle avait su tout ce qui allait se passer et avait choisi de fermer les yeux. Elle secoua doucement la tête pour se remettre les idées en place quand Blake lui demanda comment s’était passé son voyage, si elle avait bien profité de Los Angeles. “Oui, oui c’était top.” lança-t-elle dans un réflexe sans même y réfléchir. Caressant son annulaire gauche négligemment, elle se tourna finalement vers Blake les lèvres pincées. “Non, en fait…” Elle soupira, gigota sur son siège peu à l’aise avant de finalement décider qu’elle n’avait pas le courage de regarder la réaction de Blake à l’annonce qu’elle s’apprêtait à faire. “J’étais très contente de refaire quelques représentations et de retrouver la ville mais…” Elle déglutit : “C’était un cauchemar.” Elle se mordit la lèvre, repensant aux bleus qui se devinaient encore sur ses côtes et son visage - qu’elle avait pris soin de bien maquiller pour que personne ne remarque rien. “Je vais demander le divorce, Blake.” finit-elle par conclure. Elle n’avait pas envie d’en dire plus, elle ne voulait pas entrer dans les détails du pourquoi et du comment, encore moins parce qu’elle savait que ses proches risquaient de culpabiliser de n’avoir rien vu, de la juger de ne pas être partie plus tôt. Elle devrait donner des explications qu’elle n’avait pas envie de donner, qu’elle n’était pas prête à donner. Elle voulait rester Daphne à leurs yeux et personne d’autre. D’un geste tendre, elle vint refermer sa main sur celle de Blake, qui se trouvait sur le levier de vitesse, la serrant aussi fort qu’elle le pouvait. Daphne avait l’impression qu’elle était sur le point de se briser en mille morceaux et avait besoin de toute la force que sa meilleure amie pouvait lui donner.

_________________
(uc)

Blake Ryder

behind
messages : 807
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1435
moodboard :
brand new start E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) daphne, keane.

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Ven 6 Nov 2020 - 17:20
Daphne considérait Windmont Bay comme sa maison, ce que Blake n'était pas certaine de partager. La petite ville avait su l'accueillir, lui offrir un foyer et un semblant de stabilité durant plus d'un an, pour autant elle n'était pas certaine de s'y sentir à sa place. Son propre chez elle se situait, d'une part, en Afrique du Sud, d'une autre part, à Los Angeles, et ce sentiment de manque ne cessait de l'assaillir depuis quelques temps. Les récents évènements y étaient pour beaucoup, tout comme son penchant naturel pour la fuite quand les choses n'allaient pas bien. Daphne était encore le seul élément qui la rattachait naturellement à cette petite ville de l'Oregon. Les deux jeunes femmes avaient eu leur lot de mésaventures au cours des derniers mois, mais elles étaient finalement ressorties de là avec une amitié plus forte. Sa meilleure amie était peut-être sa seule « maison », le dernier élément auquel se rattachait maintenant que tout commençait à s'effondrer. « Tu ne comptes pas repartir de si tôt, j'espère ? » questionna-t-elle de son plus beau sourire, alors qu'elles prenaient la route. Blake garda ce même rictus imprimé sur ses lèvres aussi longtemps que possible et les secondes défilèrent ainsi sans qu'elle ne s'en aperçoive. Peut-être Daphne serait-elle en mesure de capter la fausseté de celui-ci, de voir que la sirène n'allait pas si bien et qu'elle se cachait derrière ce faux semblant. Elle n'avait aucune envie d'afficher sa fragilité, mais qui mieux que son amie pouvait lui apporter son soutien et l'aider dans ses questionnements ? A cette seule pensée, Blake reprit un peu d'aplomb, prête à exposer ses tourments à sa passagère mais cette dernière s'était déjà lancée dans une série d'aveux qui laissèrent la jeune femme pantoise. Par réflexe, elle porta son regard sur elle et laissa la voiture dévier de quelques centimètres avant de donner un coup de volant pour corriger sa trajectoire. « Comment ça, c'était un cauchemar ? Tu divorces ? Daphne, il s'est passé quelque chose ? » questionna-t-elle à la va vite alors qu'elle sentit les doigts de son amie se refermer avec force sur sa main. Blake la libéra quelques secondes afin de mieux lui apporter son soutien. Elle qui ne s'intéressait qu'à son nombril, ne pouvait faire fi de la détresse de sa meilleure amie qui semblait se décomposer au fur et à mesure de leur conversation. Blake n'avait ni les mots, ni l'attitude adaptée pour répondre à ça. Elle était perdue, incapable de trouver la marche à suivre, alors qu'elle resserra encore un peu sa main dans la sienne comme seul témoin de sa présence. Leur dernière dispute lui avait démontré qu'elle devait faire des efforts et c'était bel et bien ce qu'elle tentait actuellement de faire. « Je sais pas quoi dire.. Est-ce que tu vas bien ? » réussit-elle finalement à articuler, alors qu'elle fut forcée de relâcher son étreinte pour reprendre une conduite correcte. Blake était le genre de personne qui se contentait généralement « d'être là » : elle n'était pas un pilier, il n'était pas possible de prendre appui sur elle, ce rôle était celui de Daphne, il lui seyait tellement mieux. Elle n'était qu'une potiche, un porte manteau, celle qu'on appelait afin de partager les bons moments, pas celle qui avait la clé pour effacer la détresse. « Je sais pas, est-ce que je peux faire quelque chose ? Dis moi Daphne, je peux, mais dis moi... » conclut-elle finalement en espérant qu'elle lui trouverait un rôle adapté qui lui permettrait de la soutenir au mieux.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1521
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ ali ▴ gibi ▴ ayden

age (birth) : 30 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : big lonely house on Ocean Avenue.
points : 1490
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie ▴ Evelyn | en/fr ▴ closed

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Dim 22 Nov 2020 - 20:02
Daphne secoua doucement la tête en entendant Blake lui demander si elle comptait repartir de si tôt. Un sourire triste s’afficha sur son visage et la pianiste le dissimula en passant sa main sur ses lèvres comme si quelque chose la dérangeait. “Pas à temps plein, en tout cas.” précisa-t-elle, sincère. Elle n’était pas encore certaine de pouvoir s’arranger professionnellement pour travailler en grande partie de l’Oregon - probablement plus Portland que Windmont Bay, il fallait bien l’admettre - mais elle comptait tout faire pour en tout cas. Ce n’était même pas qu’il n’y avait rien qui la retenait à Los Angeles car Daphne aurait pu citer une bonne vingtaine de raisons de rester y vivre mais elle avait l’impression d’avoir besoin de retourner à Windmont Bay pour ses proches mais aussi surtout pour elle. Elle espérait sincèrement que Blake en avait l’intention également, même si elle n’était pas certaine de l’avenir qu’il y avait à donner à leur amitié. Elle espérait sincèrement que les choses s'arrangeraient pour de bon mais c’était la première fois que les jeunes femmes se revoyaient depuis leurs disputes et la pianiste ne souhaitait pas mettre la charrue avant les boeufs. Les propos qu’elles avaient échangé auraient sûrement un impact sur leur relation mais cela ne voulait pas non plus dire que c’était perdu d’avance - du moins, l’espérait-elle sincèrement. “Et toi, tu restes ?” demanda-t-elle, même si la question pouvait semblait sortir de nul part. Même si elle ne savait pas vraiment comment les choses se passaient pour la jeune femme à Windmont Bay ces derniers temps, elle avait sincèrement envie de pouvoir continuer à croiser Blake dans les rues de Windmont Bay.
Une fois dans la voiture, Daphne reprit ses mauvaises habitudes et commença à répondre à Blake en lui indiquant que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Elle s’interrompit cependant elle-même, s’étant promis qu’elle essaierait de se faire passer un peu moins après tout le reste du monde et surtout qu’elle portait sa part de responsabilité dans la relation déséquilibrée qu’elle avait entretenue pendant plusieurs années avec Blake. Le mot “cauchemar” sortit de ses lèvres beaucoup plus rapidement qu’elle ne l’avait anticipé comme si son cerveau attendait qu’elle se décide enfin à accepter que c’était ce qu’elle vivait depuis maintenant plusieurs années. Elle finit sa phrase aussi vite qu’elle le put, comme si le fait de prendre le temps de s’octroyer un peu d’oxygène entre chaque mot risquerait de la faire perdre tous ses moyens. Elle attrapa ensuite la main de Blake comme un homme en train de se noyer attraperait une bouée de secours avant de prendre une grande inspiration. Les lèvres pincées, elle chercha comment expliquer à Blake ce qu’il s’était passé sans dévoiler son secret mais tout ce qu’elle voulait dire rester résolument coincée au fond de sa gorge. Elle déglutit, incapable de parler et secoua doucement la tête quand Blake lui demanda si elle allait bien. La réponse pouvait sembler évidente mais Daphne était sincèrement contente que Blake la lui pose : elle n’allait pas bien et l’admettre était important. Elle l’avait bien dit à Casey mais… de toute sa vie, Daphne n’avait jamais été capable de lui cacher quoi que ce soit (hormis l’éléphant dans la pièce) alors cela ne comptait pas vraiment. “C’est juste…” Elle soupira, ne sachant pas vraiment par où commencer. “C’est juste que je suis rentrée et tout ce qui marchait avant ne marchait plus, tu vois ?” tenta-t-elle d’expliquer ne sachant pas vraiment comment dire les choses sans tout avouer. Cette phrase lui semblait assez juste; les coups ne fonctionnaient plus, ne la faisaient plus se taire, s’excuser mais lui donner surtout pas envie de rester mais plutôt de ne plus jamais le revoir. Les choses étaient évidemment plus compliquées quand elle restait éloignée de lui quelques temps mais elle savait que divorcer était la meilleure choses à faire. Daphne prit quelques minutes pour réfléchir à ce que Blake pouvait bien faire pour elle - pour que la jeune femme prenne la peine de demander, c’est que cela devait être important pour elle - puis souffla : “Une soirée toutes les deux avec du vin et qui se finit en boîte avec nos chansons préférées ?” Cela ne règlerait absolument aucun de ses problèmes, Blake et elle auraient l’occasion d’en parler plus amplement mais c’était déjà ça de pris, non ? “J’ai besoin de toi, Blake.” conclut-elle, autant que pour elle que pour son amie. Elle n’avait besoin de rien en particulier, juste que son amie soit là avec elle. Rien que de respirer le même air qu’elle lui faisait du bien.

_________________
(uc)

Blake Ryder

behind
messages : 807
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1435
moodboard :
brand new start E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) daphne, keane.

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Sam 28 Nov 2020 - 20:48
Savoir que Daphne restait dans le coin - même à temps partiel - fut un soulagement pour la jeune femme. La pianiste n'était pas seulement sa meilleure amie, mais le pilier sur lequel elle pouvait s'appuyer. Malgré tout ce qui c'était passé entre elle, Blake espérait retrouver leur relation d'antan, même si cette dernière méritait plusieurs ajustements afin de redevenir pérenne. La sirène en avait conscience, savait que l'amélioration se ferait sur la durée et était bien prête à fournir tous les efforts nécessaires pour y parvenir. « Euh, oui. » baragouina-t-elle sans trop savoir quoi répondre à cette question qui sortait de nulle part. Daphne n'était pas au courant de toutes les interrogations de Blake, mais peut-être était-il facile pour sa meilleure amie de lire en elle ? Pour autant, même si la jeune femme semblait troublée, elle n'avait jamais évoqué un quelconque départ au près de son amie de toujours. Pour autant, elle laissa de côté ses propres questionnements pour s'occuper de Daphne. Elle n'allait pas bien, l'avoua à demi-mot d'un simple hochement de tête et Blake ne savait quoi faire pour l'aider. Une accolade aurait forcément été la bienvenue, mais actuellement impossible. « Qu'est-ce qui ne marchait plus ? » questionna-t-elle du bout des lèvres. Devait-elle la faire parler ou juste se montrer présente ? La pianiste était perdue dans ses pensées, ce qui au vu de la situation actuelle était tout à fait normal, mais Blake se sentait impuissante. « Tu ne veux peut-être pas en parler, ou peut-être pas à moi après tout ce qu'il s'est passé. Je comprends, tu sais, je ne t'en veux pas. Mais... » Elle marqua une pause, mal à l'aise. « Mais tu sais que je t'aime de tout mon coeur et ça m'attriste de te voir comme ça, alors si tu veux parler, me dire quoi que ce soit... Tu peux vider ton sac, j'essaierai de faire au mieux. » Blake ne s'épanchait jamais sur ses sentiments, elle n'était pas le genre de femme qui usait du je t'aime à outrance, elle ne verbalisait pas ces choses là et n'était toujours capable de les démontrer par ses actes non plus. Néanmoins, elle sentait que sa meilleure amie avait besoin de tout son soutien et il lui semblait nécessaire de lui dire clairement à quel point elle tenait à elle. Rares étaient les personnes qui parvenaient à obtenir autant d'ouverture de sa part, mais pour Daphne, elle était désormais prête à beaucoup, elle apprenait de ses erreurs passés et de son nombrilisme habituel. Elle n'était peut-être pas la personne à qui on se confiait naturellement, mais pouvait tout à fait occuper ce rôle à cet instant. « Comment dire non à une soirée pareille ? Evidemment qu'on va faire ça, tout ce que tu voudras. » reprit-elle, un peu plus guillerette, en offrant son plus beau sourire à sa meilleure amie. Cette dernière se confia un peu plus et ce fut une Blake particulièrement touchée qui lui jeta un bref coup d'oeil. « Tu peux compter sur moi. Je n'ai pas été la meilleure des amies dernièrement mais je vais m'améliorer, » Daphne lui était précieuse, elle avait le coeur sur la main et méritait le bonheur.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1521
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ ali ▴ gibi ▴ ayden

age (birth) : 30 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : big lonely house on Ocean Avenue.
points : 1490
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie ▴ Evelyn | en/fr ▴ closed

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Mar 8 Déc 2020 - 20:15
Daphne ne put que secouer la tête quand sa meilleure amie lui demanda ce qui n’allait plus. “Rien, tout.” souffla-t-elle d’un air désespéré. Elle ne pouvait pas entrer dans les détails, pas comme ça, pas sur la route pour la maison et certainement pas maintenant que tout était fini. Du moins, Daphne pensait-elle que c’était fini. A quoi bon dire les mois et années de souffrance, de violences tant verbales que physiques ? Daphne ne savait même pas comment elle avait réussi à continuer sa carrière et à garder Blake si proche d’elle quand il avait tout fait pour éloigner la jeune femme des gens qu’elle aimait. Maintenant qu’elle pouvait respirer, elle ne savait pas vraiment ce qui était de son fait et ce qui résultait de l’emprise de son époux sur elle. S’était-elle éloignée de Casey parce qu’il épousait Tess alors qu’elle l’aimait ou s’était-elle éloignée de lui parce que Xander avait toujours su que Casey était la seule personne susceptible de faire entendre raison sur lui à la jeune femme ? Ce n’était pas une façon pour Daphne de rejeter sa part de responsabilité, bien au contraire. Elle savait pertinemment qu’elle s’était laissée faire et si elle avait bien vu toutes les séries télévisées où l’on expliquait que la victime ne devait pas se considérer comme coupable, elle ne partageait pas forcément cet avis. Evidemment, Daphne n’était pas coupable des coups au coeur et au corps qui lui avait été porté mais cela ne signifiait pas pour autant qu’elle n’était pas responsable du fait de rester. Car elle les avait vu les signes avant qu’il n’ait cette emprise sur elle, elle avait senti les choses venir mais elle avait tellement eu besoin d’être aimée et il l’avait tellement fait rire qu’elle avait fermé les yeux plus qu’elle ne le pensait possible, plus fort encore que lorsque l’on se retrouve dans une attraction à sensation qui fait peur. “Tu sais, c’est… toutes ses choses où tu te dis “c’est pas grave, je passe outre” et puis…  j’ai passé plusieurs mois ici, et j’me suis rendue compte que je n’avais plus envie de passer outre, de prendre sur moi. Et lui…” Elle soupira, la voix tremblante. Elle savait que Blake n’avait aucun moyen de soupçonner ce qu’elle voulait dire, et pourtant, même si sa sirène préférée allait peut être se dire que c’était le fait qu’il laisse traîner ses chaussettes qui la rendait folle, les mots qu’elle utilisait étaient d’une justesse qui l’étonnait elle-même. “Et… il n’a pas compris pourquoi je n’acceptais plus, et voilà.” Et voilà. Mots qui résumaient le moins bien la situation mais c’était tout ce qu’elle avait à offrir. Quand Blake lui demanda si elle ne voulait peut être pas lui en parler, Daphne sentit son coeur monter dans sa gorge. Ce n’était pas ça… Elle voulait lui en parler, lui dire ce qu’elle avait vécu. Mais comment ? Il était hors de question qu’elle prenne le risque de voir le poids de la culpabilité sur les épaules de Blake. Elle n’avait rien vu, certes mais cela n’avait strictement rien à voir avec le fait qu’elle soit égocentrique. Personne n’avait rien vu parce que Daphne avait tout fait pour le cacher. Comme elle cachait encore aujourd’hui les séquelles de cette dernière dispute. La pianiste ne put retenir un sanglot cependant quand Blake lui dit qu’elle l’aimait de tout son coeur. Le regard tourné vers elle, elle entrouvrit la bouche pour dire quelque chose mais se ravisa, se rendant bien compte que sa poitrine et sa gorge contenaient bien trop d’émotions pour qu’elle ne soit capable d’émettre un son audible - ou humain. Elle se contenta de forcer un sourire, malgré le flot de larmes qui avait pris la déclaration d’amour de Blake pour une autorisation de venir s’échouer sur le visage de la jeune femme. Elle laissa son amie finir et acquiesça avant de chercher frénétiquement un mouchoir - des mouchoirs - dans son sac pour essuyer ses larmes, et essuyer son mascara qui n’était absolument pas waterproof. Au bout de quelques minutes, elle prit une grande inspiration, et souffla comme seuls les gens sur le point de s’effondrer savent le faire : “Je t’aime aussi.” Elle posa doucement sa main sur son épaule avant de la serrer, ne voulant pas la gêner dans sa conduite et ajouta, après quelques secondes de pause pour que les émotions retournent au creux de son estomac plutôt que dans sa gorge : “Je ne veux pas entrer dans les détails avec personne… Ca n’a rien à voir avec toi, Blake.” Ravalant ses larmes et buvant un peu d’eau pour essayer de signaler à son corps qu’il fallait reprendre un rythme à peu près normale, parce que cette voiture n’était pas le lieu approprié pour s’effondrer, elle sourit tristement en entendant Blake lui demander ce qu’elles pourraient bien faire. Daphne sortit la première idée qui lui vint, se sentant un peu mieux à l’idée de passer une soirée de ce style avec sa meilleure amie. “J’ai hâte, vraiment ! Quand tu veux.” souffla-t-elle avant d’ouvrir un peu la fenêtre pour profiter de l’air frais sur son visage. “On doit toutes les deux s’améliorer. Je n’ai pas été une excellente amie non plus.” Elle reserra doucement sa main sur son épaule avant de se moucher une bonne fois pour toute. “On s’arrête pour prendre une glace, si tu as le temps ?

_________________
(uc)

Blake Ryder

behind
messages : 807
name : sow — pomeline.
face + © : robbie — @self.
multinicks : daisy · jürgen · kerry · luna · xavi · zélie.

age (birth) : 28 yo (22/06).
♡ status : single/« mother ».
work : receptionist @vet center — occasionally mermaid.
activities : yoga, jiu jitsu — getting to know her son, trying to take care of daphne, listening to 90s music, buying new stuff for her flat, taking education classes with lyro.
home : a flat @crescent lane.
points : 1435
moodboard :
brand new start E121224cca4cadf3e730e9331afcdbcc
- AS THE MERMAID -
am I decent ?
not morally but I'm wearing pants

the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( on · 2/3 ) daphne, keane.

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Sam 2 Jan 2021 - 11:54
Confuse, Blake écouta sa meilleure amie alors que ce profond sentiment d'incompréhension empoisonna chaque cellule de son corps. De quoi parlait-elle exactement ? Sur quoi était-elle passée outre toutes ces années durant ? Il ne pouvait pas s'agir d'un tube de dentifrice mal fermé ou d'un lave vaisselle non débarrassé, on ne divorçait pas pour si peu ? On ne finissait pas dans un état de détresse émotionnelle pareil pour des broutilles sans importances ? Alors, si la raison de son divorce n'était pas basée sur des bricoles, que s'était-il passé entre les deux époux ? Blake soupçonna bêtement qu'Alexander trompait Daphne et que cette dernière était donc au courant. L'idée lui semblait saugrenue, non pas parce qu'elle connaissait assez bien l'homme (elle se fichait éperdument de lui), mais parce que la pianiste lui aurait confié ces choses-là. Ou peut-être pas, finalement. Après tout, si tel était le cas, Daphne avait toutes les raisons de ne pas s'ouvrir à Blake, un simple sentiment de honte était suffisant pour chercher à camoufler le tout. Mais là encore, la sirène n'était sûre de rien et son cerveau tournait à milles à l'heure afin de trouver un semblant d'explications. Le récit de Daphne était bien trop approximatif et les possibilités trop infinies pour qu'elle mette directement le doigt sur ce qui n'allait plus au sein de leur couple. « Mais qu'est-ce qui n'était pas grave ? Sur quoi tu as fait l'impasse toutes ces années ? Je ne comprends pas Daphne, j'ai bien des idées, mais... Est-ce qu'il te trompait ? Est-ce que c'est ça que tu essaies de me dire, ou ça n'a rien à voir ? » Voir son amie aussi mal et ne pas en connaître la raison était un véritable crève-cœur. Elle n'avait pas la moindre idée sur le comportement à adopter : devait-elle insister, alors que Daphne semblait difficilement faire bonne figure ? Devait-elle lui laisser le temps de digérer cette annonce et patienter ? L'attente était bien trop difficile à supporter pour la sirène qui ne voyait pas comment lui apporter son aide sans connaître les raisons exactes de cette séparation. « Je te promets de ne pas lui coller mon poing dans la gueule, si jamais. » souffla-t-elle sur un ton qui se voulait léger, alors qu'elle n'avait même pas idée de la portée des mots choisis et de l'impact qu'ils pourraient avoir sur Daphne. Elle ne soupçonnait rien, et surtout pas ça. Les larmes de la pianiste continuait de couler et elle ne savait quoi faire pour la calmer. « Tu sais, ce n'est pas parce que ça n'a rien à voir avec moi que tu ne dois rien me dire, mais si tu ne veux pas le faire maintenant... » Elle était toujours torpillée par son envie de savoir mais il lui semblait inutile d'insister. Daphne était une véritable tombe et semblait résignée à garder ses lèvres scellées, une frustration de plus pour Blake. « Le plus important c'est qu'on soit là l'une pour l'autre, » souffla-t-elle tout en lui offrant un sourire chaleureux, alors qu'elle tentait vainement de garder sa coiffure impeccable, maintenant que Daphne venait d'ouvrir la fenêtre. « Bien sûr que j'ai le temps, je m'arrête. » Heureusement pour elles, la prochaine station n'était pas bien loin et ce fut au bout de quelques minutes qu'elles purent enfin se dégourdir les jambes. « Tu comptes revenir chez Casey ? » questionna-t-elle finalement, alors qu'elle tenait de faire un choix sur une glace sans en prendre trois au passage - sa ligne ne le tolèrerait pas.

_________________

I wasn't ready then, I'm ready now, I'm heading straight for you, I'll forever be whatever you want me to be, I'll go under and all over for your clarity.

there's bravery in being soft

Daphne Shearer

behind
messages : 1521
name : margot
face + © : Candice King + intheair
multinicks : finn▴ ali ▴ gibi ▴ ayden

age (birth) : 30 yo (14/01)
♡ status : separated▴ birth giver to a 16 yo boy named Ollie.
work : music teacher/youtuber - pianist.
activities : playing piano, dancing, cooking, reading.
home : big lonely house on Ocean Avenue.
points : 1490
the mask

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Casey ▴ Riley ▴ Blake ▴ Ollie ▴ Evelyn | en/fr ▴ closed

brand new start Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start · Jeu 21 Jan 2021 - 23:25
Daphne ne sait pas vraiment pourquoi cela semble si difficile de ne pas dire la vérité à Blake, maintenant qu’elle la questionne alors qu’elle s’est tue pendant des années. Jamais auparavant n’a-t-elle eu autant envie de lui raconter son quotidien, de lui dire ce qu’elle a subi et de lui demander comment elle a pu être aussi conne pour subir tout ça. Elle s’en veut de penser comme ça, pas parce qu’elle pense qu’elle devrait être plus indulgente avec elle-même mais parce qu’elle a l’impression de réduire à de la bêtise tout ce que plein de femmes ont subi et elle est sûre que leur situation est différente. Tout comme elle est certaine qu’elles se disent toutes ça. Depuis que sa décision est prise, la pianiste lit tout ce qu’elle trouve sur le sujet, des témoignages sur les forums, des articles qu’elle lit dans des journées en ligne et quelques kindle sur le sujet. Aucun livre en papier, parce que cela serait prendre le risque que quelqu’un tombe dessus et qu’elle soit obligée de tout dévoiler. Voir Blake aussi inquiète brise le coeur de Daphne surtout après tout ce qu’elles ont vécu, mais comment lui dire, comment lui faire comprendre ? Elle ne veut pas que son regard change, elle veut que les jeunes femmes continuent de partager des éclats de rire sur des âneries et bien sûr qu’elle lui a dit qu’elle divorçait, elle ne peut pas lui cacher quelque chose comme ça, pas quelque chose d’aussi palpable, mais c’est un bon compromis, non ? Cela la laisse le droit à Daphne d’être triste, juste assez pour que les gens comprennent qu’elle a besoin d’un peu de temps pour fleurir à nouveau mais pas assez pour que les gens la prennent entièrement en pitié. Et pourtant malgré ce secret qu’elle tient à garder coûte que coûte pour éviter les questions, les culpabilisations et les culpabilités des autres, les regards qui jugent, Daphne voit bien qu’elle en a trop dit, que Blake s’inquiète, qu’elle cherche à savoir ce qui était si insupportable. Et plus elle pose de questions, plus Daphne a envie de lui demander de se taire et de tout lui balancer à la fois. Mais elle se contente de serrer les dents parce que cela serait trop injuste : trop injuste de lui demander de redevenir aussi égoïste comme avant et plus injuste encore de lui raconter les bleus, les coups, les fractures et la peau qui craque. “Blake…” finit-elle par souffler, attrapant sa main comme on attrape une bouée de secours sans rien ajouter de plus. Et Blake insiste une fois de plus, sans que la pianiste ne sache dire si c’est de la pire ou de la meilleure des façons. Tout ce que la jeune femme trouve à dire c’est que ce n’est pas contre elle mais les mots sortent maladroitement trop et Daphne secoue la tête, serrant un peu plus sa main. “Non. Blake.” Elle prend une grande inspiration, soupire avant de préciser : “J’veux dire que j’veux pas en parler… Ni à toi ni à personne. Mais si je veux le faire, je te promets que tu seras en haut de la liste…” Elle l’est déjà d’une certaine façon, parce que Blake a toujours été une priorité, dans tous les sens du terme, chez Daphne. Preuve en est que Colin et Casey mis à part, il n’y a qu’une personne avec qui elle a envie de faire des choses bêtes comme manger des glaces, aller boire des verres dans des bars et regarder des comédies romantiques jusqu’à s’endormir. Bon… pour les deux derniers, peut-être pas avec Colin et Casey mais avec l’un des deux au moins à chaque fois. Un sourire un peu plus sincère se dessina sur les lèvres de Daphne quand Blake lui dit que le plus important était qu’elle soit là ni l’une pour l’autre, ne soupçonnant probablement une seule seconde la véracité de ces propos. “Exactement. Paris et Nicole contre le reste du monde.” Même si elle ne ressemblait pas vraiment aux deux héroïnes de The Simple Life.
Ravie de pouvoir sortir de la voiture et de retrouver l’air de Windmont Bay (ou presque en tout cas), Daphne sortit un mouchoir de son sac à main et se moucha bruyamment avant d’essayer de retrouver une composition normale. Après s’être lavée les mains avec du gel hydroalcoolique, elle passa son bras autour de celui de Blake, bien plus contente de retrouver sa meilleure amie qu’elle n’avait de mots pour le dire. “En attendant de savoir ce que je fais, oui. Je l’ai eu hier et il ne sait pas encore quand il rentre de Londres mais ça ne le gêne pas que je sois là, je crois.” Cela gênait un peu plus Daphne de ne pas être certaine de retrouver ces deux “C” préférés très vite mais elle savait que Casey avait besoin de ce périple à Londres et était très heureuse qu’il ait enfin sauté le pas. C’était le premier pas vers la guérison. “On est d’accord que les calories ne comptent pas, quand on divorce, hein ?” demanda-t-elle avant de commander trois boules de glace sans même attendre la réponse de sa meilleure amie. Pour ce qu’elle avait mangé ces derniers temps de toute façon...

_________________
(uc)
Contenu sponsorisé




behind
the mask

brand new start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: brand new start ·
 
brand new start
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: